IL FAUT DONNER LE PRIX NOBEL DE PHYSIQUE AU GIEC !

Publié: 15 octobre 2013 dans Uncategorized

Voici un article d’un ingénieur français, Jean-Pierre Bardinet, habitué de ce blogue et climato-sceptique.

Publié le 15 octobre 2013 dans Environnement, Sciences et technologies

Le GIEC nous annonce fièrement que la probabilité pour que le réchauffement climatique soit d’origine anthropique est de 95%. Vraiment ?

Par Jean-Pierre Bardinet.

giec perdu dans la scienceLe résumé pour les décideurs (SPM) en quelques mots : « Depuis que nous avons commencé en 1990, nous avons vu juste pour l’Arctique, faux pour l’Antarctique, faux pour la troposphère tropicale, faux pour la température de surface, faux pour les ouragans, faux pour les Himalayas, faux pour la sensibilité climatique. Nous sommes dans le brouillard au sujet des nuages et inutiles au sujet des tendances régionales. Et au vu de ces constats, nous sommes confiants à 95% d’avoir raison. »  – Ross McKitrick.

On nous annonce fièrement que la probabilité pour que le réchauffement climatique (oui, ce terrible réchauffement climatique de +0,7°C depuis 150 ans…) soit d’origine anthropique est de 95%. Ce qui veut dire qu’il n’y a aucune preuve de l’action présumée du CO2 sur la température globale, sinon ce serait 100%.

Mais d’où vient ce 95%, repris avec soulagement par tous nos médias, qui ont eu peur de se voir pris en flagrant délit de propagande et de mensonges éhontés… ? Il provient d’une demande de représentants de gouvernements lors de la négociation du résumé de l’AR5 pour les décideurs (SPM). Donc la probabilité pour que cette probabilité ait un sens est de 0%. Et cette assertion, qui est à 100% anthropique, a une probabilité de 100% d’être exacte…

Le problème du GIEC et de ses affidés, c’est qu’il n’y a AUCUNE preuve scientifique que le CO2 (0,04% de l’atmosphère et deux bandes émissives étroites à 4,6 et 15 microns, alors que la vapeur d’eau, 1% à 4% de l’atmosphère, a un large spectre d’absorption IR) ait un rôle majeur sur la température globale. Si le CO2 avait une action significative, sa signature existerait en zone tropicale, ce qui n’est pas le cas :

Le GIEC est très embêté par tout cela, par toutes les publications « GIECquement très incorrectes », et par les divergences de plus en plus grandes entre les projections des modèles numériques et les observations. Car la température globale est stable depuis 1997, et le GIEC ne peut plus le cacher…S’il s’avérait que les thèses du GIEC sont fausses, et que nous avons été leurrés et pécuniairement plumés pour de sombres raisons idéologiques, il s’ensuivrait un tsunami planétaire qui devrait faire perdre toute crédibilité à l’ONU, l’OMM, l’UNEP, l’UE, les gouvernements, les politiques, les « escrologistes » (bon, pour eux c’est déjà fait), et les médias complices depuis belle lurette.

Il est donc vital de trouver une explication à ce fichu plateau de température globale depuis 1997, afin de sauver le dogme du réchauffement climatique anthropique, les modèles numériques et leurs projections, et afin que perdurent les grasses subventions aux bêlants disciples du dogme ainsi que toutes les politiques inutiles et ruineuses qui en découlent.

Donc, le GIEC, dont la créativité est immense quand il s’agit de raconter tout et n’importe quoi, nous explique à présent, à nous, pauvres ignares, qu’il y a en fait une énorme quantité de chaleur « perdue », prévue par leurs magnifiques modèles numériques, et qu’elle se trouve tapie dans les profondeurs océaniques. Et que, quand elle surgira, vous allez voir ce que vous allez voir, non mais !… Or, depuis 2003, les 3300 sondes océaniques ARGO ont mesuré un léger refroidissement des océans, de la surface à une profondeur de 700 m (1000 m pour les sondes récentes).

fig2 giec

La chaleur perdue serait-elle néanmoins descendue dans les abysses océaniques, comme l’affirment les dirigeants du GIEC, car ils considèrent que les modèles numériques ne peuvent se tromper et il leur est impensable d’avouer qu’ils sont faux.

