LE POINT

Publié: 30 octobre 2019 dans Uncategorized

islam

 

Dans la tempête médiatique qui a suivi la résiliation par l’Université Laval de la bourse que j’offrais à un étudiant ou une étudiante de premier cycle en géologie ou génie géologique, j’ai cru bon de nuancer ce qui en a été rapporté par les médias.

J’ai pris contact avec la Fondation de l’université pour savoir ce qui m’était reproché. La responsable a refusé de m’informer de la nature des propos qu’on aurait trouvés « incompatibles avec les valeurs de l’université ».

J’ai cru d’abord que c’étaient mes opinions exposées publiquement sur les changements climatiques qui avaient choqué cette université qui prétend  à la « carboneutralité » (sic).

J’ai appris ensuite qu’un média avait fouillé un site internet anonyme et scandaleux « sortons les poubelles », sur lequel on fait le procès de plusieurs douzaines d’animateurs, journalistes et chroniqueurs des deux radios de Québec que ces courageux anonymes appellent  radios poubelles (FM93 et CHOI Radio-X)

On a sorti de son contexte un de mes propos de 2017 sur l’islam.

Il m’est arrivé souvent sur ces médias comme sur mon blog, de critiquer la doctrine de l’islam et de le faire en termes sévères et non équivoques. La Charte canadienne des droits et libertés m’y autorise, en autant que je n’attaque pas les personnes qui sont à mon avis les premières victimes de cette doctrine, les musulmans eux-mêmes.  Mon expérience et ma connaissance de l’islam  se basent sur une vingtaine de séjours que j’ai effectués dans des pays musulmans comme l’Iran, l’Égypte, le Liban, la Libye, la Syrie, la Jordanie et le Yémen. J’ai lu le Coran et une partie des Hadiths. J’ai visité plusieurs douzaines de mosquées, toutes aux proche et moyen orient.

Du temps où j’étais directeur du département des Sciences de la Terre de mon université, il m’est arrivé d’accueillir et d’ «  accommoder raisonnablement » des étudiants musulmans africains en leur trouvant un local de prière. J’étais aussi le professeur qui dépannait les nouveaux arrivants étrangers autant professeurs qu’étudiants en géologie, qui devaient affronter le double choc thermique et culturel pour venir étudier ou faire carrière dans cette froide mais chaleureuse «  université du Moyen-Nord ». On ne peut donc surtout pas me traiter de xénophobe ou d’islamophobe, ce détestable dernier mot ayant été inventé par la communauté islamique française afin d’interdire toute critique de l’islam.

Des animateurs de radios québécoises ont déjà reproché à l’Université Laval de recevoir comme conférenciers sur son campus des islamistes notoires aux propos à la limite du supportable, entre autres sur les droits de la femme.

J’ai eu ce matin l’occasion de nuancer mes propos sur une radio locale du Saguenay, et demain je le ferai avec un animateur bien connu de Québec, Éric Duhaime, lui aussi de la brochette des têtes de turcs de « sortons les poubelles » .

Je déplore et condamne la décision de la Fondation de l’Université Laval de résilier le contrat que j’avais avec elle. On m’a cependant  assuré que les étudiants ne subiraient aucun préjudice, suite à cette décision. La Fondation offrira la bourse mais de façon anonyme.

J’ai néanmoins l’intention de prendre contact avec l’Association des étudiants en géologie et génie géologique, pour les mettre au courant du dossier et leur offrir quand même et de façon détournée (sans passer par la Fondation)  cette bourse annuelle de 1 000$ avec un engagement de 5 ans. Ils auront  peut-être droit ainsi à un « 2 pour 1 ».

commentaires
  1. Jean Pierre Rivest dit :

