MISE EN DEMEURE OUVERTE AU JOURNAL LA PRESSE

Publié: 11 octobre 2019 dans Uncategorized

Capture d’écran, le 2019-10-11 à 08.36.06

À « L’équipe de la Presse »

Dans L’édition du 11 octobre du journal La Presse, sous le titre « Vrai ou faux », vous avez analysé le débat francophone des candidats au poste de Premier ministre à l’élection canadienne qui aura lieu le 21 octobre.

Maxime Bernier, le candidat du Parti populaire canadien, en réponse à une question du journaliste François Cardinal de votre journal et j’imagine aussi de votre « équipe », a fait référence à la Déclaration européenne sur le climat qui a été adressée à l’ONU la semaine dernière et dont j’ai signé avec 13 autres co-signataires, la lettre de motivation accompagnant la Déclaration.

VRAI OU FAUX ?

MAXIME BERNIER

AFFIRMATION

« Il faut bien dire que 500 scientifiques à travers le monde ont écrit au secrétaire général de l’ONU pour dire qu’il n’y avait pas d’urgence climatique. […] Ce qu’on demande, c’est encore plus d’études sur l’impact du Soleil par rapport aux changements climatiques. »

VÉRIFICATION

Comme le rappelait le journaliste François Cardinal dans sa question à Maxime Bernier, les signataires de cette lettre sont controversés. On y trouve des gens connus pour nier le réchauffement climatique, et ils ne sont d’ailleurs pas tous scientifiques, relevait il y a deux semaines l’Agence Science-Presse, évoquant le Néerlandais Guus Berkhout, le Québécois Reynald Du Berger et le vicomte Monckton de Brenchley, un Britannique qui s’est autoproclamé membre de la Chambre des lords et Prix Nobel, ce qui est faux dans les deux cas. Quant au lien entre le Soleil et le réchauffement de la planète, cette théorie a été invalidée il y a longtemps, rapportait dans un article étoffé le quotidien français Le Monde, en 2015, soulignant que l’intensité solaire diminue depuis 60 ans, alors que les températures terrestres sont de plus en plus élevées.

 

1- Vous affirmez « On y trouve des gens connus pour nier le réchauffement climatique,… » Les signataires ne nient pas le réchauffement climatique. Ils en contestent cependant l’intensité et la cause anthropique.

2- « et ils ne sont d’ailleurs pas tous scientifiques, relevait il y a deux semaines l’Agence Science-Presse, évoquant le Néerlandais Guus Berkhout, le Québécois Reynald Du Berger et le vicomte Monckton de Brenchley, un Britannique qui s’est autoproclamé membre de la Chambre des lords et Prix Nobel, ce qui est faux dans les deux cas. » 

Le professeur Guus Berkhout est celui qui m’a demandé d’agir comme représentant du Canada français pour la Déclaration européenne sur le climat, laquelle deviendra une déclaration mondiale. La professeur Berkhout est géophysicien (comme je le suis aussi) et professeur émérite à l’Université de La Haye (Pays Bas). Il est aussi ingénieur et membre de l’Académie royale des arts et des sciences. Je ne connais pas la formation du Vicomte Christopher Monckton of Brenchley. Je l’ai croisé à une conférence scientifique sur le climat à Washington et à une autre à Dusseldorf (Allemagne). Il a été conseiller de la Première ministre britannique Margaret Tatcher.

Personnellement, j’ai été professeur de géophysique  à l’Université du Québec à Chicoutimi pendant plus de 30 ans. J’ai contribué à former plusieurs centaines de géologues et  d’ingénieurs à qui j’ai enseigné la Physique du Globe et l’art et la science de l’exploration minière et pétrolière. Quand j’ai pris ma retraite en septembre 2000, j’étais déjà professeur titulaire depuis 14 ans.

Je vous demande donc de corriger vos affirmations d’ici une semaine, à défaut de quoi je déposerai une plainte au Conseil de presse du Québec.

Reynald Du Berger

 

 

 

commentaires
  1. Marcel Metcalfe dit :

    Les journalistes de nos médias sont de plus en plus de mauvaise foi, et ils écrivent ou pérorent avec un agenda en tête, nous convaincre, nous embrigader dans ce qu’ils veulent bien nous faire croire, c’est à dire leur vérité, et non la vérité. Prenons l’exemple des changements climatiques, jamais au grand jamais on invite à discuter des scientifiques qui sont contre ce que les alarmistes nous lancent à la figure depuis des années, on se contente de nous marteler 24/24 hres. les faussetés du GIEC et de l’ONU en passant par Al Gore,et ici au Québec, notre clown Dominic Champagne. Nos enseignants bourrent le crâne de nos jeunes dans nos écoles avec ces faussetés à en rendre plusieurs anxieux et malades. Si rien n’est fait, on se prépare tout un monde de cons! Heureusement, plusieurs, dont vous, se désâment pour nous faire voir la vérité.

    • rexterras dit :

      Votre liste de faux prophètes est incomplète (les faussetés du GIEC et de l’ONU en passant par Al Gore,et ici au Québec, notre clown Dominic Champagne). Vous oubliez la plus célèbre: Grota Toutouneberg!.

    • André Roy dit :

      La Presse est devenue un torchon, comme le GIEC.

    • Jean-Pierre Gouin dit :

      Il est impératif de se regrouper pour faire obstacle à cette propagande infernale de la fin du monde. Beaucoup de commentaires sur les médias sociaux de gens qui pensent comme nous mais isolés, la force de ces frustrés du système déguisés en écologistes vient du fait de la complaisance des médias et des politiciens en quête de votes et surtout de leurs organisations structurées. À nous de les concurrencer!

      • Paul S. dit :

        “.. la force de ces frustrés du système déguisés en écologistes vient du fait de la complaisance des médias ..”

        Les dés sont pipés, car la presse a abandonné son rôle d’arbitre impartial, pour devenir un acteur engagé.

        “ À nous de les concurrencer !”

        Comment ? On continue à fonctionner comme si les medias faisaient leur travail et on fait semblant de les croire sur parole.
        Tandis qu’un climato réaliste n’est pas cru et n’est pas entendu.

  2. Normand dit :

    Dans ce merveilleux monde du 2 poids, 2 mesures, des géophysiciens sont déclarés inaptes à se prononcer dans le débat MAIS quand nos médias titrent :

    « 359 scientifiques appuient les manifestations étudiantes pour le climat »

    Une recherche rapide dans la liste des signataires nous permet de trouver rapidement leur champs d’expertises : Science sociale, Science de l’Éducation, Administration, Santé publique, Mathématicien, Géographe, Architecte, etc…

    https://www.ledevoir.com/opinion/idees/549620/scientifiques-et-universitaires-en-appui-aux-manifestations-etudiantes-pour-le-climat

    • Normand dit :

      J’ajouterais que nos médias ont présenté Steven Guilbault comme une sommité en matière d’environnement depuis plus de 20 ans… d’ailleurs Justin Trudeau l’a recruté en tant qu’expert en la matière.

      Pourtant, M. Guilbault n’a pas complété ses études amorcées en informatique et en relations industrielles pour aboutir en sciences politiques et en théologie.

      Quant à Mlle Thunberg, elle a étudié en… ??? Ah non, c’est vrai, à 16 ans, elle ne va déjà plus à l’école.

      Quand tu est du « bon bord » (selon nos journalistes activistes), c’est incroyable comment les critères de compétences pour exprimer une opinion peuvent être malléables !

      • Paul dit :

        M. Normand sur les qualifications pertinentes de S. Guilbeault au débat sur le climat : “Pourtant, M. Guilbault n’a pas complété ses études amorcées en informatique et en relations industrielles pour aboutir en sciences politiques et en théologie.”

        Tout comme le boss, J. Trudeau qui a très rapidement lâché les études en génie à la Polytechnique et en géographie environnementale à McGill.

        Les deux doivent bien s’entendre, car également ignares en ce qui concerne les principes scientifiques invoqués et abusés par Dre Greta Thunberg.

        Au fait – le “débat sur le climat” : inexistant et INTERDIT par les bons soins du quatrième pouvoir vigilant.

  3. Ginette dit :

    Bon c’est ce que j’ai toujours dite sur le climat il est variable et c’est normal. les médias sèment la terreur et tout le monde embarque dans ces arnaques et son terroriser par ces mensonges. Enfin quelqu’un agit et c’est urgent. les médias sème la terreur la haine. Le pire la vérité nous est caché

  4. Jean Pierre Rivest dit :

    ….Et ils se référent entre eux les journalistes pour aller ainsi de distorsion en distorsion de fact-check en fact-check pour apporter la vérité incontestable ! Hier en partageant l’article du site climato-réaliste concernant la Déclaration européenne sur le climat voilà qu’apparaît intrusivement le fact-check du très objectif journal de gauche Le Monde; voici donc mon cher professeur la vérité que vous ignoriez:

    LEMONDE.FR
    Fact-Check
    FAUX : La responsabilité humaine dans le réchauffement climatique est avérée
    Le site d’extrême droite américain « Breitbart » nie le réchauffement climatique en citant un « fondateur de Greenpeace ». Une intox grossière reprise par Trump

    P.S.: voilà une des référence du journaliste François Cardinal qui deviendra lui-même référence pour ses confrères , Tout comme Céline Galipeau en ondes déclarant à Maxime Bernier qu’il y avait consensus à 97% des scientifiques sur la question climatique; deviendra une autre bonne référence pour un de ses confrère et consœur

    • rexterras dit :

      Ah le fameux et extraordinaire 97% de TOUS les scientifiques du monde!!! Et peut-être 100% des élèves de la malade mentale qui a grimpé le Pont.

  5. Normand dit :

    « …les signataires (500) de cette lettre sont controversés… » ???
    Controversés pour qui ? C’est un défaut ? Ça prouve quoi ?

    Albert Einstein a déjà connu ça, être controversé…
    Le 13 mars 1931 était publié « 100 Authors against Einstein »
    Ce à quoi Einstein aurait répondu « si les arguments sont solides, un seul aurait suffit »

  6. Jacques dit :

    Bonne chance au Prof avec sa plainte au Conseil de Presse du Québec. Une réponse positive de la part du Conseil de Presse est aussi peu probable que de gagner le gros lot du LottoMax…

    Toute personne qui attaque publiquement le Giec doit s’attendre à être clouée au pilori, surtout si cette personne a des liens avec domaine de la science ou des médias.

