Laïcité ou lâcheté?

Publié: 16 août 2012 dans Uncategorized

Madame le Chef du Parti Québécois a dans sa hotte de père-Noël une belle loi sur la laïcité toute fraîche mais calquée sur celle de nos cousins français et qu’elle vous promet de vous passer par votre cheminée électorale puis déposer sous le sapin qu’elle s’apprête aussi à vous passer si vous l’élisez le 4 septembre.

C’était une belle nuit étoilée et chaude de la fin de mars 2004. Je campais au bord de la Mer d’Arabie au Yémen avec une dizaine de compagnons et compagnes de voyage dont Brigitte , une jeune « professeur des écoles » comme on les appelle maintenant en France. Autour de ce feu de camp, nous en étions à notre deuxième et dernière bouteille de whisky, après que notre chauffeur et notre escorte policière et militaire m’eussent échangé quelques onces de whisky contre un sac de qat. On enlevait alors  des touristes à chaque année au Yémen, qu’on libérait ensuite contre rançon payée par l’état, d’où cette escorte de policiers et militaires qui nous collaient dessus 24h/24h; il n’y a plus aucun touriste maintenant au Yémen, le plus beau et le plus insolite pays parmi la soixantaine que j’ai visités.  La conversation dériva naturellement vers les interdictions religieuses dans ce pays où le whisky est formellement interdit mais où le qat est ruminé par presque tous à partir de 14h tous les jours. Je demandai alors à Brigitte comment elle allait gérer la nouvelle loi qui entrerait en vigueur à la rentrée scolaire de son lycée et qui prohibait désormais tout « symbole religieux ostensible » dans les écoles. Je lui posai le problème des nombreuses gamines aux croix dorées autour du cou. « Ce sera la taille des bijoutiers » me répondit-elle. Et ceux et celles portant la croix de vie de Ankh de l’ancienne Égypte ? Et le jeune Kevin qui se sera fait tatouer Ahura Mazda avec ses grandes ailes déployées sur son avant bras – sans vraiment savoir qu’il représente la plus ancienne religion du monde encore pérenne- ? Y aura-il dans chaque cour de récréation une préposée aux symboles religieux ostensibles munie d’une règle et chargée de dénoncer les ostentations?

La loi française sur la laïcité votée en France le 15 mars 2004 a été acclamée par les Québécois comme un acte de courage. C’est au contraire un acte de lâcheté. On interdit tous les symboles religieux de toutes religions confondues. Comme des parents qui interdisent à leurs enfants tous les desserts, les plus sains et inoffensifs comme les plus dommageables et dangereux pour la santé.  « Y aura désormais plus aucun dessert! donc plus de querelles entre les enfants! ». Et c’est comme ça qu’on vous traite, qu’on vous considère,  comme des enfants incapables de juger et choisir entre les religions, celles qui sont inoffensives comme le judaïsme, le bouddhisme ou le christianisme et celles dangereuses et pernicieuses comme l’islam, la religion verte, ou cette nouvelle religion que j’appelle le laïcisme (l’obsession de la laïcité). Et vous vous laisserez ainsi traiter comme des enfants  par votre état maternant, qui sait ce qui est bon pour vous et madame le chef du PQ va vous pondre une belle cha-charte pour ça!.

Peut-être vous, mais pas moi! L’état ne décidera pas à ma place des symboles qui me heurtent, pas plus que des prières qui me choquent. Mon ami d’enfance que j’appelle toujours « Ti-Paul » et qui est maintenant évêque pourra revenir encore chez-moi toujours avec sa croix épiscopale sur sa poitrine, mais la femme qui porte le foulard islamique devra le retirer si elle désire entrer chez-moi ou communiquer avec moi. Je lui expliquerai poliment que le double message qu’elle me jette au visage

1- « Je suis soumise à l’homme. »

2- « Tu es un homme et n’es ni mon époux ni un proche de ma famille et je dois donc couvrir mes cheveux qui sont un attribut sexuel secondaire afin de ne pas exciter ta concupiscence. »

est inacceptable dans le pays occidental et civilisé que j’habite et qu’elle a désormais choisi d’habiter à l’opposé de celui sauvage et primitif qu’elle a quitté où ce message est la règle et même la loi.

Peu de Québécois connaissent ce double message que vous dit la femme qui porte ce foulard islamique. La plupart le croient un simple symbole d’appartenance à une religion comme le turban des sikhs et la kippa des juifs. Je connais le foulard, le voile, le niqab, le hidjab, le tchador et la burka pour avoir voyagé dans des pays comme le Maroc, l’Égypte (3 fois), le Liban (2 fois), la Turquie (2 fois) , la Syrie, la Jordanie (2 fois), l’Iran, le Yémen et la Libye (2 fois). J’ai aussi lu le coran et j’ai été repéré et épié par la police religieuse en Iran et en Libye.

