LUEURS DE DÉSIR

Publié: 16 décembre 2021 dans Uncategorized

C’est cet article publié aujourd’hui dans le quotidien Science de l’AAAS qui m’inspire ce billet. Des chercheurs auraient enfin élucidé la raison des émissions lumineuses clignotantes des lucioles, appelées communément au Québec de l’anglicisme « mouches à feu ».

Incrédule, je suis retourné dans mes manuels scolaires d’écoles primaire et secondaire et j’y ai découvert que nos valeureux Jésuites évangélisateurs de la colonie de Nouvelle France, avaient eux-mêmes précédé ces chercheurs et découvert une façon ingénieuse d’exploiter cette propriété.

La colonie était pauvre. Les églises étaient plutôt de rustiques cabanes en rondins de bois (on dit « en bois rond » au Québec). On avait malheureusement oublié d’apporter du vieux continent, les abeilles laborieuses et nécessaires à la fabrication des cierges et surtout de l’indispensable lampe du sanctuaire qui témoigne de la présence continuelle de Dieu dans Sa maison. Le père Jean de Brébeuf*  avait remarqué ces mouches qui volaient la nuit autour de la mission en émettant des signaux lumineux.

Avec le père Gabriel Lalemant*  il en captura une bonne centaine qu’ils amenèrent dans leur cabane afin de les étudier de plus prés. Jean de Brébeuf remarqua que 1- seuls les mâles émettaient ces étranges signaux lumineux et 2- la présence d’une femelle était nécessaire pour que le mâle s’allume. Une idée lumineuse surgit alors dans son cerveau de brave et néanmoins brillant missionnaire.

Pourquoi ne pas utiliser ces insectes comme lampes ? Il suffisait d’enfermer un nombre suffisamment élevé de mâles avec une femelle dans un bocal de verre teinté de rouge et on obtenait ainsi une belle et pratique lampe du sanctuaire.

Le père Lalemant développa aussi un modèle de lampe de chevet qu’on pouvait aussi allumer et éteindre à volonté. Il suffisait de descendre une femelle attachée au bout d’un fil dans le bocal de verre pour allumer et de retirer la femelle pour éteindre.

Aucun de mes manuels scolaires d’histoire n’indique cependant comment les Jésuites distinguaient les lucioles mâles des femelles. Mais peut-être ont-ils inventé alors l’expression « enculage de mouches » Malheureusement, l’invention ne dépassa pas le stade de prototype.

S’étant absenté pendant plus de trois jours afin de porter la bonne parole à ces rustres et primitifs habitants qu’on avait à l’époque encore le droit d’appeler sauvages, le futur Saint Jean de Brébeuf  fut à son retour , frappé d’une amère déception. Près de la moitié des mâles de sa lampe de chevet ayant été privés de femelle pendant tout ce temps étaient devenus homosexuels et quelques uns étaient même trans… la lampe s’allumait et s’éteignait de façon aléatoire et désordonnée.

Aujourd’hui on dirait que l’bordel était pogné dans l’bocal. L’invention des Jésuites n’était plus bonne que pour la casse.

*Les pères de Brébeuf et Lalemant sont parmi les missionnaires Jésuites canadiens qui ont subi les premiers traitements mécaniques et thermiques des Iroquois à l’aide de couteaux, hachettes et de tisons ardents. Le Premier ministre Trudeau pense à instaurer une journée de la repentance dans toutes les réserves indiennes canadiennes à la mémoire de ces courageux missionnaires.

commentaires
  1. Paul dit :

    Justn’t Smart prévoit 40 milliards $ pour dédommager les sauvages, mis en appétit par sa nouvelle journée de repentance. Qu’il avait lui-même omis d’observer.

    Combien de $ prévoit-il pour compenser la peine des descendants de missionnaires martyrisés ?

  2. lucbmenard dit :

    Est-ce vrai que M. Trudeau veut instaurer ce genre de journée? Si oui, c’est une bonne idée!
    Quelle pourrait être la journée (date) du souvenir ?

    *Les sauvages… un terme péjoratif. Il appartient au passé… ils préfèrent qu’on les nomme par le nom de leur communauté, nation ou peuple.

    Au Québec

    Anishinabeg (Algonquins)
    Atikamekw Nehirowisiwok (Attikameks)
    Eeyou et Eenou (Cris)
    Hurons-Wendats
    Innus
    Inuits
    Kanien’kehá:ka (Mohawks)
    Mi’gmaq
    Naskapis
    W8banakiak (Abénaquis)
    Wolastoqiyik (Malécites)

    -ᐊᓂᒃᑲ ᕼᐊᓘᖅᐸᒃᑲ

    • Reynald Du Berger dit :

      lucbmenard la paranoïa du politiquement correct et pire, celle du woke… interdit le mot nègre (mot en n selon UQAC et Radio-Canada et Le Devoir) tout comme le sauvage (mot en s selon les mêmes ultra-gauchistes hypocrites wokistes) Moi je les utilise… mon ancêtre arpenteur Georges Du Berger campait en forêt en 1840 avec des sauvages et non des indiens et encore moins avec des Premières nations. Foutez-nous la paix avec vos euphémismes. Grand-mère parlait de l’été des sauvages et non des indiens ! Et il n’y a pas d’innuits … il n’y a que des Esquimaux ! voyez donc ceci… https://duberger.me/2017/11/18/bonbons-caramels-inuits-chocolat/

    • Paul Simonac dit :

      M. Luc Bémol, en manque de dose salvatrice : « “je me souviens” plus du tout ».
      Y compris de ses commentaires, qui ont laissé monsieur Jacques pantois.

      Pourtant le Bienveillant Immense avait précisé dans son billet (https://duberger.me/2021/10/04/o-canada-terre-de-repentance/) cette date : « Ce sera désormais le 30 septembre .. ».

      La bienpensance, c’est bien, mais le bémoliste, se souvient-il du nom de la tribu de sauvages qui ont caramélisé son ancêtre, le presbytre monial Théofasse Ménard ?

  3. Reynald Du Berger dit :

    Paul Simonac…. Théofasse Ménard ne peut prétendre au titre de martyr caramélisé à moins qu’il ait été diabétique. On reconnait un diabétique au bûcher à la délicieuse odeur de caramel qu’il dégage lors de sa crémation a vif. Le pape François vient d’ajouter l’odeur de caramel à celle de sainteté comme critère de béatification et canonisation pour les martyrs diabétiques.

  4. lucbmenard dit :

    Bonjour,

    Rigueur, rigueur, rigueur M. Paul, ces saints catholiques sont liturgiquement commémorés le 19 octobre par l’Église catholique, ou le 26 septembre au Canada. Le 30 Septembre est la date réservée aux Autochtones ou Premières nations (incluant les Inuits).

    Je ne connais pas personnellement Théo, mais j’ai connu une phase de l’Histoire en lisant une lettre datée du 26 Juillet 1663 qui pourrait évoquer chez moi une certaine tendresse pour un ancêtre du nom de René (1605-1661). Il me semble qu’il fut moins impliqué dans la vie mondaine à l’époque, notamment dans les conflits (guerres). Il semble avoir connu un meilleur sort, du moins, moins douloureux à la fin, voire même une reconnaissance, quant placé aux nombres de leurs manitous par les Sioux*

    Bonne cinquième vague à vous,

    -d’un jeune martyr canadien en herbe (canonisation prochaine en conséquence des nombreuses étiquettes faciles reçues et à recevoir d’un certain Paul S. (S. pour Stefanik (?)

    *les confrères du père Ménard font grand éloge de son intelligence et de son jugement, ajoutant qu’il avait un talent spécial pour gagner la confiance des Amérindiens.

    Réf. ici:

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Martyrs_canadiens
    http://www.tradition-quebec.ca/p/liens.html
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Sainte-Marie-au-pays-des-Hurons
    http://www.biographi.ca/fr/bio.php?id_nbr=482

  5. Toto dit :

    Quelqu’un se demande-t-il pourquoi les mecs tiennent les haches a l’envers ?
    Le peintre devait pas être un manuel c’est ça ?

  6. lucbmenard dit :

    La confiance en soi

    Du courage, il en aura fallu une dose impressionnante à ceux et celles qui ont héroïquement su affronter et prendre soin de nous pendant ces années de pandémie. Notamment, je pense au personnel hospitalier et des CHSLD. Je félicite ceux et celles qui se sont faits vaccinés. J’encourage tout le monde à continuer de le faire, car il n’y en aura pas de facile comme le dit l’expression.

    Que l’année 2022 soit une année non sans peur, parce que cela n’existe pas, mais qui resterait gravée dans nos mémoires comme celle où ensemble nous aurions eu le courage, qui n’est pas de ne pas avoir peur, d’affronter et triompher de nos peurs (se dire : même si j’ai peur, j’y vais quand même).

    Dans un autre contexte, l’exemple du commandant Robert Piché est on ne peut plus éloquent : celui-là même qui a dû affronter une mort à peu près certaine et décidé de réaliser ce qui lui semblait a priori impossible, c’est-à-dire, s’attaquer au pilotage d’un avion sans moteur, au-dessus de l’Atlantique la nuit (les Açores), pour enfin compléter sa tâche extrêmement difficile (relatant dans le documentaire : « je vais me battre jusqu’à bout cela malgré ma peur), soit poser l’avion sur la piste, sauvant ainsi sa peau et celle de ses 306 passagers.

    Ce qui se dégage de cette histoire, c’est l’espoir, la force et la volonté d’agir plutôt que de rester paralysé par la peur, et le sang-froid dont cet homme a dû faire preuve pour ramener tout ce monde sain et sauf, au terme d’un atterrissage brutal en des circonstances terrorisantes.

    Pour ceux qui n’ont pas vu le documentaire 19 minutes : l’exploit Piché; ici :

    https://www.qub.ca/tvaplus/tva/19-minutes-l-exploit-piche/saison-0/19-minutes-l-exploit-piche-1054180014

    Comme 2022 est sur le point de débuter, une autre année déterminante, je vous souhaite, M. Duberger, ainsi qu’à vos bloggeurs, une année en santé, le plaisir de revivre normalement, se déplacer librement et continuer notre expérience humaine en toute quiétude.

    • Paul dit :

      Monsieur Luc,

      Un pilote est entraîné à mettre en oeuvre des procédures pour faire face à l’imprévu. Quand il n’y a pas de procédures, il improvise.
      Il y avait aussi le précédent du Boeing 767 d’Air Canada que le commandant Robert Piché devait connaitre, sans aucun doute.

      Pour illustrer la propension humaine d’agir face au danger imminent, plutôt que de rester figé, même quand il n’y a aucun espoir de sauver sa vie, je vous propose le film / roman remarquable ‘L’Armée des ombres’.

      Le chef SS du peloton d’exécution à Lyon propose aux résistants français condamnés, de courir dans un étroit couloir d’un champ de tir, avec seule la promesse de recommencer le lendemain, s’ils réussissaient d’atteindre le fond du couloir.
      Devant deux mitrailleuses à cadence de tir élevée, capables de complètement saturer l’espace de balles, les condamnés n’ont aucune chance. Pourtant, l’instinct de survie les faits tous courir.
      Même le pragmatique chef, joué par Lino Ventura, qui sera sauvé par l’intervention (bombes fumigènes) de sa cellule de résistance.

      “ L’Armée des ombres (1969) – Nous allons vous laisser une chance “

      Tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir.

      Quand il sera repris et condamné, à la fin de l’oeuvre, le chef ne courra plus. La lassitude peut prendre le dessus sur les instincts.

      • Reynald Du Berger dit :

        Paul… ce héros est un fait un incompétent qui n’a pas
        su gérer cette fuite d’essence afin d’éviter la panne totale et qui a
        risqué la vie de centaines d’individus à cause de son manque de connaissance.

        Cet homme n’est donc pas un héros mais un pilote mal formé qui devrait
        retourner au plus vite aux commandes d’avions de brousse, et encore. Son
        expérience comme pilote trafiquant de drogue lui a servi mais lui a, en
        même temps, fortement nui à lui, à son équipage et aux passagers qui
        l’ont probablement applaudi à l’atterissage…

      • Paul dit :

        Professeur,

        Je connais assez bien l’histoire du vol Air Transat 236.

        Non seulement le commandant Piché n’a pas géré la fuite, il a délibérément pompé son kérosène dans l’air, parce qu’il ne faisait pas confiance à l’entretien d’instruments de bord par la compagnie gérée à l’époque par notre Père de la Nation.
        La fuite, elle même, était le résultat direct d’un support improvisé (“raboudiné”) d’une conduite flexible d’alimentation en carburant du moteur d’avion, remplacée par les hommes d’entretien de Lego.
        Dans l’entretien d’avions et de leurs engins, on ne déroge pas d’un iota de procédures prescrites par l’avionneur. La durite mal immobilisée vibrait trop en frottant et une fuite importante en a résulté rapidement.

        On avait rapporté à l’époque un désaccord entre le copilote (absent du “documentaire” de P. Larocque) et le commandant de bord, qui s’entêtait à blâmer les instruments, non-fiables selon lui et aggraver la situation en pompant le carburant vers la “poche trouée”, au lieu de couper l’alimentation du moteur avec la fuite.

        La réflexion à tête baissée du commandant avant d’entrer en action de sauvetage, était probablement son épiphanie : j’ai fait une boulette – comment m’en sortir au dessus de l’Atlantique ?

        Bien que je crois que monsieur Piché n’aurait pas agi différemment, s’il était tout seul dans l’avion, sauver ses passagers après les avoir mis en danger de mort, était la moindre chose à faire.

        Je ne serai pas aussi dur que vous avec M. Robert Piché, qui est quand-même un pilote exceptionnel, mais j’ai pris bonne note du manque de rigueur journalistique de M. Paul Larocque.
        Il n’allait pas déboulonner notre héros national, il se démenait à l’élever davantage sur son piédestal.

        La flatterie éhontée par les politiciens (Trudeau et Légault) m’indispose encore plus.
        Surtout Lego qui se félicitait d’avoir ’embauché’ Robert Piché, sans se rappeler qu’il avait aussi ’embauché’ les techniciens d’entretien qui ont causé la fuite et aussi justifié la méfiance fatidique du pilote envers les instruments de la merveille technologique qu’il pilotait.

        Aujourd’hui, M. Robert Piché est devenu un conférencier – motivateur.

        Je me joins à votre protégé pour vous souhaiter, cher professeur, une Bonne Année sereine, bien à l’abri de Ti-Clins omicronants.

    • Paul dit :

      Considérons le “Airmanship” à la place de la bravoure bienfaisante proactive, telle que perçue par messieurs Larocque et Ménard.

      Le prof (ainsi que M. André Arthur, un VRAI journaliste, dés 2001) ont invalidé la thèse proposée par TVA d’un pilote Piché, en armure étincèlent, qui vainc sa peur pour sauver ses passagers.

      Néanmoins, le vol plané de 19 minutes de l’Airbus A330 était quand même un exploit remarquable de notre héros national, mais il y avait un précédent équivalent, avec des similitudes multiples.

      Tout d’abord, les gros porteurs modernes sont en mesure de tenter un atterrissage / amerrissage d’urgence en cas de panne totale de la motorisation. Dans une telle éventualité, une petite turbine actionnée par l’air et la translation rapide de l’avion (‘RAT’ – “Ram Air Turbine”), est automatiquement déployée sous le fuselage arrière de l’aéronef pour fournir l’énergie nécessaire aux fonctions essentielles, tel l’actionnement / positionnement de surfaces de contrôle de vol.
      (La pressurisation n’est pas jugée essentielle, alors le prof-globetrotteur et érudit, notre expert en ouatères aériens, pourrait nous informer comment opérer la chasse d’eau dans un avion de ligne dépressurisé, en long vol plané. Les sphincters, sont mis à l’épreuve par la dépressurisation et par la peur, alors les ouatères doivent être en grande demande).

