Expiez votre crime carbonique sinon, gare à 10:10!

Publié: 1 octobre 2010 dans Climategate, Environnement, Uncategorized
Tags:
Reynald Du Berger

(Contact via Courriel),

Si votre péché carbonique n’a pas encore été racheté par le paiement d’une taxe carbonique ou l’achat d’épinettes boréales chez mes collègues de l’UQAC, il est devenu alors au sens de la loi britannique, un crime passible de la peine carbonique capitale.

Voici une vidéo de 10:10, une initiative britannique similaire à notre Défi Climat qui cherche à inciter les gens à changer leurs habitudes pour réduire leur empreinte carbonique. Jugez par vous mêmes.

La prof de high school de la première scène enseigne un cours de géologie en Angleterre, puisqu’elle demande à ses élèves de réviser les chapitres 5 et 6 sur les volcans et glaciations après leur avoir prêché avec candeur et douceur son message sur le 10:10 . Elle règle ensuite les comptes carboniques en souffrance des deux élèves récalcitrants et réfractaires à ses messages aussi alarmistes qu’officiels. Pour cela, il lui suffit d’une légère pression sur son gentil bouton rouge, qui a remplacé l’inoffensif claquoir de mon bon vieux temps.

Une commission scolaire de la région de Québec m’a demandé une journée de formation en géologie pour leurs enseignants en sciences du secondaire au cours d’une journée « pédagogique » qui aura lieu vendredi prochain, dans le cadre de la « réforme ». Je vais leur parler de séismes, tectonique des plaques, intérieur de la terre, mais je vais leur projeter aussi ce clip.

Si j’en avais le temps, je passerais aussi ce clip à ma présentation du 23 octobre « La science défaillante et la religion florissante du changement climatique ». Certains indices repérés dans mes rares visites des écoles secondaires du Québec, me font craindre qu’on n’est pas très loin de la conception britannique de l’éducation à l’écologie.

Pour éliminer de l’image le message d’excuses un peu tardives de 10:10 cliquez sur le bouton rouge au bas de la fenêtre.

commentaires
  1. Françoise D. dit :

    Un livre pour Reynald :

    http://pouruneecolelibre.blogspot.com/2010/09/le-ciel-ne-va-pas-nous-tomber-sur-la.html

    (15 géographes contre le catastrophisme écologique, lire en bas à qui profiterait le crime)

  2. dernier recours dit :

    Les changements climatiques ont lieu et sont causés en partie par les émissions de GES. C’est un fait démontré par plusieurs travaux menés de manière indépendantes. Mais comme tout fait, celui-ci mérite d’être contesté. Et il est bel et bien contesté par quelques rares scientifiques, ouverts à revisiter les données et les modèles, proposer des d’autres analyses ou améliorer les analyses existantes: en somme, enrichir la connaissance. Mais ils sont aussi contestés par de nombreuses industries qui se sentent menacées par des actions politiques allant contre leurs intérêts. Elles appauvrissent le débat avec de fausses données, des analyses truquées et un discours populiste et anti-intellectuel. Il est ainsi malheureux que leurs propos soient relayés dans les universités. Cette vidéo invite à considérer le scepticisme envers les changements climatiques comme un complot socio-politique, et ce, en misant sur la caricature violente et le mauvais goût. Le réchauffement global s’agit pourtant d’un enjeu scientifique que ses opposants pourraient aborder de manière rationnelle en s’appuyant sur les rares études ayant à l’encontre des faits actuels. En somme, agir en véritables sceptiques plutôt qu’en prophètes de malheur.

  3. Serge B. dit :

    Ayoye! Faut être fêlé du cerveau pour trouver ça « extremely funny ». Ou peut-être que je ne saisie pas bien l’humour Brit…

    Mais qu’on soit écolo ou non, il me semble qu’il y a toujours bien des limites.

  4. Isabelle Robillard dit :

    Ce qui est vraiment merveilleux là-dedans, c’est la fibre profondément humaniste de ces « preachers » de la réduction carbonique.😉

    L’Inquisition à côté de celà, c’est de la petite bière!

