AVORTEMENT CLIMATIQUE

Publié: 26 octobre 2018 dans Uncategorized

baby-belly-png-baby-in-its-mothers-pregnant-belly-full-color-print-280

 

On encourage la dénatalité pour sauver la Planète. Moins de bébés signifie moins de CO2 – et moins de CH4 car les pets de bébés seraient, selon un groupe de chercheurs québécois appelé Hourra noces!, plus riches en méthane que ceux des vaches-.

Mélissa a 16 ans et elle est enceinte de son ex-petit ami Kevin. Un accident de parcours…en faisant un soir leur devoir d’éducation sexuelle ensemble. Mélissa avait oublié de demander à l’infirmière de l’école la petite membrane de caoutchouc qu’elle avait en classe, au cours d’une démonstration, enfilée soigneusement au bout d’un manche à balai, afin d’enseigner à Mélissa comment ne pas égratigner le manche à balai de Kevin avec ses longs ongles vernis.

Mélissa se présente au CLSC local avec son manuel de Science et technologie du Ministère de l’éducation, des loisirs et des sports du Québec où l’on voit à la page 143, un ourson polaire larmoyant et esseulé, à la dérive sur son glaçon fondant.

ours

Elle demande alors à l’infirmière « ça s’rait pour un avortement climatique…la prof de science nous a dit que le bébé émet tout plein de tonnes de gaz à effet de serre, pis qu’on devait sauver la Planète… alors j’viens faire ma part… y parait que la Terre est rendue à 410 ppm de CO2.. pis moé chu rendue à 22 semaines »…, et en ouvrant son manuel de science à la page 143, « pis j’veux sauver un ours polaire,… pis Kevin est un ti-criss de salaud qui sort avec Mélanie ! »

L’infirmière du CLSC convoqua le lendemain le comité d’éthique du CLSC afin d’étudier cette nouvelle catégorie d’avortements dits « climatiques ». Quelques jours plus tard, on distribua dans l’école de Mélissa des boîtes de condoms illustrées d’un petit ours polaire sur un glaçon, avec la mention « sauvez-moi ! » 

Publicités
commentaires
  1. rick981 dit :

    Ben oui….Calvausse…Heureusement Ray t’est le « moustique » qui picosses mais ça prendrait le format guêpe des fois… YES SIR ! Et quand je peux je vous écoutes soit live ou en différé… vo’t passage au 98.1 la fameuse R@dio X… Yess !

  2. Benoit Maranda dit :

    Moi prof. de science et techno. au secondaire récemment à la retraite, je « capote » en lisant ce genre de chose. Ça n’a aucun sens de retrouver ce genre de bêtise dans les livres de science et techno. et de constater qu’une enfant puisse justifier la résolution de son problème sur cette base! C’est à la fois très triste et très inquiétant!

    • Paul dit :

      “.. constater qu’une enfant puisse justifier la résolution de son problème sur cette base!
      C’est à la fois très triste et très inquiétant!”.

      Et dire que M. Du Berger a ménagé nos émotions.

      En fait, après sa naissance Melissa portait le prénom de Mélik. Un enfant de couleur, transgenre, musulman et ostracisé à la Garderie non subventionnée (sans la présence de syndiqués vigilants) par les enfants pure-laine insensibles.
      Conformément aux règles en vigueur, Mélik a obtenu à 5 ans la réassignation sexuelle, suivie plus tard par la grande opération, pour devenir Melissa.

      Ardente admiratrice du mouvement #MeToo, Melissa a voulu ajouter son accusation au dossier accablant du juge Kavanaugh, un violeur notoire de jeunes filles innocentes.
      Elle en fut dissuadée par la sortie innommable de Trump qui se moquait cruellement de la psychologue aguerrie, le professeur Ford, qui ne se souvenait de rien, sauf qu’elle n’avait pas bu et qu’il fallait stopper l’ascension de Kavanaugh.

      C’est dans cet état d’esprit fragilisé que Melissa s’était présentée au CLSC.
      Une fois de plus, la faute revient à Trump.

  3. fcoulombe7 dit :

    Mais c’est du délire ! On est rendu là…les envertdeurs sont entrain de troubler la jeunesse, la vie, l’avenir…ce sont eux qui vont le plus perturber la planète ! « jouer » avec la peur, ça marche ! Comme avec la religion catholique à l’époque, où on prêchait l’inverse…Ce n’était pas rare des familles de 15 et plus…Donc, on part de 15 et on tombe à 0, c’est une « baisse » de chaleur humaine importante ! On va tous finir congelés ! Vite ! Tuons des ours polaires, on va avoir besoin de fourrures ! Bon je suis rendu que je DÉLIRE moi aussi ! Y M’ONT EU…

comment éliminer un abonné indésirable ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s