Archives de la catégorie ‘Enjeux de société’

LETTRE OUVERTE À YOUSSOUF

Publié: 8 mai 2013 dans Islam

islam

J’ai reçu des reproches d’un auditeur musulman suite à ma critique de sa religion sur les ondes de CHOI Radio-X. Je partage avec mes lecteurs, ma correspondance avec celui que j’appellerai Youssouf . (suite…)

Publicités

On me traitera peut-être de snobinard méprisant, mais je lance quand même ce billet provocateur dans ma nouvelle arène. Du temps d’Arthur Buies, ça s’appelait un pamphlet – non! un pamphlet ce n’est pas un dépliant, bande d’andouilles!- Finalement on a bien fait de m’écarter des Analystes, car je crois être meilleur scientifique que politique, caressant le fauve maladroitement, à contre-poil , sans attente ni conviction. À vous de rugir ou de ronronner. (suite…)

J’ai reçu plusieurs courriels  suite à ma bascule involontaire vers mon propre blogue. Ceux qui aimaient bien me retrouver sur les Analystes ont au moins droit à une explication franche, donc  je reproduis ici la réponse que j’ai faite aujourd’hui à l’un de vous qui s’interrogeait  sur le silence du blogue de Jacques Brassard et sur la naissance aussi surprenante que spontanée de mon nouveau blogue.

Bonjour M. Laplante,

Je ne peux répondre pour M. Brassard, mais sur son dernier billet il dit partir pour le Mexique « sur les pas du chaman Guilbeault ». Il n’a peut-être pas l’ accès internet nécessaire à la gestion des commentaires de son blog.

Pour ma part, Ian Sénéchal m’a gentiment offert de gérer désormais mon propre blogue qu’il a généreusement configuré pour moi. Ian aime le contenu de mes billets mais il apprécie moins ma façon de gérer les commentaires. Il y a eu l’affaire de la CSQ qui nous a valu à lui et à moi une mise en demeure. J’ai pris la défense de Guillaume Simard Leduc, un des administrateurs du blogue qu’on traitait de facho et j’utilisais des termes qui ont été jugés politiquement incorrects par la CSQ. Ian m’a cependant affirmé que j’avais eu raison d’agir ainsi et que cette histoire avait non seulement servi Les Analystes mais avait aussi eu un dénouement heureux pour la cause du RLQ, dont il est l’un des fondateurs, et dont la graine a été semée chez-moi l’été dernier au cours d’un BBQ auquel étaient entre autres présents Joanne Marcotte, Ian et Guillaume.

Je vous rappelle que je n’ai jamais demandé de me joindre aux Analystes. C’est Ian qui est venu, il y a un an, me proposer d’écrire sur son blogue car il aimait mes idées et ma façon de les exprimer. Un de ses arguments qui a fini par me convaincre est qu’il est plus efficace de se joindre à un blogue collégial que de gérer son propre blogue individuel, lequel doit être régulièrement alimenté afin de soutenir l’intérêt des abonnés. J’espère qu’il a tort.  On verra bien…

Pendant ma carrière de professeur à l’université, j’ai été aussi sévère et exigeant envers moi-même qu’envers mes pairs. J’étais aussi reconnu à l’UQAC pour ma franchise. J’ai accédé à des fonctions justement en partie pour cette qualité. J’étais un professeur qui n’avait jamais « magouillé » me disait-on. Ceux que je détestais aussi bien que ceux que j’adorais le savaient car je leur disais franchement. Cela m’a valu une réputation d’intégrité mais ça m’a joué de mauvais tours, de la part de gens qui me savaient clairement mais au moins ouvertement et honnêtement dans le « mauvais  clan ».

J’ai conservé cette même attitude à la retraite, et peut-être l’ai-je exprimée de façon encore plus aigüe car à la retraite, on ne risque plus grand chose et on peut en envoyer promener plusieurs qu’ on a rêvé longtemps de remettre à leur place.

Mais je peux comprendre Ian de vouloir « relocaliser » un collaborateur comme moi, qui est devenu gênant et qui risque peut-être de compromettre ses plans, de blogueur ou politiques s’il s’en trouve. L’expérience aura duré une année et  a été agréable même si je la termine avec une pointe d’amertume.  Mais j’adore les plats aigres-doux… et j’ai une satisfaction:  pour les centrales syndicales,  ça fait un blogue de plus à surveiller…

J’espère que vous continuerez de me lire… ou à me surveiller…

Je vole maintenant de mes propres ailes et vous souhaite la bienvenue sur ce blogue tout neuf, dont la conception graphique est de Ian Sénéchal que je remercie également pour avoir hébergé avec patience pendant une année, mes réflexions scientifiques et mes débordements philosophiques. C’est donc mon premier billet sur mon propre blogue. Je vous le propose même s’il est en avance sur la Semaine du bénévolat qui se tiendra en avril et à laquelle je suis davantage sensible, vous en conviendrez, qu’à l’Heure de la Terre. (suite…)

Par Reynald Du Berger,

Après cette tempête sur l’avortement, on a droit à un petit congé! Quand j’étais gosse, on fêtait le dernier lundi de mai qu’on appelait la Fête de la Reine. Nous croyions tous qu’il s’agissait de notre chère Élizabeth II, et c’était normal car on voyait son portrait sur presque toutes nos pièces de monnaie et nos billets verts. Nous avions congé d’école et comme il faisait beau, on allait piqueniquer au pied de la chute Montmorency. (suite…)

Par Reynald Du Berger,

Mgr Ouellet a ouvert une boîte de pandore. Il le savait et il l’a fait courageusement, sachant d’avance que sa position est impopulaire et susciterait davantage que la simple désapprobation. (suite…)

Par Reynald Du Berger,

Quand j’étais professeur à l’UQAC, je visitais régulièrement les écoles secondaires de la région du Saguenay Lac-St-Jean car des professeurs de sciences m’invitaient à parler à leurs élèves des tremblements de terre ou des carrières en sciences de la Terre.

(suite…)

Par Reynald Du Berger,

Ce billet est une suite logique à celui que je vous ai proposé sur le niqab.

(suite…)

Par Reynald Du Berger,

Je demande pardon à toutes les femmes occidentales, pour ce billet en retard d’une journée, moi qui voulais souligner la Journée internationale de la Femme. Le foulard islamique est celui que les femmes musulmanes portent afin de cacher leur chevelure. Le niqab est ce voile intégral, qui est en réalité un masque qui sert à cacher le visage. La récente saga de cette niqab dans nos lieux publics rouvre encore une fois la plaie jamais guérie de la tolérance au Québec.

(suite…)

C’est la dernière édition du magazine scientifique de la télévision de Radio-Canada  « Découverte »,  qui m’inspire ma première collaboration à ce blogue.

(suite…)