LA DICTATURE DE LA TOLÉRANCE

Publié: 2 juin 2021 dans Uncategorized

Une campagne de soutien au LGBTisme a eu lieu récemment en France et au Québec. À Versailles, des citoyens ont demandé au maire de retirer des affiches qu’ils jugeaient offensantes. Certaines ont même été remplacées ironiquement par  « L’hétérosexualité n’est plus tendance ! ».

Au Québec, l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) a organisé une « semaine de la valorisation de la diversité » avec une « formation » au LGBTQisme donnée par une personne qu’on appelle transgenre. J’en ai parlé dans un précédent billet.

Au Québec comme en France, ces campagnes sont financées par le Ministère de la santé, donc par nos impôts. On privilégie ainsi une orientation politique ou une idéologie au détriment d’une autre, et cela à même nos impôts. Et si ces campagnes pour la tolérance envers l’homosexualité et la transsexualité sont financées par le Ministère de la santé, est-ce à dire que l’homosexualité serait une maladie ? Si je comprends que le Ministère de la santé finance des campagnes contre le tabagisme, ou pour le port de la ceinture de sécurité qui sont en rapport direct avec la santé, je comprends moins le rapport entre santé et homosexualité ou transsexualité. Donc cela n’a rien à voir avec la santé, c’est de la pure propagande.

Cela fait des années qu’on nous rebat les oreilles avec cette propagande LGBT. Toute bonne série NETFLIX  doit maintenant comporter des scènes où deux lesbiennes s’embrassent ostensiblement ou deux hommes couchent ensemble aussi ostensiblement.

Aux USA, de grandes firmes organisent des sessions ou stages de « formation » où les employés sont endoctrinés, rééduqués  aux « valeurs d’inclusion » prônées par la firme, ce qui fait entorse au code du travail séparant les idées des travailleurs de leur travail. C’est en cela que j’ai critiqué l’initiative de l’UQAC qui dévie de ses missions fondamentales de production et de diffusion des connaissances au profit du militantisme LGBT. L’université ne doit pas être un lieu de militantisme, comme l’a récemment affirmé la Ministre française de l’enseignement supérieur dans la vaste enquête qu’elle a commandée sur l’islamogauchisme dans les universités.

Ce LGBTisme nous entraîne dans une sorte de révolution culturelle dans laquelle l’homme blanc hétéro doit être reprogrammé. On nous enferme dans des camps de rééducation sexuelle permanente et on nous enverra les gardes rouges pour nous liquider au moindre écart si on ne pense pas bien. Les enseignants demanderont aux enfants de dénoncer leurs parents qui auront prononcé des propos malveillants contre le LGBTisme. En France, dans le cadre du plan national pour l’Égalité des droits, contre la haine et les discriminations anti-LGBT+, un site internet consacré aux “LGBTphobies” sera destiné aux professeurs. Ce n’est pas tout: la ministre Elisabeth Moreno souhaite carrément la création d’un guide d’accueil des “élèves trans”. Si elle s’en défend, l’école devient un lieu de propagande de la théorie du genre. Les bibliothèques scolaires afficheront bientôt le dernier album des aventures de la nouvelle Martine trans avec ses deux papas.

Le 2 décembre 2019, une gamine de 8 ans a lu un texte composé par un adulte devant le parlement espagnol, dans lequel elle disait combien elle se sentait mieux depuis l’âge de 4 ans quand elle a décidé de devenir une petite fille. Grotesque ! Qu’ont fait les parents dans le développement de l’identité de leur enfant?

On dira peut-être de moi que j’ai des valeurs archaïques, ou que je suis un vieux réac ringard parce que je crois que  « c’était mieux avant ». Je crois encore en la famille. Et une famille ce n’est rien d’autre qu’une mère, un père  et des enfants issus du couple. Le père doit être un mâle et une femme ne peut donc pas tenir ce rôle.

Peu de gens savent que dans la nuit du 31 juillet au 1er août dernier, le Parlement français a voté une loi permettant l’interruption de grossesse jusqu’à neuf (9) mois !… pour raisons de « détresse psychologique de la mère ». À neuf mois, cela ne s’appelle plus une interruption de grossesse, mais un infanticide. L’enfant n’est plus un enfant, mais un « projet » et on peut décider d’interrompre le projet à n’importe quel moment. C’est ce que la gauche et l’extrême-gauche appellent le progressisme.

Les couples homos réclament déjà la PMA et la GPA. La Cour suprême du Canada et celle de cassation en France auront à trancher et ce n’est pas nécessairement le bien qui triomphera mais le droit. Les juges sont des humains avec des valeurs et des opinions politiques qui diffèrent souvent de celles de la majorité des citoyens. C’est la tyrannie des minorités sur la majorité.

Ces lobbies LGBT nous reprochent notre intolérance, et pourtant il n’y a pas plus tolérants que des Français et des Québécois. La plupart s’en fichent que les homosexuels se marient. Mais comme pour les féministes à qui je recommande de livrer leur combat pour l’égalité dans les pays musulmans plutôt qu’ici, je recommande aussi aux LGBTistes de viser Daesh qui balance les homosexuels par la fenêtre du troisième étage, car c’est l’islam et non nos sociétés occidentales modernes et civilisées qui ostracise les homosexuels.

Ces bienpensants qui nous imposent leur diversité, limitent bien sûr cette dernière à la diversité sexuelle. Pas question de diversité d’opinions. Quelle belle leçon de tolérance !

commentaires
  1. Gilber dit :

    Le dogme féministe de l’égalité est et deviendra un cancer social qui ira détruire la base sur laquelle la société fut construite. Tout comme certains cancers , rien arrêtera sa croissance.

    • lucbmenard dit :

      … j’aimerais bien le point de vue de mesdames là-dessus… peut-être que le cancer serait inversé…
      …en passant, détendons nous un peu : je suis
      du signe du cancer et comme Shotgun
      Ménard, je ne lâche pas prise facilement…
      Il y a M. Paul aussi qui est assez coriace,
      mais lui, ça va jusqu’à l’acharnement…
      Ça fait trois mois qu’il essaie de comprendre
      le sens du mot en T ou C, c’est selon…
      Il me semble qu’il pourrait donner un « break »
      à notre bon et aimable Professeur…
      Je me demande si dans son agenda il
      n’y a pas d’écrit : influenceur professionnel
      avec objectif de « brainwasher » le « mind »…
      M. Paul disait que M. Duberger aurait besoin
      de toute son énergie pour débattre de l’hérésie
      climatique et il n’arrête pas une minute de lui tomber dessus…

      Bonne journée, 🙂🌈

    • lucbmenard dit :

      …on sait bien que l’Homme est l’espèce la plus évoluée de la nature…
      … ça se dirait moins bien : la Femme est l’espèce…
      … sans rancune mesdames…

      -un gars célibataire

      • lucbmenard dit :

        …c’est vrai que l’Homme est l’espèce la plus évoluée…, mais des fois… j’ai l’impression que ça reste à prouver…
        …par contre, ce qui est beau chez la femme, c’est qu’elle est tout le temps parfaite, même quand elle ne l’est pas… y’a un p’tit qq chose de l’fun la d’dans…

        -un gars qui vient de se faire une blonde

  2. lucbmenard dit :

    …jaloux, M. Paul? C’est ce que je craignais : vous avouez enfin que c’est votre genre?

    Comme je suis également romantique, donc sensible, imaginatif et rêveur : je vais préférer
    les chats cette fois, car ils sont doux, gentils, discret…et ils savent demeurer silencieux…
    (ce qui n’enlève rien des nombreuses qualités cette personne…)

    Les derniers commentaires ici : CE VIRUS QUI DÉFIE LA SCIENCE, devraient être
    exclus pour cause d’insanité. Il est juste et bon voire même recommandé de fermer
    un billet pour cause d’absence de raison…je ne pense pas que les dernières remarques
    soient susceptibles d’élever l’intelligence du groupe, sauf celles faites par M. Duberger…

    Reprise :

    … j’ai trouvé un truc pour aider le gouvernement à augmenter le taux de vaccination : les
    finissantes du secondaire (lycée pour celles d’outre mer) sont autorisées à porter leur robe de bal dans les cliniques. C’est pratique : pas besoin de relever les manches… et, par effet d’entraînement, les garçons devraient suivre…

    En bonus: ça va peut-être faire un « match « après 14-15 mois d’attentisme…

    Je me demande ce qu’en pensent messieurs Pierre, Jean, Jacques et tous les Saints…

    N.B. si les procrastinateurs chroniques donnent la mauvaise impression de vouloir argumenter à l’infini, c’est sans aucun doute pour tenter de gagner du temps… l’on recommande dans l’exemple d’un blog, par exemple, de mettre une date de fin aux commentaires. Par contre, si le sujet passionne trop le procrastinateur, soyez sans crainte, ils reviendra vous hanter dans un autre billet (même si c’est sans rapport avec le nouveau sujet). Faisons l’expérience…

  3. Paul dit :

    Jadis, dans les pays d’Occident, les curés transmettaient les valeurs chrétiennes aux jeunes enfants. Les écoles et les parents aussi.
    Ces valeurs ont subi le test du temps et elles constituent (on ne sait pas pour combien de temps encore) les assises de la Civilisation judéo-chrétienne.

    Chez les communistes, les camarades s’assuraient que les jeunes comprenaient, que sans le Parti il n’y avait pas d’espoir et qu’il fallait travailler fort pour le supporter. Le temps a rendu son verdict sur cette expérience.

    De nos jours, sur la chaîne spécialisée en programmation destinée exclusivement aux enfants, on forme de très bonne heure les bambins au LGBTQisme.

    “The Meaning of Pride flag Drag Queen Nina West”

    Et au marxisme en amalgame avec l’ostracisme spoliateur dirigé contre les blancs : il y a bien dans la vidéo le poing fermé de Black Lives Matter / Black Power (ainsi que de Black Panthers).

    La tolérance est bien une valeur chrétienne, mais elle a des limites.
    Il faut, accepter de bonne grâce le choix de vie de personnes gaies (même celles auxquelles on n’a pas encore attribué une lettre d’alphabet), mais rien ne justifie l’encouragement par les autorités de la propagande LGBTQiste destinée aux très jeunes enfants.

    Chez nous, la cause LGBTQiste est très chère au Gouvernement Trudeau :
    “ ‘One Month Isn’t Enough’ – Canada Declares Pride SEASON Lasting All Summer “
    https://www.breitbart.com/europe/2021/06/04/one-month-isnt-enough-canada-declares-pride-season-lasting-all-summer/

    • lucbmenard dit :

      …pas uniquement chrétienne, la tolérance… attention de faire de l’appropriation religieuse (comme on dit culturelle…), c’est une valeur universelle…

      Que serait l’hIndouisme, le bouddhistes, les sikhisme, l’islamisme, le judaïsme et toutes les autres sans la tolérance…
      Les chinois sont l’un des peuples sinon le plus tolérant sur la planète… (…ils tolèrent le régime communisme, pour tout dire…).
      Il faut apprendre à être tolérant de bonne heure quand vous êtes des milliers au pied carré…

      • lucbmenard dit :

        …un peu plus vous disiez…il faut bien accepter de bonne grâce…
        …pour ce qui est des choix, je ne pense pas… c’est comme ça point… avez-vous choisi d’être un homme? Pas moi…
        …pour l’avortement, est-ce qu’une femme enceinte a choisi de l’être pour ensuite décider que ne plus l’être? Rép., non. C’est une fatalité. Oui, peut-être le résultat d’une action inconsciente et irresponsable, mais pas un choix…
        Arrêtons simplement de juger les autres… Encore une fois, ce ne sont pas des déviants (tes) ni des criminels (les).
        Les déviants allégués ce sont les Epstein, prince Andrew, peut-être Gates et tous les autres pédos pointés du doigt dans l’Église catholique. S’il y avait eu autant de cas de pédophilie dans n’importe quelle organisation on l’aurait fait fermer depuis longtemps et pour bien moins … ça c’est d’la tolérance monsieur…

        En bon entendeur,

      • Reynald Du Berger dit :

        « Arrêtons simplement de juger les autres… ». Seuls les imbéciles ne jugent pas, ils en sont incapables. Cela demande des connaissances et du jugement. Le seul fait de CHOISIR ses amis est un jugement.

      • Reynald Du Berger dit :

        On n’a pas à tout tolérer… je ne tolère pas la bêtise et la méchanceté combinées (bêtise en sons sens français et non québécois). Mais on doit pouvoir justifier son intolérance… le « j’t’aime pas à face » n’est pas une justification.

      • lucbmenard dit :

        …je suis d’accord avec vous M. DuBerger,
        mon commentaire était en réponse à celui de M. Paul.

      • lucbmenard dit :

        …la seule chose sur laquelle j’ai accroché dans votre texte, c’est : c’était mieux avant…
        J’ai fait… Ouf : c’est tout!
        Tous les genres, non genres et cicigenres sont dans la nature… ça ne me fait ni chaud ni froid… ça ne me fait pas mal ni ne me sens concerné ni ai peur que ça vienne embrouiller le modèle classique que je préfère… probablement parce que je « fit » dedans… Si j’étais né homosexuel, je me demande si j’aurais la même opinion, le même jugement?
        Je ne me sens pas obligé d’avoir une opinion là-dessus pas plus que sur l’avortement…pas mes affaires… l’affaire de la femme concernée, sauf le fait d’avorter à neuf mois moins un jour… ça me semble être une deuxième erreur si vous voulez savoir… une procrastinateuse sans doute…

    • Paul dit :

      On dirait que de nombreux parents d’enfants américains n’épousent pas le postmodernisme d’élites au cerveau en guimauve.

      “Nickelodeon Ratings Crash Amid LGBTQ Push”
      https://www.dailywire.com/news/nickelodeon-ratings-crash-amid-lgbtq-push

      Le militantisme LGBTQiste s’accroche, même quand le client n’en veut pas :
      « So far, the negative reaction from consumers doesn’t seem to be deterring the network. In response to West posting a video of the Pride song, Nickelodeon’s official account tweeted, “It gets better every time we watch it,” alongside happy face and heart emojis. »

  4. Paul dit :

    Puisqu’il faut mettre les points sur les i.

    Dans mon commentaire ci-haut, je me suis positionné par rapport au FOUTU LGBêteisme : je suis un chrétien, donc je tolère les gais. Bien plus – je les accepte en ne faisant pas cas de leur différence.
    En tant qu’humaniste, je sais qu’il faut laisser deux personnes qui s’aiment vivre en paix, sans se cacher ou se faire juger par ceux, dont l’opinion découle de la pensée officielle en cours.

    Par contre, l’humaniste ne perçoit rien d’inspirant dans le style de vie débridé de certains gais qui ne font qu’accumuler des conquêtes.
    Les défilés de la “fierté gaie” m’apparaissent comme des foires de recrutement pour cette frange de la communauté LGBTQ+ et je les trouve déplacés.
    Voir à la télévision les parents simplets y amener leurs enfants influençables, me désole.

    Constater un premier ministre vouloir allonger le temps dévolu à ce cirque, me révolte. D’un défilé, on passe à une journée, ensuite une semaine, un mois et maintenant la saison d’été y passera en entier.
    Sortir du placard serait bien plus simple.

    Je trouve TOTALEMENT INACCEPTABLE la publicité LGBTQiste ciblée, destinée aux très jeunes enfants.
    En plus de celle ci-haut, j’en avais rapporté une autre récemment (https://duberger.me/2021/05/19/nos-universites-sont-elles-devenues-fo-folles/#comment-248231). Celle-là concoctée par le “New York City Department of Education”.

    Le “jadis” avait pour but de situer dans le temps le problème :
    – D’un côté, il y la Civilisation Occidentale, construite lentement depuis l’antiquité et stabilisée depuis un millénaire et demi sur les assises judéo-chrétiennes.
    – De l’autre, la Civilisation Postmoderne progressiste, à la mesure de diplômés en sciences molles, mais opaque pour la plèbe, car désarrimée de besoins fondamentaux de l’individu.