    Bravo pour votre résistance et résilience , mais jusqu’où peut aller la  » rectitude politique  » .
    Malheureusement loin tant que le ridicule ne tuera pas ses propres auteurs …..
    La dernière vague française semble traverser l’Atlantique, Interdire l’espace publique ( du moins elle essaie) aux porteurs d’une critique de l’islam et vos détracteurs universitaires doivent probablement s’abreuver dans l’auge des journaux Le Monde et Libération le fin du fin de la gauche bien-pensante ou de son greffon Le Devoir !
    Petite anecdote ; j’avais dénoncé les propos d’un de nos dramaturges( M.T.) qui avait proclamé à trois reprises, lors d’une entrevue à Radio-Canada : qu « il faut détruire la religion catholique » ; rien de moins, en interrogeant s’il serait permis d’en dire autant de l’islam…et pourquoi alors , les deux poids deux mesures ! Évidemment on invoquait la liberté d’expression pour défendre le dramaturge mais la question restait embarrassante et la réponse incomplète .
    En conclusion prenons note qu’au Québec il n’est pas de mise de critiquer l’islam mais par contre ‘il existe un crachoir public qui se nomme Église et histoire nationale pré soixante-huitard ou communément appelé « Grande Noirceur » .!

  2. Patrick Dzus dit :

    Reynald , cette mise au point était nécessaire .Tu as fait bien plus que ces donneurs de leçons pour les populations musulmanes . Tout comme celle de la nouvelle religion verte , il n’est donc pas possible de critiquer la doctrine islamique …Je me demande bien comment tout cela va finir .

    • Fernand Trudel dit :

      Reynald,

      je constate que deux religion (Islam et les verts) ne souffrent pas de propos contraire aux leurs. On appelle ça de la dictature religieuse.

  3. Jacques Maranda dit :

    Vous êtes tout un homme. Bravo Jacques Maranda

    Le mer. 30 oct. 2019 08:56, Le blog de Reynald Du Berger a écrit :

    > Reynald Du Berger posted:  » Dans la tempête médiatique qui a suivi la > résiliation par l’Université Laval de la bourse que j’offrais à un étudiant > ou une étudiante de premier cycle en géologie ou génie géologique, j’ai cru > bon de nuancer ce qui en a été rapporté par les méd » >

  4. Normand dit :

    M. DuBerger, vous dites « je n’attaque pas les personnes qui sont à mon avis les premières victimes de cette doctrine, les musulmans eux-mêmes »…

    Je me permets de rappeler le message accompagné de 2 photos que j’avais posté il y a quelque temps et qui permet de constater les changements insidieux et inquiétants qui peuvent s’implanter en une génération :
    https://duberger.me/2019/02/09/bravo-madame-charest/#comment-72017

  5. danielemond dit :

    Le Québec a besoin d’hommes comme vous
    Merci de vous tenir debout pour ceux et celles qui n’ont pas de tribune.

  6. Tarik dit :

    L’Université Laval a eu AMPLEMENT raison de vous retirer la bourse, à leur place je serais même allé encore plus loin. Il y a des limites à vous croire supérieur à tout le monde, à répandre votre obsession de l’Islam et vos opinions toxiques, dogmatiques, mensongères et fascisantes sur les ondes publiques surtout dans une ville qui a subi un attentat terroriste perpétré par un Québécois contre des musulmans. Vous n’avez aucune honte, vous n’êtes ni une victime ni un martyr de la liberté. Votre arrogance vous perdra.

    • Reynald Du Berger dit :

      M. Tarik vous dites « Votre arrogance vous perdra »… me lancez-vous ainsi une fatwa ? J’affirme mon droit de critiquer toute doctrine ou religion et sachez que je ne me laisserai intimider ni par vous ni par personne.

      • Tarik dit :

        Je ne vous lance aucune fatwa, ca ne m’intéresse pas, je n’ai pas la compétence pour cela et nous sommes au Canada donc les lois canadiennes s’appliquent en tout temps et partout. Vous m’avez déjà fait le même coup de la fatwa auparavant et vous vous excitez pour rien, comme à votre habitude.

  7. PierreL. dit :

    Juste un mot pour vous dire de continuer quand même, vous nous donnez un point de vue que l’on entend pas et que l’on doit entendre pour se faire une opinion.

  8. James C' dit :

    Encore une histoire de religion!!!
    Même si je suis contre toutes formes de religions, je constate qu’on ne pourra jamais s’en débarrasser. Toujours une source de conflits. La mienne est meilleure que la tienne. Il y a des extrémistes et des fondamentalistes partout dans toutes les religions. Sans parler de la religion climatique.

    Mais la »censure » des opinions est mauvaise et néfaste pour tous. M. DuBerger, vos croyances vous appartiennent et personne ne doit vous abstenir ou vous enlever privilèges et opinions.

