MONTRÉAL PERD LE NORD

Publié: 11 avril 2016 dans Uncategorized

nord

Un chercheur de la NASA prétend que le pôle nord géographique s’éloigne de Montréal et se rapproche de l’Angleterre à une vitesse « jamais vue » – comme la fonte des glaciers et calottes glaciaires serait aussi du « jamais vu ». Une agence de presse diffuse l’article du chercheur, un journal climato-alarmiste s’en empare et titre sa nouvelle « Le pôle nord s’éloigne de Montréal » avec évidemment « changements climatiques » coiffant le titre. Personnellement j’aurais plutôt choisi comme titre « Montréal perd le Nord » comme on dit « Québec perd les Nordiques »… question d’humour et de conserver un brin d’alarmisme.

Je suis sismologue et je peux confirmer que chaque méga-séisme comme celui d’Indonésie de 2004 et celui du Japon de 2011 affecte la rotation terrestre. En fait, tout ce qui modifie de façon significative la distribution de la masse en surface et à l’intérieur de la Terre peut affecter la rotation (longueur du jour et/ou position de l’axe). Mais ce qui compte ici, est la façon dont le journaliste rapporte la nouvelle. En ce cas-ci, il a coiffé son titre d’une expression non équivoque et qui suscite chez le lecteur de l’inquiétude à propos d’un pseudo-problème au sujet duquel les médias alarmistes lui rebattent les oreilles depuis des années.

Le lecteur se dit « après les crevettes du St Laurent qui n’auront plus le même goût, les igloos des esquimaux qui s’enfonceront dans le pergélisol, les sécheresses en Californie qui feront augmenter le prix des légumes, les attaques terroristes en Europe et la baisse de libido des humains, voilà que le réchauffement climatique nous vole notre pôle nord pour le donner aux Anglais! ». Et les calamités continuent de s’accumuler, les calottes polaires fondent à un rythme alarmant, la mer monte, la planète est « toute débalançée » pas étonnant que la Terre ne tourne plus rond, son axe est donc « désaxé ». On peut faire croire pas mal de choses au lecteur moyen. À preuve le succès d’un de mes poissons d’avril désormais célèbre sur l’exploitation pétrolière justement dans les régions polaires.

Je ne critiquerai pas le fondement scientifique des prétentions géophysiques du chercheur à l’origine de cette nouvelle. Je soulignerai cependant la masse énorme de publications scientifiques prétendant à un lien de causalité entre un phénomène quelconque (montée des eaux, événements météo extrêmes, fonte de glaciers, disparition de nappes phréatiques, extinction d’espèces, sécheresses, inondations, etc…) et le supposé réchauffement climatique anthropique (RCA). Je rappellerai aussi qu’il n’y a toujours aucune preuve de ce RCA. Pas plus qu’il n’y a de consensus parmi la communauté scientifique apte à se prononcer sur cette question. Et même s’il y avait consensus, faut-il rappeler que la science ne fonctionne pas encore par référendum? « Dans les sciences, l’autorité de mille personnes vaut moins que l’étincelle de raison d’une seule »- Galilée.

commentaires
  1. Paul S. dit :

    Ce chercheur émérite, faisait-il partie du fameux consensus à 97 % ou est-il venu gonfler les rangs de ce “census” des cons ?

    Le journaliste de La Presse ne fait qu’alimenter la psychose ambiante québécoise pour le plus grand plaisir des affairistes verts, dont le propriétaire de son journal, et de M. Philippe Couillard qui se rapporte possiblement aux mêmes instances.

    Le Pôle Nord est sorti du territoire canadien récemment.
    Qu’attend donc M. Trudeau pour agir, être intronisé au siège du Conseil de Sécurité qui nous revient ou quoi ?

  2. Alain Girard dit :

    Délire !

    La déclinaison magnétique est causé par le CO2 maintenant LOL !!!

  3. Robert dit :

    Imaginez, 0,007% de CO2 en surplus qui déplace le pole nord. Et Al Gore qui dit que les tremblements de terre sont « Man Made »…Y sont fou raide!

    Robert

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s