L’ÉTAT DE DROITS

Publié: 4 mai 2021 dans Uncategorized

J’ai mis à dessein droits au pluriel. Hier au Téléjournal de Radio-Canada, on nous apprenait que le Québec devait se doter impérieusement d’une charte des droits de l’enfant. On nous a déjà rebattu les oreilles avec les  droits des animaux et des écolos français osent même affirmer que les arbres ont des droits.

Qu’en est-il des devoirs ?  Quels sont les  devoirs de l’arbre auquel on veut donner des droits ? probablement nous fournir de l’ombre et de la fraîcheur dans nos villes et du bois de construction et  du combustible. Le chat sera bien traité, bien nourri et bien logé en autant qu’il vienne de temps en temps ronronner dans le lit de ses maîtres et se frotter contre leurs jambes. Idem pour le clébard qui devra prouver régulièrement son allégeance et son affection à son maître à grands coups de langue dans le visage.

Si un biologiste écolo réclame des droits pour ses arbres, alors comme géologue, puis-je réclamer des droits pour mes cailloux ?

Toute entité qui réclame des droits ou à laquelle on veut attribuer des droits, doit aussi avoir des devoirs assortis à ces droits. Un animal n’a aucun droit s’il n’a pas de devoirs. L’être humain a cependant des devoirs envers son animal favori et les animaux en général. L’enfant n’a pas de droits à moins qu’on lui impose aussi des devoirs. L’adulte a cependant le devoir de protéger l’enfant et lui fournir tous les outils et conditions nécessaires à son épanouissement et à son bien-être.

Notre monde occidental est envahi de chartes de droits , mais il n’existe aucune charte de devoirs. Quels sont les devoirs du couple qui engendre un enfant envers cet enfant  ? Y a-t-il une charte canadienne ou québécoise qui permettrait de condamner les parents irresponsables par des amendes et peines d’emprisonnement, donc autrement qu’en leur enlevant temporairement la garde de l’enfant ? Y a-t-il des sanctions prévues au code pénal pour la mère alcoolique ou droguée qui envoie son enfant à l’école le matin le ventre vide ?

On peut comprendre que des adultes qui en ont ras-le-bol de mesures covido-sanitaires et  qui crient aux règlements  liberticides et à la dictature, préfèrent plutôt les chartes de droits à celles de devoirs. Mais plus on aura de ces dernières, moins on aura besoin des premières. Les droits des uns découlent des devoirs des autres et vice versa.

commentaires
  1. Roy André dit :

    Bonjour,

    N’est-ce pas que la Loi sur la protection de la jeunesse confère des droits aux enfants ? L’enfant n’at-il pas les mêmes droits que la charte canadienne des droits et la charte québécoise des droits et libertés confèrent à tous ?

    Je comprends votre raisonnement voulant faire ressortir les obligations qui vont avec les droits, mais soutenez-vous toujours que l’enfant n’a pas de droits ?

    Passez une belle journée

    André Roy a.roy4445@videotron.ca

    >

    • Reynald Du Berger dit :

      l’enfant aura des droits seulement s’il a des devoirs… même chose pour le foetus. Par contre l’adulte qui a le PLAISIR d’avoir un enfant a des devoirs envers cet enfant. Un arbre n’a pas de droits… mais l’adulte a le devoir de protéger l’arbre qui ne lui nuit pas, mais il a le droit de l’abattre pour son profit et son confort à la condition de pouvoir le regénérer. L’essentiel de mon message est l,inexistence de chartes de devoirs et la prolifération de chartes de droits de l’arbre jusqu’au travesti en passant par le foetus et l’animal.

  2. Marcel Metcalfe dit :

    On ne peut mieux dire, les responsabilités les devoirs et les obligations ont pris le bord, la société est très malade.

  3. Alain Dufresne dit :

    Bonjour Raynald
    Intéressante discussion de ta part concernant un équilibre nécessaire entre les droits et les devoirs. Dans ma conception personnelle, les droits et leurs chartes ne s’appliquent qu’à des êtres humains, n’en déplaise aux animaux et à « tes cailloux »…Qu’il y ait des chartes de droits ne vient cependant pas justifier la pertinence de développer des chartes des devoirs. Ceux-ci sont amplement définis dans les lois et règlements qui sont votés par les législateurs, du moins dans nos sociétés dites démocratiques. Les chartes des droits s’appliquent aux droits fondamentaux humains pour restreindre les exagérations toujours possibles de nos politiciens ou autres idéologues. Et justement, une de ces exagérations nous a été imposée par notre gouvernement démocratiquement élu par l’application répétée d’une loi prévoyant des mesures d’urgence sanitaire pour une période très courte. L’esprit de cette loi ne fut jamais d’instaurer un statut d’urgence pour une période indéfinie comme ce fut le cas depuis plus d’un an. La démocratie est un concept très récent dans l’histoire de l’humanité et très fragile. Il faut être vigilant pour la protéger et on ne doit jamais ridiculiser ceux qui, je l’admet, parfois naïvement, proclament leur « libaarté » face à une réaction exagérée du gouvernement dans sa gestion de la pandémie.

    J’ai toujours le plaisir de te lire

    Alain Dufresne

    P.S. Tu te souviens peut-être de nous: ma femme Mimi et moi étions amis avec Dianne et Michel pendant nos années à Charlesbourg

  4. marieplacide dit :

    En plein l’idéologie de la Grande Réinitialisation: la divination de la nature ou range l’homme au niveau des arbres, des animaux, etc. Dans ces conditions, on peut lui imposer tout ce que l’on impose aux bêtes.

  5. Paul dit :

    Si le géologue veut entamer une relation plus intime avec un caillou, qu’il adopte un « Pet Rock ».

    Ce dernier aura le droit aux soins et à la bienveillance infinie du géologue.
    En contrepartie, il aura le devoir d’être dur et disponible quand viendra le temps d’éduquer par lapidation un ti-clin sur son devoir de se tenir tranquille.

    NOTE :

    Avant l’ère de la pilule, par Contrat naturel immémorial, le fœtus avait le Droit à la Vie et le Devoir de la perpétuer à travers son espèce.

  6. Paul dit :

    Droit au Baptême :

    https://pbs.twimg.com/media/E0i2E_6X0AcQ3UG?format=jpg&name=medium

    enchâssé dans la Charte québécoise des droits de l’enfant.

      • Jacques dit :

        Ces parents sont des ‘covidiots: ils ne portent pas de masque et leur nourrisson non plus!

      • Paul dit :

        Frère Jacques,

        Pas covidiots, mais de bons chrétiens.

        2 Corinthiens 3:18 :
        « Nous tous qui, le visage découvert, contemplons comme dans un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en la même image, de gloire en gloire, comme par le Seigneur, l’Esprit. »

  7. Jacques dit :

    M. Duberger écrit:
    …’et qui crient aux règlements liberticides et à la dictature, préfèrent plutôt les chartes de droits à celles de devoirs. Mais plus on aura de ces dernières, moins on aura besoin des premières. Les droits des uns découlent des devoirs des autres et vice versa.’

    M. Du Berger oublie un petit détail: une société dont les citoyens ont seulement des devoirs et pas de droits est un État Totalitaire. Nous n’en sommes pas encore à ce stade au Québec ni au Canada. Mais il faut admettre qu’en l’espace d’une année, nos droits ont été assez sérieusement rabotés, état d’urgence sanitaire oblige. Et je subodore que l’État sera très réticent à nous rendre les droits perdus une fois la pandémie terminée. A moins que cette pandémie ne dure indéfiniment, ce qui n’est pas à exclure. Aucun gouvernement ne cède des pouvoirs qu’il a acquis, à moins de pressions considérables…

    • Reynald Du Berger dit :

      Jacques, avez-vous un exemple de société de devoirs ? Quels sont VOS droits qui ont été « rabotés » par le gouvernement québécois pour sauver des vies pendant la covid ? pouvez-vous les énumérer vs les droits de ceux qui sont morts de covid parce que des tis-clins criaient à « mon gym mon bar karaoke mon pop corn pis mes ailes d epoulat pikante à cage o sport tabarnak … c est pas Legault qui va m dire koi faire caliss ! »…. pouvez-vous nommer un seul devoir de ti-clin pendant la pandémie ?

      • Paul dit :

        Le prof veut savoir : « Quels sont VOS droits qui ont été « rabotés » par le gouvernement québécois pour sauver des vies pendant la covid ? »

        Le Caudillo Horacio Arruda de La Tartelette me prive, avec son couvre-feu d’intimidation (qu’il n’est pas capable de justifier scientifiquement), de pédaler sur mon vélo dans les rues nocturnes de Montréal.

        Il m’oblige de me déguiser en clodo pour m’aérer et faire de la marche la nuit.

        Ce bureaucrate sous doué attaque mon mental et réduit ma forme physique, donc il me rend plus vulnérable au Virus de Wuhan.

        S’il voulait se préoccuper du droit à la vie « de ceux qui sont morts de covid », de La Tartelette préconiserait les traitements précoces aux testés positifs, au lieu d’attendre que le virus se multiplie sans entrave chez la tranche des 20% d’immuno-prédisposés aux coronavirus et que ceux-là aboutissent à la réanimation.

      • Reynald Du Berger dit :

        soyons sérieux… si le gouvernement avait cédé aux tis clins égoïstes SANS SENS CIVIQUE dois-je répéter « mon gym , mon bar karaoke tabarnak ! quel serait le bilan ? ne me dites pas qui vous faites partie des tis -clins de CHOI radio X qui m’ont renié quand je leur ai mis le nez dans leur « modèle suédois  » comme le nez du p’tit chien dans son pipi sur la moquette ..non le climato-réaliste n’est PAS un covidiot égoïste… il fait de la science et tente de conserver son sens civique.

      • Normand dit :

        M. Du Berger,

        Le traçage effectué par le gouvernement confirme que la transmission dans les résidences, les partys, Gyms, etc, est NÉGLIGEABLE… mais de nombreux de nos concitoyens (et médias) en font une fixation quasi maladive.

        Gouvernement du Québec – Éclosions actives et terminées par milieu
        https://www.quebec.ca/sante/problemes-de-sante/a-z/coronavirus-2019/situation-coronavirus-quebec/#c75433

        – Milieux de travail = 53.8%
        – Milieu scolaire = 20.5%
        – Milieux de vie et de soins (CHSLD et RPA) = 12.8%
        – Garderies = 7.9%
        – Activités et évènements = 2.6%
        – Autres établissements = 2%
        – Autres milieux = 0.4%
        Total = 100%

        La MAJORITÉ des morts sont survenus pendant le confinement sévère du printemps 2020 et relèvent de la gestion gouvernementale dans les établissements sous sa gouverne.

        Y compris ceux qui sont entrés à l’hôpital SANS COVID et qui y ont succombé (473 minimum) !
        https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1790412/covid-19-hopitaux-nosocomiale-quebec-patient-morts

      • Reynald Du Berger dit :

        Normand.. « les partys, Gyms, etc, est NÉGLIGEABLE »….. FAUX…. je vois que vous écoutez CHOI er fréquentez les 300 tis-clins du Megagym Fitness qui ont contamoiné la ville de Québec… .. juste le nom de ce gym ça fait ti-clin math faible de sec 2 gros bras, p’tis cerveaux et p’tis coeurs… pas fort. ni de la tête ni du coeur… aucun sens civique, aucune compassion aucune empathie, je, me,. moi mes muscles devant le miroir… heureusement ils sont en minorité 14% de tis-clins dont 7% de salopards et 3% de charognes… comme au temps de la révolution française….il y a autant de charognes et sallprds en 2021 qu’au moyen-âge…. ça prenait une pandémie pour qu’on les voie surgir comme les rats qui fuient à la chaleur… relisez mon blog précédent le premier paragraphe sur les salopards égoïstes !

      • Normand dit :

        Avec 356 216 cas officiellement répertorié au Québec, les cas du Gym représentent moins 0,1%… le compte OFFICIEL du gouvernement du Québec que j’ai mis en lien demeure bon et cet événement y est inclus (et l’enquête est toujours en cours concernant l’hypothèse du système de climatisation qui relevait du locateur)… vous vous souvenez d’un climato-réaliste qui nous mettait en garde contre le tripotage de chiffres.

        Parlez-moi plutôt des 500 personnes qui sont entrées à l’hôpital SANS COVID, qui y ont été contaminées et qui en sont mortes ! Pas des cas… des MORTS !

        Ou parlez-moi de notre premier ministre qui a participé à une réunion début mars avec un minimum de 8 autres personnes autour d’une table, à l’intérieur, SANS MASQUES, pendant qu’il impose des amendes de 10 000$ à 3 couples d’amis qui se sont vu à distance à l’EXTÉRIEUR !

        La dernière fois que vous avez vomi vos insultes sur les gens qui avaient l’habitude de fréquenter les centres d’entraînement en affirmant qu’ils étaient des idiots sous-scorlarisés, je vous ai donné des exemples contraires. Fidèle à vos récentes mauvaises habitudes, vous avez spéculé qu’un ti-clin qui ne peut fréquenter son centre d’entraînement fermé doit rester le cul dans son fauteuil toute l’année.

        Je ne vais pas vous dire que mes enfants s’ennuient aussi de leurs sorties au restaurant… vous aller me faire la morale en disant que j’aurais dû les éduquer à faire leur épicerie.

        Pour votre information, ni moi, ni mon épouse, ni mes enfants, ni mes gendres et brus, ni mes petits enfants, ni nos frères et soeurs, ni neveux et nièces, n’avons, à ce jour, été contaminé par ce virus malgré que l’on demeure TOUS dans des zones rouges (plus de 100 personnes)… ce qui ne vous empêche pas de divaguer sur nos mauvais comportements, les méchants médias que l’on consultent, qui sont les ti-clins que l’on fréquente, etc…

        Pour ce qui est de « aucun sens civique, aucune compassion, aucune empathie »,, certains pourraient aussi prétendre qu’un retraité de l’état qui continue de recevoir une généreuse pension n’est pas le mieux placé pour comprendre le désespoir d’un entrepreneur qui se voit acculé à la faillite SANS AVOIR JAMAIS COMMIS AUCUNE FAUTE dans la gestion de son entreprise, autrefois, florissante.

        Ça peut aussi être l’obèse qui n’en a rien à foutre du sport pour les jeunes,
        ou le solitaire qui n’en a rien à foutre des réunions familiales,
        ou le sédentaire qui n’en a rien à foutre du couvre-feu…

        Finalement, on est toujours un peu le salopard d’un autre.

      • Reynald Du Berger dit :

        Normand,… Les quelques heures que j’ai passées dans un gym me montrent que si je veux recruter des bénévoles avec de l’empathie, de la compassion, c’est pas l’endroit. J’y ai vu beaucoup de douchebags aux gros bras p’tites jambes, et cerveaux et cœurs encore plus petits qui soufflent comme des baleines pffff pfff pffff entre chaque levée de leurs rondelles de fer. Ben oui, je suis bourré de préjugés désagréables. La société de Québec est la même que celle de la révolution française, et cela va de charognes à saints en passant par salopards, simples égoïstes, généreux, et héros… il y a de tout et c’est en périodes difficiles que cette palette se révèle dans toute sa beauté et sa hideur ! Les charognes et salopards ont toutes une aversion pour les mesures sanitaires, tandis que les saints et héros les respectent. Voici pour vous muscler un peu l’esprit à propos du Megafitness Gym lequel selon vous ne représente que 0,1% de bla bla bla… bonne lecture !

        https://www.ledevoir.com/societe/sante/598949/mega-fitness-gym-le-brusque-reveil-des-invincibles

        https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1790521/mega-gym-fitness-amende-deux-fois-avant-leclosion-

      • Paul dit :

        Bonjour professeur,

        À votre questions simple et directe, j’ai répondu : le couvre-feu est une brimade de droits individuels, juste pour nous mettre au pas.

        Nous tous, qui respectons les consignes, avons de l’empathie et un sens civique à la bonne place.
        Les tis-clins découchent quand ils veulent se visiter la nuit et de toute façon, leurs comportements covido-irresponsables ne sont pas réglés par l’horloge.

        J’ai eu ces derniers mois, à circuler en auto pendant les heures interdites : pour conduire quelqu’un à l’urgence et revenir, pour aller chercher quelqu’un après sa sortie d’hôpital, d’autres fois après des visites d’une personne hospitalisée et pour aller à la pharmacie.
        Quand je croisais des auto patrouilles, je me préparais à une argumentation avec un policier qui pouvait être compréhensif ou pas.
        La possibilité d’amende et les démarches stressantes de contestation devant la justice.