    Et l’LGBTQisme, le wokeisme, le racialisme, ainsi que d’autres idioties semblables et de nouvelles à venir, n’ont pas d’autre but que de déconstruire la Civilisation Occidentale.

    C’est de la réingénierie sociale gauchiste en cours, que l’on veut maintenant débuter au berceau, que je parlais.

    Je sais le prof, suffisamment nuancé et bien pourvu en GBS, pour savoir que le chiffre de neuf mois à l’interruption tardive de la grossesse, qu’il avance, n’est pas la limite absolue de l’inacceptable. L’enfant à naître est viable, et capable de penser bien avant ce temps.

    L’avortement sur demande était un autre coup dans le projet en cours de la déconstruction de valeurs traditionnelles sur lesquelles repose notre civilisation.

    Les membres de la clique du Plateau (Penny, Tisseyre (le fils, pas la maman), Pat Lagacé, Guy A. et d’autres spécimens semblables) savent à qui ils s’adressent, alors leurs i, ne manquent pas de points.

    • lucbmenard dit :

      Sacrebleu…capable de penser dans le ventre de sa mère… où avez-vous pris ça? C’est encore du jello pas pris le cerveau de l’embryon; en tout cas, je ne me rappelle pas… vous saviez probablement déjà lire vous M. Paul…
      …non, tant qu’on ne respire pas, on ne pense pas…plus, pensez, c’est des mots silencieux, mais avec une signification dans la tête…pour ça, ça prend une tête toute faite et un vocabulaire… peut-être un livre avec les 26 lettres de l’alphabet et des petits animaux pour les identifier, en attendant… neuf mois, c’est long en titi : a pour agouti, b pour babiroussa, c pour caracara… t pour tacaud… z pour zokor… un génie à cet âge que j’vous dis…
      … à dix semaines, il passe du stade d’embryon à foetus…
      … à 14 semaines, les organes génitaux sont assez développés pour savoir s’il s’agit d’un garçon ou d’une fille… oui, mais c’est plus à 16 à 18 (4,5 mois) que c’est certain.
      …en France, les avortements se pratiquent seulement pendant le premier trimestre de gestation…au Québec, ils se font aussi pendant le deuxième…aux E.U., ils les font jusqu’au troisième…
      …des questions qui en taraudent plusieurs : quand devient t-on vraiment conscient? Est-ce que les animaux peuvent penser?

      • Paul dit :

        Monsieur Luc B. Ménard,

        Un vrai puits de science vous êtes, en matières intra-utérines.

        C’est à se demander si votre « middle name » n’est pas Bébéàbord.

        Capable de penser = avoir le cerveau suffisamment développé pour répondre aux stimulations extérieures.
        Pas nécessairement la capacité de comprendre votre muse Penny McQuade. Toujours hors de ma portée.

        « In the last trimester, fetuses are capable of simple forms of learning, like habituating (decreasing their startle response) to a repeated auditory stimulus, such as a loud clap just outside the mother’s abdomen. Late-term fetuses also seem to learn about the sensory qualities of the womb, since several studies have shown that newborn babies respond to familiar odors (such as their own amniotic fluid) and sounds (such as a maternal heartbeat or their own mother’s voice). »

        Quant à l’intelligence du bébé, qui a pu échapper à l’aspirateur, vous avez raison. Tous ne sont pas égaux. Regardez un Adrian Monk.

        Je partage ce questionnement : « quand devient t-on vraiment conscient? ».
        J’en ai une autre : à quel moment, le bébé à naître acquiert-il son âme, ou est-il plutôt son incarnation ?

        Le prof avait écrit : « À neuf mois, cela ne s’appelle plus une interruption de grossesse, mais un infanticide. »
        Pour moi, le chiffre de neuf deviendrait un chiffre, si et seulement si, l’interruption de grossesse était justifiée par des raisons sérieuses de santé, comme dans le bon vieux temps.

        N.B.: Question incongrue : « Est-ce que les animaux peuvent penser? »
        Laissez le Google remplacer le sens d’observation en dormance.

  5. lucbmenard dit :

    Et les barres sur les T…
    Trois questions :
    1) le modèle Occidental est-il en péril?
    2) Pourquoi la droite (religieuse) a-t-elle de peur de perdre ses acquis ?
    3) Et si les oiseaux faisaient la grève et décidaient de ne plus chanter?

    Excellent article dans le Devoir sur nos fameux deux modèles, ici : Coronavirus: nos chinoiseries | Le Devoir

    En très bref,
    1) Non. Le mouvement LGTQ… politique, certes, mais pas dangereux. Il est une frange mineure de la société, représente à peine 10%. Les vrais. Les faux, ceux qui se servent d’eux pour leur cause, LA CAUSE de toute les causes, oui. Demain ou plus tard, quelle est cette fameuse cause? Indice : pas de rapport avec la Chine ou ceux et celles que certains appellent les chinetoques*, mais il faut bien désigner un méchant dans l’Histoire… D’un autre côté, la Chine récente (communiste) aime qu’on se rappelle d’elle de manière positive, comme tout autre pays… (aime aussi faire disparaître les traces négatives et garder l’idée d’un passé glorieux… les contre-révolutionnaires : les manifestations_de_la_place_Tian’anmen, Hong Kong, p. ex. C’est comme Météo Média qui pense qu’en publiant sans cesse des articles de l’apocalypse sur MSN nous finirons par croire que ça va arriver les changements climatiques, on entretien l’idée d’une révolution, du changement permanent dans la tête des gens pour leur faire peur et les contrôler, juste de la propagande… (principe du marketing), du renforcement d’idées… vraies ou fausses, positives ou négatives… idées qui ne doivent pas mourir, doivent sans cesse être rappelées, on doit les entretenir pour que le feu renaisse sans cesse des braises… feu de l’enfer… ou du paradis et de la fête permanente dans le cas du mouvement LGTQ…

    2) Je pense que LA question est suffisamment claire pour comprendre… la droite classique, réactionnaire, peut-elle aussi se considérer en déficit de pouvoir lorsqu’accoquinée à l’Église…
    il y a peut-être un peu de rattrapage (procrastination) à faire de ce côté gauche : lâcher du lousse ne signifie pas tout laisser aller…). Une certaine vigilance est toujours de mise pour éviter la dérap…
    3) Surtout parce qu’il est trois heures du mat (rien entendu) et je devrais aller me rendormir pour être fort et bien… ou mieux pensant demain, devrais-je dire…

    Mr T

    *chinetoque/chinois
    Les injures racistes ont-elles leur place dans les dictionnaires? – Recherche par titre – Chroniques de langue – TERMIUM Plus® – Translation Bureau
    Selon le PR et le PL, chinetoque est un terme familier ou péjoratif, une injure raciste qui désigne un Chinois. Quant à chinois, le PR donne un sens familier vieilli : « Individu à l’allure bizarre dont on se méfie. Personne qui subtilise, ergote à l’excès. » Utilisé comme adjectif, chinois signifie, entre autres, « bizarre et compliqué (par allusion à l’écriture chinoise) ». Exemple : « C’est assez chinois. »
    Il existe aussi la locution « c’est du chinois », que le PR et le PL traduisent par « c’est incompréhensible », et une dérivation, « chinoiserie », qui, dans la langue courante, fait référence à « une complication inutile et extravagante ». Le PR donne comme exemple : « les chinoiseries administratives ».
    Le TLF ajoute : une personne « qui présente des ressemblances avec les Chinois, leur physique et surtout leur caractère réel ou présumé; qui est étranger, peu intéressant, original, compliqué, rusé ».

    • Paul dit :

      Bonjour M. Luc B.,

      1) le modèle Occidental est-il en péril?
      Déshibernez et regardez autour de vous.

      2) Pourquoi la droite (religieuse) a-t-elle de peur de perdre ses acquis ?
      C’est fait depuis très longtemps et ce faisant la société québécoise avait perdu les services de vaillants membres d’ordres religieux en Santé et dans l’Éducation, remplacés par les employés de l’État, dont le dévouement à leur cause ne fait aucun doute.

      Pour le reste : allez y mollo sur le lithium.
      L’article au Devoir est plutôt confus et son résumé encore plus. Surtout, quand on y rajoute des éléments qui n’en faisaient pas partie (LGBTQisme).

  6. lucbmenard dit :

    Ainsi, mon ami qui ne répond que par des stimuli externes serait un intellectuel, un grand penseur… Un « must », l’amener au Musée de la civilisation de Québec qui présente l’exposition sur Picasso. Il est impératif qu’il développe ses compétences artistiques et dans le domaine culturel, en général. Il est temps qu’il apprenne à utiliser sa pensée critique quant à l’expression de l’art contemporain. Il faut qu’il soit capable de reconnaître la représentation de la femme dans l’œuvre, c’est bien évident; LA question que je rêve de lui poser : vois-tu mon ami fidèle les indices qu’on dit sérieux et qui laisseraient croire que l’artiste était misogyne?
    Mon chien qui devient fou quand il voit la chienne de la voisine, salive rien qu’à y penser…

    Si nous écoutons Pénélope ou Stéphane la semaine, c’est pour lui plaire…pas du genre à gober n’importe quoi le beau toutou…Mario Dumont, ça le fait japper, y d’vient pas du monde et j’sais pourquoi…J’voudrais lui enseigner l’art de l’équilibre, la voie du milieu…mais pas facile… Mettez-vous à place de son parent? J’pense qu’il est trop influencé au Québec…
    …il aimerait dire un beau bonjour avant de se quitter, vas-y molo : wouf… wouf…wouffffffff…
    du calme, Hector… c’est M. Paul, pas trop de familiarité quand même…

    …le  »middle name » , c’est B pour Bond, pas vrai, BB comme ‘’right on’’ bébé, et vous : pas d’autres confidences à faire?

    • Paul dit :

      C’est touchant !

      Monsieur Luc se préoccupe de la santé mentale de son « immensément bienveillant » mentor et il veut le stimuler intellectuellement par l’exposition aux arts :
      « Ainsi, mon ami qui ne répond que par des stimuli externes serait un intellectuel, un grand penseur… Un « must », l’amener au Musée de la civilisation de Québec qui présente l’exposition sur Picasso. »

      Moi qui croyait le prof autosuffisant à ce chapitre, avec des goûts plus classiques, préférant des formes en courbes continues dégradées, plutôt que disloquées aux arêtes prononcées.

  7. lucbmenard dit :

    … vous confondez dans votre tête le fait d’accumuler des connaissances, du savoir dans un grand réservoir que l’on appelle la mémoire, vous, un puits (parfois un amas d’idées vraies ou fausses, négatives ou positives avec ou sans liens…) avec la science. La science est une méthode qui permet de générer des connaissances, bien sûrs, SCIENTIFIQUES. Ainsi, des intellectuels au savoir encyclopédique (je ne dis pas que c’est le cas pour vous…) pourront penser d’eux-mêmes qu’ils sont des scientifiques, voire de grands scientifiques alors qu’ils n’en sont pas… Certains, du simple fait de se  »coller » à des personnes reconnues scientifiques, se penseront scientifiques (comme un sociopathe voudra se faire photographier avec des politiciens…) souvent, pour augmenter l’égo; aussi, on aime argumenter, ça fait intelligent, on se pense intelligent, donc scientifique, alors qu’il n’en est rien…

    Capable de penser = avoir le cerveau suffisamment développé pour répondre aux stimulations extérieures. FAUX (d’ailleurs votre référence n’en fait nullement mention…). ENCORE, vous confondez deux choses sans lien, le fait de répondre à des stimuli n’implique NULLEMENT la pensée, simplement des sensations, émotions, sentiments dont il (elle) est UNIQUEMENT capable à ce stade, car cet (cette) être humain en devenir est hautement dépendant (e) du corps de sa mère pour exister… La pensée, finalement, est ce qui le rendra indépendant, donc libre…
    ou non, car plusieurs choisiront de s’enfermer dans des croyances, fabulations, etc…

    C’est la raison pour laquelle le petit du mammifère prendra tant de temps à maturer (18 ans),
    certains, beaucoup plus longtemps ou difficilement que d’autres pour être poli…

    Bonne journée,

    • Paul dit :

      Monsieur Ménard,

      Je suis d’accord, le bébé naissant et quelques semaines avant la naissance, n’est pas un penseur aussi accompli que nos élites du Plateau.

      Mais il a une activité cérébrale et au dernier trimestre il est formé et viable (avec l’aide d’un incubateur) : ce n’est pas une « chose » ou un « projet » dont on peut disposer à sa guise.

      Félicitations – avec un cerveau pleinement développé à 18 ans, vous êtes un précoce. Nous sommes nombreux, à plusieurs fois 18, toujours en train de muer de neurones.

      NOTE : au figuré, répondre aux = réagir aux.

      • lucbmenard dit :

        …pas avant deux ans selon Piaget (je préfère cette référence…une sommité scientifique dans le domaine (d’autre s avancent 3-4 mois, mais c’est toujours sujet à débat…

        Bonsoir,

      • Paul dit :

        Piaget, quoi exactement ?

        S’il vous avait évalué entre 0 et 2 ans, il aurait conclu quoi sur les bébés-du-bord ?

  8. Paul dit :

    Une manifestation rafraichissante du bon sens en Hongrie :
    “Hungary passes law banning ‘promotion’ of homosexuality to minors”

    Exactement à contresens de https://duberger.me/2021/06/02/la-dictature-de-la-tolerance/#comment-254422

    En Occident nous sommes passés da la tolérance à l’acceptation, ensuite à l’admiration, enfin à la promotion active et obligatoire de l’homosexualité.

    L’Hongrie a décidé que la tolérance devait avoir des limites claires. Les bienpensants vont haïr Victor Orban encore plus.

    • Paul dit :

      À celui qui ne maîtrise pas l’anglais : La Hongrie a adopté une loi qui bannit la promotion de l’homosexualité aux enfants mineurs, par un vote de 157 à 1.
      Il ne s’agit pas d’interdire là-bas l’homosexualité, elle-même.

      Au nom du bon sens j’approuve la loi adoptée, mais j’aurais trouvée inacceptable l’interdiction d’LGBTQité.

  9. Paul dit :

    « To be vaccinated or not to be vaccinated, that is the Question. »

    D’un côté, le prof plaide pour sa survie (et celle de notre espèce entière). De l’autre, il y a Jacques qui exhorte au déni et à la prudence extrême.

    Voici une invitation touchante par nos frères les gais (que j’ai appris à pleinement accepter), qui devrait me décider à enfiler mon kilt et me pencher FIÈREMENT en position d’enchâssement de mon vaccin suppositoire :

    “ LGBT chorus perform « vaccinate » song…”

    Ou pas ?

    • lucbmenard dit :

      …vous avez droit à votre opinion, mais n’êtes vous pas vous-même en train de faire la promotion (propagande) de l’extrême droite, malgré votre très légère ouverture* d’esprit?
      …le but du mouvement à l’origine était de promouvoir leur droit d’exister de manière à être compris, donc acceptés (tolérés ? = intolérance dans ce cas…)
      … malheureusement, le jeu préféré des politiciens (paul et mistes) est de récupérer les causes (n’importe lesquelles) à leur avantage (se faire élire, réélire, religieuses, etc.). C’est là que se situe le danger…
      …le but de promouvoir, comme tout bon marketing est de convaincre la population du bien fondé de SA cause… ici, le droit à la différence par rapport au modèle traditionnel… comme les gouvernements qui nous répètent sans cesse de nous laver les mains, nous faire vacciner…
      …la promotion ne vise pas à chercher de nouveaux adhérents… (auriez vous peur d’être recruté…).
      Quelqu’un qui aurait peur est quelqu’un qui ne serait pas certain de lui. Il est bien connu qu’un enfant vers l’âge de quatre ans sait à quel sexe il appartient et quelle orientation sexuelle il privilégie…
      Donc, pas de peur à avoir les papas poule québécois… et encore moins les protecteurs/pourvoyeur… mêlez vous de vos affaires (pas plus l’affaire de maman Germaine…) .

      Bon réveillon, ☀️🐱🐈

      * si en chacun de nous réside un procrastinateur qui
      s’ignore, preuve également faite qu’un gauchiste sommeille à l’intérieur… n’a que le découvrir pour être heureux… (en référence à vous-même : « que j’ai appris à pleinement accepter… »). Avez-vous eu un peu ou beaucoup besoin d’aide pour enfin sortir de l’âge glaciaire?

