LES TIS-CLINS DU CLIMAT

Publié: 26 septembre 2017 dans Uncategorized

sitis-clins

Au Québec, on appelle ti-clin (aussi ti-jos-connaissant), celui qui émet des avis péremptoires, qu’il prétend éclairés, définitifs et indiscutables, au sujet de choses sur lesquelles il n’a ni compétence, ni connaissances, ni expérience. Typiquement, le ti-clin a un avis sur tout, du changement climatique à la musique classique de l’époque contemporaine, en passant par les religions, le « continent de plastique »,  la politique internationale et l’art.

Je suis confronté presque quotidiennement sur facebook avec ces tis-clins qui ont les deux caractéristiques suivantes en commun : la plupart sont sans emploi et me lancent des insultes en guise d’arguments quand j’émets des doutes sur leurs affirmations climatiques. Ils camouflent leur honteux statut de sans emploi avec des expressions comme « à son compte » ou « à la recherche de nouveaux défis », refusant d’admettre que personne ne veut de leurs services.

Sur le sujet des changements climatiques, qui fait l’objet de mes échanges que je veux polis et patients avec ces tis-clins, une amie animatrice de radio bien connue, m’a déjà comparé à un moustique qui réussit à traverser le moustiquaire et qui agace, provoque, insiste, devant les affirmations de ces tis-clins. Le moustique climatique les met en demeure avec insistance de prouver leurs affirmations et bien sûr, aucun d’eux n’y parvient. Alors, celui qui n’a aucun argument attaque souvent le messager et recourt donc aux insultes afin de tenter de discréditer son interlocuteur et atténuer ainsi en apparence  son ignorance. Le fait que des médias – qu’ils appellent « poubelles » – me prêtent régulièrement une tribune, les fait trépigner de rage et d’envie. Certains, ignorants de la carrière de professeur chercheur que j’ai menée pendant plus de 33 ans à l’université du Québec à Chicoutimi osent même exprimer leur mépris assumé en toute quiétude, et m’accuser d’incompétence.

Voici quelques exemples des insultes que j’essuie régulièrement de la part de ces tis-clins sur facebook.

insulte 01

insulte 02

insulte 03

Certains évoquent le conspirationnisme tectonique , mais au moins ils ne m’insultent pas.

insulte 04

Tandis que d’autres ont suivi le cours du climatologue François Hollande sur les relations entre climat, et tsunamis.

insulte 05

Les tis-clins du climat typiques affirment que :

1- il y a un réchauffement climatique depuis le début de l’ère industrielle

2- ce réchauffement est essentiellement dû à notre consommation de carburants fossiles causant l’émission de gaz à effet de serre (GES)

3- si l’on ne réduit pas ces émissions de GES, nous nous précipitons tout droit et de façon accélérée, vers des températures moyennes annuelles globales (TMAG) qui nous mènent à la catastrophe, voire à l’apocalypse, d’ici à la fin de ce siècle.

Ils prétendent que leurs trois affirmations sont sûres à 95%, comme l’American Geophysical Union, -dont j’ai honte d’avoir été membre pendant plus de 35 ans- , l’a déclaré dans son déplorable manifeste. Ils prétendent également que 97% des scientifiques aptes à se prononcer sur le sujet, penchent en leur faveur.

De mon côté, si j’admets (1), j’exprime des doutes sérieux sur (2) et (3). Je ne pose donc aucune affirmation, mais oppose plutôt à leurs affirmations les 7 énoncés suivants, que je les invite à commenter, ou à tenter de contredire.

1- Il n’y a aucune preuve d’un réchauffement climatique anthropique (RCA) significatif.

2- Il n’y a pas de consensus dans la communauté scientifique à ce sujet. Le pseudo 97% , lancé par l’article des Australiens  Cook et. al., ne résiste pas à l’analyse critique et en est en réalité un de moins de 3% . Aucune étude , aucun sondage parmi la communauté scientifique apte à se prononcer ne démontre un quelconque consensus.

3- Il n’y a aucune observation ni aucune  donnée qui démontre que les événements météorologiques  dits « extrêmes » (comme les récentes inondations au Québec, les sécheresses – feux de forêts- de Fort McMurray, les ouragans Harvey, Irma, Jose)  deviennent de plus en plus fréquents et sévères à cause de ce supposé RCA.

4- Au fur et à mesure que le temps passe et que les données et observations s’accumulent, les prévisions issues des modèles climatiques s’écartent de plus en plus des observations par satellites et par ballons sondes.- i.e. les modèles sont entachés d’énormes erreurs , et ces modèles sont donc invalides- 

5- Il n’y a aucune accélération démontrée de la montée du niveau des océans.

6- La température moyenne annuelle globale stagne ou augmente à peine depuis maintenant plus de 20 ans en dépit du fait que 40% de toutes les émissions humaines de gaz à effet de serre l’ont été au cours de ces mêmes 20 dernières années. Pourquoi ? 

7- Des chercheur$,, politique$, groupe$ activiste$ et média$ y trouvent leur compte et ont de$ intérêt$ évident$  à entretenir le dogme, l’ignorance et donc la crédulité climatique.