      Le précédent, appelé le “Planeur de Gimli” (‘Gimli Glider’) était le vol AC143 entre Montréal et Edmonton en 1983, peu de temps après la mise en service des Boeings 767, qu’Air Canada était en train de prendre en main.
      La panne sèche est survenue en survolant l’Ouest d’Ontario, pendant que l’avion, déjà en descente (à 35,000’), tentait de se rendre à Winnipeg avec un moteur arrêté.
      Deux hasards ont joué en faveur de passagers : le pilote du B767 pratiquait comme loisir le pilotage de planeurs et le copilote, ancien membre de la RCAF, connaissait bien la région, dont la base aérienne fermée à Gimli, Manitoba.

      Comme le A330 d’Air Transat, le B767 est arrivé trop haut et à vitesse trop élevée à la piste d’atterrissage. Tandis que le commandant Piché avait réussi le tour serré de 360° + des zig-zags de freinage, le commandant Pearson (Air Canada) avait mis son B767 en position tournée afin d’exposer le profil latéral au flux d’air non-parallèle et ainsi perdre de l’altitude en freinant aérodynamiquement. Une manœuvre commune en pilotage de planeurs, mais pas de gros porteurs. Malheureusement, en réduisant l’influx au RAT, les commandes de surfaces sont devenues trop difficiles à manœuvrer et le train d’atterrissage du B767 fut déployé par gravité, sans blocage du train avant.
      Commandant Piché s’était félicité d’avoir procédé au déploiement, au bon moment, de son train d’atterrissage par pression hydraulique – je pensais que le déploiement par la gravité (mesure de dernier recours) était possible aussi chez le concurrent de Boeing.

      Air Transat avait atterri avec plus de vitesse verticale en freinant à fond après un grand rebond. Air Canada 143 fut freiné surtout par le frottement au sol du dôme avant, suite à l’effondrement du train d’atterrissage avant.

      Tandis que R. Piché n’avait pas d’autre choix que de se diriger vers la base militaire aux Açores, c’est la connaissance du terrain par le copilote Maurice Quintal qui a mené le vol AC143 à sa destination, au lieu de percuter une colline boisée.
      Le commandant Piché pouvait compter sur le guidage par une tour de contrôle opérationnelle sur place, mais le commandant Pearson n’avait que le copilote Quintal pour le guider.
      La piste aux Açores était bien entretenue et opérationnelle, tandis que celle de Gibli était abandonnée et transformée en piste de course avec des badauds, cyclistes et des voitures sur la ‘runway’.

      La performance en vol plané était équivalente : une descente de 39,000’, en 19 minutes pour AT et de 35,000’ en 17 minutes pour AC. La distance horizontale était fonction de vents prévalents.

      Les deux vols ont été mis en danger par les procédures d’entretien questionnables pratiquées par Air Transat et par Air Canada, ainsi que par les erreurs d’entretien bien identifiées : mécanique pour Air Transat et d’instrumentation pour AC.

      Le commandant Piché avait “dumpé” le carburant, tandis que le commandant Pearson avait mal calculé la conversion entre litres / la densité / la masse (lb confondues avec kg) et ainsi ses réservoirs ont été remplis seulement à 45 % de la masse de carburant prescrite pour la distance à couvrir.
      Les deux pilotes fautifs ont eu de la chance et ont pu se racheter.

      C’était tout à fait différent pour C. Sullenberger, le pilote de US Airways dont les moteurs ont été endommagés par une volée d’oies, aspirée pendant l’ascension après le décollage de l’aéroport La Guardia, à 2,800’ d’altitude, au dessus de NewYork. Sans aucune erreur de sa part.
      Sans temps pour consulter le manuel de procédures, ni réfléchir, le pilote avait tourné et amerri sur la rivière Hudson, sans permettre aux nacelles sous les ailes de faire basculer l’avion sur son dos (ce que craignait le commandant Piché en cas de “ditching” dans l’Atlantique).

      Mr. ‘Sully’, s’était fait brasser par les investigateurs qui prétendaient qu’il avait d’autres options, plus en accord avec les procédures usuelles – voler à puissance réduite, vers une piste, au risque de percuter les résidences, plutôt que de pratiquer le vol plané. Il fut blanchi, car ses moteurs étaient vraiment hors d’usage.

      Un an avant l’exploit de Gimli, un Boeing 747 de la British Airways fut contraint au vol plané par l’étouffement de ses 4 moteurs par cendres volcaniques en haute altitude au dessus d’Océan indien.

      En somme : le commandant Piché n’est pas seul à avoir sauvé ses passagers par vol plané et « rester paralysé par la peur » n’est pas un comportement normal, ni pour les pilotes, ni pour le commun de mortels. L’instinct de survie n’est pas en soi une qualité de caractère à admirer, c’est une fonction triviale qui nous tient en vie.

      • Reynald Du Berger dit :

        Paul  » le commandant Piché n’est pas seul à avoir sauvé ses passagers … »
        et il n’est pas non plus le seul à avoir mis en danger des vies humaines à cause de son incompétence. Tenter de se rattraper ensuite par un vol plané ne fait pas de lui un héros, il demeure toujours un incompétent…. qui « donne des conférences » comme l’autre incompétent Roméo Dallaire dont la même incompétence a cette fois-ci coûté la vie à des soldats Belges au Rwanda.

      • Paul dit :

        Absolument !

        Ce général Dallaire, n’est pas seulement un incompétent (comme son supérieur onuso-canadien, le général Maurice Baril), mais aussi un lâche qui avait toléré sans y mettre fin par la force, que dix paras belges sous ses ordres soient affreusement torturés et mutilés par les sauvages africains, pendant qu’il visitait les lieux.
        Quand les Français ont constaté l’ineptie totale de casques bleus commandés par Roméo Dallaire, un petit détachement mobile français a restauré l’ordre au Rwanda sans aucune peine.

        À son retour au Canada, le gouvernement avait considéré de nommer ce lâche, chef d’état major.
        Ils se sont ravisés quand ils ont appris que la Justice belge voulait interroger notre héros national.

        Comme vous dites : la ligne peut être très mince entre nos héros et nos zéros.

        Oui, on nous propose des conférenciers – motivateurs : à l’incompétence, admirée de tous.

      • PierreL. dit :

        À propos de ce général, si vous regardez cette vidéo de B.Lugan sur le Rwanda, vers 10 minutes , il parle de ce « personnage » qu’est le général. Qu’il s’en soit sorti sans cour martiale est difficile à comprendre.
        Lien: https://www.youtube.com/watch?v=WvKkTFvEjaM

        De plus Lugan en parle dans un de ses livres. Dire qu’ìl est considéré comme un héros par nos bons médias. Curieux que personne ne parle de fake news.

      • Reynald Du Berger dit :

        PierreL. J’ai des amis belges qui m’ont dit que si jamais ce général entrait en Belgique, il serait immédiatement mis sous arrêt. La cour martiale et la prison lui pendent au bout du nez.

  7. lucbmenard dit :

    Et si on revenait un peu à nos petites lumières clignotantes…

    Le titre de l’article est intitulé : Les lucioles adultes ont commencé à briller pour le sexe, PAS pour éviter les prédateurs. L’étude révélait que ces éclairs ont évolué bien avant l’existence des oiseaux et des chauves-souris (ses prédateurs éventuels).

    Pourquoi dévier d’un sujet scientifique intéressant sur une question politique discutable : les guerres épiques entre Amérindiens, Français et Anglais ?

    Celui qui a écrit ce texte est journaliste scientifique. Il dit raconter l’histoire de découverte et d’innovations pour aider les gens à trouver un but dans le sens du monde.
    J’ai soulevé la question il n’y a pas si longtemps, soit l’importance des caractères génétiques reliés à la reproduction (les attraits sexuels) versus ceux de la survie. Cet exemple montre aussi que la force peut servir à autre chose qu’à détruire, à unir donc, et pour la procréation ?

    Le darwinisme et la sélection sexuelle

    Darwin découvrit que la sélection naturelle n’expliquait pas tout : à côté de la lutte pour la survie, les espèces déployaient des caractères secondaires dans la compétition pour la reproduction. La sélection sexuelle a l’avantage d’expliquer pourquoi certains attributs ou comportements représentent des handicaps au regard de la survie ; elle éclaire aussi l’origine du dimorphisme sexuel.

    Plusieurs animaux possèdent des caractères encombrants qui nuisent à leur survie (queue du paon, bois des cerfs, orignaux, etc.). La sélection sexuelle explique que ces caractères demeurent parce qu’ils sont indispensables à la reproduction de leur porteur. Ce sont ces caractères qui permettront au porteur de vaincre les autres mâles ou d’impressionner les femelles.

    En serait-il de même pour les lucioles?

    Il existerait plusieurs espèces de coléoptères qui possèderaient la caractéristique de la luminescence¹, avantageuse dit-on pour la reproduction. Autant de signaux marquant sa présence, sa vulnérabilité la nuit, ne sont-ils pas aussi être un désavantage ou danger évident pour sa survie ?

    Une femelle d’une autre espèce réussira même avec ce procédé de ‘’femme fatale’’, qu’elle parade pour attirer les mâles à s’en servir pour les tuer et se nourrir. Un moyen comme un autre d’obtenir les éléments nutritifs indispensables à sa survie et l’aider à se reproduire.

    Tout ça existe dans la nature, mais la disparition des lucioles observée depuis un certain nombre d’années s’explique aussi par la pollution, dont celle lumineuse des villes, et également peut-être par cette admirable réponse à la fois poétique et réaliste de l’auteur Québécois d’un film du même nom :
    « Un journaliste de Québec m’a dit: “Je ne suis pas sûr d’être à ton film, parce que, si Paul McCartney fait un truc, on va devoir aller le couvrir”, évoque Sébastien Pilote. Alors j’ai dit: “Tu vois, c’est ça La disparition des lucioles.” Il y a une lumière très forte, très puissante et omniprésente autour d’un discours dominant qui nous empêche de voir les petites lueurs, la beauté des choses. Pour les voir, ça prend de l’obscurité et du silence. Il y a beaucoup de bruit en ce moment… »

    ¹Les lucioles aiment l’obscurité. Les lumières extérieures éclipsent la bioluminescence des lucioles. Cette caractéristique leur est surtout nécessaire pour trouver un partenaire en période de reproduction.

    -Luc

    • Paul dit :

      Mtre Luc,

      Êtes vous sûr que votre mentor Immensément Bienveillant, voulait vraiment traiter de la bioluminescence, sans parler de son harnachement dans le contexte historique canadien ?

      Comme d’habitude, vous avez approfondi l’aspect encyclopédique de la question. Mais dans quel but précis ?

      Par analogie, pourrait-on conclure que le caractère fortement luminescent des spécimens LGBTQI va s’imposer en tant que trait dominant dans la reproduction de générations futures de notre espèce ?

      En tout cas, on prépare déjà les enfants de 3 à 8 ans en conséquence :

  8. lucbmenard dit :

    J’aime les insectes lumineux.

    Il y a un autre film québécois sur les lucioles : La déesse des mouches à feu (inspiré du roman de Geneviève Pettersen, 2014. Le Quartanier). Une vie de jeunesse et d’émotions fortes par une
    fille du Saguenay.

    Je n’ai pas beaucoup aimé (drogue, sexe et rock and roll). Je ne pense pas que vous aimiez non plus.

    Bonne année,

    • Reynald Du Berger dit :

      lucbmenard. Je note les mises en garde des séries et films sur Netflix…  » drugs , smoking , language … some light sex…  » Mais depuis qu’on a introduit des transmachins seules en couples dans certaines séries, faudrait mettre à jour ces mises en garde et préciser la nature et le degré de disons cette transphilie forcée par le wokisme et le LGBTQisme.

      • Paul dit :

        Voyons donc professeur,

        On met en garde contre les comportements non-avalisés par les bienpensants.

        Les pires sont les mises en garde concernant le contexte de comportements acceptables dans le passé. Comme l’utilisation de certains termes proscrits aujourd’hui. Le mot ‘nègres’ (peu importe qu’il soit blanc ou d’Amérique) par exemple.

        Le ‘wokisme’ et le ‘LGBTQisme’ sont des comportements pleinement avalisés, même souhaitables, alors aucunement sujets aux mises en garde. Plutôt aux invitations à bien regarder, comprendre et épouser.

  9. James C. dit :

    Pour revenir au général Dallaire, il recevait ses ordre du général Baril. En juin 1992, Maurice Baril est nommé conseiller militaire au Département des opérations du maintien de la paix au Q.G. de l’ONU où, en 1993, il atteint le grade de major général. Donc ledit général Baril est le grand responsable de cette merde, en haut de la chaine de commandement. C’est lui qui était en poste à l’ONU lors du génocide de 1994. Le général Dallaire n’avait ni les armes ni la capacité d’agir efficacement. Et il n’était pas tout seul en poste. Tout le monde a été laissé à lui-même, les mains presque vides.

    Pourtant comme récompense, le général Dallaire est honni et le général Baril a été nommé commandant en chef des forces armées canadiennes. Dans biographie il n’est nullement question de sa part énorme de responsabilité. L’ONU est comme un genre de coquille vide sans ressources. C’est plein de grosses promesse inutiles. Pensez simplement à la farce qui a pour nom Conseil de sécurité. Cinq pays, les USA, la France, la Grande Bretagne, la Russie et la Chine ont droit de véto selon sa guise et son idéologie. Une grosse grosse farce.

  10. Paul dit :

    Att. : M. Luc B. Ménard, ozonologue en chef

    Bonne nouvelle pour vous : le trou d’ozone antarctique ‘21 s’est refermé.

    “ Ozone layer hole that was once larger than Antarctica has finally closed “
    https://www.msn.com/en-ca/weather/topstories/ozone-layer-hole-that-was-once-larger-than-antarctica-has-finally-closed/ar-AAShWCQ?ocid=msedgntp#image=2

    (L’animation montrant l’évolution du trou d’ozone en 2021 est vraiment impressionnante.)

    Maintenant le corollaire : se pourrait-il que les chercheurs belges en Antarctique, ainsi privés de rayons UV protecteurs, seront maintenant complètement livrés à l’Omicron, sans cette mesure défensive ?

    Et qu’ils devraient alors recourir, subito-presto, au couvre-feu arrudo-legolien ?

    • lucbmenard dit :

      …ne vous réjouissez pas trop vite…tant qu’il y aura des teneurs élevées de CFC dans l’atmosphère (produits des années 1950-1990, un polluant persistant près d’une centaine d’années dans l’environnement), il y aura encore des épisodes où vous le reverrez réapparaître le trou. Rappelez vous en 2020.
      Il se développe pendant notre été boréal jusqu’au atteindre son maximum aux mois de Sept.-Oct. C’est à ce moment que la température de l’air en altitude atteint un minimum (-80 C et plus,). Les conditions météo stables observées en 2021.
      En 2019, le trou s’était aussi réduit considérablement. Il s’était presque refermé. Malgré cela, rappelez-vous en 2020, il était réapparu avec une taille gigantesque presque un record malgré des conditions météo stables semblables à celle de 2021.
      Selon les connaissances actuelles, ce n’est pas avant 2060 et plus que les CFC et leur pouvoir de destruction ( une molécule de brome ou de chlore peut en détruire 100 000 d’O3) disparaîtraient et pourraient permettre d’observer de manière continue, ie, année après année, le trou refermé.
      D’ici là, il faudra continuer de patienter et s’accommoder de la variation de température qui découle de ce manque à gagner (attention : je n’affirme pas ici que ce facteur seul est responsable expliqué tout, ie, il y a aussi du volcanisme 🌋 sur la terre et il y a des explosions de manière constante et partout.

  11. Paul T. Klinn dit :

    Monsieur Normand,

    En août dernier, avant de vous réfugier dans votre VR ou de vous exiler en Floride, vous avez demandé : « Quand les adeptes du passeport vaccinal constateront, dès cet automne, que ça n’atteint pas l’objectif, quelle sera la prochaine obsession ? ».