    Il y a un phénomène assez particulier qui apparaît dans toute ces manifestations de l’hystérie climatique. En général, la population n’a pas tendance à faire confiance aveuglément au monde politique. Alors comment expliquer qu’une majorité de la population fasse aveuglément confiance au Giec?

    Une réponse possible vient du fait que le Giec est présenté dans les médias comme étant une organisation scientifique, ce qui n’est absolument pas le cas.

    Le Giec, comme son nom l’indique, est une organisation gouvernementale, donc politique. Le Giec est finançé et totalement contrôlé par l’ONU, une colossale bureaucratie gouvernementale.

    Le Giec ne fait pas de science. Le Giec nomme un groupe de scientifiques de divers domaines dont les compétences varient d’excellentes à douteuses. Il a été prouvé (1) que plusieurs contributeurs à la rédaction des rapports du Giec ont des liens étroits avec des groupes d’activistes comme Greenpeace ou le WWF (World Wildlife Fund).

    Le mandat de ce groupe de personnes choisies par le Giec est simple: étudier l’influence des activités humaines sur l’évolution du climat.

    La conclusion di Giec sera toujours celle-ci:
    Le réchauffement climatique est réel et les humains en sont le principal responsable (surtout à cause des GES).

    D’où la phobie du carbone qui déferle sur l’Occident et conduit aux absurdes déclarations d’urgence climatique et à l’impossible décarbonisation des économies.

    Arriver à une autre conclusion signerait l’arrêt de mort du Giec.

    On pourrait poser la question suivante:
    Pourquoi faut-il que la science climatique soit contrôlée par une organisation politique ? Le grand Physicien Richard Feynman n’a-t-il pas dit ceci à ce propos:

    ‘No government has the right to decide on the truth of scientific principles, nor to prescribe in any way the character of the questions investigated.’

    REMARQUE. Christopher Monkton n’est peut-être pas un scientifique, mais cela ne signifie pas que ce soit un ignare comme le journaliste Cardinal de la Presse:
    https://www.heartland.org/about-us/who-we-are/lord-christopher-monckton
    Evidemment, Cardinal répondrait que le Heartland Institute est un think tank climato-sceptique financé par les pétrolières ! On n’en sort pas.

    (1) Voir le chap. 6 du livre de la journaliste d’investigation Donna Laframboise:
    The Delinquent Teenager
    who was mistaken for the world’s top climate expert

  7. Reynald Du Berger dit :

    rtremblay , Guillaume et On jase là. Je vois au score moyen de 4,5 étoiles, que vous avez lu ce billet… merci pour votre une étoile à défaut de pouvoir me coller 5 anti-étoiles… – j’ai pourtant demandé à l’hôte wordpress de permettre les étoiles négatives- … La demi-étoile qui termine mon score vous trahira toujours… pourquoi ne pas me lasser vos commentaires sur ce sujet ?

    • Daniel C. dit :

      La Dr Julie St-Pierre annonce que l’obésité chez les jeunes est aussi une conséquence des changements climatiques.
      Entendu à RDI Weekend à 8h20

    • rtremblay dit :

      oui c’est bien le cas: « vous Lasser nos commentaires ». c’est le bon mot… ça vient lassant de discuter avec vous … qui répêtez toujours les mêmes trucs non vérifiés. tel que la courbe de Mann qui ne serait plus dans les rapports du GIEC, alors que c’est faux.

      Concernant l’article de la presse, c’est un fait que vos arguments sont controversés à propos du climat. Votre groupe n’est pas un organisme à caractère scientifique. L’aspect politique prend tellement d’importance que toutes discussions techniques ou scientifiques est tournée au ridicule par vous et vos paires.

      J’ai lu sur un autre site que parmi vos « 500 scientifiques » il n’y aurait que 10 personnes qui s’y connaissent sur le sujet de la climatologie. Il y aurait beaucoup de monde du secteur des affaires et à l’industrie pétrolière. Il y aurait aussi une proportion très importantes d’hommes (95 %) signataire de cette lettre. ce n’est pas un défaut d’être un homme, mais c’est quand même révélateur, non ??

      J’ai aussi lu sur un site la critique de votre lettre corrigée par des experts dans le domaine. Après cette lecture, il ne reste même plus de steak, ni de blé d’Inde, ni de patate dans votre argument pâté chinois 🙂

      • Reynald Du Berger dit :

        rtremblay : vous dites .  » la courbe de Mann qui ne serait plus dans les rapports du GIEC, alors que c’est faux. » Montrez-nous cette courbe de Mann dans le dernier rapport du GIEC.

        « de votre lettre corrigée par des experts dans le domaine. »…. c’est vous qui décidez de la qualité des .experts » ? quels sont vos critères ?

         » qui répêtez toujours les mêmes trucs non vérifiés. » ….. Je n’affirme RIEN qui ne soit vérifié. J’affirme seulement que votre affirmation d’un RCA n’est PAS prouvée. VOUS avez le fardeau de la preuve de VOTRE affirmation. Nous attendons toujours votre PREUVE .

        « J’ai lu sur un autre site que parmi vos « 500 scientifiques »…. et vous avez lu ça où ? sur un site politico-climato-alarmiste ?

        L’hystérie résultant de cette imposture climato-alarmiste doit cesser. Les coûts sociaux et en milliers de milliards de $ sont indécents. Des enfants sont littéralement terrorisés par des parents et enseignants ultra-verts, écocondriaques et paranos. Le vase est près de déborder.

      • Paul dit :

        Le prof à R. Tremblay : “J’affirme seulement que votre affirmation d’un RCA n’est PAS prouvée.”

        Il se pourrait que Rejean dit vrai : le RCA serait un fait.

        Sauf que sa mise en oeuvre serait différente – “Data Tampering Past The Climate Tipping Point” : https://www.youtube.com/watch?v=8tODIRhhV80

        Le massage intensif de lectures archivées fait baisser les températures du passé, plus ou moins lointain et fait augmenter les températures récentes.

        “A” dans “Anthropique” du RCA = action de massage shitlàdsu par les climato-activistes.

        Et on re-masse en masse : en 2019 plus qu’en 2017 et en 2017 davantage qu’en 2000.
        Rien n’arrête le progrès de la Science verte.

      • Paul dit :

        M. Tremblay assaisonne au goût du jour : “Il y aurait aussi une proportion très importantes d’hommes (95 %) signataire de cette lettre. ce n’est pas un défaut d’être un homme, mais c’est quand même révélateur, non ??”

        Rejean s’est retenu de préciser : d’hommes BLANCS d’un certain âge.

        De même que d’ajouter : les femmes, surtout les détentrices d’un diplôme d’études supérieures, ainsi que les autres ethnies et les représentants de la communauté LGBTQI, ne signeraient jamais la lettre climato-négationniste.

        Pénible ce script gauchiste et homophobe à l’endroit du sexe proscrit (l’ homme blanc d’une autre époque).

  8. Alain Gervais dit :

    Bravo pour cette mise en demeure.
    J’ai regardé le débat et j’ai été vraiment horripiler par les questions de François Cardinal.
    Je doute que la Presse ( qui n’a rien compris des véritables raisons de leur débandade et que le gouvernement nous oblige à payer pour leur sauver le cul sans obligation de modifier leur plan d’affaire) l’oblige à rectifier les faits.
    J’espère que vous trouverez l’énergie pour donner suite à cette mise en demeure.
    Vous êtes un modèle de persévérance pour moi.
    Merci

    • Jean-Pierre Gouin dit :

      Ce Monsieur Cardinal est-il un vrai journaliste ou un militant, sa question avec un préambule me laisse songeur en ce à trait à sa partialité?

    • rexterras dit :

      Exact. Sauf pour le sport, je ne fréquente plus la presse (petit « p », elle a perdu son « P ») depuis un grand bout de temps (j’ai lâché avec la presse + gratuite sur tablette android. J’ai décidé que, même gratuite, la lecture de ses divagations était trop onéreuse en temps perdu.

      Pour ce qui est de nos éco-anxieux et de nos amis Extinction Rebellion, si on croit leur « science » et suit leur raisonnement, il faudrait éradiquer l’homme sur Terre pour sauver l’humanité, ou du moins, faire disparaître toute activité. Et pour les locaux du Québec, cesser toute activité économique ici devrait permettre de « sauver » le monde … ou sinon augmenter les taxes !!! Ex.: le litre d’essence à 5-6$, le prix du chauffage multiplié par 10, interdiction de rouler plus de 100 km par mois, et l’avion = péché, etc.). On comprend que le raisonnement et la logique ne sont pas leur fort … Mais les taxes, oui.

  9. Alain G. dit :

    Les mêmes haters. je connais surtout rtremblay et…ça vaut pas cher !

    Dans le même sac que Cardinal, Marie-Christine Trottier, la génie scientifique du Journal de Québec qui reprend les mêmes arguments. Sa recherche s’est limitée …au Devoir LOL !

  10. Daniel C. dit :

    La Dr Julie St-Pierre annonce que l’obésité chez les jeunes est aussi une conséquence des changements climatiques.
    Entendu à RDI Weekend à 8h20

  11. Reynald Du Berger dit :

    @ On jase là : Je ne publie pas votre commentaire qui contient des accusations fausses et des insultes. Vous vous étonnez que je qualifie des journaux comme La Presse d’extrême gauche. Tout media qui interdit la publication de faits ou d’opinions qui contredisent la pensée dominante (qui n’est pas nécessairement la pensée majoritaire) est un média d’extrême gauche. Radio-canada, France Culture, France Inter, Le Monde, Médiapart, Le Devoir, La Presse, Libération sont des médias d’extrême gauche, que cela vous plaise ou non.

  12. Reynald Du Berger dit :

    MISE AU POINT
    La Presse affirme « Quant au lien entre le Soleil et le réchauffement de la planète, cette théorie a été invalidée il y a longtemps, rapportait dans un article étoffé le quotidien français Le Monde, en 2015, soulignant que l’intensité solaire diminue depuis 60 ans, alors que les températures terrestres sont de plus en plus élevées. »

    FAUX! Aucun lien entre le soleil et la température de l’atmosphère terrestre n’a été « invalidé ». Ces journalistes démontrent leur ignorance en présentant en « preuve » une contradiction apparente entre un soleil qui refroidit et une Terre qui réchauffe. L’expérience CLOUD de Genève a démontré un lien de causalité entre l’activité des TACHES solaires ( et non de la température du soleil) et la TMAG (température moyenne annuelle globale). À ces taches solaires sont associés des champs héliomagnétiques, lesquels, selon leur intensité, protègent la Terre contre le bombardement par les rayons cosmiques. Bombardements intenses = formation de nuages en basse altitude = froid et vice versa. Mon collègue Vincent Courtillot de l’Institut de Physique du Globe de Paris, et co-signataire de la Déclaration, géophysicien et spécialiste du géomagnétisme, travaille sur ces champs héliomagnétiques.

