L’ÉPIDÉMIE REPART, LA JEUNESSE ACCUSÉE

Publié: 28 juillet 2020 dans Uncategorized

C DANS L'AIR

Je ne regarde ni FOX News, ni CNN, ni Radio-Canada ni TVA, ni ARRUDA. J’écoute et regarde l’Europe car ils sont 3 à 4 semaines en avance sur nous. Voici l’échange entre spécialistes (dont un infectiologue et un épidémiologiste) auquel j’ai assisté hier.

Fermeture des plages, des parcs et jardins. Le maire de Quiberon réagit après que 41 jeunes aient été contaminés au covid-19. La Grande Bretagne impose une quatorzaine à tous les voyageurs en provenance d’Espagne, piégeant ainsi des milliers de touristes anglais en vacances en Espagne. Le Maroc interdit tout déplacement depuis et vers des grandes villes. Ces vacances d’été sont en train de tourner court. Le déconfinement est-il trop relâché tant dans les têtes que dans les gestes barrières,  notamment chez les jeunes ? «  La jeunesse doit être plus vigilante » dit Olivier Véran, Ministre de la santé.

On a dit « s’il reprend, ce sera plus tard » … Non! Ça ne sera pas plus tard, il est là! Et il est bien là même ! Partout dans le monde, on s’aperçoit que quand l’épidémie repart, elle repart par les plus jeunes.

Aux USA ça été très clair quand il y a eu des états qui ont déconfiné trop tôt, la moyenne d’âge de ceux atteints du virus était 20 ans. Dans un premier temps, on était contents car il n’y avait pas de mortalité , mais elle est apparue après quand les plus âgés ont été touchés.

Le déconfinement a été dans un mode de relâchement beaucoup trop important. Paradoxalement, les plus âgés qui sont les plus à risque avaient peur, ça faisait 3 mois qu’on leur disait « vous allez mourir ». Ils ont mis des masques, ils sont plutôt restés chez-eux et quand ils ont mis des masques, ils ont protégé les autres et non pas eux. À l’inverse, les plus jeunes n’ont pas mis de masques et ont fait la fête.

Ce n’est pas qu’un problème de culpabilisation, c’est une lourde responsabilité sur laquelle on a insisté pendant des mois, mais qui n’a pas été captée. À force de dire « les plus jeunes, vous ne risquez rien » , il n’y a pas eu de prise de responsabilités. Il faut donc qu’on monte terriblement en responsabilités, il faut donc imposer des choses et à chaque fois on a un temps de retard.

Les masques,  ça aurait dû être imposé dès le déconfinement. Il faut dire aux plus jeunes «  vous n’avez pas seulement la responsabilité de vos grands-pères, de vos mères etc, vous avez aussi celle de vous-mêmes »  car attention! ça tue les jeunes, et il y a la covid chronique, il y a des milliers de personnes qui gardent des séquelles, de grandes difficultés physiques. Il y a des jeunes qui sont fatigués, qui respirent mal…

On a trop laissé l’impression que l’épidémie était finie. Comme un genre de montagnes russes , janvier, février, mars, tout va bien, – « ça va bien aller ! » au Québec-  brutalement on entre dans le confinement, on déconfine tout aussi brutalement, la vie est belle, on prépare l’été, et on s’aperçoit qu’on est beaucoup trop euphoriques, le marteau pour enfoncer le clou devient un peu plus lourd.

Le Ministre de la santé Olivier Véran dit « les patients sont plus jeunes et le taux d’asymptomatiques est lui extrêmement élevé ».  C’est ce qui se passe en ce moment aux USA, en Europe et en Espagne en particulier. Il y a une circulation du virus chez les jeunes et elle est très silencieuse et c’est pour ça que l’on dit  qu’on arrive à bien suivre l’épidémie uniquement avec les gens qui vont se faire dépister et on se trompe parce qu’on ne fait pas de campagne de dépistage massif , donc on ne sait pas où est exactement l’épidémie, et les quelques rares fois où cela a été fait comme en Nouvelle Aquitaine, on s’aperçoit que ce sont les jeunes qui sont contaminés et qu’ils sont essentiellement asymptomatiques.

On a cru qu’on serait capables de contrôler uniquement des clusters et que cela aurait être gérable uniquement en isolant les clusters et on voit que ce modèle-là a failli. Les jeunes ne savent pas qu’ils sont contaminés, de sorte qu’ils vont contaminer d’autres jeunes dans des festivités essentiellement en intérieur. Des études japonaises démontrent que plus de 99% des contaminations sont dues à des choses qui se passent à l’intérieur de façon asymptomatique et silencieuse.