    – Comme toujours en politique, quand on échoue aussi lamentablement dans une mission critique, il faut désigner un coupable et les médias s’en sont chargés, autant ici qu’aux USA et ailleurs : c’est le mécréant non-vacciné qui tue ses concitoyens, épuise le personnel hospitalier et cause l’effondrement du système de Santé au complet.

    Vous avez, en même temps, bien compris les motivations des autorités en parlant d’intimidation, ancrée dans l’idéologie : « Puisque les doubles vaccinés attrapent et transmettent le Virus, il n’y a AUCUNE LOGIQUE SCIENTIFIQUE au passeport vaccinal ! Les faits démontrent que ce n’est qu’une discrimination IDÉOLOGIQUE ! ».

    – Bien que je crois qu’en homme bien informé vous le connaissez déjà, je vous soumets un discours bien ciblé sur ce sujet ( ‘Idéologie’ ) par Dr Robert Malone, qui avait découvert en 1987 la méthode d’encapsulation de l’ARN dans une substance lipidique, un élément important de la technologie de thérapies géniques à l’ARNm.

    Voici ce court discours sur “Mass Formation Psychosis”, suivi de clarifications au cours d’une entrevue :
    “ Robert Malone joins Dan Wootton to discuss ‘mass psychosis’ “

    – Le coup a porté (50 millions de visionnements) parce que les gens ont facilement reconnu la manœuvre triviale médiatique en cours.

    – Dr Malone met en contexte ses propos : au cours de l’histoire on a vu souvent la cristallisation par la peur de l’emphase médiatique, ce qui a ouvert la porte aux ‘sauveurs’ qui se sont accordés des pouvoirs extraordinaires pour régler TOUS les problèmes.

    – Chez nous, la chiasse induite par le médias a éteint la raison de nombreux concitoyens qui exigent la punition des insoumis non-vaccinés (comme ce fut le cas de l’autre ‘autre’ – le ‘juif dangereux’ d’Hitler) et le despote Lego livre la marchandise pour ‘sauver SON peuple’.

    – Une fois réhydratés et les électrolytes rétablis, il faut espérer que les Québécois reviennent rapidement à la raison et en même temps se repositionnent par rapport aux médias de masse qui les manipulent et les désinforment à temps plein et depuis longtemps.

    – Cette demande de censure par des docteurs, concernant le discours de Dr Malone, qui n’a, en soi, rien à faire avec la désinformation médicale, illustre justement l’objet même du discours – quand on tente de mettre en place un régime totalitaire, toujours pour des raisons louables, il faut combattre et faire taire l’ennemi (c’est ça, la ‘cancel culture’ omniprésente) :
    “ Doctors demand Spotify change policy on COVID-19 misinformation after controversial Joe Rogan episode “
    https://www.msn.com/en-ca/news/canada/doctors-demand-spotify-change-policy-on-covid-19-misinformation-after-controversial-joe-rogan-episode/ar-AASKUjR?ocid=msedgntp

    Je vous souhaite Normand, une Bonne Année et les gyms grands ouverts, aux ingénieurs musclés de votre entourage,
    Paul T. Klinn

    NOTE : Dr Malone n’a pas élaboré, seulement fait allusion à cette possibilité (que j’avais entrevue ailleurs aussi) : les vaccinés pourraient être plus vulnérables à l’Omicron que les non-vaccinés et le calcul de risques / bénéfices de la vaccination n’est pas pour le moment définitif, faute de données fiables.

    (Mon commentaire : une Science au service de l’idéologie n’est pas assez objective pour produire et interpréter des données dépourvues de biais. Plus spécifiquement, on ne se préoccupe pas activement d’effets adverses pour ne pas compromettre les campagnes de vaccination en cours.)

    • Reynald Du Berger dit :

      Paul Ti-Klein Nacht Musik….« Quand les adeptes du passeport vaccinal constateront, dès cet automne, que ça n’atteint pas l’objectif, quelle sera la prochaine obsession ? ».
      Cela atteint les objectifs puisque des millions de tis-clins ici comme en France sous-scolarisés, ÉGOÏSTES « mon gym mon bar karaoke tabarnak » se sont précipités vers les centres de vaccination. Et c’est pas fini… Macron a une envie folle d’emmerder ces incultes scientifiques sans empathie ni altruisme, et en colère contre lui. C’est une manoeuvre électorale qui va lui rapporter. Et Legault prétend avoir les nôtres à l’usure en leur refusant bientôt l’accès aux grandes surfaces. Je pense qu’il faudrait aussi leur asséner un bon coup de science, mais le récepteur est bloqué et le Q.I. confondu avec le QR.

      • Paul T. Klinn dit :

        Cher Professeur,

        Les Français ne souffrent pas de diarrhée collective à plein temps, n’en déplaise aux médias et c’est Zemmour qui occupera Élysée.

        Par contre, c’est un fait, en France comme au Québec, l’électoralisme totalitariste est maintenant fièrement pratiqué en plein jour. Merci d’avoir illustré avec ces exemples bien clairs les propos de Dr Malone que j’avais rapportés.
        Le kovidet et le klimatet font faire des cabrioles à l’humanisme durement acquis au Siècle des Lumières.

        Mais, je suis impardonnable.
        Je n’ai pas encore émis mes souhaits de bonne année à notre Bienveillant Immense.

        Je vous souhaite donc, de refaire en 2022 le plein d’électrolytes, après que tous les ti-clins furent castrés par la vaccination ou autrement oblitérés au Legoland altruiste.
        Paul T. Klinn

      • Reynald Du Berger dit :

        Paul Ti-Klein Nacht Musik…. Vous ne m’avez toujours pas exprimé les fondements scientifiques de votre peur des vaccins ARN pourtant administrés à des milliards d’humains sans problèmes à part de très rares parties par billion d’effet secondaires.

      • Paul T. Klein dit :

        Herr professor Fuchs,

        Vous avez démontré, plus haut sur cette page, votre capacité d’identifier, sans l’ombre d’un doute, l’incompétence des pilotes d’avion et des généraux au béret bleu.

        Assurément, vous êtes aussi en mesure de débusquer les incompétents qui pratiquent votre profession. Parce qu’ils existent, dans la vôtre et toutes les autres.

        Ceux-là, ils vont dire n’importe quoi quand on le leur demande ou quand ça leur fait gagner des points. Leur avis ne vaut rien.

        Même des personnes compétentes peuvent mentir en associant des faits sans rapport, en mettant dans le même sac les pommes et les oranges, comme l’avait fait Mme Christine Rouzioux, professeure émérite de virologie (Faculté de médecine Necker, membre de l’Académie de médecine et de pharmacie), qui avait dit que nous devons faire confiance à la vaccination de masse car celle-ci a fait ses preuves depuis des décennies.

        À qui se fier, quand on ne possède pas la science infuse, ni celle acquise par paiement de 31 $/an ?

        On peut se faire une idée en identifiant des mensonges / omissions / prudences suspectes, pratiqués par les autorités. Ensuite on évalue les interventions connexes et on en teste la validité. J’appelle ça le test de crédibilité. On la gagne ou on la perd. C’est le bien le plus précieux pour un professionnel. Du moins, ça l’était de mon temps.

        Pour un Reynard rusé comme vous, il est aisé d’interpréter les réactions physiologiques du patron de CDC américain, Mme Rochelle Walensky, quand elle prétend ne pas savoir, quand elle évite les sujets épineux et quand elle utilise la langue de bois. En un mot, quand elle se fait ‘visqueuse’.

        “ ‘What Percent Of CDC Employees Are Vaccinated?’: Cassidy Grills Walensky At Senate Hearing “

        Deux sujets épineux pour Mrs Walensky : l’immunité naturelle et le refus des employés de CDC de se faire vacciner, sinon leur manque de confiance en protection vaccinale.

        – Senateur Cassidy : « If we don’t know that natural immunity confers protection against future infection, it’s because we decided not to look … Why haven’t we done research showing that natural immunity infers protection against recurrent infection ? ».

        Avec le budget annuel de US$ 15.4 milliards, le CDC n’a procédé qu’à une revue de 96 études faites par d’autres sur ce sujet.
        Quand on ne veut pas savoir, on ne cherche pas.
        Avec des moyens démesurés et la mission qui va avec, ne faire que de la lecture à la Arruda, ça relève d’idéologie : vacciner tout le monde, à tout prix et éviter de reconnaitre l’immunité naturelle comme alternative valable.

        Ceci est plus grave qu’il n’y parait, car une étude récente démontre une immunité croisée très conséquente (car elle inclut des protéines enveloppant l’ARN viral, pas seulement le spécule) acquise par l’exposition aux coronavirus responsables pour influenza (pas l’infection au coronavirus SARS-Cov-2).
        Avec ça, je suis peut-être déjà adéquatement immunisé contre la Covid-19. En plus de mon api-vaccination de l’été dernier.

        – Senateur Cassidy : « What Percent Of CDC Employees Are Vaccinated ? »

        Très improbable que le directeur Walensky ne connaisse pas la réponse quand l’ordre exécutif vient du président et tous les médias ne parlent que de ça. Son langage corporel la trahit.

        Moi, en quidam perspicace, je me questionne : qu’est ce que les spécialistes, employés de CDC, qui évitent la vaccination savent, que j’ignore ?

        Pour une chose, ils ont l’accès direct aux données ‘VAERS’ de la pharmacovigilance américaine. Ils savent que les effets adverses ne se comptent pas en fractions de milliards. Très, très loin de là et ils sont familiers avec la détermination par calcul statistique du multiplicateur ‘URF’ (‘under reporting factor’) qu’il faut appliquer pour tenir compte de cas graves non-rapportés.

        Une étude américaine a déterminé le niveau d’instruction de personnes vaccino-exigeantes : comme Greta Thunberg, les vaccino-supputatifs possèdent un PhD.
        Très flatteuse, la compagnie de gens bardés de diplômes, pour un simple quidam.

        Les agronomes qui grimpent dans les poteaux pour téléphoner, comme Mr. Kimball, se font injecter, sans poser des questions inutiles.

        N.B. : Il parait que les rendements laitiers augmentent quand les vaches écoutent la ‘Kleine Nachtmusik’. Est-ce que vous l’écoutez, quand vos protégés Bémol & Tremblay se bousculent à la mamelle et réclament leur tétée ?

      • Reynald Du Berger dit :

        Paul T Klein… Vous ne nous avez pas encore produit une seule étude démontrant le faible rapport avantages/inconvénients du ARN messager qui justifierait votre phobie. Nous avons M. Tremblay et moi tout fait pour tenter de vous rassurer. SCIENCE de AAAS… 31$/an ! c’est moins cher qu’une consultation chez un psy et beaucoup plus efficace! « On ne craint que ce que l’on ne comprend pas » – Marie Curie.

      • Reynald Du Berger dit :

        Paul…. un autre petit coup de pouce:Les dernières données américaines indiquent 11 cas de myocardites post-vaccinales bénignes (à résolution rapide et sans complication) sur près de 8 millions de doses pédiatriques administrées. https://www.dreuz.info/2022/01/myocardite-due-au-vaccin-covid-chez-les-enfants-11-cas-sur-8-millions-258062.html?utm_source=mailpoet&utm_medium=email&utm_campaign=voici-les-newsletter-total-derniers-articles-de-dreuz-info_11

      • Paul T. Klein dit :

        Le Bienveillant Immense m’interpelle : « Vous ne nous avez pas encore produit une seule étude démontrant le faible rapport avantages/inconvénients du ARN messager qui justifierait votre phobie. ».

        Tel que statué auparavant, je crois que ce ‘rapport avantages/inconvénients’ est un calcul spécifique à chacun.

        Le Seigneur est généreux avec le croulant que je suis en train de devenir.
        À l’Institut de Gériatrie de Montréal, on évalue la viabilité de nouvelles admissions en faisant le décompte du nombre de médicaments prescrits que le patient doit prendre tous les jours.

        Pour moi, aujourd’hui : c’est zéro.

        D’où mon faible ‘rapport avantages/inconvénients’ personnel, déterminé au terme d’une autoévaluation de mes ‘comorbidités’.
        Je fais de l’auto-médecine, car je ne pense pas qu’un ermite vaccino-supputatif, non-vacciné, soit de nos jours admis au bureau de son médecin de famille, pour tant soit peu que j’en ai un encore.
        De toute façon, même si je le demandais, on ne produirait pas pour moi le tout-important, bilan quantifié de la condition de mon système immunitaire, ni la vérification de présence des marqueurs d’une infection passée au Coronavirus de Wuhan.

        Peut-être, je pourrais avoir droit à une petite réduction de la surtaxe à Lego.
        Avec un diagnostic en “self-service” et la dernière visite de toubib en 2019, je ne coûte pas cher au système débordé que l’ami Rejean veut protéger à tout prix, y compris celui de mon droit de ne pas me faire “mengeliser”.

  12. rtremblay dit :

    Sa peur est de deux sources :
    – perte de contrôle de sa vie et de sa santé s’il accepte des suggestions gouvernementales
    – perdre la face vis à vis tous les lecteurs de ce blogue qui n’ont pas le même avis que lui. Comment accepter de dire qu’il s’est trompé ? comment faire pour avouer qu’il s’est trompé après avoir tant écrit et rechercher d’informations qui allait contre la vaccination. comment une peur peut-elle être rationnelle et scientifique ?

    • Paul R. Mitt dit :

      Herr Doktor Sigmund Tremblay,

      Bravo !

      Vous m’avez percé à jour et comme récompense, ce soir vous serez le premier admis à la tétine du pédagogue.
      Bémol attendra son tour, en autant que vous partagiez, car le prof est déshydraté après 50 jours d’horreur imposée par des nuées de ti-clins omicroneux.

      Vous me prescrivez quel remède ?

      NOTE : Vraiment – des suggestions gouvernementales ?
      Quand on veut vous rançonner et empêcher d’acheter des provisions / produits d’entretien, la litière pour chats et la chèvre urbaine, etc…, on ne parle pas de suggestions (surtout quand on sait qu’un ermite ne propage pas le virus plus qu’un vacciné), on parle de diktat despotique.

      • rtremblay dit :

        Je vous reviens avec le détail de ma recommandation…. 🙂

        Mais pour l’instant et le futur vous pouvez toujours commander en ligne à toutes les épiceries, quincaillerie et autre amazon de ce monde. Avec et sans code QR. Je n’ai pas entendu parler que les dépanneurs seraient visés par ces restrictions. Donc on est loin de la restriction bolchévique.

        À mon avis et selon ce que j’ai observé les quelques fois ou je me suis présenté dans une grande surface (Tel Walmart, Costco, etc..) des croisements interpersonnelles qui à mon avis trop denses. Donc l’imposition du code QR dans ces lieux faits pour moi du sens en terme de gestion du risque.

      • Reynald Du Berger dit :

        Les non-vaccinés ne semblent pas réaliser que nous les vaccinés (90%) sommes les plus emmerdés , devant montrer notre pass vaccinal à chaque magasin, spectacle, etc… Je n approuve pas le langage de Macron mais je partage son opinion.

      • Paul T. Klein dit :

        Le prof déplore l’inconvénient que l’on lui impose : « .. nous les vaccinés (90%) sommes les plus emmerdés , devant montrer notre pass vaccinal à chaque magasin, spectacle, etc… ».

        Ce document permettra bientôt le tri entre le bon vacciné (celui qui s’abonnera aux doses de rappel trimestrielles, mensuelles – éventuellement un cathéter permanent au vaccin ARNm) et le vacciné qui débarque du tapis roulant vaccinal pour rejoindre les parias.

        Étant donnée la fugacité de vaccins géniques, de nombreux vaccinés ne le sont plus, strictement parlant.
        Mais ils sont des bons citoyens et le magnanime Lego en tiendra compte.