        Tout ce stress, juste parce que quelques bureaucrates se font plaisir : on avance d’une heure ou on recule pour faire croire à sa clientèle covido-craintive que le gouvernement maîtrise la situation et dispose de divers leviers pour agir.

        « Le couvre-feu passe un signal et permet de diminuer les possibilités de contact. […] Si vous me demandez s’il y a une étude contrôlée qui démontre ça », la réponse est non », avait répondu le directeur national de santé publique, le Dr Horacio Arruda, à une question sur les preuves d’efficacité du couvre-feu ailleurs dans le monde.

        EXACTEMENT : passer un signal = intimider = manquer de respect aux bons citoyens.

        Je n’ai jamais pensé être d’accord sur quelque chose avec Québec Solidaire, mais ils ont posé la bonne question au premier ministre le 7 janvier dernier.

        Gabriel Nadeau-Dubois : « Pour restreindre autant la liberté des individus, il faut des justifications scientifiques solides. Québec Solidaire demande à François Legault de faire preuve de transparence et de publier l’avis de la santé publique recommandant l’imposition d’un couvre-feu »

        Je souligne le terme : « justifications scientifiques solides »

        Le « Bon père de la Nation » n’a pas apprécié.

        Souhaits de bonne santé,
        Paul

      • Reynald Du Berger dit :

        Paul ..Je souligne le terme : « justifications scientifiques solides »…. j’ai déjà dit qu’il n’y a PAS de science ÉTABLIE en covid !… on tâtonne… on a deux GBS le gros bon sens et la grosse bonne science non établie, non fine, juste grossière mais suffisante pour établir le FAIT incontestable – sauf par des jeunes égoïstes sous scolarisés »moé j’mentraine pis y mon farmer mon gym, mon bar karaoke tabarnak » … et que si vous empêchez des tis-clins égoïstes et sans sens civique de courir après 20h vous diminuez considérablement le risque de tuer des vieux comme vous et moi. Dites à GND de faire de la science , son gym est fermé mais les écoles sont ouvertes.

      • Paul dit :

        Professeur,

        En ce qui concerne la maladie, son évolution et ses traitements, j’en conviens avec vous : « .. il n’y a PAS de science ÉTABLIE en covid !… on tâtonne… ».

        Par contre, le couvre-feu, imposé par des moyens musclés, répressifs, en tant que moyen de prévention de débordement par des tranches de la population civile, est un outil d’intimidation bien connu.

        Le co-porte-parole de Québec Solidaire demandait une démonstration solide de l’efficacité en Santé publique de cette mesure, que l’on DOIT garder en réserve pour des situations de danger extrême pour l’ordre public, pas pour prévenir des soupers en famille improbables, à la française après 20h00 ou à la catalane après 21h30.

        D’abord, l’onusiste Arruda nous « passe un signal ».
        Ensuite, le caribou péquiste clandestin Legault déclare le succès.
        De signal bien reçu, peut-être, mais pas de l’effet positif sur l’atténuation de la prolifération du virus.

        Je ne conteste pas les autres mesures.

        NOTE : Un ti-clin rendu à 20h00 a pu attraper le virus mille fois pendant la journée.
        S’il court le soir, c’est tant mieux, car le jogging à l’extérieur ne propage pas le coronavirus.
        Le soir, le ti-clin partage sa caisse de 24 avec ses amis à l’intérieur et cela, le couvre-feu n’y peut rien.
        Devrait-on faire un pas de plus et demander au Caudillo Arruda de mandater des perquisitions aléatoires au domicile de tis-clins et de leurs parents ?

      • Reynald Du Berger dit :

        Paul « S’il court le soir, c’est tant mieux, car le jogging à l’extérieur ne propage pas le coronavirus. »…. il court chez ses copains et amis et voisins pour souper, faire la bringue et répand le virus… le ti-clin typi

      • Reynald Du Berger dit :

        Paul « S’il court le soir, c’est tant mieux, car le jogging à l’extérieur ne propage pas le coronavirus. »
        Il court mais pas dans la rue… il court chez ses copains, amis, famille et autres tis-clins comme lui, souper, fêter et faire la bringue.
        Ce fut une grave erreur de retarder le C.F. à 21h30… combien de morts de plus pour avoir reporté de 20h à 21h30 ? Un exercice pour vous…. googlez-nous curfew efficacy etc… et sortez des articles en revues à comité de lecture… allez ! à votre google !
        https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7475701/

      • Paul dit :

        En bon éducateur, le prof incite à la consultation savante de sources scientifiques :
        « Un exercice pour vous…. googlez-nous curfew efficacy etc… et sortez des articles en revues à comité de lecture… allez ! à votre google ! ».

        Professeur, je l’avais déjà fait, quand vous me l’avez demandé, il y a un mois.
        Mon Google doit être défectueux, car je n’ai pas trouvé le dépôt de la science en couverture de feux, ni en qq secondes, ni en une demi-heure.

        Pouvez-vous, SVP, aider l’élève quidam qui, sans doute, doit faire la recherche googlique de travers ?

        Je me permets de vous signaler que votre référence jordanienne traite de couvre-feux complets (24h/24h), pas d’arrêt de la circulation à l’heure de souper français ou catalan.
        De plus, ces couvre-feux complets étaient imposés sporadiquement pendant les week-ends seulement, après les premiers trois jours de prison à la maison pour tous.

        Ensuite, exactement comme le premier ministre, tête-à-claques, qui nous dirige, les autorités jordaniennes ont déclaré le succès de leur mesure liberticide.

        Comment a-t-on mesuré la contribution du couvre-feu complet, lequel, je le répète, était à plusieurs reprises intercalé entre les jours de confinement ordinaire ?
        Because that is the question and nothing else !

      • Reynald Du Berger dit :

        Toute mesure comme le couvre-feu qui restreint sévèrement les allées et venues, donc le nombre et la diversité des contacts entre tis-clins à la nuit tombante EST une mesure efficace… pas besoin de preuve scientifique … juste le GBS . Moins ya de tis-clins et plus tu les empêches de se déplacer et de se reproduire… mieux les 86% qui restent s’en porteront… qu’en pensez-vous ? Arruda n’a pas encore suggéré la stérilisation des tis-clins. Le covido-eugénisme !

      • Paul dit :

        Le prof met de côté la science pure pour bifurquer vers l’appliquée. Il lance un appel à la créativité de ses invités pour débarrasser la société du fléau ti-clinique :
        « Moins ya de tis-clins et plus tu les empêches de se déplacer et de se reproduire… mieux les 86% qui restent s’en porteront… qu’en pensez-vous ? »

        Je soumets au jury une solution graduelle, modulée et moins barbare que l’ablation de chenolles que le prof semble favoriser.

        Voici comment il faut s’y prendre à la chinoise pour pré conditionner la « jeunesse » trop turbulente, avant de la mettre au pas :

        Il faut savoir séparer le bon grain de l’ivraie et la pouponnière est la meilleure place pour
        identifier parmi les nouveaux-nés trop agités, les candidats à la micropuce du maître Jacques (un visionnaire, qui avait prédit les masques pour bébés).

        Plus tard, après les camps de rééducation, les tagués non réformables, seraient acheminés vers une fourgonnette (*) d’exécutions capitales efficaces.

        Peut-être que, pour cette phase capitale, le prof aimerait offrir aux Chinois son expertise en tis-clins, même aider au triage avant l’envoi vers la fourgonnette.

        Il est prévisible que par souci d’efficacité, l’ingénieur – prof procéderait, directement de la pouponnière, à l’acheminement de bébés portés sur la musculation vers la solution finale, sans passer par la rééducation ou les gyms.

        « The Tis-Clins – no welcome for China ! »

        Après le rodage en Chine, la procédure serait prête à l’importation.

        NOTE (*) : Faire d’une pierre deux coups – pour rendre le futur Nuremberg climatique ambulant du prof plus expéditif : une vannette Jinguan Auto, avec son bourreau et ses dépeceurs d’organes à prélever.

        https://www.dailymail.co.uk/news/article-1165416/Chinas-hi-tech-death-van-criminals-executed-organs-sold-black-market.html

      • Reynald Du Berger dit :

        Paul,  » du fléau ti-clinique  » non… du fléau ti-cliniste …le ti-clinisme est une doctrine… c’est comme confondre islamique et islamiste vous reprochera la gauche puriste et non purique.

  8. Paul Simonak dit :

    Professeur & Jacques,

    Bien plus efficace que le rabotage de droits pour mettre au pas les tis-clins récalcitrants – leur soumission par substances psychotropes :

    « ‘Morality pills’ may be the US’s best shot at ending the coronavirus pandemic, according to one ethicist » – https://theconversation.com/morality-pills-may-be-the-uss-best-shot-at-ending-the-coronavirus-pandemic-according-to-one-ethicist-142601

    Vraiment prof, pourquoi se bâdrer avec le choix moral laissé à un enfant de remplir ses devoirs, qu’il n’est même pas en mesure de saisir.
    Ancrons les chimiquement dans son cerveau.

    Quelques extraits de cet article publié par un « Associate Professor of Medical Ethics, Humanities and Law at Western Michigan University » :

    « .. the problem of coronavirus defectors could be solved by moral enhancement: like receiving a vaccine to beef up your immune system, people could take a substance to boost their cooperative, pro-social behavior. »

    « Moral enhancement is the use of substances to make you more moral. The psychoactive substances act on your ability to reason about what the right thing to do is, or your ability to be empathetic or altruistic or cooperative. »

    « .. a solution would be to make moral enhancement compulsory or administer it secretly, perhaps via the water supply. »

    « .. a strategy like this one could be a way out of this pandemic, a future outbreak or the suffering associated with climate change. »

    À l’instar de Dr Greta, pour cet apprenti dictateur facho-communiste : « Kovidet und Klimatet – the same Kombatet to put Freedomet in the Water Klosetet. ».

    NOTE : Cet universitaire, Parker Crutchfield, n’est pas sorti d’un cauchemar complotiste.
    Juste le fait que ce genre d’études est cautionné par des universités gauchistes laisse présager, l’acceptation graduelle « pour le bien commun » de moyens bio-améliorants et des dérives possibles n’importe où, mais certaines et multiples sous les régimes totalitaires.

    ‪Parker Crutchfield‬ – ‪Google Scholar‬ – https://scholar.google.com/citations?user=oEHIR14AAAAJ&hl=en&oi=ao

    Une citation sortie d’une ‘oeuvre’ de cet auteur prolifique : « Moral bioenhancement is the potential practice of manipulating individuals’ moral behaviors by biological means in order to help resolve pressing moral issues such as climate change and terrorism. »

    Alors, prof et Jacques, roulez vos manches, vous êtes bons pour une piqûre bio-améliorante, afin de corriger votre comportement climato-immoral de terroristes suprématistes.

  9. Jacques dit :

    M. Paul et M. Normand

    Le prof a écrit (en parlant de lui-même):
    ‘…il fait de la science et tente de conserver son sens civique.’

    Alors vous devriez suivre les traces du prof : faire preuve de sens civique (suivre toutes les règles même si elles sont inutiles et/ou contradictoires) et surtout ‘suivre la science’. Et si vous ne voulez pas subir les invectives du prof, évitez de critiquer le premier ministre du Culte Covidien au Québec: François Legault. Alors vous aurez droit à la rédemption une fois votre passeport vaccinal en main.

    Répétez souvent pour ne pas oublier: Suivre la Science.
    https://ibb.co/k3kLzMm

    Et n’oubliez surtout pas que ce virus est extrêmement dangereux.
    https://ibb.co/9ZwnQZp

    • Reynald Du Berger dit :

      Les tis-clins égoïstes , les je me moi, ignorent ce qu’est le sens civique, car ils en sont totalement dépourvus. Je vis en société et essaie d’avoir le max de compassion d’empathie pour les autres , je fais attention à eux , je respecte le GBS gros bon sens et grosse bonne science …La société va de charogne, salopard, à bonne personne, héros et saint…. ya de tout au Québec. Des gens abominables et méprisables aux saints admirables! Des  » moé j’mentraine pis y mon farmer mon gym les tabarnak! c’est pas Legault pis Arruda qui vont me dire gna gna gna ! » à  » voulez-vous un transport pour votre rendez-vous à l’hôpital ? je suis dispo…… on respecte les mesures « … Quelle est selon vous l’opinion des charognes et salopards sur les mesures sanitaires ? et celle des héros de la santé et des saints ?

    • Paul dit :

      Bonjour monsieur Jacques,

      En effet, autant för Klimatet que för Kovidet, cette bonne vieille Science, à la hauteur de l’intellect de Dre Greta, est utilisée en tant que valideuse de thèses choisies par des influenceurs politiques.

      L’affaire de tentative de torpillage de Trump par une étude monstre (96,000 cas un peu partout sur la planète) produite par la Surgisphere Corporation, trop petite pour la tâche, et publiée par « The Lancet », dont les éditeurs venaient de publier un éditorial demandant aux Américains de voter contre Trump, en est un parfait exemple.

      “The Lancet, HCL and Trump” – https://www.wsj.com/articles/the-lancet-hcl-and-trump-11591226880

      Les opposants à Trump, qui avait exprimé un peu d’optimisme et il ne fallait pas q’il ait raison, ont réussi à discréditer le traitement de professeur Raoult, même après la rétractation de « The Lancet ».

      En constatant la suite, pas seulement les affirmations de Didier Raoult, il se pourrait que la Surgisphere et les médias d’obédience démocrate, aient torpillé un traitement précoce qui aurait pu faire diminuer la mortalité dans les pays développés, comme il l’a possiblement fait dans les pays non-développés, où la mortalité est bien inférieure. Il y a d’autres facteurs, alors je n’affirme rien, mais je continue à suivre ce sujet.

      Justement, votre deuxième image illustre l’absence de traitement précoce de blocage de la multiplication du virus au stade initial.

      Je remplacerai toutefois le fou rire de Ray Liotta et de Robert de Niro par des larmes, car les patients crèvent après l’opportunité manquée de se faire traiter à temps.

  10. James C. dit :

    Le prof fait une fixation sur les gyms. Les bons gyms qui respectent les recommandations sont légions. Ils paient pour ces imbéciles. Celui que je fréquente est absent de ces douchebags. Il est aussi fréquenté par beaucoup de gens de mon âge. Tout le monde est respectueux. La propriétaire fait de son mieux pour faire respecter les consignes et ça marche.

    Nous avons tous pris un gros gros coup de vieux à cause de ces idiots irrespectueux et égoïstes.

    Alors, ne mettez pas tous les gyms dans le même sac. SVP. Gym n’est pas synonyme de douchebags.

    • Reynald Du Berger dit :

      James C. Je suis fixé sur des centaines de choses: pas seulement les gyms… la médiocrité .. la paresse, les gros bras tites têtes tis-coeurs, les ÉGOÏSTES, les gens sans sens civique qui n’ont jamais fait une seule minute de bénévolat et se regardent les biceps dans le miroir… je pourrais vous en énumérer des centaines d’autres types d’individus que je méprise … MAIS aussi des centaines d’autres que j’admire…de héros qui risquent leur vie pour les autres !!!! Les charognes et salopards sont TOUS contre les mesures… cela vous étonne-t-il ? La charogne et le salopard sont incapables de mépris et aussi d’admiration. C’est dans les périodes difficiles , guerres, disètes, pandémies que les charognes ET les héros se révèlent ! Gardez cela à l’esprit.

      • James C. dit :

        C’est l’âge qui nous donne toutes ces fixations. On a plus de temps pour penser, réfléchir, aimer, haïr, douter.

        Les charognards je les déteste autant que vous. Aussi les profiteurs, les menteurs, les abuseurs. toutes ces racailles qui nous envahissent effrontément se pensants les maîtres du monde. J’aurais envie de dire qu’ils en crèvent tous, mais n’allons pas si loin. Une  »bonne grosse grippe d’homme » leur ferait le plus grand bien.

      • Reynald Du Berger dit :

        James C. je ne parle pas de charognards, mais de charognes… ça vendrait père et mère pour de l’argent et ça n’a aucun scrupule à mettre la vie des autres en danger et OUI ! ça existe au Québec.

