SYMBOLES RELIGIEUX VERTS OSTENTATOIRES

Publié: 19 septembre 2013 dans Uncategorized

sapin

Dans la tornade très émotive de la charte des « valeurs » québécoises déclenchée par les péquistes et largement entretenue par les médias, on a oublié la religion verte. Elle ne s’exprime pas par des kirpans ni des turbans, mais c’est peut-être la plus ostentatoire – ou ostensible?- de toutes, et aussi la plus insidieuse. Elle s’incruste partout, de la maternelle à l’université et bien sûr dans les médias. Elle table sur la sensibilité, l’ignorance et la naïveté de ses fidèles. Si les missionnaires aux soutanes blanches d’antan, ces bons Pères Blancs d’Afrique évangélisaient, nos néomissionnaires aux soutanes vertes « sensibilisent ». Ils propagent leur foi verte dans tout l’univers.

La nouvelle charte des valeurs québécoises doit reconnaître cette quatrième religion monothéiste ainsi qu’en préciser les symboles. Mais ne risque-t-on pas de créer la confusion dans les esprits de ces pauvres Québécois aussi ouverts à la « sensibilisation » que naïfs, qui risquent alors de voir dans le sapin de Noël un double symbole? Que verra l’athée vert (je vous rappelle que seul le thé vert est anti-oxydant) dans ce sapin? Il sera totalement confus.

Il est donc impérieux que le gouvernement de madame le Premier ministre Marois reconnaisse d’abord la religion verte comme officielle, bien établie et monothéiste, Gaïa en étant la déesse. Il devra ensuite en préciser les symboles ainsi que le degré d’ostentation qui sera autorisé dans nos espaces publics.

Mais le problème le plus sérieux est loin d’être résolu, et il est fondamental. L’école publique est sensée être laïque. Or que faire de ces milliers de prêtres verts qui incrustent progressivement et inexorablement leur doctrine verdoyante dans les cerveaux malléables de nos jeunes Québécois à travers ces cours bidons que sont Éthique et culture religieuse et Le Monde contemporain -et dans bien d’autres cours- ? Des élèves m’ont raconté avoir vu deux fois le film d’ Al Gore, d’abord dans leur cours de Sciences et technologie et ensuite dans leur cours d’Histoire.

Pour illustrer ce billet, je vous livre avec beaucoup d’émotion mon premier dessin de sapin de Noël, dans mon deuxième cahier « du jour » de décembre 1950. J’avais 5 ans et personne ne m’avait encore parlé de mon « empreinte écologique » et du simple fait que respirer émettait du CO2, ce  qui ne plaisait pas à Gaïa, la Terre, car elle est toute puissante et le péché lui déplaît. Elle assouvit d’ailleurs régulièrement sa vengeance envers les pécheurs que nous sommes par des tremblements de terre, des éruptions volcaniques et des « événements météorologiques extrêmes ». On ne m’avait pas dit non plus que je pourrais un jour réparer, racheter, expier mon péché carbonique en achetant des indulgences sous forme d’épinettes vertes à mon ex-collègue Claude Villeneuve du programme « Carbone boréal » de l’UQAC.

Notez aussi dans mon cahier, écrit d’une main juvénile et hésitante , le très politiquement incorrect « bébé lili a obéi à léo » J’en demande pardon à toutes les femmes.

commentaires
  1. Michel Bellemare dit :

    Ce texte est une belle synthèse de vos deux combats: l’écologisme et le relativisme religieux.

  2. Comme je suis d’accord avec vous Monsieur Du Berger. J’ai grandi avec les Témoins de Jéhovah et ces gens honorables, près de Dieu, étaient déjà dans les années 60, des verts ! Je les ai crû jusqu’au jour où j’ai pris conscience de la signification du mot  »UTOPIE » ! Aujourd’hui, je suis encore perplexe devant ce désir si profond pour les ignorants de la planète, de s’accrocher aux  »VERTS » ! Cela viens probablement de la peur de la mort ?????????????????? Je reviens avec un texte plus complet.

  3. Dan St-Hilaire dit :

    A ma connaissance, il n’y a que vous et David d’Antagoniste au Quebec qui dénoncent ces imposteurs. C’est pathétique de constater la complaisance des médias en général. Encore une fois, bravo et merci pour cet article.