  13. Paul T. Klein dit :

    Le prof / Marie Curie : « On ne craint que ce que l’on ne comprend pas ».

    Alors, faites un effort pour comprendre les ti-clins. J’en suis un et nous sommes d’un commerce agréable, quand on ne nous oblige pas de sacrer.
    Les maths forts, ce n’est pas tout – le poulât éstpissé entre amis dégoulinants de sueur après la musculation au gym, ça augmente le mental.

    En tant que géologue vous pourriez vous procurer un sac rempli de ‘pechblende’ et vous asseoir dessus pendant que vous cogitez et faites le plein de Science à 31 $/an.

    Les ‘rayons uraniques’ à faible dose pourraient avoir un effet anxiolytique, adoucir les mœurs et ainsi déplacer le sens d’altruisme dans la direction d’autrui, en le désarrimant de soi.

  14. Paul dit :

    Bonsoir Rejean,

    J’ai pris bonne note depuis quelques temps de votre ton modéré envers les vaccino-récalcitrants, que vous blâmez quand-même pour tout, l’opportunité oblige. Mais vous n’êtes pas hargneux, ni aveuglé par la colère, car vous n’avez pas peur de ce qui sera bientôt un autre virus parmi ses cousins grippaux qui nous visitent périodiquement.

    Contrairement aux nombreux Québécois, déshydratés par le relâchement de leur sphincter covido-paniqué, vous n’êtes pas tombé victime de l’hystérie collective et vous ne portez pas les ‘Depends’ fleurdelisés.

    Vous le savez, nous vivons enfin le prélude à la société de demain, bien calibrée par les autorités pour réussir au kombat contre la Crise climatique.

    Vous gloussez d’aise au spectacle de nos concitoyens paniqués qui sont prêts à sauter dans la Caniapiscau, si le Caribou en chef, Lego le leur ordonnait.

    Bientôt, vous allez pouvoir décider qui et quand aura droit à l’excursion trimestrielle au volant de la Bolt communautaire, qui aura droit au logement dans un HLM communal et dans quel quartier. Vous allouerez des kWh en fonction des points de bon mérite. Il vous reviendra de distribuer les carnets de coupons alimentaires. Une Grosse Molle au prof tous les mois.
    Vous déciderez qui aura droit d’avoir la descendance et à la ration de sardines au riz du dimanche, pour faire changement au spaghetti à la carbonara aux lombrics printaniers.

    Une fois de plus, Greta a vu juste : « Tame the Kovidet, then beat the Klimatet ! »

    NOTE : Les “croisements interpersonnelles”, vous pratiquez ça comment dans un Wal-Mart ? Les rejetons issus de ces copulations “trop denses”, vont-ils automatiquement devenir ‘Associés Wal-Mart’ ? Auront-ils droit à un escompte sur présentation de leur code QR ?

    • rtremblay dit :

      à Paul,

      J’ai pensé que vous étiez intéressé à avoir une reconnaissance de votre problème et amorcer des modifications dans vos réflexions et actions, mais je m’aperçois qu’il n’en n’est rien.

      Vous semblez toujours retenir les options les plus complexes orientés sur le statu quo.

      Je m’abstiendrai donc de vous conseiller quoi que ce soit… Dans ce cadre vous me faites perdre mon temps.

  15. Paul T. Klein dit :

    Professeur,

    Pour sauver la planète, j’ai inventé un avion à auto-propulsion par passagers qui pédalent en cadence.
    En absence du péché carbonique : plus, des baobabs à planter au terme de vos voyages.

    Ma promotion de ce nouveau moyen de locomotion anticipe les objections : « les avions transportent des passagers depuis les années 1920 et tout le monde sait que prendre un avion est plus sécuritaire que de conduire une voiture. ».

    Pour vous professeur, en première classe, le fauteuil-lit de pacha est exempt de pédalier. Sous la lune au dessus de l’Atlantique nocturnal, une douce brise, produite par les pédaleurs en économie, parfumée à l’encens ‘Royal Hojari’, accompagne votre ‘Porto Tawny de 30 ans’ et la ‘Nachtmusik’ de Mozart.
    Un rêve : pas de sifflement de turbines pour déformer Mozart, ni des vibrations, seulement le doux staccato de dérailleurs quand le pilote sollicite par haut-parleur, le changement de régime.

    Allez-vous emprunter le ‘paulaéroneuf’ (renommé ‘avion’) pour vos prochains pèlerinages annuels à Notre Dame de Paris ?
    Bien entendu, aux ouatères de la ‘Classe Signature’ il n’y a pas de pédalier, non-plus.

    Dans la même veine – « Pandémie de COVID-19 – Québec dévoile une nouvelle campagne sur la vaccination des enfants de 5 à 11 ans » :

    “ La vaccination est-elle efficace ? “

    Le ‘Ministère du Conseil exécutif’ précise sur son site : « En collaboration avec M. Martin Carli, cette nouvelle campagne mise sur une approche plus informative ayant pour objectif de vulgariser l’information pertinente pour les parents et de répondre à leurs principaux questionnements. Elle sera diffusée à la télévision, à la radio, sur le Web et publiée dans les médias écrits. »

    Le clown à sarreau Carli nous apprend que la poliomyélite, le tétanos, la rubéole et l’hépatite B ont « pratiquement disparu chez les jeunes, car ils ont été vaccinés en bas âge. ».

    WTF ? Qu’est ce que les thérapies géniques expérimentales ont en commun avec les vaccins classiques qui ont fait leurs preuves après des décennies d’utilisation ? L’aiguille ?

    Sûrement pas la rigueur de tests cliniques (re.: Scandale chez Pfizeur), ni l’épreuve du temps, nécessaire pour débusquer les effets à long terme.
    (On parle déjà de macro-statistiques indiquant un taux de mortalité accru, de causes naturelles, chez les vaccinés dans tous les groupes d’âge. C’est à suivre, avant de conclure.)

    Martin Carli, PhD, matricule 130162 de l’Union des Artistes, commandité par le ‘Ministère du Conseil exécutif’ (organe de propagande directement affilié à Lego), manipule effrontément les parents et un jour il pourrait être poursuivi en Justice pour cela, ainsi que Lego et la smala d’incompétents qui l’entoure.

    Pour avoir fait la même chose en France, l’académicienne Christine Rouzioux, devrait être radiée et mise à la retraite anticipée.

    Foi de Quidam : vous seriez bien plus en sécurité dans le prototype du ‘paulaéroneuf’, qu’en vous conformant aux conseils de ces charlatans.

  16. Paul dit :

    Professeur,

    Dr. Raoult recommande la vaccination contre le pneumocoque : efficace, prouvée et protective pendant 10 ans.

    Possiblement, les pneumonies seront dorénavant plus létales que la future Covid-19, évoluée naturellement vers plus de transmissibilité, mais moins de virulence.

    Un rendez-vous vaccinal à envisager, peut-être ?
    En espérant que le système immunitaire soit toujours compétent après l’ingérence génique expérimentale.

    L’égo punira peut-être aussi les croulants qui défient le monocoque : ils risquent de prendre la place, réservée aux urgences pour les pfizeurisés / modernisés avec comorbidités, infectés à la covid.

  17. Paul dit :

    Quand on s’objecte à l’incitation à l’intolérance et à la formation au fascisme, par une enseignante au primaire indigne, c’est elle qui devient la victime (la déflexion à 180°, pratiquée en propagande d’endoctrinement) :

    “ De l’amour pour Madame Marie-Ève – La Presse+”
    https://plus.lapresse.ca/screens/8dd0c39f-9818-4108-97f0-32524f95a745__7C___0.html

    Dans son article, Mme Isabelle Hachey accuse les ‘complotistes’ de s’être emparés de l’affaire.

    Où est le complot, quand la coupable d’endoctrinement s’en vante à la caméra ? :
    “ ActuQc : Brainwash de l’enfance, à La Semaine des 4 Julie “

    Très fière d’elle, l’enseignante en question, Mme Marie-Ève Lévesque, hoche la tête à répétition pour solliciter l’approbation du public : « On dirait que je les ai drillés .. ! ».

    Sans malice et sans souhaiter de mal à la brave enseignante de Longueuil : si, toute vaccinée qu’elle est, avec sa condition physique (je n’insiste pas) elle devait attraper une covid virulente, elle aurait bien moins de chances, que moi, un non-vacciné qui a deux fois et demie son âge.
    Pourtant, je ne la dénoncerai pas à la police (selon sa recette) et je n’irai pas monter les jeunes contre les personnes disons, un peu trop potelées, qui risquent d’engorger les urgences.

    ( Note : Mme Isabelle Hachey avait jadis donné la mesure de sa probité journalistique à propos de changements climatiques causés par l’homme blanc misogyne : https://duberger.me/2019/09/13/lettre-ouverte-a-une-journaliste-de-la-presse/ )

    Quel contraste avec cet article pondéré de Mme Elgrably :
    “ De quelle science, parle-t-on? “
    https://www.journaldemontreal.com/2022/01/21/de-quelle-science-parle-t-on

    En effet, plus je fouille, plus d’incohérences scientifiques je découvre.
    Surtout, des statistiques tronquées, par exemple : l’effet de la vaccination (ou de son absence) déterminé par la ‘Science’, sans considérer l’effet de comorbidités.

    Éventuellement, quand on a poussé le bouchon trop loin, on s’excuse.
    Au Danemark : “ Un journal danois s’excuse pour sa couverture peu critique de la pandémie: « Nous avons échoué » “
    https://fr.businessam.be/un-journal-danois-sexcuse-pour-sa-couverture-peu-critique-de-la-pandemie-nous-avons-echoue/

    Peu de chances que les journaleux – influenceurs québécois fassent un jour leur mea-culpa.

    Qui va les déprogrammer du ‘Kovidet’ et du ‘Klimatet’ ? :

    Madame Hachey, seriez-vous volontaire ?

  18. Jacques dit :

    Une image pour caractériser la campagne de vaccination actuelle:
    https://ibb.co/XbG6hLY

  19. Jacques dit :

    Le virage à 180 degrés de Boris Johnson:

    https://www.thesun.co.uk/news/17372201/covid-restrictions-today-boris-plan-b/

    Une telle nouvelle devrait faire la une de nos médias. Mais ce qui fait la une, ce sont ces mauvais citoyens non vaccinés qui empêchent les cancéreux de recevoir leurs traitements et qui empêchent la majorité de bons citoyens vaccinés de revenir à une vie normale. Malgré un taux de vaccination très élevé, le PM trouve que ce n’est pas assez et il propose de traquer sans relâche ces antivax et de les contraindre à se faire piquer comme des junkies.

  20. Paul T. Klein dit :

    Le komrade Rejean se prononce sur le bien fondé du despotisme legolien magasinal : « À mon avis et selon ce que j’ai observé les quelques fois ou je me suis présenté dans une grande surface (Tel Walmart, Costco, etc..) des croisements interpersonnelles qui à mon avis trop denses. Donc l’imposition du code QR dans ces lieux faits pour moi du sens en terme de gestion du risque. ».

    Voici ce qu’on rapporte sur le Web :
    “ So, if you’re unvaccinated in Quebec and walk into big box store you will need to be accompanied by an employee who will make sure you’re not there to buy socks or a toaster oven. “

    La stupidité de cette mesure répressive, invitée par nos journalistes, est évidente pour les citoyens du monde qui, une fois de plus, constatent nos différences peu flatteuses.
    Leurs commentaires serviront à Pat Lagacé pour dénoncer le ‘Québec bashing’ blessant pour nos égos.

    Le fait demeure : à la ‘police de la langue’, nous ajoutons maintenant la ‘police de magasinage’.
    Éventuellement, la maman gouvernement pourrait la rendre permanente, pour nous protéger de la malbouffe, du steak à effet de serre, de chaussettes non-équitables, de n’importe quoi d’autre non-approuvé par les idiots qui nous gouvernent.

  21. rtremblay dit :

    https://www.journaldequebec.com/2022/01/29/une-dictature-qui-respecte-les-non-vaccines

    Même si vous chialez contre Legault, Arruda, Trudeau, etc….La réalité Paul c’est que vous vous plaignez le ventre plein et ce au détriment de citoyens responsables. Vos propos encouragent les ti-clins antivax. Il faut croire que le prix de l’essence n’est pas assez élevé car vos Kamarades qui chauffent leurs gros trucks préfèrent gueuler à Ottawa plutôt que de faire le simple geste !

    Êtes vous avec eux ? les appuyez vous ? encouragez les parents de ces groupes extrémistes a manifester avec leurs enfants et a les exposer à des gestes violents ?

    Vous ne pensez pas qu’il serait préférable d’utiliser de manière plus réfléchie les 6 M$ amassés sur go fund me à d’autres fins que de produire des affiches géantes « Fuck T….. » ?

    En plus ils sont trop ti-clins pour s’apercevoir que la problématique du vaccin à la frontière Canada-USA vient d’une politique américaine et trop niais pour comprendre qu’ils pourraient être les vecteurs de nouvelles souches lors de leurs séjours au USA.

    La problématique vient également d’un code QI trop faible.

  22. Paul dit :

    “ Army to immediately start discharging vaccine refusers “
    https://www.msn.com/en-us/news/us/army-to-immediately-start-discharging-vaccine-refusers/ar-AATppzo?ocid=msedgntp

    Terrible, cette décision du ‘Senile lunatic in chief’, ce président malfaisant à son pays et au reste du monde libre aussi.

    Juste au moment de graves tensions avec la Russie et la Chine, perdre des soldats d’une armée déjà en très fort déficit d’effectifs (“low combat readiness”) dans de nombreux bataillons.
    Ceci, dans le contexte woke où le recrutement de combattants valables est de plus en plus difficile et le pool de candidats se rétrécit en raison de la dénatalité.

    Parallèlement, pendant que la recherche en armements thermonucléaires et autres moyens militaires avance à grands pas en Chine, en Russie et aussi en Corée du Nord, on se paye le luxe de perdre les scientifiques à ‘Los Alamos National Laboratory’, parce qu’ils sont vaccino-lucides.
    Dans ce domaine, on ne se constitue pas l’expert du jour au lendemain et les conséquences pour la sécurité nationale seront énormes.

    Ce sont les détenteurs d’un PhD, qui sont les plus réticents aux thérapies géniques, imposées par Biden.

  23. Paul T. Klein-Ehgoist dit :

    Rejean,

    RE : “FREEDOM CONVOY” – https://duberger.me/2021/12/16/lueurs-de-desir/#comment-340010

    Avant que ça ne prenne de l’ampleur, les médias ignoraient le mouvement de fond des camionneurs.
    Ensuite, la CBC avait tenté de maquiller l’affaire en la faisant passer pour une revendication d’amélioration de conditions routières en Colombie Britannique.

    Quand c’était devenu trop gros pour cacher, on a recouru à la RadCanne à la diabolisation : swastika, drapeau sudiste, racisme. Comme à l’accoutumée. Par de pères de famille accompagnés de leurs enfants.

    Comme en France, avec les Gilets jaunes, le mouvement de camionneurs canadiens est l’expression du raz-le-bol du peuple qui réalise les abus de la classe dirigeante.

    Oui, je suis pour la LIBERTÉ que réclament NOS camionneurs et je suis contre les ABUS de POUVOIR pratiqués par Lego, Turdoh et les autres pour protéger la peuplade apeurée et l’habituer à réclamer la tétine gouvernementale bienveillante.

    NOTE :
    Le camionneur est seul dans sa cabine et il peut se tenir à l’écart lors du chargement et du déchargement. Il l’avait fait, sans accès aux toilettes aux haltes routières, lors des vagues successives de la pandémie en 2020 et en 2021. Il nous a permis de nous approvisionner et pour le remercier, le duo pouic-pouic Bidet / Turdoh lui impose la vaccination dont il ne veut pas.

