Le "réchauffisme"

Publié: 18 octobre 2010 dans Uncategorized

Reynald Du Berger

(Contact via Courriel),

Jacques Brassard met la table pour samedi prochain .

commentaires
  1. […] This post was mentioned on Twitter by La capitale blogue, Les analystes. Les analystes said: LesAnalystes.ca : Le “réchauffisme” http://bit.ly/cdu0Lc @Ian_Senechal […]

  2. J’ai écouté.

    Il n’a pas froid aux yeux !

    Je pensais que c’était une séance de réchauffement en préparation du 23 prochain.

  3. Je savais qu’il y avait une crosse avec le séjour de Jocelyne Blouin au Groenland!!! En écoutant l’audio, je viens de comprendre ce que c’était!!!

  4. Sébas dit :

    Ah, wow, excellent!
    Rien à redire !

    Reynald et Jacques = le ‘dream team québécois’ qui fait trembler les ‘réchauffistes’ !😉

    Et -en passant- Jacques Brassard est un Catholique intelligent, et j’ose dire: « comme moi… »😉

    Jacques devrait aussi -à un moment donné- parler de ça (et mettre les choses aux clair, une ‘foi’ pour toute):

    La FOI est une grâce et un don… pour TRANSFORMER NOS COEURS (ce qui n’affecte pas négativement notre QI, au contraire!), pas une démarche scientifique/matérialiste.

    Pour un non-croyant, la seule attitude vraiment « rationnelle » et non arrogante vis-à-vis de cette question (et des croyants), c’est l’agnosticisme (i.e. ne pas prétendre savoir que Dieu existe -ou pas). Par exemple, David Gagnon ( http://www.Antagoniste.net ), a cette attitude.

  5. Simon Leduc dit :

    J’ai hâte de l’entendre sur le sujet. J’ai une question. Est-ce que l’atelier sur le climato-scepticisme va avoir lieu en même temps que celui de l’équité intergénérationelle avec Éric Dumaine?

  6. dernier recours dit :

    Encore la théorie du complot… Il parait aussi que la Terre est plate, que Tintin n’est jamais allé sur la lune et que 2+2 n’égalent pas 4.

    Climate Denial Crocks of the Week
    http://www.youtube.com/user/greenman3610

  7. Reynald Du Berger dit :

    « Encore la théorie du complot…  » … « … que Tintin n’est jamais allé sur la lune … »

    En effet vous n’avez pas idée des complots tordus dont on accuse les scientifiques comme moi qui osent douter de l’origine anthropique d’un certain changement climatique. Ce sont les mêmes « complotistes » qui prétendent que le 11 septembre 2001 est un coup monté par les Américains et que Neil Armstrong (et non Tintin, permettez que je vous corrige) n’est jamais allé sur la lune. Bravo aux gens comme vous qui osent dénoncer ces fumistes complotistes et réchauffistes, tous de go-gauche.

    • lutopium dit :

      Pas de go-gauchistes du côté des sceptiques?

      • dernier recours dit :

        @lutopium,

        On dévie du sujet, mais tu poses une question qui me préoccupe au plus haut point. La rigueur (rationalité, intégrité, impartialité) est-elle – ou est-elle devenue par la force des choses – une valeur de gauche? L’affirmative serait désolante.

      • lutopium dit :

        @dernier recours,

        Pas du tout. Il y a de nombreux économistes néo-libéraux qui font preuve d’une très grande rigueur intellectuelle. Et je suis convaincu qu’il y a un bon nombre de scientifiques qui endossent la théorie du réchauffement cliamtique qui votent pour les républicains ou les conservateurs. Par cette question (pas de go-gauchistes du côté des sceptiques?) j’ai essayé de tendre un piège à M. Du Berger. Car dans le segment radio qui nous est présenté ici, l’ex-ministre Brassard nous parle de Claude Allèrgre pour donner un peu de poids au climato-scepticisme.

        M. Allègre est membre du Parti socialiste français depuis 1972…

  8. dernier recours dit :

    Je ne comprends pas votre message. Mais je comprends que vous exprimez une frustration. Je comprends qu’il doit être difficile de faire partie d’un très faible minorité de scientifiques qui nient les changements climatiques. Sur vos épaules reposent le fardeau de la preuve et une grande majorité de la population, une majorité des politiciens du monde et les puissantes compagnies reliées aux hydrocarbures qui, par paresse intellectuelle ou par intérêt personnel/corporatif, ne demandent qu’à vous instrumentaliser pour se justifier, et ce, sans aucun égard à la rigueur scientifique. Cela doit prendre du courage pour un véritable sceptique que de s’exprimer au risque d’être associé à des pseudo-scientifiques négativistes. Je le conçois. De l’autre côté, quand les théories sur les changements climatiques sont éprouvées et supportées par de larges bases de données fiables de toutes natures, quand le GIEC (qui, faut-il le rappeler, n’est pas une organisation communiste ou extra-terrestre) est d’accord que la situation est inquiétante et que des mesures politiques sont nécessaires… et que la réaction du monde et de nier en bloc (Kyoto, Copenhague, etc.)… comprenez que la situation est tout aussi frustrante. Les uns sont ignorés par la science, les autres sont ignorés par la politique.

  9. Pierre L. dit :

    Ouais, vous avez du pain sur la planche. Je pense qui si vous arrivez à faire comprendre au gens la différence entre gaz polluants et CO2 il y aura un gros progrès de fait.Je crois que de mentionner les cycles de Milankovitch va faire réfléchir un peu plus quand on entendra les peurs du GIEC (et de tout ce qui est vert …)

    • dernier recours dit :

      Un changement dans l’inclinaison de la Terre (selon les « cycles de Milankovitch ») peut influencer les climats régionaux. Il est tout à fait admis par la communauté scientifique et le GIEC que ces cycles pourraient contribuer au déclenchement des ères glaciaires.

