SACHEZ DÉTECTER LA SOLASTALGIE CHEZ VOTRE ENFANT

Publié: 16 février 2019 dans Uncategorized

solastalgie aigue

La solastalgie est un néologisme inventé en 2003 par le philosophe australien Glenn Albrecht, avec un premier article publié sur ce concept en 2005. Il décrit une forme de détresse psychique ou existentielle causée par les changements environnementaux, comme l’exploitation minière ou le changement climatique.

Votre enfant est prédisposé à la solastalgie si

  • Son Q.I. est sous la moyenne

  • Vous êtes un parent inconditionnellement vert

    Voici quelques symptômes auxquels vous devriez être attentif :

1- Il répond sans discuter ni ergoter simplement par des « ah ouin !?? » à tout ce que racontent ses enseignants gauchistes sur le climat et l’environnement.

2- il adore sécher les cours pour « marcher pour le climat », même s’il ignore ce qu’est « le climat ».

3- ses notes en sciences sont inférieures à 5/20

4- il vous crie avec un regard menaçant « papa ! …tu pollues!!!  » si vous réchauffez le moteur de votre voiture par -30C pendant plus de 5 minutes.

5- il prend des douches de plus de 20 minutes.

6 – quand il apprend que c’est fait avec du pétrole, il jette son pot de vaseline à la poubelle.

7- plus âgé, il préfère dormir avec un ourson polaire en peluche plutôt qu’avec sa p’tite copine.

8- si la p’tite copine tombe enceinte, elle va demander un avortement climatique auprès de l’infirmière de l’école.

Quelques remèdes :

1- lui interdire toute émission « scientifique » à la télé, surtout celles de Radio-Canada avec Charles Effet d’Tisseyre.

2- lui demander de tenter de convaincre son prof. de science ou de cours bidon comme ECR ou « Le monde contemporain » d’inviter en classe un scientifique climato-réaliste.

3- au lit avant qu’il s’endorme, lui lire chaque soir un billet de mon blog… ou un extrait du livre « Hérésies » de Jacques Brassard ou de « L’Urgence climatique est un leurre « de François Gervais.

La solastalgie peut mener l’individu qui en est atteint, jusqu’au suicide climatique . Une étude clinique révèle qu’on trouve souvent dans la cabane du suicidé, une lettre de désespoir adressée  à la Planète ou à Gaïa.

Plus la solastalgie est détectée tôt, plus elle a de chances d’être guérie. C’est une maladie qui évolue comme un cancer. N’attendez pas que des métastases vertes s’installent. Si votre enfant pense à faire signer des pétitions et des pactes pour « sauver le climat » , il est déjà trop tard, il est condamné… et vous aussi, vous hébergez alors un p’tit abruti climato-terroriste, et vous en êtes en partie responsable.

On trouvera plus de détails dans cet article, sur cette maladie qui semble avoir atteint le stade épidémique en Belgique.

commentaires
  1. Normand dit :

    On pourrait aussi ajouter que le solastalgique commandera son 3e étui de plastique pour son 5e iPhone sur Amazon, d’un distributeur en Chine qui l’achète pour 0.03 cents et qui lui sera livré par 3 escales d’avions et par camions ayant parcourus la moitié de la terre… contribuant ainsi à faire fermer le petit marchand local où il aurait pû se rendre à pied… Ce même petit marchand qui payait ses taxes et impôts ici pour, entre autre, payer 90% des études du solastalgique… dont il est absent, puisqu’il est en grève à cause de la marche pour le Climat.

  2. Reynald Du Berger dit :

    Je note que rtremblay accorde à ce billet 1 étoile à défaut de pouvoir accorder 5 anti-étoiles. J’ai pourtant déjà signalé à l’hébergeur de mon blog, la nécessité de corriger la situation afin que Réjean puisse exprimer son désaccord, sa rage, sa frustration dans toute sa plénitude.

  3. rtremblay dit :

    Le problème c’est que le remède 2 n’existe pas en lien avec le symptôme 3 en science climatique.

    Pour le point 3 c’est une note de 2/20 en science climatique que le climato-sceptique se mérite en général car le climato-réaliste est une pure invention dans votre tête !

    • Paul dit :

      Moi, je suis encouragé – l’ami pétrophobe évolue : il vient de remplacer le “climato-septique” par le “climato-sceptique”.

      Qui plus est, son intervention est écrite correctement, tant au niveau du contenu (l’argumentaire) que du contenant (un français adéquat).
      (Peut-être, serait-il plus juste de dire “.. car le climato-réalisme est une pure invention ..”, mais ne soyons pas trop pédants.)

      Il y a une logique dans ce qu’il écrit, surtout, lorsque l’on décide d’ignorer le caractère caricatural du billet.

      J’accorde donc à monsieur Rejean un “finger up”, mais je m’attends en retour à une clarification : c’est quoi la “science climatique” ?

      Ensuite, pour se prononcer sur la science climatique, combien d’études / articles scientifiques sur le sujet a-t-il potassé dans sa vie ?

      Enfin, s’est-il assuré que la conclusion inévitable de ces travaux, soit l’affirmation du RCA, était bien appuyée (dans chaque cas) sur des données, préalablement vérifiées, quant au devancement dans le temps des lectures de la concentration du CO2 atmosphérique par rapport à la température ?

      NOTE au prof :
      – Est-ce que la pétrophobie serait bien une forme avancée de la solastalgie ?
      – Dans l’affirmative et en constatant le progrès du patient Tremblay, ne devriez-vous pas revoir votre conclusion pessimiste sur l’aboutissement de la solastalgie ?

comment éliminer un abonné indésirable ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s