    • Normand dit :

      Pour ceux qui ne l’aurait jamais vu, je me permets de mettre en lien le documentaire « Cloud Mystery » retraçant les recherches d’Henrik Svensmark qui sont à l’origine des expériences menées à Genève et auxquelles M. DuBerger fait référence.

      • mario dit :

        Wow, je vais montrer ce vidéo à mes élèves cette semaine !
        Tous les profs de sciences du Québec devraient montrer ce vidéo car la Science est un éternel débat !
        Mes élèves aiment les reportages crédibles et se doutent qu il y a anguille sous roche dans le dossier « Greta ». Depuis l an dernier je mentionne à mes élèves l enjeu politique du dossier environnemental.
        Mon fils, en sec-5, fait partie du 10 % des élèves de son école qui ne croient pas au réchauffement climatique causé par l‘Homme. Lui et ses amis(es) trouvent ridicule le cirque Greta et Red Champagne.
        Y a-t-il aussi un video en français de « friends of sciences » ?
        Par ailleurs, j ai remarqué une superbe contradiction cette semaine : lors de manifs à Paris il y a quelques jours, par le groupe XRebellion, des manifestants portaient un gilet jaune ??????
        XRebellion contre le pétrole et gilets jaunes contre les taxes sur le pétrole…
        Merci prof Reynald, petit à petit, les arnaqueurs seront démasqués !

      • Reynald Du Berger dit :

        mario, je peux aller à votre école et c,est gratos…

    • Paul S. dit :

      Plus haut sur cette page monsieur Rivest met en évidence l’action de désinformation par les “influenceurs” que sont devenus les journalistes : ”….Et ils se référent entre eux les journalistes pour aller ainsi de distorsion en distorsion de fact-check en fact-check pour apporter la vérité incontestable !”

      La prétendue diminution d’intensité solaire de 60 ans trouvée par les sans génie à la La Presse chez les surdoués au Le Monde, ferait possiblement référence aux cycles climatiques de 60 ans nouvellement identifiés, superposés aux cycles solaires de 11 ans connus depuis longtemps.

      Dans les faits, la science ne sait pas trop quoi faire avec cette nouvelle hypothèse de cyclicité climatique de 60 ans : https://wattsupwiththat.com/2018/04/26/the-60-year-oscillation-revisited/ .

      Outre, les considérations réelles apportées par le prof concernant l’insolation effective à la surface (contrôlée par les nuages), les mesures directes d’irradiation solaire au sommet de l’atmosphère, sur toute la largeur du spectre, ne vont certainement pas assez loin dans le passé pour permettre des certitudes journalistiques étirées sur 60 ans.

      Alors d’où vient cette prétendue diminution de l’intensité solaire avancée par Le Monde ?
      Auparavant les réchauffistes parlaient d’une irradiation plate, sans fluctuations. Maintenant, pour accentuer le prétendu effet de serre et l’Urgence climatique, on parle de Soleil moins fort.

      La radiométrie satellitaire n’a débuté qu’en 1978 et les lectures ainsi obtenues par divers groupes n’ont pas produit des résultats homogènes : https://en.wikipedia.org/wiki/Solar_irradiance
      Certains parlent d’intensité plus faible, d’autres, de plus forte.

      Voir aussi, les références en bas de la page.

      L’effet Soleil sur le climat n’est pas dans le domaine de la “science that is settled”, contrairement aux opinions rapportées dans le passé par messieurs Guillaume et Rejean et maintenant aussi par les sommités de La Presse.

      Bien fait, professeur Du Berger : le “fact checking”, si cher aux journaleux gauchistes, ça peut se faire à leur endroit aussi, mais je doute qu’ils soient en mesure de comprendre les nuances.

      • mario dit :

        En effet, la grande majorité des journalistes sont soit imbéciles, soit de mèche avec la gauche / radio-can. / La Presse, autres…

      • Paul dit :

        Addendum : https://www.youtube.com/watch?v=Vlp0PAVRV-k

        “Dr. Nir Shaviv explains that the sun affects climate by means other than just by changes in solar irradiance. There is much evidence that the sun has a strong affect on climate, but the IPCC ignores the evidence.”

        Dans cette vidéo Dr. Shaviv ne s’attarde pas sur la modulation du flux de rayons cosmiques et l’effet sur la formation de nuages : “.. varying solar solar and astronomical cycles modulate the cosmic ray flux which affect low cloud formation and properties. Changes in low cloud coverage and properties can change surface insolation by 20W/m2 over just a few months. This compares to the supposed ‘anthropgenic’ forcing of 1.6W/m2 over the last 265 years.”

        À retenir aussi : bien que l’irradiance solaire dans la région spectrale de lumière visible varie peu, il n’en est pas de même pour le rayonnement ultraviolet et cela se répercute dans la fluctuation de température au niveau de la stratosphère avec le rayonnement infrarouge correspondant dirigé aussi vers la surface, lequel fluctue aussi.

      • Reynald Du Berger dit :

        J’ai rencontré le Dr. Shaviv à Düsseldorf il y a deux ans. Présentation fort intéressante à laquelle nos amis climato-crédules auraient eu intérêt à assister.

  13. On jase là ! dit :

     » Je ne publie pas votre commentaire qui contient des accusations fausses et des insultes » Faux. Je suis très poli. Contrairement à vous et aux climato-sceptique-inculte-anti-science (ceci n’est pas une insulte mais un constat) je ne traite pas les gens d’idiots et de nuls. Cette fausse accusation n’est qu’un prétexte pour faire de la censure. Et vous osez vous plaindre que l’on vous empêche de faire des conférences dans les écoles pour faire de la désinformations. Faites donc un petit examen de conscience avant d’accuser les autres.

    « Tout media qui interdit la publication de faits ou d’opinions qui contredisent la pensée dominante est un média d’extrême gauche » Encore des affirmations sans fondement. C’est ridicule ! Où sont vos preuves, votre protocole de recherche, vos données. Qui sont les sociologues qui ont fait de telles recherches.

    Les médias de droite font de la censure, beaucoup plus que les soi-disant médias d’extrême-gauche, si l’on contredit la pensée dominante de droite (et elle est dominante parce que ceux qui la propagent sont financés par ceux qui ont intérêt aux mensonges, aux fausses nouvelles et à la désinformations, ce qui est la caractéristique première de la droite). La Chine qui censure allègrement est-ce un pays où règne la gauche ? C’est la droite qui domine, c’est-à-dire le profit, la production de masse, la censure, les assassinats de dissidents. Ceux qui ont des opinions de gauche sont emprisonnés et l’on entend plus jamais parler d’eux. Il y a même des insensés qui disent qu’Hitler était un gauchiste. Faut l’faire. La pensée majoritaire au Canada et presque partout dans le monde est de droite, on comprend pourquoi ça va si mal.

    « Aucun lien entre le soleil et la température de l’atmosphère terrestre n’a été « invalidé ». Donc, il y a un lien entre le soleil et l’atmosphère ! Vous m’en dirai tant ! Tout le monde sait qu’il y un lien entre le soleil et l’atmosphère terrestre, ça ne prend pas un doctorat pour savoir cela. Mais de là à dire que la principale cause du réchauffement climatique est le soleil et que l’émission de CO2 par l’activité humaine n’y est pour rien… alors là permettez moi d’en douter, pour rester poli, puisque vous avez si peur de mots.

    Vous traitez les journalistes d’ignorants… encore des insultes sans fondement, en somme faites ce que je dis, pas ce que je fait.

    « L’expérience CLOUD de Genève a démontré un lien de causalité entre l’activité des TACHES solaires ( et non de la température du soleil) et la TMAG (température moyenne annuelle globale) » Ça nous fait une belle jambe. Cela n’annule en aucun cas l’effet du CO2 qui s’additionne à cette causalité des taches solaires. Mais on ne peut rien contre le soleil alors qu’on peut agir pour diminuer l’effet du CO2 en cessant d’en émettre. Est-ce qu’on a attendu l’avis de Bernier ou de Jacques Brassard pour agir contre le trou dans la couche d’ozone. Si l’on avait attendu leur avis, pour parler québécois aujourd’hui on serait dans la marde.

    • Paul S. dit :

      Aucune connaissance en sciences, sauf la croyance absolue en celle de la Greta, si au moins l’individu comprenait un tout petit peu les grands courants politiques ..

      L’origine du terme Nazi : “Nationalsozialistische Deutsche Arbeiterpartei (NSDAP; National Socialist German Workers’ Party, or Nazi Party.)”

      Joseph Goebbels, un intellectuel au vrai sens du terme, était le grand maître à penser du régime nazi et ses idées étaient résolument celles de la gauche internationaliste :

      – It is rotten and dismal that a world of so many hundred million people should be ruled by a single caste that has the power to lead millions to life or to death, indeed on a whim…This caste has spun its web over the entire earth; capitalism recognizes no national boundaries…Capitalism has learned nothing from recent events and wants to learn nothing, because it places its own interests ahead of those of the other millions. Can one blame those millions for standing up for their own interests, and only for those interests? Can one blame them for striving to forge an international community whose purpose is the struggle against corrupt capitalism? Can one condemn a large segment of the educated Stürmer youth for protesting against the greatest ability? Is it not an abomination that people with the most brilliant intellectual gifts should sink into poverty and disintegrate, while others dissipate, squander, and waste the money that could help them? … You say the old propertied class also worked hard for what it has. Granted, that may be true in many cases. But do you also know about the conditions under which workers were living during the period when capitalism “earned” its fortune?

      (ref. : Letter to Anka Stalherm (14 April 1920), quoted in Ralph Georg Reuth, Goebbels (Harvest, 1994), pp. 33-34)

      – Communism. Jewry. I am a German Communist.

