UN VIRUS DE PLUS EN PLUS ÉTONNANT

Publié: 1 juillet 2020 dans Uncategorized

masque

Ceux qui me connaissent et lisent mon blog savent que je ne suis pas un alarmiste. La montée de boucliers – et de lait- sur les réseaux sociaux de tous ces experts en infectiologie québécois auto-proclamés contre le port du masque,  me motive cependant à écrire ce billet. Les vrais experts les plus chevronnés avouent en perdre leur latin. Je suis donc étonné du ton péremptoire de la plupart de ces interventions.

Le Québécois moyen n’est pas un Chinois, ni un Japonais, ni un Coréen attentif, calme et obéissant docilement aux directives officielles de son gouvernement ou des scientifiques experts. Il est un occidental voire pire, un latin, insoumis, un râleur né, un ergoteur, j’oserais dire presque un Français… surtout quand il sort de son terrier de confinement, frustré et « les maillets en l’air ». Il s’auto-proclame alors infectiologue et épidémiologiste et attention les dégâts !

Un journaliste de Paris Match rentre d’un séjour en Amazonie et ce qu’il raconte sur le virus et sa probable mutation, l’âge moyen des victimes en Amazonie et en Floride (où l’on n’a pas confiné) devrait être au moins écouté par les Québécois qui clament « moé, y vont m’passer su’l corps avant que ch’porte leu zestie d’masque ! » . L’extrait se trouve à partir de 32 :51.

Je vois beaucoup d’opinions et de sentiments exprimés sur le port du masque sur les réseaux sociaux, mais presque aucune donnée scientifique. Ces données existent pourtant. Il suffit de chercher un peu. Voici la conclusion d’une des nombreuses études publiées chez Elsevier,  le plus important éditeur d’articles scientifiques au monde.

Conclusion

The study suggests that community mask use by well people could be beneficial, particularly for COVID-19, where transmission may be pre-symptomatic. The studies of masks as source control also suggest a benefit, and may be important during the COVID-19 pandemic in universal community face mask use as well as in health care settings. Trials in healthcare workers support the use of respirators continuously during a shift. This may prevent health worker infections and deaths from COVID-19, as aerosolisation in the hospital setting has been documented.

On n’a pas encore toutes les données pour analyser lucidement et rigoureusement ce qui marche et ce qui ne marche pas. Il faudra colliger toutes les données de tous les pays sur les mesures telles la fermeture de frontières, les tests virologiques et sérologiques, les masques, les lits de réanimation et les mouvements des populations. Pour chacun de ces paramètres, il faudra répondre à quand, où, comment, par qui et combien. Ensuite on mettra cela dans l’ordinateur et on publiera. Même le professeur Raoult ose répondre maintenant comme moi à la plupart des questions par un prudent, « je ne sais pas »… la seule réponse sage pour l’instant.

Je demande entretemps à mes concitoyens de considérer qu’on n’a pas affaire à une simple influenza saisonnière, mais à un virus encore largement inconnu et qui continue de surprendre les infectiologues et épidémiologistes les plus réputés. Personne ne peut prédire avec certitude l’évolution de la pandémie. La nécessité du port du masque en milieu où l’on ne peut s’assurer d’une distanciation raisonnable est nécessaire et ne reste plus à prouver. À Manaos il y a des affiches illustrant une tombe avec le message «  Vous allez travailler sans masque ? reposez en paix ! »…

commentaires
  1. mariefrancendg dit :

    Pouvez vous svp par respect pour vos lecteurs nous confirmer que vous n’avez AUCUN parti pris ou financement de Big Pharma ou de tout autre organismes ou personnes ou je ne sais quoi qui vous pousse à ne pas voir qu’on veut tout simplement exagérer la situation et maintenir la peur en nous forçant les masques.
    SVP fournir la liste de TOUS ( pas juste les premiers T O U S) vos donateurs et revenus pour qu’on puisse vérifier si vous êtes credible ou pas, sinon oubliez moi je vous en supplie et enlevez moi de vos envois, je n’ai pas besoin de plus de fake news, j’en ai ASSEZ.

    Envoyé de mon iPhone

    • Reynald Du Berger dit :

      mariefrancendg Merci de votre intérêt pour mon blog. Voici ma déclaration de « conflits d’intérêts » Au cours des 4 ou 5 dernières années, j’ai recu qq centaines de dollars de Radio-Canada pour des interventions sur les séismes àa leur télé journal. … tout cela déclaré à l’impôt. Mais depuis la dernière entrevue avec Anne-Marie Dussault, où je doutais du lien entre le séisme de Mexico et le réchauffement climatique, ils ne m’ont pas sollicité…

      • Real Roch dit :

        M.Du berger,
        J’aime bien vos chroniques. Ici, je ne sais que répondre. Un masque n95 avec une blouse et des gants jetables pour les personnes travaillant dans un milieu infecté ça va de soi. Ce manque d’équipement explique la quantité de morts effroyables au Qc. Il y a eu grossière négligence criminelle à mon humble avis même si on évite le sujet dans les médias complaisants. Mais un masque maison en coton sans autres protection est davantage symbolique et un signe de soumission.

