DITES NON !

Publié: 22 novembre 2017 dans Uncategorized

14125374-Cartoon-Gas-Pump-and-Car-Stock-Vector-station

Joanne est une mère monoparentale, secrétaire dans une commission scolaire, et elle gagne 35 000$/an . Kevin est célibataire, mécanicien à 36 000$/an. Ils paient tous les deux TPS et TVQ en plus de leurs impôts fédéral et provincial.

Le gouvernement libéral de Philippe Couillard impose à Joanne et à Kevin, en plus de la TVQ et des impôts québécois sur leurs maigres revenus, une taxe supplémentaire et verte de 4 cents le litre, sur l’essence nécessaire pour aller travailler à chaque jour, sous le prétexte qu’ils créent ainsi un dangereux réchauffement climatique. Le gouvernement Couillard leur impose donc une taxe pour compenser, expier, un péché carbonique qu’aucune donnée scientifique ne peut pourtant prouver qu’ils ont commis.

Joanne et Kevin ont payé les frais de voyage de M Couillard et de centaines de « délégués » gouvernementaux et d’ONG comme Équiterre à ces grand-messes climato-alarmistes, puis à ces autres COPs dont la dernière cérémonie accompagnée par la communion sous les deux espèces,  choucroute et bière, était à Bonn.

J’enjoins donc toutes les Joanne et tous les Kevin québécois écoeurés de payer l’avion, l’hôtel , la choucroute et la bière à tous ces climato-parasites réunis à Bonn à leurs frais,  à protester. Des scientifiques, des politiques et les médias vous ont peut-être menés à la climato-crédulité. Ne soyez pas climato-soumis.

Relevez-vous!

La taxe verte qu’on vous arrache de force à la pompe n’est basée sur aucune science prouvée !

Mettez en demeure le gouvernement Couillard d’asseoir sa taxe verte sur de la science prouvée !

À défaut de preuve, relevez la tête et dites NON !!!

Publicités
commentaires
  1. Clément dit :

    Bonjour M. Duberger,

    Si je me souviens bien, vous vouliez intenter un recours collectif contre le gouvernement, justement à propos de cette taxe verte. Où en est ce recours collectif ?

    Merci

    • Reynald Du Berger dit :

      J’attends la réponse de mes concitoyens. S’ils sont climato-soumis, je jette la serviette.

      • RexTerras dit :

        De quelle réponse s’agit-il? Et comment vous donner la réponse idoine? Bravo pour votre travail! Prêt à contribuer.

      • Reynald Du Berger dit :

        La réponse est NON ! et ne devrait provenir que des citoyens climato-réalistes convaincus d’avoir été arnaqués. Ensuite, nous déposons un recours collectif contre le gouvernement Couillard. Tous les autres, climato-crédules, climato-alarmistes et donc climato-soumis, doivent continuer de payer leur taxe de 4 cents/litre.

  2. Paul S. dit :

    Nos rançons payées à la pompe trouvent le preneur auprès des dégourdis de l’ONG Forêt d’Arden : http://www.foretdarden.com/nouvelles/important-appui-par-le-fonds-vert-du-quebec/
    Un petit demi million, ça se prend bien.

    • Paul S. dit :

      En préparation du concile COP21, il y a deux ans, un reportage de Radio Canada nous a fait connaitre la Bourse Scol’Ere, une arnaque mise en place par une ONG, la Forêt d’Arden :
      https://duberger.me/2015/10/27/heureux-les-climato-soumis/#comment-35962

      J’étais écœuré par la manipulation peurologique et névrosante de petits écoliers par une intervenante déjantée de la Forêt d’Arden, sous l’œil bienveillant de l’institutrice.

      J’étais encore plus écœuré en apprenant que l’ONG spoliait les élèves du fruit de leur labeur, soit l’argent réel (probablement payé par les parents et leurs relations d’affaires) produit par la vente de crédits carbone fictifs.

      Mon écœurement s’intensifie aujourd’hui en apprenant que la Forêt d’Arden est maintenant autorisée de cotiser le grand public, qui n’a rien à voir avec l’arnaque originale : https://boursescolere.com/calculez-et-compensez/

      Donc, la Forêt d’Arden, continue à taxer les parents d’élèves que les commissions scolaire leur mettent sous leurs dents acérées.
      Par ailleurs, le “Ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques” les alimente à même le Fonds Vert et autrement.
      Enfin, le gouvernement du Dr Couillard leur a octroyé le permis de vendre des Indulgences Vertes aux citoyens, ainsi qu’aux entreprises, québécois.

      Payant d’être un propagandiste vert au Québec.

  3. Éric dit :

    Ils sont tous endormis.

  4. Francis Fournier dit :

    Je dis NON depuis longtemps. De toute facon ca change rien au niveau mondial l’Inde et la chine polluent beaucoup plus que nous. Tous des siffonneux de subventions ces gangs de macramé la. Ca c est sans compter la surtaxe sur l immatriculation des voitures de grosse cylindrée. Ben écoeuré de me faire fourrer de tout bords tout côté.

  5. pierre Chagnon dit :

    Les populations en général sont des moutons soumis et ignare scientifique et économique a temps plein.

  6. RexTerras dit :

    Bon, bin … NON à la vomissure verte.

  7. Yvon Beauieu dit :

    Non monsieur non !

  8. Paule Vincent dit :

    Je dis non, non et encore non, assez c’est assez.

  9. Paul S. dit :

    Je recharge mes piles alcalines, sans problèmes, dans des chargeurs pour les piles NiCd ou NiMh. Alors, je n’achète pas les piles très souvent.
    Lorsqu’elles ne tiennent plus la charge, je les dépose dans des bacs prévus à cet effet.

    À ma grande surprise hier, au coût de 13.99 $ pour un paquet de piles, on avait ajouté un écofrais de 2.00 $, le tout évidemment assujetti aux taxes de vente.

    Ces écofrais sur la vente de piles (même les piles-bouton y sont assujetties) sont remis à l’entreprise “Appel à recycler”.
    Cette entreprise privée impose un enregistrement obligatoires aux fabricants, les importateurs, les distributeurs et les détaillants et ensuite elle leur impose des frais d’adhésion pour financer la collecte.

    Alors, pourquoi depuis 2017, les résidents du QC, CB et MB, doivent en plus payer des écofrais sur les piles à la compagnie “Appel à recycler” ?
    Pourquoi le gouvernement québécois est toujours le premier à adhérer aux fumisteries et imposer des “presque-taxes” croissantes aux québécois ? Des petits amis chez “Appel à recycler” ?

    Un autre produit à acheter lors d’excursions hors Québec et je ne suis plus sûr de revisiter les bacs de recyclage d’Appel à recycler.

    NON À LA MERDERIE VERTE AMBIANTE !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s