      (ref. : Peter Longerich, Goebbels: A Biography, New York, NY, Random House (2015) p. 26, “Erinnerungsblätter,” 27, (diary entry: 1924))

      – The social is a stopgap. Socialism is the ideology of the future.

      (ref.: Open Letter to Ernst Graf zu Reventlow in the Völkische Freiheit, 1925, as quoted in Goebbels: A Biography, Peter Longerich, Random House, 2015, p. 55)

      – Capitalism is the immoral distribution of capital… Germany will become free at that moment when the thirty millions on the left and the thirty millions on the right make common cause. Only one movement is capable of doing this: National Socialism, embodied in one Führer – Adolf Hitler.

      (ref. : Goebbels’ “Lenin or Hitler” speech first delivered on September 17, 1925)

      – We look to Russia because Russia is our natural ally against the fiendish contamination and corruption from the west. . . Because we can see the commencement of our own national and socialist survival in an alliance with a truly national and socialist Russia.

      (ref. : National Socialist Letters (Nationalsozialistische Briefe), “National Socialism or Bolshevism”, (November 15, 1925))

      – Lenin is the greatest man, second only to Hitler, and that the difference between Communism and the Hitler faith is very slight.

      (ref. : As quoted in The New York Times, “Hitlerite Riot in Berlin: Beer Glasses Fly When Speaker Compares Hitler to Lenin,” November 28, 1925 (Goebbels’ speech November 27, 1925))

      – The money pigs of capitalist democracy… Money has made slaves of us… Money is the curse of mankind. It smothers the seed of everything great and good. Every penny is sticky with sweat and blood.

      (ref. : Quoted in The Nazi Party 1919-1945: A Complete History, Dietrich Orlow, New York: NY, Enigma Books, 2012, p 61. Goebbels’ article, “Nationalsozialisten aus Berlin und aus dem Reich”, Voelkischer Beobachter, February 4, 1927)

      – One class has fulfilled its historical mission and is about to yield to another. The bourgeoisie has to yield to the working class … Whatever is about to fall should be pushed. We are all soldiers of the revolution. We want the workers’ victory over filthy lucre. That is socialism.

      (ref. : Quoted in Doctor Goebbels: His Life and Death, Roger Manvell, Heinrich Fraenkel, New York, NY, Skyhorse Publishing, 2010 p. 25, conversation with Hertha Holk)

      Pour comprendre la politique, il faut toujours étudier le contexte historique : le mouvement hitlérien procédait de la plèbe révoltée contre l’injustice du Traité de Versailles, mais ce mouvement n’avait pas d’argent. Il fallait donc faire appel à la lutte de classes pour assujettir au contrôle du Parti Nazi le grand capital allemand et ses ressources.

      Donc : oui Hitler était un socialiste pour les besoins de sa cause.

      Quant aux chinois : le parti communiste donne (aux choisis) et le parti communiste reprend, quand il veut et à qui il veut.

      Les chinois se sont déguisés en pourvoyeurs de la main d’oeuvre pleinement sous le contrôle de l’état communiste pour avoir accès au capital et aux technologies détenus par l’Occident capitaliste (aux prises à la fin des années ’80 avec le pouvoir syndical).

      Les dirigeants communistes chinois ont fait la preuve de ruse à la chinoise et les “suckers” capitalistes sont tombés dans le panneau. Et nous y sommes restés, car le grand capital y trouve son profit.

      Monsieur O.J.L., vous devriez demander le remboursement de vos frais de scolarité, car au terme de votre séjour éternel sur les bancs du CEGEP, bien que pleinement qualifié en sciences po, vous en savez moins sur la politique que la Greta sur les sciences.

      Tiens, vos idées sur l’argent, vos profs gauchistes les ont empruntés à Goebbels.

      • On jase là ! dit :

        M. Paul dit : « oui Hitler était un socialiste pour les besoins de sa cause ». Faudrait commencer par définir le mot socialisme. Est-ce la définition de Trump, de Bernier et autres extrémistes de droite ? Hitler n’était qu’un dictateur sanguinaire. Rien à voir avec le socialisme. Vraiment c’est du n’importe quoi. Ce n’est pas parce que le mot « socialisme » était dans le nom du parti nazi que les valeurs du nazisme sont des valeurs socialistes.

        « Capitalism is the immoral distribution of capital » Encore le délire d’un meurtrier. On peut dire ce qu’on veut quand on fait des discours politiques pour dominer le monde. Je dirais volontiers comme Michel Chartrand : le capitalisme est apatride et sans moral et non immorale. Je ne crois pas que le socialisme soit immorale puisqu’il n’existe nul part dans aucun pays. On ne peut donc juger. Mais comment comparer des dirigeants comme Allende ou Castro à des monstres comme Hitler ou Goebbels. Je sais, Trump dit que Cuba est l’empire du mal, mais Trump est un dérangé irrécupérable.

        Hitler avait des affinités avec Staline. Quand à Lénine il n’en avait vraiment rien à foutre. On peut dire qu’Hitler pensait comme Trump : il admirait les dictateurs.

        « Le mouvement hitlérien procédait de la plèbe révoltée contre l’injustice du Traité de Versailles. » Et bien ceux qui ont élu Trump avait le même sentiment de révolte. Ils disent même que c’est un envoyé de Dieu, comme les allemands envers leur guide suprême.

        Conclusion : le régime d’Hitler est bien plus proche du régime espéré par Trump que d’un homme comme Bernie Sanders qui a des opinions favorables à des mesures qualifiées par Trump de socialistes (mais comme c’est un ignorant il ne sait même pas de quoi il parle) pour aider les démunis, alors que Trump s’empresse de baisser les impôts des riches et de saccager un système d’assurance maladie bien modéré.

        Dans la mentalité de la droite un bon devient méchant et un méchant un bon. M. Duberger disait presque ceux qui critiquent Trump sont des enfants attardés qui le trouvent bien « michant », « michant », « michant ». En clair ceux qui osent critiquer Trump sont soit des idiots communistes, soit des handicapés mentaux ou bien des enfants immatures, bref, des caves, des tarés,

      • Paul S. dit :

        M. “On jase là !” – voici un complément d’éducation, à propos d’Hitler, que vos profs gauchistes au CEGEP ignoraient : https://www.dreuz.info/2019/09/01/fact-check-hitler-etait-il-un-homme-de-droite/

    • Nrmand dit :

      On jase là!, vous dites que si on avait attendu pour agir pour la couche d’Ozone, on serait dans la merde…
      Bien que nos médias en aient peu parlé, avez-vous entendu parler de l’Accord de Kigali qui a mené à une résolution visant à éliminer les HFC qui ont remplacé les CFC ?

      « … ils sont bons pour l’ozone (les HFC), ils se sont révélés DÉSASTREUX pour le climat… »

      https://www.lepoint.fr/monde/climat-un-accord-sur-l-elimination-des-gaz-hfc-en-vue-a-kigali-14-10-2016-2076032_24.php

      Vous êtes sûr de vous sentir en confiance avec ces leaders ?
      La peur est un manne inépuisable !

  14. Normand dit :

    Le Journal de Montréal s’est aussi livré à un exercice de Vrai ou Faux ;
    « Maxime Bernier s’inquiète… du soleil! »
    https://www.journaldequebec.com/2019/10/12/maxime-bernier-sinquiete-du-soleil

    Ce qui est pathétique, c’est le manque d’HUMILITÉ de ces journalistes qui prétendent pouvoir TRANCHER des débats bien au dessus des limites de leurs compétences (et des miennes)… Ils croient qu’un lien vers une source qui a affirmé quelque chose est une preuve qui clos le débat !!!

    • Paul dit :

      M. Normand constate : “.. le manque d’HUMILITÉ de ces journalistes qui prétendent pouvoir TRANCHER des débats bien au dessus des limites de leurs compétences ..”.

      Mme Trottier n’a rien à envier aux autres confrères : https://mctrottier.wordpress.com/2015/03/15/parcours-curriculum-vitae/

      L’important, c’est de bien comprendre les lignes directrices de la vérité officielle, pas la science. Ensuite, ton opinion comptera dix fois plus que celle d’un prof de géophysique retraité qui avait consacré sa vie à la science.

      La formation en communications et en histoire, très pertinente aujourd’hui pour porter la bonne nouvelle, car elle n’engage pas la crédibilité professionnelle de la personne, tandis que la formation en sciences pourrait enduire des questionnements importuns chez un prof, ingénieur de profession qui connait la science.

      Pour simplifier : on déclare le prof “controversé’’, donc “damaged goods” et devenu ainsi intouchable, la rectitude politique le gardera au ban de la société.

  15. Jacques dit :

    Ainsi, selon M. On jase, la droite serait dominante. Ce n’est pas tout à fait ce que je constate surtout dans les médias grand public (main stream medias) ou dans les universités.

    Je donne seulement deux petits exemples parmi bien d’autres.

    1- Les journalistes se font un devoir de ne pas donner la parole aux personnes qui émettent ne serait-ce que certains doutes au sujet des prévisions de fin du monde qui inondent les pages de ces médias. On les appelle de ‘climatosceptiques’, un terme qui ne signifie rien du tout, ou encore des ‘climate change deniers’ un autre terme dont la signification est pour le moins obscure. La revue l’Actualité a expliqué très clairement pourquoi il ne fait pas donner la parole aux ‘sceptiques’:

    https://lactualite.com/societe/les-climatosceptiques-ont-ils-encore-leur-mot-a-dire/

    2- De nombreuses universités en Amérique et aussi ailleurs sont dominées par des groupes d’étudiants gauchistes et totalement intolérants envers toute pensée autre que la leur. Un exemple assez éloquent ici qui démontre qu’il est hors de question de tolérer un discours sur le climat qui va à l’encontre de l’alarmisme dominant ( en plus de l’intolérance, il y a la stupidité qui est bien présente):

    https://www.climatedepot.com/2019/09/20/activist-student-protest-shuts-down-campus-forum-debunking-climate-alarmism-video/

    Intéressant n’est-ce pas ?

    • Reynald Du Berger dit :

      Je veux mettre ma liste de journaux à date, M. On jase là peut-il me donner sa liste de journaux québécois ou français à « droite dominante » ?

