Le capitalisme vert: 5 serviettes = 1 arbre

Publié: 28 janvier 2011 dans Uncategorized

Reynald Du Berger

Je viens d’arriver à Auckland Nouvelle Zélande après 26 heures de vol. Je loge à l’hôtel Mercure. Vivement la douche et le rasage!
Je découvre alors un message sur une des serviettes de la salle de bain qui m’informe que « At Mercure, YOUR towels plant trees ».Je remarque le YOUR en gras et majuscules, presque menaçant, accusateur, si je ne me conforme pas à la suggestion. Est-ce une simple information? Une mise en demeure? Une menace? Je retourne alors le carton pour lire « Would you like to reuse your towel? If so, please hang it on the towel rack. In this hotel, 5 REUSED TOWELS = 1 TREE PLANTED. In parternship with the UNITED NATIONS ENVIRONMENT PROGRAMME , Mercure commits to the Billion Tree Campaing. You will be part of the very many guests who are already engaged in this initiative in 2 500 Accord Hotels on the 5 continents. »

Ça ne vous rappelle pas l’appel à la réduction de CO2 lancé par mes collèges du « Carbone boréal » de l’UQAC assorti évidemment d’un moyen d’expier votre péché carbonique annuel par l’achat d’indulgences carboniques – au prorata de vos émissions carboniques- dont ils sont les comptables et dépositaires officiels, consacrés par Charles Tisseyre et les « magazines  » scientifiques de Radio-Canada? Et l’argent de ces indulgences va dans leurs coffres de « chercheurs du climat » qui vont tenter évidemment d’atténuer le purgatoire climatique aussi torride qu’affreux qui vous guette… car « la fin est proche! »

Comme je doute des intentions angéliques de mes collègues biologistes de l’UQAC autoproclamés carbo-économistes, je doute aussi de la pureté de celles de l’Hôtel Mercure d’Auckland. Moins on lave de serviettes et de draps souillés, plus le profit est grand.

Je suis néanmoins sensible à l’économie d’énergie , aussi j’ai placé sur mon oreiller le petit carton qu’on avait déposé sur la table de chevet « EARTH GUEST -invité de la Terre! comment résister à un tel appel?- … You can help us to make a difference . To help conserve water and energy, you can chose to keep your bed linen for an extra day by placing this card on your pillow in the morning. » Je l’ai fait davantage par considération pour la gentille femme de chambre maori qui est occupée en ce moment à faire le ménage dans ma chambre tandis que je rédige ce billet, que par souci de la Planète ou encore pour épargner des dollars néozélandais à l’hôtel Mercure.

J’éprouve davantage de considération pour une vaillante et souriante femme de chambre maori néozélandaise que pour la Planète et l’Hôtel Mercure.

commentaires
  1. Luc dit :

    Bien sûr M.Du Berger, il y a de la récupération  »forfétaire écologique » dans la tendance ou mode verte actuelle sagement ou opportunément récupérée par nombre de promoteurs ou publicistes écologiques à travers notre planète…….mais candidement, il faut savoir quand même apprécier le ou les gestes…..aussi futiles parfois peuvent-ils laisser transparaître……..Les changements climatiques sont bien là……même s’il s’agit je crois avant tout d’un cycle, les activités de l’homme sur notre planète en influencent et en accélèrent le processus d’une façon irrémédiable…..

  2. Luc dit :

    J’ajouterai……bon voyage à vous…avec quelques serviettes en moins donc quelques arbres en  »banque »……

  3. […] Le capitalisme vert: 5 serviettes = 1 arbre « Les analystes […]

  4. Fernand dit :

    Le plan de l’ONU ciblait un milliard d’arbres il en est rendu à 12 milliards et plus. Alors ceux qui parlent du danger de perdre la planète dans cette forêt d’arbres plantés se foutent de nous.

    http://www.unep.org/billiontreecampaign/french/index.asp

  5. B. Vallée dit :

    à Reynald Du Berger

    Mais n’avez-vous pas honte d’une telle désinvolture, monsieur Du Berger, quand nous sommes au bord du désastre, que dis-je, de l’abîme climatique ? Chercher noise à des individus aussi nobles, aussi désintéressés que vos collègues « carbo-économistes », c’est intolérable !