    Justement au moment, quand on apprend que la vaccination ne sert à rien du point de vue pratique et quand l’infection devient moins préoccupante pour quelqu’un en bonne santé.

    Le camionneur bénéficiait pendant 2 ans du droit d’exception pour traverser les frontières fermées et il devrait-être possible maintenant de négocier le prolongement de ce droit réciproque pour les camionneurs américains et canadiens pour ne pas interrompre la chaîne d’approvisionnement.

    Car ce n’est pas seulement l’affaire de 15% de chauffeurs non-vaccinés, mais aussi de compagnies, ne pouvant pas compter sur tout leur personnel, qui ne peuvent pas entreprendre des contrats importants de transport transfrontalier.
    La perte de capacité de transport serait bien plus que 15%, peut-être le double et cela une économie, basée sur le ‘just-in-time’, ne serait pas en mesure d’accommoder.

    Mais cela, les poids légers, avec le ‘Mayor Pete Buttigieg’ (“US Secretary of Transportation”) en tête, ne sont pas en mesure d’appréhender. La priorité de ce monsieur, pendant la crise d’approvisionnement aux USA, était de prendre un long congé de paternité (ou de maternité) avec son époux(se) (car gais) pour célébrer l’adoption d’un enfant par leur couple.
    L’individu se représentera bientôt à la succession du Sénile en chef.

    • rtremblay dit :

      Des trucks qui bloquent des routes et des ponts sans informer du début et surtout de la fin : ce n’est pas une manifestation, c’est un crime contre la société ! Personnes n’a le droit de bloquer indéfiniment des voies qui empêchent la libre circulation des biens et des personnes!

      Faire participer des enfants : c’est un cas de DPJ.

      La vaccination des camionneurs visent à les protéger en premier et nous protéger en second pour éviter de ramener des sources du virus « non communautaire ».

      Quand c’est une manifestation, il y a un porte parole qui définie la demande précisément. Dans le cas qui nous occupe le message provient d’anarchiste qui veulent désorganiser la société avec des sources de financement très douteuses et même extérieur au Canada.

      La majorité des camionneurs sont vaccinés. La plupart des compagnies de transport sont d’accord avec la vaccination. Il n’y a pas de droit acquis de circuler librement comme s’il était de la société.

      Est-ce que vous vous associez Paul à Rambo, Kevin, Keven, etc. …. organisateur de ces actions ? si c’est le cas : FP pour vos messages irresponsables !

      • Paul dit :

        Bwana Rejean,

        En Français SVP ! Sinon je dois peiner et je risque de mal interpréter vos questions / affirmations.
        “FP” – c’est quoi ?

        Je suis contre le blocage systématique de la circulation, m’étant fait dans le passé, à plusieurs reprises, interdire l’accès des usines / chantiers ou d’une communauté éloignée par des grévistes syndiqués et la police présente, au lieu de sévir contre les intellectuels musclés, m’obligeait de circuler sous menace de contraventions, car je menaçais la paix – la leur.
        Non, les Rambos ne sont pas mes amis.

        Vous Rejean, quand les activistes verts ferment un pont et empêchent les ambulances de circuler, j’espère que vous n’applaudissez pas.

        Il y a un aspect de la question qui vous échappe totalement : nous ne sommes pas en présence d’une simple manifestation, mais d’un MOUVEMENT DE FOND de RÉAPPROPRIATION de la Dignité Citoyenne, brimée et accrapoutie par la classe dirigeante élitiste. C’est pourquoi la recette est si contagieuse à l’international. Bien entendu, les “truckers” chinois ne participent pas.

        Les ‘Convois de Liberté’ ne protestent pas seulement contre Trudeau, mais par extension, contre l’ensemble de la classe dirigeante, dont Lego, qui outrepasse les limites du Contrat Social entre le gouvernant et le gouverné.

        L’autre aspect qui vous échappe, malgré mes allusions, c’est le rôle des médias.
        Alors, mettons les points sur les “i”.

        Dans le monde ‘évolué’ d’aujourd’hui, la presse ne remplit plus le rôle de chien de garde auprès des gouvernants. Elle est maintenant l’outil d’intervention des maîtres à penser / bailleurs de fonds, qui eux-même contrôlent les gouvernements.
        Les médias avaient tenté de cacher l’existence du mouvement de fond en cours et ont tenté de le rendre antipathique, pour ne pas donner des mauvaises idées au peuple.
        À n’importe quel moment, ils peuvent arrêter leurs caméras et c’est ça qui serait arrivé, si les camionneurs n’avaient pas été en très grand nombre et s’ils n’avaient pas adopté des moyens spectaculaires “in-your-face”.

        Quand vous dites à la fin – « Il n’y a pas de droit acquis de circuler librement comme s’il était de la société. », n’infirmez-vous pas votre prémisse originale – « Personnes n’a le droit de bloquer indéfiniment des voies qui empêchent la libre circulation des biens et des personnes! » ?

        Ou, statuez vous, les fondements de votre Droit vert discrétionnaire à venir : « Circuleront librement seulement ceux que Nous désignerons au mérite de leur Crédit social. » ?

      • Reynald Du Berger dit :

        Paul… Vous ne pouvez pas prétendre que ces truckers défendent les droits et libertés des citoyens . Ils défendent uniquement  » mon truck , mon gym pis mon bar karaoke, mon voyage a Cancun, tabarnak » Je serais curieux de savoir combien de ces héros sauveurs de libertés consacrent de temps pour conduire chaque semaine, dans leur temps libre, des personnes âgées à leurs rendez-vous à l’hôpital ou leur porter des bons alimentaires comme je faisais jadis à la St Vincent de Paul. Des convois de liberté ne sont formés q

      • Reynald Du Berger dit :

        Paul…. Ces truckers ne bloquent pas les rues et ponts pour défendre les droits et libartés des citoyens. Ils ne défendent que les « mon truck, mon gym, mon bar karaoke pis mon trip à Cancun ak ma blonde tabarnak! » Combien d’entre eux consacrent une partie de leur temps libre pour conduire des personnes âgées à leurs rendez-vous médical, ou leur porter des bons d’alimentation de la Société St Vincent de Paul, comme j’ai fait quand j’étais plus jeune ? Des je me moi … on est loin des vrais convois de liberté qu’ont constitué tous ceux qui ont combattu pendant les deux dernières guerres mondiales. Je mène moi-même mes combats… et jamais des égoïstes braillards ne prétendront se battre pour moi.

      • Paul E. Goïst dit :

        Professeur,

        Vous aussi, vous l’avez constaté avec vos disciples sur l’écran-vérité de Radio Canada et en écoutant Pat Lagacé.
        En effet, avec tous ces camionneurs d’extrême droite Ti Clins irresponsables, misogynes, raciste et homophobes, au volant de leurs mastodontes, ça doit être l’hécatombe sur les routes tous les jours.

        C’est vrai, quand ces égoïstes se promènent pendant deux semaines aux ‘States’, pourquoi ne se libèrent-ils pas après leur quart de travail (‘14-hour rule shift within 24 hours’), pour se mettre au service d’oeuvres de bienfaisance au bled où ils ont abouti ?

        Ce serait tellement facile d’emporter une trottinette électrique (munie de crampons en hiver) pour livrer des bons d’alimentation aux démunis et avec un rickshaw derrière la trottinette, l’accompagnement de vieux à l’hôpital serait un jeu d’enfant.

        Creuser un puits ou deux, avant de repartir le matin, chanter à la chorale le dimanche, donner du sang aux dix jours et enrichir le pool génétique à la clinique d’insémination artificielle locale pour la bonne mesure.

        Vraiment : “ HOW DARE THEY ? Not to be the perfect do-goding truck drivers ? “
        Sans la Bienveillance Immense, point de salut pour l’humanité.

      • Reynald Du Berger dit :

        Paul… À Yazd en Iran, j’ai découvert la plus ancienne religion encore pérenne… et dans le temple du feu, brûle depuis des millénaires un feu entretenu par des prêtres vêtus de blanc, gantés avec un voile sur leur visage afin que leur haleine ne souille pas la flamme. J’ai vu cela. Sur le fronton, l’effigie de Ahura Mazda, le vieillard, les ailes déployées dans l’azur… … avec les mots en farsi « Bien penser, bien parler, bien agir ». Et oui, je juge les gens , truckers ou pas par ces trois paroles. C’est pas des t du c je me moi  » mon truck mon gym tabarnak!’ qui tirent une cordelette pour assourdir les gens qui vont prétendre m’enseigner ce qu’est la liberté et pire prétendre se « battre » pour moi ! Il se sentent plus forts que les autres parce qu’ils conduisent une grosse mécanique mais elle a été concue et construite par des gens plus brillants qu’eux, des ingénieurs qui eux se la ferment , mais créent de la richesse. Grosse corvette….https://www.causeur.fr/le-vehicule-en-dit-long-sur-le-rapport-quon-entretient-au-monde-224716

      • rtremblay dit :

        à Paul
        crétin : FP c’est Face Palm (le penseur de rodin), je n’en reviens pas comment votre réflexion est tordue et vide

        de plus : éviter l’accès des camionneurs non vaccinés à l’autre bord de nos frontières canadiennes… c’est nous protéger et les protéger en limitant l’accès à des régions moins vaccinées au USA qu’au Canada.

        Le médecin (John Bett ??? pas certain de son nom) qui avait cloisonné son village nord côtier pour protéger de la peste ces concitoyens…. et il avait réussis voilà une centaine d’année…

        Mais quand même bonne réflexion !

  24. Paul T. Klein-Ehgoist dit :

    Le Prince des Élites se fait très menaçant :

    “ Trudeau warning “

    Surtout – prétendre que les “Freedom truckers” sont fatigués de la Covid, quand c’est de lui et de ses inepties qu’on en a assez.

    Mais, avec Mr Jusn’t Smart on ne sait jamais s’il joue un rôle de composition ou est lui-même : un p’tit gars gâté, pas trop futé.

    • Reynald Du Berger dit :

      Paul… je serais curieux de savoir quelle aurait été l’attitude de Harper devant de convoi DIT de la liberté.

      • Paul T. Klein-Ehgoist dit :

        Simple !

        Avec Harper, qui réfléchissait avant de légiférer, il n’y aurait pas eu de cause pour manifester et réclamer le rétablissement des libertés civiques.

        Facile à constater : sa position sur l’arnaque climatique, ou le retrait du registre d’armes à feu, sans effet sur les criminels armés et criminalisant les citoyens honnêtes qui craignaient la confiscation, etc.., etc..

      • Reynald Du Berger dit :

        PAUL… je me demande ce que font nos fons fons journalistes gauchistes de Radio-Canada, La Presse, Le Devoir, J de M … ce sont eux qui devraient brandir leur micro devant les anciens P.M. et solliciter leurs avis sur différents sujets concernant le citoyen.

      • Paul dit :

        Vous la connaissez bien, la réponse, professeur : les journalistes gauchistes vont solliciter un avis d’un adversaire politique quand ils peuvent le retourner contre lui ou l’éditer pour lui nuire.

        Jamais, quand ils présument qu’un politicien du calibre de Stephen Harper pourrait posséder des solutions justes aux problèmes qui empatouillent leur ‘wonder boy’. Offertes avec un sourire, comme d’habitude.

    • Rtremblay dit :

      Ce sont les provinces qui ont pris des décisions sur les mesures de confinement !

      Trudeau a pris la bonne décision de limiter les passages frontaliers de personnes qui pourraient s’infecter hors frontières. Les vaccins obligatoires pour voyager ce n’est pas une nouveauté…

      Les « manifesteux » sont nettement minoritaires dans leurs opinions.

      Donc je conclue que Paul appuie et supporte les camionneurs et sera éligible à une contravention !

      • Reynald Du Berger dit :

        Rtremblay…. C’est au début qu’il fallait fermer les frontières… Combien de vols de Chine sont arrivés en différents pays chargés de contaminateurs non testés ? Seuls les tis-clins du Dégat Gym fitness gros bras et tis-jos connaissants ont la solution péniblement glanée sur google une lettre et un doigt à la fois …. c o v i d … p a y s ..o ù s a .. v a s … b e n …. et la réponse  » En Suède pis en Floride yon rien farmer caliss … pis l’monde s’promène partout tabarnak ! » En passant, Delta demande au Ministère de la justice d’établir une liste noire des tis-clins passagers violents atteints de la rage en avion du type  » ton cr… de masque tu peux te le … ! » afin de les bannir de tous les vols. https://www.msn.com/en-us/news/us/delta-air-lines-asks-justice-department-to-help-set-up-national-no-fly-list-of-unruly-passengers/ar-AATuxJg?ocid=msedgntp

      • Paul E. Goïst dit :

        Rejean :

        Sommes-nous vraiment déjà rendus au monde orwellien où l’on punissait pour le délit d’opinion ?

        Oui, j’appuie les revendications des ‘Freedom Truckers’, y compris leur appel à la démission (pas la destitution) de Trudeau, mais je n’approuve pas le blocage des ponts ou le dérangement excessif pour les résidents d’Ottawa.

        Remarquez, vous ne me surprenez pas en invoquant / espérant des mesures de répression despotiques.

        Votre futur régime vert, s’il devait survenir, ne pourrait être autre chose que dictatorial.

        I bid you Peace,
        Paul

  25. Paul E. Goïst dit :

    Bon après-midi Rejean,

    Une question toute simple, à votre portée.

    Avec vos “ sources du virus « non communautaire » “ hypothétiques, pourquoi seuls, les chauffeurs de camions non vaccinés devraient-ils “ être les vecteurs de nouvelles souches lors de leurs séjours au USA “ ?

    N’a-t-on pas appris que les thérapies géniques expérimentales, appelées vaccins, ne protègent pas contre l’infection du vacciné et n’empêchent pas la colportation / transmission du virus par ce dernier ? Ceci, sans réduire la charge virale.

    Alors, un chauffeur vacciné ou pas vacciné, pas de différence. Ils peuvent tous être vectorisés …
    Ça fonctionnait bien pendant deux ans pour ces ermites du volant, pourquoi plus aujourd’hui, quand le virus est moins dangereux ?

    Juste pour que des politiciens ineptes, comme Biden et Trudeau, puissent déclarer la victoire grâce à leurs interventions décisives, pendant que la Nature réglait le problème par ses moyens habituels ?

  26. Jacques dit :

    M. Paul

    L’expert Patrick Lagacé à réduit en cendres votre argument concernant le fait que le vaccin ne marche pas parce qu’il n’empêche pas la transmission:

    ‘Mais je ne suis pas prêt à écouter quelqu’un qui me dit que « le vaccin ne marche pas » parce qu’il « n’empêche pas la transmission » : ce n’est pas ça, le point, le point est que sans les vaccins, nos hôpitaux seraient devenus un champ de ruines.’

    Ainsi, sans les vaccins, nos hôpitaux seraient un champ de ruines comme c’est la cas pour les hôpitaux en Syrie. Il faudrait être un égoïste fini sans culture scientifique ou un gros trucker adepte des gyms et sans sens civique pour vouloir détruire nos hôpitaux. La science est formelle: la survie de nos hôpitaux dépend du nombre de personnes qui relèvent leur manche lorsque Legault l’exige.

    https://www.lapresse.ca/actualites/chroniques/2022-02-11/le-fosse.php

    • Paul T. Klein-Ehgoist dit :

      Bonsoir monsieur Jacques,

      Quand le Pat Hibulaire le dit et La Presse le publie, tout son laïus doit être vrai.

      Il y a deux ans et demi, en quasi faillite, la main tendue, sa feuille de choux dotée de ‘statut d’organisme à but non lucratif’, quémandait l’obole gouvernementale.

      Le jovial Pat célèbre aujourd’hui dans son article la liberté éditoriale de La Presse : « Je suis certain qu’il y aura toujours plus de gens rationnels, plus de gens qui croient aux faits avérés, établis. Je suis sûr qu’il y a un marché immense pour ça. À preuve : les formidables nouvelles sur la bonne santé financière de La Presse, soutenue par des milliers de donateurs (merci !) .. ».