        Mais un masque en coton dans le métro de mtl, qui ne filtre presque rien, donne un fausse impression de sécurité. Si vous croisez un personne contaminée dans le métro, vos yeux seront exposés, vos vêtements contaminés. Ce masque innéfficace sert surtout à entretenir une phobie, une peur dans la population. Je peux le constater à tous les jours dans cette ville de fou qu’est devenue mtl.

        Pour ma part je n’en porte pas à cause de sévères allergies respiratoires qui restreingnent déjà beaucoup trop mon apport d’oxygène.

        Bonne journée

      • Christian Ami dit :

        Bonjour M. Duberger,
        Merci pour votre blog que je regarde régulièrement… Mais ici une phrase m’interpelle grandement… Je reformule, une phrase m’estomaque littéralement. Vous dîtes que :  » Mais depuis la dernière entrevue avec Anne-Marie Dussault, où je doutais du lien entre le séisme de Mexico et le réchauffement climatique, ils ne m’ont pas sollicité… » Est-ce qu’il est possible de voir cette entrevue sur YouTube? Ou, un minimum, eEn avez-vous le texte et la date? Je ne suis pas un fan de Ici Radio-Cadenas en raison principalement de leurs nombreux biais (…) mais là, vous avez réussi à me jeter en bas de ma chaise de sauveteur! Encore un immense merci!

    • Phil dit :

      lol… Marie, allez donc plutôt vous réconforter avec les inepties de Lucie Laurier… Big Pharma et le complot mondialiste. J’espère que la loi de Darwin vous tombera dessus. En tout cas, pour le bien de l’humanité, évitez de vous reproduire.

  2. Jean Mathieu dit :

    Faudrait quand même se demander pourquoi le Forum Économique Mondiale nous a présenté ce dernier petit bijou de la propagande des khmers verts? Perso, ça fait peur de voir ce qui se passe et pas pour les masques.
    Bien à vous

  3. rtremblay dit :

    M. Duberger pour compléter le questionnement de mme Marie-France pouvez vous nous répondre oui ou NON ? sans bla bla !

    Choi FM radio X ne vous rémunère pas ?

    Par ailleurs je dois vous dire que je suis pour le port du masque, mais comme troisième mesure.

    Dans l’ordre
    1) la distanciation sociale (Jamais dans des foules), limiter notre présence avec plusieurs personnes
    2) la désinfection des mains dans l’entrée des commerces en plus de celle à la maison plus fréquente.
    3) le port du masque pour protéger les autres si jamais on a attrapé le covid sans savoir ni avoir de symptôme.

    en ce qui concerne la réouverture des activités commerciales et communautaires je prône la prudence extrême.

    je vous ai noté moins que 5 étoiles parce que depuis le début de vos publications sur le sujet vous mettez des photos avec des visages masquées comme si vous étiez certain que c’est la seule et unique mesure de contrôle du covid 19. Vos bras en l’air portait déjà un masque en avril !

    De mon côté si le gouvernement impose le port du masque je vais m’y plier sans problème, je le fais déjà dans mes travaux de menuiserie et je m’en porte mieux. Le port du masque c’est une forme de respect pour les personnes qu’on croise en ce temps de pandémie (rien à voir avec un commitment politique)

    • Reynald Du Berger dit :

      je ne recois aucun cachet ni de CHOI radio-x à Québec ni de CKAJ au Saguenay. J’approuve votre attitude de prudence dans la reprise des activités sociales et économiques. Peu importe le rapport taille de la maille du masque vs la taille du virus, le masque protège.

  4. Jacques dit :

    D’abord, parlons brièvement des masques.

    Le Coronavirus est très petit, il faut un puissant microscope électronique pour voir quelque chose, et encore. Ce virus fait en effet entre 60 et 140 nm (nanomètre).

    Le meilleur masque, le fameux NIOSH N95, peut arrêter environ 95% des particules de 0,3 micron et plus. 0,3 micron, c’est 300nm…Ce masque peut arrêter efficacement les gouttelettes , lesquelles mouilleront localement le masque permettant aux éventuelles particules virales de pénétrer à l’intérieur du masque. Le port d’une visière en plus du masque serait peut-être approprié. Certains pensent aussi que le virus pourrait se propager par les aérosols, ce qui n’augure rien de rassurant.

    Les masques chirurgicaux, comme le nom l’indique, sont indispensables pour les praticiens de la santé: ils servent essentiellement à protéger le champ opératoire des gouttelettes émises par le médecin.

    Quant aux masques artisanaux, ils peuvent être décoratifs dans certains cas.

    Maintenant, passons aux choses sérieuses. Comme le souligne M. Duberger, il est vrai que ce virus devient de plus en plus étonnant, tellement étonnant qu’il serait peut-être temps de se poser quelques questions.

    Selon les médias, on constate une recrudescence des cas (positifs au virus) dans plusieurs régions du monde, dont les EU. Un fait est certain: si on effectue davantage de tests, on trouvera davantage de cas positifs. Faut-il s’en inquiéter? Je ne sais pas. Mais le nombre élevé de cas soi-disant asymptomatiques me laisse un peu perplexe. Et comment peut-on déterminer avec certitude que ces personnes asymptomatiques peuvent en contaminer d’autres? On pense que c’est possible, mais on n’a pas de preuves? Quelles sont ces preuves si elles existent?