    (je blague)

    D’ailleurs, si j’en crois votre auguste collègue de l’UQAC, Claude Villeneuve, les « climato-sceptiques » comme vous ne valent pas mieux que les créationnistes et les partisans de la terre plate… Il a le don de l’amalgame, ce cher Villeneuve…

    En fait, je pense que ce pauvre Villeneuve se prend beaucoup trop au sérieux… Être invité chez Bazzo, cette précieuse des temps modernes, lui tourne sans doute un peu la tête…

    Dans une entrevue avez Bazzo, justement, il fallait entendre Villeneuve déclarer sentencieusement que 37 % des Américains pensaient que les humains et les dinosaures avaient vécu en même temps sur cette planète… Et Bazzo de murmurer, avec consternation, « 37 % »… C’était vraiment très drôle ! Dans une discussion entre personnes de cette qualité, n’est-ce pas, il est toujours de bon ton de mentionner, en passant, que les Américains sont de sinistres crétins…

    Tout de même, j’aimerais bien qu’on pose la même question dans les rues de Mourial ou d’Alma-la-la… Rien que pour le « fun » de la chose…

    • Reynald Du Berger dit :

      Merci pour ce commentaire rassurant… Ian m’a envoyé le lien de l’entrevue de Bazzo avec Villeneuve. Si ces deux-là s’imaginaient gâcher mes vacances en Nouvelle Zélande, c’est raté. Je suis dans un pays verdoyant magnifique au taux d’endémisme que je peux comparer à ceux que j’ai vus à Madagascar et aux Galapagos. J’ai débarqué cet après-midi dans une Ile de la Bay of Islands où une scientifique m’a expliqué comment ils ont réussi à éradiquer les rats introduits par erreur et qui dévoraient tous les oeufs des oiseaux rares et comment ils ont ré-introduit ces espèces d’oiseaux progressivement. J’Y ai même retrouvé un compagnon que j’avais découvert aux Galapagos en 1984, l’huitrier (oystercatcher) qui ouvre les huitres avec son bec! Pas mal plus valorisant comme tâche que faire peur aux gens et continuer à empocher des indulgences boréales sous forme de $$$ (Allez sur « carbone boréal, vous allez rire encore plus que Bazzo avec ses 37%) en criant « Repentez-vous! La fin est proche » et en passant ensuite la quête carbonique. http://carboneboreal.uqac.ca/ Notez le « compensez ici » dans la colonne de gauche… comme le « introduisez votre carte ici  » au guichet automatique. Mais vous devez d’abord calculer votre péché carbonique, puis l’expier en « compensant » Ils acceptent Visa et Master Card.

      • Gilles Laplante dit :

        La méthode n’est pas nouvelle. C’est de cette façon que Rome et son clergé sont devenus si riches. Mais si la méthode n’est pas nouvelle, les gogos sont toujours aussi nombreux.

      • Jonas le petit dit :

        Je vois que vous aimez un peu la nature, vous ne voyez réellement aucun bienfait à ces mesures de protection de l’environnement? Certaines sont absurdes et il y a beaucoup de greenwashing, mais l’objectif devrait être de préserver le plus possible notre environnement. Peut-être ne vous souciez vous que de ce que la nature VOUS apporte personnellement. Après vous le déluge…

      • Reynald Du Berger dit :

        « mais l’objectif devrait être de préserver le plus possible notre environnement. » Je suis totalement d’accord. Le plus possible en effet et surtout pas à n’importe quel prix, car alors cela devient de l’écologisme. Plusieurs projets technologiques causent des blessures mineures au milieu qu’on ne peut éviter, au détriment de conséquences socio-économiques graves. Tout est question d’équilibre. Non, on ne se fout pas de l’environnement, mais on n’en fait pas une obsession.