    Libérez-nous des écoloooos! (à chanter sur un air connu!).

  5. Sébastien Chouinard dit :

    Oh, c’est tout-à-fait de l’humour « brit ». Très Monty Python. Mais comme 10:10 semblent eux-même le reconnaître, ça passe à coté du but. Si Monty Python avait fait un tel sketch, ç’aurait été pour rire de l’extrémisme de certains écologistes, pas pour ridiculiser les indifférents.

    • Reynald Du Berger dit :

      En effet c’est l’humour noir de Monty Python, surtout « The Meaning of Life ». Quand on m’a envoyé ce vidéo, c’était tellement gros, que j’ai d’abord cru à une riposte des climato-sceptiques en réponse aux excès des réchauffistes de 10:10.

      C’est inquiétant quand on réalise que ça vient vraiment de 10:10 and they mean it… en dépit de leurs excuses un peu tardives.

      On a projeté dans toutes les écoles du Québec le film de Al Gore « Une vérité qui dérange ». Je veux montrer cette vidéo de 10:10 dans le plus d’écoles possible afin d’éveiller les enseignants autant que les élèves aux dangers de l’écolo-alarmisme à la Al Gore.

  6. Fernand dit :

    Acheter des crédits carbone existe déjà dans les agences de voyage. Il y a même un ancien Ministre du Québec, Daniel Johnson Jr, qui est associé à une compagnie qui vend des crédits carbone pour ceux qui voyagent en avion.

    Faut pas oublier que ce système est le résultat d’un lobby intensif d’ENRON pour inclure cette bourse du carbone dans le protocole de Kyoto. Lawrence Solomon a écrit un article sur le sujet : http://www.iedm.org/main/content_fr.php?content_id=26

    Or, on sait que Al Gore a suivi et supporté les efforts d’ENROn et même a qualqué ses bourse du carbone sur celle d’ENRON sur le SO2 qui lui a permis d’arnaquer les investisseurs pour 50 milliards. Pour partir la série de bourses du carbone, Gore a été chercher Richard L,Sandor qui fut à l’origine de la bourse de crédits de SO2 d’ENRON et qui est maintenant le président de la bourse du carbonme de Chicago. J’ai décris sur mon blogue toutes les ramifications de cette arnaque climatique et comment on se prépare à arnaquer les crédules.
    http://fernandtrudel.blogspot.com/2010/05/al-gore-comment-faire-des-vertes-avec.html

    Il demeure que le tout repose sur la décision des politiques de déclarer le CO2 un gaz nocif et de statuer sur le « Cap and Trade » pouir faire démarrer à grande vitesse ces bourses tout aussi inutiles qu’illusoires.

    Gore est venu ici au Québec pour affilier la nouvelle bourse du carbone de Montréal à la sienne de Chicago afin de tisser sa toile d’araignée pour capter dans celle-ci les hystériques du climat et faire de lui le premier milliardaire de cette arnaque climatique.

    Monsieur Du Berger, continuez à ouvrir les yeux du monde et à pointer du doigte les faussires qui veulent profiter de la naïveté du public pour s’enrichir. Steven Guilbault esyt du nombre…

    • Reynald Du Berger dit :

      C’est honteux en effet et ça doit être dénoncé avec vigueur. Il faut être naïf pour croire que si Harper fait un cadeau en notre nom de 400 millions de $ à des pays pauvres pour apaiser la colère de nos écolos-lolos, que ces pays vont docilement réduire leurs émissions carboniques avec cette manne – vous pensez que le Québec est corrompu? allez mener comme j’ai fait, quelques projets technologiques en Afrique…. –

      Quel beau gâchis canadien! Ces 400 millions auraient pu être consacrés à la recherche d’eau potable, le plus grave problème environnemental actuel. Ces excès et erreurs monumentales résultent surtout des énormes pressions des groupes écologistes avec la complicité verte des médias où le message écolo-alarmiste est le seul qui passe. Harper, comme Charest s’est dégonflé comme une vieille baudruche devant ces lobbys puissants et tonitruants. Le seul homme politique qui a les couilles suffisantes pour affronter ces monstres verts est Vaclav Klaus, le président de la République tchèque, qui a refusé d’entraîner son pays dans ces folies climato-réchauffistes. On n’en a pas parlé ici.