      J’aimerais savoir combien d’argent public aboutit dans les coffres des feuilles de choux qui nous ordonnent, comme le faisait jadis le Clown Patof : “ ON HAAAPPLAAAAUDIIIT ! “

      Où sont passés Mme Lysiane Gagnon, Messieurs Jean Pelletier, Pierre Foglia, Alain Dubuc et beaucoup d’autres journalistes de talent. Remplacés par des cégépiens de service à wattage intellectuel réduit.

      En rappel du bon vieux temps, voici l’avant-dernière chronique de Mme Gagnon (trois ligues au dessus du pauvre Pat) :
      “ Médecins spécialistes en CHSLD: le festival de la démagogie “
      https://www.lapresse.ca/debats/opinions/2020-04-18/medecins-specialistes-en-chsld-le-festival-de-la-demagogie

      Du GBS, pas des platitudes sans réflexion. Elle aussi se préoccupe de la surcharge du système hospitalier (depuis toujours sans capacité de réserve), mais d’une façon lucide et logique.
      Cependant une omission : on aurait pu réadmettre dans les CHSLDs les aidants naturels pour soulager le système, au lieu d’utiliser les médecins spécialistes à mauvais escient.

  27. Paul T. Klein dit :

    Professeur,

    Cette vidéo vous rassurera :

    “ Nevada college students — Reinstate the mask mandate! “

    Les jeunes étudiants, solidement encadrés, demandent la vraie liberté : celle de devoir porter le masque indéfiniment et d’en imposer l’obligation à tout le monde.

    Selon Mr Kent Ervin, une barbichette intellectuelle de ‘Nevada Faculty Alliance’, il faut manifester contre les : « .. reports of harrassment of students wearing the mask … (which) particularly impact the students of color and the LGBTQ students .. ».

    Ref. : “ Graduate students protest repeal of university’s mask mandate “

    En tant que l’ancien de la “University of Northern South Dakota”, à Hoople, vous vous sentirez assurément solidaire de cette belle élite intellectuelle américaine.

    Quel contraste, entre ces fiers futurs(es) ingénieurs(es) qui “ créent de la richesse “ et les “truckers” rustres canadiens, abonnés au Ku Klux Klan, dont les klaxons ne sont pas bien accordés.

    • Reynald Du Berger dit :

      PAUL… Frs Legault voit un tunnel et une lumière… moi, depuis 2 ans, je ne vois même pas le tunnel tellement c’est sombre et si lumière il y a … sa lueur est bien pâlotte… J’ai de mauvaises nouvelles pour vous Paul.. et pour vos amis genre  » on apprend a vivre avec … c’est juste une grippette, un rhume… l’endémie… le Danemark a levé gna gna gna pis gna gna gna  » Lâchez politiques et médias… et gros bras de Dégat Gym Fitness… faites de la SCIENCE (31$/an) …SCIENCE

      – Faut-il apprendre à vivre avec le covid-19 ? Des chercheurs nous mettent en garde contre « l’illusion de l’endémisme ». https://www.science.org/content/article/it-time-live-covid-19-some-scientists-warn-endemic-delusion?utm_source=sfmc&utm_medium=email&utm_campaign=DailyLatestNews&utm_content=alert&et_rid=555477350&et_cid=4114583

      • Paul Tron dit :

        Professeur,

        Sans disputer le bien-fondé de votre pessimisme, se pourrait-il que trop de ‘Science’ puisse être anxiogène ?

        Remarquez, ce que vous appelleriez l’anti-science aussi : on prétend que les vaccins actuels diminuent à la longue la réponse immunitaire de l’individu, bien au delà de l’effet d’atténuation dans le temps. Ce qui serait supporté (et on pourrait le constater si l’on fait confiance aux statistiques des pays en développement) par la mortalité actuelle (aujourd’hui, avec Omicron), comparativement plus élevée dans les pays fortement vaccinés. J’attends, avant de me prononcer.

        Juste en passant, les études rapportés par le ‘Science’ sont accessibles aussi ailleurs.
        Est-ce que la touche éditoriale de Mme Kelly Servick est une valeur ajoutée (positive ou négative) suffisante pour justifier 31 $/an ?

        Je peux comprendre que c’est commode d’avoir une fenêtre ouverte en permanence sur les sciences.
        Cette fenêtre, est-elle fiable en ce qui concerne le climat ? La covid ?

        J’ai des connaissances abonnées aux abrégés de littérature. Je ne sais pas combien ils payent pour ça.
        Mais, ils se sentent dispensés de lire les livres et vraiment apprécier les auteurs.

        La vie est toute en nuances et les “executive summaries” sont tout, sauf nuancés.

      • Paul E. Tron dit :

        Professeur,

        Pour faire face (ou fesse) à la covid, mieux vaux être assis et ça passera par dessus :

        https://pbs.twimg.com/media/FLwQW72X0AARybs?format=jpg&name=900×900

        Parole de Paul et son avis est gratuit.

  28. Paul V. Axinolucid dit :

    À propos de l’efficacité négative de la vaccination (À la longue, le vacciné devient plus vulnérable que le non-vacciné), ce fait ne serait pas seulement indiqué par les données crues comparatives entre les pays riches (fortement vaccinés) et les pays en développement (beaucoup moins vaccinés). J’avais mentionné cela dans mon commentaire ci-haut (17 février 2022 à 12:07).

    Une étude danoise (en attente d’approbation), basée sur les données cliniques, publiée juste avant Noël dernier, le confirmerait pour Omicron seulement :
    “ Vaccine effectiveness against SARS-CoV-2 infection with the Omicron or Delta variants following a two-dose or booster BNT162b2 or mRNA-1273 vaccination series: A Danish cohort study “

    Cliquer pour accéder à 2021.12.20.21267966v2.full.pdf

    Je ne vois pas comment, autrement, interpréter la Table (âge médian 28 ans, sans “booster”) :

    Efficacité du vaccin (entre 91-150 jours, après l’injection) Pfizer : avec Omicron : –76.5 %
    Efficacité du vaccin (entre 91-150 jours, après l’injection) Pfizer : avec Delta : +53.8 %

    Efficacité du vaccin (entre 91-150 jours, après l’injection) Moderna : avec Omicron : –39.3 %
    Efficacité du vaccin (entre 91-150 jours, après l’injection) Moderna : avec Delta : +65.0 %

    (NOTE : La ‘pudeur’ scientifique a empêché les chercheurs d’aussi peu que mentionner, oublions d’expliquer, l’efficacité négative des vaccins. Quand verra-t-on la lumière au bout du tunnel de probité scientifique ?)

    Le booster, prestement recommandé dans l’étude, pourrait rétablir l’immunité, mais pour combien de temps, avant la chute dans le domaine d’efficacité négative (65 – 75 jours ?).
    Ceci, en considérant que pendant les premiers 14 jours (21 jours pour certains) après la piqûre le vaccin ne protège pas (même pourrait avoir une efficacité négative).

    Se pourrait-il que l’entourage de Lego avait lu et compris, d’où le recul sur la pénalisation fiscale des récalcitrants aux vaccins expérimentaux, qui en fin de ligne les rendrait plus vulnérables ?

    • Reynald Du Berger dit :

      Paul… Vous déployez vraiment de grands efforts afin de repérer les très rares études qui vont dans le sens que vous souhaitez en ignorant totalement les très nombreuses qui démontrent l’efficacité de la vaccination de masse et l’énorme rapport bénéfices/inconvénients. Cela reflète probablement un grande anxiété, laquelle pourrait être facilement apaisée en acceptant la vaccination comme les milliards d’humains comme moi, qui s’en sont sereinement et facilement bien sortis. En tant qu’astrazénéqué, j’ai le privilège de bénéficier d’une discrimination positive (comme les mots en N ou Afro-américains de l’état de New York) , j’aurai donc ma 4ième dose le 6 mars ! Voici ma chronique sur la discrimination positive ….DUAS ET BENE PENDETES – Des bourses d’études en génie offertes exclusivement aux femmes (et aux individus s’identifiant comme telles), des médicaments contre la covid offerts en priorité aux Noirs et à l’ethnie hispanique/latine, des quotas de Noirs à Harvard… La discrimination « positive » est-elle positive ? – Ma chronique à CJMD. Aller à 4 :45 pour éviter les pubs.
      https://969fm.ca/publications/lsdn-20220216-reynald-duberger?fbclid=IwAR0-nVTuqBl1zP327YKuI0Sobep43bqeZWMo6WlOV3OiUXIhxt0kvmfHtsc

      • Paul dit :

        Bonjour professeur,

        Je l’avais écoutée hier, votre chronique, mais je suis resté sur ma faim.
        Chacun de nombreux sujets, à peine effleurés, aurait mérité le temps d’une émission entière.

        Je n’ai jamais pu connaitre le fin mot de l’histoire concernant la ‘Papesse Jeanne’ : A-t-elle vraiment accouché sur le parvis d’une église ? Avec qui avait-elle fauté ? Pourquoi n’a-t-elle pas invoquée une ‘Immaculata Conceptio’ disculpante ? Qu’est devenu l’enfant ? Jeanne, elle-même, où a-t-elle abouti ?

        Je ne peux pas concevoir qu’un grand voyageur devant l’éternel, curieux et formé en sciences expérimentales, n’ait pas profité d’un de ses voyages pour tester lui-même la chaise percée papale.

        L’ecclésiaste palpeur de valseuses, est-il membre d’un ordre, est-il formé en médecine, un masseur peut-être ?

        Qu’avez vous porté pendant l’auscultation – votre robe de nuit ou un kilt ?

        Vous a-t-on offert juste la touchette agaçante par une novice, ou la totale : la colonoscopie, le lavement intestinal au Thé de papes, la permanente Mère Theresa (une innovation liturgique de Karol Woytila) ou une simple tonsure franciscaine ?

        Votre fidèle public veut tout savoir.

      • Reynald Du Berger dit :

        Paul… J’ai passé une semaine à Rome dont 2 jours au Vatican … surtout aux musées du Vatican, car il y en a plusieurs…. il faut y aller le mercredi matin au moment où les touristes sont massés sur la place St Pierre pour voir le pape… J’y ai vu parmi les plus beaux tableaux et marbres mais pas la chaise trouée. J’ ai revécu les instants vécus par mon père en octobre et novembre 1950 où son journal l’Action catholique, l’avait envoyé pour la béatification de Marguerite Bourgeois (à ce jour canonisée) et la proclamation du dogme de l’Assomption que nos tis-clins athées péteux de bretelles  » pas besoin d’béquille moé pis pas besoin d’vaccin non plus tabarnak ! » confondent avec l’Ascension.

      • Paul Vaccinosupputatif dit :

        Le prof plaide la prépondérance d’études (pour suggérer – le ‘sujet est clos’ (‘the science is settled’) :
        « Vous déployez vraiment de grands efforts afin de repérer les très rares études qui vont dans le sens que vous souhaitez en ignorant totalement les très nombreuses qui démontrent l’efficacité de la vaccination de masse et l’énorme rapport bénéfices/inconvénients. »

        Il existerait une construction de contre-argument : « « One hundred German physicists claim Einsteins theory of relativity is wrong. » Einsteins reply was supposedly, « If I were wrong, it would only take one. » ».

        Alors, je cherche, comme d’autres cherchent la confirmation de leur choix.

        Pour le moment, mon ‘rapport bénéfices/inconvénients’ m’accorde le temps de réflexion nécessaire à une décision éclairée.

        Et, disons le, la ‘pudeur scientifique’, face aux faits dérangeants, m’incite à la prudence. L’unilatéralisme en sciences est toujours suspect.

      • Reynald Du Berger dit :

        Paul… vous déformez mon propos … le sujet reste ouvert… mais vous vous entêtez à ne pas lire l’immense majorité des études favorables au vaccin. J’aimerais que vous les critiquiez plutôt que les ignorer.

      • Reynald Du Berger dit :

        Paul… Bilan au 18 janvier, plus de 5 millions de morts ! Imaginez le bilan SANS la vaccination de masse ! Seulement aux USA, plus de 2 000 morts/jour ! malgré la vaccination de masse !

        Since its emergence in late 2019, the Coronavirus Disease 2019 (COVID-19) pandemic has led to over 323 million confirmed cases and over 5 million deaths as of January 18, 2022 (1). In response, several vaccines have been developed against severe acute respiratory syndrome coronavirus 2 (SARS-CoV-2), the causative agent of COVID-19, including two mRNA vaccines, Moderna mRNA-1273 and Pfizer/BioNTech BNT162b2. These highly effective vaccines have helped to stem COVID-19 hospitalizations and deaths. However, the rapid evolution of SARS-CoV-2, combined with waning vaccine efficacy, remains a threat to public health.
        https://www.science.org/doi/10.1126/scitranslmed.abn8057

    • rtremblay dit :

      une efficacité négative … il va falloir vous accoter les pieds, le clavier et les babines pour poursuivre dans cette rhétorique… surtout dans le cas de vaccin contre un virus !!!

      ça ne fait pas de sens, pas de gros bon sens.

      Dans le cas d’antibiotique, je peux y croire que trop de dose peuvent affecter notre système immunitaire, mais dans le cas d’un vaccin contre un virus ?? non je ne la catch pas !

  29. Paul A. Vaxiner dit :

    Cette lettre publiée par ‘The Lancet’ indiquerait le début d’une remise en question de la pertinence de la campagne de vaccination en cours, tout en étant l’exemple de la “pudeur scientifique” quand il s’agit du dogme vaccinal :

    “ The epidemiological relevance of the COVID-19-vaccinated population is increasing – The Lancet Regional Health – Europe “
    https://www.thelancet.com/journals/lanepe/article/PIIS2666-7762(21)00258-1/fulltext?s=08#%20

    Quand on dit “relevance of … is increasing”, (pertinence augmente) on veut dire tout simplement : la proportion de personnes vaccinées réinfectées augmente.
    Le mot “relevance” aurait sa juste place utilisé ainsi : “ The relevance of the experimental vaccination is increasingly questionable. “

    Je relève cette constatation qui infirme une des justifications par rattrapage de la vaccination : « Peak viral load did not differ by vaccination status or variant type ».
    Il y a trois mois, le professeur Raoult avait fait la même constatation basée sur les mesures à l’IHU.

    Bien qu’il faut saluer la nouvelle ouverture à ‘The Lancet’, il FAUT poser cette question : comment peut-on faire confiance à une Science obséquieuse qui doit mettre des gants blancs quand enfin on contredit le narratif du Big Pharma.

    • Reynald Du Berger dit :

      Paul…. Au cas où vous seriez infecté voici les bienfaits de la vaccination avant ou après l’infection. L’infection seule n’est pas un vaccin et ne suffit pas à vous protéger.

      Vaccination is highly effective at preventing the most severe outcomes from COVID-19 and should be provided regardless of previous infection status and age. A single dose of vaccine may provide sufficient protection for many individuals with previous SARS-CoV-2 infection. Vaccine availability remains limited in many regions, and the shortest path to broad global immunity may be to prioritize administering at least one vaccine dose to as many individuals as possible with a confirmed history of SARS-CoV-2 infection.
      https://www.science.org/doi/10.1126/sciimmunol.abn8014

      • Paul V. Axinolucid dit :

        Bon matin Professeur,

        Depuis toujours notre espèce côtoie les virus et notre système immunitaire évolue en s’améliorant : quand il rencontre un virus, il fait sa reconnaissance exhaustive pour le bloquer et l’attaquer la prochaine fois.

        Maintenant, sur la foi du ‘Big Pharma’, vous prétendez que cette protection ne serait pas suffisante.
        1. Le vaccin – ersatz à un seul marqueur de reconnaissance serait-il meilleur ?
        2. Ou, vous continuez à prétendre qu’il faut additionner cet ersatz par dessus l’immunité naturelle ?