      • Paul dit :

        Pour votre plaisir et appréciation visuelle, un acte de promotion LGBTQ à Vancouver dans le but d’établir « le droit à la différence par rapport au modèle traditionnel » :

        À moins qu’il s’agisse d’un procrastinateur gai qui se rend au site de vaccination par suppositoires de Pasteur.

  10. Paul dit :

    Ce pauvre ti-gars de 4 ans n’aura pas à faire la détermination de son genre.

    “Happy Pride Month YouTube family”

    Sa maman bienpensante a décidé pour lui : « Tu seras un fif, mon fils ! ».

    Un autre que je vais avoir à tolérer / accepter, ou plutôt plaindre ? Le pauvre, n’a-t-il pas droit à l’amour inconditionnel de la bienpensante ?

    • lucbmenard dit :

      …je l’ai dis (pas vraiment moi… les psy…), c’est ce qui arrive quand on se mêle des affaires des autres… faudra rééduquer la maman… mais ne vous inquiétez pas, le p’tit garçon a déjà choisi
      et va le lui faire savoir bien assez vite ou plus tard (s’il n’est pas bien là-dedans… elle le saura assez rapidement sinon immédiatement et si elle est intelligente, elle va le laisser faire sa vie…)
      Malheureusement, il faut légalement attendre à 18 ans pour être librrrrrrrrrrrrrrrre…. Comme vous voyez, le problème n’est pas dans la capacité de l’enfant à choisir, mais le degré d’intelligence des parents (même le plus beau modèle peut échouer dans l’éducation des enfants… il y a beaucoup de couples hétéros incompétents… pas trop difficile de faire un enfant. mais bien l’éduquer est une autre paire de manches… un couple homosexuel pourra réussir beaucoup mieux que le modèle trad, croyez-le ou non…).

  11. Paul dit :

    Monsieur Ménard,

    Apparemment, vous avez pleinement adopté la thèse de fluidité du genre dés l’enfance, des bienpensants.
    Pour des adultes, complètement formés, c’est une chose, pour les enfants qui ont à peine quitté les couches, c’est une autre.

    Revoici une entrevue du psychologue Jordan Peterson sur ce sujet :
    “Illogical Claims About Gender Fluidity | Abigail Shrier & Jordan B Peterson”

    Il pense comme moi que la construction d’identité du genre est basée sur une action sociale, bien orchestrée.
    C’est la raison de mon opposition à la promotion LGBTQiste destinée aux petits enfants.

    Malheureusement, des enfants confus et influençables entreprennent des initiatives médicales pour confirmer le genre que la promotion alléchante LGBTQ (toujours en fête et plein d’amis) leur a rendu attrayant.
    Plus tard, ils regrettent.

    Attendre, laisser passer la confusion, enfin agir, s’il le faut.

    • Paul dit :

      Bravo Mr Jacques,

      Finalement, ça ne prenait pas grand-chose pour vous décider à devenir un bon Québécois fréquentable.

      Je croyais pourtant que vous préfériez une vaccinatrice, pourvue de rondeurs généreuses :

      Pas des poètes – vaccinateurs, adeptes d’amitiés viriles peu durables :

      • lucbmenard dit :

        …j’l’avais dis qu’il reviendraient nous hanter avec leur foutu vaccin…
        …vont probablement voter pour É. Duhaime au prochaine élection…un gars à droite ??? N’y a t’il pas un gauchiste qui sommeille en chacun de nous…le gars se fait vacciner et essaie de prouver aux autres qu’il ne faut pas le faire… parle des deux côtés de la bouche… où est la cohérence de la loi et de l’ordre là-dedans…comme les militaires qui sont INCAPABLES de suivre des règles…
        … D’ailleurs, la droite n’existe pas … c’est comme la noirceur et le froid d’Einstein… c’est juste moins de lumière, de chaleur… la loi de la polarité (sans jeu de mots avec Paul le faux médecin qui prescrit du lithium quand il n’en faut pas…).

      • lucbmenard dit :

        … Jacques, svp, revenez nous en parler (vaccin) dans la section : Lettre ouverte à l’ombudsman de RC…
        Je suis certain que vous réussirez à faire un lien avec le nouveau sujet… on est procrastinateur ou on ne l’est pas, non…

        Merci,

      • Paul dit :

        Monsieur Luc B.,

        On peut être bipolaire et défenseur de la non-binarité. Aucun mal à cela.
        Plusieurs grands hommes d’affaires prenaient du lithium.

        En constatant vos exploits intellectuels, depuis votre retour après la prise du vaccin, je me suis dit : voilà un excellent sujet de recherche sur effets secondaires positifs de vaccins.
        Hypothèse à confirmer : Moderna + lithium = L. B. Mol qui frise le génie dans de nombreux domaines.

  12. Paul dit :

    Les jeunes, formés par les enseignants gauchistes tarés, repoussent les limites de crétinisme tout le temps : la demoiselle peut changer de genre à volonté, quand ça lui plaît.
    Elle est fluide du genre, mais c’est son cerveau qui fuit par ses narines.

    On dirait que la crétine répète une leçon en vue d’examen.

    Elles sont belles ces « college educated elites », adulées par CNN, tellement supérieures aux « déplorables du fond de panier » qui ont voté pour Trump.

    • lucbmenard dit :

      …je suis de l’avis de M. Duhaime, le lobby gai est moins représentatif qu’il l’affiche parce que trop bruyant (pas partout ni tout le temps…), les mouvements homosexuel et féministe radical victimisent ceux et celles qu’ils assurent défendre. Comme les syndicats ultra revendicant se tirent dans le pied et ceux de leurs membres… encore l’équilibre, la loi du milieu : trop c’est comme pas assez … à trop bien vouloir faire…
      Tous ne sont pas aussi flamboyants… extraverti s… plusieurs sont humbles et  »low profile », veulent juste mener leur petite vie tranquille… Habituellement, tu. ne les verras pas dans ces grands rassemblements…
      C’est ceux-là que je préfère…

    • lucbmenard dit :

      …la fille-garçon et/ou garçon-fille, c’t’un genre, hein!

      – un soupirant volage qui pensait enfin se brancher…
      (j’pense que j’vais la laisser à un bi… un bi-polaire…)

      • lucbmenard dit :

        …ou une bi…une bi-polaire…

      • lucbmenard dit :

        …mais, je connais pas ce type de personne…
        J’aimerais en savoir davantage…ma farce n’est probablement pas drôle pour qui vit cet état d’être… je m’en excuse d’avance…
        Je me demande quel pourcentage dans la population… Si qqn sait, j’apprécierais…
        Semble relativement nouveau ou resté méconnu à ce jour…

        Merçi,

  13. Jacques dit :

    Une vidéo satirique ici. C’est une fiction qui deviendra sans doute réalité dans un avenir très rapproché. ..

    PS. Pour faire plaisir à M. Ménard, je vais reparler bientôt des vaccins…

    • lucbmenard dit :

      …vous dites : « sans doute… » cela équivaut affirmer être certain que cette satire deviendra réalité… exactement ce que font les climato-crédules et leur affirmation sur le RCA et la certitude quant à la réalisation des prévisions… le réchauffement sera de x degrés…et tout ça relié à l’Homme (genre)…
      Je l’ai dit pas plus tard qu’hier…je le répète : il n’y a pas de certitude en science… seulement des faits (données), des hypothèses à valider par l’expérimentation et les théories qui en découlent… toujours susceptibles d’être remises en question… oui, il existe des faits et évidences fortes…p.ex. la terre est ronde… demeure une maudite bonne hypothèse jusqu’à ce jour…vous, et vos contre vaccin, vous essayez de prouver le contraire…vous en faites une maladie…
      Alors… encore envie de faire des affirmations « gratuites » à propos des vaccins… avez-vous d’autres connaissances, hypothèses, faits scientifique solides, validés et capables de rivaliser avec ce que de VRAIS scientifiques proposent… si oui, dites-les afin de nous permettre d’en douter (une fois pour toute…), pas juste du bla bla en bi ou tri latéral avec vos deux comparses… D’ailleurs, c’est clos clos, clos le billet, même pour les procrastinateurs chroniques, désolé…
      Répondez, svp, à cette simple question peu scientifique si vous ne pouvez ABSOLUMENT pas vous empêcher d’en parler : y-a-t-il un lien possible à faire entre le vaccin et la décision que pourrait prendre un Ombudsman travaillant à la télé de RC quant à la possibilité de réviser la décision de son prédécesseur de façon à permettre la réouverture du débat puisqu’il a arbitrairement décidé de le clore parce qu’elle pouvait déplaire à un très grande nombre de scientifiques partout dans le monde qui pensent que l’Homme en est responsable… il se sentirait alors très très seul et très très petit dans ses culottes et que dire de son égo, qu’est ce sa femme va penser de lui, ses amis, le monde…allez, répondez, mais dans le nouveau billet ABSOLUMENT sinon, prière de vous abstenir?
      Merci,

      • lucbmenard dit :

        …une hypothèse, c’est une réponse potentiel à une question…oui, parfois, elle peut paraître définitive (p.ex. la terre est ronde, Dieu)…
        La force de la méthode réside dans l’ouverture sur d’autres possibilités, probabilités…
        La croyance c’est être certain de…
        (par ex. Dieu existe…Dieu n’existe pas…la terre est plate…)

      • Paul dit :

        D’abord (https://duberger.me/2021/06/02/la-dictature-de-la-tolerance/#comment-256968) M. Luc Bémol invite généreusement : « … Jacques, svp, revenez nous en parler (vaccin) dans la section : Lettre ouverte à l’ombudsman de RC… ».

        Plus tard, il rabroue en tapant du pied : « .. pas juste du bla bla en bi ou tri latéral avec vos deux comparses… D’ailleurs, c’est clos clos, clos le billet, même pour les procrastinateurs chroniques, désolé… ».

        Bien qu’il disserte à répétition sur la méthode, El Bémol tire dans toutes les directions à la fois. Il serait bien avisé de s’acheter des bottines pare-balles.

        La science derrière le développement de vaccins est quand même différente de la science ordinaire désincarnée, car elle rapporte gros.

        Après le fiasco de la fausse pandémie H1N1 en 2009 :
        « H1N1 outbreak “largest medical scandal of 21st century” »
        https://www.allaboutfeed.net/home/h1n1-outbreak-largest-medical-scandal-of-21st-century/

        On a le droit de se méfier un peu : les mêmes joueurs (Big Pharma + OMS), la même solution (vaccination massive), devenue obligatoire suite aux manœuvres opaques (solutions ambulatoires malicieusement discréditées).

        Les vaccins contre la fièvre porcine inutiles, achetés en masse et jetés aux poubelles, avaient aussi des effets secondaire dangereux, dont la narcolepsie.
        Et on a éventuellement trouvé qu’ils étaient pas mal plus fréquents que prévu.

        Quand Jacques exhorte à la prudence, il ne sort pas des théories de complot du sac, il se demande tout simplement : les comploteurs – vaccinateurs sans scrupules de 2009 (Big Pharma + OMS), sont-ils dignes maintenant de confiance quasi-automatique ?

    • lucbmenard dit :

      …un gambler peut être… qu’est ce qu’on pourrait vous offrir ou vendre comme idée pour vous encourager… même soudoyer s’il le faut…
      Je trouve ces solutions farfelues, mais ça l’air qu’on doive en arriver là (loterie, etc.) avec la carotte 🥕 pour éviter d’utiliser le bâton (100 000$)…
      C’est le genre de société dans lequel on vie…
      …ne comprenez vous pas qu’on a déjà gagné en se faisant vacciner…

      Bonne journée, 🙂🌈

      • Paul dit :

        Mr. Bémol clame la victoire sur le Covid-19 : « …ne comprenez vous pas qu’on a déjà gagné en se faisant vacciner… ».

        Et on mesuré cette victoire comment ?
        En comparant l’évolution présente aux courbes sans vaccins d’il y a douze mois ?

        Chez les Bémols, la foi transporte les montagnes.

      • lucbmenard dit :

        La victoire, nous la devons surtout à nos héros et héroïnes, ceux et celles œuvrant dans le domaine de la santé… il faut le reconnaître… ces personnes sont les plus dévouées et méritantes… un immense bravo… je suis plein de gratitude à leur endroit…

        …et fort probablement grâce aux personnes vaccinées, tous ceux qui ont daigné respecter les règles sanitaires depuis le début et encore…
        …pas ceux non vaccinés qui font fit des règles et des demandes répétées de notre gouvernement, les chiffres ont parlé… autour de 60% au Québec actuellement…et voyez le résultat…90 cas seulement aujourd’hui…
        … peut-être un peu la génétique sur-protectrice des cro-magnons (à moins que je me trompe) qui sait…ils ont l’air d’y croire… et M. du zèle avec prudence qui n’atteint probablement assez rarement son but comme dit le proverbe…trop de prudence cache souvent beaucoup de peurs également…
        …mais, il y aura toujours dans la société des personnes qui comprendront moins vite pour diverses raisons, d’autres pour qui ce n’est pas une priorité et ceux contre pour aucune raison logique… c’est le beau et le laid de vivre en société démocratique… je préfèrerais vivre en Chine dans certaines situations… celle-ci, p. ex.
        les bébés gâtés sauraient prendre leur trou…et nous nous sortirions plus vite du trou, comme eux l’ont faits…
        Québec, une dictature selon les covido-septiques, mais qui les autorise à manifester sans problème, ah ah, une « joke »…

        Merci M. Paul de me couvrir de compliments quant à la manière nuancée que j’ai d’aborder les problématiques, problèmes, questions importantes et personnalités difficiles… je pense avoir compris assez tôt l’importance de la méthode scientifique et ne manque jamais de l’appliquer en toute circonstance…

        Je vous garantis que si vous mettez davantage votre attention et énergies là-dessus, vous n’auriez plus à utiliser les insultes pour vous défendre…

        Bonsoir,

      • lucbmenard dit :

        …c’est plus l’espérance qui peut déplacer les objets lourds « hard Ware » ou plus léger, vaporeux « soft Ware »…
        … l’espérance, c’est avoir des buts, des objectifs atteignables… en science, à partir d’intuitions logiques, formuler des hypothèses… mais encore faut-ils démontrer que ce qu’on prétend est vrai, donc existant et bien réel … il faut travailler fort…et utiliser la bonne méthode, celle scientifique…
        …la foi, c’est quoi exactement? Ne découle pas d’aprioris auquels le scientifique doit se méfier?
        …des certitude s peut-être à nous révéler?
        Le passé scientifique est la base, le plancher sur lequel l’édifice scientifique repose, mais il faut savoir regarder vers le futur…pour ça, ça prend un bonne méthode…une épreuve que le temps a déjà démontré efficace…

        Bonne journée ☀️🐱🐈,

      • Paul dit :

        Maître Luc B.,

        En Science (la vraie), la méthode présuppose la rigueur et elle en est l’outil.

        Justement, dans plusieurs études concluant au RCA, on peut facilement détecter un manque de rigueur. Aussi, chez ceux qui ne jurent que par les études scientifiques, dont ils ne lisent que les conclusions. Pire, il y a ceux qui ne lisent / écoutent (à Radio Canada par exemple) que les résumés explicatifs / tendancieux faits par d’autres, ensuite ils en décantent leurs certitudes.

        Il y a un an le nombre d’infections au Québec a chuté et demeuré bas pendant l’été. On peut présumer que le beau temps y était pour quelque chose.
        Comme l’a dit Bill Maher (https://duberger.me/2021/01/12/ce-virus-qui-defie-la-science/#comment-251068) : « .. people getting outside, to let the sun and wind do their thing. ».

        Les « three stooges » à la télé accordent tout le mérite dans l’amélioration de la situation à la vaccination. Ils s’auto félicitent (peut-être avec raison).
        Vous les croyez apparemment, mais dans les faits, rigoureusement prouvés, ont ils raison à 100%, 65% ou 15% ? On ne connait même pas et on ne cherche pas à connaître, le nombre de personnes qui sont pré-immunisées sans la vaccination.