Il y a des scénarios de reconfinement qui commencent à apparaître. L’Europe est extrêmement unie dans cette bataille et ce qui se passe en ce moment en Espagne est probablement prémonitoire de ce qui pourrait se passer chez-nous dans les semaines à venir avec bien sûr les différences, pour des raisons économiques, un déconfinement plus accéléré que chez-eux, les boîtes de nuit qui ont été ouvertes et qui ont été des sources de contamination avec des clusters chez les jeunes.

Ce qui nous a manqué c’est de garder un ton autoritaire sur l’utilisation du masque et on a eu malheureusement beaucoup de messages contradictoires comme « le masque n’est plus obligatoire à l’intérieur des salles de cinéma alors qu’il l’est dans les couloirs » c’est à ne plus rien y comprendre… mais l’important c’est le port du masque dans les atmosphères confinées. Comment voulez-vous avoir un discours clair pour ces jeunes notamment qui se contaminent ? … c’est très compliqué, il y a plusieurs facteurs, on ne peut pas résumer à une seule chose. On doit tirer une sonnette d’alarme pour ces grandes vacances qui sont le véritable enjeu.

Je vous laisse écouter le reste

 

commentaires
  1. Marcel Metcalfe dit :

    Va-t-on se confiner jusqu’à la fin des temps?

    • Reynald Du Berger dit :

      Aucun état n’a les moyens d’un second confinement général. S’il nous faut envisager un autre confinement, il devra être ciblé (des clusters et/ou des groupes à risque) . Pour les masquocondriaques qui se plaignent de l’inconfort du masque, c’est ça ou le confinement.

  2. Isabelle Farand dit :

    j’ai la réponse a la question que je vous ai posé l’autre jour. vous allez être le premier a prendre le vaccin . même celui de Bill Gates si il le faut

    • Paul S. dit :

      La vaccination obligatoire qui fait peur ..

      Pourtant, c’est la vaccination qui avait éradiqué la polio, pourtant assez répandue il y a une couple de générations de cela.

  3. Guillaume dit :

    Bonjour M. Du Berger,

    Je suis rarement (jamais) d’accord avec vous sur la question des changements climatiques, mais je dois admettre que vous frappez dans le mille avec cette publication.

    Je suis dans la tranche d’âge des « jeunes » à laquelle vous faites référence et je dois admettre que j’hallucine à propos du laxisme et du je-m’en-foutisme dont plusieurs font preuve en ce moment.
    Certains couples d’amis faisaient chambre à part en mars, craignant de se contaminer l’un l’autre, et maintenant ils publient sur Facebook des photos de souper d’amis où plusieurs convives partagent un repas, à l’intérieur, collés comme des sardines non masquées.

    C’est à n’y rien comprendre.

    J’espère seulement que le bon sens les rattrapera avant qu’un nouveau confinement forcé le fasse.

    Guillaume

    • Paul dit :

      Bonsoir M. Guillaume,

      Content de pouvoir déduire que vous semblez bien vous porter.

      Pour rendre le masquage efficace et ainsi assurer la protection altruiste de son entourage, un barbu covido-responsable rase sa barbe ou la taille en bouc entièrement recouvrable par son couvre-bouc.
      L’avez-vous fait ?

      De plus, bientôt on démontrera dans des études arbitrées par des paires, que des colonies entières de virus attachées en grappe à un poil perdu pourraient survivre plusieurs jours au sol avant d’être soulevées par un coup de vent et transportées sur leur poil irresponsable vers une innocente victime.

      Allez en paix,
      Paul

      • Guillaume dit :

        Ouais, vous avez un bon point là… Non, malheureusement, je dois admettre humblement que je n’ai pas eu recours au rasage intégral, ni même partiel, au cours des derniers mois. Honte à moi, pauvre barbu inconscient.

        On pourrait même affirmer que je ne suis pas les règles élémentaires de l’hygiène covidienne « by the bouc ».

        Guillaume

      • Paul dit :

        Cher scientifigue,

        Donc de présumé covido-responsable (adéquatement masqué, donc vertueux), vous passez maintenant à covido-conscient (j’en parle du masque, donc je fais ma part), avant de dégringoler dans l’état covido-pressé (dans la fosse à sardines non-masquées de vos amis).