      • Paul dit :

        Si « La charogne et le salopard sont incapables de mépris et aussi d’admiration. », se pourrait-il que ces individus soient des autistes ?

        Donc sans traitement possible ?

  11. Paul dit :

    En ti-clinisme appliqué j’ai tout à apprendre.

    Je ne sais pas comment reconnaître visuellement un ti-clin, alors comment le dénoncer à Caudillo Arruda quand viendra le temps de covido-eugéniser « toutes ces racailles qui nous envahissent effrontément se pensants les maîtres du monde » ?

    Heureusement, le prof érudit est là pour nous éduquer.

    Le ti-clin se mire, donc c’est un narcissiste.
    Va-t-il s’adoniser, ou il préfère une tenue sport qui met en valeur ses muscles ?

    Est-il aussi un hédoniste qui fréquente les spas ?
    Demande-t-il qu’on garde les saunas ouverts pour lui et son entourage intime ?

    Son QI ?

    A-t-il été un « bébé à bord » ?

    • Reynald Du Berger dit :

      Il a des chances d’avoir été en effet un « bébé à bord » conduit par des parents assez débiles pour croire que ceux qui lisent cette mise en garde , garderont une « distance sociale » de leur voiture, ce qui protégera surtout la voiture.

    • Paul dit :

      Donc : un parent débile engendre un ti-clin, qui, telle une chrysalide, se muera en débile plus tard.

      CQFD : « bébé à bord » ===> le stériliser avant qu’il devienne un ti-clin reproducteur.

      La science en granite, ça ne trompe pas.

      Sauf que : si l’on accordait au bébé les cinq ans nécessaires pour apprendre à parler, il pourrait choisir son sexe légal et, en tant que LGBTQI, échapper au bistouri du géologue.

      • Reynald Du Berger dit :

        On dispose de suffisamment de données pour établir le fait que des parents débiles ont davantage de chances d’engendrer des enfants débiles, avec une cause partagée en le génétique et le social. Le Q.I. aussi comporterait une part importante d’hérédité. Il n’y a cependant aucune loi interdisant aux débiles et criminels de se reproduire… avec le résultat que l’on constate.

  12. Paul dit :

    RE : https://duberger.me/2021/05/04/letat-de-droits/#comment-243341

    La raison de monsieur Jacques n’est pas obstruée par la stupeur covidique, alors il peut y voir clair : « .. l’État sera très réticent à nous rendre les droits perdus une fois la pandémie terminée. ».

    Au début de mars 2020, pendant qu’on imposait les premières mesures restrictives, on avançait prudemment, car le duo Arruda / Legault savait qu’il était en train d’empiéter sur la Charte canadienne de droits et libertés, jusqu’à là sacrée (mais honnie par les péquistes comme Legault, justement parce que la liberté est un obstacle à l’imposition de leur projet).

    Le temps a changé bien de choses.
    Les droits fondamentaux du citoyen sont devenus des privilèges, même des nananes qu’on nous dandine au bout du nez : vous serez récompensés, si vous êtes sages, la maman gouvernement vous permettra d’aller jouer dehors.

    On se croit tout permis quand on constate des citoyens rampants qui en redemandent : les amendes ne sont pas assez salées pour les covido-effrayés (pourquoi ne pas ruiner les récalcitrants à coups de 100,000 $..) et le couvre-feu n’est pas assez long.

    Pour le premier ministre Tête-à-Claques, le fondement même du parlementarisme britannique, soit l’assentiment consacré par le vote de la Chambre basse après le débat, est devenu un obstacle à son art de gouverner par décrets.

     » Débat sur l’état d’urgence : Legault accuse Anglade de faire dans l’ésotérisme  » – https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1785256/debat-etat-urgence-sanitaire-quebec-covid19-democratie

    « Nous en appelons aujourd’hui au sens de l’État du premier ministre. Nous lui demandons de consulter les parlementaires avant de procéder au renouvellement du décret, a répété Mme Anglade .. »

    Le renouvellement du décret d’urgence sanitaire devait (dans l’esprit de cette loi) être soumis à l’assentiment de la Chambre, mais le grand démocrate Legault ne le voit pas ainsi.

    C’est tellement plus facile de gouverner en despote, comme le Grand Timonier en Chine, mais notre Tête-à-Claques, est-il vraiment un despote éclairé, comme il semble le croire ?

    • Reynald Du Berger dit :

      Paul … « à nous rendre les droits perdus « …. mettre en péril la vie des autres pas égoïsme ou négligence, ne figure dans aucune charte de droits d’aucun pays à ma connaissance.

      • Paul dit :

        La question n’est pas là : je ne veux pas mettre en danger la vie des autres, même pas d’un seul, ni sa santé.

        Ce qui me désole, c’est que l’application de la loi d’exception est devenue banale, on l’a normalisée et on ne se sent plus obligé de justifier le recours à cette mesure extraordinaire, ni devant la Chambre, ni devant les citoyens.

        Justement, si les citoyens étaient plus exigeants en termes de respect, le premier ministre accepterait de faire le débat en Chambre et on parviendrait aux compromis raisonnables.
        Qui incluraient peut-être le couvre-feu, même l’augmenteraient. Qu’en sais-je..

        C’est ainsi que notre système parlementaire démocratique doit fonctionner.

        La nuance est importante : nos droits fondamentaux sont devenus des privilèges. Pire, on les considère comme des récompenses, au bon gré du souverain.

        On n’a qu’à écouter les messages publicitaires du gouvernement pour le constater.

      • Normand dit :

        Les mesures d’exceptions ont été initiées par le décret temporaire d’urgence numéro 177-2020 du 13 mars 2020 qui déclarait l’état d’urgence sanitaire dans tout le territoire québécois pour une période de 10 jours;

        Sans qu’il y ait vraiment de débats à l’Assemblée Nationale sur l’évaluation des impacts positifs ou négatifs des mesures décrétées, il y a eu quelques renouvellement;

        VU que l’état d’urgence sanitaire a été renouvelé jusqu’au 29 mars 2020 par le décret numéro 222-2020 du 20 mars 2020, jusqu’au 7 avril 2020 par le décret numéro 388-2020 du 29 mars 2020, jusqu’au 16 avril 2020 par le décret numéro 418-2020 du 7 avril 2020, jusqu’au 24 avril 2020 par le décret numéro 460‐2020 du 15 avril 2020, jusqu’au 29 avril 2020 par le décret numéro 478-2020 du 22 avril 2020, jusqu’au 6 mai 2020 par le décret numéro 483-2020 du 29 avril 2020, jusqu’au 13 mai 2020 par le décret numéro 501‐2020 du 6 mai 2020, jusqu’au 20 mai 2020 par le décret numéro 509-2020 du 13 mai 2020, jusqu’au 27 mai 2020 par le décret numéro 531-2020 du 20 mai 2020, jusqu’au 3 juin 2020 par le décret numéro 544‐2020 du 27 mai 2020, jusqu’au 10 juin 2020 par le décret numéro 572-2020 du 3 juin 2020, jusqu’au 17 juin 2020 par le décret numéro 593‐2020 du 10 juin 2020, jusqu’au 23 juin 2020 par le décret numéro 630‐2020 du 17 juin 2020, jusqu’au 30 juin 2020 par le décret numéro 667‐2020 du 23 juin 2020, jusqu’au 8 juillet 2020 par le décret numéro 690‐2020 du 30 juin 2020, jusqu’au 15 juillet 2020 par le décret numéro 717‐2020 du 8 juillet 2020, jusqu’au 22 juillet 2020 par le décret numéro 807-2020 du 15 juillet 2020, jusqu’au 29 juillet 2020 par le décret numéro 811‐2020 du 22 juillet 2020, jusqu’au 5 août 2020 par le décret numéro 814‐2020 du 29 juillet 2020, jusqu’au 12 août 2020 par le décret numéro 815-2020 du 5 août 2020, jusqu’au 19 août 2020 par le décret numéro 818-2020 du 12 août 2020, jusqu’au 26 août 2020 par le décret numéro 845‐2020 du 19 août 2020, jusqu’au 2 septembre 2020 par le décret numéro 895-2020 du 26 août 2020, jusqu’au 9 septembre 2020 par le décret numéro 917‐2020 du 2 septembre 2020, jusqu’au 16 septembre 2020 par le décret numéro 925‐2020 du 9 septembre 2020, jusqu’au 23 septembre 2020 par le décret numéro 948‐2020 du 16 septembre 2020, jusqu’au 30 septembre 2020 par le décret numéro 965‐2020 du 23 septembre 2020, jusqu’au 7 octobre 2020 par le décret numéro 1000‐2020 du 30 septembre 2020, jusqu’au 14 octobre 2020 par le décret numéro 1023‐2020 du 7 octobre 2020 jusqu’au 21 octobre 2020 par le décret numéro 1051-2020 du 14 octobre 2020, jusqu’au 28 octobre 2020 par le décret numéro 1094‐2020 du 21 octobre 2020, jusqu’au 4 novembre 2020 par le décret numéro 1113‐2020 du 28 octobre 2020, jusqu’au 11 novembre 2020 par le décret numéro 1150‐2020 du 4 novembre 2020, jusqu’au 18 novembre 2020 par le décret numéro 1168-2020 du 11 novembre 2020, jusqu’au 25 novembre 2020 par le décret numéro 1210‐2020 du 18 novembre 2020, jusqu’au 2 décembre 2020 par le décret numéro 1242‐2020 du 25 novembre 2020, jusqu’au 9 décembre 2020 par le décret numéro 1272‐2020 du 2 décembre 2020, jusqu’au 18 décembre 2020 par le décret numéro 1308-2020 du 9 décembre 2020, jusqu’au 25 décembre 2020 par le décret numéro 1351‐2020 du 16 décembre 2020, jusqu’au 1er janvier 2021 par le décret numéro 1418‐2020 du 23 décembre 2020, jusqu’au 8 janvier 2021 par le décret numéro 1420-2020 du 30 décembre 2020, jusqu’au 15 janvier 2021 par le décret numéro 1‐2021 du 6 janvier 2021, jusqu’au 22 janvier 2021 par le décret numéro 3‐2021 du 13 janvier 2021, jusqu’au 29 janvier 2021 par le décret numéro 31‐2021 du 20 janvier 2021, jusqu’au 5 février 2021 par le décret numéro 59‐2021 du 27 janvier 2021, jusqu’au 12 février 2021 par le décret numéro 89‐2021 du 3 février 2021, jusqu’au 19 février 2021 par le décret numéro 103‐2021 du 10 février 2021, jusqu’au 26 février 2021 par le décret numéro 124‐2021 du 17 février 2021, jusqu’au 5 mars 2021 par le décret numéro 141-2021 du 24 février 2021, jusqu’au 12 mars 2021 par le décret numéro 176‐2021 du 3 mars 2021, jusqu’au 19 mars 2021 par le décret numéro 204-2021 du 10 mars 2021, jusqu’au 26 mars 2021 par le décret numéro 243-2021 du 17 mars 2021, jusqu’au 2 avril 2021 par le décret numéro 291‐2021 du 24 mars 2021, jusqu’au 9 avril 2021 par le décret numéro 489-2021 du 31 mars 2021 et jusqu’au 16 avril 2021 par le décret 525-2021 du 7 avril 2021; VU que l’arrêté numéro 2020-022 du 15 avril 2020, modifié par les arrêtés numéro 2020-034 du 9 mai 2020, 2020-039 du 22 mai 2020, 2021-010 du 5 mars 2021 et 2021–022 du 7 avril 2021, prévoit notamment la possibilité pour certains ordres professionnels de délivrer, sans frais et pour permettre d’exercer temporairement la profession régie par l’ordre, une autorisation spéciale d’état d’urgence sanitaire; VU que le décret numéro 433-2021 du 24 mars 2021, modifié par les arrêtés numéros 2021-019 du 28 mars 2021, 2021-020 du 1er avril 2021 et 2021‐023 du 7 avril 2021, prévoit notamment, certaines mesures particulières applicables sur certains territoires;
        _____________

        Louis-Philippe Lampron, juriste et expert en matière constitutionnelle s’est prononcé à plusieurs reprises sur la situation temporaire/permanente actuelle.

        « … l’essentiel de la puissance publique se retrouvant soudainement concentré entre les mains de l’exécutif gouvernemental, les risques sont bien réels que celui-ci: 1) prenne des décisions mal avisées ou 2) prolonge indûment (ou indéfiniment) le temps requis avant de renoncer aux pouvoirs d’urgence exceptionnels que la crise lui a permis d’acquérir.

        Le large consensus qui semble caractériser l’opinion publique québécoise quant à la gestion des premières semaines de la crise de la COVID-19 par le gouvernement du Québec ne doit pas occulter certaines failles importantes des mécanismes d’urgence qui ont été mis en place pour encadrer une déclaration d’état d’urgence sanitaire… »
        _____________

        Et n’oublions pas que les mesures d’exceptions justifiées initialement par la volonté de freiner la surmortalité s’est transformé en volonté de de freiner les cas alors que la surmortalité n’est plus vraiment un facteur important… grâce à la campagne de vaccination des personnes à risque.

        Les données officielles du gouvernement du Québec nous démontrent que cette 3e vague pendant laquelle on a été envahi par le très méchant variant Britannique, plus contagieux et plus mortel, ont résulté en une mortalité globale la plus basse des 5 dernières années pour 2021.

        https://statistique.quebec.ca/fr/produit/figure/deces-par-semaine-selon-le-groupe-dage-quebec-2010-2020.

  13. Paul dit :

    Bonsoir Professeur,

    Est-ce que ça existe une ti-clinette ?

    “It’s not my job to keep you healthy.” – https://twitter.com/RockyJuniorJon4/status/1391772367735697415

    Une candidate à l’adoption par Maître Jacques.

    Ou, candidate à la fessée, administrée par votre ami P. Cordonnier.

    • Jacques dit :

      Excellente cette ti-clinette, et jolie en plus…Inutile de dire que je suis d’accord avec ses propos, mais je le dis quand même.

      Je suis toujours étonné et agacé par les personnes qui sont persuadées qu’elles sont en danger de mort si elles croisent quelqu’un non masqué à moins de 6 pi. Si vous êtes masqué et vacciné en plus, que craignez-vous au juste d’une personne qui n’est ni masquée et ni vaccinée? On mentionne continuellement dans tous les médias que le masque est très efficace contre les aérosols et que le vaccin est efficace à 95% en plus d’être sécuritaire. Où est donc le problème au juste? Entre les deux oreilles peut-être…

      Et si vous croyez à la fable de la contamination asymptomatique, restez confiné en permanence et sans contact avec qui que ce soit, c’est la seule solution.

      PS; Savez-vous que le principe de distanciation sociale de 6pi ne vient pas de la science, mais du Talmud? En effet:

      Dans le traité Bava Metzia 59b, il est dit que « la distance que l’on doit maintenir avec un individu ostracisé » est de « quatre coudées ».

      Sachant qu’une coudée fait 18 pouces, quatre coudées font 6 pi. Les pays avec le système métrique on triché un peu et arrondi la distance à 2m, ce qui fait 6pi 6pouces, une distance encore plus sécuritaire!
      6pi, et 6pi 6po donne 666, soit le chiffre de la bête !!

      • Reynald Du Berger dit :

        Jacques … « Où est donc le problème au juste? Entre les deux oreilles peut-être… »… Zavez pas idée des complots , des peurs des phobies et angoisses « parde mon gym pis mon bar karaoke pis mes aile de poulat pijante à cage o sport tabarnak » qui mijotent entre les deux oreilles d’un ti-clin en effet.

      • Paul dit :

        Mtre Jacques : « 6 pieds sous terre », est-ce aussi une mesure de distance verticale Talmudique ?

        Remarquez, la tirade de votre nouvelle muse contre la vertu ostentatoire obligatoire n’est pas déplacée : « il y a trop de signalement de la vertu autour de nous et pas assez de vertu, tout court. » AMEN.

      • Paul dit :

        Professeur : « Zavez pas idée … « parde mon gym pis mon bar karaoke pis mes aile de poulat pijante à cage o sport tabarnak » qui mijotent entre les deux oreilles d’un ti-clin en effet. »

        Idem pour une ti-clinette ?

        Celle à Jacques me paraît pourtant bien articulée.

      • Paul dit :

        La ti-clinette insolente à Jacques en action :

        Définitivement, sans tarder, faut bannir les gyms.