        Ma question ci-haut était un appel à la rigueur.

        En Grande Bretagne il y a une remontée rapide d’infections et 20% d’infectés au variant Delta ont été pleinement vaccinés. Cette proportion pourrait grimper,
        Va-t-on vivre la même chose ici dans six semaines et le prof, majeur et pleinement vacciné, va-t-il réclamer l’éradication définitive de tis-clins, qui à nouveau remettraient sa vie en danger ?

        Live and prosper,
        Paul

        NOTE : Le surnom de Bémol n’est pas péjoratif. À mon avis il vous décrit correctement. En tout cas, par rapport à un goujat que je ne nie pas d’être.

        Définitions Larousse :
        Bémol : Le fait de parler moins fort, de baisser le ton, d’atténuer la violence de ses propos.
        Bémoliser : Atténuer la violence de ses propos, les adoucir.

  14. Jacques dit :

    ‘ne comprenez vous pas qu’on a déjà gagné en se faisant vacciner’

    Et qu’aurait-on gagné exactement? Un joli code QR affiché à l’écran de notre cell et qu’on pourrait peut-être se faire tatouer sur le front pour montrer aux autres qu’on est est responsable, altruiste, obéissant ou je ne sais quoi d’autre?

    J’ai une petite question en passant. On a répété des milliers de fois sur toutes les tribunes que ces vaccins sont sécuritaires et efficaces et que les effets secondaires sérieux sont EXTRÊMEMENT rares. S’il est est ainsi, pourquoi les fabricants de ces vaccins ont-ils exigé et obtenu l’immunité légale qui les met à l’abri de toute action judiciaire ? Je sais que c’est une question un peu difficile, mais M. Ménard est peut-être en mesure d’y répondre.

    En attendant, voici ma réponse à la question. La réalité est que ces vaccins ne sont pas sécuritaires et que les effets adverses sérieux (incluant le décès) sont loin d’être extrêmement rares (je laisse de côté l’aspect efficacité pour l’instant). Je donnerai dans un prochain commentaire des références pour justifier ma réponse.

    • lucbmenard dit :

      … évitez vous des recherches fastidieuses pour moi…vous me semblez avoir déjà avoir beaucoup
      lu…
      …de toute façon…je ne lirai pas… j’ai ma dose,
      même ma double dose…je suis entrain de passer
      à autre chose…
      …faite ce que vous voulez, ce que vous avez à faire vous le savez, c’est votre affaire… je suis tellement pour la liberté que je tolère, que dis-je, j’accepte les points de vues contraires/ opposés…je suis pour la liberté de penser et d’expression…je fais un peu comme tout le monde, prends des précautions et m’éloigne de ce qui pourrait me nuire …
      …au moins, vous, vous savez ce qui vous passionne et anime votre quotidien… la plupart des gens se perdent dans les banalités, n’importe quoi sans valeur…
      …je m’intéresse davantage à l’environnement, la géographie et la foresterie…toutes ces histoires sur les climats sont susceptibles de m’intéresser…

      J’espère que mon intervention-commentaire vous a ou sera utile… sinon… oubliez-le…

      Bonne journée 🙂,

      • lucbmenard dit :

        …en complémentaire à M. Paul à propos de sa méfiance envers ce qu’il appelle les « big pharmas »…la méfiance, c’est bien, mais le doute c’est mieux…
        … n’oubliez et n’oublions pas que ce sont des contrats qui ont été passé s avec elles et non des subventions de recherche…
        …dans un contrat, il y a obligation de résultat s à l’intérieur d’un délai prescrit, ici, la vie ou la mort …pas mal stimulant pour des chercheurs n’est ce pas? …vous n’avez pas toute l’éternité pour trouver les amis … j’accepte de payer le GROS prix , mais je les veux et rapidement ces foutus vaccins…
        N’est ce pas CE genre de pression que rêve d’imposer un homme d’affaire à la stature et selon son style Mr Trump, votre idole M.Paul…

      • lucbmenard dit :

        … d’un ami à vous messiô Paulllé…

        (… préparer bien votre traducteur M. Jacques…vous allez en avoir grandé besoiné…)

        Bonyour messiô Paulllé…
        çé m’arrivé messiô Paulllé (s’cusez yé dé la difficulté avec qué votré nommé, la prononciaccioné), cé pé t’êtré duré uné minouté… et quelqué fois l’orrrrrrrré…
        avec qué uné puffé d’hélium imaginée
        cé donné uné dosée d’houmour assez compliqué, mé comiqué…ma voix sé transformée commé uné canar… pas remarqué qué sé affectionné mon genré, pas contré, mé uné espècée auquelée yé suis moumenténamenté cessé dé mé hanter…
        yé pouvé mé changer en n’importé quoi dans mé têtée, des fois yé suis uné 🐱🐈, uné chiennée 🐶🐕, mémé uné petitée ellléphannnté… yé mêmé donnè uné nommée…Tomé… vous avez pétètré rémarqué dans dé précédennnés postés…
        Pensez vous qué yé dévrais consoulter uné Doctoré ou uné vétérinarrrée…

        Pourquoi pensez vous qué c’été uné fillée?
        Yell’était ti uné phasée ou yill’était ti uné phasée…nouné sauronné yamais…
        Oh si si senior Paulllé…
        Yé comprendé…
        Yé suis pas vité quand yé suis transformé…
        cé commé lé Doctoré Brucé Banneré…
        Hulké…
        Yé touté compréhendé maintenanté yé pensé…
        et cé grâcé é vous messiô Paulllé…
        Messi amigo yé suis plus intellligennnnté
        maintenanté …
        Muchos Gracias senior Paulllé…

        Yé voté pou vous yo prochén
        ellleccionnée…
        Yé crois qué vous fèrez uné
        grandée réforma
        dann..né toutéé cé cirqué…

        -Jesus

      • Paul dit :

        Mr Bémol suppute : « N’est ce pas CE genre de pression que rêve d’imposer un homme d’affaire à la stature et selon son style Mr Trump, votre idole M.Paul… »

        Il n’a pas rêvé, il l’avait fait avec l’Opération Warp Speed..

        L’assidu de Radio Canada me traite de « Trumpster ».

        Parce que je ne me conforme pas au mot d’ordre des bienpensants (Haïssez Trump, ce démon absolu, responsable de tous les maux passés et à venir – dixit CNN), je ne l’idolâtre pas pour autant. Je l’accepte, sans l’admirer, faute de mieux.
        Là où les autres décriaient automatiquement une faute, il m’arrivait de constater que Trump a vu juste, ceci plus souvent qu’autrement.

        Trump était un antidote absolument nécessaire à Obama, « the reprobate » et maintenant son souvenir permet de mettre quotidiennement en relief les erreurs et méfaits innombrables de l’administration Biden.

        Trump : un contenu très adéquat, mais un contenant qui laisse beaucoup à désirer.
        Bien que, ce contenant est adapté à l’environnement politique et médiatique américain. On ne peut pas gagner en demeurant gentleman avec les mains attachés dans le dos.
        En contraste avec le Parti républicain de temps récents, Trump cogne quand on l’attaque injustement.

        Reprenez vite votre place, monsieur le Président Trump et arrêtez le gaspillage de ressources et d’opportunités qui profitent aux ennemis, en particulier le ruineux Green New Deal.

  15. Paul dit :

    Fou comme un balai ou futur académicien, assis à côté de Dany Laferrière ?

    Le génie littéraire, hors de portée, m’est difficile de mesurer. Par contre, la folie, je connais.

    Un schizophrène affiche de multiples personnalités et ses chances d’en être un (de sévérité variable) sont d’environ 1:100.
    Donc, rien d’inquiétant et plus on est de fous, mieux on rit.

    Traitement : des Oméga-3 et de la Vitamine D en suppléments alimentaires, s’abstenir de consommer le cannabis ou le tabac.

    Afin de rendre la prochaine consultation possible, prière de contribuer au fonds de psys anonymes.

    • lucbmenard dit :

      …non, non, juste de l’hélium c’est parfait…

      Bonne journée, 🙂

    • lucbmenard dit :

      …je me demande où est l’image que M. Paul avait placée ici ? (était nécessaire à la compréhension d’un commentaire…). A-t-elle vraiment été censurée? Ce serait la
      première expérience de censure à laquelle j’aurais été témoin…
      Je me demande aussi qui s’accole le plus… (au Prof…)… pas besoin de vous (Mr S.) pour exister… (c’est l’inverse… ). ET J’AI PLUTÔT HâTE DE NE PLUS AVOIR À INTERVENIR ICI…

      J’avais écrit quelques choses d’intelligent à dire sur Mr Trump, mais c’est disparu, comme lui de la scène politique… désolé… IL A ÉTÉ UTILE POUR RÉÉQUILIBRER CERTAINS ASPECTS NÉGLIGÉS DE LA POLITIQUE AMÉRICAINE DÉLAISSÉS SOUS D’AUTRES CIEUX… MAIS C’EST FAIT… OU PRESQUE (beaucoup d’ironie ici…)
      Je ne me souviens pas tout (je me paraphrase), mais ça disait qu’il devrait éviter de se représenter aux prochaines élections… UN MANDAT c’est suffisant… mais je suis d’accord pour dire qu’il était nécessaire (MALGRÉ LES APPARENCES, JE L’AI BEAUCOUP APPRÉCIÉ PENDANT SON INVESTITURE…). Je souhaite juste aux américains (400 millions d’individus environ) qu’ils puissent trouver quelqu’un d’autre qui ferait le même travail nécessaire à continuer comme nous au CANADA (avec un M. Harper). Si ce n’était pas des sommes colossales d’argent à investir pour se présenter candidat, il y aurait sûrement d’autres personnes plus aptes et habilités à le faire… mais ce sont les É.U et l’argent est DIEU.

      Adiós señor,

      (je suis désolé, j’avoue que j’ai été malhonnête intellectuellement en utilisant le terme CRO-MAGNON, j’aurais dû utiliser celui de NÉANDERTAL… mon erreur… ma faiblesse aussi…)

      Bonne journée,

      • Paul dit :

        Maître Bémol,

        Votre sens d’humour autoproclamé, il faut le vivre et le montrer.
        Les choses de la vie sont tristes et stressantes.
        Il faut en rire un peu, rire de soi-même, rire des autres, rire avec les autres. Ôter son masques pour montrer qu’on rit. Qu’on est un humain.

        Cheers,
        Paul

        P.S. : Moi, ma schizophrénie je la vis très bien. Je la cultive. Elle m’accorde des points de vue, autrement hors de portée.

        NOTE :
        Vous parlez de votre conquête du 5 juin ?
        La photo provenait d’un concours étudiant de « Miss Moche » et la personne photographiée (un homme travesti), inscrite au concours, était consentante.
        Autrement, prendre la photo d’une personne quelconque, pas trop belle et l’utiliser pour la ridiculiser aurait été indigne. Même moi, je ne descend pas aussi bas.
        Avouez donc, la photo de votre dulcinée escamotée, cela vous arrange bien.

  16. Paul dit :

    Maître Jacques,¨

    Re : Votre offre de nous éduquer – https://duberger.me/2021/06/02/la-dictature-de-la-tolerance/#comment-257975

    Pouvez-vous en contrepartie résister à ces arguments multiples bien rythmés, vous invitant à participer au grand test vaccinal ?

    “Americans have been reduced to dancing Vaccine puppets…”

    Pourtant, maître Ménard avait pris sa décision rationnelle juste en considérant les arguments ternes des bienpensants Radio-canadiens. Et en écoutant sa peur.

    Tiens, est-ce le maître-philologue (spécialisé en méthode scientifigue) sur cette photo ?

    NOTE : Maître au sens moyenâgeux du terme = « une personne qui domine un art et est susceptible de l’enseigner ».

  17. Jacques dit :

    Bien que cette jeune sirène soit plutôt jolie, je ne succomberai pas à ses appels, c’est trop dangereux !

    Des développements récents concernant les vaccins anti-covid n’ont rien de rassurant et semblent confirmer que ma méfiance initiale était justifiée. Il est possible que cette vaccination de masse tourne à la catastrophe dans un avenir rapproché.

    Le problème concerne ces nanoparticules le lipides qui pourraient se répandre dans différentes parties du corps au lieu de demeurer dans la région de l’injection, ce qui pourrait éventuellement causer des effets adverses sérieux et même fatals.

    1- https://trialsitenews.com/bioethics-of-experimental-covid-vaccine-deployment-under-eua-its-time-we-stop-and-look-at-whats-going-down/

    2- https://www.lewrockwell.com/2021/06/no_author/pfizer-moderna-fail-to-respond-to-british-medical-journal-about-covid-vaccine-safety-concerns/

    3- https://www.bmj.com/content/373/bmj.n1244

    4- https://cdn1.collective-evolution.com/assets/uploads/2021/06/2021-06-15-Children-and-COVID-19-Vaccines-full-guide_-FINAL.pdf

  18. Paul dit :

    M. Ménard n’est pas exclusivement intéressé par la science (https://duberger.me/2021/06/02/la-dictature-de-la-tolerance/#comment-258164) :
    « …dans un contrat, il y a obligation de résultat s à l’intérieur d’un délai prescrit, ici, la vie ou la mort …pas mal stimulant pour des chercheurs n’est ce pas? …vous n’avez pas toute l’éternité pour trouver les amis … j’accepte de payer le GROS prix , mais je les veux et rapidement ces foutus vaccins…
    N’est ce pas CE genre de pression que rêve d’imposer un homme d’affaire à la stature et selon son style Mr Trump, .. ».

    Le président Trump explique son exploit (pas un rêve) :
     » Former President Trump discusses the COVID-19 vaccine “

    Il dit aussi : « I don’t think that children should get it and I think people should have the freedom on getting it. They can’t be forced because they do have rights, .. ».

  19. Jacques dit :

    Voici un beau message d’espoir de l’OMS pour ces millions de personnes qui ont relevé leur manche pour avoir la petite ‘piqûre qui ne fait même pas bobo’ dans l’espoir d’obtenir des privilèges qui sont en fait des droits qu’on leur a enlevés pour les protéger.

    Continuez à collaborer et ‘ça va bien aller’ …Et si ça se met à mal aller, vous pourrez toujours dessiner de jolis arc-en-ciel et les coller dans vos fenêtres !

    • Paul dit :

      Donc, exactement comme avec l’épidémie H1N1 il y a douze ans, l’OMS a fait sa part pour le Big Pharma : accorder à la vaccination le statut de LA solution unique en tassant toutes les autres.
      Bien que cette fois-ci le vaccin est utile pour protéger les personnes vulnérables, ce qui n’était pas le cas en 2010.

      Mr. Tedros confirme que la vaccination en cours n’en est pas une d’éradication (donc les revenus récurrents aux pharmaceutiques sont assurés), alors il serait grand temps de revisiter les traitements ambulatoires (l’Hydroxychloroquine et l’Ivermectin en tandem avec les antibiotiques et Zinc).
      Ceux-ci doivent être administrés de bonne heure au lieu d’attendre, comme c’est préconisé par l’OMS et la Santé publique dans l’Occident, que le virus se multiplie chez le patient testé positif, pour enfin l’hospitaliser / intuber.

      Mais, vont-ils faire ce volte-face, après avoir sommairement discrédité les traitements ambulatoires pour laisser la voie libre à la vaccination et ont ainsi possiblement causé des dizaines de milliers de décès ?
      Probablement pas sans un nettoyage en profondeur.

      N.B. : Des poursuite par des « ambulance chasing lawyers » pour refus d’administrer les soins ambulatoires, sont-elles à prévoir ? De quoi causer la banqueroute de nombreux gouvernements et de l’OMS.

  20. Paul dit :

    Plus haut sur cette page j’avais rapporté qu’en Grande Bretagne 20% d’infectés au variant Delta ont été pleinement vaccinés.

    Ce serait encore pire en Israël :
    “COVID-19 Outbreak in Israel, Fully Vaccinated Individuals Make Up 50% of Infected Adults”
    https://www.visiontimes.com/2021/06/30/covid-19-israel-full-vaccinated.html

    Cela remettrait en cause l’utilité / légitimité du passeport vaccinal.