      • On jase là ! dit :

        Ce n’est pas la pensée dominante que les soi-disant médias d’extrême gauche privilégient mais la science dominante. Quand les médias publient des études bidons comme celle associant les vaccins avec l’autisme, est-ce moral de le faire. De même est-ce que cela serait moral de publier des textes de « scientifiques » niant le lien de causalité entre le tabac et le cancer. Est-ce moral de publier des textes qui nient l’effet du CO2 sur le réchauffement climatique alors que l’avenir de l’humanité est en jeu. Est-ce moral de condamner la science au nom de la science, comme les climato-sceptiques le font alors que vous le vouliez ou non, il y a urgence d’agir ? Il n’est plus temps de radoter sur les détails. Le temps presse et la vaste majorité des scientifiques qui font de la recherche sur le climat sonne l’alarme depuis une bonne dizaine d’années. Il faut que le mépris pour ces scientifiques par les climato-sceptiques cesse. C’est inutile et odieux.

      • Reynald Du Berger dit :

        On jase là : « Quand les médias publient des études bidons comme celle associant les vaccins avec l’autisme, est-ce moral de le faire » .

        Les mêmes médias d’extrême gauche on dit  » Greta est porteuse du message gnan gnan gnan …  » porteuse.. allo ? allo ? la porteuse..et ils ajoutent « elle s’inspire des rapports du GIEC…  » allo ? allo ? la gamine a décroché de ses cours de science à 16 ans … allo ? allo ? elle a lu ces rapports ? allo ? allo ? VOUS appuyez cela car VOUS ne réagissez pas ! Greta est vraiment VOTRE porte-parole, M. On jase là… elle est porteuse de VOTRE message ? allo ? allo ? avouez que si vous ne réagissez pas, ça vous donne une sacrée crédibilité !

      • Reynald Du Berger dit :

        On Jase là : vous dites  » la science dominante »…. « la » science… allo ? allo ? et « dominante » .. allo ? allo?
        1- définissez ce que vous appelez « LA science »
        2- définissez « dominante »
        3- définissez vos critères afin qu’une science soit selon vous « dominante ».. et svp pas de « consensus » on nous la fait trop souvent.

        Si vous m’aviez eu comme prof vous rtremblay et Guillaume, vous m’auriez détesté…

        Pas pour rien que ma chronique à CKAJ s’appelle Le Moustique…comme prof, je vous aurais bourdonné de questions embêtantes…

  16. rtremblay dit :

    et maintenant concernant M. Mann.

    https://www.ipcc.ch/2019/02/12/michael-mann-2019-tyler-prize/

    prix très récent pour ce scientifique du climat.

    de plus vous savez comme moi que dans les récentes versions des rapports du IPCC M. Mann est toujours cité avec d’autres auteurs pour la reconstruction des températures du passé.

    ça fait longtemps que Lamb et sa reconstruction des températures de l’Angleterre ne sert plus pour représenter les températures du passé et la supposé hausse du middle âge. L’histoire du groendland (vs greenland).. c’est une contine pour enfants à jeter à la poubelle.

    • Reynald Du Berger dit :

      rtemblay on ne vous demande pas un éloge de Mann, on vous a demandé de nous montrer sa « crosse » de hockey dans le dernier rapport du GIEC. Vous saviez que Mann a perdu sa poursuite en diffamation contre Tim Ball? https://wattsupwiththat.com/2019/08/22/breaking-dr-tim-ball-wins-michaelemann-lawsuit-mann-has-to-pay/

      • rtremblay dit :

        je ne vois pas en quoi votre dernière référence montre la qualité ou non des écrits de M. Mann.

        Par contre par le lien suivant vous serez à même de constater qu’il y a plusieurs auteurs qui continuent d’avoir des résultats similaires à Mann et qu’il est toujours cité dans les derniers rapports du IPCC.

      • Reynald Du Berger dit :

        rtremblay on vous a demandé de nous montrer la « crosse » de Mann dans le dernier rapport du GIEC… elle vient cette crosse ?

      • rtremblay dit :

        R. Duberger, regardez cette référence qui montre les études (et leurs auteurs) utiilsées pour les derniers rapports du GIEC.

        https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_large-scale_temperature_reconstructions_of_the_last_2,000_years

        Non seulement Mann continue de publier et d’être cité, mais en plus il y a plein d’autres chercheurs qui ont publiés des résultats dans le même sens que les résultats de MBH 1998.

        Pour Paul S. : belle lecture pour vous ! en espérant que vos nouveaux commentaires ne feront pas référence à votre système digestif….

      • Reynald Du Berger dit :

        rtremblay : ça fait 3 fois que je vous demande de nous montrer la « crosse » de Mann dans le dernier rapport du GIEC…allo ? allo ?

        et ça fait combien de fois que je vous demande de PROUVER votre affirmation d’un RCA ?

    • Paul dit :

      R. Tremblay informe : “ça fait longtemps que Lamb et sa reconstruction des températures de l’Angleterre ne sert plus pour représenter les températures du passé et la supposé hausse du middle âge.”

      Pourquoi supposée, cette hausse de température au Moyen âge qui a permis de construire les cathédrales en Europe et aux Vikings de voyager jusqu’à l’Amérique du nord ?
      Cette période plus chaude ne fut-elle pas suivie d’une période plus froide, dite “le Petit âge glaciaire” terminée vers 1850 ?

      Le but de nier les faits, ne serait-ce pas d’offrir à d’autres le prétexte de dire au cours d’un “fact checking” vert que les faits ont été dûment corrigés.
      Êtes vous un propagandiste, monsieur Tremblay ?

      R. Tremblay parle d’une contrée mythique : “L’histoire du groendland (vs greenland).. c’est une contine pour enfants à jeter à la poubelle.”

      Le groendland c’est où ?
      S’il s’agit de Groenland, alors pourquoi les “norsemen” ont appelée cette île verte (“groen”) quand ils l’ont découverte et s’y sont installés pendant que le climat était propice ?
      Il y a là bas des vestiges de leur présence et d’activités agricoles possibles seulement quand il fait plus chaud.

      Vous semblez toujours avoir des problèmes avec l’épellation. Est-ce causé par une difficulté de lire ?
      Un déficit chronique d’attention, peut être ?

      • Reynald Du Berger dit :

        rtremblay … Les périodes chaudes donnent des civilisations florissantes avec plein de gens brillants… et vice versa … eh oui ! vice versa… Cela vous étonne que les tarés et climato-crédules s’épanouissent aux basses températures comme cette étude chinoise vient de le démontrer? https://www.scmp.com/news/china/science/article/3029959/climate-theory-casting-new-light-history-chinese-civilisation

      • Reynald Du Berger dit :

        rtremblay voulait probablement parler du Groland, dont la capitale Groville est célèbre pour le nombre élevé de ses climato-crédules. Voici un des bulletins de nouvelles du Groland sur le climat https://www.canalplus.com/divertissement/plateau-rechauffement-climatique-groland-le-zapoi-du-01-06/p/1539026

      • Paul S. dit :

        Le documentaire sur le froid du projet “Big History” postule ceci : “Cold has shaped the Universe and humanity in many ways, from the creation of stars to the color of your skin. While warm areas have produced civilizations, cold areas have produced barbarians.”

        Pour une fois que le chaud ne joue pas le rôle du méchant ..

        Je souscris à cette thèse dans le cas d’établissement des civilisations, mais plus tard il y eut aussi des agressions venant du sud, comme le déferlement de l’Islam vers la Méditerranée et l’Europe.

        Un fait demeure : les besoins de base pour la survie sont plus facilement couverts quand il fait plus chaud, ensuite l’humain peut s’occuper d’autres étages de la Pyramide de Maslow et évoluer sur tous les plans.

    • rtremblay dit :

      10:02 vs 10:11

      oui allo ? allo ?

      allo ? allo ?

      Je dis cela parce que je constate que vous n’avez même pas pris le temps de lire la référence que je vous ai envoyé.

      Michael Mann est encore un chercheur qui publie et qui est cité comme un chercheur crédible dans le domaine malgré ce que vous en dites et les attaques que votre groupe tentes de faire (Climato-septiques). Le groupe de chercheur qui rédige les rapports du GIEC le consulte encore.

      Ce n’est pas un éloge, c’est un fait.

      • Reynald Du Berger dit :

        allo allo ? on vous a demandé et c’est la quatrième et dernière fois, de nous montrer la crosse de Mann dans le dernier rapport du GIEC. Je ne publierai aucun de vos commentaires avant que vous ayez admis que le GIEC ne la publie plus depuis longtemps. Suis-je clair ?

  17. Jacques dit :

    rtremblay dit :

    ‘et maintenant concernant M. Mann.

    https://www.ipcc.ch/2019/02/12/michael-mann-2019-tyler-prize/

    prix très récent pour ce scientifique du climat.’

    Cela prouve simplement ceci:

    La fraude scientifique n’est pas punie ou sanctionnée. On a plutôt tendance à la récompenser, surtout dans le monde de la science politisée du Giec.

  18. rtremblay dit :

    pareille raisonnement au votre Jacques montre simplement que vous n’êtes pas ouvert à la discussion !

  19. Normand dit :

    À ceux qui répètent sans arrêt qu’il faut écouter LA science qui confirmerait la crise climatique, écoutez le segment de 56:30 à 59:15 de ce video produit il y a plusieurs années (mais toujours d’actualité)…

    Alors, il est question de Science ou de pouvoir ?

    • Normand dit :

      Le GIEC confirme les modifications faites aux rapports des scientifiques suite aux commentaires d’instances POLITIQUES, d’individus ou d’organisations non gouvernementales (Lobbys) !!!

      C’est ainsi depuis le début du Giec !!!

      « A comparison between the report approved by the contributing scientists and the published version reveals that key changes were made after the scientists had met and accepted what they thought was the final peer-reviewed version. The scientists were assuming that the IPCC would obey the IPCC Rules–a body of regulations that is supposed to govern the panel’s actions. Nothing in the IPCC Rules permits anyone to change a scientific report after it has been accepted by the panel of scientific contributors and the full IPCC. »

      https://www.wsj.com/articles/SB834512411338954000

      Après plus de 25 ans de ce régime, de plus en plus de « scientifiques » doivent comprendre (entre les lignes) quelles trouvailles ils doivent privilégier pour l’avancement de leur carrière?

      • rexterras dit :

        En effet, il faut que les « gouine pisses » de ce monde entérinent la version finale!

