Un graphique qui en dit long

Publié: 28 août 2011 dans Uncategorized

Ce graphique (cliquez pour agrandir) est la Figure S2c du supplément en ligne de l’article de J. Kirkby et al., dans Nature, 476, 429-433, © Nature 2011 auquel j’ai fait référence dans mon billet précédent. Un graphique que les prêtres du réchaufisme préféreraient que vous ne voyiez pas.

Il indique clairement comment les rayons cosmiques favorisent la formation d’amas de molécules (particules) qui peuvent se développer dans l’atmosphère réelle et ensemencer les nuages. Au cours d’une expérience matinale démarrée à 03h45 au CERN, la lumière ultraviolette commença à provoquer la formation de molécules d’acide sulfurique dans la chambre, tandis qu’un fort champ électrique débarrassait l’air des ions. Cela tendait aussi à débarrasser l’air des amas moléculaires générés dans l’environnement neutre (n) mais certains de ces amas s’accumulaient lentement. Aussitôt qu’on coupa le champ électrique à 04h33, des rayons cosmiques naturels (gcr) qui se sont mis à pleuvoir du plafond de la chambre expérimentale du CERN à Genève ont contribué à former des amas moléculaires à un rythme beaucoup plus rapide. Comment est-on sûr de cette contribution des rayons cosmiques? Parce qu’à 04h58, CLOUD a simulé un flux plus élevé de rayons cosmiques à l’aide d’émission d’un flux de particules pioniques chargées à partir de l’accélérateur, et le rythme de production des amas de particules s’est alors accéléré. Les différentes couleurs se réfèrent à des amas de différents diamètres (en nanomètres) enregistrés par divers instruments. Les amas les plus gros (en noir) ont pris plus de temps à se former que les petits (en bleu).

commentaires
  1. […] Un graphique qui en dit long « Le blogue de Reynald Du Berger. Tags: Le blogue de Reynald Du Berger Akova blog | Bicycles Falardeau | Blogue de Midi Jazz | Blogue de Nicole Simard | Blogue du Festival d'été de Québec | Burp | Choux de Siam | CKRL | Culturils | Dominic Bellavance | Du cyberespace à la cité éducative | FEQ | Francis Vachon photographe | Gilbert Lavoie | L'art quotidien | La marge | La Musicographe | La récréative | LCB | Le blog de Phlppgrrd alias Philippe Girard | Le Blogue de Limoilou | Le blogue de Michel Hébert | Le blogue de Nicolas Houle | Le blogue de Reynald Du Berger | Le blogue à Steph | Le carnet de Sophie Imbeault | Le mot du Cinephiliaque | Les Quatre Saisons | Libellule et ses spatules | Librairie Vaugeois | livingthelivelife | Lévis urbain | Mario tout de go | Patwhite.com | podcast | Pour la suite… images et mots | Quebecspot Média | Québec t'aime | Québec Urbain | Sciences dessus dessous | suggestions quotidiennes | Summer au pays des caribous | Synchro Blogue – Sandra Bellefoy | Voix de faits Blogue de combat | Vol de mots | […]

  2. crioux dit :

    Il s’agit ici de comparer une expérience scientifique avec des modèles informatiques.

    Un modèle informatique peut être modifié et trafiqué pour faire dire n’importe quoi. Une expérience scientifique peut être reproduite à maintes reprises pour prouver son résultat.

    Je crois que cette expérience vient de remettre la science dans le débat climatique, qui avait été polluée par des écologistes, des artistes, des profiteurs et des idéologistes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s