    La vaccination massive (avec les vaccins de la présente génération), en tant que moyen de limitation de la circulation du virus, est-elle encore pertinente ?

    Il faudrait procéder au plus vite à l’évaluation impartiale (par des savants indépendants de Big Pharma) de l’immunité naturelle versus celle acquise par la vaccination, au chapitre de la retransmission d’infection à l’entourage.

    On a peut-être des super-retransmetteurs vaccinés, munis de leurs passeports, qui se promènent et voyagent partout sans entraves et des Jacques parfaitement auto-immunes,
    qui resteront enclavés à Saint-Lambert par le caudillo Horacio de La Tartelette, jusqu’à la fin de leurs jours.

  21. Paul dit :

    Voici l’opinion du professeur Didier Raoult sur les enjeux de la vaccination, incluant la transmission du virus SARS-CoV-2 par les vaccinés :
    “Reprise épidémique chez les personnes vaccinées”

    Il écorche les Anglais (et l’establishment de la Science médicale qui y réside) : « ..la mortalité la plus élevée dans le monde était celle de Londres, qui était le phare de la recherche médicale, où l’on trouve Lancet, Nature, etc.. … donc là où il y a le plus de victimes, c’est là globalement où il y a le plus de journaux scientifiques, le plus de moyens financiers pour les soins, le plus de corruption et le plus d’industrie pharmaceutique. »

  22. lucbmenard dit :

    …sans la prétention de faire de grandes recherches comme vous, je cerne quand-même l’actualité…
    …j’ai entendu le Dr Weiss si je ne m’abuse dire que les jeunes enfants étaient l’un des vecteurs importants de la propagation du variant delta, 50-60% plus facilement transmissible… comme ils ne sont pas vaccinés…
    …personnes n’a jamais dit qu’une fois vacciné nous serions parfaitement blindés contre le virus…
    …simplement, moins vecteurs de transmission et moins durement touchés et moins malades si nous avions le malheur de l’attraper…
    …ne vous sentez pas trop à l’aise ni confiant par rapport à votre système immunitaire en béton… je ne vous le souhaite pas, mais certains, dans d’autres temps et circonstances se pensaient bien forts et bien puissants… et comme dit la chanson de Larochellière… sitôt on se pense Dieu, sitôt on reçoît une croix, car la vie (aussi forte qu’elle soit) est si fragile…
    Bonne chance avec vos idées, mais la réalité dépasse souvent la fiction…
    …finalement, c’est peut être nous par nos conseils répétés qui vous aurons sauvé la vie…

    • Paul dit :

      Vous affirmez :
      « …personnes n’a jamais dit qu’une fois vacciné nous serions parfaitement blindés contre le virus…
      …simplement, moins vecteurs de transmission et moins durement touchés et moins malades si nous avions le malheur de l’attraper… »

      Eh bien si. On a bien dit tout cela et bien plus. Ainsi que son contraire. Chacun pouvait choisir ce qui faisait son affaire.
      Le leitmotiv : le retour aux choses normales d’avant passait OBLIGATOIREMENT par la vaccination massive de la population.
      Il fallait motiver les gens à se faire vacciner, alors ceux qui connaissaient les faits, ne disaient pas tout.
      Le grand public croyait que le vaccin donné à tous allait arrêter la pandémie.

      Moi aussi, j’ai entendu Dr. Weiss, interviewé par Mme Marie-Claude Lavallée de mémoire Radio-Canadienne (*) au 98.5 avant hier.

      Il avait bien dit qu’au retour à l’école, la transmission par les jeunes vaccinés (ou pas – ma remarque) aura peu d’impact sur les cas sévères que le docteur s’est empressé de redéfinir.
      Il avait parlé de la G.B. et d’Israël, les pays ayant déployé rapidement la vaccination de masse, mais où les jeunes n’étaient pas vaccinés. Quand on testait là-bas les enfants positifs, leurs parents testaient positifs aussi, tous asymptomatiques, sans que cela ait de l’importance (car les personnes vulnérables étaient déjà protégées par la vaccination – ma remarque).

      Alors, s’il n’y a aucune différence (et que les vaccinés demeurent des retransmetteurs potentiels), pourquoi inoculer les enfants qui ne sont pas en danger, avec des vaccins expérimentaux pouvant causer des complications sévères pour les jeunes cobayes.
      Si cela survenait chez un adulte, on pourrait arguer que ce dernier aurait pu quand-même dériver une protection (pas nécéssairement vrai quand la personne est pré-immunisée), mais pour un enfant – vacciner aujourd’hui, c’est criminel.
      Cela changerait si les nouveaux variants devenaient dangereux POUR les enfants, ou si les tests en cours démontraient qu’il n’y avait VRAIMENT aucun danger pour les enfants.

      En terminant : cette fois-ci, votre relance est bien structurée, cohérente, elle ne s’éparpille pas dans plusieurs directions floues. Cela permet de répondre plus facilement.
      Vous l’avez enfin, la Méthode.

      NOTE (*) :
      Vous, un inconditionnel de Radio Canada, vous souvenez-vous comment on avait tassé, sans manières, la journaliste réservée, Mme Louise Arcand, pour faire place à la petite mignonne et rajeunir le Téléjournal ?
      30 ans plus tard, Mme Lavallée avait été congédiée à son tour, car en 2014 la direction de Radio Canada la trouvait moins pimpante qu’à l’âge de 10,000 jours.

    • Paul dit :

      Cher Dr Luc B. Mol,

      Merci pour votre sollicitude : « Bonne chance avec vos idées, mais la réalité dépasse souvent la fiction…
      …finalement, c’est peut être nous par nos conseils répétés qui vous aurons sauvé la vie… ».

      Mais je ne compte plus seulement sur mon « système immunitaire en béton ».

      Depuis mardi dernier, je suis vacciné, bien que fortuitement et mon bras gauche rouge et très enflé (jusqu’à hier) en était la preuve douloureuse.

      Je me suis fait piquer par plusieurs guêpes, entrées sous le manche court de mon tricot, dans la région vaccinable. J’étais trop absorbé par la réparation que je faisais agenouillé, pour deviner le nid de guêpes tout près, sous le gâble.

      Quand j’ai senti les piqûres, je me suis mis à courir sur la faîte du toit en exécutant, en accéléré, les pas de danse de Topol dans le « Fiddler on the roof », pour me débarrasser de guêpes qui me poursuivaient.

      À 35 pieds du sol, bien moins pépère, ma vaccination que celle du prof, chouchouté par son accorte vétérinaire.
      Par contre, ma vaccination serait aussi robuste (même plus, car à spectre large, avec effet positif sur les maux inflammatoires chroniques) que son astrazénécisation, maintenant escamotée par la science médicale adaptative.

      Voici, ce que mes « lectures des revues scientifiques à comités de lecture » semblent révéler :

      “Bee Venom—A Potential Complementary Medicine Candidate for SARS-CoV-2 Infections”
      https://www.frontiersin.org/articles/10.3389/fpubh.2020.594458/full

      « Bee venom and SARS-CoV-2 »
      https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7190514/

      Bien entendu, il restera à confirmer que le venin de guêpe est aussi efficace que celui d’abeille, mais les deux se valent en termes de douleur.
      Mes vaccinatrices étaient nombreuses, bourdonnantes, mais de petite taille ou jeunes. Heureusement.

      Mon souci maintenant est, à qui m’adresser pour obtenir mon certificat de vaccination ?
      Le toit dans un quartier de banlieue et les guêpes, font partie de l’environnement, alors je penche pour le « Ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques ».

      Aussi, dois-je réclamer une deuxième dose et les doses de rappel à venir, ou les guêpes font la job complète du premier coup d’aiguillon ? En fait, j’ai compté quinze coups de dard dans mon biceps et l’avant bras.

      Comme vous le dites, « la réalité dépasse souvent la fiction ».
      Mon histoire est vraie et c’est parce que mes enflures rouges ressemblaient à la réaction locale aux vaccins, que j’ai recouru au Google réconfortant.
      Étant vacciné, je redeviens un bon citoyen qui ne menace plus la survie de l’espèce et de ses voisins.

  23. Paul dit :

    Bonjour maître Jacques,

    Une parfaite mariée par correspondance (« mail-order bride ») pour vous :

    “Beauty, and brains to boot.”

    Dotée de passeport vaccinal et sans l’accumulation de nanoparticules lipidiques de Pfizer dans les ovaires.
    De quoi bien repeupler le Saint-Lambert : les bébés à bord avec l’intelligence de maman et la beauté de papa.

  24. Jacques dit :

    Le faux bras pourrait être une idée intéressante pour obtenir le code QR qui nous ouvrira toutes les portes lorsqu’il sera intégré au passeport sanitaire.

    Pour les proscratinateurs vertement dénoncés à plusieurs reprises par M. Ménard, je suggère une petite lecture:

    https://www.orwell.city/2021/07/COMUSAV-CONUVIVE.html

    Le graphène a des propriétés assez particulières dont possiblement celle de générer les mêmes symptômes que les cas graves de la Covid ! Tiens donc, est-ce que cela voudrait dire que les négationnistes du virus auraient raison lorsqu’il affirment que le virus Sars-Cov-2 n’a pas de réalité, qu’il a été créé ‘in silico’. Une affaire à suivre …

  25. Paul dit :

    Mr Jacques,

    Vous faites preuve de procrastination vaccinale irrationnelle.
    Même les petits amis de Mtre B. Mol (qu’il regarde tous les jours après Radio Canada), Tinky-Winky, Dipsy, Laa-Laa et Po, sont vaccinés.

    https://citizenfreepress.com/breaking/theyre-vaccinating-the-damn-teletubbies/

    Osez-vous prétendre que Pfizer vaccinerait les bambins de six (6) mois, si leur concoction de thérapie génique n’était pas sécuritaire à au moins 1,000 % ?
    Cobayiser les bébés, juste pour protéger leurs arrière-grand parents masqués et vaccinés ?

  26. lucbmenard dit :

    Sans nom…

    …pour quelqu’un qui ne regarde pas RC, je vous trouve drôlement bien informé…surtout les émissions pour enfants…
    …ce sont certes des souvenirs joyeux toujours présents dans mon cœur heureux qui me font entrevoir la vie avec cette philosophie humoristique…
    …ce n’est pas parce que j’ai ainsi su conserver mon esprit jeune que je ne suis pas adulte pour autant… adulte signifiant être une personne responsable de ses actes… intègre envers soi-même et honnête envers les autres… et surtout, ne pas nuire à son prochain… l’aider, le respecter et le chérir comme soi-même…
    …quelqu’un méchant dirait que c’est votre mauvais karma, les guêpes…car vous niez ouvertement la science connue et l’importance de se faire vacciner…vous vous moquez même… il faut donner le bon exemple aux jeunes qui sont faciles à influencer… ne devriez-vous pas être un bon boomer sage?
    Il me semble que vous ayez manqué une étape cruciale de votre vie, l’adolescence… j’espère que
    la suite ne sera pas trop lourde…

    …votre doctrine, Dr PBS, n’a rien à voir avec la prudence…elle est simplement irresponsable… comme souvent les ados peuvent l’être en prenant des risques inutiles, des comportements dangereux, manque de jugement, etc… excusez-moi, mais c’est la vérité…
    …j’en suis rendu à penser que comme votre femme (en référence à un commentaire partagé jadis par vous à l’effet que, si je me rappelle bien, vous agiriez comme un ado attardé ou un éternel* ado…)
    …si je me permets de le souligner, c’est pas parce que vous en donnez l’occasion en vous ouvrant à une telle confidence… mais plutôt, vous sembliez bien fier de le révéler au grand jour, ce trait de caractère ou de votre personnalité (je pense comme plusieurs ici que c’est un vilain défaut…à corriger d’ailleurs… je comprendrais pour un procrastinateur chronique…excusez M. Jacques de vous associer à cela… mais vous former un beau couple antivaccin… j’irais jusqu’à dire le clone parfait de l’autre… (vous vous stimulez et influencez l’un l’autre, disons…).
    …il me semble que ce devrait être l’inverse, plutôt gênant, mais bon c’est vous…
    …j’ai plaisir à penser que le mieux que l’on puisse faire, le meilleur service à rendre à un ado, c’est de l’écouter…inutile de lui prodiguer les meilleurs conseils…il aura TOUJOURS tendance à se rebeller…désobéir…ou tout simplement faire le contraire de ce qu’on lui dit…exactement la manière irresponsable de vous comporter…
    …prompt rétablissement quand même…et dire que ce ne sont que des piqûres de guêpes… imaginez les ravages d’un virus mortel…
    …ne nous l’a-t-on pas suffisamment répété… des millions de dollars que ça nous a coûté collectivement… nos taxes, parbleu! Des pubs surtout destinées à ceux qui n’écoutent pas comme vous…faut-il qu’il vous AIME VOTRE GOUVERNEMENT… après, les mauvaises langues diront qu’il nous veut du mal… allez comprendre quelque chose…

    Bonne chance!

    -un conditionnel de RC, mais inconditionnel de PBS (aussi Dr B. Mol à ses heures…car il y a aussi un bémol, genre procrastinateur, qui sommeille en chacun de nous…)

    *pour paraphraser Woody Allen à propos de l’éternité, il dit : c’est long l’éternité surtout vers la fin…

  27. Jacques dit :

    Cette campagne de vaccination est un parfait exemple de psychose collective crée par une propagande agressive. On ne peut ouvrir un journal sans être bombardé d’innombrables images de seringues et de moutons dociles qui relèvent leur manche devant une vaccinatrice masquée avec visière, gantée et équipée comme si elle devait manipuler des toxines mortelles.

    La campagne de peur (fear porn) qui a été mise en place en mars 2020 est un succès incontestable. Lorsque les gens ont peur, on peut leur faire croire n’importe quoi sans qu’ils se posent la moindre question ni qu’ils exigent la moindre preuve. On pourrait mettre de l’arsenic dans les vaccins et ils le prendraient sans hésiter: il suffirait de leur faire croire que l’arsenic est très efficace pour éliminer le virus. La peur neutralise la partie rationnelle du cerveau humain et il ne reste que la partie émotive, c’est un phénomène bien connu.

    Je ne sais pas si M. Ménard ou quelqu’un d’autre connait l’existence de VAERS (Vaccine Adverse Reporting System), un système géré par le CDC et la FDA aux EU? On peut voir ceci:

    https://www.openvaers.com/covid-data

    https://www.medalerts.org/vaersdb/findfield.php?EVENTS=on&PAGENO=2&PERPAGE=10&ESORT=&REVERSESORT=&VAX=(COVID19)&VAXTYPES=(COVID-19)&DIED=Yes

    Le Royaume Uni a aussi son propre système pour rapporter les effets adverses des vaccins:

    https://healthimpactnews.com/2021/1007253-injuries-1403-dead-in-the-uk-following-covid-19-injections-according-to-uk-government/#

    Les 28 pays de L’Union Européenne ont aussi un système semblable: EudraVigilance.

    https://www.adrreports.eu/en/covid19_message.html

    Ces systèmes n’ont pas pour objectif d’établir le lien entre les effets adverses et les vaccins, ils ne font que rapporter ces effets adverses (dont la mort) survenus peu de temps après la vaccination. Un certain nombre des cas sont possiblement des coïncidences, mais le nombre d’effets adverses est quand même impressionnant, surtout si on considère qu’une faible partie des cas sont rapportés, soit entre 1% et 10%.

    Puisqu’on ne mentionne nulle part dans les médias ces effets adverses, doit-on en conclure qu’ils n’existent pas ? Aucun de nos experts en santé publique n’a évoqué ces effets rapportés, on les ignore complètement ou on se contente de mentionner qu’ils sont extrêmement rares, ce qui n’est visiblement pas le cas.

    Donc, à moins que M. Ménard ou quelqu’un d’autre m’apporte la preuve que tous ces rapports d’événements adverses sont des ‘fakes’, je considère qu’Il n’est pas irresponsable de refuser le vaccin: c’est une décision rationnelle. Accepter le vaccin est une décision émotive.