    • Sébas dit :

      Ah oups, B. Vallée à eu la « chance » d’entendre Claude -le démagogue- Villeneuve avant moi.

      En tout cas, j’ai placé le lien pour l’écouter dans mon autre message.
      Ne me remerciez pas.😉

  6. Andrée Rainville dit :

    Par le transport de votre petite personne pendant 26 heures de vol, vous avez rejeté plus de CO2 que des centaines de serviettes non lavées et par deçà, des milliers d’arbres plantés pourront en absorber durant l’année. Ne me dites pas que vous avez fait tout ce long voyage pour nous bassiner avec cette histoire de promotion hôtelière, fort louable au demeurant, visant à se donner une image écolo!

    Eh, ce que vous êtes jeune!

    • Reynald Du Berger dit :

      merci pour la « petite personne » vous êtes-vous demandé comment Al Gore transporte sa « grande personne » quand il va seriner ses messages écolos aux quatre coins de la Planète?

      • Andrée Rainville dit :

        Des esprits cyniques, des drôles, vous répondront que les rejets de CO2 d’Al Gore se justifient par l’importance plus planétaire, moins domestique que le lavage de serviettes, des sujets dont il traite lors de ses conférences.

      • Eric dit :

        Ne sois pas stupide, il est connu scientifiquement que la nature nous remercie pour chaque once de CO2, tout arbre et toute plante rafolle de ce CO2 qui augmente la croissance et la vitalité de toutes ces plantes!!!

        CO2 IS GOOD for the planet!!! Wake up!

  7. Gilles Laplante dit :

    Vous n’avez pas été tenté de changer d’hôtel?

  8. Jean Mercier dit :

    Vraiment édifiante votre chronique du bout du monde! On vous excuse: vous deviez être fatigué par ce long voyage.

    Qu’est-ce qui vous a le plus dérangé, au point de vous sentir coupable, dans cette proposition de troquer le lavage de 5 serviettes pour la plantation d’un arbre? Le fait que cette chaine d’hôtels marque le pas d’un mouvement à saveur écolo ou l’idée de réutiliser votre propre serviette comme vous le faites chez vous?

    Je suis certain que ce type d’initiative va se répandre dans le futur au point qu’il sera vain de tenter de changer d’hôtel pour obtenir un service du type « vieille école ». Désormais, à Rome, on fera comme les Romains! Et ce ne sont pas mes enfants et petits enfants qui se plaidont de cette pratique.

    Allez, M. Du Berger, faites contre mauvaise fortune bon coeur en allant vous assurer auprès de la direction de l’hôtel Mercure que celle-ci plantera bien les arbres qu’elle a promis et le fera impérativement dans dans les territoires que le gouvernement néo-zélandais avait confisqués aux Maoris que vous semblez apprécier en la personne de cette vaillante femme de chambre!

    • Gilles Laplante dit :

      Prochaine étape, on demandera à vos petits enfants de ne prendre qu’un bain par semaine. Vive le progrès et l’hygiène. Il est vrai qu’au Québec on a déjà commencé à se pratiquer avec les vieux.

      • papajohn dit :

        on a endigué plusieurs maladies grace a l’eau,au savon et le javel. maintenant on vire la roue de bord, on retourne a l’age de pierre, finalement les evironnementeurs auront ce qu’ils recherche soi l’irradication de la race humaine et le sauvetage de la planète!!

      • Jean-Claude dit :

        @ papajohn

        À moins que vous ou votre tendre moitié ne fasse deux ou trois bonnes brassées quotidiennes de serviettes et de draps, vous vivez déjà à l’âge de pierre!