  14. Jacques dit :

    J’ai sans doute oublié de préciser que je ne fréquente pas les gym ni les bars karaoke et que je déteste les ailes de poulet piquantes. Et je n’ai jamais mis les pieds à la cage o sport tabarnak. J’ignorais qu’un établissement portait le nom de ‘cage o sport tabarnak’ !

    • Paul dit :

      Admettez au moins monsieur Jacques que vous êtes un complotiste.

      À preuve : vous ne gobez pas les vérités officielles administrées par les medias aux foules covido-docilisées.

      • Reynald Du Berger dit :

        Paul.. et comment appelle-t-on les scientifiques qui ne gobent pas les  » libarticide ! tabarnak !…. dictature sanitaire caliss !.. En Suède yont rien farmer tabarnak,,, pis l’monde s’promène partout criss ! » » » »  » Autrement dit, avez-vous un nom pour moi ?

      • Paul dit :

        Selon le psy P. Simonak : vous seriez un scientifique qui veut vivre vieux. Un SQVVV.

        « Science sans conscience n’est que ruine de l’âme. » (Rabelais / Pantagruel)

        Malheureusement, la science a parfois beaucoup trop de conscience, politique, « wokeiste » et autre, autant en ce qui concerne le Klimatet que le Kovidet.

        Il existe assurément un juste compromis entre les exigences tabarnakistes de tis-clins et les tâtonnements autoritaires du Caudillo Arruda.

      • Paul dit :

        Le prof, fin praticien de la lange française, a sûrement compris qu’il serait un « esquiviste » (de la mort).

      • Jacques dit :

        Je me confesse, M. Paul: je suis bien coupable du péché de ‘complotisme’, lequel est considéré comme le plus grave des péchés par le ‘Culte Covidien’.

        M’accorderez-vous l’absolution et si oui quelle sera ma pénitence? Avec le prof, je n’ai aucune possibilité de pardon, car je ne reconnais pas le pouvoir de la toute puissante science covidienne dominée par les grands prêtres de l’OMS et leur suppôts comme Oncle Bill qui a promis de vacciner (empoisonner) la planète et qui est en bonne voie d’y parvenir.

      • Paul dit :

        Maître Jacques,

        Je n’ai pas l’ascendant moral pour vous absoudre, mais, en place de la pénitence, je vous encourage à continuer de chercher votre vérité.

        Le Seigneur a écrit nos vérités sur des bouts de parchemin, que l’on peut regarder par la tranche sans rien y discerner ou tenir la page mal orientée et comprendre les choses à l’envers.

        Même, quand on a la page bien disposée devant nous et on croit avoir tout compris, quand on la tourne, on s’aperçoit que l’autre face contient une autre vérité.

        On retourne la page pour comparer, eh bien, la vérité originale a été réécrite entre-temps.

        Voici un exemple d’une vérité convergente, partagée entre vous et le prof : le vaccin, ou plutôt sa quête préemptive, serait la cause de la pandémie et le vaccin, administré à tous, pourrait la vaincre. Ce faisant, le vaccin sauvera la vie du prof.

        “EXCLUSIVE: Sharyl Attkisson investigates Covid Origins” – https://rumble.com/vg1ujt-exclusive-sharyl-attkisson-investigates-covid-origins.html

        BOÎTE DE PANDORRE MORTELLE : afin d’être en mesure de combattre des pandémies hypothétiques futures de type SRAS par des vaccins, on modifie génétiquement un coronavirus et par un accident de laboratoire (ou autrement) on cause la pandémie COVID-19 que l’on espère pouvoir arrêter par des vaccins.

  15. Paul dit :

    Qui a payé pour construire la BOÎTE DE PANDORRE MORTELLE à Wuhan ?

    Nul autre que celui qui est chargé de la défense contre le virus qui s’en est échappé : Dr Anthony Fauci.

    “BOMBSHELL by Tucker Carlson! Anthony Fauci is complicit with Wuhan lab that unleashed Coronavirus”

    Il ne s’agit pas d’une théorie de complot, les documents officiels couvrant une décennie, montrent les actions concrètes d’acteurs américains (Fauci, Daszak et Baric), incluant la sous-traitance de la recherche à la Chine quand le gouvernement américain avait interdit en virologie la procédure appelée « gain-of-function » qui a, en fin de compte, créé « ce virus qui défie la science ».

    NOTE : Une bombe pour les médias, mais j’ai vu des échanges pointant dans cette direction l’an dernier.

    • Paul dit :

      Dr Fauci a nié le financement DIRECT par son agence de la recherche à Wuhan impliquant le principe de « gain-of-function », parce qu’il pensait pouvoir invoquer une quelconque « plausible deniability ».
      Possiblement, il est tombé dans un piège à parjures.

      “Rand Paul on ‘explosive’ hearing with Dr. Fauci”

      Quand on est un citoyen ordinaire ou un républicain, mentir au Sénat, pendant qu’on est sous sermon, conduit à la prison.
      Quand on est un démocrate proéminent comme Fauci, on verra.

      Si Dr Fauci était vraiment au courant de la recherche dangereuse à Wuhan sur les Coronavirus, pourquoi c’était-il objecté à l’arrêt hâtif de vols en provenance de la Chine, pendant les débats internes qui ont duré trois semaines avant l’annonce le « Travel Ban » par D. Trump le 31 janvier 2020 ?

      Pendant ce temps, chaque jour les USA recevaient 14,000 passagers en provenance de la Chine.

      • Jacques dit :

        Si le ‘virus’ provient du labo de Wuhan, soit il s’agit d’une fuite accidentelle, soit il s’agit d’une action délibérée. Si la fuite a été délibérée, cela signifie que cette pandémie est véritablement un complot, le pire de l’histoire connue de l’humanité.

        Une autre possibilité est que ce ‘novel Coronavirus’ est une fiction et qu’on a inventé le petit virus magique* de toutes pièces pour fabriquer une pandémie, pandémie dont le déroulement avait d’ailleurs été mis en scène en octobre 2019 lors de l’événement ‘Event 201’. SI tel est le cas, on parle encore de complot.

        Une dernière possibilité serait que la pandémie a été déclenchée par un nouveau et dangereux virus qui aurait contaminé un malheureux chinois qui aurait eu l’idée saugrenue de bouffer un steak de pangolin qui aurait été mordu par une chauve-souris contaminée dans une sombre caverne près de Wuhan. A moins que ce malheureux chinois ait directement bouffé de la chauve-souris Wuhanienne…mais non, car il s’agit d’un virus respiratoire qu’on ne peut attraper par ingestion! Je suis un peu mêlé là…On dit que le virus se transmet par la respiration d’aérosols contaminés. Alors comment la chauve-souris a-t-elle contaminé le pangolin et comment ce dernier a-t-il contaminé le chinois? En lui toussant au visage sans doute! C’est vraiment compliqué la virologie!

        * Je parle de ‘virus magique’, car en déclarant que ce virus est nouveau et donc inconnu de la science, cela permet de lui attribuer toutes sortes de propriétés qui changent selon les besoins et qui permettent de faire évoluer la science dans un sens une journée et dans le sens contraire le lendemain. ‘La science évolue sans cesse et on apprend du nouveau tous les jours, bla, bla…’

        PS. La mort du complotiste québécois Bernard Lachance m’attriste et m’inquiète un peu, même si je n’ai jamais eu le VIH. Y aurait-il un mauvais sort qui commence à s’attaquer à nos complotistes? Mais mes inquiétudes se sont un peu calmées lorsque j’ai appris qu’un homme qui se moquait ouvertement des ‘anti vaxxers’ est décédé peu de temps après son vaccin!
        https://please-stay-ignorant.com/2021/05/12/anti-vaxxer-mocker-in-the-grave-who-was-right/

        Et un autre ici, médecin de surcroit:
        https://thecovidblog.com/2021/05/07/thomas-flanigan-ohio-doctor-writes-his-own-obituary-after-moderna-shots-dead-11-weeks-later/

        https://ibb.co/55ZvBS3

      • Paul dit :

        Monsieur Jacques,

        Quel niveau de probabilité accordez-vous à votre possibilité « que ce ‘novel Coronavirus’ est une fiction et qu’on a inventé le petit virus magique » ?

        Les décès sont réels, les infections aussi et cela se passe dans trop de pays en même temps.
        Aussi, pour la plupart, les médecins sont motivés par altruisme et ils sont les témoins de premier plan.
        Pour pouvoir propager une fiction, il aurait fallu pouvoir mettre ces témoins dans sa poche.

        Il se pourrait que nos médecins, trop habitués à se fier sur la Big Pharma (qui nous a promis les vaccins en tant que la seule solution possible) n’ont pas assez poussé pour changer la doctrine attentiste officielle et traiter précocement pour éviter l’aggravation.
        Par conformisme, ou par paresse intellectuelle, ou parce qu’ils ont compris d’où soufflait le vent ?
        Fort possiblement, en appliquant des thérapies précoces (même sans l’appui d’études normalisées) après un test positif, on aurait pu faire baisser la mortalité.

        Les deux morts, rattrapés par la justice ‘anti-vaxxiste’ imminente que vous rapportez, sont-ils morts à cause du vaccin ?
        Ceci dit, on ne peut pas nier que les vaccins aient des effets secondaires.
        À preuve : le prof, enfin astra zénifié, ne vous a pas rabroué pour votre « petit virus magique ».
        Vous avez déjà subi ses foudres, juste pour avoir évoqué le lien entre le ‘Novel Coronavirus’ et les coronavirus connus qui nous apportent la grippe.

        Une petite remarque : les caves où vivent les chauves-souris qui hébergent les coronavirus apparentés au SARS-Cov-2 sont situées très loin de Wuhan, à 1,500 km je crois. Les chauves souris ne volent pas aussi loin.

        Quand vous parlez d’une fuite délibérée du laboratoire, il y aurait deux possibilités :
        • Virus relâché sur l’ordre d’état, ce qui équivaudrait à un acte de guerre.
        • Virus relâché par une initiative personnelle malveillante.

        Remarquez, une fuite accidentelle, quand on joue avec des virus aussi dangereux (et que l’on modifie pour qu’ils le soient davantage) n’est pas excusable. Dés 2018, les Américains questionnaient la sécurité dans les laboratoires à Wuhan.
        Par ailleurs, il semblerait que les coronavirus prélevés de chauves-souris étaient étudiés dans un laboratoire de niveau 2, pas dans celui de niveau 4, situé aussi à Wuhan.

        Ce vidéo résume bien la démarche logique qui me fait croire qu’en effet le SARS-Cov-2 nous vient d’un labo Wuhanien :
        “Available data ‘firmly in favour’ of theory COVID-19 came from a lab in Wuhan”

        Un fait oublié, mais significatif : les banques de données concernant les coronavirus reliés aux chauves-souris et les études les concernant, ont disparu du web chinois en octobre 2019, peu de temps après les premières éclosions possibles, mais non rapportées.

        En fin de compte, fuite accidentelle ou pas, même en cas de contamination naturelle, la Chine a commis un crime extrêmement grave en exportant le virus vers l’étranger, pendant qu’on prenait des précautions à l’interne (la ville et la province isolées du reste de la Chine) :

        “How China locked down internally for COVID-19, but pushed foreign travel”
        https://economictimes.indiatimes.com/blogs/Whathappensif/how-china-locked-down-internally-for-covid-19-but-pushed-foreign-travel/

        Et l’Organisation Mondiale de la Santé qui en même temps plaidait pour les frontières ouvertes au ‘Novel Coronavirus’ chinois.

  16. Paul dit :

    Un des apprentis sorciers, suspect dans la genèse de la pandémie Covid-19, celui-ci particulièrement sournois : Peter Daszak.

    « Peter ‘Show Me the Money’ Daszak Pulls in Big Bucks, through EcoHealth Alliance, for Risky Virus ‘Research’ »
    https://www.organicconsumers.org/blog/peter-show-me-money-daszak-pulls-big-bucks-through-ecohealth-alliance-risky-virus-research

    De très, très bonne heure en février 2020, cet individu avait organisé la défense préemptive, dans « The Lancet » (cet outil privilégié d’interférence politique, y compris chinoise, dans la science médicale) :
    « Statement in support of the scientists, public health professionals, and medical professionals of China combatting COVID-19 »
    https://www.thelancet.com/journals/lancet/article/PIIS0140-6736(20)30418-9/fulltext

    On y dit : « We stand together to strongly condemn conspiracy theories suggesting that COVID-19 does not have a natural origin. »
    Les médias et les agences gouvernementales s’exécutent : la thèse de passage du coronavirus par un laboratoire chinois devient intouchable.
    En particulier, il est interdit de croire le lauréat de Nobel, Luc Montagnier, qui identifie rapidement une manipulation génétique du virus.

    ( NOTE : Pour ajouter l’insulte à l’injure « The Lancet » a instauré en novembre 2020 « The Lancet COVID 19 Commission » avec Peter Daszak à sa tête.

    « Scientist with conflict of interest leading Lancet COVID-19 Commission task force on virus origins » – https://usrtk.org/biohazards-blog/daszak-conflict-of-interest-lancet-task-force-on-coronavirus-origins/ )

    Une autre source du prof, la « prestigieuse » revue « Nature », a offert à Daszak une plateforme pour vociférer contre les limitations, imposées par l’Administration Trump, aux actions dangereuses de son « EcoHealth Alliance » :
    « ‘Heinous!’: Coronavirus researcher shut down for Wuhan-lab link slams new funding restrictions »
    https://www.nature.com/articles/d41586-020-02473-4

    Enfin, le gouvernement chinois approuve l’inclusion de Daszak, le seul Américain à en faire partie, dans la délégation d’OMS chargée d’enquêter conjointement avec la Chine sur l’origine de la pandémie.

    Sans surprise, le champion du conflit d’intérêt arrive à la conclusion : «.. it was « extremely unlikely » that the virus spread from a lab leak in the city of Wuhan. ».

    Il ajoute : « We’ve done a lot of work in China and if you map that back it starts to point towards the border and we know that there is very little surveillance on the other side in the whole region of South East Asia ».

    Je ne sais pas, mais si jamais le prof s’y mettait, après la deuxième dose zénifiante de son vaccin, il ne serait pas surprenant de retrouver Peter Daszak au box d’accusés du Nuremberg wuhanique et Reynald de Robespierre n’aurait pas d’autre choix que de requérir la guillotine ou la vannette Jinguan Auto d’exécutions efficaces et de livraison rapide d’organes prélevés.

  17. Normand dit :

    AstraZeneca est retiré de la campagne de vaccination au Québec qui emboîte ainsi le pas à l’Ontario et de nombreux pays.

    Il devrait rester des doses pour une 2e injection à ceux qui ont déjà reçu ce vaccin en première dose MAIS en offrant la possibilité de recevoir un vaccin à ARNm en remplacement selon le choix du citoyen OU de la disponibilité.

    Le Ministère de la Santé a communiqué ce qui suit; «Toutefois, selon les données récemment publiées sur ce type de stratégie de vaccination, soulignons que les personnes qui recevront deux vaccins différents ressentiront probablement des effets secondaires plus importants dans les jours suivant la seconde dose, tel que de la fièvre, des maux de tête et de la fatigue».

    On fait peut-être référence à cette étude publiée dans The Lancet ;
    https://www.thelancet.com/journals/lancet/article/PIIS0140-6736(21)01115-6/fulltext

    Ceux qui ont reçu AstraZeneca en première dose ont-ils donné un consentement éclairé à cet effet ?

    Dans un document d’Information à l’intention des vaccinateurs publié le 10 mai 2021, au Point 75 de la page 21 on précise :
    « … En l’absence de données sur l’interchangeabilité des vaccins contre la COVID-19, le même vaccin devrait être utilisé pour la série vaccinale. Cependant, on ne reportera pas la vaccination si le vaccin déjà utilisé n’est pas disponible. Dans cette situation, on complétera la vaccination avec un vaccin de type similaire (par exemple, un vaccin à ARN messager pour les 2 doses) si cela est possible. Si cela n’est pas possible, on administrera le VACCIN DISPONIBLE sur place. »

    Cliquer pour accéder à 21-279-34W.pdf

    Il semble vraiment que ce soit la disponibilité qui guide l’offre et non la science.

    Soulignons que ça n’a jamais été le plan initial et concernant d’éventuels effets secondaires à moyen ou long terme d’un mélange Adenovirus/ARNm, on a aucun recul.