    D’ailleurs, comble de sottise, l’article en question dans La Presse, je crois, faisait état, en titre de vos convictions de climato-septique. On ne disait aucunement que c’était à cause de vos convictions sur une certaine forme de l’Islam.

  9. Paul S. dit :

    Pour bien ancrer le dictat de la rectitude politique, on marginalise publiquement les récalcitrants.

    • mario dit :

      Honte à l U Laval !
      Voici un lieu de savoir qui se vante d être à l avant-garde des concepts et idées scientifiques… et qui refuse tout débat scientifique. Pas de zones grises en Sciences…
      On se croirait au temps de Galilée !
      Merci de combattre M du Berger, vous êtes un excellent leader !
      Par ailleurs, TOUT le monde de l éducation est à questionner dans le dossier climat; lavage de cerveaux à plein, du primaire à l université !
      Par exemple, afin d avoir de bons résultats dans le cours de monde contemporain, mon garçon de 17 ans doit écrire des réponses vertes et climato-crédules contre son gré. Pourtant, il est comme moi, un climato-sceptique éveillé !

      • Paul S. dit :

        Le professeur Mario affirme l’évidence : “ Par ailleurs, TOUT le monde de l éducation est à questionner dans le dossier climat; lavage de cerveaux à plein, du primaire à l université ! ”

        Dans une communication privée au prof Du Berger, en parlant de professeurs en sciences pures et appliquées, j’avais écrit :
        “ Vous avez dû vous poser la même question que moi, comment des professeurs compétents peuvent enseigner dans les universités leur salade verte climato-catastrophiste, que n’importe quel étudiant pourrait disqualifier en se servant seulement de connaissances du niveau d’école secondaire.

        Aux températures ambiantes sur notre planète, l’effet radiatif attribué au gaz carbonique n’a tout simplement pas le punch suffisant pour contrôler le climat.

        Des profs incompétents ou malhonnêtes ou peu curieux (donc incompétents et malhonnêtes) ? “

  10. Paul S. dit :

    La gauche et ses créatures appellent toujours au contrôle de la libre expression, quand celle-ci les gêne.

    Dr. Greta Thunberg le sait très bien et ses répétiteurs – marionnettistes encore mieux : “ Greta Thunberg Calls on Facebook to Censor Her Critics ”
    https://www.breitbart.com/environment/2019/10/31/greta-thunberg-calls-on-facebook-to-censor-her-critics/

    Les socialistes et les islamistes savent aussi comment s’y prendre pour faire taire leurs opposants : “ Facebook and Twitter urged to suspend Donald Trump after attack on Ilhan Omar “
    https://www.salon.com/2019/04/15/facebook-and-twitter-urged-to-suspend-donald-trump-after-attack-on-ilhan-omar/

    Alors, pourquoi être surpris de ce qui est arrivé au prof ?
    La rectitude politique est un outil redoutable dans les mains d’ennemis de la démocratie, nécessairement appuyée sur la libre expression.

  11. Paul S. dit :

    Cet été, à bicyclette, ça brassait le bonhomme.

    Maintenant, en auto, ça indispose la suspension de ma vieille voiture et augmente sa consommation.

    Je parle de l’orgie de dos d’âne plantés par l’administration de Valérie Plante dans la plupart de rues transversales de plusieurs arrondissements montréalais.
    S’il s’agissait d’un rappel occasionnel ou opportun au civisme et à la prudence au volant…
    Mais mettre ces entraves à tous les 50 mètres dans une rue secondaire relève de l’obsession contre la voiture.

    Il y a le coût, le danger pour des personnes malades ou ayant subi des interventions chirurgicales qui ne peuvent pas tolérer des secousses, mais il y a aussi les émissions accrues des gaz à effet de serre.
    Évidemment, tous ces émules du brillantissime Luc Ferrandez ne savent pas que chaque ré-accélération d’un objet possédant une masse, dont une voiture, requiert beaucoup d’énergie (proportionnalité aux vitesses au carré, ainsi que des émissions accrues, attribuables au changement de régime des moteurs à combustion interne).

    Des nombreuses tonnes de CO2 inutiles, émises pour le bon plaisir de la mairesse montréalaise.

comment éliminer un abonné indésirable ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s