        Ne vous laissez pas emporter d’indignation par de telles banalités. La Nouvelle-Zélande, et c’est bien connu de tous les agences touristiques, fonde sa promotion touristique sur le slogan désormais viral:

        – Venez nous visiter et vivre une aventure à l’âge de pierre!🙂

      • papajohn dit :

        JEE PEE, quand je parlais de lavage c’étais disons le entre nous, corporel surtout les mains et le visage pour ce qui est des maladies,
        bien que je demeure dans un magnifique endroit , l’eqau y est dégueulace alors les serviettes sont lavées plus souvent qu’en nouvelle zélande a ce que je constate. faute de quoi il faudrait qu’elle sèche tres rapidement pour ne pas développer d’odeur. au prix que sont les chambres d’hotel c’est bien du moins un minimum d’avoir des drap et serviettes propre a chaque jour surtout comme vous le dites , c’est l’age de pierre avec les parasites qui viennent avec!

      • Jean-Claude dit :

        @ papajohn

        Je compatis avec vous…

        Vous avez un puits? Avec cette eau dégueulasse, cette obligation de faire sécher les serviettes très rapidement, faites le voeu qu’on exploite bientôt le gaz de shale près de chez vous. Ainsi, grâce au méthane qui aura percolé dans votre puits, vous n’aurez qu’à craquer une allumette près de vos serviettes encore saturées du gaz de l’eau de rinçage pour que, boum!, elles sèchent instantanément!🙂

    • Reynald Du Berger dit :

      M. Mercier, je ne condamne pas l’initiative de Mercure, je ne fais que douter de la pureté de ses intentions comme je doute fortement de celles de pseudo-scientifiques du climat prophètes de malheurs climatiques et vendeurs attitrés d’indulgences boréales. Demandez-vous toujours à qui le crime … pardon le message profite.

      Il y a en Nouvelle Zélande une végétation luxuriante, j’y découvre des arbres magnifiques que je n’ai jamais vus dans aucun des 60 autres pays que j’ai vus, y compris Madagascar, le champion de l’endémisme.

      J’essaie de ne pas trop polluer la Planête, d’économiser l’énergie, de ne pas trop appuyer sur mon « empreinte » écologique pour reprendre ce vocabulaire enfantin inventé par les biologistes qui se sont arrogés tout le domaine de l’environnement en ne reconnaissant pas aux géologues de compétences en ce domaine. Mais quand vous lisez des messages comme ceux de Mercure, dites-vous qu’ils s’adressent à des imbéciles incapables de faire leurs propres choix comportementaux en environnement comme en politique. Ils ont besoin qu’on les éclaire. Libre à vous de les écouter.

      • Jean Mercier dit :

        Bien que je sois apte à faire mes choix politiques et environnementaux, je dois confesser que je fais tout de même partie de ces imbéciles qui apprécient ce type de suggestion qui incite à un moment de réflexion. – Tiens, un ange passe…

        Et puis, c’est encore heureux, contrairement à vous, je ne me sens pas du tout intimidé par les mots en caractères gras et majuscules.

      • Andrée Rainville dit :

        @ Jean Mercier

        Malheureux, vous confondez tout!

        Alors que monsieur Du Berger recommande depuis des générations l’emploi de impérieusement dont l’étymologie, comme tous le savent, remonte à imperiosus de imperium, empire; vous vous obstinez à utiliser de manière négligente impérativement découlant de imperativus de imperare, commander.

        M. Mercier, ne persistez pas à maintenir cet « excès de sémantique aussi appelé enculage de mouche » comme le disait si justement M. Du Berger dans un commentaire du 20 août de l’an dernier. Vous nous distrayez de l’à-propos ou non de faire une p’tite brassée de serviettes de bain…

    • Reynald Du Berger dit :

      « …et le fera impérativement dans les territoires… » ne prenez pas ombrage, mais permettez que je corrige : dans ce contexte , il faut écrire impérieusement et non pas impérativement. Je ne laissais pas passer cette faute tellement répandue chez mes élèves de géophysique et je n’ai pas l’intention d’être plus clément avec les abonnés de ce blogue.