    Et il paraît que la moyenne d’âge de ces nouveaux cas a considérablement diminuée. Étonnant, mais néanmoins possible. J’ose espérer que ce virus aura la bonté d’épargner les garderies! Mais il faut sans doute s’attendre au pire.

    Les médias mentionnent à répétition cette fameuse 2e vague qui serait inévitable. Sur quoi s’appuie une telle prédiction? Sur du vent ou sur quelque chose de plus solide ?

    J’ai comme la désagréable impression qu’on cherche désespérément à ‘étirer’ la sauce COVID, mais ce n’est qu’une impression… pour l’instant.

    En ce qui me concerne, une chose est certaine: la réaction des États face à cette pandémie (le terme épidémie serait beaucoup plus approprié) a été et est encore totalement excessive. Ces mesures liberticides et destructrices on fait et feront infiniment plus de dégâts que le virus. C’est un fait incontestable.

    Ces mesures n’ont certainement pas comme objectif de sauver des vies. Alors, quel agenda se cache derrière la ‘folie COVID’ ? C’est la question la plus importante et qui reste pour le moment sans réponse satisfaisante.

    Pour terminer, voici un portrait de cette crise sanitaire diamétralement opposé à ce qu’on trouve dans les médias traditionnels:

    https://off-guardian.org/2020/07/02/no-one-has-died-from-the-coronavirus-president-of-the-bulgarian-pathology-association/

    Ce Dr Alexov est peut-être un adepte des théories du complot, ou peut-être pas. Mais il semble que ses compétences de pathologiste soient assez solides. Il dénonce entre autres l’aversion de l’OMS pour les autopsies, qui sont pourtant la seule méthode éprouvée pour déterminer la cause d’un décès.

    Je laisse les lecteurs méditer sur cette déclaration du Dr Alexov.

    ‘the WHO is creating worldwide chaos, with no real facts behind what they’re saying’

    ‘l’OMS a créé un chaos mondial, sans faits réels pour appuyer son discours’.

  5. lucbmenard dit :

    Bonjour,
    Je me suis posé la question des cas asymptomatiques et comment ils étaient vecteurs de propagation : https://duberger.me/2020/02/28/coronavirus-principe-de-precaution-et-evaluation-du-risque/#comment-125649

    Pour connaître les coronavirus, il y a ce site Internet : https://etudiant-hospitalier.com/covid-19/
    Voici quelques informations, p.ex. :

    Il existe des coronavirus qui provoquent des infections bénignes chez l’homme (HCoV 229 E, HCoV NL 63, HCoV OC 43, et HKU 1) d’autres provoquent des infections plus graves (MERS-CoV, et SARS-CoV )
    Le séquençage du virus (SARS-CoV-2)* a montré seulement 79% de similitude avec le SARS-CoV,
    50 % avec le MERS-CoV,
    96 % d’identité avec celui d’un virus de chauve-souris et
    99% d’identité avec le génome d’un coronavirus détecté chez le pangolin.

    *le SARS-CoV-2 a muté (et la version européenne serait plus facilement transmissible à l’humain)

    On y apprend l’efficacité du masque selon des études récentes. On constate qu’aucun masque n’est complètement efficace contre ce virus (comme quoi, il n’y a jamais de solution parfaite…). Il faut le voir comme un complément et non une panacée.

    Les gens peuvent être infecté par quelqu’un sans symptômes. Mais il y a une différence entre la propagation asymptomatique et la propagation pré-symptomatique.
    La dissémination asymptomatique est la transmission du virus par des personnes qui ne présentent aucun symptôme et qui n’obtiendront jamais de symptômes de leur infection. Mais ces porteurs infectés pourraient encore en rendre d’autres très malades. Une personne sans symptômes peut être testée positive au Coronavirus et infecter facilement les autres. La propagation pré-symptomatique est la transmission du virus par des personnes qui n’ont pas l’air ou se sentent malades mais qui finiront par avoir des symptômes plus tard.

    Des questions semblables, ici : https://www.fr24news.com/fr/a/2020/06/coronavirus-comment-se-propage-t-il-les-differences-entre-pre- -et-asymptomatique-et-plus-de-reponses-aux-questions.html

    Coronavirus: comment se propage-t-il, les différences entre pré-symptomatique et asymptomatique?
    Comment savoir si une personne est pré-symptomatique ou asymptomatique?
    Comment est-il possible de propager le coronavirus sans symptômes?
    Combien de personnes sont infectées par une personne sans symptômes?
    Comment tant de gens peuvent-ils ou se propager (encore) sans coronavirus?
    Les porteurs pré-symptomatiques sont-ils plus contagieux avant ou après l’apparition des symptômes?