    Je considère que mon corps m’appartient et que personne n’a le droit d’y injecter quoique ce soit sans mon consentement, pour quelque raison que ce soit, point final.

    M. Ménard déclare que: ‘faut-il qu’il vous AIME VOTRE GOUVERNEMENT… après, les mauvaises langues diront qu’il nous veut du mal… allez comprendre quelque chose…’

    En effet, il aime beaucoup ses sujets papa Legault et il n’hésite pas à les punir s’ils se montrent désobéissants (couvre-feu par exemple):

    https://ibb.co/YfrfdwC

    Et en passant, le passeport vaccinal de Dubé, il peut se le rouler très serré et se l’insérer où je pense!

  28. lucbmenard dit :

    …nouveau vacciné (prise deux…)

    …si certains prennent plus de temps que d’autres à se faire une tête…
    …ce nouveau fièrement vacciné semble plutôt heureux d’avoir reçu sa deuxième dose…
    enfin il pourra jouïr et profiter de l’été… pleinement…

    …ouvre le yeux Simon, ouvre les yeux quand tu chantes…
    …ouvre le yeux Simon, ouvre les yeux quand tu chantes…
    …ouvre le yeux Simon, ouvre les yeux quand tu te feras vacciner (ça fait pas mal…)

    …aussi simple et facile que donner du sang…

    • Paul dit :

      Bonsoir monsieur Bémol,

      Ravi de faire votre connaissance :
      « Une belle tête de vainqueur »

      Félicitations pour votre courage et bonne jouissance de choses de l’été, dont de nombreuses invitations aux grand dîners par des connaissances qui apprécient beaucoup vos nombreuses aptitudes remarquables.

      À creuser en pavoisant : « What’s simple to do is also simple not to do. » – Jim Rohn sur la vaccination ou plutôt, le vaccinage.

    • lucbmenard dit :

      Français et Françaises de France, de la francophonie canadienne-française, québécoise ou bien d’ailleurs, c’est sans distinction eut égard à votre statut de vacciné que je vous interpelle en cette magnifique journée qui est la vôtre… occasion de se rappeler d’où nous venons pour plusieurs… j’en profite pour partager ma gratitude à cet égard et reconnaître les bienfaits du passé…voilà, c’est dit, en ce 14 Juillet 2021… jour de la fête nationale des français…

      -de la part d’un canadien-français, québécois, un Nord américain 🤠 québécois canadien-français, un québécois-français canadien d’Amérique…

  29. rtremblay dit :

    Moi aussi j’ai reçu mon deuxième vaccin pour me protéger et aussi pour protéger les autres.

    J’ai rationnellement combattu mes craintes.

    1) premier vaccin … petite controverse sur les risques de thromboses
    2) 2e vaccin … différent du premier. Est-ce plus efficace ou risquer de recevoir deux vaccins différents ??

    Les deux fois des effets secondaires légers (montée de température et picotement ici et là) pendant une journée ou deux.

    La première fois une dentiste douée dans la piqure : aucune douleur
    La seconde fois, un dentiste au étude …. moins doué pour la piqure. ouach

    Le personnel au complet sont gentils et affables. Processus qui roule, c’est efficace ces centres de vaccination ! De plus, des médecins sont sur place pour toute éventualité.

    Par ailleurs, M Jacques craint qu’il y ait injection d’arsenic. Il craint également le gouvernement qui le punira selon ces termes s’il n’agit pas correctement ??? une autre crainte irrationnelle !

    De plus M. Paul craint les chinois mais il croit à l’apithérapie et pourquoi pas à l’acupuncture tant qu’à faire ! Le Nelligan est prêt à trouver n’importe quel référence en autant que ça va dans sa ligne de pensée… mais dans son cas c’est plutôt une tornade de pensée aléatoire 🙂

    Note :
    1) le risque de thrombose est beaucoup plus élevé dans d’autres activités de la vie courante qu’un vaccin. faites vos recherches.
    2) L’avis officiel du Gouvernement est favorable à la réception de deux vaccins différents. Je ne suis pas malheureux d’avoir reçu une dose d’un vaccin ARNm. Une nouvelle technologie qui va révolutionner la médecine !

    Conseil pour Jacques, Paul, etc… : présentez vous à une clinique de vaccination et discutez avec les gens normaux qui s’y trouvent.

    • Reynald Du Berger dit :

      La littérature scientifique est suffisamment abondante pour qu’on puisse évaluer correctement un rapport bénéfice1risques qui est clairement en faveur de la vaccination.

      • Paul dit :

        Le prof souligne le rapport bénéfice / risque – « clairement en faveur de la vaccination »

        Pour un spécimen âge-canonisé – fort probablement.

        Pour un jeune camelot de 12 ans – ABSOLUMENT PAS !

        Le rapport bénéfice / risque de vaccination est spécifique à chaque candidat à la vaccination.

        Si la littérature scientifique abondante n’abondait pas en ce sens, il y aurait lieu d’en appeler aux comités de lecture.

      • Reynald Du Berger dit :

        Le bénéfice pour le jeune de 12 ans est immense! Il saura qu’il protège ainsi ses vieux ! Une petite piqure et il aura la sensation de protéger ainsi son pépé, sa mémé… quand il ira les emmerder pour leur emprunter du fric les dimanches. Faut lui expliquer que s »il est atteint, sa charge virale sera tellement faible qu’il ne sera plus une menace pour pépé et mémé en CHSLD. Il va se coucher content, après avoir fait sa bonne action ! OUI à la vaccination des 12 ans ! Faut leur apprendre à vivre avec les vieux.

      • Paul dit :

        Je vois, on invoque le rapport bénéfice / risque vaccinal, basé sur la science quand il s’agit de son propre cas d’âge-canonique mis en péril par les jeunes tis-clins et on passe au rapport bénéfice / risque vaccinal, basé sur les émotions (attribuées à ceux qui n’en ont pas nécessairement) quand il s’agit de gosses. Dont de nombreux spécimens se foutent de leurs grands parents qu’ils ne fréquentent pas, car cela les priverait de leur temps avec les bébelles électroniques.

        Restons dans les émotions prévisibles chez les grand parents quand il s’agit de la santé de leur descendance.
        Québécois, bien disciplinés, ils ont suivi l’ordre vaccinal d’autorités politico-médicales et ils sont maintenant pleinement vaccinés pour leur propre protection.
        Ils n’imposeraient aucun risque indu à leurs petits enfants, quand ils ont déjà fait le nécessaire.

        Par ailleurs, afin de réduire le risque à néant, ces vieux feraient éventuellement pressions sur le caudillo Arruda pour qu’il autorise l’usage d’Ivermectin en tant que protection prophylactique efficace (pas seulement en tant que solution curative) contre le Covid.

        “Review of the Emerging Evidence Demonstrating the Efficacy of Ivermectin in the Prophylaxis and Treatment of COVID-19”
        https://journals.lww.com/americantherapeutics/Fulltext/2021/06000/Review_of_the_Emerging_Evidence_Demonstrating_the.4.aspx

        En même temps, ils demanderaient à Trudeau d’autoriser la vente libre du NORS de SaNOtize en pulvérisateur nasal afin d’intercepter les virus (aussi d’influenza) pendant leur passage dans les voies respiratoires supérieures.

        Pourquoi continuer de croire que sans vaccin, il n’y a point de salut ?
        Parce que les comités de lecture, oints par les laboratoires pharmaceutiques, ne seraient pas d’accord ?

    • Paul dit :

      M. Tremblay voit loin : « Je ne suis pas malheureux d’avoir reçu une dose d’un vaccin ARNm. Une nouvelle technologie qui va révolutionner la médecine ! »

      Évidemment, en tant qu’émule de Mr. Kimball (l’agronome dans les Arpent Verts), les OGM, monsieur Tremblay connaît ça.

      Vouloir jouer impunément avec les blocs constituants de la Nature, mais sait-on quand on est rendus trop loin ? Le trop loin étant évolutif, car il ne faut pas dénigrer le progrès.

      Sommes-nous vraiment capables de reprogrammer les cellules humaines, sans craindre des « bugs » ?
      L’armée de programmeurs de Microsoft, avec leur Windows, sont-ils parvenus à les éviter depuis 1983 ? Doit-on s’abonner à vie aux mises à jour obligatoires de Pfizer ?

      On peut aussi rester dans les classiques, toujours d’actualité.
      Boris Karloff, vous connaissez ?
      Ou plutôt le Frankenstein, fabriqué en violant les préceptes de la Nature, qui a éventuellement occis son créateur.

      Monsieur Tremblay, est-il au courant que l’inventeur de vaccins mRNA (et DNA), le Dr. Robert Malone est tombé en disgrâce après avoir émis quelques doutes, appuyés sur sa science, concernant la sécurité de la présente cuvée de vaccins mRNA contre le Covid (Pfizer en particulier) ?
      La « Cancel culture » américaine l’a dépouillé de ses crédits scientifiques (effacé sa contribution dans l’invention) et on a même fermé son compte LinkedIn dans un effort de bannissement total.
      La science médicale « neutre » se comporte exactement comme la science climatérique de Greta.

      Je sais me tenir à ma place et attendre patiemment le vaccin traditionnel Novavax :
      “Novavax COVID-19 Vaccine Less Likely to Cause Side Effects”
      https://www.verywellhealth.com/novavax-vaccine-side-effects-5192068

      « Subunit vaccines do not include any live components, containing only the specific parts of a viral or bacterial pathogen. These parts—subunits—are what the immune system needs to be exposed to so it can recognize them and develop a protective response. »

      En passant mon tour dans la vaccination expérimentale, je contribue à l’équité vaccinale (sans souhaiter du mal au pauvre africain qui héritera de ma dose), je ferai preuve de patriotisme vaccinal et je signalerai ma vertu vaccinale, quand le Novavax fabriqué à Montréal viendra booster ma protection guêpique.

      Enfin, le brave pétrophobe prodigue un sage « Conseil pour Jacques, Paul, etc… : présentez vous à une clinique de vaccination et discutez avec les gens normaux qui s’y trouvent. ».

      Je veux bien, mais quelles sont les chances que les vaccinateurs, dentistes, pharmaciens ou vétérinaires (du prof), connaissent le test de D-dimère pour détecter les caillots au cerveau rapidement ?
      Je revendique le droit de savoir de quoi mon Nelligan crève avant de m’éteindre.

      • Paul dit :

        La formation de caillots sanguins, suite aux vaccins expérimentaux, ne serait pas épisodique, tel qu’illustré par l’initiative de médecins allemands (tests D-dimère avant et après) :

        COVID-19 « The triggering of clot formation is a very common event »

        On n’en meurt pas nécessairement, mais les neurones éradiqués par le manque d’oxygène ponctuel et temporaire, étaient-ils vraiment de trop ?

      • lucbmenard dit :

        …les Français sont les champions mondiaux pour fabriquer de la preuve… vont sortir toutes sortes d’histoires, tricoter ça ensemble pour finalement vous dire que la science a peut-être raison…
        …pensent qu’un doute va s’créer dans votre esprit alors qu’il n’en est rien…
        …des vrais chouenneux, les pires de la planète…
        … j’viens de rencontrer une madame qui ne croyait pas à la COVID…toute du « fake » du Ti-Via
        mom fer couper l’càble pu capable…
        va y’avoir un Nuremberg vous savez (…me nomme 12 médecins Français qui nie la réalité de la COVID…)… y’avait pas personne à l’urgence…etc…
        c’tait pas vrai…
        …pis Mégantic s’t’un complot…y para qu’avait
        du lithium en d’sous d’la terre…,deux sortes de camions pour l’environnement, décontaminer…un pour l’huile… l’autre, Ti-Via nous l’dit pas… c’tait secret… l’hôtel de ville, l’ancien ne gare sont encore là pis j’sais pas quoi qu’elle m’a dit … c’est la preuve qu’y’avait qqchose de pas catholique (ça c’est d’moi…) en d’sous…
        …en veux ti une autre…
        …Ben tu m’dis pas…

        -Gérard (pas mêlant on dirait qu’y’a juste Paul qui dit à vérité icitte…)

      • lucbmenard dit :

        …les parlants français, en général, je veux dire… m’inclure dans le lot …en celà qu’ils aiment raconter des choses…ont un besoin inné de le faire, mieux, qu’il leur est difficile de ne pas le faire…ce n’est pas un défaut, mais ce n’est pas nécessairement toujours une qualité non plus…
        … ça dépend du dosage et du degré de vérité…
        Fred Pellerin, on sait que c’est un conteur… 😀d’autres…non…

        Vive la France…

      • Paul dit :

        Bonjour monsieur Luc,

        Alors une dame a confirmé tous vos préjugés contre les « Maudits França ».
        (Tiens, on l’entend bien moins celle là.)

        Mais, plusieurs peuvent encore, là bas, faire appel à l’esprit cartésien, défini par un de leurs.

        Certes, comme vous, ils ont aussi d’autres qualités intrinsèques :

        Raymond Devos « Parler pour ne rien dire »

        En vous souhaitant la plénitude post-vaccinale,

        Paul Simonac
        Covido-serein et apivacciné

  30. rtremblay dit :

    Votre réponse était prévisible Paul. Je savais que vous fouillerez l’internet pour trouver un argument.
    M. Ménard aussi l’avais prédit !

    Mais votre réponse est assez fragile.

    Le Dr Malone : Un cas classique de chercheur incompris qui se rebelle suite à un ou des échecs. Un homme brillant est précurseur d’une découverte importante. En plus il part sa start up, mais il se fait tasser de son entreprise naissante et ensuite il n’a plus le micro et n’est plus à l’avant scène : résultat il dénigre les travaux de ces collègues. C’est plate mais ça arrive.

    Le fait que Malone mentionne que des éléments toxiques constituent les vaccins à ARNm n’en fait pas une preuve béton. Bien au contraire. L’évaluation des effets toxiques d’un vaccin sont évalués dans les différentes phases de développement de ces produits. Les deux vaccins ARNm (Pfizer et Moderna) ont passés avec succès et à de multiples reprises (évalué par différents pays) ces évaluations. De plus administré des millions de fois….

    Alors que vous, vous faites confiances à une entreprise américaine qui veut implanter une usine au Canada (Novavax). Cette compagnie n’a pas encore terminé sa phase III (30 000 participants) et à ce que je sache la première pelletée de terre de la nouvelle usine n’a pas encore été faites.

    En situation de pandémie ou pour éteindre un feu de forêts c’est la même stratégie, votre approche m’apparaît très douteuse. Le temps joue contre nous tous. Pour écraser une pandémie il faut éteindre le plus rapidement possible tous les foyers d’infestation le plus rapidement possible car les nouveaux foyers peuvent engendrer de nouveaux variants qui seront peut-être plus néfaste que les précédents. Le Brésil, avec son président qui délire (bizarre sa personnalité est une copie de votre Idole Trump), est à mon sens le pays le plus inquiétant actuellement. Les sources sont multiples et les pays doivent agir promptement en convaincant leurs citoyens de se faire vacciner. Tous cela ce n’est pas une question de peur, c’est bien au contraire une question de bien comprendre la problématique.

    Je crois sincèrement que votre principal peur au niveau de la Covid est de vous faire dire par un quelconque gouvernement quoi faire dans votre vie de tous les jours comme si tous ce qui vient du gouv est mal et néfaste pour les individus ? d’ou mon conseil de vous rendre sur place dans une vraie clinique pour en discuter avec des professionnels de la santé qui sont sur le terrain à tous les jours.

    • Paul dit :

      Mes hommages Maître Tremblay,

      Sans condescendance, je vous félicite à nouveau pour le style et le contenu de votre intervention pondérée.
      Vous voilà un « debater » redoutable. Que le prof pugiliste se le tienne pour dit en prévision de vos joutes à venir.

      En ce qui concerne Dr. Malone, votre explication, le traitant de scientifique frustré, est un peu courte. Cet homme a été vraiment « cancellé » par l’establishment et par les maîtres à penser qui contrôlent les médias.