      • Josselin Rouillard dit :

        Je fais vite puisque je n’ai pas le temps de consulter le Littré, le Larousse ou le Robert.

        Selon Antidote

        Impérieusement – D’une manière impérieuse, autoritaire; impérativement.

        Impérativement – D’une manière autoritaire, en n’admettant aucune résistance; impérieusement. Déclarer, diriger impérativement.

        Par obligation, par nécessité; absolument. Devoir impérativement cesser de fumer. Impérativement exigé.

        Selon Cordial

        Impérieusement – De façon impérieuse, en commandant sans admettre de contestation

        Impérativement – En littérature, de façon impérative, qui correspond à un ordre absolu.

        Je vois que vous vous en tenez qu’à la deuxième définition d’impérativement suggérée par Antidote. On peut parier que vos anciens étudiants, des scientifiques, après s’être penché sur le dilemme, ont tranché en faveur impérativement?

      • Reynald Du Berger dit :

        Consultez Larousse et Robert, vous verrez que j’ai raison de rabrouer mes élèves sur leur utilisation abusive et fautive d’impérativement et impératif. Il faut dire il est impérieux de … et non pas il est impératif de…quand on veut dire il est primordial, comme dans le contexte du commentaire, même chose pour les adverbes.

  9. Sébas dit :

    @ Reynald Du Berger:

    Revenez vite… il y a de l’ouvrage à faire icitte ( http://fr.wiktionary.org/wiki/icitte ).😉

    ÉCOUTEZ ÇA SVP:

    « Claude Villeneuve sur les « Climato-septiques »

    http://www.radioego.com/ego/listen/6778

    Plus démagogue que ça, tu meurs ! TOUT ce qu’il dit est soit faux, soit tellement déformé, que ça donne mal au coeur.

    Par exemple, PERSONNE dit que les changements climatiques n’existent pas.
    Et pourtant, ce digne représentant de nos « experts » -payé avec NOS taxes- le dit.

    Ah plus capable.

    p.s.
    Claude Villeneuve est un biologiste et professeur québécois (canadien). Il est professeur au département des sciences fondamentales de l’Université du Québec à Chicoutimi. http://fr.wikipedia.org/wiki/Claude_Villeneuve

  10. Luc dit :

    J’ajouterai…..les changements climatiques, la liquéfaction apparemmment accélérèe des banquises et des glaciers polaires, le réchauffement planétaire, l’effet de serre, la montée des eaux et des océans qui est passée de 1 mm par an en début de siècle à 4 mm par an actuellement, les 4 courants-jets (jetstream) planétaires qui depuis quelques années semblent de plus en plus souvent et ce de façon inexplicable, modifier leurs trajets normalement ondulatoires pour des trajets en boucles, en épingles, pouvant favoriser ainsi des pluies diluviennes sectorielles (Pakistan….), des ouragans et des tempêtes tropicales plus fréquentes…….Tout ça n’est pas une invention apocalyptique ni une une vision de fond de tasse de thé vert d’écologistes  »gaugauches » si vous voulez, exaltés…….Tout ça fait partie possiblement avant toute chose, d’un cycle planétaire mais l’intervention humaine est venue et vient toujours en influencer, en accélérer le processus sur l’échelle du temps et ça pour notre belle planète bleue….c’est une première et c’est peut-être là principalement que le bât blesse et blessera…..Comment arrivera-t-elle à gérer tout cela ?….Et nous, les humains là dedans……continuerons-nous de figurer dans ses plans, dans sa gestion plusieurs fois millénaires ultime et implacable de l’évolution de la vie ?…….

    • Isabelle Robillard dit :

      On peut faire toute sorte de scénarios car bien franchement, je ne crois pas qu’on connaisse à fond les mécanismes qui régissent l’évolution des climats.