    Bonne lecture,

  6. James C. dit :

    Ce virus est en train de tout détruire sur son passage. Il agit comme un passager clandestin. On ne le veut pas mais il s’infiltre quand même. La terre est devenue un vaisseau spatial comme dans le film Alien. Il est partout, on le cherche mais il est vraiment rusé. Assez rusé pour faire peur. Il est inconnu des humains et ça prendra des moyen extrêmes pour le détruire. On le pensera parti. Ne nous trompons pas il va revenir un jour ou l’autre sous une autre forme. La peste est bien revenue quelques fois dans le monde.

    Au début, j’étais perplexe. Maintenant je ne le suis plus. Je vois les ravages chez tout le monde; que ce soit physiquement ou mentalement. Le confinement a pesé lourd sur beaucoup de monde comme à moi et ma conjointe. Je suis une personne grandement à risque ainsi que ma conjointe. Jusqu’ici tout semble bien aller, mais sait-on jamais. À mon grand dam je me suis taillé la barbe pour porter un masque. Ce que je fais quand je vais dans des lieux publiques. Je suis allé au gym, ils ont réouvert à ma grande joie et il était pour ainsi dire vide: 4-5 personnes présentes. On ne porte pas un masque dans un gym, on se tient à distance et on nettoie nos appareils après usage. Je dois dire que le gym m’a beaucoup manqué ces 4 derniers mois à moi et à elle.. Des endroits comme ça ainsi que nombre de petits commerces devront fermer définitivement dans un avenir pas si lointain.

  7. Jacques dit :

    Voici encore quelques questions et observations sur ce mystérieux virus SARS-COV2 qui serait la cause du Covid-19 chez les humains.

    1- La plupart des États qui ont confiné leur population l’ont fait vers la fin du mois de mars. Au Québec, par exemple, le confinement a été décrété le 23 mars et on dénombrait alors 4 décès attribués au COVID. A partir du début du confinement, les décès causés par le COVID ont rapidement augmenté pour atteindre un pic en Avril. Un peu comme si le virus avait attendu sagement le début du confinement pour commencer à faire de plus en plus de victimes ! Personnellement, je trouve ce phénomène assez étrange, d’autant plus que le confinement avait pour but de limiter les dégâts. Il s’agit peut-être simplement d’une mauvaise coïncidence…

    2- Comment peut-on déterminer qu’une personne est morte à cause du COVID ? La réponse est : on ne peut pas. Tout ce qu’on fait, c’est déclarer que la cause probable du décès d’une personne testée positive est le COVID ( à moins qu’il n’y ait une autre cause évidente comme un accident de voiture par exemple). On pense que, on présume que, on croit que telle personne est morte du COVID, puisqu’elle était positive suite au test PCR.

    3- Tout l’édifice COVID bâti par l’OMS repose sur ce fameux test RT-PCR. Mais que détectent ces tests au juste? La réponse à cette dernière question est simple: ces tests PCR détectent des fragments d’ARN (ou d’ADN) à partir d’un échantillon prélevé par la méthode que tous connaissent bien. Et cette détection de matériel génétique est rendue possible par le fait que le test permet de dupliquer des millions de fois un fragment d’ARN ou d’ADN. Mais reste une question cruciale: est-ce que ce test PCR permet de déterminer de façon sûre que le matériel génétique détecté provient bien d’un virus particulier appelé SARS-COV2? Si la réponse à cette question est non, alors tout l’édifice construit par l’OMS s’écroule lamentablement. On peut alors comprendre que toute remise en question de la pertinence des tests et de leur fiabilité ne saurait être tolérée et serait en fait considérée comme un théorie complotiste totalement délirante et même criminelle. Les médecins et autres spécialistes ont une confiance aveugle dans ces tests, de même que la population.

    4- Deux reporters ont mené une enquête sérieuse sur ces tests et ce qu’ils ont trouvé est assez étonnant:

    https://off-guardian.org/2020/06/27/covid19-pcr-tests-are-scientifically-meaningless/

    A lire attentivement, sauf pour les personnes qui ont une foi absolue et inconditionnelle dans la science de l’OMS (sans doute les mêmes personnes qui ont une foi absolue dans la science climatique du GIEC…).

    On peu bien sûr parler de ‘COVID deniers’, mais les références dans cet enquête sont plutôt sérieuses.

    5- Peut-on faire confiance à l’OMS, sachant que cette organisation est financée à une hauteur d’au moins 85% par des fondations privées (la fondation Bill and Melinda Gates étant le plus important donateur) et le Big Pharma ?

    6- Finalement, voici un vidéo très instructif et assez inquiétant de Spiro Skouras qui présente un certain nombre de sinistres personnages qui tirent les ficelles et nous promettent un monde meilleur. Écoutez bien en particulier les déclarations du Nazi Klaus Schawb (à 6:05 et 22:04.) Un monsieur bien mis qui ne veut que le bien de l’humanité!

    PS: Je viens d’apprendre que la mairesse de Montréal rendra bientôt le port du masque obligatoire dans tous les lieux publics fermés de sa ville. Nul doute que cette pratique délétère se répandra rapidement sur le territoire québécois. A vos muselières citoyens!

