Le martyre de Saint Agapit

Publié: 11 mai 2012 dans Uncategorized
Je ferai des présentations sur les tremblements de terre à deux groupes d’étudiants de  secondaire 1 d’une école de St Agapit (Lotbinière) lundi matin.D’entrée de jeu, j’ai l’intention de leur demander, en tant que résidents de St Agapit,… qui était St Agapit? Combien d’entre eux pensez-vous, sauront me répondre? Sous-estimeriez vous la culture religieuse de jeunes Québécois de 14 ou 15 ans? Quand je parle aux jeunes du secondaire des premiers récits de séismes de la colonie,  tirés des « Relations des Jésuites », ils pensent à des huitres et je vous laisse deviner ce que le mot « relations » évoque dans leurs jeunes cerveaux pubères. Le verbe relater ne fait pas partie de leur vocabulaire.

voici la réponse:

Saint Agapit. — Jour de mort : 18 août 257 environ. Tombeau : A Préneste (Italie) ; transféré plus tard à Corneto. Vie : La prière des Heures rapporte ceci : Agapit de Préneste n’avait que 15 ans, mais il aspirait déjà ardemment au martyre. Sur l’ordre de l’empereur Aurélien (vers 257) il fut, à cause de son intrépidité à confesser la foi, cruellement frappé de fouets armés de plomb, puis jeté dans une cave obscure et laissé pendant quatre jours sans nourriture. Il fut alors de nouveau battu de verges – les Québécois disent « varger »- et pendu la tête en bas au-dessus d’un feu dégageant une abondante fumée afin qu’il pérît asphyxié ; on versa encore sur lui de l’eau bouillante et on lui brisa les mâchoires. Les fauves lâchés contre lui ne lui firent aucun mal ; il fut enfin décapité à Préneste.

Vous conviendrez que les premiers chrétiens avaient, même à 15 ans, une résistance physique admirable. De nos jours, ce sont de jeunes Palestiniens qui aspirent au martyre  à 15 ans et leur méthode, grâce à l’invention arabe de la ceinture explosive,  est moins douloureuse et plus expéditive.

Mais à défaut de culture religieuse ou de culture tout court, croyez-vous qu’ils soient assez forts en français pour distinguer « le martyr » et « le martyre » ?

commentaires
  1. […] Le martyre de Saint Agapit « Le blogue de Reynald Du Berger. Imprimere-mailPartagerFacebookRedditDiggStumbleUponDiaspora […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s