  4. Régis Couture dit :

    « Que verra l’athée vert (je vous rappelle que seul le thé vert est anti-oxydant) dans ce sapin? Il sera totalement confus. »
    Bien sûr. Mais l’athée vert est très anti-Occident.

  5. Je n’ai pas eu le temps cette semaine de m’exprimer sur les  »VERT » ! Cependant, eux l’ont fait sur plein de média et je peux vous dire qu’ils sont organisés. Leurs discours sophistiqués, pour ne pas dire  »sophistikos », ont l’air tellement vrais !!!!!!!!!! Pourtant ????????????? Je vous donne un exemple, moi l’homme de la rue. Les verts de France nous disent que chez eux, ils font mieux que nous au Canada ! Alors répondez à mon argumentaire. Dans le Canada, nous pouvons mettre 18 France. La France est deux fois plus peuplé que le Canada. Au Canada, nous avons une population d’environ 34 millions d’habitants pour un territoire 18 fois plus grand. Donc chez nous notre territoire est vide comparé à la France qui est d’environ 64 millions d’habitant avec un territoire 18 fois plus petit ! Donc les  »Verts » nous disent que c’est nous les humains qui polluons le territoire. Dans les faits, comment pouvons nous ici au Canada…, polluer plus qu’en France ? Donc en comparaison, ici au Canada, nous devons diviser notre population par 36 comparé à la France. Si nous faisons des comparaisons entre les deux pays, notre territoire est vraiment vide comparé à la France ! Si notre pays est vide, comment pouvons nous polluer plus que la France qui est pleine à craquer ? Ça ne fonctionne pas ? Je suis poli avec vous les  »Sophistes » mais je vous dit en passant…, soyez conséquents !

  6. Martin Guevremont dit :

    Ben coudonc est-ce que M. Jean-François Cliche est rendu lui aussi un pro religion verte??
    Jai très hâte de voir un journaliste qui aura le désir de se démarquer des autres et qui décidera de ne pas embarquer dans le train des mensonges…….

    http://www.lapresse.ca/le-soleil/actualites/environnement/201309/27/01-4694146-rechauffement-climatique-lactivite-humaine-en-cause-a-95.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_meme_auteur_4691251_article_POS5

    • Dan St-Hilaire dit :

      Nos petits journaux minables ne lâcheront pas le morceau avec la peur du réchauffement. Trop payant. Ca attire l’attention d’un trop grand nombre de lobotomisés!

  7. Antoine Plouffe, vous avez écrit le 2 oct : »Va te faire soigner pis ça presse ». Est-ce que vous vous adressez à moi ou à Monsieur Du Berger ? Si vous vous adressez à moi, j’avoue que le texte est complexe car il y a une formule mathématique. Si vous n’avez pas compris mon argumentaire, relisez le texte. Après quelques lectures, si vous ne comprenez pas ce que je veux dire, c’est que ce texte n’a pas été écrit pour vous.

    • Antoine Plouffe dit :

      Je m’adressais en effet à toi. Duberger est un charlatan, mais en comparaison avec l’argumentaire extrêmement tordu que tu sors ici, il apparaît d’une grande lucidité. Parmi les scientifiques (j’en suis) Duberger est vu comme un bouffon. Parmi les non-initiés il est vu comme un spécialiste. C’est quand même étrange.

      • Reynald Du Berger dit :

        J’ai décidé sur ce blogue de publier les commentaires disgracieux et les insultes pourvu que l’auteur s’identifie. Mais un simple nom ne suffit pas, surtout quand l’auteur se permet de critiquer les qualités de scientifique du blogueur, de le traiter de charlatan et de prétendre que ses pairs scientifiques le considèrent comme un bouffon. Ayez donc la courtoisie de décliner les qualités M. Plouffe qui vous qualifient pour critiquer en termes aussi grossiers mes oipnions sur le climat. Si vos idées sur la science du climat divergent des miennes et que vous avez qualité pour le faire, puisque vous vous décrivez comme scientifique, venez donc en débattre publiquement en ondes avec moi. Si ces opinions ne s’expriment que par des insultes, je ne crois pas que cela puisse intéresser les abonnés à ce blogue ni les auditeurs de mes chroniques radiophoniques. Je ne suis pas un spécialiste de la science climatique et n’ai jaimais eu une telle prétention. Je suis un sceintifique de la Terre – géophysicien- à la retraite qui continue de s’intéresser à la Terre aussi bien solide que liquide et gazeuse.