    Au risque de contrarier M. Duberger (ce qui n’est pas mon objectif), je reste persuadé que les masques ont une double fonction: une fonction d’ordre psychologique en rassurant ceux qui les portent, mais aussi une autre fonction plus insidieuse qui s’apparente à un signe de soumission. Porter un masque en public n’a rien de naturel et ne protège pas grand chose. Mais au moins les entreprises qui les fabriquent les apprécient beaucoup…

    https://www.rcreader.com/commentary/masks-dont-work-covid-a-review-of-science-relevant-to-covide-19-social-policy

    • James C. dit :

      M. Jaques, est-vous sérieux?
      À vous lire on sent une pointe ironique ou bien vous faites partie d’un mouvement conspirationniste? Je blague!

      Que vous ayez une dose de suspicion envers l’OMS, ce qui pourrait être justifié, n’empêche que ce virus est bien réel et ne relève pas d’un  »fake news » comme certains le laissent entendre. Trop de chose circulent sur Internet. Trop de gens crédules y croient. Trop de dommages seront faits à cause de cela. Que l’OMS ait mal fait son travail, c’est une chose. Que l’OMS veuille vous conter des blagues ou bien qu’elle soit manipulée en est une autre. Cela restera à prouver. L’OMS est débordée comme la plupart des gens de soins de santé.

      L’OMS est un organisme onusien. Quand on sait comment l’ONU a été créé et par qui principalement et pourquoi. Cet organisme a été créé à la toute fin de la 2e guerre pour permettre aux USA d’implanter le fameux plan Marshall, entre autres choses. Donc pour permettre aux USA de répandre leur hégémonie dans le monde au détriment de l’URSS. Sans eux, sur le front Est, les américains et leurs alliés n’auraient jamais pu être victorieux sur le front Ouest. L’URSS, juste après la guerre, était prête à faire certaines alliances ave les USA. Mais Roosevelt étant mort, Truman s’est laissé convaincre, par les faucons gouvernementaux, de déclarer la guerre froide à l’URSS.

      Tout part de là! C’est politique. L’ONU est une grosse patate chaude dans les mains de la planète.
      OMS, GIEC et d’autres sont issus de toute cette merde politique. Et je ne suis pas communiste. Juste réaliste.

      • Paul S. dit :

        Le précurseur de l’ONU, la Société de Nations, elle aussi créée après une grande guerre, fut aussi une initiative américaine.
        Pour la création de la SDN, comme pour l’ONU, la justification première était de privilégier la diplomatie dans un cadre réglementaire, au détriment de la belligérance.

        Le problème avec les grandes institutions, c’est la bureaucratie et sa propension de se créer sans cesse de nouvelles missions. C’est le cas aussi de gouvernements, mais ceux-là, au moins, ils peuvent être rappelés à l’ordre aux urnes. Pas les grandes institutions, opérées à l’abri par des bureaucrates non élus, comme l’UE ou l’ONU.

        Quant à la probité de l’OMS, il faut se souvenir de :

        – vaste scandale de la Fièvre porcine (H1N1) : https://abcnews.go.com/Health/SwineFlu/swine-flu-pandemic-world-health-organization-scientists-linked/story?id=10829940

        – “cover-up” au profit de la Chine au début de l’éclosion de Covid 19 et d’opposition CRIMINELLE de son chef, M. Tedros Adhanom Ghebreyesus, aux restrictions de voyage pouvant affecter les intérêts chinois : https://www.youtube.com/watch?v=ja1lL_f846o

        Comme dans d’autres officines onusiennes, les autorités à l’OMS peuvent être grandement influencées par les promesses de vote et par l’argent.
        Les chinois excellent dans l’art de la manipulation directe et indirecte. Ils peuvent toujours compter sur la complaisance de leurs redevables africains dont le vote leur est acquis.

        La beauté de la chose c’est qu’ils n’offrent rien sans contrepartie, il faut mériter le pactole chinois.
        En contraste, les enveloppes occidentales sont récurrentes, donc acquises d’avance. Récemment, les démocrates critiquaient l’administration Trump sur son imprévisibilité dans l’attribution de l’aide étrangère.
        C’est précisément la chose à faire : imposer des conditions, avant de payer.

        La Chine contribue seulement 40 millions US $ à l’OMS, tandis que les USA, au moins 10 fois plus (en combinant les contributions fixée et volontaire, on s’approche de 1,000 millions US $).
        Tu parles de savoir faire beaucoup avec peu.

        Au moins, maintenant D. Trump, veut y apporter du changement. Va-t-il vraiment retirer les USA de l’OMS, ou renégocier les termes d’adhésion en contrepartie d’un contrôle accru ?

        NOTE : Je suis d’accord avec Mr. James sur un point.

        La deuxième guerre mondiale fut gagnée par l’Armée Rouge, commandée par le maréchal G. Joukov. Le tournant décisif du conflit avec l’Allemagne nazie fut sa déroute à Koursk, pas le débarquement allié à Normandie, 10 mois plus tard.

        Toutefois, je ne parlerai pas aussi vite de la propension américaine à l’hégémonie mondiale, face aux soviétiques ouverts à la collaboration. Il ne faut pas oublier les Accords de Yalta et de Potsdam.
        En 1948, les choses ont changé radicalement avec la mise en place, par des coups d’état, de régimes pro-soviétiques en Europe centrale (ainsi que l’agitation communiste ailleurs en Europe). Les américains étaient en mode défensif, pas le contraire.
        D’où l’OTAN en 1949.

