LES VAUTOURS VERTS DE LAC-MÉGANTIC

Publié: 6 juillet 2013 dans Uncategorized

vautour01Ils étaient là bien avant le train, perchés sur leur branche autour de Lac-Mégantic. La bave au bec, ils attendaient leur proie. J’ai réagi à leur appétit vert le matin même de l’accident. Un animateur et blogueur me l’a reproché : « Même si je comprends l’envie de saisir cette occasion pour mousser une vue du monde, serait-il possible d’avoir la décence minimale de s’en tenir aux bons sentiments et bons voeux pour le moment ? Question de distance minimale et d’élégance ? »

Comme si dans les heures et jours qui suivent, il devait y avoir une poussière d’émotion, de sympathie à laisser retomber lentement, avec « décence » et que tous les commentaires autres que ceux s’apitoyant sur le sort des victimes, humaines comme animales étaient interdits. Pourtant, les vautours verts étaient là bien avant moi, et leurs réactions idéologiques ont précédé largement la mienne. Il ont un agenda, une cause, et comme ces ONG rapaces qui carburent aux fonds publics, ils ont un intérêt, « une vue du monde à mousser » comme le disait cet internaute, une vue du monde qui nécessite pas mal de $$$$$ pour être entretenue. Moi je n’en ai aucune qui nécessite des subventions, ni aucun intérêt, je ne suis qu’un professeur chercheur à la retraite et ne reçois aucune subvention ni pot de vin ni de pétrolières ni de compagnies ferrovières. Peut-on en dire autant des porte-parole que Radio-Canada ne manquera pas de vous présenter pour « analyser » l’accident et en tirer des leçons au Téléjournal de ce soir? Porte-parole de la société québécoise pour la protection de ceci, pour vaincre cela… mais surtout pour puiser  dans les poches du contribuable. Et ce contribuable, tant qu’il croira à leur baratin, l’argent et donc la pérennité seront assurés!

Ces épouvantails verts vont vous brandir le principe de précaution qui interdit toute action, tout projet qui comporte le moindre risque environnemental. Incapables de maîtriser les notions de mathématiques, celles des probabilités et statistiques qui nous permettent par exemple à nous les sismologues une évaluation probabiliste donc raisonnable du risque sismique pour un barrage ou une centrale nucléaire, ils préfèrent tout interdire. Le transport d’hydrocarbures par train, navire, oléoduc et route comporte des risques qui sont comparables. On peut les évaluer quantitativement en autant que l’on dispose d’une banque de données et d’une méthodologie adéquates.

On comprendra que les groupes de pression écologistes, dont l’agenda est entretenu à coups de subventions gouvernementales aveugles,  généreuses et récurrentes, ont tout intérêt à maintenir dans la population, la peur et la même ignorance qui coiffe leurs interprétations, basées davantage sur l’idéologie que sur la science et les connaissances.

On me reproche mon indécence pour ces propos, si près de l’accident. Les familles des victimes ont toute mon empathie. Radio-Canada et Le Devoir ont largement rapporté l’accident de BP dans le Golfe du Mexique. Combien de références aux 11 victimes humaines et combien d’images et de texte consacré aux canards englués et nettoyés par ces hypocrites mains vertes,  tandis que les grands-parents de ces sauveteurs de palmipèdes croupissaient dans leurs jus – jus naturels et non pas pétroliers- dans des CHSLD? Ces vautours verts parasites, sont utiles pour nous rappeler à l’ordre comme le disait un autre internaute.  Oui, ce sont en effet des idiots scientifiquement incultes mais utiles… je me demande encore à quoi.

commentaires
  1. Bonjour Monsieur Duberger. Félicitation pour votre texte. J’ai toujours aimé vos opinions franche, honnêtes, intelligentes et surtout faites sur une base scientifique contrairement aux  »environnementaleux » de ce monde qui eux et elles, se font des  »pepeurs », comme tous ces gens qui attendre la fin du monde. Des points de vues comme les vôtres sont rafraichissant pour des gens comme moi qui ont une analyse scientifique et non pas religieuse ou sectaire.