      Alors, plutôt que d’y aller d’un scénario culpabilisant au max, à savoir que l’homme commet des péchés carboniques à cause de ses activités économiques trop intenses, pourquoi ne pas envisager que ça pourrait être précisément ce facteur qui nous empêchera de subir une nouvelle glaciation?

      On le sait, au cours des derniers 100 000 ans, la Terre a connu plusieurs épisodes glaciaires. Admettons qu’on puisse avoir une certaine influence sur le climat (ce dont je ne suis pas sûre). Et si, justement, le récent développement industriel faisait en sorte d’éviter de retomber dans une nouvelle ère glaciaire?? Ça serait chouette, non? Ça vous tente qu’on se retrouve sous 2-3 km de glace comme il y a 10 000 ans, au Québec?

      Pas moi. J’aime bien faire du ski mais…je suis quand même contente quand le printemps arrive.

      Mais bien sûr, ce scénario présente un très gros désavantage pour les gourous de la religion verte: il ne fait pas peur. Ainsi, sans la peur, le pouvoir de domination sur les autres s’en trouve d’autant diminué.

      Pour ce qui est des serviettes, j’aime bien l’idée de ne pas les envoyer au lavage après une seule utilisation. Ça n’a rien à voir avec le CO2 mais plutôt mon côté économe. Ça me rebute que des serviettes soient usées prématurément par trop de lavages!

      Bon voyage M. Du Berger!

      • Reynald Du Berger dit :

        On reconnait le point de vue sage et scientifique d’une géologue qui sait regarder la Terre à l’échelle temporelle qui convient aux études climatiques et donc paléo-climatiques pour ce qui concerne les changements climatiques. La Terre en a vu d’autres et de bien pires que les petits chatouillements que peuvent lui causer les pauvres humains, des millions de fois moins puissants , même s’ils s’y mettent tous ensemble , qu’un simple vomissement d’un de ses petits volcans ou un soubresaut séismique de magnitude 7. Rappelez-vous le tsunami d’Indonésie, le séisme d’Haïti, et celui de Tangshan (650 000 êtres humains tués seulement dans ce dernier) La Terre tue davantage d’humains que d’êtres humains attaquent la Terre. Mais ce n’est pas ce qu’on enseigne dans les médias et les manuels scolaires.

      • Melvine boulard dit :

        J’ai un peu de difficulté à comprendre pourquoi à chaque fois qu’on évoque la possibilité des conséqueneces d’un possible réchauffement climatique anthropique on se fait nécessairement traiter d’intégriste écologique. Une des utilités de la science n’est pas de justement de prévenir au lieu de guérir ?

        D’autres parts,concernant les prédiction dites alarmistes de IPCC:

        There are numerous instances where the IPCC reports, which are summaries of published climate change science, have understated the case – hardly suggesting exaggeration in pursuit of an agenda. Here are some examples:

        CO2 output from fossil fuels: observed emissions are close to the worst-case projections made by the IPCC, despite them offering a range of potential emission scenarios. (In fact, atmospheric CO2 is increasing ten times faster than any rate detected in ice core data over the last 22,000 years).
        Sea-level rise is accelerating faster than the IPCC predicted. Actual sea-level rise is 80% higher than the median IPCC projection. By 2100 sea-level rise was predicted by the IPCC to be in the range of 18-59 cm. It is now believed that figure may be far too low, because estimates of contributions from Greenland and Antarctic ice-caps were excluded from AR4 because the data was not considered reliable. (This omission hardly supports the notion that the IPCC seeks to exaggerate global warming trends).
        Each Arctic summer, sea-ice is melting faster than average predictions in the last IPCC report. The Arctic is experiencing a long-term loss of multi-year ice which is also accelerating.