    Est-on en droit de penser que ça sent l’improvisation à plein nez ?

    De plus, au Québec, la 2e dose est généralement administrée bien plus tard que la recommandation des pharmaceutiques.

    Je repense à la caricature de Jacques présentant une souris qui dit à l’autre souris qu’elle attend que les expériences sur les humains soient complétées avant de se faire vacciner.

    Pour l’instant, je suis dans le camp des souris.

    • Paul dit :

      Et moi itou.

      Je prendrai ma décision sur le suppositoire vaccinal quand Pasteur aura prouvé qu’il peut faire mieux que les autres.
      Qui, me semble-t-il, avec leurs vaccins reprogrammables, visaient un abonnement à vie, au gré de variants à venir.

      • Jacques dit :

        En ce qui me concerne. je reporte ma décision aux ‘calendes grecques’, i.e. à une date ultérieure qui n’existe pas!

  18. Jacques dit :

    M. Paul

    ‘Les deux morts, rattrapés par la justice ‘anti-vaxxiste’ imminente que vous rapportez, sont-ils morts à cause du vaccin ?
    Ceci dit, on ne peut pas nier que les vaccins aient des effets secondaires.’

    En effet, il y a des effets secondaires qui peuvent être assez sérieux, comme la mort par exemple!

    Dans le cas suivant (qui n’est pas un fake news,) la situation me semble sans équivoque:
    https://ibb.co/NyRHYhk

    PS: M. Paul, je répondrai sous peu à vos interrogations au sujet de l’hypothèse du ‘petit virus magique’, car vos interrogations sont pertinentes et qui méritent qu’on s’y attarde.

    • Normand dit :

      Bonjour Jacques,

      Concernant le décès de M. Vivek, les autorités de l’hôpital auraient déclaré qu’il souffrait d’un syndrome coronarien aigu avec choc cardiogénique et que ça ne peut pas être dû à la vaccination.

      Je n’ai pas les connaissances pour contester cette déclaration.

      C’est sûr que si on vaccine des millions de personnes par jour, il est inévitable que des décès imminents puissent coïncider avec la vaccination.

      Cependant, on peut s’interroger sur la capacité et la volonté des autorités médicales et politiques à investiguer ces coïncidences.

      • Reynald Du Berger dit :

        23 millions d’Américains ont reçu l’Astrazeneca depuis 6 mois. Parmi ces vaccinés, 4 ont eu un grave accident de la route dû à l’excès de vitesse dans les mois suivant la vaccination. Tous avaient moins de 30 ans. Joe Bident vient d’interdire l’Astrazeneca aux moins de 30 ans dans tout le pays et il abaisse de 10mi/h la limite de vitesse dans tous les états ou l’Astrazeneca a été administré. Ça c’est de la science !

    • Normand dit :

      Les coïncidences… suite

      Une bonne amie à moi et son mari se font vacciner pour la H1N1 en 2009. Le soir même, son mari a de fortes douleurs au bras et commence à être fiévreux. Son état empire dans les jours suivants. Suite à une batterie de tests (environ un mois plus tard si mon souvenir est bon), on lui détecte une rare mutation génétique qui résulte en l’épaississement des parois du cœur. Cet homme qui était en excellente forme, décède rapidement.

      Mon amie a demandé aux médecins s’il pouvait y avoir un lien avec la vaccination et on lui a garanti que c’était impossible et que ça ne pouvait être qu’une coïncidence… fin de l’histoire!

      Mon doute est le suivant : Quand on nous dit que les cas de complications sont excessivement rares, combien de cas comme celui du mari de mon amie n’ont jamais vraiment été investigués ?

      Dans le cas des allergies, tout le monde sait pertinemment qu’un produit inoffensif pour un est potentiellement mortel pour l’autre… pourquoi les vaccins échapperaient à cette logique ?

      Je crois que sans la vaccination, on serait encore aux prises avec la variole… il devrait être permis de se définir comme ni pro, ni anti-vaccins.

      Mais la pression sociale est forte pour nous obliger à choisir un camp.
      Comme disait Georges W, vous êtes avec nous ou contre nous !

      • Jacques dit :

        Le prof cherche à se rassurer et ça ne peut certainement pas lui faire de tort…

        Pour en revenir au décès de M. Vivek, les autorités n’avaient pas le choix de déclarer que le vaccin n’avait rien à voir avec le décès. Imaginez un instant la déclaration suivante en première page: les experts ont conclu que la cause la plus probable du décès de M. Vivek est le vaccin.
        Ce serait la fin de la campagne de vaccination en Inde où le vaccin n’est déjà pas très populaire, surtout dans les zones rurales. Et le fameux slogan: La vaccin est sûr e efficace’ serait mis à mal ailleurs aussi. La thèse du syndrome coronarien pré-exsistant n’est pas impossible, mais elle est hautement improbable.

        Tant qu’au cas de votre connaissance, là on a utilisé le truc de la mutation génétique rare pour expliquer le décès. Il est très hautement improbable qu’une mutation génétique soit la cause du décès. Aucun médecin ne se risquera à relier un décès (ou une pathologie quelconque comme une paralysie de Bell) à la prise d’un vaccin: ils craignent trop ( avec raison) l’industrie pharmaceutique qui peut leur faire perdre leur droit de pratique d’un simple claquement de doigt. Les médecins sont libres de parler publiquement du vaccin, mais seulement pour en vanter les mérites et l’innocuité.

      • Reynald Du Berger dit :

        « Le prof cherche à se rassurer et ça ne peut certainement pas lui faire de tort… »…. Rassurer ? Vous êtes angoissé ?.. pas moi !…. de quoi Les seuls angoissés et peureux que je vois et entends au Québec sont des tis-clins égoïstes incultes qui ont « peur de parde mon gym , mon bar karaoke, mes aile de poulat pikante ak ma game de hockey à cage o sport tabarnak! ».. et ils ont aussi peur du vaccin…. Je tente de les rassurer. J’ai ma première dose d’astra… on sent à peine la piqure… allez!… on respire profondément… ça va juste piquer un peur!…. ça va mieux maintenant ?

  19. Paul dit :

    Monsieur Normand serait mon porte-parole, si je pouvais m’en offrir un : « … il devrait être permis de se définir comme ni pro, ni anti-vaccins. ».

    Il y a les vaccins classiques, testés selon des protocoles bien établis, avec les effets secondaires qui ont eu le temps de se manifester.
    Les nouveaux vaccins ont aussi besoin de subir leur test du temps.

    Mais, l’urgence covidique oblige, on vaccine pour sauver les vies, car il n’y a pas d’autre alternative. Du moins, c’est ça que les autorités ont décrété.

    En tout cas, on ne se presse pas au portique vaccinal dans les agences américaines qui ont justement produit ce décret.

    « NIH & FDA & CDC : ‘40-50% Of Our Employees Are Not Vaccinated’ »

    « Sen Richard Burr: “This question I’m going to go to Dr. Fauci, Dr. Marks, and Dr. Walensky. What percentage of the employees in your institute, your center, or your agency, of your employees has been vaccinated?” »

    La réponse de la nouvelle patronne de CDC est hilarante : ils font des séminaires et des « town hall meetings » pour éduquer les employés et les motiver à la vaccination !?!
    Chez CDC !!!

    Faudrait donc envoyer à ces tis clins sans éducation un Du Berger pour les mettre au pas.

    • Normand dit :

      Bonjour Paul,

      Mon père a 90 ans et il a reçu ses 2 doses de Moderna. À sa place, j’aurais fait la même chose sans aucune hésitation.

      Si j’étais en surpoids, sédentaire et diabétique avec contacts sociaux réguliers, je le prendrais aussi sans aucune hésitation.
      Mais ce n’est pas le cas.

      Si j’étais parent d’un enfant de 12 ans, je refuserais, pour l’instant, qu’on lui injecte un Vaccin pour lequel on a aussi peu de recul.

      Oui, non, oui, non ! C’est quoi ça ???
      Pas capable de choisir son CAMP ?

      C’est, peut-être, le genre de détails qu’il faudrait connaÎtre à propos des employés de la CDC.

      Normand
      Porte-parole du regroupement des Vaccino-Prudents
      qui n’ont aucune crainte des aiguilles

      • Reynald Du Berger dit :

        @ Normand: TOUS, des enfants aux vieux DOIVENT se faire vacciner dès que possible . C’est la seule solution à la fin de cette pandémie. L’idée n’est pas de seulement VOUS protéger (même si vous évaluez le risque faible pour vous) mais de protéger les autres. Simple question de civisme.

      • Paul dit :

        Bonsoir Normand,

        RE : Vous avez parlé d’ADE ici : https://duberger.me/2021/01/12/ce-virus-qui-defie-la-science/#comment-230232

        Serait-il possible que les vaccino-récalcitrants chez CDC, FDA et NIH, aient des réticences reliées à l’Antibody-dependent Enhancement (ADE) par rapport aux nouveaux vaccins, qui n’ont pas été suffisamment testés en fonction du temps, à leur goût ?

        Les études publiées à date n’ont pas conclu au problème potentiel, mais qu’en est-il du développement de l’ADE chez le vacciné et le temps écoulé avant une réinfection ?
        Surtout dans la perspective de mutations futures de « ce virus qui défie la Science ».

        “A perspective on potential antibody-dependent enhancement of SARS-CoV-2”
        https://www.nature.com/articles/s41586-020-2538-8

        Dans la Conclusion on plaide pour des études additionnelles :

        « Additional mechanism-focused studies are needed to determine whether small-animal and NHP models of virus infection, including for SARS-CoV-2, can predict the probable benefits or risks of vaccines or passive-antibody interventions in humans. »

        Peut-être que les employés non vaccinés dans les agences de la santé publique américaines, préfèrent attendre et voir les résultats de ces études futures, avant de se décider.

        Qui sait, ils se sont peut-être testés et déterminé qu’ils font partie de 80% d’individus immuno résistants à la Covid-19.

        Une solution, peut-être possible pour vous, ainsi que pour monsieur votre père (en incluant l’ingénieur musclé nostalgique de gyms).

      • Normand dit :

        Bonjour Paul,

        Au tout début de la Pandémie (25 mars 2020) j’avais posté ce commentaire à propos d’un rapport Italien daté du 17 mars 2020 (alors que le nombre de morts n’avait pas encore atteint 10,000).

        https://duberger.me/2020/03/24/covid-19-medias-et-gouvernements/#comment-112274

        Extraits de mon commentaire :
        « …En Italie, il n’y aurait que très peu de décès de personnes qui ne présentaient pas de pathologies préalables (0.8% des gens hospitalisés). La très grande majorité étaient âgés (+-80) et avaient une condition précaire (2 pathologies ou plus)…
        … D’où l’importance des mesures RAPIDE de confinement préventifs pour protéger ces personnes d’une infection virulente qu’elle ne peuvent vaincre »
        ______

        Ainsi, les facteurs de risque et le public cible à l’urgence vaccinale sont identifiés depuis le tout début et quand on observe la mortalité actuelle, force est de constater que la campagne de vaccination de ces groupes se justifie parfaitement.

        Les médecins et scientifiques qui soutiennent que les moins de 60 ans en santé ne devraient pas être vaccinés de façon systématique sont, peut-être, motivé par une certaine prudence tant qu’on a pas écarté définitivement cette théorie de réaction paradoxale du système immunitaire.

        Le Dr Marchand auquel j’ai déjà référé expliquait bien qu’il y a des risques à ne pas faire mais aussi à faire. Il sera toujours temps de se faire vacciner… mais ce serait dommage qu’on induise un potentiel effet grave irréversible.

        Si ce n’était du sentiment d’urgence, il est plus que probable que tous ces vaccins seraient encore à l’étude.

      • Paul dit :

        Bonjour Normand,

        Le Dr Marchand, qui ne se précipitait pas vers l’aiguille salvatrice, avait sans doute ses raisons, basées sur ses connaissances scientifiques.

        On nous dit que les risques associés au coronavirus dépassent largement les risques associés à la vaccination.

        Pour votre père peut-être, mais qu’en est-il pour un gosse de 12 ans ?
        Doit-on prendre le risque avec l’enfant, pour sauver le prof, qui en principe est déjà bien protégé par son vaccin ?

        Une prédiction : Si l’on concluait et ce n’est pas une impossibilité, que les vaccins actuels contre la Covid-19 produisent trop de caillots (surtout au cerveau) et que l’on doit les retirer, la faute serait certainement attribuée à Donald Trump et à son projet Warp Speed.

        NOTE – votre commentaire sur l’Italie : le confinement préventif de vieux, décrété le 13 mars 2020, consistait ici à les isoler de leurs familles et à les exposer aux microbes apportés par les préposés qui faisaient leur va-et-vient entre divers établissements, menaient leur vie normale et n’étaient pas testés préventivement.
        Ceci, quand ils se présentaient bravement au travail, au lieu de se terrer chez eux.

      • Normand dit :

        Il n’y a pas qu’aux USA que du personnel œuvrant dans le monde de la santé ont des réserves sur la vaccination.

        Article récent :

        « Faible taux de vaccination des soignants : les questions qui se posent »

        https://www.lci.fr/sante/faible-taux-de-vaccination-des-soignants-les-questions-qui-se-posent-2179750.html

        Ce passage est… particulier:
        « Pourquoi ça coince? … Les professions autour du soin sont moins équipées intellectuellement pour comprendre les enjeux autour de la recherche clinique et ont une conception de la maladie différente… »

      • Normand dit :

        Bonjour Paul,

        Concernant votre commentaire du 16 mai 11:34

        La gestion catastrophique du printemps 2020 dans nos CHSLD et RPA québécois restera effectivement une tache indélébile dans notre histoire. Cette mobilité du personnel du « modèle québécois » aura, sans aucun doute, contribué à amplifier notre bilan lamentable.

        Au printemps dernier, j’ai souvenir d’un reportage aux nouvelles Françaises à propos d’EHPAD (leur équivalent CHSLD) où quelques directeurs se servant de leur GBS, avaient demandé à des soignants volontaires (souvent sans enfants) d’accepter de s’isoler pour une période indéterminée… personne n’entrait et personne ne sortait.

        Bien entendu, la pandémie ne s’y est pas invitée… mais l’isolement de la famille demeurait insoluble.

        Comment se fait-il qu’un plan d’intervention aussi simple, en cas de pandémie, n’ait pas été prévu par nos gestionnaires bien payés ?

      • Reynald Du Berger dit :

        @ Normand: Il n’y a pas eu de « gestion catastrophique ». Comme en France dans les EHPAD et aussi les hôpitaux , le personnel tenait le « système » à bout de bras. J’ai un médecin dans ma famille qui a été sollicité dans plusieurs établissements pour réanimer des patients. On joue à la chaise musicale avec le peu de ressources qu’on a. En pandémie, on est à court de ressources médicales et c’est faire preuve d’ignorance que de blâmer la « gestion catastrophique ». Ce sont des individus que j’appelle avec pudeur des tis-clins, qui par leur égoïsme, manque de sens civique et ignorance ont surtout propagé cette saloperie. Il ne faudrait pas l’oublier.

      • Paul dit :

        Donc : selon l’expert d’autorités gouvernementales françaises, les soignants sont « moins équipés intellectuellement » – plus tartes, ou en déficit d’empathie, que les médecins.

        Mais que dire de nombreux médecins qui, eux-mêmes, sont prudents avant d’accepter de se soumettre à une thérapie par gènes interposés (appelée un vaccin à base d’ARNm) ?

        Ne sont-ils pas, en fait, tous des petits futés (ou des sages, selon le point de vue), qui vont dire au prof, à monsieur Ménard et aux autres vaccino-enthousiastes :
        Merci beaucoup pour votre courage de pionnier – cobaye et pour votre participation à la production, si tout va bien, de l’immunité collective qui nous protégera tous ensemble.

      • Normand dit :

        M. Du Berger, par rapport à votre commentaire du 16 mai 5:59

        Qu’est-ce qui vous fait croire que je vise le personnel sur le terrain quand je parle de gestion catastrophique ?