        Oui, l’URSS était ouverte à la collaboration : pour se diviser le monde.
        Les soviétiques ont payé le gros prix en pertes de vie et pour Staline il fallait que cela rapporte.
        À la fin de la guerre, on été en plein régime colonial et la Russie voulait sa part du gâteau, avec les pays colonisateurs affaiblis, comme la France, en prime.

  8. Jacques dit :

    M. James
    Je ne fais partie d ‘aucune secte complotiste. Vous dites que vous êtes à risque pour ce virus SARS-COV2 qui provoquerait une affection potentiellement mortelle nommée Covid 19 et qui fait tant peur à la population. M. James, vous vous inquiétez inutilement, à moins que vous ne résidiez dans un CHSLD ou une RPA (Résidence privée pour aînés), ce que je ne pense pas être le cas puisque vous allez au Gym. Et voici la preuve de mon affirmation.

    Il suffit d’aller sur site du gouvernement :

    https://www.quebec.ca/sante/problemes-de-sante/a-z/coronavirus-2019/situation-coronavirus-quebec/#c63031

    Il y a un histogramme qui donne la ‘Répartition des décès liés à la COVID-19 au Québec selon le milieu de vie et la date de décès’. A partir de ces données, j’ai fait la constatation suivante:

    Depuis le début du confinement (fin mars) jusqu’au début juillet, il y a eu au Québec 5 600 décès attribués à la COVID 19, dont 4 815 dans les CHSLD et les RPA. Cela signifie que 86% des décès ont eu lieu dans ces deux types de résidences pour aînés en perte d’autonomie.

    Par conséquent, une simple soustraction montre qu’il y a eu un total de 785 décès dans la population générale (environ 7 000 000), soit 0,01 % (un centième de 1%). Si vous séparez un gâteau en 100 parties égales et que vous prenez une de ces parties pour la séparer encore en 100 parties égales…vous voyez l’image.

    M. James, ces données montrent sans équivoque que vous avez 1 chance sur 10 000 de faire partie des victimes du COVID. Donc, pas de quoi vous empêcher de dormir. Et cette probabilité est sans doute inférieure, pour une raison assez simple: une mention de COVID 19 sur un certificat de décès ne signifie pas que le cause du décès est le virus SARS-COV2. Cela signifie simplement que la personne est morte avec un test PCR positif ou encore que la personne est morte dans un CHSLD ou des cas positifs ont été identifiés. Je reste persuadé qu’une bonne proportion des décès d’aînés dans les résidences a été causée par le confinement total et par le manque catastrophique de soins (une proportion de 50% me semblerait tout à fait plausible).

    On peut donc en conclure que la virulence de ce virus est une fable (du moins au Québec). Le gouvernement a magistralement rempli sa mission qui était de faire peur au monde.

    Avez-vous remarqué que la narration a changée: on ne parle plus de morts (ils se comptent désormais sur les doigts d’une main), mais de cas. Il semblerait que ce virus ait délaissé les personnes âgées pour s’attaquer à des personnes plus jeunes, ce qui reste assez mystérieux!

    On parle d’une deuxième vague: M. Arruda est sûr à 95% qu’elle arrivera. Mais s’agit-il d’une deuxième vague de morts ou d’une deuxième vague de cas ? Une affaire à suivre.

    En attendant, il semblerait que les autorités compétentes (ou incompétentes) soient décidées à imposer le masque de Blanc Sablon à Gatineau, rien de moins. Et toute cette mascarade pour 785 décès possiblement causés par le COVID.

    J’ai lu dans les médias que des ‘experts’ virologues, épidémiologues, infectiologues ou autres suggèrent le plus sérieusement du monde d’imposer le masque à tous les étudiants de plus de 12 ans pour la prochaine rentrée scolaire. Il y a définitivement des coups de pied au cul qui se perdent dans notre belle province.

    • Reynald Du Berger dit :

       » faire peur au monde.. » Ne confondez pas peur avec prudence calme, raisonnée et élémentaire justifiée à la fois par la science et les statistiques. Je vois et entends bien plus d’ours mal léchés sortant enragés de leur terrier de confinement, les maillets en l’air « moé, leu zestie d’masque, gnan gnan gnan… » que de gens masqués calmes et silencieux. Je limite mes sorties et quand je dois sortir sans distance raisonnable, je porte le masque par respect et civisme.

    • James C. dit :

      M. Jacques,

      Je répète que je suis une personne à risque. Je suis âgé, j’ai le diabète, de la haute pression, de la dégénérescence maculaire et d’autres bobos pas mortels mais pénibles à vivre. Je me fais soigner pour tout ça et je m’entraine. J’essaie de mettre les chances de mon côté. Je vis dans ma maison. Je constate que vous y allez fort dans vos suppositions. Je porte le masque maintenant. Tailler, pas raser, ma grosse barbe pour pouvoir aller masqué dans les lieux publiques m’a assez perturbé. Depuis les décennies que je la portais hyper fournie. Je dois dire que ça m’écœure. Mais que voulez-vous, on doit s’y faire et pour probablement assez longtemps. Le confinement, pour moi et comme plusieurs, a été une période pénible à vivre, avec les aléas physiques et psychologiques.