Voyons cela de plus près. Si tel était le cas, cette chaleur perdue aurait augmenté les températures de surface, ce que les 3300 sondes ARGO auraient détecté, puis elle aurait diffusé à partir de la surface vers les couches plus profondes (700 à 1000 m), ce que les sondes auraient aussi détecté. Eh bien non, rien de tel n’a été détecté par les sondes. Donc elle est passée par un autre chemin, et le GIEC a alors  fait une extraordinaire découverte qui explique tout : il existe un mode inconnu de transfert de chaleur : le transfert quantique (comme l’effet tunnel), qui, de plus, évite subtilement de passer par les couches balayées par les sondes ARGO…

Il faut tout de suite donner le prix Nobel de physique à ces éminents scientifiques du GIEC pour cette extraordinaire découverte qui fera date dans l’histoire de la science…

Usque tandem, delirium carbonum, abutere patientia nostra ?

 

commentaires
  1. Reynald Du Berger dit :

    Encore 20 ans de ce régime climatique et les sceptiques comme nous, auront eu raison. Je souhaite qu’il y ait alors un Nuremberg (comme on nous accuse trop souvent de « négationnisme », je me permets d’appeler ce procès un Nuremberg). où seront cités à comparaître « l’ONU, l’OMM, l’UNEP, l’UE, les gouvernements, les politiques, les « escrologistes » et les médias complices » et par dessus tout, ceux qui sont à la racine du mal, tous ces scientifiques climato-alarmistes qui auront profité largement des $$$$ générés par le climat de peur et de culpabilité qu’ils auront semé et entretenu. Quelles seront les peines qui leur seront alors imposées?

    • youppi dit :

      c’est claire que ce commentaire est un rêve de l’auteur puisque ça a été écrit à 1 h du matin🙂

      quand à l’avis qui est à 100 % anthropique… elle ne représente pas 100 % des humains: ça ne fonctionne pas

  2. Antoine Plouffe dit :

    Conspirationniste… Tous le monde se trompe sauf toi pis ta ptite gang d’illuminés en Reynald?

  3. Pauvre Antoine…, il veux absolument avoir raison.  »Oui…, c’est la faute aux l’humains s’il y a le réchauffement de la planète ! Il faut y croire car notre  »DIEU VERT » nous l’a dit » ! Je répète…, pauvre Antoine, tu as le droit de vouloir vivre tes peurs de fin du monde, mais. Mais les gens comme moi ont le droit de penser que la folie t’habite. Je comprends mal les motivations de ces  »VERTS ». Quelle sont leurs motivations réelles ? Même un homme que je respecte beaucoup, Hubert Reeves, est embarqué dans cette galère qui prend l’eau. Je comprends que ces  »Verts » se promènent autours du monde, vivent dans les meilleurs hôtels, mangent dans les plus grands restaurants et ceci sur le bras ; sur le bras de qui ? C’est agréable pour ces gens de jouer à la vedette autours du monde mais il y a des limites à mentir. Ce que les  »Verts » oublient, c’est que les humains font parties de la  »NATURE » ! C’est notre rôle de transformer ce que nous touchons. Si à quelques endroits nous nous trompions, nous réparerons ! C’est notre rôle.

  4. Daniel dit :

    Lire « État d’urgence » de Michael Crichton de toute urgence

  5. Dan St-Hilaire dit :

    En passant, un charme le reportage de Ezra Levant (sun news) qui confronte le « grand » Suzuki… A propos du billet, je n’y connais rien dans cette science du climat, par contre j’ai un pif incroyable quand je sens qu’on essaie de me passer un sapin. Un gros merci a vous Mr Duberger de nous faire prendre conscience du « réel » danger dans tout ce débat.

  6. PierreL. dit :

    Ben quoi, Il n’en n’ont pas assez d’un. Le prix Nobel de la Paix.
    On pourrait aussi leur donner le prix Nobel de la littérature c’est quoi 3000 pages que personnes ne lisent , leur rapport.