      • Paul dit :

        Aux USA, ils ont leur propre “GIEC” interne, nommé le “U.S. Global Change Research Program (USGCRP)”.
        Cet organisme fut créé par le président George Herbert Bush, un globaliste pro-onusien, pour aviser les présidents, mais il est opéré indépendamment de la Maison Blanche par ce que l’on appelle le “Deep State” – les bureaucrates incrustés et inamovibles qui ont leur propre agenda. Tout comme au GIEC.

        Ce USGCRP est assujetti à un “Science Steering Committee” et à l’instar du GIEC, il trouve ce que l’on lui dit de trouver.
        Ensuite les naïfs, comme M. Guillaume, se bidonnent que même les “michants” américains confirment les rapports du GIEC.

        Le USGCRP est arrimé au GIEC par l’idéologie verte qui l’anime et on peut le constater en comparant l’escalade de ses trouvailles peurologiques toujours parfaitement synchronisée entre ces deux organismes.

        J’ai pu constater que les rapports écrits ne reflètent pas fidèlement les conclusions d’études et laissent de côté les nuances pour affirmer le RCA et ses conséquences, selon le mandat que les grands mandarins ont établi.

        Tout cela sous le nez de medias complices à la fraude.

  20. On jase là ! dit :

    M. Duberger dit : « Les mêmes médias d’extrême gauche on dit » Greta est porteuse du message »
    Je ne vois pas du tout le rapport entre le fait de publier des textes de scientifiques qui nient le lien de causalité entre le tabac et le cancer, ou des textes qui disent que les scientifiques du GIEC sont des menteurs, des profiteurs et d’écrire que Greta est porteuse de message. Ce n’est pas une fausse nouvelle, ce n’est qu’une constatation bien banale et ça ne met pas en danger la santé des gens ou l’avenir de la planète. Non mais, il y a quand même des limites à dire n’importe quoi !

    M. Duberger dit : « vous dites » la science dominante »…. « la » science… allo ? allo ? et « dominante » .. allo ? allo?

    Pour commencer ce n’est pas une manière de discuter. On sait très bien ce que cette expression à la mode « allo » veut dire : vous êtes un imbécile, un idiot.

    Et puisque M. Duberger n’a pas d’argument alors il utilise sont vieux truc pour ne pas répondre. Il se transforme en professeur et nous somme de passer son examen de passage. Si on ne réussit pas, c’est-à-dire, si on ne donne pas les réponses qu’il veut que l’on donne, alors cela veut dire : vous êtes un imbécile, un idiot et un ignorant. Je n’ai pas le goût de subir son examen du secondaire.

    Cela fait bien une dizaine d’années, si ce n’est pas plus, que les climato-sceptiques nous disent qu’il n’y a pas de consensus et il semble qu’il n’y ait pas eu de développement depuis ce temps ! C’est tout à fait ridicule.

    Vous allez quand même pas aller jusqu’à dire que la majorité des scientifiques qui font de la recherche sur le climat n’ont pas reconnu de lien entre l’émission de CO2 par l’activité humaine et le réchauffement de la température. Quoique je n’en serais pas surpris outre mesure.

    Ce n’est pas bien compliqué. Ou bien la majorité des scientifiques qui font de la recherche sur les effets de l’émission de CO2 sur le climat rejette l’hypothèse qu’il y a effectivement un lien; ou bien la majorité des scientifiques qui font de la recherche sur les effets de l’émission de CO2 sur le climat constate qu’il y a un lien de causalité.

    Selon vous qu’elle est la réponse. Je suis certain que vous allez ignorer la question, ou que vous allez utiliser votre petit truc pour ne pas répondre et allez vouloir me faire passer un autre examen du secondaire.

    • Reynald Du Berger dit :

      @ On jase là . « « Les mêmes médias d’extrême gauche on dit » Greta est porteuse du message » » Selon vous est-elle « porteuse » de message ? et si oui, lequel message ? svp répondez . On attend votre réponse. Vous affirmez un RCA, et elle l’affirme aussi … approuvez-vous son message ?

       » qui nient le lien de causalité entre le tabac et le cancer, » d’accord sur ce point, des gens ignorants de la science comme les climato-alarmistes et climato-crédules nient toujours ce lien de causalité… là-dessus je vous donne raison, comme ils NIENT tout lien de causalité important entre l’activité des taches solaires et les changements de la TMAG. C’est bien dommage…

       » allo ? allo  » On sait très bien ce que cette expression à la mode « allo » veut dire : vous êtes un imbécile, un idiot. »

      Pas du tout… cela se traduit pas ya quelqu’un ? on m’ écoute ? et ça n’a rien de péjoratif. Et oui c’est une manière de discuter afin de ramener sur la voie celui qui s’en est écarté par des propos absurdes comme  » cette enfant est porteuse gna gna gna  » ou elle s’inspire des rapports du GIEC gnan gnan gnan..vous croyez vraiment que cette gosse aux propos violents et menaçants qui lui ont été dictés, décrocheuse d’école, a lu seulement un paragraphe de la salade insipide du GIEC ? allo ? allo ?

      « Cela fait bien une dizaine d’années, si ce n’est pas plus, que les climato-sceptiques nous disent qu’il n’y a pas de consensus et il semble qu’il n’y ait pas eu de développement depuis ce temps ! C’est tout à fait ridicule. »

      J’affirme jusqu’à preuve du contraire l’absence de consensus. Vous affirmez un consensus, le fardeau de la preuve vous revient. Sortez-nous une étude ou un sondage prouvant votre affirmation.

      Sur le lien de causalité entre émissions anthropiques de CO2 et TMAG, sortez-moi les papiers publiés dans les revues de l’AGU ( j’y ai été abonné pendant plus de 30 ans… et vous ?) qui affirment ce lien et ensuite

      1- le % de certitude qu’ils accordent à leur affirmation le cas échéant
      2- la méthodologie utilisée pour finalement conclure à ce lien.

  21. Jacques dit :

    M.On jase là

    ‘Il faut que le mépris pour ces scientifiques par les climato-sceptiques cesse. C’est inutile et odieux.’

    Critiquer n’est pas synonyme de mépriser.

    Moi, ce que je trouve odieux, c’est que la moindre critique de l’alarmisme climatique est étouffée et lorsque les médias en parlent, c’est avec mépris en utilisant des termes sans signification comme ‘climatosceptique’, négationniste du climat, ‘climate denier’, etc. On évoque même parfois le comportement ‘criminel’ (crime contre l’humanité) de ces climatosceptiques. Et on nous dit ensuite qu’il faut écouter la ‘science’ qui affirme qu’on se dirige vers une catastrophe sans précédent dans l’histoire de l’humanité. De quelle science parle-t-on au juste? De cette science hautement politisée, dominée et contrôlée par une seule organisation, le Giec qui est lui-même sous la tutelle du CCNUCC (1) . Ce que fait le Giec n’est pas de la science, c’est de la propagande gouvernementale sur laquelle on a mis une couche de ‘vernis scientifique’.

    Ce qui est aussi particulièrement odieux, ce sont les sommes pharaoniques dépensées pour combattre les changements climatiques. C’est une mission totalement absurde qui pénalise déjà lourdement des populations qui ont peine à payer leurs factures énergétiques à cause des taxes sur le carbone et des énergies renouvelables qui font grimper de façon insoutenable le prix de l’électricité, tout en mettant en péril l’économie.

    Ce fait est particulièrement marqué en Australie, en Allemagne, au Royaume-Uni, dans certains Etats américains (Californie, New-York) où les ‘green mandates’ font beaucoup de ravages.

    Chez-nous, le gouvernement libéral corrompu de Dalton McGuinty et de son successeur Kathleen Wynne a tapissé la région des Grands Lacs de milliers d’éoliennes totalement inutiles, ce qui fait que les Ontariens ont les plus hauts tarifs d’électricité au Canada et que l’Etat perd des milliards en vendant à vil prix l’énergie verte excédentaire.

    Il y a évidemment un agenda derrière toute cette colossale bureaucratie qui gaspille annuellement des centaines de millions$ pour créer cette urgence climatique (imaginaire).

    Il y a un agenda politique, mais aussi financier où on parle en trillions$ (mille milliards):
    https://wattsupwiththat.com/2019/10/06/understanding-the-climate-movement-part-3-follow-the-money/

    (1) Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques. En anglais, c’est UNFCCC, soit United Nations Framework Convention on Climate Change

    The UNFCCC has spent the past 20 years demanding that we all curb our emissions. In 2007 its director, Yvo de Boer, declared that failing to do so would be « nothing less than criminally irresponsible. »
    Ref: https://www.abc.net.au/news/2007-11-13/failure-to-tackle-climate-peril-criminally/723552

    • Reynald Du Berger dit :

      « Il y a un agenda politique, mais aussi financier où on parle en trillions$ (mille milliards): »

      Et dans les 20 à 30 ans de données supplémentaires nécessaires pour démasquer et PROUVER cette vaste imposture, il y aura un grand Nuremberg. Ces milliers de milliards gaspillés devront être payés et divisés au prorata de leur importance par les coupables: des scientifiques, des politiques, des médias, des groupes activistes. et surtout des citoyens ordinaires qui auront contribué à propager cette fumisterie qui aura coûté des trillions de $ mais aussi des millions de vies humaines. Et les noms de ces accusés, jugés et trouvés coupables seront rendus publics. Mon blog va servir à en condamner quelques uns .

      • Paul S. dit :

        Robespierre Du Berger reprend du service : “.. vaste imposture, il y aura un grand Nuremberg. … Et les noms de ces accusés, jugés et trouvés coupables seront rendus publics. Mon blog va servir à en condamner quelques uns .”

        Comment voulez vous condamner un ingénieur agroalimentaire avec un défi mental, affligé d’une pétrophobie profonde, un scientifique au cœur saignant, qui “souhaite fortement” le RCA pour pouvoir agir et se déculpabiliser et un cégépiste au cortex préfrontal sous-développé, dépourvu de jugement élémentaire ?

        Tous ces messieurs, Rejean, Guillaume et “On jase là !” ont des poux dans la tête et on ne peut pas condamner quelqu’un pour cela.
        Les enfermer à l’asile pour les soigner aux électrochocs, peut-être, si l’on revenait aux bonnes vieilles méthodes .. Mais, depuis longtemps, les psychiatres ont préféré désinstitutionaliser, au lieu de soigner.