      Peut-être que les  »experts » exagèrent. Je n’en suis pas certain. Ce que constate, par contre, c’est qu’il y a trop de monde dans certaines régions du globe. L’hygiène n’y est pas toujours au rendez-vous. Un éclosion de grippe porcine et de peste bubonique commence en Chine. Comment faudra-t-il agir envers les Chinois. Je parle des autorités. Pas grand choses à faire sinon le boycottage des produits chinois. Pas facile.

      • Paul S. dit :

        La bonne question de Mr. James : “ Comment faudra-t-il agir envers les Chinois. Je parle des autorités. Pas grand choses à faire .. “

        En effet, difficile d’y répondre, mais force est de constater la trajectoire de collision sur laquelle s’est engagée la Chine, après avoir été sortie de son trou maoïste par l’ouverture occidentale, ayant suivi le désarrimage de la Chine avec l’URSS (disputes territoriales en Sibérie en 1969).

        La Chine est maintenant expansionniste et elle fut TOTALEMENT IRRESPONSABLE en exportant son coronavirus vers l’étranger après avoir enclenché des mesures draconiennes à l’interne.
        Les voyages entre Wuhan / Hubei et le reste de la Chine furent prohibés, tandis que les vols internationaux permis.

        Outre le boycott de produits chinois, il y aurait aussi l’interdiction de la délocalisation de moyens de production vers la Chine et, pourquoi pas, sa marginalisation économique, comme ce fut le cas pour le Bloc de l’Est / l’URSS, après 1948 (le Plan Marshall, la non-convertibilité de la monnaie, etc..).

        Il ne faut pas oublier les leçons du passé : la politique d’apaisement de nazis a éventuellement mené à la guerre mondiale.
        Si la Chine constate qu’elle peut causer des morts par milliers et détruire l’économie dans plusieurs pays, éventuellement elle franchira la ligne de l’intolérable et l’Occident n’aurait plus le moyen de reculer et éviter l’affrontement armé.

  9. Jacques dit :

    Oups, quelle distraction, je viens de voir une erreur dans mon post: j’ai mis 7 000 000 comme population du Québec, au lieu de 8 500 000.

    Donc, 785 décès sur 8,5 millions, cela donne 0,009% (neuf millièmes de 1%), ce qui signifie qu’une personne hors CHSLD et RPA, a 9 chances sur 1 million de périr du COVID dans l’état actuel des choses, ce qui ne me semble pas très inquiétant.

    M. Duberger, vous parlez de ‘prudence calme, raisonnée et élémentaire justifiée à la fois par la science et les statistiques’. Je suis d’accord que trop de prudence vaut généralement mieux que pas assez de prudence.

    Pour ce qui est de la science et des statistiques qui justifient le tout, alors là, je m’autorise quelques réserves. La science qui émane de l’OMS est aussi fiable que celle qui émane du GIEC, pour la simple raison que ces deux organisations sont contrôlées par les mêmes ‘entités’, lesquelles entités contrôlent les médias et la recherche scientifique dans son ensemble. L’immense majorité des experts scientifiques sont au service de ces ‘entités’; l’indépendance scientifique est une fable, un mythe. Les seuls scientifiques indépendants sont ceux qui sont à la retraite et qui ne craignent plus les représailles. Il y a heureusement un certain nombre d’exceptions.

    Deux petites questions pour terminer. Comment expliquer que la Corée du Sud et le Japon aient été si peu affectés par ce mortel virus avec respectivement 289 et 982 décès (soit respectivement 6 et 8 par millions d’habitants) ? Et comment des deux pays ont-il réussi un tel exploit sans détruire leur économies ? J’avoue que ce sont des question difficiles !

  10. Paul S. dit :

    L’Organisation Mondiale de la Santé remet ça : “Travel bans cannot be indefinite, countries must fight virus at home – WHO”
    ( https://www.msn.com/en-ca/news/world/travel-bans-cannot-be-indefinite-countries-must-fight-virus-at-home-who/ar-BB17eKB4?ocid=msedgdhp )

    En d’autres mots : ouvrez les portes, la Chine veut recommencer à exporter en masse, pendant que vous devez limiter vos activités et combattre le virus chez vous.
    (Contrairement aux instructions du mois de mars, quand le masque n’avait pas d’importance, maintenant c’est la mesure de protection numéro 1, préconisée par l’OMS !)

    Mr. Tedros Adhanom Ghebreyesus, a-t-il reçu un appel de Mr. Xi ?

    Et si la Chine voulait maintenant compléter son “one-two punch” et nous acheminer leur dernier virus de grippe porcine à potentiel pandémique : https://www.bbc.com/news/health-53218704 ?

    • Reynald Du Berger dit :

      « “Travel bans cannot be indefinite, countries must fight virus at home ». oui.. ça ne peut durer indéfiniment. Chaque pays est responsable de GÉRER ses frontières. La situation est différente dans tous les pays. Quand ouvrir quand fermer, qui laisser passer avec quels tests… c’est chaque pays (et province) qui décide. D’accord avec l’OMS ici.