    • S Bisson dit :

      Bonjour,

      Je viens de vous  »découvrir » mais vous vous pensez tellement bons que vous en êtes condescendants. Ce que vous reprochez aux gens (d’êtes des moutons), vous faites exactement la même chose.

      Votre approche en matière environnement montre clairement votre absence de conscience. Pas besoin de grand diplôme et d’experts pour se convaincre que le chamboulement qui est déjà amorcé va entraîner des défis gigantesques que nous pelletons dans la cour de la prochaine génération. Depuis des années des gens affirment qu’on est la génération qui va entraîner l’humanité et la terre dans un mur. Les experts viennent juste confirmer et expliquer ce qui se passe. Vous êtes septiques? Et bien ouvrez-vous les yeux, éteignez vos écrans et aller dans la nature… Lâchez votre religion du  »je conteste tout pour être cool ».

      Au lieu de se mobiliser et perdre notre temps dans de faux débats d’idéologie et de conspiration, il est plus que temps que vous, moi, nos politiciens, nos financiers, les dirigeant d’entreprises (brefs nous tous) fassions notre part car la lutte est réelle. Si vous ne voulez pas embarquer, au moins trouvez-vous quelque chose de positif à faire dans la vie que de critiquer les gens qui ont l’environnement à coeur. Trop facile de prendre le camp de l’opposition et de se camper toujours dans le rôle de dénigrer les autres.

      Espérant (mais septique) avoir touché une corde sensible…

      Au plaisir,

      S. Bisson

      • Reynald Du Berger dit :

        Merci pour votre commentaire M. Bisson. Mon approche environnementale est basée sur la science et la technologie. Elle est raisonnable et raisonnée. Je place mon bonheur personnel et celui de mes concitoyens avant le bonheur de la Terre, ce qui ne m’empêche pas de laisser mon « empreinte » écologique la plus discrète possible. La plupart des attitudes des écolos sont au contraire de la mienne, basées davantage sur l’émotion et l’idéologie que sur la science et c’est malheureusement celles qui sont provilégiées par l’école et les médias de gauche.Le billet suivant vous donnera un aperçu de ma philosophie en environnement. https://duberger.me/2013/03/25/la-science-denaturee/

  2. […] « Les vautours verts de Lac-Mégantic« , par Reynald Du Berger […]

  3. Jacques Leclerc dit :

    Vous êtes un phare dans la grisaille verte.C’est toujours un plaisir de vous lire et relire.

  4. Pierre Laberge dit :

    Z’êtes pas tanné de mourir bande de caves ?

  5. Dan St-Hilaire dit :

    Imaginez les autres vautours. Ceux qui vont profiter de l’emotivité insignifiante des Québécois avec les médias en tête pour demander rapidement et sans compter de l’argent des instances gouvernementales. Vite, vite donnons des millions. On a pas de plan, on sait pas quoi faire, mais c’est pas grave. L’héroine mairesse va savoir comment gérer tout cet argent. Elle a surement elle aussi comme tous les autres beaucoup d’amis! Yahoo vive le Quebec. Terre de richesse ou l’argent pousse dans les arbres!

  6. Hello Prof Du Berger and to all his readers,

    One detail omitted is this explosion in Lac-Megantic was caused by LPG liquid petroleum gas (Propane) and no crude oil.

    I want to point out that heavy crude oil isn’t flammable and light crude is hardly flammable.

    But Raw crude oil has a very high boiling point, hence a lower the flammability.
    Raw Crude Oil boiling point is 100°C, and much more with the water and impurities whereas LPG boiling point is 25°C.

    Other Myth: During the Iraq-Kuwait War invasion in 91′ NO crude oil fields were ignited by Saddam Hussein’s troops but only NGLs and Condensates ( which are much lighter forms of hydrocarbons than crude oil.)

    In the Marine industry, we use inert gas system (mainly Nitrogen Gaseous Form) to neutralize flammability on tankers.It’s a well-known technology with a long track of records. Does a such device exist for tank-rail-cars ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s