      • Reynald Du Berger dit :

        « …pourquoi à chaque fois qu’on évoque la possibilité des conséqueneces d’un possible réchauffement climatique anthropique on se fait nécessairement traiter d’intégriste écologique. » Si on ne fait qu’évoquer la possibilité d’un tel réchauffement anthropique, dont les conséquences ne sont absolument pas prouvées, pas de problème, on n’est pas intégriste. Mais quand on fait peur en inventant des conséquences « possibles » et brandissant une apocalypse si on ne réduit pas ses émissions, quand on endoctrine les jeunes au moyen de manuels scolaires et d’enseignements basés davantage sur l’idéologie que la science prouvée, démontrée, on est intégriste.

    • Patrice dit :

      Comment expliquer que des danois aient constatés un réchauffement spectaculaire il y a 12 000 ans alors que l’humain n’avait aucun moyen de polluer ou de nuire à la planète à grande échelle?

      http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/56313.htm

      Continuons à croire que l’homme est la cause de tout malheurs sur cette terre…

      Oui à la réduction de l’énergie, mais pas au point de revenir en arrière.

    • Eric dit :

      La planete a deja connu des periodes ou il y avait beaucoup plus de CO2 dans l’atmosphère et ce sans aucune industrie humaine et sans que la planete explose!
      Le climat de la planete change toujours, meme sans nous, la planete est un organisme qui s’adapte!

      Les océans relachent 16 fois plus de CO2 que la population du monde entier en rejette!!!!
      Alors l’océan est diabolique et néfaste pour la planete?
      Get over it! CO2 is GOOD for the planet, its natural!!!!

  11. Michel dit :

    @ Reynald Du Berger

    Calembredaine et billevesée que votre chronique du bout du monde! Vous tenez de propos légers et distrayants maintenant? Grand bien nous fasse!

    Moi, si j’étais vous, je me préoccuperais beaucoup plus de la possibilité de rapporter des punaises de lit qui, selon les quotidiens de Nouvelle-Zélande, sont légion là-bas. À vous d’établir le lien (ou pas) de cette nouvelle invasion avec le réchauffement climatique!

  12. J-J dit :

    C’est juste le gros bon sens pour tout le monde de pas laver ses serviettes et changer son lit à chaque utilisation. Me semble que c’est pas dur à comprendre.

  13. Marco Bélanger dit :

    – je ne fais que douter de la pureté de ses intentions.

    C’est vrai que nous voyons de plus en plus de ce type de promotion sociétale à saveur écologique. Mais il n’y a pas de raison de douter que Mercure versera bien un petit quelque chose à UNITED NATIONS ENVIRONMENT PROGRAMME chargé de planter des arbres pas plus que je ne doute que Cascades fabrique du papier cul à partir de papier recyclé même s’ils en font la publicité. La pureté de leurs intentions, au Mercure, doit bien pouvoir se vérifier auprès de la UNITED NATIONS ENVIRONMENT PROGRAMME, non?

    – dites-vous qu’ils s’adressent à des imbéciles incapables de faire leurs propres choix comportementaux en environnement comme en politique. Ils ont besoin qu’on les éclaire. Libre à vous de les écouter.

    Vous avez une haute opinion de la clientèle qui fréquente Mercure et par delà, de votre prochain! Au lieu de gâcher votre séjour là-bas en vous sentant menacé, accusé puis mis en demeure tout en restant malpropre, faites l’expérience en exigeant qu’on vous donne une serviette fraîchement lavée tous les jours.

    Dites-leur: Je ne suis pas un imbécile et je ne veux pas qu’on plante un arbre sur mon dos! J’aime pas ça, bon! On verra bien comment ils réagiront ces rustres de Néo-Zélandais!