        À ce sujet, je vous avais signalé (https://duberger.me/2021/11/19/le-point-sur-la-covid-et-les-vaccins-en-israel/#comment-340281) cette étude de CDC :
        https://www.cdc.gov/mmwr/volumes/71/wr/mm7104e1.htm?s_cid=mm7104e1_w

        Je vous invite à la regarder. Ce n’est pas à moi de vous apprendre que pour affirmer un effet combinatoire à renforcement positif, il faut pouvoir le quantifier.
        L’étude du CDC l’a fait – c’est négligeable par rapport à l’erreur statistique inhérente à ce genre d’études (mon interprétation).

        Avez-vous des études QUANTIFIÉES qui disent autrement ?

        Ainsi, votre fringale vaccinale sera calmée deux jours avant la ‘Journée internationale des femmes’. Peut-être, repfizeurisé, la célébrerez-vous enfin en tant qu’une membre à part entière.

        En fouillant le ‘Science’, vous devriez pouvoir trouver des études montrant l’efficacité déclinante de la vaccination à répétition – le système immunitaire a probablement de “safeguards” contre la tromperie à répétition. Car la vaccination est une tromperie du système immunitaire, avec une bonne intention.

        Voici deux études, concernant la vaccination annuelle contre l’influenza avec des VRAIS vaccins, pas avec l’ersatz pfizeural (une tromperie triviale – trop évidente, selon mon GBS à l’écoute de la Mère Nature) :

        “ Influenza vaccine effectiveness in the community and the household – PubMed (nih.gov) “
        https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/23413420/

        “ PRIME PubMed | Impact of repeated vaccination on vaccine effectiveness against influenza A(H3N2) and B during 8 seasons (unboundmedicine.com) “
        https://news.unboundmedicine.com/medline/citation/25270645/Impact_of_repeated_vaccination_on_vaccine_effectiveness_against_influenza_A_H3N2__and_B_during_8_seasons_

      • Reynald Du Berger dit :

        Paul….COMBIEN DE VIES SAUVÉES PAR LA VACCINATION DE MASSE ? – Les vrais chiffres d’un pays qui ne les maquille pas, Israël.
        https://www.ajicjournal.org/article/S0196-6553(21)00856-7/fulltext?fbclid=IwAR2Wka5c4XiHx968Ml_WjB4Dw1vAIG2KMZhiY6rTxJFZj1Fo7np4wOFr8E0#seccesectitle0001a

      • Reynald Du Berger dit :

        Paul… je n’ai pas de fringale vaccinale… j’ai du gros bon sens et de la grosse bonne science que vous refusez. Contestez-vous les conclusions d’Israël sur l’efficacité de la vaccination de masse ? Pourquoi vous entêter ainsi ? C’est de la mauvaise foi.

      • Paul Q. Esperunbonvaxin dit :

        Le prof s’exclame : « COMBIEN DE VIES SAUVÉES PAR LA VACCINATION DE MASSE ? – Les vrais chiffres d’un pays qui ne les maquille pas, Israël. »

        Donc : “the proof is in the pudding !” “or is it” ?

        Quand la cohorte ‘scientifique’ de Dr Greta Thunberg “démontre” qu’elle va nous éviter la surchauffe planétaire par la privation des gens du droit à la vie normale, elle le fait par la modélisation informatique.

        L’étude israélienne soumise en preuve fait la même chose : on estime les vies sauvées par la modélisation informatique.
        On peut mesurer avec précision un événement factuel – le décès, mais la prolongation d’une vie par la survie grâce au vaccin requiert un massage statistique considérable avant la ponte d’une estimation du bénéfice direct et en informatique il y a toujours cette possibilité : ‘garbage in & garbage out’.
        Surtout quand on superpose l’effet de mesures d’isolation.
        (Et quand on ne prend pas en charge ce qui compte VRAIMENT : les comorbidités de personnes vaccinées ou à vacciner !!!
        Ainsi que l’efficacité rapidement déclinante de vaccins dans la vie réelle, hors du laboratoire de Pfizer)

        Les auteurs étaient conscients de limites de leur étude : « Calculating the precise number of saved lives by any vaccine is challenging. »
        Ce mumbo-jumbo laisse perplexe : « Despite the imprecision of our results regarding predicted deaths without vaccination, they were lower than predicted deaths from the results of simple curve-fitting to model the situation with no vaccines and no increasing government stringency, which implies they are within the range of plausibility. »

        Qu’à cela ne tienne, on procède vite fait à la conclusion prédéterminée : « Our findings support the worldwide efforts of governments to improve vaccination rates, especially in the elderly population. ».

        À l’autre extrémité de l’échiquier scientifique de la société démocratique d’Israel – le Professeur Ehud Qimron, “head of the Department of Microbiology and Immunology at Tel Aviv University and one of the leading Israeli immunologists” se prononce :
        « You refused to admit that the infection comes in waves that fade by themselves, despite years of observations and scientific knowledge. You insisted on attributing every decline of a wave solely to your actions, and so through false propaganda “you overcame the plague.” And again you defeated it, and again and again and again. »
        (Rapporté par M. Jacques – https://duberger.me/2021/11/19/le-point-sur-la-covid-et-les-vaccins-en-israel/#comment-340349)

        C’est exactement cela qu’on constate en surveillant les statistiques : les mêmes courbes fluctuantes, autant pour les pays très vaccinés, comme Israël, que pour les pays en développement, peu vaccinés.

  30. Jacques dit :

    M. Tremblay s’interroge sur la réalité d’une efficacité négative pour le vaccin. C’est pourtant assez simple. Par exemple, une efficacité (relative) de -76% signifie qu’une personne vaccinée est 76% plus à risque d’être victime de la covid qu’une personne non vaccinée.

    Ce phénomène s’expliquerait comme suit: la protection (éventuelle) donnée par le vaccin diminue avec le temps et le système immunitaire du vacciné finit par se détériorer au point de le rendre plus vulnérable qu’un non vacciné.

    L’article suivant (assez long) explique ceci et d’autres choses également:
    https://greatmountainpublishing.com/2021/11/12/statistical-proof-that-covid-19-vaccines-are-worse-than-ineffective-they-are-causing-most-of-the-covid-19-hospitalizations/

  31. rtremblay dit :

    M. Jacques…. Mmm…

    La première chose à vérifier d’un article scientifique c’est justement la qualité scientifique de ces auteurs. Vous me référez à un site qui mélange religion et science.

    Je n’ai rien contre les personnes qui ont des croyances particulières ou qui pratiquent tel ou tel religion.

    Mais en cliquant sur About de ce site … je me questionne beaucoup. Ça me semble être un mélange de religion et de science nauséabond ! ça ne débute pas bien une lecture !

    Vous ne m’avez pas donné une explication , c’est une hypothèse que vous émettez.

    Svp résumez votre point par une courte explication, une vraie explication. pas juste une opinion.

    • Jacques dit :

      L’auteur de l’article que j’ai cité se base sur des données. Une affirmation sans données est effectivement une simple opinion.

      Alors voici de quoi il retourne. L’auteur Edward Hendrie se reporte aux données de ‘United Kingdom Health Security Agency’ qu’on peut obtenir ici:

      https://www.gov.uk/government/publications/covid-19-vaccine-weekly-surveillance-reports

      Pour comprendre comment calculer l’efficacité des vaccins à partir de ces données, voir ici:

      https://dailyexpose.uk/2021/10/22/covid-19-vaccines-have-negative-effectiveness-as-low-as-minus-124-percent/

      Voici un exemple de calcul fait à partir de la table 2 sur cette page web. En prenant le groupe 40-49 ans, il y a (pour 100 000 personnes) 772,9 cas chez les non vaccinés et 1 731,3 cas chez les pleinement vaccinés (2 doses). On obtient donc ceci:

      772,9/100 000 = 0,007729 soit 0,7729% de cas

      1 731,3/100 000 = 0,01731 soit 1,731% des cas

      En appliquant la formule pour le calcul de l’efficacité relative, on obtient:

      ( 0,7729% – 1,731% ) / 0,7729% = – 0,0,9584% / 0,7729% = -1,24 soit -124%

      Une efficacité négative signifie simplement que le vaccin augmente le risque d’être infecté (cas) au lieu de le diminuer.

      • Reynald Du Berger dit :

        Jacques… Sans vouloir vous insulter… je me permets de qualifier ces calculs de pur caca de taureau pour être poli… imaginez les milliards de vaccinés et les épidémiologistes tous bernés …. et le procès de Nuremberg qu’on fera à ces chercheurs qui non seulement ont berné les gens mais les ont TUÉS !! avec une efficacité négative !

      • Paul Probonobo, Esq. dit :

        Professeur,

        Permettez-moi de vous suggérer d’aller consulter votre recueil ‘Science’ sur ce sujet réel et bien documenté dans les manuels : “ ADE (Antibody-dependant enhancement) “.

        Monsieur Jacques n’a rien inventé : l’effet adverse ultime d’un vaccin complètement raté est la prédisposition généralisée accrue à l’infection (soit l’efficacité négative).

        Remarquez, autant j’avais plaidé plus haut la nécessité d’un massage statistique considérable pour établir un estimé précis de vies sauvées par la vaccination, autant je dois concéder la nécessité d’un massage équivalent pour établir l’estimation juste de vies perdues par l’effet ADE.
        Car il y a tous les autres effets concomitants qui entrent en jeu.

        Il nous faudrait pour trancher, quelques paires de jumeaux monozygotes, donc rigoureusement identiques, avec le même parcours dans la vie.
        Un jumeau vacciné et l’autre pas.

        Commençons par les rats monozygotes et si l’essai était concluant, recrutons les Frères Jacques volontaires, dotés d’une généreuse assurance vie souscrite au bénéfice du co-zygote.

      • Reynald Du Berger dit :

        Paul… je répète à vous ma réponse à Jacques…. Vous et lui … écrivez à tous les médias du monde entier et dites-leur que VOUS avez la preuve que le vaccin est non seulement inefficace, mais il DONNE la covid !!! Vite !!! Breaking news !

      • Jacques dit :

        M. Du Berger

        Ne vous en déplaise, mes calculs sont exacts et sont basés sur les données fournies su le site du gouvernement. En passant, on dit ‘bullshit’ et non pas ‘caca de taureau’.

        Je devrais peut-être écrire au UK Health security agency pour leur demandre de réviser leurs données afin de les rendre conformes à vos croyances…

      • Reynald Du Berger dit :

        Jacques… donc vous affirmez que le vaccin Pfizer ou Moderna non seulement est inefficace mais rend encore plus vulnérable au covid celui qui le reçoit ? affirmez-vous vraiment cela ? Soyez clair.

  32. Paul dit :

    Professeur,

    RE : https://duberger.me/2021/12/16/lueurs-de-desir/#comment-346092

    Dans votre chronique vous avez parlé de votre admiration pour Mme Merkel (à 18:20) et vous lui avez attribué le mérite du succès industriel allemand.
    Que ce soit elle ou un autre chancelier aux commandes, l’Allemagne peut compter sur la tradition de rigueur, de qualité non-négociable et l’excellence du “german engineering”. Leurs voitures et autres produits industriels sont développés par des ingénieurs méticuleux, pas par le vice-président responsable de la comptabilité.

    Par contre, les chanceliers allemands, dont Mme Angela Merkel, sont des “free loaders” qui ne dépensent pas assez pour leur défense nationale (moins de 1 % du GDP) et comptent sur le parapluie américain pour être à l’abri des Russes qu’ils enrichissent par les achats d’hydrocarbures.
    Être dépendant d’un pays rival (qui pourrait couper n’importe quand l’énergie au chauffage domestique et aux industries, allemands), dont on a des raisons de se méfier sans s’armer en conséquence, tout en comptant sur l’oncle Sam pour sa protection. Pas très honorable.

    Voici ce qu’en pensait l’oncle Donald en 2018 :
    “ Trump and Stoltenberg get into tense exchange at NATO summit “

    La Frau Merkel ne pouvait pas ignorer l’enseignement de l’histoire : « Si vis pacem, para bellum. ». Pour vivre en paix, prépare la guerre.

    Mais, les Allemands ne sont pas seuls à encourager les prédateurs. Le Canada et beaucoup d’autres pays occidentaux négligent aussi leur devoir de maintien d’autodéfense crédible, suffisamment puissante pour dissuader l’agression.

    • Reynald Du Berger dit :

      PAUL… Hier V. Poutine a déclaré que ceux qui tenteront d’interférer avec ses interventions en Ukraine, subiront des conséquences JAMAIS SUBIES AUPARAVANT… Frappes nucléaires ? … j’y penserais deux fois avant d’envoyer l’OTAN là-bas ou de fournir des armes aux Ukrainiens.

      • Paul dit :

        Bonjour professeur,

        Le but de ma communication écrite hier était de juger les politiciens sur les effets à long terme de leurs inactions.

        Ainsi que de leurs actions inconsidérées comme l’élargissement tous azimuts de l’OTAN et le dédain ouvert pour le sentiment de vulnérabilité des Russes. Ces derniers avaient de tous les temps peur d’attaques surprises et voulaient disposer d’un bouclier-tampon aux frontières de leur ‘Mère Patrie’. Les guerres napoléoniennes et l’Opération Barbarossa y sont pour quelque chose.

        L’OTAN est une organisation militaire dont la raison d’être est l’opposition à la Russie (en tant qu’héritière de l’Union Soviétique qu’elle dominait). Les Russes (dirigeants et le peuple aussi) savent que l’OTAN n’est pas leur ami et ils se sont vivement opposés à son élargissement.

        Admettre les anciens membres du Pacte de Varsovie (Pologne, République Tchèque, Slovaquie, Hongrie, Roumanie et Bulgarie) enlevait une couche importante au bouclier-tampon (ce bouclier perdu s’étendait de la Mer Baltique à la mer Noire) et avait permis d’avancer les radars, ainsi que des batteries de lancement de l’OTAN, plus près du territoire russe.
        Les habitants de ces pays voulaient se procurer une assurance-liberté car ils craignaient le retour de l’impérialisme russe, mais en obtempérant, l’OTAN antagonisait la Russie pendant que la fenêtre d’un rapprochement durable était entrouverte après la dissolution de l’URSS.

        Au lieu de montrer du respect à l’ancien ennemi, on a tout fait pour l’humilier (par exemple, l’attaque par l’OTAN de la Yougoslavie en 1999, en dépit de protestations russes).

        On avait clairement outrepassé les bornes en faisant entrer en 2004 dans l’OTAN les anciennes républiques baltes (Estonie, Lettonie et Lituanie) de l’Union Soviétique.
        (Peu de temps auparavant, la Russie avait facilité la logistique militaire américaine pendant l’attaque initiale contre les Talibans en permettant l’utilisation de leurs bases dans les régions limitrophes à l’Afghanistan.)

        Éventuellement, le ‘membership’ de l’OTAN est devenu une vraie farce avec l’admission sous le régime Trump du Montenégro et de la Macédonie du Nord.
        Ces pays ne sont pas en mesure de contribuer militairement, ni de procurer un avantage positionnel unique. Ils peuvent seulement constituer un fardeau.
        Qui voudrait, sous l’article 5, aller en guerre pour protéger ces anciennes républiques yougoslaves ?

        Des ‘spécialistes’, comme l’impayable fondateur de la Chair Dandupante, Charles-Philippe David, essaient de faire passer le président Poutin pour un fou furieux sans cause réelle en Ukraine.
        Ce chercheur-professeur, sait-il seulement que depuis 2021 l’Ukraine et la Georgie (deux ex-républiques de l’URSS) sont sur la liste officielle d’aspirants à l’admission dans l’OTAN ? Ceci n’a pas pu survenir sans l’invitation des USA, gouvernés par un président qui a des problèmes cognitifs évidents.