  8. Antoine Plouffe dit :

    Est-ce que tu te sens imposteur quand tu te fais inviter à une émission en tant que spécialiste du climat? Un  »– géophysicien- à la retraite depuis 10 ans qui continue de s’intéresser à la Terre’. J’ai vu mieux en tant que spécialiste du climat…

    • Reynald Du Berger dit :

      Un « – géophysicien- à la retraite depuis 10 ans qui continue de s’intéresser à la Terre’. J’ai vu mieux en tant que spécialiste du climat…

      je suis à la retraite de ma profession depuis 13 ans, mais pas rertraité de la science, qui continue de me coller à la peau.

      Personne sur aucun plateau ne m’a jamais ni invité, ni présenté comme « spécialiste du climat ». Je ne suis ni n’ai jamais prétendu être un spécialiste du climat. Si de votre côté vous l’étiez, acceptez mon invitation, venez donc débattre publiquement avec moi! ou si vous ne l’êtes pas vous même spécialiste- en dépit de vos critiques à mon endroit- et que vous prétendez avoir « vu mieux »… identifiez ce « mieux » et invitez ce « mieux » à débattre avec moi… qu’attendez-vous?

      • Antoine Plouffe dit :

        Je suis en train de devenir un spécialiste de la forêt boréale et je côtoie quotidiennement des chercheurs de plusieurs laboratoires différents. Je ne suis pas spécialiste du climat mais j’ai l’honnêteté de reconnaître que les spécialistes du GIEC le sont. Mon beau père est météorologue pour l’ONU et est, lui, un spécialiste du climat. Il me disait la fin de semaine dernière à quel point les sceptiques était acculés au pied du mur lorsque vient le temps de présenter les études sérieuses qui défendent leur position.

  9. Régis Couture dit :

    Pas trouvé de référence pour une publication scientifique d’un Antoine Plouffe! Par contre, DUBERGER, Reynald sort quelques milliers!
    Bon, un Troll de plus à éliminer. Qu’il aille s’informer en écoutant Découvertes!

  10. Antoine Plouffe me dit d’aller me faire soigner et du même souffle, il dit que mon argumentaire est d’une grande lucidité. Le personnage, du nom de  »PLOUFFE », onomatopée d’un objet que l’on laisse tomber dans la marre…,  »plouffe » et l’objet a disparût. Sérieusement Antoine…, svp, exprimez vous avec plus de noblesse. Vous n’êtes pas obligé de démontrer à tous que vous manquez de dignité. Donc…, avant d’écrire à des gens comme nous dans les média sociaux…, prenez vos vitamines (médicaments). Monsieur Plouffe…, si nous voulons nous pouvons nous aussi être très impolis mais nous voulons élever le débat vers un raisonnement vraiment scientifique et intelligent. Nous ne voulons pas exploiter l’ignorance des gens dans certains domaines. Par exemple, j’ai travaillé dans le Grand Nord en 1964, et j’ai vu des changements de température extrême la même journée. Il est vrai que la glace fond mais dans la réalité…, elle fond depuis plus de 15 000 ans ! Régis…, Antoine n’est pas nécessairement un  »Troll ». Il est simplement un de nos frères québécois émotif ! Monsieur Plouffe peut faire mieux et ses prochains commentaires le démontrera.

    • Antoine Plouffe dit :

      Tellement de conneries dans vos posts, c’est du bonbon!

      • Dan St-Hilaire dit :

        @ Plouffe : Cesse donc de clavarder le frustré et relève le défi de Mr Du Berger. Pas de respect pour un fendant qui se cache derrière un clavier!

  11. C’est pas gentil Antoine. Ce n’est pas comme cela que la réflexion s’améliorera. Ce blog de Monsieur Du Berger sert à faire progresser la connaissance.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s