        Soyons créatifs : vous pourriez mettre de la brillantine épaisse, enrichie d’alcool, sur votre pilosité faciale et ainsi étanchéifier les bords de fuite du masque, en même temps retenir les poils covido-contaminés détachés, bien collés aux poils toujours ancrés dans le derme et même retenir au sol (*) les poils fugitifs vraiment perdus. Mais il faudrait beurrer épais.

        Le plus important c’est d’adopter l’attitude covido-pédagogique et continuer de porter le masque pour montrer la voie aux covido-réfractaires.

        Covidolucidement,
        Paul

        NOTE (*) : Un sujet porteur – “Contrôle de la dispersion virale secondaire par l’augmentation de la vitesse de saltation du medium dispersif”. Du vrai bonbon pour un jeune scientifigue qui aimerait se faire publier dans the Nature.

    • Paul S. dit :

      Masque obligatoire en plein air = Abus de pouvoir pour habituer les citoyens, en temps de crise, aux abus à venir dans l’ère du Nouveau Normal.

      Quand on n’est pas collés les uns sur les autres, l’air expiré se disperse et la dilution de la charge virale initiale, si présente, chute drastiquement. Le mouvement brownien s’en chargerait dans l’air stationnaire, mais il y a presque toujours des courants locaux dispersifs.

      • Reynald Du Berger dit :

        il y a 2 semaines 5 000 jeunes asymptomatiques dansaient collés les uns sur les autres sur la promenade des Anglais à Nice… combien de virus a été dispersé … aucun masque !

      • Paul dit :

        En effet, les jeunes aux hormones turbulents, vont finir par être “collés les uns sur les autres”.
        Si masqués, vont-ils les garder ou échanger leurs fluides corporels par la méthode traditionnelle ?

        Sous le Nouveau Normal, devrait-on s’embrasser à travers les masques ?
        Et espérer qu’aucun virus n’était pas à la surface et qu’il n’y aurait pas de migration par capillarité à travers les masques pendant un baiser particulièrement goulu ?

        Pour protéger les vieux croulants que nous sommes contre les jeunes irresponsables, je propose une solution éprouvée : la déportation.
        Voilà la vraie distanciation sociale.

  4. Paul S. dit :

    Du “Nouveau Normal” monotone (donc régressif), quand le scientifigue et le prof filent le parfait amour, revenons à la saine controverse climato-révélatrice.

    La Rome antique était beaucoup plus chaude que celle d’aujourd’hui (malgré les records récents clamés par le GIEC), et elle se portait très bien en ces temps.

    Du moins, c’est ce que conclut une étude récente : “Persistent warm Mediterranean surface waters during the Roman period”.

    Publiée dans le “Nature” : https://www.nature.com/articles/s41598-020-67281-2#citeas
    Rapportée par JoNova : http://joannenova.com.au/2020/07/hottest-summers-in-the-last-2000-years-were-during-roman-times/

    Une petite toge avec ça pour messieurs Rejean et Guillaume ?

    Bien entendu, avec un masque assorti pour ne pas infecter l’entourage en rapportant la bonne nouvelle.

    NOTE : On spécule – “The worst-case scenario of the Paris Agreement has already happened, and it was nearly 2,000 years ago. And instead of being a baked-earth apocalypse, the Roman empire flourished during the warmth and declined as it cooled.”

    Et j’ajouterai : la civilisation se portait également très bien à l’Optimum climatique médiéval, environ mille ans plus tard, quand l’abondance de ressources avait permis d’entreprendre la construction de cathédrales.

    • Paul S. dit :

      Pendant que la prestigieuse revue “Nature” semble concéder un point aux climato-réalistes en publiant un article qui contredit l’évidence concoctée par le GIEC, les illuminés français présentent leur commande au Président de la République.

      “La Convention Climat a étendu sa mission et perdu le Nord” : https://www.contrepoints.org/2020/07/31/377287-la-convention-climat-a-etendu-sa-mission-et-perdu-le-nord

      Perdu le Nord, les français ?

      En fait, ils ont accouché d’un salmigondis de revendications gauchiste, comme l’a fait l’aile progressiste du Parti démocrate américain agglutinée autour de la barmaid Alexandria Ocasio-Cortez avec leur “Green New Deal”.