      Toutefois, les observations ne permettent pas de conclure que les cycles d’inclinaison de la Terre ont une influence sur le réchauffement global. Ces observations sont expliquées du fait que peu importe l’inclinaison, la quantité de radiations globale atteignant la Terre reste pratiquement la même.

      • papajohn dit :

        il y a quelques chose qui cloche dans ce commentaire, d’abord tu parle d’une nouvelle ère glaciere et le paragraphe suivant tu parle de réchauffement global . on gèle ou on chauffe? c’est tellement n’importe quoi!

      • Reynald Du Berger dit :

        Bonjour dernier recours et lutopium,
        Il est difficile pour moi en qq lignes de répondre à vos questions ou remarques, surtout qu’il s’agit de science. Si vous réunissez suffisamment de gens intéressés, je peux vous faire une présentation de 1hr ou 1h30 sur ce sujet et répondre à la majorité de vos questions. Et c’est gratos.
        En bref:
        Réchauffement climatique?
        -Oui depuis 150 ans, mais irrégulier
        -Pas sans précédent depuis 2000 ans
        -Des sources complexes et multiples, des incertitudes insuffisamment prises en compte dans les conclusions du GIEC
        -Rôle du soleil, des rayons cosmiques, de l’Électricité atmosphérique et conséquences pour la couverture nuageuse sans doute très sous-évalués…

        C’est l’avis prudent d’un scientifique climato-sceptique, votre humble serviteur.

      • dernier recours dit :

        Je préfère cette attitude à celle à laquelle les climato-négativistes nous ont habitué. Merci pour l’offre. Je vous contacterai éventuellement pour des débats à Sherbrooke.

  10. Sébas dit :

    http://www.oism.org/pproject/GWPetition.pdf

    This petition has been signed by over 31,000 American scientists.

    « We urge the United States government to reject the global warming agreement that was written in Kyoto, Japan in December, 1997, and any other similar proposals. The proposed limits on greenhouse gases would harm the environment, hinder the advance of science and technology, and damage the health and welfare of mankind.

    There is no convincing scientific evidence that human release of carbon dioxide, methane, or other greenhouse gasses is causing or will, in the foreseeable future, cause catastrophic heating of the Earth’s atmosphere and disruption of the Earth’s climate. Moreover, there is substantial scientific evidence that increases in atmospheric carbon dioxide produce many beneficial effects upon the natural plant and animal environments of the Earth. »

  11. Martin dit :

    il est clair que ‘Dernier recours’ n’a jamais consulté des sites comme celui D’Anthony Watts http://www.wattsupwiththat.com ou la revue francophone Réchauffement Médiatique http://www.rechauffementmediatique.org

    La rigueur (rationalité, intégrité, impartialité) n’est pas du tout du côté des partisans de la théorie du réchauffement anthropogénique et encore moins chez les scientifiques alarmistes. Le dernier scandale en liste? Nouvelle-Zélande: les données climatiques ont été « harmonisées » pour conclure à un réchauffement rapide:

    http://www.rechauffementmediatique.org/wordpress/2010/10/22/kiwigate/

    DR: « …très faible minorité de scientifiques qui nient les changements climatiques… »

    tiens c’est étrange, avant on disait ‘réchauffement planétaire’ maintenant c’est rendu ‘changements climatiques’. Nier ou douter du réchauffement causé par l’homme c’est une affirmation précise qui peut être étalée avec des arguments mais l’expression ‘nier les changements climatiques’ n’a aucun sens. Il y a des changements climatiques et il y a toujours eu des changements climatiques, le problème aujourd’hui c’est que plusieurs scientifiques et politiciens et groupes écolos sonnent l’alarme et disent qu’il faut réduire radicalement nos émissions de Co2 alors que les soi-disantes preuves sont minces et discutables et que les conséquences d’essayer de « combattre » les ‘changements climatiques’ vont être lourdes sur nos vies (taxes, lois, restrictions multiples, etc.). Et quand je vois venir les escroqueries des bourses de carbone, je dis STOP. Montrez nous les preuves que la catastrophe arrive et faites preuve de rigueur scientifique avant de nous demander des absurdités comme réduire de 10% notre Co2 cette année comme nous le demande la campagne 10:10 de la folle Franny Armstrong. Le fardeau de la preuve est sur les épaules des alarmistes, pas des sceptiques.

    et puis en passant la science n’est pas démocratique: ce n’est pas la quantité qui décide de la vérité. L’expression ‘très faible minorité’ c’est un talking point de groupe écolo très usé et passé date. Les scientifiques qui ont des doutes sont plus nombreux que vous le dites mais dans certains départements universitaires douter est de l’hérésie alors quand tes patrons et collègues sont des partisans irrationels de l’AGW t’as pas tendance à le crier sur tous les toits comme si c’était quelque chose de politiquement correct alors qu’à l’inverse croire a l’AGW est de facto une « preuve » de crédibilité. Ça c’est de l’idéologie, pas de la science.

    (PS; j’ai toujours été ‘vert’ moi-même et j’acceptais la théorie du réchauffement causé par l’homme mais sans toutefois me crinquer de manière irrationelle comme un militant Greenpeace, jusqu’à ce que je consulte le site Réchauffement Médiatique et maintenant je continue d’être ‘vert’ tout en ignorant ces idiots d’écolos professionnels qui s’excitent sur les ‘changements climatiques’.)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s