UN BAROMÈTRE MAL ÉTALONNÉ

Publié: 14 février 2020 dans Uncategorized

baromètre

 

Un organisme appelé « Laboratoire sur l’action climatique » en collaboration avec un autre organisme appelé « Unpointcinq »  et l’Université Laval ont produit un sondage qu’ils ont appelé « Baromètre de l’action climatique » (sic) .

Je comprends que ce baromètre prétend être un sondage scientifique et objectif (lol) de l’opinion des Québécois (et Québécoises !… ) sur ce que les sondeurs (ou sondeuses !…)  considèrent comme un problème.

Un sondage comprend un sondeur et des sondés… et parfois des méchants analystes.

Je suis ce méchant analyste. Méchant mais  surtout agaçant … comme le moustique qui a réussi à traverser votre moustiquaire et qui vous bourdonne à l’oreille la nuit…  et j’ai quelques  questions à poser et des commentaires à formuler surtout aux sondeurs (ou sondeuses).

Vos questions sont-elles formulées de manière à ce que les réponses de vos sondés aillent le plus souvent dans un sens favorable à la cause de « l’action climatique » que vous défendez ?

Votre organisme partenaire qui s’affiche comme « Unpointcinq » est-ce pour le 1,5 degrés celsius qu’il ne faut surtout  pas dépasser en 2100 sous peine d’apocalypse ?

Deux questions pour évaluer la valeur des opinions de vos sondés.

Comment avez-vous sondé le niveau de scolarité de vos sondés?

Quel est le niveau de connaissances scientifiques de vos sondés?

Quelles sont les sources d’information de vos sondés ?

Votre « baromètre » permet-il de dégager des tendances régionales ? – Autrement dit, je parle à la radio ici à Québec et au Saguenay , mais pas à Montréal, sur le climat presque à chaque semaine. Cela se reflète-t-il dans votre sondage ?

Dans les années 1950, mon père avait acheté un beau baromètre, mais avant de l’accrocher au mur, il m’a expliqué pourquoi et comment il fallait l’étalonner. Et de temps en temps , il fallait lui donner une bonne pichenotte  pour décoller l’aiguille.

 

Messieurs dames du « Laboratoire de l’action climatique », votre aiguille est collée !…

 

 

 

 

commentaires
  1. François Riverin dit :

    Ce groupe est un outil de propagande d’Ouranos et subventionné par l’ancien ministre David Hertel. Rappelons qu’Ouranos vit au crochet de l’État aussi. Tout est dans tout dans ce bas monde.
    https://www.reseau-environnement.com/nouvelle-unpointcinq-appui-financier-et-rejoint-reseau/

    • Rick981 dit :

      Vrai Ray ! J’en ai un (à cheveu) et effectivement…une pichenolle…’Ben à partir d’un cheveu… la pression,là… Bon ma Davis est plus fiable,là…

    • Paul S. dit :

      Tout un tas malodorant cet Unpointcinq, trop à l’étroit dans la latrine “d’incubation” fructueuse d’Ouranos.

      Aussi, l’auteur principal du Baromètre de l’action climatique 2019, madame Valériane Champagne St-Arnaud, chercheuse postdoctorale en communication environnementale, Université Laval, comment peut-elle justifier l’investissement de la société dans ses études poussées ?

      À quoi bon de “postdoctorer” sans fin, quand Mlle Greta Thunberg, une drop-out autiste, obtient des résultats bien plus probants, y compris un doctorat honoris causa, sans étudier ?

      La “communication environnementale”, c’est de la propagande.
      Sans postdoctorer, la dame Valériane aurait SEULEMENT besoin de savoir ceci :

      « “The most brilliant propagandist technique will yield no success unless one fundamental principle is borne in mind constantly – it must confine itself to a few points and repeat them over and over.”
      ― Joseph Goebbels »

      Je me demande si tous ces parasites verts se rendent compte que sans les 10 milliards $ annuels que l’état québécois reçoit grâce au pétrole sale albertain, nous devrions, avec regrets, nous passer de leurs bons services.

      N.B. : Le renvoi de M. Riverin contient la réponse au questionnement du prof concernant l’origine du label “Unpointcinq” : « Unpointcinq obtient un appui financier de 1,5 M$ du gouvernement du Québec et se joint à Réseau Environnement »
      Quelle farce navrante du bouffon Couillard.

  2. Marcel Metcalfe dit :

    Personnellement, je ne crois pas ce sondage, tous sont pour la vertu, mais peu prendront les moyens nécessaires pour y arriver. Nous sommes de grands parleurs et de petits faiseurs… Et dans ce cas, j’en suis ravi.

  3. Paul S. dit :

    “.. les Québécois sont disposés à passer à l’action climatique! Près de 86 % d’entre eux agissent déjà pour le climat ..” – ânonne l’idéateur Philippe Poitras d’Unpointcinq.

    On fait ça comment – agir POUR le climat ?
    À l’opposée d’agir contre le climat ?

    La question principale omise dans les questions de validation du professeur Du Berger : « chaque sondé, combien de dollars ou quel pourcentage de son revenu net, est-il prêt à sacrifer pour passer à l’action climatique ? »

    En fait, c’est la seule question qui compte !

    Bien entendu, ces dames les chercheuses et leur mandataire Léger, se sont bien gardés de poser cette QUESTION QUI TUE (l’élan climatique des sondés dans le contexte de la vraie vie).

  4. Jacques dit :

    ‘On fait ça comment – agir POUR le climat ?’

    M. Paul, vous trouverez ici toutes les réponses: Taca vous explique très clairement comment agir pour le climat, et en français à part ça:
    https://www.taca.asso.fr/

    • Paul dit :

      Je vois Jacques, les français ont aussi leurs « On jase là ! »
      Et ils sont nombreux.
      Et ils sévissent même sans la pleine lune.

      Taca te faire harakiri, c’est tout !

  5. Paul dit :

    Cher prof,

    Voilà, pour vous, une belle opportunité de combat des chefs. Ou plutôt d’une cheffesse contre un chef.

    La post-doctoresse, madame Valériane Champagne St-Arnaud (https://www.valerianechampagne.ca/), invite à croiser le fer : “N’hésitez pas à me contacter pour discuter du sujet des comportements écoresponsables: je suis insatiable.”

    Mais, sait-elle seulement de quoi elle parle ?
    À la page 23 de son rapport, elle propose “S’impliquer dans un mouvement citoyen” comme moyen de lutte contre les changements climatiques.
    S’agirait-il de “Flatulents anonymes” ?

    Salutations écoattentives,
    Paul S.

  6. PierreL. dit :

    Nous ne somme plus très loin du ministère de la Vérité Scientifique. Ils pourront alors décerner le prix Lyssenko 2020 à quelques uns de leur membre les plus méritant.

comment éliminer un abonné indésirable ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s