        Extrait de mon commentaire du 18 avril 2021 sur les Gros-Clins
        « …système coûteux, dysfonctionnel et inefficace où il y a trop de brasseurs de vent et PAS ASSEZ DE BRAS… »
        https://duberger.me/2021/01/12/ce-virus-qui-defie-la-science/#comment-237650

        Quant à la mobilité de personnel:

        « Quel est le secret de la Colombie-Britannique ?… Dès le 26 mars, alors que la pandémie de COVID-19 venait de débuter au Canada, la Colombie-Britannique a interdit la mobilité de la main-d’œuvre dans ses établissements pour aînés. Pendant ce temps au Québec, les mouvements de personnel se sont poursuivis, contribuant à la multiplication des cas et des morts dans les CHSLD… »

        https://www.lapresse.ca/covid-19/2020-10-10/interdiction-de-la-mobilite-du-personnel/quel-est-le-secret-de-la-colombie-britannique.php

      • Reynald Du Berger dit :

        @ Normand: Vous êtes naïf si vous croyez que le Québec est le seul à avoir des citoyens qui braillent contre leur système de santé « coûteux et dysfonctionnel » … allez voir en Europe, en France , un des meilleurs systèmes au monde. Sur la mobilité de personnel , montrez-nous une publication en revue médicale scientifique à comité de lecture qui confirme votre affirmation. Combien de charognes, salopards et tis-clins avec les qualités qu’on leur reconnait sont RESPONSABLES de combien de morts au Québec ? Il n’y a encore aucune publication aucun chiffre… et pourtant…

      • Paul dit :

        Mes respects monsieur le professeur,

        Mardi dernier vous m’avez demandé : « .. avez-vous un nom pour moi ? »

        Outre la réponse précédente, basée sur votre instinct de survie, il y aurait une autre, inspirée de votre profil de vie.

        Regardez d’abord ceci :

        “Donkeys dig wells and help life thrive in the desert”
        https://www.leakedreality.com/video/8831/donkeys-dig-wells-and-help-life-thrive-in-the-desert#

        Vous avez aidé à creuser des puits en Afrique pour des populations qui manquaient d’eau.
        Vous avez abreuvé au puit profond de vos connaissances les élèves assoiffés de savoir et permis aux animateurs de radio d’y venir avec leurs cruches pour y puiser et arroser leurs cultures.

        Aussi, vous lancez des ruades violentes dans la direction de tis-clins musclés et incultes, ainsi que d’imprudents, trop près de votre arrière-train.

        Si quelqu’un vous qualifiait de « Beaudet puisatier », il s’agirait d’un compliment bien mérité.

        Votre choix : être nommé par référence à votre instinct (donc votre animalité) ou à vos qualités intrinsèques (d’homme de science humaniste) ?

        Plus on vous constate, plus on vous apprécie,
        Paul

  20. Jacques dit :

    M. Duberger m’a appris quelque chose que j’ignorais: lorqu’on sent à peine la piqûre, cela signifie que le vaccin est sécuritaire. Merci au prof pour ce précieux renseignement!

    • Reynald Du Berger dit :

      non… ça veut dire que ça ne fera pas bobo … important pour les momounes pleurnichardes « moman !… viens m’charcher !… Legault pis Arruda sont libarticides ! »

  21. Jacques dit :

    Le coin de l’humour:
    Mise en garde: pour adultes seulement. A éviter si la partenaire est en surpoids, à moins d’être un adepte assidu au gym et de bouffer régulièrement des ailes ‘pikantes’ pour absorber le max de protéines:
    https://ibb.co/4px4MV5

    • Reynald Du Berger dit :

      aucune étude n’a démontré que les gouttelettes porteuses du virus ne proviennent que de la bouche.

      • Paul dit :

        Pour vous prof – l’Homme de science, tout est dans les connaissances livresques.

        Le fringant Jacques, à l’instar de Victor Hugo, préfère les travaux pratiques.

  22. Jacques dit :

    M. Normand

    J’ai pris connaissance de votre référence au sujet du faible taux de vaccination des soignants en France. Cette déclaration de Jocelyn Raude, enseignant-chercheur en psychologie sociale (… Les professions autour du soin sont moins équipées intellectuellement…) est un bel exemple de verbiage sans aucune signification. Ce M. Raude serait plus utile à faire de l’entretien ménager en milieu hospitalier, car il est essentiel que les lieux soient méticuleusement nettoyés et stérilisés.

    On peut avancer une autre explication pour justifier le manque d’enthousiasme d’une partie du personnel. Il est possible que plusieurs employé.e.s (je pratique mon écriture inclusive…) aient consulté les données sur le site ‘EudraVigilance’, ce qui a pu contribuer à semer certains doutes dans leur esprit sur la sûreté des vaccins:

    https://healthimpactnews.com/2021/7766-dead-330218-injuries-european-database-of-adverse-drug-reactions-for-covid-19-vaccines/

    Plus près de chez nous, les données américaines du VAERS (Vaccine Adverse Event Reporting System) pourraient inquiéter certaines personnes (il s’agit ici d’une petite partie de cette base de données sur le vaccin anti Covid):

    https://www.medalerts.org/vaersdb/findfield.php?EVENTS=on&PAGENO=1&PERPAGE=10&ESORT&REVERSESORT&VAX=%28COVID19%29&VAXTYPES=%28COVID-19%29&DIED=Yes&fbclid=IwAR2rBWzmzUUh-5eWc3N4gp6PV3aEnpIyzAX0Oazu32g8hzrPHqKfVmflV1M

  23. Paul dit :

    Voici un rapport de l’armée sur la situation constatée dans les résidences d’hébergement en Ontario :
    « ‘They’re dying of thirst’: Advocate on military report into long-term care homes » –

    La même chose est arrivée au Québec.

    Des personnes âgées, dont on ne saura jamais le nombre exact, sont mortes de faim (les bureaucrates appellent ça la dénutrition), de déshydratation et de négligence généralisée dans les CHSLDs quand, pendant le premier « lockdown » complet de ces établissements au mois de mars 2020, de nombreux « soignants admirables et souvent héroïques » ont déserté leurs quarts de travail par crainte pour leur peau.

    Chapeau bien bas aux membres du personnel qui tenaient « le « système » à bout de bras » en continuant à faire leur travail.
    La damnation aux lâches, qui ne pouvaient pas ignorer qu’en désertant en masse, les pensionnaires les plus vulnérables ne pouvaient pas survivre en étant laissés à eux-mêmes.
    Une personne fragile sans réserves, sous-alimentée et mal hydratée, allait mourir après quelques jours de ce régime.
    La damnation aussi à ceux, qui aux postes de coordination dans les CIUSSS devaient constater la détérioration sévère de la prestation de services, sans sonner l’alerte à temps.

    Pendant tout ce temps, la troïka incompétente, Legault / Arruda / McCann, avait empêché les proches d’aller à la rescousse de leurs parents. Toute exception était formellement interdite par la Santé publique.

    Évidemment, au Québec on a le « no-fault » pour tout, y compris la maltraitance de vieux.
    Quand il n’y a pas d’imputabilité, ni de gérance directe sur place, personne ne peut être tenue responsable.

    Je ne sais pas si l’armée produira un rapport sur ce qu’ils ont constaté au Québec pendant leur séjour ici il y a un an.

    NOTE : Il y a 11 mois ( https://duberger.me/2020/06/07/pot-pourri-de-juin/#comment-131191 ) j’ai rapporté le cas d’une dame qui regardait par caméscope sa mère de 102 ans dépérir et mourir dans un CHSLD, sans pouvoir l’aider à s’alimenter comme elle le faisait depuis six ans.
    La centenaire est morte dans la souffrance, assassinée par l’incompétence de la troïka qui ne savait pas que le système était aussi porté à bout de bras par les aidants naturels.

    • Reynald Du Berger dit :

      @ Paul…
      1950… pas de CHSLD ni de EHPAD … seulement des humains avec coeur et compassion… qui prenaient soin de pépé et mémé… 2021 … des je me moi , des douchebags du Megafitness Gym… … avec des « on a droit à notre vie d’couple.. on dompe le bonhomme et la bonne femme en CHSL:D c’est L’gouvarnement qui va s’en occuper avec les imports de Reynald… « …. Voyez le résultat? une société avec plein de chartes de droits… aucune de devoirs ! une honte !

      • Paul dit :

        Absolument, la Grande Noirceur en 1950 imposait les normes de conduite basées sur les préceptes de l’Église et le devoir filial y figurait à la bonne place.

        À peine une génération plus tard, en 1968, j’ai constaté qu’un jeune Québécois, pris en charge par les éducateurs issus de la Révolution tranquille, gardait une distance par rapport à sa famille, vraiment beaucoup plus importante, qu’un jeune éduqué aux Europes sous le régime communiste (collectiviste, mais sans s’opposer au rôle fondamental de la famille).

        Depuis, au Québec et aussi ailleurs en Occident, le concept de la cellule familiale continue à subir une déconstruction systématique. Comme le concept de la Patrie, du devoir de loyauté et autres éléments d’ancrage dans la tradition judéo-chrétienne.

        Pour en revenir aux CHSLDs.
        Dans un établissement montréalais, il y avait des résidents qui ne recevaient jamais les visites (parents de tis-clins ?) de leurs enfants, ou uniquement pendant les anniversaires, d’autres étaient visités de temps en temps.
        Mais, il y avait aussi ceux qui recevaient des visites quotidiennes (certains, deux ou trois fois par jour) d’aide aux repas. Près de Saint-Léonard, c’étaient surtout des personnes issues de l’immigration italienne.

        Dans une salle à manger, parmi une quarantaine de résidents, il pouvait y avoir, en tout temps, une dizaine de personnes qui avaient besoin d’aide au repas d’intensité inégale, certains toujours, d’autres temporairement, au gré de maladies ou d’indispositions.
        Le temps alloué au service de repas était de 90 minutes et le break syndical des préposés aux repas dictait la cadence. Tant pis pour ceux qui ne mastiquaient pas assez vite.
        Deux préposés et un bénévole nourrissaient à la cuillère les patients qui en avaient absolument besoin et il y avait aussi une demi-douzaine d’aidants naturels qui s’occupaient de leurs parents, autant le midi que le soir.

        En parlant de la situation « normale » avant la Covid, Me Patrick Martin-Ménard estime :
        « Dès le départ, les aidants naturels étaient l’un des piliers qui permettaient au réseau dysfonctionnel des CHSLD de ne pas s’effondrer. Je ne peux pas comprendre que les gestionnaires n’en aient pas tenu compte »

        Re : https://www.lapresse.ca/covid-19/2020-04-24/je-ne-pardonnerai-jamais-au-gouvernement

        Il était facile de deviner ce qui allait arriver et d’en aviser immédiatement le bureau du premier ministre (ministre de la santé et le bureau du député), quand on a mis les familles de résidents à la porte. Même prédire les arrêts de travail du personnel trop craintif pour leur santé et celle de leurs familles.

        Si chaque établissement avait été dirigé par un gérant résidant, directement imputable, la question d’allocation de ressources humaines aurait pu être envisagée préemptivement, sans attendre que survienne la tragédie au CHSLD Herron.

        Et même là, madame McCann a tout fait pour retarder la rentrée d’aidants naturels dans les CHSLDs. Cette grande bureaucrate ne pouvait pas envisager que des personnes sans formation puissent, à pied levé, venir remplir les tâches de syndiqués dont on voulait augmenter substantiellement la rémunération. Peu importe que sa tergiversation pouvait causer le décès de patients qui étaient en ce temps au bout de leur rouleau.

        Quand Normand parle de la gestion catastrophique au Ministère de la Santé et de Services sociaux et moi de la troïka incompétente (ainsi que du ministère en entier), on ne répète pas des blâmes abstraits et faciles, déconnectés de la réalité.

        Si un quidam, après 8 semaines d’observation, pouvait voir les problèmes du système et suggérer les solutions à appliquer pendant la crise (incluant le déménagement de résidents les plus vulnérables et l’offre d’entrer en isolement), comment ce fait-il que les 30,000 fonctionnaires assis sur leurs beignes au ministère n’avaient pas pondu pendant toutes ces années des plans d’urgence détaillés avec des positions de repli et des exceptions correspondantes ?

        Les grands décideurs, ont-ils jamais mis le pied dans un CHSLD ?

        NOTE : tous les résidents des CHSLDs n’y vivent pas par choix de leurs proches. Parfois, ils y sont placés par les travailleuses sociales tout-puissantes, quand celles-ci déterminent que la famille ne peut pas s’occuper adéquatement de leur parent handicapé.

    • Jacques dit :

      M. Paul

      Je vous ai pourtant prévenu dans mon commentaire du 8 mai:
      https://duberger.me/2021/05/04/letat-de-droits/#comment-243915

      Si vous critiquez le PM et ses deux acolytes, vous aurez droit à une vive riposte de la part du prof qui va vous neutraliser subito presto avec son argument massue: le gym.

      • Reynald Du Berger dit :

        @Jacques .. Le gym est mon symbole préféré en covidiotie … il représente le ti-clin idéal… le gros bras sous-scolarisé mais musclé des biceps et sous-développé du cerveau et du coeur….. jamais fait une minute de bénévolat dans sa vie… c’est le je me moi.. il se contemple dans la glace… aucune empathie… aucune compassion.. aucun sens civique … il se fout totalement des autres… et il partage VOTRE opinion sur la gestion Legault de cette crise sanitaire, diamétralement opposée à la mienne .. cela devrait vous gêner un peu non ?

      • Normand dit :

        Non mais quelle bande de ti-clins sous éduqués ! Ça fait douchbags math faible de sec 2, gros bras, p’tis cerveaux et p’tis coeurs… pas forts, ni de la tête ni du coeur… aucun sens civique!
        Mon Gym pis mes ailes piquantes Tabarnak !

        https://img.grouponcdn.com/seocms/2bYMuLTPPwQFcHpbgpMaG7TLNShr/people-enjoying-spinning-class-1_jpg-600×390

        Euhhh, moi c’est Julie la préposée,
        Et moi, Sandra l’ambulancière,
        Et moi, Jérôme l’infirmier en chef,
        Et moi, Véronique, je suis médecin.

        Pis ? On sors du Camp rééducation tabarnak !
        Asteur, on haaaaiiiiis les Gyms par dessus toute s’ti !
        Salopards !

        Julie, « ce n’est pas bien de blasphémer »,
        Sandra, « c’est vrai que c’est dur pour le moral plus d’un an enfermé »,
        Jérôme, « y a-t-il un argument dans votre propos » ?
        Véronique, « ça devrait se soigner ».

      • Paul dit :

        Et si au lieu de propager le virus par pets en cascade, ces tis-clinettes aciviques allaient plutôt faire les courses pour le prof afin que celui-ci puisse rester tranquille à l’abri de la contagion ?

    • Reynald Du Berger dit :

      Paul … la covid ça tue surtout des vieux.. et les vieux, ça dérange quand ça devient un peu gâteux… c’est alors parqué par des jeunes dans des EHPAD et CHSLD .. à mes frais… .. cé tu normal que ça meure moins dans des écoles, des gyms de gros bras, des bars des maisons de tis-couples égoïstes et dans des restaurants ?

      • Paul dit :

        Nostalgique de bons camps de redressement d’antan pour les jeunes ?

        Cependant, je crois que les personnes qui parquent leurs parents âgés ne sont plus tout jeunes. Je dirai, la quarantaine passée, même un peu plus.

  24. Jacques dit :

    @M. Du Berger
    La ‘covidiotie’ désigne-t-elle toutes les idioties que les médias, les gouvernements et les experts à leur solde répandent depuis au moins un an? Comme par exemple, les asymptomatiques, i.e. les gens en bonne santé qui ne savent pas qu’ils sont malades, ou encore les petits enfants qui ont le pouvoir de tuer papy et mamie s’ils s’approchent à moins de 4 coudées, ou encore la croyance qu’un bout de chiffon humide et saturé de diverses bactéries et moisissures assure une protection efficace contre la maladie, ou encore la croyance que le vaccin est le passeport vers la liberté alors que c’est exactement l’inverse, etc etc

    ‘cela devrait vous gêner un peu non ? ‘ Ma réponse est : pas le moins du monde! Mes positions sur cette ‘pandémie’ n’ont jamais causé de préjudice à qui que ce soit, de cela je suis absolument certain.