  11. Jacques dit :

    M. Paul dit: ‘Mr. Tedros Adhanom Ghebreyesus, a-t-il reçu un appel de Mr. Xi ?’

    Je doute que la Chine ait une grande influence sur l’OMS, mais je peux me tromper.
    Je pense plutôt que M. G (Bill Gates) a une influence prépondérante sur l’OMS, mais encore là je peux être dans l’erreur. Mais les données ont tendance à me donner raison:

    http://open.who.int/2018-19/contributors/contributor

    On constate ici que la contribution de la Chine (2108-2019) correspond à un insignifiant 0,2 % des entrées de fonds.

    Si on additionne les contributions de la Fondation Bill and Melinda Gates et celles de GAVI (1), on obtient un substantiel 20,3%, (soit près de 1 G $) , alors que les USA contribuent (encore) à hauteur de 15.2 %.

    Donc, si le directeur général de l’OMS appelle quelqu’un avant de prendre une décision importante, c’est M. G qui sera au bout du fil. M.Tedros comprend parfaitement bien que si M.G retirait ses billes, l’OMS serait en très mauvaise posture financière.

    (1) GAVI : Global Alliance for Vaccines and Immunization. M. G est de loin le plus gros donnateur de Gavi qu’il contrôle donc de facto. L’empire de M. G est tentaculaire et sa fondation dispose d’un imposant budget d’environ 50 G $.

    https://www.gavi.org/

    Observez un peu toutes les organisations qui gravitent autour de Gavi et vous commencerez peut-être à comprendre certaines choses…

    • Paul dit :

      Monsieur Jacques applique l’adage “follow the money” au traçage d’influence à l’OMS : “ Je doute que la Chine ait une grande influence sur l’OMS, … Je pense plutôt que M. G (Bill Gates) a une influence prépondérante sur l’OMS, mais encore là je peux être dans l’erreur. Mais les données ont tendance à me donner raison ..”.

      Mr. Jacques oublie que les patrons de l’OMS ne sont pas nommés au mérite de leur compétence, mais élus au bon plaisir de membres : https://www.theguardian.com/world/2017/may/23/who-elects-first-ever-african-director-general-after-tense-vote-tedros-adhanom-ghebreyesus

      Les USA et les autres occidentaux bonasses, financent effectivement l’OMS, que ce soit par les cotisations ou les contributions, dites « volontaires”, mais ce sont les chinois qui décident maintenant les élections, en faisant voter les africains endettés, du bon bord.
      La directrice, qui a précédé Dr. Tedros de 2007 à 2017, venait de la Chine, mais elle était diplômée au Canada.

      En politique, oubliez la logique ordinaire, regardez plutôt les actions et les intérêts qu’elles servent, ainsi que les manipulations derrière le rideau : https://theprint.in/opinion/who-and-china-tedros-past-worrying-how-india-fell-for-it/400945/

      Ceci étant dit, Bill Gates est un globaliste et je pense qu’il s’alignerait plutôt avec la Chine qu’avec le gouvernement de Donald Trump, qui présentement est le seul prêt à affronter les communistes chinois.
      C’est pourquoi, la Chine aimerait beaucoup voir Joseph Robinette Biden à la présidence et ce n’était pas pour rien qu’elle avait payé et GÉNÉREUSEMENT financé (US$ 1,500,000,000) son fils dépourvu de qualifications pertinentes en investissement de capitaux de risque, pendant le règne d’Obama.

      Nous avons déjà parlé de la contribution INSIGNIFIANTE de la Chine à l’OMS qu’elle contrôle effectivement maintenant : https://duberger.me/2020/04/06/loms-et-les-masques/#comment-119759

      Être l’origine LAXISTE d’épidémies mondiales récurrentes et pouvoir contrôler la réponse internationale, ainsi que l’information – les stratèges chinois ont bien manœuvré.

  12. Paul S. dit :

    Un virus – peut-être de plus en plus étonnant, mais pas plus que la bonasserie de pays occidentaux qui ouvrent leurs institutions, les plus critiques pour leur sécurité sanitaire (et nationale tout court), aux agents du gouvernement chinois.

    On ne devrait pas le faire de toute façon, mais surtout pas quand on soupçonne fortement la Chine de conduire des recherches en bio-armements.

    Toute une section du Laboratoire de microbiologie de Niveau 4 à Winnipeg, n’employait que des ressortissants chinois que Dr. Xiangguo Qiu importait à volonté, tout en faisant du “volontariat” à Wuhan : https://www.cbc.ca/news/canada/manitoba/national-microbiology-lab-scientist-investigation-china-1.5307424

    Le laboratoire en microbiologie de Niveau 4 à Wuhan, que notre Dr Qiu aidait à roder, était construit avec le know-how de la France qui s’est fait sortir de la place, contrairement aux ententes préalables.

    Qui donc peut être assez niais pour faire confiance aux communistes chinois ?

comment éliminer un abonné indésirable ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s