      C’est un fait et vous pouvez le constater aussi :
      « Wikipedia censors real inventor of mRNA technology over vaccine warnings »
      https://thebl.com/us-news/wikipedia-censors-real-inventor-of-mrna-technology-over-vaccine-warnings.html

      La faute impardonnable du Dr. Malone était d’avoir interprété scientifiquement les résultats de tests contenus dans le rapport interne de Pfizer obtenu par Dr. Bridle (M. Jacques avait rapporté cet événement sur une autre page de ce blog).
      Dr. Malone n’est pas le seul à soulever la toxicité de « spike proteins » et de déchets produits lors de la synthétisation de dites protéines par nos cellules, surtout celles qui constituent le système vasculaire. C’est un risque mesuré pris par les concepteurs et ce n’est pas anormal de procéder ainsi.

      Le problème de vaccins à ARNm, c’est que le produit injecté ne reste pas nécessairement confiné dans le site d’injection, comme prévu et requis. Si l’on parvenait à résoudre ce problème, les thérapies géniques seraient mieux conscrites que celles pour lesquelles vous avez servi de cobaye.

      On peut constater, au « Chantier de construction du nouveau Centre de production de produits biologiques du CNRC, avenue Royalmount à Montréal », bien plus que la première pelletée de terre.
      Déjà rapporté sur ce blog, il serait bon que cette fois-ci vous le lisiez, l’article, avant de me coller votre pollice verso réprobateur habituel :

      “Un vaccin contre la COVID-19 produit à Montréal selon la recette de Novavax”
      https://www.lapresse.ca/affaires/entreprises/2021-02-03/un-vaccin-contre-la-covid-19-produit-a-montreal-selon-la-recette-de-novavax.php

      Vous aussi, vous croyez en la vaccination d’éradication. C’est un vœu pieux. On n’y est pas parvenu avec le virus d’influenza, lequel est aussi un coronavirus.
      La vaccination volontaire peut ralentir la propagation, mais les thérapies géniques courantes sont à spectre trop pointu, donc peu efficaces contre les variants en évolution constante et elles ne vont pas casser la pandémie. Il faut viser une immunisation à spectre plus large, vacciner beaucoup plus rapidement et partout à la fois. Est-ce faisable ?
      Remarquez, on va blâmer les non-vaccinés quand on constatera, lors de la prochaine vague, que le Virus de Wuhan n’a pas disparu, malgré la vaccination.

      Veuillez écouter en entier la prestation d’un grand spécialiste, malaimé de Radio Canada et de bienpensants québécois, concernant les incertitudes avec les vaccins expérimentaux ARNm et l’évaluation du rapport bénéfice / risque que chacun devrait faire en fonction de ses facteurs personnels, sans se laisser influencer par le Caudillo Arruda qui se contredit tout le temps.

      “Le variant Delta & le futur des vaccins”

      Vous noterez la date de parution de l’opinion du professeur Raoult. Elle n’a pas influencé la mienne, déjà exprimée avant.

      Je prends bonne note de votre conseil de me « rendre sur place dans une vraie clinique pour en discuter avec des professionnels de la santé qui sont sur le terrain à tous les jours ».
      Mais ces braves professionnels de la santé ne feraient rien d’autre que répéter les narratifs produits par la Big Pharma.

      Je suis désolé, mais ces lascars n’ont rien fait pour gagner ma confiance par les manipulations qui ont délégitimé les solutions ambulatoires et ainsi, possiblement causé plusieurs pertes de vie évitables. Cela, pour justifier l’autorisation par exception de vaccins non-homologués, ce qui les dégageait de responsabilité civile.

      Étiez-vous au courant de ceci ?
      “Justice Department Announces Largest Health Care Fraud Settlement in Its History – Pfizer to Pay $2.3 Billion for Fraudulent Marketing”
      https://www.justice.gov/opa/pr/justice-department-announces-largest-health-care-fraud-settlement-its-history

      Fraude, tricherie et corruption ! Et vous leur faites automatiquement confiance avec votre santé quand-même ?

      Pour terminer : j’établis mes positions APRÈS m’avoir fait une idée, basée sur mon interprétation de concepts, de nouvelles / rapports et de principes sous-jacents.
      Pas à rebours, comme vous le suggérez.
      (Attention : les intentions attribuées à d’autres, révèlent souvent nos propres travers. La gauche fait cela tout le temps.)

      En partant, j’étais pour la vaccination générale universelle. C’est après avoir compris que les thérapies géniques utilisées étaient autre chose que la vaccination traditionnelle bien rôdée, que je me suis mis en mode d’attente de preuves de sécurité pour les vaccins expérimentaux et d’attente d’arrivée de vaccins de facture traditionnelle (Sanofi, Novavax, peut-être d’autres. Sinovac-CoronaVac en est un aussi, mais là je passerai mon tour) pour revisiter mon rapport bénéfice / risque personnel.

      Paul Simonac
      Covido-serein et apivacciné

      • Reynald Du Berger dit :

        PAUL  » Vous aussi, vous croyez en la vaccination d’éradication. C’est un vœu pieux. On n’y est pas parvenu avec le virus d’influenza, lequel est aussi un coronavirus. » …. quand a-ton tenté d’obtenir contre l’influenza une immunité collective par vaccination de plus de 70% des humains ? Pour le variant Delta, il faudra plus de 90% de vaccinés. À votre vaccin !

      • Paul dit :

        Ceux d’entre nous qui ne sommes pas des adeptes du signalement de la vertu, pourquoi n’attendrions nous pas que les enchères montent ?

        “Quebec to hand out $2M in prizes to boost vaccination rates”
        https://www.msn.com/en-ca/news/canada/quebec-to-hand-out-2m-in-prizes-to-boost-vaccination-rates/ar-AAMeKRY?ocid=msedgntp

        Aussi, le Novavax fabriqué chez nous rendra la décision vraiment vaccinale (non-génique) et en plus elle sera patriotique (donc on devrait avoir droit à une petite prime – une poutine appétissante avec une bonne Grosse Molle bien froide).

  31. Normand dit :

    Bonjour Paul,

    J’imagine que cette nouvelle étude (d’une 2e équipe de scientifiques en quelques jours) confirmant l’efficacité de l’Ivermectin contre la Covid et rendue publique par l’Institut Pasteur ne vous a pas échappé ?
    https://www.embopress.org/doi/full/10.15252/emmm.202114122

    Concernant le Dr. Robert Malone, article intéressant retraçant la réécriture soudaine (le 16 juin 2020) de l’historique du développement des vaccins ARNm dans WikiPedia…
    https://www.marseillenews.net/linventeur-de-vaccin-mrna-efface-des-livres-dhistoire-⋆.html

    À ma connaissance, cette archive datant d’Août 1989 est la première publication scientifique qui concerne l’ARNm… le Dr. Malone était alors âgé de 29 ans.
    https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/2762315/

    • lucbmenard dit :

      …y va ti enfin finir par s’décider vous pensez sérieusement… permettez-moi d’en douter…va SÛREMENT trouver un p’tit hic pour l’empêcher de passer à l’action…
      …si j’étais vous, je ne compterais pas trop sur lui…

      …mais vous Norman êtes vous toujours sur la touche ou dans la mêlée? Dîtes nous STP? (sentez-vous libre de répondre… je ne vous en voudrai pas…). J’❤️tout le monde égal…le plus possible… j’me force en tout cas … même si des fois c’est plus difficile… j’ai surtout de la difficulté avec ceux qui fuient leur responsabilité et devoir de citoyen…

      …va juste rester Jacques à convaincre…je compte sur vous Norman… même s’il me semble plutôt un cas désespéré…

      …dommage, peut être TOUS de futurs nouveaux millénaires…

      Buen journo,

      • lucbmenard dit :

        …et Paul en aurait grand besoin pour racheter son diamant (rein) vendu à prix d’épinards
        sur Kijiji…
        -on a d’la mémoire ou on n’a pas, c’est Al Zimmer qui parle…je pense…

      • Paul dit :

        Monsieur Bémol,

        Vous délirez. : «… j’ai surtout de la difficulté avec ceux qui fuient leur responsabilité et devoir de citoyen…».

        De quel droit peut-on exiger de quelqu’un qu’il se fasse injecter une substance expérimentale dont « nous ne savons rien des potentielles conséquences à long terme » (selon votre article de référence) ?
        Vous présumez que les dangers n’existent pas, donc ils n’existent pas.

        Abraham Lincoln :
        « How many legs does a dog have if you call the tail a leg?
        Four. Calling a tail a leg doesn’t make it a leg. »

        Je serais peut-être obligé de vendre mon rein sur eBay (soyons un peu ambitieux) pour payer l’amande de 100,000 $ invoquée par un covido-paniqué en plein délire.
        Avec le Président Micron le Premier, Mr. Bémol est en bonne compagnie.

        Salutations compatissantes,

        Paul Simonac
        Covido-serein et apivacciné

      • lucbmenard dit :

        … correction du traducteur qui, quoique proposant qqchose intéressant relié à l’âge mental adulte retardé (la trentaine serait la nouvelle vingtaine…) , a changé le mot
        que je voulais écrire soit millionnaires…

      • Paul dit :

        C’est la deuxième fois que je me prépare à « payer l’amande » au lieu d’amende.

        Cela montre mon dépit face aux bienpensants inconscients et l’exaspération avec la signalisation de la vertu bêbête et obligatoire.

    • Paul dit :

      Merci Normand,

      L’effaçage, quasi instantané de Dr. Malone de l’histoire me rappelle le même traitement (prison en plus) réservé aux personnes tombées en disgrâce sous les régimes communistes.
      On retouchait (à la mitaine, because no Photoshop) les photographies officielles pour complètement effacer le souvenir du traître.
      Avec la gauche capitaliste, de plus en plus forte et insolente, la prison n’est pas à exclure dans le futur.

      J’étais au courant d’études notables britanniques et indiennes (il y en a beaucoup d’autres autour du monde) sur l’IVM, mais je ne connaissais pas les travaux de Français.

      Il devient de plus en plus difficile pour les apparatchiks de l’OMS / Big Pharma, comme notre Arruda de la Tartelette, d’ignorer le potentiel curatif et aussi PROPHYLACTIQUE de ce médicament, bon marché et sans danger.

      Le rôle de ces fantoches est de servir de garde prétorienne aux laboratoires pharmaceutiques.

      Si l’on accordait la permission d’utiliser l’IVM contre le Covid-19, avec l’expectation de guérison, alors on devrait suspendre l’Autorisation de Mise en Marché Conditionnelle de vaccins expérimentaux (telle qu’expliquée par le professeur Christian Perronne) dans tous les pays riches liés par l’entente.
      Ceci n’arrêterait pas nécessairement l’administration de ces vaccins, mais les compagnies pharmaceutiques ne seraient plus à l’abri de poursuites, ni les gouvernements qui les laisseraient continuer à « cobayiser » la population.

      D’où l’omerta.

      Au moins, je sais quoi exiger, si par malheur (comme c’est aussi le cas de cobayes de Pfizer, AstraZeneca et tous les autres) quelques virions impénitents échappaient à la vigilance de mon système immunitaire, insuffisamment formé par mes guêpes vaccinatrices.

      Covido-sereinement,
      Paul

      NOTE : L’effaçage de traîtres remonte loin. Souvenez-vous de Yul Brynner dans Dix Commandements, quand il a ordonné de détruire à la cisaille tous les sceaux, mentions et images sur les bas-reliefs, associés à son demi-frère, le prince déchu Moïse. L’homme évolue, mais ne change pas.

  32. lucbmenard dit :

    … pas de préjugé contre les Français… juste à observer la réalité de plusieurs parlants français au Québec peut être assez désolante…

    …ce que vous appelez thérapie génétique n’en n’est pas… c’est quoi cette histoire inventée par vous que le  »stuff » devrait rester dans le bras… ben voyons… le virus s’attaque aux parties dans la région des bronches, des poumons principalement… il faut toujours bien qu’il puisse circuler jusque là… pour avoir un effet quelconque… expliquez…

    … par ailleurs, la molécule d’ADN humaine n’est pas utilisée ni transformée… l’ARN fait des copies et laisse intacte l’ADN initiale…qu’il s’agisse d’un vaccin à ARN ou ADN (certaines sources font une mise en garde… (voir réf ci-dessous…), les plans de la bâtisse ne sont pas altérés si je puis m’exprimer ainsi…faudrait qu’un chimiste ou un biochimiste vous l’explique mieux que moi…

    …n’ayez crainte, nous ne deviendrons pas des OGM sur quatre pattes au sens où on l’entend dans les sphères de l’agriculture, p.ex.

    -pour ce qui est du CO2, là… bien j’ai bien peur que vous ayez à vous adapter aux chaleurs torrides excessives, et deviez déjà commencer à penser à vous reptiliser quelque peu le machin truc
    qui couvre l’ensemble de votre corps…

    …et si l’on ajoutait un peu de nano pangolin à ce nouveau vaccin Dr Bayer…

    -cette dernière remarque (paragraphe) est une gracieuseté de la Mutanto Co.

    p.s : quelques référence ici: https://www.franceculture.fr/emissions/les-idees-claires-le-podcast/covid-19-les-vaccins-peuvent-ils-modifier-ladn

    https://www.lesoleil.com/actualite/science/vaccin-a-arn–pas-sorti-de-nulle-part-bc2785e0cd1c6e5c440b385222e8dd49

    • Paul dit :

      Bonjour M. Luc,

      Merci pour l’article de vulgarisation du Soleil.

      On y lit parmi d’autres choses ceci à propos de thérapies géniques pratiquées sur des milliards de cobayes :

      « Cependant aucun vaccin n’ayant été approuvé pour être utilisé à ce jour chez l’homme avant 2020, il est tout à fait vrai de dire que les vaccins utilisant des plateformes ARNm restent des technologies non éprouvées pour notre espèce et que nous devons y aller avec sérénité, humilité et prudence.

      Il est tout à fait vrai que nous ne savons rien des potentielles conséquences à long terme. »

      Le reste de l’article c’est de la broderie de vœux pieux et la conversion de bonnes intentions souhaitables, mais non-assurées, en attributs tangibles de nouveaux vaccins.

      Retenez la date : 2020

      Et le mot clé : « potentielles conséquences à long terme ».

      Dont « nous ne savons rien » !

      Pour un prof agé-canonisé, recourir à la thérapie génique – d’accord, en fonction de son rapport risque / bénéfice.

      Exiger que d’autres, adultes plus ou moins jeunes, avec leur rapport risque / bénéfice trop élevé (risque, même potentiel, trop fort par rapport au bénéfice) se fassent injecter pour signaler leur vertu solidaire est ridicule (car on sait d’avance que cela ne mettra pas fin à la pandémie).

      Inclure les enfants de 12 ans dans l’expérimentation – la D.P.J. devrait sonner à la porte.

      Contempler la vaccination ARNm de bambins de 6 mois : C’est CRIMINEL !!!

      Paul Simonac
      Covido-serein et apivacciné

      NOTE : En attendant les vaccins plus sécuritaires, administrer l’Ivermectin prophylactique à ceux qui font partie de cellules familiales comprenant des personnes à risque.
      Sans danger et chaque dose, prise oralement, ne coûte que quelques cents, sans compter l’économie de centres de vaccination.

  33. lucbmenard dit :

    …avouez que vous commencez à avoir chaud les Messieurs Normand, Jacques et Paul… et que vos derniers retranchements intellos commencent à manquer d’air et de climatisation… dans le cas des vaccins à ARN-m la molécule injectée ne va pas au-delà du cytoplasme de la cellule pour puiser le matériel nécessaire à la duplication… pour fabriquer la protéine S capable de s’attaquer au virus… si elle y va (vaccin à ADN) dans le noyau, il n’y a pas remplacement structural dans la chaine d’ADN, seulement la réplication du matériel nécessaire à ce niveau plus profond, également par l’ARN… c’est du moins ce que j’ai lu et compris dans un article scientifique du journal le Soleil, il y a déjà quelque temps…
    il y a dans ce domaine comme dans d’autres des chercheurs qui concluront autrement face aux résultats de la recherche en rapport à ces nouveaux vaccins…mais ne lire et prendre en compte que ces conclusions équivaudrait à faire du  »cherry picking » vous confortant dans vos propres pensées et/ou croyances… et ne me faite pas dire ce que je ne dis pas, soit qu’il y a consensus dans ce domaine… et c’est la raison pour laquelle nous devons aller dans le sens de la vaccination (pas le même genre de consensus que les changements climatiques… deux réalités bien différentes…).