      Ça ne pouvait pas être autre chose, car la lutte internationale aux changements climatiques n’est qu’un prétexte pour imposer des changements sociaux radicaux.
      Seulement, des idiots utiles peuvent encore croire que la science a parlé et qu’elle était objective.

  5. Jacques dit :

    M. Du Berger

    ‘Il y a 2 semaines 5 000 jeunes asymptomatiques dansaient collés les uns sur les autres sur la promenade des Anglais à Nice… combien de virus a été dispersé … aucun masque ! ‘

    Asymptomatique signifie: sans symptômes cliniques. Donc, à moins de preuves cliniques indiquant une infection ou une maladie, une personne asymptomatique est réputée en bonne santé et rien ne peut laisser croire qu’elle serait infectée par un quelconque agent pathogène.

    D’où une petite question: sur quoi vous basez-vous pour croire que ces 5 000 jeunes non masqués aient pu être infectés, répandant ainsi sur cette promenade mythique des milliards de virions sars cov-2, mettant ainsi en danger les vieux millionnaires séjournant au chic Hôtel Le Negresco ?

    Au début de cette pandémie, les vieux de plus de 70 ans étaient stigmatisés par les jeunes, entre autres. Maintenant ce sont les jeunes qui sont stigmatisés par les vieux! Quelle sera la prochaine cible ? Les bébés peut-être, de sorte que les mères devront cacher leurs poupons ou leur mettre un masque pour une promenade en poussette !

    • Reynald Du Berger dit :

      Jacques « une personne asymptomatique est réputée en bonne santé ». Puis-je me tordre de rire ?

      Vous avez beau tenter d’ironiser, vous êtes à côté de la plaque.  » est réputée »

      Un ti-clin anti-masque est aussi « réputé » informé et intelligent !

      Les chiffres sont là en Europe comme aux USA , là où on a fait beaucoup de tests, ce sont les jeunes qui sont les vecteurs du virus et ils sont évidemment tous asymptomatiques et insouciants.. se foutent de la santé des gens qu ils contaminent. svp informez-vous ailleurs que chez Arruda, rad can et TVA.

    • Paul dit :

      Monsieur Jacques,

      En temps normal, c’est vrai qu’une personne asymptomatique est réputée saine.
      (Sauf le personnel médical, dans une salle d’opération, penché sur votre cage thoracique ouverte, tant que vous êtes en état de gigoter un peu.)

      Mais en temps de pandémie, une personne asymptomatique peut être soupçonnée d’être porteuse de virus. Surtout quand le test de confirmation n’est pas pratiqué à intervalles très courts et qu’il n’y a pas de vaccin, donc le prix de tomber malade est élevé.

      Ce soupçon est raisonnable et il illustre la relativité d’attitudes sociales (et humaines tout court) en fonction du contexte.

      Cette relativisation, n’est pas passée inaperçue par les stratèges verts qui ont déclaré l’état d’urgence climatique (le contexte) et renversé le fardeau de preuve.

      Dans les années ‘70, on était contents d’avoir une petite canicule estivale ici et là et on considérait cela normal.
      Aujourd’hui, Dr. Thunberg et la congresswoman Ocasio-Cortez sont certaines qu’un été chaud présage la fin du monde dans douze ans (maintenant 11) et que l’urgence d’agir justifie le sabordage de la civilisation occidentale.

      Covido-lucidement,
      Paul

  6. Jacques dit :

    @M. Du Berger

    ‘Puis-je me tordre de rire ? ‘
    Oui, vous pouvez bien sûr. En ces temps moroses, le rire peut certainement être bénéfique.

    Vous avez lu mon texte un peu trop rapidement M. Duberger. J’ai bien écrit ‘ …est réputée en bonne santé…à moins de preuve clinique indiquant une infection …’

    Prétendre, comme vous le faites, que ‘ …ce sont les jeunes qui sont les vecteurs du virus et ils sont évidemment tous asymptomatiques …’ constitue une affirmation non seulement sans fondement, mais absurde.

    J’ai pris le temps d’écouter en totalité la très longue et très ennuyante émission C Dans l’Air que vous mentionnez ci-haut. Ils auraient pu condenser facilement le tout en 15 min. Les médecins et autres experts tiennent ici exactement les mêmes propos que ceux qu’on peut entendre au Québec ou ailleurs, lesquels propos sont strictement conformes à la position officielle de l’OMS et de d’autres organisations (CDC, etc …). Ces experts ne répéteront jamais autre chose que le discours officiel sur la pandémie, pour la simple raison qu’ils craignent, avec raison, des représailles.