      • Reynald Du Berger dit :

        Paul S. Ils vont plaider l’ignorance… comme les SS des camps…et ils risquent en effet d’être acquittés comme certains d’entre eux l’ont été pour ignorance et débilité… on va me reprocher une comparaison odieuse, et je l’assume car elle n’est pas odieuse. Si ces SS sont responsables de la mort de 6 millions de Juifs, ces climato-alarmistes et climato-crédules ont déjà sur la conscience 5,4 millions de morts PAR année en Inde, Chine et Afrique par dirty cooking. Eux et leur idole « How dare you Greta » en ont lourd sur la conscience mais ils n’en sont pas conscients. Un jour je ne serai plus le seul à dire « J’accuse » … qui a dit ça sur l’affaire Dreyfus ?

      • Paul dit :

        Le “How dare you !” de Greta la victime, représentant toutes les jeunes victimes de la planète, fait plus “authentique” que l’exclamation du journaliste Zola devant l’injustice raciale, limitée à un seul capitaine.

        Les scripteurs derrière la propagande verte connaissent leur métier : ils s’adressent à la plèbe qui vote.

        Émile Zola s’adressait aux lecteurs intelligents qui réfléchissent.

      • Paul dit :

        Non moins significatif : la communication visuelle verte.

        La Greta porte bien le message dégressif vert, parce qu’on la VOIT “parler, outrée, avec ses tripes”.
        Elle accuse et elle tire sur tout ce qui bouge. Donc, il faut se ranger de son côté pour se faire la bonne conscience et ne pas être atteint, même si l’on participe à la société de consommation honnie.

        S’il fallait seulement entendre ou lire les propos de Greta, on n’y porterait pas attention.
        Les propagandistes verts connaissent bien le déficit d’attention chronique de la génération digitale, laquelle ne lit plus et n’est pas capable de comprendre les nuances de la parole écrite.

        L’envol oratoire indigné, écrit par un génie de la plume, le grand Émile Zola, c’était pour une autre époque.

    • On jase là ! dit :

      M. Jacques dit : « Critiquer n’est pas synonyme de mépriser. » Quand on traite les scientifiques qui font de la recherche sur le climat et qui concluent qu’il y un RCA de menteurs, de profiteurs, d’ourdir un complot « socialiste » qu’est-ce d’autre que du mépris !

      Je vous cite : « Ce que fait le GIEC n’est pas de la science, c’est de la propagande gouvernementale sur laquelle on a mis une couche de ‘vernis scientifique’. Ce n’est pas seulement du mépris, c’est de la haine.

      Vous devriez savoir que le mandat du GIEC est de recenser toutes les études sur les effets de l’émission de CO2 sur le climat. Il y en a des milliers. De deux choses l’une ; ou bien il y a des milliers de scientifiques qui ont abandonné leur profession pour devenir propagandistes à la solde de ceux qui ont ourdi un vaste complot communiste pour détruire le méchant capitalisme, qui ont cessé de faire de la science pour faire de la politique (absurde), ou bien ce sont ceux qui font le recensement qui trafiquent les données fournies par ceux qui font de la recherche. Dans ce cas on n’en entendrait parler par ceux dont on trafique les travaux. Dans tous les cas c’est complètement absurde.

      Vous dites : « Ce qui est aussi particulièrement odieux, ce sont les sommes pharaoniques dépensées pour combattre les changements climatiques. C’est une mission totalement absurde » Pour dire que cette mission est absurde il faut deux conditions : 1. le RCA n’existe pas, ce qui est contredit par la majorité des scientifiques qui font de la recherche sur le climat. 2. Et conséquemment, il est stupide de dépenser de l’argent pour un problème qui n’existe pas.

      Ce qui est choquant avec les climato-sceptique c’est 1. qu’ils se croient en possession de la vérité absolue et qu’ils croient avoir le point de vue de Dieu, c’est-à-dire qu’ils se croient au-dessus des hommes. Eux ne font pas parti de l’humanité car il peuvent embrasser une vue de l’ensemble et être en mesure de distinguer les méchants (les scientifiques) et les bons (les climato-sceptiques).

  22. rtremblay dit :

    n’est-ce pas une affirmation qui démontre clairement que vous mêlez tout:

    » qui nient le lien de causalité entre le tabac et le cancer, » d’accord sur ce point, des gens ignorants de la science comme les climato-alarmistes et climato-crédules nient toujours ce lien de causalité…

    c’est vraiment du gros n’importe quoi.

    autre lien que vous avez faits récemment : entre élévation QI et température. Non mais c’est du vraiment gros n’importe quoi. Surpris que personne (vos suiveux) n’est pas réagi.

    • Reynald Du Berger dit :

      rtremblay « qui nient le lien de causalité entre le tabac et le cancer, » d’accord sur ce point, des gens ignorants de la science comme les climato-alarmistes et climato-crédules nient toujours ce lien de causalité…

      c’est vraiment du gros n’importe quoi. »

      Pas n’importe quoi… les mêmes niant le lien entre tabac et cancer nient aussi le lien entre TMAG et activité solaire (qu’is mélangent avec T du soleil comme l’a fait cette semaine la bande d’incultes de La Presse)

      « entre élévation QI et température. Non mais c’est du vraiment gros n’importe quoi. »

      quelqu’un a une étude sur le QI moyen des gens qui AFFIRMENT des choses sans preuve vs le QI de ceux qui les mettent en demeure de prouver leurs affirmations ? allez ! à votre Google ! mais avec les bons mots clés…

    • Reynald Du Berger dit :

      rtremblay : il n’y a qu’une seule crosse de Mann, une seule ! et la voici (Mann 1999) . Avouez qu’elle ne figure plus dans le AR5 car le GIEC a reconnu qu’elle est frauduleuse tant sur les données que sur le traitement des données, démasquées par McIntyre et Mcitrish . Dès que vous aurez avoué ce que je viens d’affirmer, nous publierons vos commentaires.

      https://skepticalscience.com/broken-hockey-stick.htm

      • rtremblay dit :

        crois moi sinon je te boycotte : voici le ton de votre dernier message.

        alors que les faits ne concorde pas avec vos dires !

        l

      • Reynald Du Berger dit :

        rtremblay :rtremblay : il n’y a qu’une seule crosse de Mann, une seule ! et la voici (Mann 1999) . Avouez qu’elle ne figure plus dans le AR5 car le GIEC a reconnu qu’elle est frauduleuse tant sur les données que sur le traitement des données, démasquées par McIntyre et Mcitrish . Dès que vous aurez avoué ce que je viens d’affirmer, nous publierons vos commentaires.

      • rtremblay dit :

        au Canada et au USA c’est le mot hockey stick, ou en français bâton de hockey ou même ‘hockey’ pour désigner le bâton ou le sport.

        la crosse c’est un autre sport et c’est aussi le bâton avec un panier pour lancer et recevoir la balle que les joueurs de crosse s’échange.

        Le graphique de l’évolution des températures TMAG depuis 2000 ans ressemble à celle d’un bâton de hockey. La palette du bâton est le hausse des 100 dernières années. Aucune ressemblance avec un bâton droit ‘une crosse’.

        la forme de l’évolution du CO2 est aussi du type bâton de hockey. Depuis 100 ans hausse du CO2 de 280 ppm à plus de 410 aujourd’hui.

        il est exacte que depuis AR5, 2013, le GIEC ne présente plus MBH98. Mais Mann avec des écrits plus récents est toujours cité dans le AR5 (2013). D’autres auteurs sont également cités dont Moberg et Wahlmann aussi avec la même représentation. Les commissions (8 au total si je ne me trompe pas) qui ont évaluées le travail de Mann ne l’ont pas reconnues coupables, bien au contraire.

        Il n’y a que McIntyre et al. qui ont critiqué le travail de Mann mais eux aussi ont été repris (révisé) et depuis ils n’ont pas republier. Ça fait 20 ans…

        La référence que vous avez mis de skeptical science va exactement dans le sens que je vous mentionne.

      • Reynald Du Berger dit :

        rtremblay, Donc vous avouez enfin que la courbe de Mann ne figure plus au GIEC. Cela a pris du temps. Merci.

        Bien sur il y a d’autres graphiques, mais il est important de noter que la crosse de hockey de Mann (en France ya pas de bâton de hockey, c’est une crosse) et la « palette » s’appelle la lame (blade) sert encore au Gouvernement canadien pour ses politiques en énergie et réduction de GES, autrement dit, le Canada base sa politique sur des données fausses.

    • Paul dit :

      Monsieur le demande : “.. lien que vous avez faits récemment : entre élévation QI et température. Non mais c’est du vraiment gros n’importe quoi. Surpris que personne (vos suiveux) n’est pas réagi.”

      Et monsieur est servi : Un autre bienfait de la chaleur – elle adoucit les mœurs.

      Je “suis” réagi, selon vos désirs.

      Le bonobo est le primat le plus proche génétiquement de l’homo sapiens et c’est un non-violent libidineux.
      L’autre cousin, légèrement moins proche de nous – le chimpanzé est plutôt violent et il vit en patriarcat.

      Le bonobo vit dans un bassin au microclimat favorable, au sud du fleuve Congo et le chimpanzé au nord, dans les hauteurs, où il fait plus frais.

      C’est l’abondance de la nourriture qui a fait évoluer le bonobo vers le matriarcat et le pacifisme, tandis que le chimpanzé qui doit trimer plus dur pour survivre, commet souvent l’infanticide et le cannibalisme.

      Les différents groupes de chimpanzés sont hostiles entre eux, tandis que les bonobos tolèrent leurs voisins et interagissent avec les bonobos étrangers.

      La chaleur augmente la production végétale, alors l’animal repu n’a pas à se battre pour interdire l’accès au territoire où il y en a assez pour tous.

      Des théories de Maslow, vérifiées chez d’autres hominidés.

      Quant au Q.I. du bonobo par rapport au Q.I. du chimpanzé, je laisse ça au prof, mais assurément, par analogie avec l’homme, un mâle rose bonobo devrait être plus intelligent qu’un mâle macho chimpanzé.

  23. Martin Guevremont dit :

    Bonjour Mr Duberger,

    Si vous et vos dénigreurs sur ce site veulent bien s »éduquer allez consultex le site junkscience.com (excellent pour défaire les fake news) et allez écouter ce vidéo très éducatif sur youtube:

    Les plus récent articles sur les actions a prendre pour contrer le réchauffement y sont afficher et quand on clique continue reading c’est de l’or en barre.

