IL FAUT CESSER L’EXPLOITATION DU PÉTROLE ARCTIQUE

Publié: 1 avril 2022 dans Uncategorized

Pour la première fois, deux de mes collègues et chercheurs de l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) dont je suis très fier, ont pu enfin relier directement la fonte des glaces de l’Arctique canadien à l’extraction du pétrole dans l’Extrême-Nord et non pas à l’hypothétique réchauffement global anthropique. Il s’agit des  professeurs Gilles Lemieux, géographe, spécialiste de la télédétection et Jean Vallée, ingénieur du pergélisol,   tous deux co-titulaires d’une chaire de recherche en océanographie physique de Pêches et Océans Canada qui leur a permis de mener depuis 10 ans  leurs recherches polaires dont les conclusions, pour le moins étonnantes, viennent d’être acceptées pour publication dans la revue Northern and Polar Research*.

Le pétrole brut qui repose à quelque 4 kilomètres sous terre joue un rôle naturel fondamental,  car il assure la constante et nécessaire lubrification de l’axe de rotation de la Terre.  Or depuis plusieurs années, on constate qu’on a tellement prélevé de ce pétrole, que l’axe commence à manquer de lubrifiant. Ce phénomène augmente évidemment la friction entre l’axe nord et la croûte terrestre, et il s’ensuit évidemment une surchauffe qui fait fondre progressivement la calotte polaire, réchauffe le climat et provoque une  hausse, quoique minime,  du niveau des océans. La force de friction ainsi engendrée a même déstabilisé l’équilibre entre deux plaques tectoniques, de sorte que la dorsale de Lomonossov commence à s’ouvrir et les sondages sismiques révèlent des épanchements magmatiques sur le fond océanique arctique qui contribuent au bilan thermique déjà inquiétant de toute la région polaire. À la différence du socle rocheux du continent antarctique, l’eau de la mer arctique a une inertie qui s’emballe une fois réchauffée.  De plus, cette friction ralentit imperceptiblement la vitesse de rotation de l’hémisphère nord (environ 20 nanosecondes/an) , ce qui cause une distorsion des lignes de flux du champ géomagnétique. Mais une  différence entre les vitesses de rotation respectives des deux hémisphères terrestres, aussi minime soit-elle, engendre donc des tensions dynamiques équatoriales qui ne peuvent qu’aggraver les tensions politiques existantes de ces régions.

Cette friction produit également du bruit de très basses fréquences, inaudible à l’oreille humaine mais ayant plusieurs effets néfastes sur les poissons et les mammifères marins de cette aire géographique. Quelques Inuits commencent aussi à en souffrir – on commence à observer en effet des symptômes sur l’humeur résultant d’insomnies- et ce bruit inaudible mais perceptible par le cerveau de tous les mammifères,  vient perturber le calme de leur longue nuit polaire qui sert à la reproduction de l’ours polaire et de tous les autres mammifères vivant dans ces régions.  L’anomalie thermique des images satellitaires analysées par le professeur Lemieux atteint un maximum au-dessus de la Baie de Prudhoe (Alaska), dont les gisements pétroliers sont exploités depuis plus de 50 ans, ce qui suggère une cause  d’origine principalement canado-américaine, mais les images thermo-satellitaires des régions polaires russes et scandinaves restent à étudier. Les recherches se poursuivent.

commentaires
  1. Paul O. Grobonsens dit :

    Professeur,

    C’est intéressant et il faut absolument remédier au ralentissement de la rotation de notre hémisphère, sinon l’étranglement de l’équateur ferait péter les volcanismes.

    Vos savants collègues devraient se pencher sur la solution durable suivante : on doit installer un très grand nombre de parcs d’éoliennes dans l’Arctique selon l’orientation tangentielle à la rotation du globe.
    L’hélice des virevents, perpendiculaire à la parallèle locale, servirait de voilure et les vents forts à ces latitudes accéléreraient la vitesse angulaire locale de la croûte terrestre, tout en produisant de l’électricité verte.

    Une solution “Ouin-Ouin”, comme on dit en anglais.

    Vos collègues ont-ils du sang d’Eskimo ou d’un afro-arcticien, sinon d’un transi pour ainsi bénéficier d’une chaire à Trudeau, normalement fermée aux Canadiens pénisés de type caucasien ?

    • Reynald Du Berger dit :

      Paul. Ma crainte principale résulte du fait du 2 nanosecondes/an de retard en rotation de l’hémisphère nord. Car cette friction n’existe pas au pôle sud. La Terre va se dévisser à l’équateur, et ce bien avant d’avoir atteint le 2C fatidique craint pas notre agronome rtremblay Kimbol … lequel dans un message confidentiel mais néanmoins agricole, m’a fait savoir qu’il fait de plus en plus froid dans son champ de potirons et qu’il redoute le prochain Halloween.

  2. Florent Roy dit :

    Une telle annonce fait peur…

  3. lucbmenard dit :

    Prof Lemieux fut un excellent enseignant. J’ai suivi un cours en télédétection.
    Il était aussi génial dans ce groupe musical (avec Prof M. J. Gauthier à la guitare).