      Personnellement, je fais mon possible pour disperser mon message dans les écoles secondaires et la tâche est ardue étant donné l’endoctrinement vert que les jeunes y subissent. Je préfère tenter de convertir les jeunes, les vieux étant déjà pour la plupart damnés verts . Je vais m’adresser à des enseignants de secondaire en sciences bientôt au sujet de la « réforme » et j’ai l’intention de discuter de la question climatique avec eux, d’un point de vue scientifique certes, mais aussi du point de vue éthique. Et cette vidéo me servira d’introduction, car vous voyez que 10:10 avec cette pub du genre massacre à la tronçonneuse, a obtenu le résultat exactement opposé à celui désiré. Ils doivent s’en mordre les doigts jusqu’au sang.

      p.s. le bruit étouffé (studio d’enregistrement insonorisé) de l’explosion de la lectrice qui croyait avoir fait sa part à la fin est génial!

  7. […] Payez pour votre crime carbonique ! Si votre péché carbonique n’a pas encore été racheté par le paiement d’une taxe carbonique ou l’achat d’épinettes boréales chez mes collègues de l’UQAC, http://lesanalystes.wordpress.com/2010/03/01/lindulgence-boreale/, il est devenu alors au sens… (tags: lcb environnement societe 2010-10-01) […]

  8. Fernand dit :

    En parlant de la forêt boréale, je ne peux passer sous silence la nouvelle association de Steven Guilbault d’Équiterre qui veut régenter le domaine forestier avec l’aide de deux groupes écolos américains et les gens des premières nations et d’autres partenaires dans l’aventure du mouvement : Boréal Canada.

    Il est étrange que des sociétés américaines qui ont boycotté notre bois d’oeuvre et nous ont imposé des redevances astronomiquent qui ont fait mourir le secteur, viennent supporter Équiterre pour régenter les forêts du grand Nord. D’autant plus curieux que Pew Environnement est financé entièrement par une compagnie pétrolière américaine. De plus quand on regarde les associés dans cette aventure de contrôle du Nord forestier en imposant des normes inspirées du principe de précaution sclérosant, on y retrouve deux entreprises pétrolières engagées dans les sables bitumineux de l’Aberta (Nexen Inc et Suncor Energy Inc) et naturuellement le WWF
    http://www.borealcanada.ca/lead-council-members-f.php

  9. Victor dit :

    Plusieurs causes du manque d’eau en Afrique, comme l’assèchement, le fort ruissellement et la désertification, sont reliés avec l’absence de couvert végétal. C’est bien de creuser des puits, mais les eaux qu’on y trouve, si je ne m’abuse, peuvent avoir été déposées il y a des dizaines de milliers d’années, se consomment rapidement et se renouvellent pas ou peu.

    Tandis qu’un couvert végétal, en plus de fournir de l’ombre, des matériaux de construction ou de chauffage, d’augmenter la matière organique des sols, de réguler les climats locaux, diminuent aussi le ruissellement et les glissements de terrain et retiennent l’eau tout en la filtrant. Le fait que la croissance des arbres stocke du CO2 ne devrait pas être un obstacle idéologique à l’intérêt qu’on peut avoir dans les projets de reboisement, lorsqu’ils sont bien faits.

    Le clip de 10:10 est répugnant. Ceci dit, si les actions pour diminuer les GES peuvent faire d’une pierre plusieurs coups, tout en trouvant du financement, je ne vois pas où est le problème.

  10. Marc M dit :

    Assez percutant comme lettre de Hall Lewis :

    It is the greatest and most successful pseudoscientific fraud I have seen in my long life as a physicist. Anyone who has the faintest doubt that this is so should force himself to read the ClimateGate documents, which lay it bare. (Montford’s book organizes the facts very well.) I don’t believe that any real physicist, nay scientist, can read that stuff without revulsion. I would almost make that revulsion a definition of the word scientist.

    http://redwhitebluenews.com/?p=7670

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s