    Ya même une dame qui a proposer dans une conférence avec Alexandria Ocasio-Cortez qu »il manger des bébés pour contrer le réchauffement….. wow.

    https://www.c-span.org/video/?c4820891/we-eat-babies

    Bonne lesture et bon visionnement.

    Merci

    Martin Guevremont

    • Normand dit :

      Bonjour Martin,

      Éloquente démonstration de manipulation basée sur le choix optimal des périodes de références pour fausser la perception du public.

      Pour ce qui est de la dame qui a proposé de « manger les bébés », c’est du sarcasme pince sans rire.

    • Paul dit :

      Une autre superbe prestation de Mr. Tony Heller qui montre comment les verts font parler les chiffres pour faire peur à la pauvre Greta (lui voler son enfance, peut-être ?).

      Son logiciel d’optimisation de cueillette de cerises qu’il pense original.
      Un bon investissement pour Mr. Tamino qui ainsi automatiserait sa production peurologique.

      Une vidéo facile à comprendre que je conseille à M. On jase là ! : c’est transparent, la base de données est vérifiable et on n’a pas besoin de certificat d’études du prof Du Berger pour constater la technique.

      Quant à monsieur Rejean, je le vois déjà ruer dans les brancards. Libre à lui de prouver que Mr. Heller ne dit pas vrai.

      • rtremblay dit :

        je ne comprends pas que vous puissiez accorder une crédibilité quelconque à Tony Heller ?

      • Normand dit :

        Bonjour M. Tremblay,

        Puisque l’exercice auquel s’est livré M. Heller consiste à faire un « zoom out » sur les périodes de référence des graphiques pour que l’on puisse avoir une vue plus globale à partir de données officielles… pourriez-vous être plus précis sur la ou les parties de la vidéo qui présente des informations inexactes ?
        À défaut de fournir de la substance sur le CONTENU, je devrai continuer à considérer M. Heller comme crédible.

      • Paul dit :

        Au contraire, Mr. Tony Heller est très crédible.

        Pas de manipulations opaques de données à la NOAA, seulement la mise à nu, en direct et d’une manière absolument transparente, de manipulations de graphiques par l’accentuation d’échelles verticales et par la contraction et le choix de la plage horizontale pour démontrer les thèses catastrophistes.

        Je savais que R. Tremblay allait attaquer le porteur du message, car il ne peut pas contester les faits (manipulations) rapportés.

        D’autres pourront commencer à comprendre comment on fait parler cette Science que la jeune Greta et le sage Rejean nous disent d’écouter.

    • mario dit :

      excellent reportage !
      Il faudrait traduire ce video afin que TOUS les profs, primaire , secondaire, cegep, université, passent ce reportage ! fini le lavage de cerveaux…

      • Paul dit :

        Un vœu pieux !

        Qui dit que les profs ont toujours pour mission d’évoquer / encourager l’esprit critique des élèves en matières pouvant ébranler la doctrine climato-alarmiste ?

        Les “journalistes”, ces gardiens du dictat de la rectitude politique, dénonceraient cela, séance tenante.

      • Normand dit :

        Bonjour Mario,

        Je ne crois pas qu’un tel vidéo sera diffusé par notre réseau scolaire (sauf de rares exceptions comme vous). Ce vidéo (qui ne peut être contestable sur les faits) sera probablement interdit pour hérésie dans nos institutions qui souffrent trop souvent de l’inquisition Climato-catastrophiste.

        Je crois plus au partage entre jeunes en faisant appel à leur intelligence (peu de jeunes ont besoin de traduction).

        Le but NE DOIT PAS ÊTRE de les convaincre… mais de suciter suffisamment de doutes pour que leur CURIOSITÉ les amènent à vérifier différents points de vues.

        Dès qu’ils entreprendront ce processus, le mythe du consensus tombera rapidement et ils découvriront l’abondance de conférences de scientifiques réalistes, généreux en arguments étoffés… qu’ils pourront ensuite comparer aux scénarios catastrophes.

        Merci Mario de contribuer à donner des outils à des jeunes pour qu’ils aient la possibilité de se protéger contre l’éco-anxiété extrême.

  24. Martin Guevremont dit :

    Bonjour Normand,

    Tu penses vraiment que la madame n »était pas sérieuse, que c’était une farce pour rire de Alexandria Ocasio-Cortez ?

    A voir comment ceux qui croient au réchauffement, comme M.Red Champagne qui affirme que le réchauffement a fait plus de morts que le facisme durant la deuxiéme guerre, vont sortir n’importe quelle bêtises pour se faire entendre. Moi je penses qu »elle était sur médicamentation et quelle etait sérieuse dans son affirmation.

    A moins que tu me prouves que c »était un coup monté de toute pièce.

    Merci!!

    • Normand dit :

      Bonjour Martin,

      En googolant « Eat the babies Troll », on obtiens de nombreux résultats confirmant la mise en scène organisée par LaRouchePAC.

      Mme Occasio-Cortez a d’abord pensé que cette dame avait des problèmes mentaux…

      https://gizmodo.com/viral-video-about-eating-babies-at-aoc-town-hall-was-st-1838767680

      Il semblent qu’ils préparent la vente massive de T-Shirts « Save the Planet-Eat the Babies » pour la prochaine campagne électorale américaine (comme pied de nez aux discours verts extrémistes).

      Un peu comme Trump qui a fait imprimer des pailles de plastiques.

      À chacun de juger du bon goût de ces stratégies…

      • Paul dit :

        Je pense que la dame au gaminet avait légèrement extrapolé à partir d’une étude suédoise dont traite cet article : https://www.theguardian.com/environment/2017/jul/12/want-to-fight-climate-change-have-fewer-children

        Un enfant en moins = presque 60 T / an de GES évités.

        Si un bébé pollue plus qu’une mini flotte de voitures, alors pourquoi le garder ?
        En y répondant, une autre question s’impose : un bébé dodu qui a pollué sans retenue, ne doit-il pas une compensation à la planète ?
        N’y a-t-il plus de faim sur cette Terre ?
        Chaque kg de protéines animales produit en moins évite des émissions massives de GES, dont le méthane. D’où l’utilité intrinsèque du bébé dodu.
        Ils sont rendus presque là.

        Une dérision de mauvais goût ?
        Et que dire de l’étude en question publiée en Suède, mais produite par un étudiant canadien ?
        Surtout, que dire de tous ces millions d’ahuris verts (bien représentés par la congresswoman Alexandria Ocasio-Cortez) qui prennent ces salades au sérieux ?

        On avait parlé de l’étude suédoise sur le blog du prof en octobre 2018, ainsi que de la sortie (de bon goût ?) de la déjantée Mme J. Blanchette, remettant maintenant en question la venue au monde de son fils.

  25. rtremblay dit :

    R duberger écrit :

    « rtremblay, Donc vous avouez enfin que la courbe de Mann ne figure plus au GIEC. Cela a pris du temps. Merci.

    Bien sur il y a d’autres graphiques, mais il est important de noter que la crosse de hockey de Mann (en France ya pas de bâton de hockey, c’est une crosse) et la « palette » s’appelle la lame (blade) sert encore au Gouvernement canadien pour ses politiques en énergie et réduction de GES, autrement dit, le Canada base sa politique sur des données fausses. »

    Je réponds : ‘avouez’ est nettement un terme non adéquat ! J’ai dit ce que j’avais à dire dans mon courriel précédent. svp ne déformez pas mes dire. En plus un bâton de hockey (hockey stick) ce n’est pas une crosse ni dans les termes ni dans la forme. Nos amis Français doivent être informés de ce fait.

    1) Huybers 2005 and Wahl & Ammann 2007, ça vous dit quelques choses ?

    2) Barton and U.S. Rep. Ed Whitfield requested Edward Wegman to set up a team of statisticians to investigate, and they supported McIntyre and McKitrick’s view that there were statistical failings, although they did not quantify whether there was any significant effect. They also produced an extensive network analysis which has been discredited by expert opinion and found to have issues of plagiarism.[13][14][15][16] Arguments against the MBH studies were reintroduced as part of the Climatic Research Unit email controversy, but dismissed by eight independent investigations.
    More than two dozen reconstructions, using various statistical methods and combinations of proxy records, have supported the broad consensus shown in the original 1998 hockey-stick graph, with variations in how flat the pre-20th century « shaft » appears.[12][17] The 2007 IPCC Fourth Assessment Report cited 14 reconstructions, 10 of which covered 1,000 years or longer, to support its strengthened conclusion that it was likely that Northern Hemisphere temperatures during the 20th century were the highest in at least the past 1,300 years.[18] Over a dozen subsequent reconstructions, including Mann et al. 2008 and PAGES 2k Consortium 2013, have supported these general conclusions.

    3) Mann et al. 2008 arrive au même conclusion que MBH 1998, mais il a amélioré sa méthode comme tout bon chercheur l’aurait fait et le GIEC a décidé en 2013 de publier des informations plus récentes Mann et al. 2008. c’est bien indiqué dans le rapport AR5 dans le chapitre 5. Mann est cité 4 fois dans ce chapitre.

    • Reynald Du Berger dit :

      rtremblay Vous avez avoué ce que je vous demandais pour la crosse de hockey de Mann, ça été long, mais c’est fait.

      Je vous demande maintenant d’avouer qu’il n’y a aucune preuve d’un RCA significatif.

    • Paul dit :

      Tony Heller : “Global warming is indeed Mann-made, by Michael Mann and James Hansen. But it has nothing to do with climate or science.”

      Cet activiste Michael Mann utilise des données tronquées et maquillées en narguant R. Spencer et J. Christy sur twitter :

      Tout comme les journaleux verts, ce “World’s Worst Scientist” fait de la météo propagande au lieu de considérer le climat dans son argumentaire.

  26. […] via MISE EN DEMEURE OUVERTE AU JOURNAL LA PRESSE — Le blog de Reynald Du Berger […]

  27. crioux dit :

    Ils vont faire comme ils le font toujopurs, ils vont émettre une correction la où personne ne la voit, alors que les fakes news ont été publiques durant le débat a heure de grande écoute.

  28. Cédric Moro dit :

    Bonjour. Il y a un article paru au Journal De Montréal qui demande à entendre les climato-réalistes sur le climat. J’ai été heureux de le lire. Je vous en fais part ici : https://www.journaldemontreal.com/2019/11/01/oui-il-y-a-urgence-climatique
    Afin que vous passiez une bonne fin de semaine…

comment éliminer un abonné indésirable ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s