    ICI: https://www.dailymotion.com/video/x6nocs

    Trio Troïka,

    Des gens qui savent s’amuser et amuser les gens… et en RUSSE SVP!
    (un peu dommage pour le bruit de fond)

    Это было время цветов (prononcé : eto bylo vremya tsvetov)
    Le temps des fleurs (Dalida)

    Dans une taverne du vieux Londres
    Où se retrouvaient des étrangers
    Nos voix criblées de joie montaient de l’ombre
    Et nous écoutions nos coeurs chanter

    Refrain : C’était le temps des fleurs
    On ignorait la peur
    Les lendemains avaient un goût de miel
    Ton bras prenait mon bras
    Ta voix suivait ma voix
    On était jeune et l’on croyait au ciel

    Et puis sont venus les jours de brume
    Avec des bruits étranges et des pleurs
    Combien j’ai passé de nuits sans lune
    À chercher la taverne dans mon coeur

    Tout comme au temps des fleurs
    Où l’on vivait sans peur
    Où chaque jour avait un goût de miel
    Ton bras prenait mon bras
    Ta voix suivait ma voix
    On était jeune et l’on croyait au ciel

    Et ce soir je suis devant la porte
    De la taverne où tu ne viendras plus
    Et la chanson que la nuit m’apporte
    Mon coeur déjà ne la connaît plus

    C’était le temps des fleurs
    On ignorait la peur
    Les lendemains avait un goût de miel
    Ton bras prenait mon bras
    Ta voix suivait ma voix
    On était jeune et l’on croyait au ciel

    Je crois que l’important c’est deux êtres qui s’aiment vraiment
    Et c’est tout

    En fait : La chanson a été déposée en 1926 par le compositeur russe Boris Fomine (1900-1948) sous le titre Дорогой длинною (Dorogoï dlinnoïou) ; elle est inspirée du folklore tzigane, avec des paroles de Konstantin Podrevski

    Différentes versions :

    1) 1er enregistrement (1920) : Alexandre Vertinski :

    2) Sur la même mélodie, et sous le titre « Those were the days »,Gene Raskin écrit des paroles anglaises qui parlent des vieux jours : nous étions jeunes et romantiques….
    La chanson a connu un certain succès en 1962 avec le groupe The Limeliters.

    3) Puis Mary Hopkin, sur les conseils de Paul McCartney, l’enregistre 1968 chez Apple Records, la maison de disques des Beatles. Le disque est no.1 mondial et fait partie des singles les plus vendus au monde avec 5 000 000 d’exemplaires écoulés.

    4) Enfin, Dalida (une version française qui sonne comme en grec, mais dont les paroles sont
    d’Eugène Raskin et Eddy Marnay, 1967).

    -до свидания

    do svidaniya (au revoir)

    • Paul T. Klein dit :

      Gospodin Bemolnyi,

      Êtes-vous une taupe Poutiniste ?
      Pouvons-nous compter sur vous ?

      P.P. Malenkyi

      N.B. : Sans la vodka russe, maintenant bannie, le professeur sérénadeur gardera-t-il son cachet d’authenticité ?

      • lucbmenard dit :

        Agent du Kuyper,

        Toi permission distiller information classifiée? OK. Moi révéler boisson préférée.

        Toi pas meilleur commentaire à Professor.

        https://duberger.me/2022/04/10/le-responsable-est-le-tarif-postal-et-non-le-co2/#comment-385227

        Maher pas géniale idée. Lui humoriste. Toi diffuser idée saugrenue.

        Moi pas calculatrice. Toi compter sur toi.

        OTAN museler Pepsi McDo (OK) : peuple gras plus malade (dans patates).

        Toi inquiet pour ton BACON?

        -Luc Off

      • Paul Tropsetrop dit :

        Bonjour M. Luc,

        Alors, vous m’en voulez de ne pas applaudir le LGBTQIsme ostentatoire / conquérant, comme il se doit selon le dogme post-moderniste : « Maher pas géniale idée. Lui humoriste. Toi diffuser idée saugrenue. ».

        La boutade de Bill Maher : « We will all be gay in 2054. » prend sa signification quand on constate les dérives, comme celles ci-après :

         » Children are invited on stage and walk with the Drag Queens “

        Cela se passait lors du ‘Children’s Drag Show’ à Dallas, TX.

        Disney fait sa part dans la réingénierie sociale marxiste post-moderniste :
         » SHOCK: Disney+ promoted a drag queen special for children, encouraging kids as young as kindergarten to join the gender identity and trans activist organization GLSEN. “

        Le ‘Discovery Channel’ aussi :
        “ Generation Drag | Official Trailer | discovery+ “

        Pizza Hut ne veut pas seulement s’occuper d’estomacs, mais aussi de régions corporelles situées plus bas :
        “ Pizza Hut promotes Drag Queen book for children, “

        J’ai toujours pratiqué le « vivre et laisser vivre ».

        Mais cela devrait se faire aussi dans le sens contraire et les petits enfants devraient être laissés tranquilles par les membres du lobby LGBTQIA2+ .
        Vont-ils aussi proposer d’abaisser l’âge du consentement sexuel ?

        Que penser de parents qui amènent leurs enfants, très influençables en bas âge, à une séance de recrutement gai dans un ‘drag show’ ?
        Ces idiots signalent leur vertu aux autres adultes ‘modernes’, mais les enfants, qui veulent leur faire plaisir, peuvent prendre ça pour un encouragement.

Répondre à Paul O. Grobonsens Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s