Je termine par un autre énoncé sur le sens de mes interventions dans les médias et surtout chez les jeunes.

Un des objectifs de l’éducation dont nous sommes collectivement responsables, est de développer l’esprit critique et fournir ainsi aux jeunes les connaissances nécessaires (surtout scientifiques) afin que maintenant et ensuite  devenus adultes, sur ce sujet et celui plus large de l’environnement, ils puissent faire activement et de façon responsable et autonome, leurs propres choix, éclairés, raisonnés, judicieux , et pleinement affirmés et non pas seulement assumés, plutôt que se les faire imposer passivement et aveuglement, par des politiques comme M. Couillard, des groupes d’intérêt  comme OURANOS ou Équiterre, et des médias comme Radio-Canada, TVA , Le Devoir, La Presse et LCN,  C’est le sens du complément de démarche pédagogique  que je propose aux écoles qui ont le courage de m’inviter à présenter le revers de cette médaille à leurs élèves. 

C’est à celui qui affirme l’existence d’une chose à présenter ses arguments comme preuve de son affirmation. Vous affirmez qu’il existe une tour Eiffel sur la planète Vénus? Moi j’en doute. Vous devez prouver votre affirmation, tandis que de mon côté je ne peux démontrer qu’il n’y en a pas, car si l’on doit pouvoir démontrer l’existence de ce qu’on prétend exister, il est impossible de prouver la non existence de ce qui n’existe pas. Les tis-clins du climat qui tentent de me confronter, doivent remuer cette phrase plusieurs fois dans leur minuscule cerveau avant de la comprendre et admettre en fin de compte que la balle est, et a toujours été dans leur camp et que c’est à eux de fournir des arguments pour prouver leurs affirmations et non à moi à en présenter pour appuyer mon doute, même si j’en ai toute une artillerie.

Si les journalistes et recherchistes de Radio-Canada continuent de me solliciter comme sismologue et analyste à chaque tremblement de terre important secouant leur Gaïa chérie, ils ne s’attendaient pas à ce crochet de droite la semaine dernière à l’occasion du séisme mexicain (allez à la 11ieme minute) :

moi : il n’y a aucun rapport entre ce séisme et le « réchauffement climatique »

l’animatrice : pourquoi dites-vous ça?

moi : parce qu’on a fait des rapprochements trop faciles récemment entre des catastrophes naturelles comme les ouragans et le changement climatique.

l’animatrice : mais les séismes, c’est dans la Terre…

moi : oui mais il y a des politiques comme François Hollande qui ont prétendu publiquement que le « réchauffement climatique » causait des séismes et des tsunamis.

Il n’est pas sûr que la dame va m’inviter encore sur son plateau.

Publicités
commentaires
  1. JP Pilote dit :

    En plus, ces ti-clins ne se rendent pas compte que, si leur fallacieuse théorie était vraie, il faudrait pour résoudre le problème cesser toute activité humaine (industrie, transport, énergie, etc) et retourner à l’âge de pierre pour 150 ans. Ce qui est d’ailleurs le plan de plusieurs activistes écologiques (Tom Watson et autres). Continuez votre bon travail monsieur DuBerger.

  2. Estivalet dit :

    Vous êtes rafraîchissant et donc bon pour notre chère planète Gaïa😇

  3. Paul S. dit :

    Pour le bien de la Gaïa et de ses adorateurs, le prof. Du Berger devrait être soumis à la captation et la séquestration.
    Tel le CO2 fugace, le savant ingénieur géologue, seul et contre tous, fait monter la température des investis de la Vérité verte.

  4. pierreb1 dit :

    L’appellation « tis-clins » est-elle une déformation phonétique acadienne de l’expression « p’tit con » employée de l’autre côté de l’Atlantique ?

  5. Michel Dion dit :

    Reynald est un de mes ex-profs de L’UQAC (1989-93), et je peux confirmer qu’il sait ce qu’il dit. Reynald, contrairement à bien d’autres, appelle un chat : UN CHAT !

  6. claude dit :

    M. Duberger Les scientifiques sont foutus, heureusement pas tous ceux qui ont un esprit analytique et scientifique avec les éléments de preuves qu ils on entre leurs mains et confirmer par d autre pairs. Comme vous le dite si bien un scientifique est une entreprise pour faire de l argent. Heureusement certain ont encore le sentiment de loyauté vis a vis le citoyen de part leurs science et leurs connaissances. Il devrait y avoir un serment a honoré de leurs part comme les médecins. Ainsi on pourrait en sauver quelques un.

    • Robert dit :

      @daude;

      « les éléments de preuves qu ils on entre leurs mains et confirmer par d autre pairs »

      Mais quelles sont donc ces foutues preuves. Cela doit faire 10 ans que je vous demande de nous en fournir?