    Un exemple de ce qui arrive à un médecin qui tient des propos qui ne plaisent pas à l’OMS:

    https://www.naturalblaze.com/2020/07/frontline-er-doctor-from-viral-hcq-video-fired-from-job.html

    Vous dites aussi: ‘svp informez-vous ailleurs que chez Arruda, rad can et TVA’

    J’ai beaucoup d’autres sources d’information, M. Duberger. Je devrais peut-être lire Le Monde (organe de propagande officiel du gouvernement) , le Parisien ou écouter des reportages biaisés et nuls comme cette émission à laquelle vous auriez assisté. Je vous laisse les Français. Vous semblez ignorer qu’il y a longtemps que la France n’est plus ‘le pays des Lumières’.

    Pour terminer, je ne sais pas si ‘Un ti-clin anti-masque est aussi « réputé » informé et intelligent ! ‘ m’est destiné, mais c’est un peu méprisant. Je sais que vous avez tendance à vous emporter quand vous manquez d’arguments, mais bon, ce n’est pas bien grave.

    Selon vos propos, il n’y a plus une seul jeune sur la planète qui peut se prétendre en santé: tous sont infectés et asymptomatiques. C’est sans fondement aucun, mais c’est un discours conforme aux déclarations de l’OMS.

    Au sujet de la (prétendue) contamination asymptomatique :

    https://time.com/5850256/who-asymptomatic-spread/

    Cette Maria Van Kerkhove a dû se rétracter rapidement après avoir imprudemment déclaré que la transmission asymptomatique était très rare…

    Le directeur général de L’OMS, vient de déclarer que cette pandémie sera TRÈS longue. Le directeur ne dit jamais la vérité, mais cette fois, je crois qu’il a fait une exception. Mais comment peut-il prévoir une telle chose ? La réponse est en fait très simple, je vous laisse le soin de la découvrir …

    • Reynald Du Berger dit :

      « Le directeur général de L’OMS, vient de déclarer que cette pandémie sera TRÈS longue »…. il a dit au conditionnel POURRAIT être très longue. Personne ne le sait.

  7. Jacques dit :

    Dans mon post du 31 juillet, j’écrivais ceci:
    ‘Quelle sera la prochaine cible ? Les bébés peut-être, de sorte que les mères devront cacher leurs poupons ou leur mettre un masque pour une promenade en poussette !’

    On peut lire le titre suivant à la p.16 du Journal de Montréal du 9 août 2020:
    ‘Les poupons à risque d’être très malades’
    Nouvelle étude inquiétante sur la Covid chez les bébés

    https://www.pressreader.com/canada/le-journal-de-montreal/20200809/281715501966259

    Alors, avis à touts les parents: il faut au plus tôt faire des pressions auprès de Arruda pour obtenir des masques de très petite taille et adaptés aux poupons. Et n’oubliez pas de désinfecter tout ce votre bébé pourrait toucher! Ne laissez personne l’approcher à moins de deux mètres…

    • Paul dit :

      Le moulin à peur continue et M. Jacques suggère : “.. faire des pressions auprès de Arruda pour obtenir des masques de très petite taille et adaptés aux poupons.”

      Que non, il ne faut pas croire que ce puissant penseur, le Dr. Arruda, ne fait pas sa job de prévoir pour prévenir.

      Les bébés en danger, comme l’étaient les mémés ?

      Alors hop, les mamans, placez vite vos poupons dans des CHSPB (Centres hospitaliers de soins pour bébés) que l’état mettra à votre disposition.
      Ensuite, si la deuxième vague covidique déferlait (ce qu’elle fera, car c’est prévu) on se chargera de protéger les bébés, même contre leurs mamans en interdisant l’accès aux CHSPB.

      En s’apercevant que les bébés crèvent, faute de nourrices, le tonton François fera appel à l’armée et aux préposées dont il augmentera le salaire davantage pour qu’elles entrent en lactation.

  8. Paul dit :

    La jeunesse accusée aussi à Chicago : “Chicago Mayor Drives Past Looters To Arrest 7-Year-Old Having A Birthday Party”
    ( https://babylonbee.com/news/chicago-mayor-protects-citizens-by-arresting-7-year-old-having-a-birthday-party )

    Il faut avoir les priorités à la bonne place dans la ville du crime.

comment éliminer un abonné indésirable ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s