  7. Dan, où puis-je voir le reportage de Ezra sur Suzuki ? Est-il accessible sur You Tube ?

  8. Je viens de visionner le reportage de Ezra Levant sur David Suzuki. Vraiment intéressant. Suzuki et ses semblables se comportent vraiment comme des  »Preachers ». Il y aura toujours des naïfs pour suivre ces prêcheurs de sornettes…, ainsi va la vie. Ce genre de reportage devrait se faire aussi en français ou il devrait être traduit. Suzuki, grâce à son action  »VERTE », est devenu multimillionnaire. Si au moins il disait la vérité. Mais la réalité c’est qu’il dit n’importe quoi. Il ne tient pas compte de la réalité sociale moderne et pire encore…, il ne tient pas compte de l’aspect vraiment scientifique. Par exemple il est contre le pétrole. Posons nous la question : Que ferions nous sur le plan mondiale, si nous n’avions pas accès au pétrole ? Réponse…, nous serions comme au temps de Champlain.

    • Dan St-Hilaire dit :

      Dire que j ‘ai déjà eu du respect pour cet homme. Faut dire que j’étais jeune et naïf… et surtout très mal informé!

  9. Vous n’êtes pas le seul à avoir été mal informé pour ne pas dire…, manipulé. C’est la raison pour laquelle il nous faut aider les hommes courageux comme Monsieur Du Berger en l’aidant à faire connaître ses point de vues, points de vues vérifiable sur le plan scientifique.

  10. youppi dit :

    encore une fois du cherry picking. 2002 a 2008.

    Je ne vois pas en quoi cet article fais avancer la science.

    en plus le premier graphique présenté est d’une non-clarté totale (nébuleux).

    • G. H. Larouche dit :

      C’est le plus clair des trois. On y lit GIEC dans une montagne de glace!

      • youppi dit :

        à G.H. Larouche..

        Question sémantique, je faisais référence au premier graphique, pas à l’image (ou dessin) de l’entête de ce texte. En science il y a une différence importante entre un dessin (artistique) et un graphique (scientifique : fait à partir de donnée, de résultats).

        Donc j’aimerais qu’on m’explique le 1er graphique.

    • jipebe29 dit :

      @Youppi
      Serait-ce votre cerveau qui est nébuleux?
      N’auriez-vous pas vu le lien vers l’article de Roy Spencer?
      Je m’interroge….

      • youppi dit :

        Quand on écrit un article, un résumé, un blogue, il me semble que les éléments qu’on y met devraient être limpides, pas nébuleux. C’est la base de toutes communications scientifiques. Ce n’est absolument pas le cas de la figure qui est référé. S’il faut relire tout les articles qui ont servi de base pour notre écrit aussi bien ne pas le publier et simplement mettre nos références.

        même le paragraphe qui précède la figure est nébuleux et douteux.

        ‘Le problème du GIEC et de ses affidés, c’est qu’il n’y a AUCUNE preuve scientifique que le CO2 (0,04% de l’atmosphère et deux bandes émissives étroites à 4,6 et 15 microns, alors que la vapeur d’eau, 1% à 4% de l’atmosphère, a un large spectre d’absorption IR) ait un rôle majeur sur la température globale. Si le CO2 avait une action significative, sa signature existerait en zone tropicale, ce qui n’est pas le cas :’

    • Julie Écolo dit :

      J’ai lu attentivement le texte de M. Duberger. J’aimerais qu’il explique le but de son article, mis à part de traiter le GIEC de bouffon. Pourriez-vous nous partager votre propre théorie sur le réchauffement climatique en y ajoutant, si possible, les données de vos propres recherches scientifiques ? Au plaisir de vous lire !

      • Reynald Du Berger dit :

        Je n’ai jamais traité le GIEC de bouffon. Et n’ai pas fait de travaux de recherches sur le climat. Est-ce nécessaire pour avoir une idée éclairée sur le sujet? et vous, je suppose que vous avez aussi votre idée sur l’évolution du clamat, basée ou non sur vos travaux de recherche? pourriez-vous nous révéler cette idée en détail? pensez-vous que l’homme ait une influence significative sur le climat et sur quels arguments, observations et données scientifiques basez-vouys votre affirmation? Si vous lisez mon blogue, vous verrez la réponse à la question que vous me posez.