      • claude dit :

        M. Duberger lorsque je parle de scientifique avec des preuves, je ne fait pas référence seulement au climatologue, mais plustot ceux qui cherche sur des outils avec la nanothecnologie pour traiter le cancer, cela n est qu un exemple. mais en ce qui concerne le climat effectivement il n y as rien de concret sur quoi confirmer le reproductivité des faits. Merci M. Duberger EST-CE QUE VOTRE SISMOGRAPHE A ÉTÉ INSTALLER, CAR VOUS AVEZ SUREMENT ETUDIER LE TREMBLEMENT AU MEXIQUE. BONNE JOURNÉE

      • Reynald Du Berger dit :

        La station sismographique BCLQ (Boischatel, Québec) installée chez-moi a été mise à niveau récemment avec 3 nouveaux sismomètres 3 accéléromètres. Le signal devrait être visible pour le public dans les prochains mois sur le site de séismes Canada.

      • claude dit :

        M. Duberger je vais suivre cela de pres sur le site seisme canada. merci pour lè information et si vous s avez a quel moment que cela débutera pouvez-vous en informer les membres de votre blog. je suis certain que cela en intéresse plusieurs merci et bonne journée. je n est pas eu votre opinion sur les scientifiques sont fourus.

  7. Robert dit :

    @Daude:

    Lorsque l’on veut extorquer 1000 milliards de $ à des pays…Ça prend des maudites bonnes preuves. Sachez que la climatologie est une science très récente qui n’a pas ses lettres de noblesses. En plus, ils n’ont généralement pas d’ordre professionnel ce qui fait que n’importe qui peut s’attribuer le titre de climatologue.

    Robert

    • claude dit :

      vous avez raison, heureusement que des scientifiques dans d autre domaine de science ne sont pas tous des profiteur et font ca pour faire avancer la science.

    • Paul S. dit :

      M. Robert rêve : “Lorsque l’on veut extorquer 1000 milliards de $ à des pays…Ça prend des maudites bonnes preuves.”

      Qu’il s’agisse de 1,000,000,000,000.00 $ ou de 89,000,000,000,000.00 $, en principe vous auriez raison M. Robert. Autant en droit qu’en bon sens.

      Toutefois, vous et M. Du Berger, ne pouvez pas ignorer que dans les faits les Verts ont renversé le fardeau de la preuve. Depuis longtemps.

      Comment s’y sont ils pris ?

      En pratiquant assidûment les préceptes bien connus de propagande.

      Le maître incontesté de cette discipline, J. Goebbels (ministre de la propagande Nazi ), disait : « Plus le mensonge est gros, et plus les gens y croient ».

      Son patron, A. Hitler, a écrit dans son livre “Mein Kampf” : « Un mensonge répété dix fois reste un mensonge; répété dix mille fois il devient une vérité. »

      • Robert dit :

        @PaulS:

        Vous avez raison. Regardez le candidat à la mairie qui a mentionné que l’homme n’était pas responsable des changements climatiques. Il a créé toute une commotion et il s’est presque rétracté. Des groupes bien organisés ont réussi a mettre dans la tête des gens (Incluant Coderre, Couillard…) que c’est l’homme qui est responsable de tout ce qui se produit dans le climat. Cette gang de faux Jetons a même réussi à prendre « La Science » comme témoin de leurs mensonges. Le candidat a même dit: »Moi, je fais confiance à la science »!

  8. Robert dit :

    @PaulS:

    Vous avez raison. Regardez le candidat à la mairie qui a mentionné que l’homme n’était pas responsable des changements climatiques. Il a créé toute une commotion et il s’est presque rétracté. Des groupes bien organisés ont réussi a mettre dans la tête des gens (Incluant Coderre, Couillard…) que c’est l’homme qui est responsable de tout ce qui se produit dans le climat. Cette gang de faux Jetons a même réussi à prendre « La Science » comme témoin de leurs mensonges. Le candidat a même dit: »Moi, je fais confiance à la science »!

    • Paul S. dit :

      M. Robert constate : “Des groupes bien organisés ont réussi a mettre dans la tête des gens (Incluant Coderre, Couillard…) que c’est l’homme qui est responsable …”

      Un terreau fertile, ces messieurs les politiciens.
      Le problème est dur à cerner ou définir et impossible à résoudre.
      Aucune obligation de résultats, seulement d’agir. Ou plutôt de S’AGITER.
      Évidemment, plus un politicien est empoté, plus il s’agite. À preuve les Obama, Couillard, Trudeau, Hollande et Macron de ce monde.

      Ceux d’entre eux qui se donnent la peine de creuser, peuvent apprécier l’incertitude sur les affirmations véhiculées par la propagande Al Goriste : https://vimeo.com/124391891

      Mais le cynisme de ces gens les pousse à adopter la facilité, quel qu’en soit le coût pour les contribuables : https://vimeo.com/124392955

      Dommage que le grand public ne voit pas ces bijoux d’humour britannique, datant d’avant l’hystérie verte ambiante.
      Si les politiciens savaient que les gens comprenaient leurs basses motivations, ils agiraient autrement.

      M. Robert se désole : “Cette gang de faux Jetons a même réussi à prendre « La Science » comme témoin de leurs mensonges.”

      Il y a quand même des grands hommes de science, capables d’exercer le bon jugement et certains ne se gênent pas de le dire publiquement : https://www.youtube.com/watch?v=TCy_UOjEir0

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s