Archives de la catégorie ‘Environnement’

L'Inquisition climatique

Publié: 18 décembre 2010 dans Environnement
Tags:, ,

Reynald Du Berger

Je partage avec vous la réponse que je viens de faire à des scientifiques qui s’échangent des courriels sur la question des changements climatiques, qui m’ont pris à témoin dans leur « copie conforme » et qui divergent d’opinion. C’est très sain car le climat est d’abord une question scientifique, laquelle a malheureusement dérivé beaucoup trop rapidement, donc prématurément, vers le politique, puis de façon dramatique et catastrophique, vers l’idéologie. (suite…)

Publicités
Reynald Du Berger

(Contact via Courriel),

Si votre péché carbonique n’a pas encore été racheté par le paiement d’une taxe carbonique ou l’achat d’épinettes boréales chez mes collègues de l’UQAC, il est devenu alors au sens de la loi britannique, un crime passible de la peine carbonique capitale.

Voici une vidéo de 10:10, une initiative britannique similaire à notre Défi Climat qui cherche à inciter les gens à changer leurs habitudes pour réduire leur empreinte carbonique. Jugez par vous mêmes. (suite…)

Reynald Du Berger

(Contact via Courriel),

Le magazine L’actualité publiait l’été dernier les résultats d’un sondage révélateur qui indiquait qu’en Amérique-du-Nord, c’est au Québec que le climato-scepticisme est le moins répandu. Le climato-sceptique doute de l’origine humaine d’un quelconque réchauffement climatique contemporain. Pourquoi le Québécois admet-il si facilement un hypothétique réchauffement climatique d’origine anthropique, lequel même les « réchauffistes » reconnaissent pourtant comme non démontré hors de tout doute? Le dernier rapport du GIEC (Groupe intergouvernemental d’étude du climat) ose en effet affirmer qu’on en est sûr qu’à 90% (sic).

(suite…)

Reynald Du Berger

(Contact via Courriel),

Un lecteur de ce blogue attire mon attention sur un « Post » de PapyJako.

Le « marché » du Carbone n’a aucun sens, on l’a créé artificiellement à partir du néant, on y manipule des choses qui n’ont aucune valeur intrinsèque, et les sommes engagées sont pharaoniques, à la hauteur de cet « enjeu » qui manifeste un orgueil grotesque tellement il est démesuré : « sauver la planète ».

Bonne lecture!

Reynald Du Berger

(Contact via Courriel),

Je sors de la torpeur de mes torrides vacances d’été, le temps d’attirer votre attention sur les pseudo-calamités climatiques qui semblent affliger notre pauvre planète ces temps-ci.

Cet excellent article de Jean Martin montre qu’on a tort d’attribuer ces changements climatiques en apparence inhabituels, aux gaz à effet de serre émis par vos 4 x 4 , vos foyers et les sables bitumineux albertains.

Si les Ruskofs de la Place rouge peuvent cuire un oeuf sur le capot de leur voiture, ce n’est donc pas grâce à vous.

Bonne lecture et à bientôt.

Par Reynald Du Berger,

Voici une entrevue que j’ai accordée à Radio X récemment sur le sujet de la marée noire.

Je vous suggère également un billet de Nathalie Elgrably sur le même sujet.

Par Reynald Du Berger,

Voici une entrevue accordée à Radio Shock diffusée sur XM 172 le 4 décembre 2009 traitant du Climategate.

Article relié :
L’Himalaya, la pointe de l’iceberg
La science climatique à l’école

Par Reynald Du Berger,

J’étais à Ottawa vendredi et mon hôtel était envahi par des  gens dont le vol sur l’Europe avait été annulé et qui revenaient piteusement à  leur hôtel en attendant que l’Islande se calme un peu. À l’aéroport, j’ai entendu des  commentaires comme  « restless earth… we are doomed… » puis rentré chez-moi, le Téléjournal me montre un groupe de jeunes défavorisés du Lac-St-Jean, voyageant avec un prof tout aussi démuni qui ont été forcés de coucher à l’aéroport sur des matelas tellement minces…les pauvres!… ,  que la Terre est donc cruelle envers ses habitants!  » ça a pas d’allure! » comme on dit au Lac-St-Jean.

(suite…)

Par Reynald Du Berger,

Cet article avait été publié sur mon blogue, avant que je me joigne à l’équipe,

(suite…)

Par Reynald Du Berger,

Quand j’étais professeur à l’UQAC, je visitais régulièrement les écoles secondaires de la région du Saguenay Lac-St-Jean car des professeurs de sciences m’invitaient à parler à leurs élèves des tremblements de terre ou des carrières en sciences de la Terre.

(suite…)