  11. climato-sceptique dit :

    Les pétrolières et les ancêtres de Harper ont sans doute réchauffé la planète plus qu’elle ne l’est maintenant 1100 ans avant JC (sic) …

    L’avion et l’automobile contrairement à ce qu’on nous a fait croire ont peut-être été inventé durant l’ère médiévale par les ancêtres des Lindbergh et des Ford pour que la température augmente autant en raison du co2 loll!

    • youppi dit :

      c »est n’importe quoi ton graphique. comment fait-on pour savoir les températures moyennes globales des 4500 dernières années ? Aucune variabilité sur la mesure de la température.

      le graphique des climato-septiques par excellence , mais qui n’a aucune valeur scientifique. Ce genre de figure n’est plus accepté aujourd’hui. tu devrais savoir cela climato-septique….

      • Reynald Du Berger dit :

        À M. Youppi, pour les 4 500 dernières années, il y a les proxies, indicateurs que sont par exemple carottes de glace, isotopes, dendrologie, sédiments de fonds de lacs… vous voulez un cours sur ce sujet? téléphonez-moi.

  12. climato-sceptique dit :

    … co2 produit par l’activité humaine aurais-je dû spécifier🙂

  13. La Nature produit du co2. L’humain qui fait partie de la nature, produits aussi du co2, ceci est naturel ! Nous n’avons pas encore inventé les instruments de mesures qui nous permet de mesurer le co2 produit par l’homme, par la nature elle même y comprit les animaux. Avant d’attaquer l’homme, il nous faut étudier davantage. Quand je dis  »étudier davantage », je veux dire que les recherches doivent être faites par des scientifiques et non pas par des  »Green Peace et Cie, qui eux se comportent comme des religieux qui annonce la fin du monde !

  14. youppi dit :

    à R Duberger.

    Je connais le principe des proxies…

    Je critique la figure présentée par climato-septique. Qui en est l’auteur et surtout quand a t’elle été publié. Hubert Lamb (1965) en serait l’auteur ? il y a eu bien d’autres études depuis..

    et plus precise. et aussi plus véridique car les reconstructions d’aujourd’hui expriment la précision des mesures. La moyenne et l’écart-type (j’avoue que je ne suis pas certain que c’est l’écart-type ou la variance) sont présentés dans ce type de figure… comme celle de MBH 98 (hockey stick) et nombreuses autres reconstructions depuis 2000.

    « sacrilège que je viens de dire là: sur un blogue de climato-septique oser discuter des travaux de Michael Mann🙂. »

    voir figure ci-joint

    http://pubs.giss.nasa.gov/docs/2009/2009_Jones_etal_2.pdf

    à propos de H. Lamb on lit qu’il aurait fait sa reconstruction à partir de données locales à l’Angleterre ? et extrapolés pour la planète au complet ??

  15. @Youppi
    Quand vous ne comprenez rien, vous dites que l’article est nébuleux. Pourtant, tout est très clair, et tout est vérifiable. Mais peut-être craignez-vous de vérifier, soit par incompétence, soit par crainte de voir votre croyance réfutée par les faits et les observations (ces deux assertions sont bien évidemment cumulables…)

  16. jipebe29 dit :

    bonjour Reynald,
    Je vous propose de publier cet article:http://www.contrepoints.org/2014/05/15/165932-delirium-carbonum-et-energicum

    puis celui-ci (mis au point avec l’aide de 2 physiciens:
    http://www.contrepoints.org/2014/05/15/165932-delirium-carbonum-et-energicum

    C’est du lourd!…

    Bien cordialement

    Jean-Pierre

  17. Le texte de Jean-Pierre Berdinet est très intéressant et il finit en disant que les environnementalistes qui exagèrent le problème, réussiront d’ici 20 ans à détruire l’UE. La population n’en prend pas conscience. C’est comme ici au Québec, les environnementalistes, que moi je nomme « les environnementaleux », travail à bloquer les projets gazier. Quel est leurs motivations réelles. C’est comme s’ils voulaient que notre population retourne 500 ans en arrière, aux bateaux à voiles !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s