UNE LUTTE IRRÉALISTE CONTRE LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES

Publié: 1 février 2020 dans Uncategorized

lutte

Je suis heureux d’être associé au mémoire présenté hier en Commission parlementaire à Québec, par mon collègue le physicien Alain Bonnier, dans le cadre du projet de loi 44  » Loi visant principalement la gouvernance efficace de la lutte contre les changements climatiques et à favoriser l’électrification » . Vos commentaires seront reçus avec bienveillance.

commentaires
  1. lucbmenard dit :

    Je suis d’accord avec les recommandations du mémoire. J’ajouterais mettre l’accent sur la conservation et la mise en valeur de nos ressources énergétiques et s’occuper davantage
    du problème de la pollution.

  2. Jacques dit :

    Bien que je sois d’accord avec ce mémoire, je serais très étonné si le gouvernement de la CAQ retenait ne serait-ce qu’une seule des recommandations qu’il contient. Mais je pense qu’il fallait quand même le présenter, afin montrer entre autre que l’alarmisme climatique ne fait pas consensus.

    Adopter ce mémoire, même en partie, serait de toute évidence un suicide politique pour Legault. Il y a plus de chances que ce dernier s’inspire plutôt du projet de loi climatique déjà présenté par notre Dominic national, projet rédigé et révisé par des juristes et des scientifiques chevronnés (leur identité n’a pas été dévoilée à ma connaissance).

    https://www.ledevoir.com/opinion/idees/571600/environnement-il-faut-adopter-une-vraie-loi-pour-le-climat-au-quebec

    Dominic a servi un avertissement sérieux:

    ‘ L’un des climatologues les plus éminents, John Schellnhuber, nous dit : « La différence entre 2 degrés et 4 degrés de réchauffement, c’est la civilisation humaine. » ‘

    Je suis plutôt d’avis que la différence entre 2 degrés et 4 degrés, c’est 2 degrés …

    Sans doute Dominic ignore-t-il le rôle joué par Schellnhuber concernant ce fameux 2 degrés qu’il ne faut pas dépasser. Si Dominic lit l’anglais, il pourrait voir ici ce qu’il en est dans cet article du Spiegel;

    https://www.spiegel.de/international/world/climate-catastrophe-a-superstorm-for-global-warming-research-a-686697.html

    Le paragraphe: ‘The Invention of the Two-Degree Target’ est assez instructif !

  3. Jean Pierre Rivest dit :

    Ce photo-montage représente bien, malheureusement, notre niveau de débat national actuel ; un scientifique apte à débattre chiffres en main au pied de notre Greta, version masculine érigée sur un podium, simple lobbyiste inculte scientifiquement du  » sauvons la planète « , appuyée par nos médias « intellectuelles » dit « progressiste » (de la pensée unique) ; Devoir et compagnies…

  4. rtremblay dit :

    Ce qui est difficile dans cette problématique du RCA c’est la résistance au changement. La société ne bouge pas vite. Le message des climato-sceptiques n’a rien d’encourageant pour améliorer les choses. Si chaque pays fait juste attendre que son voisin fasse quelques choses pour réduire ces GES ça sera très difficile. Le focus sur les moyens à prendre pour respecter nos engagements c’est cela qui est problématique.

    Par ailleurs, on voit bien que Jacques n’a pas compris l’importance du 2 C et je ne sais pas si ça vaut la peine de lui expliquer car il ne semble pas avoir fait l’effort de le comprendre par lui même…. en passant votre article de 2010 de spiegel : il a été directement dans mon bac à recyclage 🙂

  5. Jacques dit :

    ‘Par ailleurs, on voit bien que Jacques n’a pas compris l’importance du 2 C et je ne sais pas si ça vaut la peine de lui expliquer car il ne semble pas avoir fait l’effort de le comprendre par lui même…. en passant votre article de 2010 de spiegel : il a été directement dans mon bac à recyclage’

    Je comprend parfaitement que ce 2 C est important, voire essentiel, pour avoir une base afin de calculer la réduction des émissions supposément nécessaires pour ne pas dépasser ce seuil arbitraire. Aucune catastrophe ne se produira si ce 2 C était dépassé (very high confidence).

    Il est bien évident que M. Tremblay n’a pas compris et ne comprendra jamais que le Giec n’a rien à voir avec la science. Même si on constatait dans la prochaine décennie un refroidissement marqué, il ne comprendrait toujours pas …

    Au lieu de mettre cet article du Spiegel au recyclage, M. Tremblay aurait été mieux avisé de jeter tous les rapports du Giec à la poubelle (ils sont non recyclables).

comment éliminer un abonné indésirable ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s