    • Reynald Du Berger dit :

      « Vous avez une haute opinion de la clientèle qui fréquente Mercure… »

      mon opinion ne concerne que ceux qui boivent goulument et béatement, sans discrimination, les messages écolos du genre de ceux de Mercure avec comme réaction « ah ouin??? » Vous seriez étonnés de leur nombre. On commence leur « formation » dans les écoles québécoises et Charles Tisseyre y contribue tous les dimanches soirs. On forme des Québécois « ah ouin??? » sans aucun sens critique, des gens qui attendent l’opinion officielle pour prendre leurs propres décisions. Je vous signale qu’ici on peut placer un message vert sur sa poignée de porte de chambre pour signaler qu’on reste un deuxième jour et que la femme de chambre n’a même pas a entrer dans la chambre, donc mon lit reste défait. Je le fais seulement par considération pour la femme de chambre. Et pour ceux qui craignent les punaises, la NZ est d’une propreté impeccable.

  14. Patrice dit :

    Je vois surtout dans cette approche de l’hôtel Mercure, une tentative de réduction de ses coûts d’opérations en utilisant le prétexte écologique. Ça paraît bien aux yeux des bonnes âmes, et sa permet de se faire plus de fric en consommant moins de lessive, d’électricité et de personnel.

    Je suis sûrement cynique, mais je crois que la mode verte permet de faire passer un paquets de vessies pour des lanternes.

  15. B. Vallée dit :

    Eureka+Plus d’info
    24 dernières heuresImagerie RADARImagerie satellitaire
    Conditions actuelles
    -43 °C
    Enregistrées à: Eureka
    Date: 17h00 HNC lundi 31 janvier 2011
    Condition:Cristaux de glace
    Pression:101,4 kPa
    Tendance:à la baisse
    Visibilité:19 km

    Température:-43,1°C
    Point de rosée:-46,0°C
    Humidité:73 %
    Vent:SSE 5 km/h
    Refr. éolien: -50

    Donneées les plus récentes provenant d’Environmement Canada pour Eureka, au Nunavut.

    Sans commentaire…

    • Melvine boulard dit :

      A titre d’information
      différence entre climat et métérologie

       » Le climat correspond à la distribution statistique des conditions atmosphériques dans une région donnée pendant une période de temps donnée. » Vincent Courtillot donne à peu près la même définition dans son dernier livre Nouveau voyage au centre de la Terre en disant que le climat peut se définir par la moyenne sur 30 ans des conditions d’une région donnée reconstituées à partir d’enregistrement de température et de pression.
      la météorologie
      « qui étudie les phénomènes qui se produisent dans l’atmosphère mais sur des échelles de temps beaucoup plus courtes (de l’ordre de la semaine) »

    • Reynald Du Berger dit :

      je viens de recevoir un message de ma cousine enseignante à IQALUIT, il fait -54C… on a fermé l’école.. on demande d’urgence Jocelyne Blouin, Steven Guilbeault, David Suzuki et Al Gore pour fondre la banquise!

      Pour connaître la date, heure et meteo ici à Auckand au moment où vous lisez ce commentaire:

      http://www.timeanddate.com/worldclock/city.html?n=22

  16. B. Vallée dit :

    Eureka+Plus d’info
    24 dernières heuresImagerie RADARImagerie satellitaireConditions actuelles
    -48 °C
    Enregistrées à: Eureka
    Date: 12h00 HNC vendredi 4 février 2011
    Condition:Cristaux de glace
    Pression:99,7 kPa
    Tendance:à la baisse
    Visibilité:32 km

    Température:-48,2°C
    Vent:calme

    – 48,2°C à Eureka, Nunavut. Brrrrr ! Ça peut sembler anecdotique, bien sûr, mais c’est simplement pour se rappeler qu’en dépit de l’hystérie réchauffiste, l’Arctique canadien reste un territoire extrêmement froid et inhospitalier. Sur ce, j’invite David Suzuki et ses copains, qui aiment tellement l’hiver, à aller jouer une partie de hockey en plein air… à Eureka !

  17. azart70 dit :

    игровые автоматы играть бесплатно онлайн elusive gonzales играть в онлайн казино на реальные деньги qiwi игры на деньги для андроид казино смс пополнение баланса банковской картой интернет казино вулкан отзывы владельцев, бесплатные игровые автоматы вулкан рулетка онлайн на деньги рубли

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s