    J’aime bien cette citation d’Albert Einstein qu’on pourrait difficilement accuser d’être un ti-clin ignorant:

    ‘La croyance aveugle en l’autorité est le plus grand ennemi de la vérité’

    • Reynald Du Berger dit :

      @ Jacques « ‘La croyance aveugle en l’autorité est le plus grand ennemi de la vérité’ »…. Il y a pire. Il y a 14% de tis-clins  » maudit gouvarnement à marde juste là pour nous mentir pis nous fourrer, pis nous contrôler, .. c’est pas Legault qui va M,dire koi faire tabarnak ! » qui eux, croient détenir cette vérité. Ils répandent le virus en égoïstes sans conscience sociale et c’est pour eux qu’il y a des mesures et des amendes. Comment s’appelle une société où on laisse 14% des citoyens décider de leur propre loi ?

    • Paul dit :

      J’apprends toujours quelque chose de neuf avec monsieur Jacques : « .. la croyance qu’un bout de chiffon humide et saturé de diverses bactéries et moisissures assure une protection efficace contre la maladie .. ».

      Pour un max d’efficacité, la Tampax usagée pour le masque, doit-elle provenir de premiers ou de derniers jours de ragnagnas ?

      • Jacques dit :

        Je pense que je choisirais plutôt un masque trouvé par terre, il y a beaucoup de choix de couleurs et de tailles…

        Une petite question, M. Paul: pensez-vous que le masque est utile et même nécessaire?

      • Paul dit :

        Bonsoir M. Jacques,

        – Pour un patient, celui du médecin penché au dessus de sa cage thoracique ouverte – nécessaire, absolument.

        – Pour une congrégation en contact rapproché à l’intérieur pendant longtemps – utile, probablement.

        – Pour les jeunes élèves en bonne santé, dans le même contexte – utile, possiblement.

        – Pour tous, à l’extérieur, sans contact rapproché – nécessaire, absolument – pour le signalement de la vertu, requise par les préceptes de la rectitude politico moralisatrice.

        Vous avez raison Jacques : on règle avec excès le problème de la pollution par des sacs en plastique (et on crée potentiellement un problème futur d’infection par des sacs réutilisables mal nettoyés), mais les masques jonchant les trottoirs et les stationnements, ça c’est de la bonne pollution.

  25. Paul dit :

    Dans son introduction le prof énonce sa doctrine juridique :
    « Toute entité qui réclame des droits ou à laquelle on veut attribuer des droits, doit aussi avoir des devoirs assortis à ces droits. Un animal n’a aucun droit s’il n’a pas de devoirs. »

    J’aimerais avoir l’opinion légale de l’érudit sur ce cas d’assaut sexuel brutal par un orignal sur un pauvre chasseur.

    “Hunter nearly killed by brutal sexual assault from 1,200 lbs moose”
    http://archive.is/ebq3i

    Si l’orignal avait le droit de cuissage sur les chasseurs, quelles seraient ses obligations correspondantes ?

    Pas de droit de cuissage pour l’animal, donc pas d’obligation, alors le chasseur serait-il sans recours légal contre le violeur ?

  26. Paul dit :

    Professeur,

    Une idée à creuser : autorisez partout l’ouverture de gyms et à l’heure d’affluence maximale, faites entrer des vaccinateurs en uniforme militaire et cadenassez les portes.

    “Dallas County’s Pop-Up COVID-19 Vaccine Clinic In Deep Ellum Just Right For Friday Night”

    À vous de décider si les soldats seraient armés d’autre chose que leur entregent.

  27. Paul dit :

    M. Jacques,

    Mon opinion sur les masques n’a pas d’importance.

    Voici ce que dit Un Dr Fauci sur les masques pour enfants :

    « Important Dr. Fauci update on Kids »

  28. Normand dit :

    Le Canada lance une étude dans 6 provinces (dont le Québec) sur le mélange des vaccins :
    «Mix and match of the second COVID-19 vaccine dose for Safety and ImmunogeniCity»

    Cette étude nécessitera la participation de 1 300 volontaires.
    1300 volontaires ???

    Question : À quoi sert cette étude puisque l’on a déjà entrepris de le faire, sans attendre, à grande échelle directement au grand public ?

    • Paul dit :

      Ça s’appelle une étude pré mortem.

      • Reynald Du Berger dit :

        Paul.. c’est une étude pré vitam qui devrait démontrer que la frayeur des tis-clins à propos des vaccins et de leur mélange, n’est pas justifiée.

      • Paul dit :

        « In vaccinum veritas ! »

        À moins qu’il s’agisse de : « verum finalem ».

      • Reynald Du Berger dit :

        Paul …fac eas, Domine, de morte transire ad vitam.
        Quam olim Legault promisisti, et Arruda… et Ti-clini eius.

    • Paul dit :

      Saint Mathieu, revu et corrigé :

      « Beati Ti-Clini persecutionem patiuntur propter Caput cecidisti alapis Francorum quoniam ipsorum est regnum caelorum. »

      « Heureux les Tis-Clins qui sont persécutés par la Tête-à-Claques François, car le royaume des cieux est à eux! »

      • Reynald Du Berger dit :

        Paul… les béatitudes revues et corrigées en français.. » Heureux les choux, les cailloux, les hiboux, les genoux et les poux… car ils prennent un x au pluriel ».. et Le ti-clin qui voit la paille dans l’oeil de Reynald avec une poutre dans le sien… a une criss de bonne vue !

  29. Paul dit :

    Professeur,

    Grâce à AstraZeneca, vous vous croyiez à l’abri d’OGéeMisation.

    En prévision du mélange, qu’est ce qui vous met à l’abri d’hybridation ?

    • Reynald Du Berger dit :

      @ Paul…. Je mange des patates OGM depuis plus de 10 ans… et aucun doryphore ne m’a encore attaqué !… Ça marche !

      • Paul dit :

        Quand « ils » décideront d’améliorer la recette avec du ver luisant, vous aussi serrez amélioré, car encore plus brillant.

        Avis aux Tis-Clins !

  30. Jacques dit :

    https://ibb.co/30ZVX3m

    Traduction pour ceux qui ne sont pas trop familiers avec l’anglais:

    Les gens se font vacciner par peur

    Les gens décident de ne pas se faire vacciner en raison de leurs connaissances

    PS: Petit rappel:
    La fin des essais cliniques pour les trois principaux vaccins: Janvier 2023 pour Pfizer, Décembre 2023 pour Moderna et Février 2023 pour AstraZeneca.
    .

    • Reynald Du Berger dit :

      Jacques .. pas par peur mais par prudence et conscience sociale .. seuls les tis-clins  » mon gym mon bar karaoke gna gna gna ..  » seuls ces tis-clins ont peur de perdre leur gym et bar et resto et ailes de poulat pikane à cage o sport tabarnak ! » … et ce sont les seuls qui ont une peur déraisonnable de Astrazeneca… entrez sur google « conscience sociale…. civisme.. empathie … compassion.. prudence…  » et ensuite regardez-vous dans la glace come le ti-clin dans la glace du Megafitness gym de Québec , à qui je demande de faire une heure de bénévolat pour les personnes âgées. Je regarde a gauche puis à droite avant de traverser la rue… est-ce par peur ?

    • Paul dit :

      D’abord le prof clarifie sa vaccino-motivation intrépide, même vertueuse : “Jacques .. pas par peur mais par prudence et conscience sociale ..”

      Ensuite, l’érudit sermonne Jacques : “.. regardez-vous dans la glace come le ti-clin dans la glace du Megafitness gym de Québec ..”

      Le sage sait par expérience de quoi il parle :

      • Reynald Du Berger dit :

        Paul: entendu sur un plateau de télé français de la part d’un infectiologue.  » La charge virale d’un vacciné est énormément plus basse que celle d’un non vacciné »… donc .. donc très peu susc eptible de contaminer les autres …. d’où prudence – et non peur- et surtout conscience sociale… se regarder dans la glace… empathie… compassion.. vous faut-il un dessin ? OUI à la pass sanitaire… quand tous ces tis-clins réaliseront qu’on leur refuse leur gym, bar karaoke, spectacle, restaurant, événement sportif, à moins de pouvoir présenter leur pass sur leur portable..ils courront se faire vacciner.. c’est la carotte et le bâton… comme avec les enfants gâtés…. La conscience sociale fait que l’individu qui la possède a les qualités nécessaires pour vivre en harmonie avec ses congénères – empathie, compassion … les tis-clins en sont dépourvus.

      • Paul dit :

        Avec ces bons vaccins nouvelle vague : elles deviennent ils.

        Et pourquoi pas l’inverse aussi ?

        Les grandes courtisanes du passé, les fameuses “Horizontales”, avaient l’habitude de donner un prénom à leurs mamelons.

        Les politiciens français, ces clients privilégiés de la plus grande courtisane de toutes, pétrissaient avidement “l’Industrie et l’Agriculture, les deux mamelles de la France”.

        Quand il vous poussera des gros lolos à la Belle Otero, vous pourrez les nommer : Astra et Zeneca.

  31. Jacques dit :

    Récemment, d’éminents virologues ont réussi à produire une image spectaculaire du virus Sars Cov-2 (plus pécisément le variant indien) à l’aide du plus puissant microscope électronique du monde, un microscope de 1,2 Mega Volts avec une résolution phénoménale de l’ordre du picomètre (fabriqué par Hitachi). On peut observer ces fameuses et redoutées ‘spike proteins’ avec une précision jamais vue auparavant:

    https://ibb.co/jTtY8h6

  32. Jacques dit :

    ‘ La charge virale d’un vacciné est énormément plus basse que celle d’un non vacciné ‘

    Ce guignol français dit n’importe quoi. C’est un agent de marketing payé pour mettre une mince couche de vernis pseudo-scientifique pour masquer la propagande gouvernementale.

    Ma propre charge virale est égale à ZERO et ce SANS vaccin.

    ‘quand tous ces tis-clins réaliseront qu’on leur refuse leur gym, bar karaoke, spectacle, restaurant, événement sportif, à moins de pouvoir présenter leur pass sur leur portable..ils courront se faire vacciner.. ‘

    Je me contrefiche de ce pass sanitaire. Les gens ne comprennent pas dans quel piège ils mettent les pieds et leur expliquer serait sans doute plus difficile que de faire comprendre la mécanique quantique à une personne âgée avec des problèmes cognitifs…

    • Paul dit :

      De quel côté de la clôture êtes vous, monsieur Jacques ?

      • Reynald Du Berger dit :

        Paul…. Merci d’illustrer mon propos en nous montrant un vacciné en bonne santé au premier plan devant une bande de tis-clins peureux et égoïstes non vaccinés !

      • Paul dit :

        Professeur,

        Je croyais que les “tis-clins peureux et égoïstes non vaccinés” seraient à 6’ sous terre d’ici peu de temps.

        La vaccination salvatrice, sans tests réglementaires, avait justement ça comme justification.

    • Jacques, ne vous vexez pas si je préfère l’avis compétent de ce guignol de La Pitié Salpetrièee au vôtre de je ne sais où… Vous affirmez « Ma propre charge virale est égale à ZERO et ce SANS vaccin. » … Faux ! à moins que vous nous produisiez des tests QUOTIDIENS PCR oui quotidiens… négatif lundi… positif mardi… allez ! et à qq 100$ les test… c’est pas moi qui va vous les payer… La charge virale varie énormément chez les individus, le pire étant la combinaison ti-clin égoïste et super-contaminateur, celui-ci étant une peste à fuir et une bombe ambulante. Voici un article de SCIENCE qui vous éclairera sur ce que je viens de vous révéler, puisque visiblement la science n’est pas votre domaine … https://vis.sciencemag.org/covid-clusters/

      • Normand dit :

        M. Du Berger,

        En tant que super-propagateurs, il semble que les jeunes ti-clins avec un poids santé soient exonérés par une étude sérieuse à comité de lecture.
        https://www.pnas.org/content/118/8/e2021830118

        Super-propagateurs = Agé obèse

      • Reynald Du Berger dit :

        Normand … vous dites  » il semble que les jeunes ti-clins avec un poids santé soient exonérés par une étude sérieuse à comité de lecture. » les tis-jjeunes avec ou sans poids santé sont AUSSI contagieux que les gros vieux obèses qui eux ne sont pas contaminateurs plus que d’autres mais VICTIMES de l’égoïsme et de la peur des jeunes et vieux tis-clins contre le vaccin. Ya plein de tis-jeunes super-conyaminateurs et si en plus ils sont aussi sans conscience sociale et égoïstes comme leurs tis-clins de parents…relisez ceci et si pas d’accord , dites pourquoi. …https://vis.sciencemag.org/covid-clusters/

      • Normand dit :

        Rebonjour, M. Du Berger,

        Oui j’ai lu votre lien (plus ancien)… avez-vous lu le mien (plus récent) ?

        Dans VOTRE lien, on dit ceci:
        « Stopping superspreading is key
        If a small minority of cases leads to most of the spread, then stopping these people from transmitting should bring the pandemic under control. »
        Dans l’image de la section Super-Spreaders, on présente une cinquantaine de contaminateurs réguliers en couleur bourgogne alors que l’on présente UN super-contaminateurs en Noir et un autre en Rouge
        Dans votre lien, on réfère à cette étude :
        https://wellcomeopenresearch.org/articles/5-67

        Dans votre lien, on affirme l’existence des super-contaminateurs sans les préciser.

        Dans MON LIEN, qui mène à une étude plus récente, on prétends avoir identifié QUI sont ces super-contaminateurs… et ce seraient principalement des gens plus âgés et en fort surpoids.

        Ainsi, ils seraient à la fois, principaux vecteurs de propagation ET AUSSI les principales victimes.

      • Reynald Du Berger dit :

        Normand… « Dans votre lien, on affirme l’existence des super-contaminateurs sans les préciser »….ces super-contaminateurs existent en tous âges… enfants à vieux de toutes tendances… d’égoïstes incultes « mon gym mon bar karaoke gna gna gna  » à héros de la santé qui risquent leur vie pour sauver même des crétins égoïstes…et anti-vaccins.

      • Paul dit :

        Normand,

        Votre Ti-Clin ne pèse peut-être qu’un poids santé avec ses muscles malsains, mais vous avez oublié son percheron.

        Ensemble ils sont lourds et ils font du “super-spreading” en masse.

        D’abord, qui vous a dit qu’il fallait se fier aux comités de lecture et leurs études scientificales pour se faire une idée de la réalité covidiale ?

        Laissez la Grosse Bobonne Science aux initiés et le prof l’interprétera pour vous.

        Une fois pour toutes : TREMBLEZ et REPENTEZ VOUS !

      • Reynald Du Berger dit :

        Paul … je me fie davantage aux articles en revues scientifiques médicales à comités de lecture et vous à vos tis-clins furieux contre Legault qui leur a « farmer mon gym le tabarnak » je prends acte de votre choix.

      • Paul dit :

        Professeur,

        M. Normand, un monsieur très articulé, intelligent et bien renseigné – un ti-clin clandestin ?
        Peut-être un motoriste, avec un « bébé à bord », tout au plus. À lui de préciser s’il s’agirait de sa charmante épouse ou de bambin musclé, le futur ingénieur.

        Se fier prioritairement aux « revues scientifiques médicales à comités de lecture » ? Pourquoi pas.
        Mais, en faisant une lecture méfiante et sélective (c’est difficile sans formation pertinente).

        Pourquoi la science médicale, assujettie aux considérations politiques (l’OMS et l’influence chinoise), aussi en état d’interdépendance profonde avec la richissime industrie pharmaceutique, se comporterait-elle différemment de la science climatique ?
        Le futur nous réserve peut-être un « healthgate » embarrassant, l’équivalent du « climategate », que vous avez dénoncé dans le passé.

        “When to trust (and not to trust) peer reviewed science”
        https://theconversation.com/when-to-trust-and-not-to-trust-peer-reviewed-science-99365

        L’exonération précipitée de la responsabilité chinoise dans la genèse de la pandémie, la discréditation expéditive de l’HCQ en tant que traitement précoce, limitatif du Covid-19, la validation d’usage préventif de statines, voilà juste quelques exemples d’articles douteux à effet prolongé, parus dans les « revues scientifiques médicales à comités de lecture ».

        La mauvaise science climatique dans les publications influentes peut causer des dommages économiques.
        La mauvaise science médicale dans les publications influentes peut causer des pertes de vie.

  33. rtremblay dit :

    Vraisemblablement Paul n’est pas encore sortie du stade de l’enfance durant lequel c’est le non qui prédomine à toutes questions et surtout pas de p’tite piqure sur l’épaule. Pourtant il affirme vouloir protéger son prochain en bon chrétien qu’il serait ?? il faudrait qu’il nous explique comment favoriser les visites de nos aïeux en résidences (personnelles ou institutionnalisées) en ces temps de pandémie si ce n’est limité la diffusion par une vaccination très élevée de la population ?

    pour la polio ça va mais pas pour la Covid ! expliquez nous la logique.