La prière du maire Jean Tremblay ne me dérange pas . Comment pourrais-je être choqué par « Esprit-Saint, éclaire nos échanges et fais que cette assemblée soit blablabla …» et pourtant il paraît qu’il y aurait un conseiller municipal de Saguenay à qui on aurait versé 30 000$ en dommages et intérêts en compensation pour le malaise ou le traumatisme qu’il aurait subi suite à ces oraisons municipales catholiques de quelques secondes, qui me semblent pourtant inoffensives, mais qui lui étaient imposées hebdomadairement et auxquelles il semble qu’il ait été profondément hostile ou allergique, comme le vampire est terrassé par une tresse d’ail, une giclée d’eau bénite et….. une croix.  Je viens de dire en quoi le foulard islamique me heurte, j’aimerais bien que ce conseiller nous explique en quoi la prière de son maire l’incommode. Est-ce un plébiscite pour les croisades? pour l’inquisition? Ou le conseiller, à l’instar de bien des Québécois voudrait-il ainsi et de manière maladroitement dissimulée, assouvir une vengeance longtemps fomentée – j’allais écrire « fermentée »- pour ce que l’Église lui a fait subir dans son enfance et pendant la période qu’on appelle « grande noirceur »? – Vous trouvez vraiment qu’il fait clair maintenant au Québec?

Bien sûr l’Église a envahi  la vie des Québécois à une certaine époque et plusieurs en ont conservé de l’amertume et cultivé un désir de vengeance. Personnellement, je ne me suis jamais senti envahi et j’en ai retiré bien plus de bienfaits que de séquelles, comme les valeurs qui guident ma vie. En 1905, les Français, toujours excessifs, votaient leur loi Combes par laquelle on séparait brutalement l’Église de l’État et le gouvernement prenait ainsi possession de tous les biens (écoles, collèges, couvents, églises, cathédrales, hôpitaux) alors propriétés de religieux catholiques et gérés par eux. Certains d’entre eux, se sentant bannis, sont venus se réfugier chez-nous et ont fondé des institutions grâce auxquelles nous avons été éduqués et soignés. Quand vous voyez l’incurie actuelle des hôpitaux québécois dans lesquels on a des temps d’attente aux urgences de plus de 16 heures, ça ne vous tenterait pas de retourner au bon vieux régime des hôpitaux des années 1950 administrés par ces bonnes sœurs dévouées et généreuses, non syndiquées et au cœur grand ouvert? Et ces Clercs de Saint Viateur, ces Frères des Écoles chrétiennes et de l’Instruction chrétienne qui ont écrit d’admirables manuels scolaires dans toutes les matières, manuels qui transpiraient parfois la foi catholique mais dans lesquels on ne retrouvait pas les messages gauchistes qui polluent maintenant nos jeunes cerveaux. Je n’ai aucune amertume, aucun regret de mon « enfance à l’eau bénite » et je suis reconnaissant envers les enseignants catholiques qui m’ont instruit. Il y a eu évidemment ces affreux cas de pédophilie et abus dont on découvre encore des victimes, mais la majorité de ces religieux et religieuses qui nous ont éduqués et soignés étaient de bonnes personnes auxquelles je rends hommage.

Suite à la loi sur la laïcité votée en France le 15 mars 2004, loi interdisant le port de signes religieux ostensibles à l’école, et pour 12,1 millions d’élèves du primaire et du secondaire, l’Éducation nationale française a recensé 639 incidents à la rentrée 2004-2005 dont 2 grandes croix, 11 turbans sikhs, tout le reste se rapportant au foulard islamique. 496 élèves ont accepté de retirer le signe religieux; 71 se sont inscrits au CNED (Centre national d’éducation à distance) et 72 sont entrés dans l’enseignement privé (où la loi sur la laïcité ne s’applique pas) ou ont quitté le système scolaire, soit de leur propre choix, soit à la suite d’une exclusion (44 exclusions ont été prononcées).

Le Québec, comme la France, n’a pas le courage d’identifier et de dénoncer les religions et symboles qui gênent la majorité des citoyens. Il interdira donc dans l’espace public, toute expression qu’il trouve ostensible de toutes religions confondues. Cela n’est pas de la laïcité, ça s’appelle de la lâcheté.

* sur le même sujet, voir aussi ce billet et celui-ci

commentaires
  1. pierre chagnon dit :

    excellent texte , encore, Bravo!

  2. ND dit :

    Bonjour M. Duberger. J’habite Saguenay et M. Simoneau n’est pas conseillé municipal contrairement à ce qui est mentionné dans votre texte. C’est un simple citoyen qui a été appuyé dans ses démarches par le Mouvement laïc du Québec. Bonne journée.
    http://bit.ly/PQqSxK

    • Reynald Du Berger dit :

      M. Dufour, vous ajoutez encore plus d’eau à mon moulin! Réalisez-vous qu’il n’est désormais plus besoin d’être conseiller municipal pour signifier son outrage! Le simple citoyen est libre de voir dans le marteau suspendu au mur de son garagiste un symbole religieux , – St Joseph était charpentier, -il dépose une plainte et pass go! collect 30 000$ comme ce Simoineau. Et si la tendance au laïcisme se maintient, c’est plus sûr que la Loto Québec.

      Bonne chance!

  3. williams Pq dit :

    Ce qui est spécial avec ce projet de loi, c’est qu’on vogue encore et toujours dans la crédibilité qui est de la sainteté en barre. On aura beau faire la laÏcité, on va être encore pris avec nos Saints au pouvoir de rien. Essayé de faire changer d’idée à un Saint simple pécheur. La campagne électoral à
    vraiment été la course à la sainteté.

    Vraiment pas d’espoir à l’horizon à court terme.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s