        V. Poutin avait un problème sur les bras : il ne pouvait pas permettre l’établissement de bases de l’OTAN en Ukraine, qui compromettraient son accès à la Mer Noire.
        Alors, il profite maintenant de la fenêtre d’opportunité présentée par l’ineptie du régime Biden, mise en évidence par le fiasco d’Afghanistan.

        On ne réveille pas l’ours qui dort, quand on n’a pas un gros bâton pour l’assommer.

        Cet OTAN woke, dirigé par les élites mondialistes, vous ferait-il peur ?
        “ Diversity is our strength – Zero Discrimination Day “

        N.B. : Aussi, ce Justin Trudeau qui parle bien fort, caché sous la jupe de la maman Robinette Biden. A-t-il gagné ce droit en dépensant suffisamment pour la défense nationale ? Surtout, en considérant que dans l’Arctique, le Canada et la Russie sont en concurrence directe.

      • Paul dit :

        Il semblerait que le principal intéressé confirme mon évaluation de la situation, à partir de son point de vue :

        “ Address by the President of the Russian Federation “
        http://en.kremlin.ru/events/president/news/67843

        Rassurant de ne pas avoir contredit le Despote russe en Chef.

        Je me demande si cette citation du président russe refére aux valeurs ridicules woke, maintenant en cours dans l’Occident :
        « Properly speaking, the attempts to use us in their own interests never ceased until quite recently: they sought to destroy our traditional values and force on us their false values that would erode us, our people from within, the attitudes they have been aggressively imposing on their countries, attitudes that are directly leading to degradation and degeneration, because they are contrary to human nature. This is not going to happen. No one has ever succeeded in doing this, nor will they succeed now. »

        En cela Poutin se trompe. La culture woke est surtout destinée à la destruction de l’Occident. La Russie aurait été seulement une victime collatérale de cette folie des ‘College educated elites’ américaines.

      • Paul dit :

        Le professeur est inquiet (avec raison.) : « .. des conséquences JAMAIS SUBIES AUPARAVANT… Frappes nucléaires ? … j’y penserais deux fois avant d’envoyer l’OTAN là-bas ou de fournir des armes aux Ukrainiens. ».

        La participation directe de l’OTAN aux combats en Ukraine est ABSOLUMENT hors de question et le président Biden le dit aussi.
        D’abord, avec les lacunes évidentes dans le haut commandement au Pentagone et le ‘Commander in Chief’ sénile, il faudrait être fou pour affronter l’Armée rouge bien préparée au combat conventionnel.

        Quand un Lloyd J. Austin III (US Secretary of Defense – le Ministre de la défense des États Unis) peut atteindre le rang de ‘full general’ (“four star general”, exactement le rang de G.S. Patton, après ses brillants faits d’armes), il y a un problème.
        Ce monsieur avait désigné, la lutte aux changements climatiques – la priorité pour les forces armées, trois mois avant le fiasco de Kabul et il préconise le passage rapide aux véhicules électriques pour l’armée US.
        Eh bien, en absence de bornes de recharge dans les steppes d’Ukraine, on n’a pas à s’y précipiter.
        Aujourd’hui même, ce tacticien hors-pair se surpasse en préconisant l’entraînement à distance de l’armée ukrainienne pendant qu’elle subit l’assaut de l’Armée rouge. Quel con !

        Le chef d’état major Mark A. Milley est un autre général-politicien incompétent qui rend les ennemis plus aventureux. C’est un promoteur de la culture woke, pas un guerrier.

        Mon commentaire passé (https://duberger.me/2021/05/10/la-cancel-culture-sempare-de-blanche-neige/#comment-247386), concernant l’esprit woke implanté de force par les Démocrates Bidenistes dans la doctrine de combat, prend toute sa dimension aujourd’hui :

        “ Army Recruitment Ads: China vs Russia vs USA “

        Les Russes recrutent des combattants professionnels patriotes, les Chinois se dotent en déferlantes constituées de moines shaolin hurlants, tandis que les Américains n’en ont que pour des fillettes progressistes issues de la diversité, surtout pas des vrais guerriers qui pourraient avoir des attitudes incompatibles avec les valeurs woke du régime au pouvoir.

        Plus haut sur cette page ( https://duberger.me/2021/12/16/lueurs-de-desir/#comment-341400 ) j’ai mentionné les malversations du régime Biden dans les affaires de forces armées, dont la capacité au combat (“combat readiness level”) est déjà trop basse : mauvaise condition physique des combattants, des unités de combat dégarnies, trop de femmes, physiquement incapables de soutenir le régime requis pour vaincre (avec le potentiel de réduire l’efficacité des autres en étant un fardeau). Ne serait-ce que penser cela, disqualifierait un officier aspirant au poste de commandement, bien que c’est vrai. On utilise des balles qui blessent, plutôt que des balles qui tuent, car un combattant ennemi blessé devient un fardeau pour ses compagnons et c’est le cas de femmes-soldats déployées dans les unités de combat aussi.

        Pendant que les USA dépensaient des centaines, même milliers de milliards en guerres, sans victoire possible de G.W. Bush, les Russes ont mis au point des armes que les américains ne possèdent pas : les missiles hypersoniques et une classe de missiles de courte / moyenne portée adaptées aux conflits européens. Ils ont des nouveaux chars d’assaut et des avions de combat de dernière génération.

        Pour le moment, on semble privilégier la tactique de réduction de force de frappe ukrainienne en vue de négociations, pas l’annihilation de l’ennemi.
        S’il y aurait des frappes nucléaires, on utiliserait probablement des armes à neutrons, qui causent des dommages circonscrits localement, pas la contamination radioactive étendue. Les USA auraient détruit leurs stocks, mais la Russie posséderait de telles ogives sur leurs missiles ‘Gazelle’.

        Le monde vient de changer et l’Occident aurait pu l’éviter en s’aménageant avec sa richesse une position de force imbattable. Poutin est trop intelligent pour tenter l’impossible.
        On a fait exactement l’inverse et les prédateurs adorent les proies affaiblies. Ils courent ainsi moins de risque de se blesser.

  33. Paul dit :

    Voici l’opinion d’un vieux routier sur la question de l’OTAN, en tant que menace pour la Russie :

    “ NATO — Strategic Asset or Liability? – Patrick J. Buchanan – Official Website “
    https://buchanan.org/blog/nato-strategic-asset-or-liability-159037

    « Blinken has often stated this as U.S. policy: “From our perspective, NATO’s door is open and remains open, and that is our commitment.” »

    Ce qu’il n’a pas fait : « .. say with clarity that while Ukraine is free to apply to NATO, NATO is free to veto that application, and the enlargement of NATO beyond its present eastern frontiers is over, done. ».

    Ce chef de la diplomatie américaine qui s’est montré trop rigide dans les négociations de dernière minute qui ont précédé le déclenchement d’hostilités par Poutin, Mr Anthony Blinken, est le même personnage inflexible et interventionniste bienpensant, qui avait, sous la présidence d’Obama, précipité l’intervention américaine en Lybie, ainsi que le retrait désorganisé de l’Irak. Les deux ingrédients importants qui ont permis l’essor fulgurant de l’État Islamique.

    Enfin, A. Blinken avait joué un rôle peu reluisant dans le débâcle de Kabul en août dernier.

    Les mêmes erreurs, par le même interventionniste incompétent.
    Je me demande ce que dirait la Chair Dandupante sur ce sujet.

    • Reynald Du Berger dit :

      Paul….Pour comprendre le conflit en Ukraine, entre C News et quatre spécialistes de la politique européenne à « On peut tout se dire » et Radio-Canada, sa blondinette et ses chers bras houle dent du rang ou chaires braoule dent durant, à 24/60… lequel pensez-vous que je choisis ?

      • Paul dit :

        Bonsoir professeur,

        Moi aussi, je viens de regarder l’émission spéciale sur TV5 animée par Mme Salomé et là-bas aussi il y a lieu de faire un tri.

        Comme vous le devinez, mon prétendant favori au trône hexagonal est le polémiste Éric Zemmour. Il me stimule intellectuellement et aussi il reste connecté au monde réel, ainsi qu’au passé récent et lointain de la France et de l’humanité. Il ne se prosterne pas en pâmoison devant la recomposition bienpensante du monde sans frontières globaliste.

        Toutefois, celui qui a le mieux répondu à la question (« Si vous étiez le président de la République, que feriez-vous face à Poutin ? »), c’est le socialiste Jean-Luc Mélenchon, avec qui j’ai le moins de points de convergence politique.

        Le deuxième aspirant à la présidence le plus crédible sur ce sujet : Éric Zemmour.

        Les deux se sont montrés enclins à considérer les doléances de Poutin et de lui accorder les garanties de sécurité qu’il réclamait en échange d’une autonomie politique limitée de l’Ukraine. Dans le monde de l’absolu, une telle concession est inacceptable (Blinken ne l’avait pas entretenue), mais dans le monde de la ‘realpolitik’, c’est de la monnaie courante.

        Mes modestes, bien que nombreux, cours en techniques de négociation, m’ont convaincu que la seule négociation gagnante est celle où les deux parties peuvent déclarer la victoire.

        Les autres panelistes, dont M. Dominique de Villepin, le premier ministre de président J. Chirac, ont servi des phrases creuses qui sonnent bien mais ne peuvent en rien résoudre des problèmes simples.

        Bien que, pour une fois, on a effleuré très légèrement la question de sacrifices nécessaires pour mériter notre liberté, les journalistes n’ont pas abordé cette question : comment se fait-il qu’avec une économie de taille équivalente à celle d’Italie, la Russie peut s’offrir les forces armées conventionnelles (en laissant le nucléaire de côté) plus importantes que l’Europe entière réunie ?

        Les autre question évitées : les éoliennes qui remplacent le charbon, vont-elles pouvoir chauffer les européens privés du gaz russe, ou seulement servir à décongeler les cadavres au printemps ? Et, en sacrifiant le nucléaire pour faire plaisir aux verts, les politiciens européens n’ont-ils pas joué le jeu de Poutin ?

        En ce qui concerne cette remarquable Chair de Ragout Drabedurant, je n’ai vraiment jamais pu trouver une seule interprétation correcte de la réalité par ces grands érudits de la politique.
        Qui finance ces abrutis, qui ne font que répéter les ‘talking points’ de CNN ?

      • Reynald Du Berger dit :

        Paul… Zemmour est aussi mon favori et autant je déteste Mélenchon, autant j’ai aimé son analyse de cette guerre. Le coupable est assurément Poutine mais les responsables sont 1- l’Union européenne et 2 – les USA. Ils n’ont tendu aucune main aux Russes après la chute du mur de Berlin , et les ont plutôt humiliés. On aurait pu Finlandiser l’Ukraine ou la Suissiser.. et le comble on a étendu l’OTAN et ses bases de missiles sous le nez des Russes…. voilà le résultat.
        J’ai passé la nuit a écouter C News en direct …. googler C News et cliquer sur « Le direct » … un régal comparé à la blondinette du 24/60 de rad can et ses chers bras houles dent du rang de l’UQAM gauchiste.

    • Paul dit :

      Une autre analyse rationnelle du règne de Poutin et de ses actions (souvent des réactions), qui ne sera pas reprise par la Chair Drabedurante :

      “ Did We Provoke Putin’s War in Ukraine? – Patrick J. Buchanan – Official Website “
      https://buchanan.org/blog/did-we-provoke-putins-war-in-ukraine-159120

      Comprendre les motivations d’un despote, ce n’est pas de les approuver.

      La question aux politiciens occidentaux : pourquoi n’avoir pas anticipé au lieu de laisser l’OTAN alimenter les susceptibilités russes ?

  34. Paul Q. Craintlepir dit :

    On peut arguer que la lutte aux changements climatiques des pays occidentaux les rend plus vulnérables aux agressions en les appauvrissant, car ils disposent ainsi de moins de moyens pour s’acheter et entretenir une défense militaire fortement dissuasive.
    On devient en même temps trop dépendant d’importations d’hydrocarbures pour compenser le manque à produire des virevents, trop souvent en break syndical.

    John Kerry se déplace en jet privé (ce gigolo est marié à la Fortune Heinz), bien qu’il est le grand responsable américain de l’entretien de l’hystérie climatique.

    Ce qu’il fait, en se désolant du fait que la tragédie ukrainienne détournerait l’attention de la crise climatique :

    “ Former U.S. Secretary of State John Kerry: Ukraine Crisis Could Distract World from Climate Crisis “

    « .. former Secretary of State John Kerry, who currently serves as U.S. Special Presidential Envoy for Climate, said that he is concerned about the Ukraine crisis because the war would have « massive emissions consequences » and because people’s attention – and big countries’ attention – would be diverted away from the climate crisis. »

    Pendant que l’Occident s’équipe massivement en virevents paresseux et ferme les centrales nucléaires, la Chine et la Russie s’achètent des bombardiers, des chars d’assaut et des hyper missiles.

  35. Paul Simonac dit :

    La pleureuse compulsive avait lacrimé en masse, proclamé la repentance nationale récurrente le 30 septembre, promis 40 milliards en dédommagements aux autochtones et financé la recherche de dépouilles d’enfants martyres autochtones partout au Canada. Même tenté d’extorquer des excuses officielles du pape.
    (Aussi, le demeuratus d’Ottawa avait tacitement accepté l’incendie criminel d’églises en guise de protestation.)

    Maintenant on apprend ceci à partir d’Australie :

    “ ‘Astonishing bit of fake news’ exposed in Canada “

    En résumé :
    « Sky News host Andrew Bolt says an astonishing bit of fake news has emerged in Canada – which “woke flake” Justin Trudeau didn’t question.
    – “Last year the ABC reported shocking claims the remains of 215 children had been found at the Kamloops Indian Residential School in Canada,” Mr Bolt said.
    – “Not a single one of those 215 bodies has actually been found, not one.
    – “This whole story started when an activist anthropology lecturer announced she used ground-penetrating radar to find evidence of a mass grave.
    – “But the results weren’t certain she said, the bodies need to be dug up. The media didn’t wait of course to treat speculation as fact.
    – “Does the prime minister apologize for promoting what may in fact be a hoax and a smear of the Catholic church? And does the ABC at least correct the record?” »

    Je n’ai rien entendu à ce sujet chez nous, mais je ne lis pas assidûment les organes de désinformation canadiens.
    Il serait primordial de nous faire connaître par canaux OFFICIELS le fin mot de cette histoire.
    Les médias de masse, au box d’accusés avec J. Trudeau et les bienpensants qui se sont TOUS empressés de signaler leur vertu anticléricale, vont-ils faire le nécessaire ?

    Si Andrew Bolt disait vrai, l’histoire d’enfants martyres autochtones serait du même acabit que celle du “Maga Hat Kid” et de Jussie Smollett, quand les médias gauchistes se sont précipités, sans vérifier, pour rapporter et amplifier les fausses nouvelles, conformes à leur narratif.

    J. Smollett vient d’être condamné en cour de justice pour son arnaque de “racial hate crime” et l’adolescent Nick Sandman avait reçu des dédommagements substantiels pour l’atteinte à sa réputation.

    Peut-être, l’Église catholique serait en droit d’exiger des compensations et des excuses des médias et du premier ministre aussi.

    Il y aurait une dame Mélanie Boucher à la radio au Saguenay qui avait déchiré la chemise du prof, parce qu’il ne pleurait pas assez fort.

    • Reynald Du Berger dit :

      Paul… ces histoires de droits des « premières nations » non consentis aux deuxièmes et troisièmes nations est un sujet qui reviendra dans mes chroniques…. je suis honni et donc banni comme chroniqueur d’une station de radio de Québec en ce moment pour avoir osé réclamer des droits égaux à ceux accordés à l’opérateur de casino et vendeur de cigarettes à plumes de Machinsettataqué.

Répondre à Paul T. Klein-Ehgoist Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s