    Yoda-az pour un très bref retour et qui se porte très bien.

    • Paul dit :

      Bonjour Rejean,

      Je suis très content de vous savoir en vie et bien portant, car vous êtes très important à la biodiversité québécoise.

      Pour moi, pas de ‘non vaccinal’ définitif, seulement un “pourquoi se presser” en attendant des preuves patentes sur la sécurité à long terme (ou, au moins, à moyen terme) de traitements par l’injection d’instructions génétiques approximatives (appelés faussement la vaccination), ainsi que leur effet sur l’INTÉGRITÉ du système immunitaire de la personne OGéeMisée.

      Mon système immunitaire contre les coronavirus est robuste. Quand quelqu’un dans mon entourage attrape la grippe, je me porte bien et j’aide le malade quand il en a besoin.
      Peut être que c’est ainsi, par expositions graduelles multiples aux virus de diverses souches, qu’on développe la vraie immunité.

      Je pense que je fais parti de 81% de personnes naturellement immunes aux coronavirus, qui ne devraient pas être vaccinées, avant de savoir si les nouveaux vaccins, étroitement ciblés, ne vont pas affecter négativement la reconnaissance par le système immunitaire de futurs coronavirus, ces variants évolués qui vont nécessairement déborder du spectre ciblé aujourd’hui.
      Rien ne dit que la reprogrammation du RNA à injecter serait efficace et que le système immunitaire continuerait à jouer le jeu.

      Mais, peut-être que vous et votre partenaire au pugilat, vous qui vous abreuvez à la Science comito-lecturée, vous connaissez déjà les réponses et que vous pourriez nous éclairer.

      Je vous souhaite une protection vaccinale idéale,
      Paul

      NOTE : Pour visiter les aînés, que nous soyons vaccinés ou pas, les précautions courantes vont être maintenues par la Santé Publique et avec raison.
      Le prof a rapporté l’affirmation d’un infectiologue français : « La charge virale d’un vacciné est énormément plus basse que celle d’un non vacciné. ».
      Un non vacciné appartenant à 19% de personnes non-résistantes aux coronavirus ou à 81% d’immunisés naturellement ?
      Suffisamment basse pour ne pas infecter une personne âgée en mauvaise condition physique ?
      Un vacciné imprudent, comparé à un vaccino-attentiste masqué et très respectueux de consignes ?

  34. Paul dit :

    Pas étonnant que les médias gauchistes insistent tant sur la LGBTQIsation de la société, ainsi que sur la vaccination de tous.

    Maintenant l’héro de monsieur Rejean va rentrer dans les rangs et chanter :
    « The Big Belly On the Drag Potus Goes Swish Swish Swish »

    Ça lui apprendra. S’imposer l’injection d’un traitement génétique expérimental pour signaler sa vertu, quand il avait déjà l’immunité acquise par l’infection.

  35. Jacques dit :

    Voici ce que j’ai retenu des commentaires récents de M. Du Berger.

    Si vous voulez vous protéger du virus, il est nécessaire (mais non nécessairement suffisant) de vous tenir le plus loin possible des ti-clins incultes qui, du fait de leur statut de ti-clins, sont des super-propagateurs. Il faut également s’éloigner des crétins égoïstes et anti-vaccins qui, du fait de leur statut de non vacciné, sont également des super-propagateurs qui n’ont aucun sens civique et qui retardent, par leur manque de jugement, la fin de cette pandémie. Mais encore faudrait-il reconnaître ces crétins non vaccinés, ce qui pose problème…La seule solution est la méthode forte: vaccin obligatoire pour tous.

    Voici un petit diaporama en l’honneur de quelques personnes qui, comme M. Du Berger et M. Tremblay , n’ont pas eu peur de la p’tite piqûre sur l’épaule:

    https://newtube.app/user/AndreySpiridonov/VaNF1dL

    • Paul dit :

      Monsieur Jacques,

      La vidéo que vous rapportez n’établit pas la cause directe de chacun des décès qui ont suivi l’injection de vaccins contre le Covid-19.

      On aurait dû spécifier la cause, telle qu’établie sur le certificat du décès, pour que l’énumération soit vraiment convaincante. Sinon, dans les grandes séries, des coïncidences sont possibles.
      Les gens meurent prématurément tous les jours.

      Des causes récurrentes, reliées aux problèmes vasculaires ou autres, rendraient la causalité vaccinale concrète / palpable, plutôt qu’épisodique / diffuse.

      • Reynald Du Berger dit :

        Paul… L’ACADÉMIE GROLANDAISE DE MÉDECINE propose une alternative à ceux qui craignent le confinement et la piqure du vaccin. https://www.youtube.com/watch?v=ns-SYovGcao

      • Paul dit :

        Professeur,

        Endormir les tis-clins turbulents, le temps du confinement ou au sens vétérinairien, quelque peu plus permanent ?

        Rassurez-moi. Le vaccin-suppositoire d’Institut Pasteur ne sera pas produit au Groland.

      • Lafond dit :

        M. Paul
        ‘La vidéo que vous rapportez n’établit pas la cause directe de chacun des décès qui ont suivi l’injection de vaccins contre le Covid-19’.

        C’est vrai, mais voici comment je vois les choses. Admettre qu’un vaccin puisse tuer est très difficile, en particulier pour ceux qui l’on pris. On dira qu’il n’y a aucune preuve que quelqu’un puisse mourir suite au vaccin. Mais de la même façon, je peux dire qu’il n’y a aucune preuve que les décès attribués au Covid et annoncés quotidiennement dans les médias soient causés par le virus*.

        Supposons maintenant qu’une personne décède d’un infarctus du myocarde peu après son vaccin; le mention ‘infarctus du myocarde’ apparaîtra alors sur le certificat de décès, point final. Aucun médecin ne se risquerait à écrire ‘infarctus du myocarde causé par le vaccin anti-covid’ sur le certificat. Il serait alors sommé de prouver que la vaccin est bien la cause du décès, ce qu’il serait incapable de faire. En d’autres termes, sauf peut-être de rarissimes exceptions, aucun médecin ne consentira à établir de lien entre un décès et un vaccin, car se serait courir devant de sérieux problèmes.

        Par contre, si le même médecin établit la cause du décès d’une personne testée positive au PCR avec certains symptômes s’apparentant à une grippe, il écrira sans autre formalité ‘Covid-19’ sur le certificat et personne ne lui posera de questions et surtout personne ne lui demandera de prouver que la présence du virus (soi disant détectée par le test PCR) est bien la cause du décès, ce qu’il serait tout aussi incapable de faire. En d’autres termes, aucun médecin, sauf peut-être de rarissimes exceptions, ne refusera de faire un lien entre le virus et le décès d’une personne et ce, parfois sans même avoir vu une seule fois la dite personne, comme on a pu le constater en avril-mai 2020 dans les CHSLD. Au moins 4 000 certificats de décès étampés ‘COVID’ ont été signés à la hâte, car on assumait à priori et sans aucune vérification que tous les décès dans ces CHSLD étaient causés par le virus.

        Mais faire un lien entre le vaccin et le décès, pas question, VERBOTEN. Les compagnies pharmaceutiques ne le permettront jamais.

        Lorsqu’une personne décède peu après son vaccin, on peut peut-être parler de coïncidence. Mais lorsque le phénomène se répète des centaines, voire des milliers de fois, il ne peut en aucun cas s’agir d’une coïncidence.

        * En assumant que le virus Sars-Cov2 est bien réel (naturel ou créé en labo), il n’en reste pas moins que personne n’a jamais établi de preuve probante que ce virus est la cause de cette nouvelle maladie (pneumonie) appelée Covid-19, laquelle aurait tué près 3,5 millions de personnes à date.

    • Paul dit :

      Monsieur Jacques,

      Merci pour la réponse détaillée.

      Oui, le biais existe dans de nombreux domaines et les humains, surtout les spécimens ambitieux de notre espèce, possèdent un robuste détecteur de petits signes dans leur environnement qui leur indiquent quoi dire pour marquer des “brownie points” auprès d’autorités, sans jamais rencontrer d’opposition.

      Étant donné que les vaccins nouveau genre procèdent par action cantonnée dans le système vasculaire, les décès reliés aux problèmes dans les vaisseaux sanguins pourraient avoir un lien direct démontrable avec la p’tite piqûre à Rejean.

      En effet, je trouve ça dangereux et inacceptable que la loi permette aux médecins québécois, de signer un certificat de décès et y indiquer la cause, sans avoir vu la dépouille.
      Cela ouvre la porte à toutes sortes de crimes camouflés : du bonbon pour les auteurs de romans policiers.

      Possiblement, plusieurs décès causés dans les CHSLDs par le manque de soins, la maltraitance par abandon et la négligence, lors de la première vague, l’an dernier, ont pu être faussement attribués au Covid.
      C’était commode de s’éviter ainsi l’auto incrimination, pour un médecin qui aurait dû constater et signaler, la détérioration des résidents s’il faisait son travail correctement. Sa responsabilité professionnelle (qui va au delà de la prestation d’actes médicaux) exigerait qu’il voit à la correction de la situation. Ce que plusieurs jeunes bâtards diplômés, attachés aux CHLSDs, n’ont pas fait.

      Toutefois, une telle fausse déclaration du médecin aurait des conséquences sur le type d’obsèques permis (“Allez, hop dans la fosse ou le four, TOUT DE SUITE” Arrudique) et la famille lésée dans son droit de dire adieu au parent décédé aurait des recours contre le médecin paresseux qui n’a pas voulu se déplacer et qui n’a pas constaté l’infection par un test, tout en la désignant comme la cause.

      Parce qu’un décédé de Covid n’a pas pu être exposé, les familles éplorées ont peut être enterré un voisin et leur oncle danse la rumba avec la voisine aux Caraïbes.

      La pneumonie est une inflammation de poumons, c’est vrai et elle peut avoir plusieurs causes, ainsi que plusieurs conséquences.
      Mais quand on constate au stade inflammatoire, avant les complications et la mort, l’infestation massive de poumons par le virus SARS-CoV-2, pourquoi pensez-vous qu’il ne serait pas la cause du décès ?

      • Jacques dit :

        M. Paul

        ‘Mais quand on constate au stade inflammatoire, avant les complications et la mort, l’infestation massive de poumons par le virus SARS-CoV-2, pourquoi pensez-vous qu’il ne serait pas la cause du décès ?’

        Comment procède-t-on pour déterminer que les poumons sont infestés par le SARS-Cov-2? Même avec une autopsie, c’est impossible, à moins qu’il y ait des procédures dont je n’ai pas entendu parler. A ma connaissance, il n’y a jamais eu d’autopsie pour les décès attribués à la Covid, sauf peut-être de rares exceptions. A moins d’erreur de ma part, le médecin se base sur un test PCR positif et sur certains symptômes parmi ceux attribués à la Covid. Or les tests PCR ne sont pas spécifiques: ils peuvent détecter n’importe quel fragment d’ADN peu importe sa provenance. Il n’y a pas de ‘Gold Standard’ pour ces tests et rien ne permet d’affirmer qu’ils sont fiables. Mais sans ces tests, rien n’aurait été possible: pas de test, pas de cas, pas de pandémie, fin de l’histoire…

        Le Royaume-Uni a adopté un critère très simple (je ne sais pas s’il est encore en vigueur): un décès qui survient en deçà de 28 jours après un test PCR positif est considéré comme un décès Covid. Pourquoi ne pas adopter ce critère pour les vaccins: un décès qui survient en deçà de 28 jours après un vaccin est causé par ce vaccin?

  36. Paul dit :

    Les tis-clins, on peut les “endormir” ou les amener à se défouler chez eux, sans qu’ils contaminent les personnes âgées.

    Voici la solution Grolandaise :

    “Confinement adolescents – Groland – CANAL+”

    Pour adapter la méthode, on pourrait doter le mannequin à boxer de la Tête à Claques populaire auprès de tis-clins.

  37. Paul dit :

    Le prof nous met en garde contre la super-propagation par aérosols dans les gyms : « mon gym mon bar karaoke mon pop corn pis mes ailes d epoulat pikante »

    Le scientifique considère TOUS les aérosols et il connait l’effet flatulent d’« epoulat pikante ».

    “A Bad Day At The Gym”

    • Paul dit :

      Il y a trois semaines, fier de lui, monsieur Normand avait affirmé : « Pour votre information, ni moi, ni mon épouse, ni mes enfants, ni mes gendres et brus, ni mes petits enfants, ni nos frères et soeurs, ni neveux et nièces, n’avons, à ce jour, été contaminé par ce virus … »

      Il me semble que l’aérosolisé dans la douche du gym portait un jonc d’ingénieur, alors il serait prudent que l’adepte de la musculation au Clan Normand se fasse tester afin que la réputation covidique du patriarche reste sans tache.

      Si, au moins le jeune de Normand avait appris à garder son masque sous la douche.

  38. Paul dit :

    Une évidence : les jeunes d’aujourd’hui sont très fragiles et trop anxieux.
    Plusieurs posent des gestes d’autodestruction. Surtout pendant ces temps de crise sanitaire.

    Une de causes : Le message de fin-du-monde clamé sur toutes les tribunes par Greta Thunberg.
    Les enfants et les adolescents la prennent au sérieux car personne en autorité ne contredit les élucubrations psychopathiques de la jeune dropout. Bien pire, les grands de ce monde l’applaudissent et les enseignants l’approuvent.

    “ Greta Thunberg’s ‘dishonest, alarmist rubbish’ is tragically destroying young people “

    L’animateur Alan Jones énumère tous les privilèges de jeunes occidentaux qui n’ont pas des soucis réels à se faire, mais à qui on impose des craintes existentielles factices.
    Il prévoit que ses conseils de retour à la vie plus terre à terre ne seront pas suivis et il s’adresse à la jeunesse ainsi :
    « .. you are selfish, badly educated, virtue signaling, little turds, inspired by the adults around you who crave the feeling of having a noble cause, … Wake up, grow up and shut up ! ».
    (« .. vous êtes égoïstes, mal éduqués, parés de vertu ostentatoire, des petits insupportables, inspirés par les adultes qui se font plaisir en défendant une cause noble, … Secouez vous, grandissez et taisez-vous ! ».)

    Il conclut : « Surely it is the time to give these children a word of positivity and hope, rather than alarmism and dispair. Banish the Gretas Thunbergs ! ».
    (« Il est temps de donner aux enfants un message positif, plein d’espoir de temps meilleurs, plutôt que de leur faire peur et les plonger dans le désespoir. Bannissez les Gretas Thunbergs ! ».)

    Dans son billet en haut de la page, le professeur Du Berger réaffirme le concept de réciprocité qui doit gouverner les interactions entre l’enfant et son entourage : « L’enfant n’a pas de droits à moins qu’on lui impose aussi des devoirs. »

    C’est vrai dans la société moderne, mais c’était vrai de tous les temps.

    Dans les cavernes, il y a 40,000 ans, quand le clan était réuni autour du feu après le repas, le DEVOIR PREMIER de jeunes d’homo-sapiens, était de se taire et d’écouter les vieux sages parler. Dans une société de transmission orale de connaissances, c’était le prix de la survie. Écouter et apprendre. Et rien d’autre, avant d’avoir, des années plus tard, quelque chose de valable à partager.

    Peut-être que dans les caves voisines, occupées par les néanderthaliens, on avait aboli ce devoir fondamental de déférence et les jeunes grétins ont monopolisé le droit de parler. Avec le résultat que l’on connait.

  39. Paul dit :

    Les enfants ont des devoirs, certes.
    Mais les adultes aussi, dont celui de ne pas torturer les bébés, avant qu’ils soient en mesure de comprendre ce qui leur arrive et par qui.

    Je ne savais pas qu’il fallait recourir au curetage du cerveau pour recueillir les Virions de Wuhan.

    “ Anyone who can do this to a child should be .. ”

    Peut être que les communistes chinois avec leur « anal swab » n’étaient pas les barbares qu’on pensait…

    Le prof érudit le sait probablement : Est-ce comme ça, en passant par les narines, que procédaient les prêtres égyptiens pour retirer le cerveau en préparation de la momification ? Les mêmes outils ?

comment éliminer un abonné indésirable ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s