QUI M’AIME ME SUIVE !

Publié: 24 mars 2018 dans Uncategorized

cyrus

 

C’est Cyrus le Grand, le fondateur de l’Empire perse, dont j’ai vu la tombe en Iran, qui se serait adressé ainsi à ses troupes persanes. Virgile se serait ensuite emparé de sa phrase célèbre dans ce vers : Pollio, qui te amat, veniat, quo tu quoque gaudes, ce qui signifie : Que celui qui t’aime, Pollion, te suive partout où il te plaît d’aller. Mais c’était il y a très très longtemps.

Qui aurait cru qu’un jour, la stupidosphère (le gigantesque espace occupé sur internet pas les gens stupides et imbus d’eux mêmes) nous la resservirait ? Amanda Tremblay, une ennuyante retraitée, me demande d’aimer sur facebook sa page « pantoufles tricotées en Phentex » tandis que Max, un médiocre animateur à une radio locale, m’invite impérieusement aussi bien qu’impérativement,  à le suivre sur tweeter. Je ne connais pas plus Amanda que Max. Si je signifie à Amanda que j’aime, comme elle m’ordonne de le faire, sa page facebook sans savoir ce qu’est le Phentex et encore moins la qualité de ses pantoufles, cela fait-il de moi son amant, son aimant, son amoureux ou son aimeur de page facebook ? Je propose donc à l’Académie française, ce dernier néologisme pour signifier une personne qui aime quelque chose qu’elle ne connaît pas, pas plus que la personne qui lui ordonne de l’aimer. Admettez qu’il faut être gonflé pour ordonner à quelqu’un d’aimer sa création, car c’est l’impératif qui est utilisé. On pousse même l’insolence jusqu’à commander cet amour toujours impérativement et impérieusement (notez la nuance) en francisant un verbe anglais, liker ! Quel culot !

Et si en docile mouton, je suis aveuglément, comme il me l’ordonne, ce médiocre Max dans ses aventures à sa radio comme sur tweeter, cela fait-il de Max un meneur, tandis que je deviendrais un « suiveux » ? Ma mère m’a pourtant formellement mis en garde contre les messieurs qui m’invitent à les suivre*.

Il est dommage que le choix d’icônes que me proposent facebook et tweeter comme réponse à ces vaniteux soit limité, car dans la plupart des cas, ce n’est pas le petit pouce mais le majeur dressé vers le haut que j’aimerais présenter à ces prétentieux !

Pensez-y donc deux fois avant de m’ordonner de vous aimer vous et votre page, ou pire, de vous suivre !

mausolée

*Notez que j’ai des abonnés à mon blog, et non pas des suiveux.

Publicités
commentaires
  1. Charles Lavoie dit :

    Toujours un plaisir de vous lire.

    Envoyé de mon iPad

    >

  2. Girard dit :

    Sur iPad, le majeur, je l’ai 😁…voici. 🖕

    Bon article, M. Duberger. Pour ma part, je n’ai aucun compte sur les réseaux sociaux. Je suis un arriere 😂

    • Reynald Du Berger dit :

      Notez d’après les étoiles qu’on m’a accordées, qu’il y en a quelques uns qui n’ont pas apprécié que je réponde à leur ordre de les aimer ou de les suivre par un doigt d’honneur. Je conserve donc ce billet que j’enverrai à tous ceux qui me suggéreront de les aimer ou de les suivre.

comment éliminer un abonné indésirable ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s