    * il y a plus important du point de vue de la responsabilité que parler pour rien dire… parler pour dire quelque chose et dont on se pense certain (genre Joe ou Ti-Jos connaissant) et qui peut s’avérer faux (c’est ce pourquoi j’en ai principalement… mais la dame malgré tout, n’essayait pas trop de me convaincre de sa réalité… ses propres croyances…dans ce cas, je peux lui pardonner plus facilement…). Après tout, elle a bien le droit d’y croire à son histoire si elle le veux… c’est son affaire si elle aime ça et que ça lui fait plaisir…
    …c’est la raison pour laquelle en science, il est important et il faut fonctionner avec des hypothèses, et s’intéresser davantage à développer la problématique (du lithium dans le sol, il est possible qu’il y en ait, je ne sait pas, je n’ai pas vérifié… ce que je trouve GROS, TROP GROS pour le moment, c’est l’échafaudage de TOUTE cette HISTOIRE montée pour justifier son extraction (AYOYE… 47 morts… pousse, mais pousse égal que je m’suis dit dans ma tête en l’écoutant…)

    • Paul Simonac dit :

      Bonjour Dr. B.E. Mol,

      Je me permets d’établir d’emblée avec vous que la vaccination n’est pas une mesure curative, mais préventive. Ce n’est pas le vaccin qui doit se rendre aux cellules attaquées par un virus. C’est le rôle de moyens dont dispose notre système immunitaire, prévenu auparavant d’un danger spécifique par le vaccin.

      Après votre première intervention aujourd’hui : « … c’est quoi cette histoire inventée par vous que le »stuff » devrait rester dans le bras… ben voyons… le virus s’attaque aux parties dans la région des bronches, des poumons principalement… il faut toujours bien qu’il puisse circuler jusque là… pour avoir un effet quelconque… ».

      Vous avez Googlassé et enfin appris : « … dans le cas des vaccins à ARN-m la molécule injectée ne va pas au-delà du cytoplasme de la cellule pour puiser le matériel nécessaire à la duplication… ».

      C’est exactement ce que j’avançais en tant que principe visé par les concepteurs de THÉRAPIES GÉNIQUES (« gene therapy ») contre le Covid-19, justement ainsi appelées par lesdits concepteurs dans leurs demandes de brevets.

      Or, dans les faits, pour toutes sortes de raisons (certaines expliquées, d’autres pas encore, mais plusieurs négligées dans les tests de développement accéléré), le produit injecté ne reste pas dans les cellules de muscles au site d’injection, mais se retrouve assez rapidement un peu partout dans l’organisme, comme le prouvent les données consignées dans les documents internes de Pfizer :

      “Pfizer Data Show: Where do the lipid nanoparticles collect, Robert Malone Steve Kirsch Bret Weinst..”

      On constate que « l’emballage lipidique » se répand rapidement dans l’organisme du patient vacciné et que le message ARN ainsi transporté, se retrouve un peu partout, y compris dans la moelle, ce qui présage la possibilité de toutes sortes de problèmes dans le futur, plus ou moins éloigné. Rien de cela n’a pu être exclu au préalable par les tests cliniques ou sur les animaux. Tout simplement, ces tests n’ont pas duré des années que ça prend pour obtenir des données pertinentes.

      De plus, la protéine S cytotoxique (et les déchets associés) ne reste pas attachée, tel que prévu, à la cellule où elle fut synthétisée. Elle se décolle et est distribuée dans l’organisme.

      Une vérité première est énoncée à la fin du segment (il existe une version complète, très longue du podcast sur DarkHorse) : « You can vaccinate yourself, but you can never unvaccinate. ».
      C’est ainsi que le quidam perspicace contribue ses deux doses de thérapie génique au mouvement d’équité vaccinale de Dr. Greta Thunberg.

      Voici l’explication, par un professeur émérite allemand, d’effets délétères de thérapies géniques dans les vaisseaux sanguins, en particulier au cerveau :

      “Perspectives on the Pandemic | « Blood Clots and Beyond » | Episode 15”

      À écouter et comprendre du début à la fin.

      Les spécialistes de calibre mondial, les docteurs Bhakdi et Malone, expliquent les principes en jeu et les preuves de leur action directe et indirecte par les observations d’effets secondaires constatés (bien que sous-rapportés pour ne pas nuire aux campagnes de vaccination en cours).

      Vous mentionnez le « consensus dans ce domaine » (vaccins ARNm je présume) qui serait différent de l’autre, climatique, que vous considérez factice.
      On peut constater quand même que l’un comme l’autre ne sont pas basés sur l’étude attentive de la science disponible par ceux à qui on demande leur opinion. D’autant plus, qu’une réponse défavorable aux vaccins est interprétée comme un acte professionnel qui peut causer des morts. Et peu acceptent de ramer à contrecourant dans l’Univers de la rectitude politique. La vaccination, pour le bien commun, en fait partie intégrale.

      Comme dans le cas du climat, logiquement le fardeau de la preuve incombe aux porteurs du changement. Aux laboratoires pharmaceutiques, concernant les thérapies géniques et les questions soulevées par les spécialistes indépendants méritent des réponses directes et bien étayées.

      J’ai posé plus haut cette question à monsieur Rejean : en connaissant le « track record » de « Big Pharma » (fraudes, mensonges, tricheries, corruption et condamnations qui vont avec), comment pouvez-vous leur faire automatiquement confiance avec votre santé ?

      Quant au lithium, assurez-vous de ne pas être en manque. Demandez une prescription au Dr. Mailloux et vous resterez Zen.

      Bonne bémolisation, que j’espère dans votre cas salvatrice (si vous évitiez les injections répétitives à venir de vaccins ARN-m, tel que recommandé par Dr. Bhakdi).

      Paul Simonac
      Covido-serein et apivacciné

      NOTE 1 : En disant « puiser le matériel nécessaire à la duplication… pour fabriquer la protéine S capable de s’attaquer au virus… », je crois que vous étirez un peu la sauce. La protéine S (« spike protein ») que vos cellules produiraient selon la recette consignée dans le message ARN est une caractéristique d’une partie de l’enveloppe du Virus de Wuhan. On la fait produire dans le but de sa reconnaissance par votre système immunitaire, afin qu’il attaque dans le futur les porteurs de cette protéine S spécifique (soient le Virus de Wuhan et les tissus infectés).

      NOTE 2 : Votre certitude sur la non-interaction entre l’ARN et l’ADN pourrait être interpelée par « une entrevue à propos d’une enzyme capable de transcrire l’ARN en ADN, avec Jean-Yves Masson » aux Années Lumière du 27 juin dernier. Rien de conclusif, seulement une illustration que c’est un domaine scientifique en pleine évolution et qu’il est trop tôt pour que les hypothèses soient transformées en certitudes, comme l’ont fait les laboratoires pharmaceutiques.
      (Eh oui, il m’arrive d’écouter et d’apprécier Mme Blondin).

      P.S. : Le pollice verso n’est pas de moi. Je vous crois sincère dans votre effort de me faire fermer le clapet vaccinal. Quand le bon vaccin sera disponible, je le prendrai volontiers et vous probablement aussi contre les variants futurs. Car, petit à petit, en douce, comme pour l’AstraZeneca, les thérapies géniques seront escamotées (avant d’être rendues parfaitement sécuritaires dans vingt cinq ans).

      • lucbmenard dit :

        …le chouennage, je le vois surtout sortir de la bouche des quidams qui sautent rapidement aux conclusions (qui font rapidement leur certaines conclusions qui font leur affaire, les confortent dans leurs pensées-croyances…), vont rapidement au-delà des faits pour prédire les problème s à venir, non encore connus des chercheurs eux-mêmes??? Eux savent déjà…expliquez… exactement, comme les prédicateurs de climats futur s… c’est ça les croyances vs les hypothèses…ont croit penser, pense croire ou déjà sait alors qu’il n’en est rien…
        …ce qui est CONNU… ça fonctionne… le virus est détruit… qu’est ce que vous savez de ça, qu’est ce qui vous intéresse là-dedans et la santé retrouvée, ça vous dirait quelquechose
        au cas où vous contacterez la maladie?
        …votre science ne s’appuie-t-elle pas surtout sur le fait qu’un nombre important de personnes infectées (avec symptômes ou non) recouvrent naturellement l’équilibre par leur propre moyen, sans aide externe… comme un « gambler » prendrait le vaccin parce qu’il aurait une infime possibilité de gagner le gros…
        …ici et là (votre façon de jouer à la roulette russe avec votre vie) , on fait davantage confiance à la chance, au hasard, qu’à la science et aux probabilités…
        …je ne parle pas, ici, des résultats, ni de leur analyse, ni des conclusions… seulement de l’aspect méthodique ou méthodologique…
        … encore moins de la multitude de possibilités d’interprétations erronée s (incluant les nombreux biais déjà évoqué s, ignorance ou méconnaissance des faits nouveaux, analyses nouvelle s, croyance, etc…)

        … Paul, ces substances lipidiques qui se répandent…vous en savez quoi vous? Qu’est ce que vous en pensez? Vos mentors, maîtres à penser, ils vous mettent en garde contre quel problème à venir?
        … est-ce que : il pourrait y avoir un problème équivaut pour vous à il y aura probablement un problème à venir? Si oui, quel est-il… relient-ils hors de tout doute, en terme de cause-effet, les quelques cas problèmes observés à la problématique générale étudiée? Est-ce suffisant pour TOUT remettre en question?
        Pourquoi préférez-vous suivre ces conclusions plutôt que celles des autres chercheurs qui pensent que ces vaccins sont sécuritaires?
        …le doute que TOUTE cette problématique suscite en vous est-il uniquement motivé par
        votre esprit cartésien?
        Ne peut-il pas aussi y avoir autre chose, la peur de mourir, la pression sociale, le devoir décider rapidement? Il serait tout à fait normal que ces états d’être agissent parallèlement… simultanément…

        …le Dr Mailloux est la personne toute requis e pour combler les vides existentiels en ces espaces mentaux plus difficilement accessibles au commun des mortels…ne pensez-vous pas?

        …le lithium, j’ai une belle réserve connue de Madame qui dort sous mon Mégantic d’adoption…

      • lucbmenard dit :

        …j’ai toujours espoir qu’en temps opportun chacun sache qu’il faudrait favoriser le non agir?

        …une dernière question : est ce que ce qui faisait rire hier fait encore rire aujourd’hui?

      • Paul dit :

        Monsieur L.B. Mol
        Doctorant en peurologie,

        Se méfier de dangers appréhendés futurs indéfinis, c’est une chose.
        Se méfier de dangers futurs potentiels identifiés, en est une autre.

        Je croyais que les arguments développés en termes simples par les docteurs Malone et Bhagdi étaient à la portée de tous.
        Les avez-vous écoutés ou dans votre esprit, c’est la vaccination de TOUS, sous peine de sanctions sévères, quelque soient les conséquences ?

        Les questions de ces savants sont posées sur la tribune publique, certaines pourraient être répondues rapidement, d’autres beaucoup plus tard. J’attends patiemment et je réserve ma décision vaccinale.

        Vos « autres chercheurs qui pensent » (ou présument, car ils n’ont pas d’accès à l’information confidentielle de laboratoires) « que ces vaccins sont sécuritaires », qu’en savent-ils d’effets secondaires qui prennent des années à se manifester ?
        On n’est qu’au septième mois du test global, donc personne ne peut connaitre la réponse à cette question.

        Je fais confiance au Dr Malone, en tant qu’inventeur de liposomes cationiques transporteurs d’ARNm dans les thérapies géniques, quand il explique que de les retrouver (et l’ARNm aussi) dans la moelle est inquiétant.
        Gouglassez donc les fonctions physiologiques de cette substance pour vous inquiéter, comme il faut, pendant les années qui vous restent à vivre.
        (Je le dis sans malice, car je crois vous connaitre assez pour savoir qu’il en sera ainsi, sans mon encouragement.)

        Voulez-vous, dans l’intérêt d’équité psychopathique, que maintenant tout le monde, encore en vaccino-réflexion, soit mis au même niveau d’inquiétude que vous ?

        Se pourrait-il que vous fassiez de la projection psychologique de vos propres motivations vaccinales : « Ne peut-il pas aussi y avoir autre chose, la peur de mourir, la pression sociale, le devoir décider rapidement? » ?

        Vous et beaucoup d’autres, partez de cette prémisse peurologique, savamment cultivée par les médias depuis un an et demi : le Covid-19 imprévisible est exceptionnellement dangereux pour tous et on en meurt quand on l’attrape, ce qui arriverait à coup sûr si nous n’avions pas le parapluie vaccinal.

        Voyez-vous, quand vous dites par saccades : « …ce qui est CONNU… ça fonctionne… le virus est détruit… qu’est ce que vous savez de ça, qu’est ce qui vous intéresse là-dedans et la santé retrouvée, ça vous dirait quelquechose .. », vous exprimez vos espérances, cultivées par Radio Canada et les autres bienpensants.
        Il ne s’agit pas de la réalité observée.
        Les vaccinés sont réinfectés tous les jours et ils peuvent infecter d’autres aussi. On dit que la sévérité de l’infection est réduite, mais de combien exactement ?
        Il y a quand-même des décès attribués au Covid parmi les vaccinés.

        Quand vous affirmez « nombre important de personnes infectées (avec symptômes ou non) recouvrent naturellement l’équilibre par leur propre moyen, sans aide externe…», vous rendez-vous compte que l’écrasante majorité le fait ou le ferait de toute façon en absence de la vaccination ?
        En effet, le système immunitaire de la majorité d’individus (81 % selon une étude allemande publiée dans Nature et encore plus parmi les Asiatiques) est capable de nous protéger contre le Covid-19, quand on n’est pas dans la catégorie dite vulnérable.

        C’est pourquoi notre système de la santé peut renvoyer chez eux, sans aucun traitement, les personnes diagnostiquées positives, comme je l’avais constaté avec deux personnes de mon entourage il y a quelques mois.

        On crédite tout cela à la vaccination, sans regarder les faits.

        C’est bien de vouloir s’en remettre à la science psychiatrique du Dr. Mailloux. Seulement attention, ce dernier peut recourir rapidement à la castration chimique et l’autre, pour calmer un sujet particulièrement agité (qui veut rançonner les covido-réalistes à coups de 100,000 $).

        En vous souhaitant la bonne santé physique et surtout mentale,

        Paul Simonac
        Covido-serein et apivacciné

      • Paul dit :

        Maître Luc,

        Le non-agir dans le vivre-ensemble ?
        Absolument, c’est la condition Sine qua non.

        Mon maître à rire, le Père Gédéon, me fera rire toujours.
        Les émules de l’École Nationale de l’Humour, pas vraiment.

  34. Jacques dit :

    M. Ménard a publié une photo prouvant qu’il est un bon citoyen avec un sens civique que personne ne peut contester. Un bon citoyen qui obéit aux directives sanitaires sans poser de questions, ni se poser des questions. Puisque les experts ont statué que les vaccins sont nécessaires, sécuritaires et efficaces, il faut les prendre. Au fait, pourquoi M. Ménard a-t-il caché son visage? Parce qu’il a honte? Je ne saurais dire.

    Il faut donc faire confiance aux experts et au gouvernement qui prétendent que le vaccin est la seule façon de retrouver une vie normale et de gagner la guerre contre le virus. Ceci vient en contradiction avec une déclaration récente de l’OMS (voir la vidéo dans mon commentaire du 27 juin). M. Legault a même affirmé dans un tweet que le vaccin est le passeport vers la liberté. Ce qui est faux: le vaccin est le passeport vers la servitude…

    M. Paul a parfaitement raison de dire que vacciner les enfants est criminel. Absolument rien ne prouve que les enfants sont en danger et qu’ils représentent un danger pour les autres (les vieux en particulier). La peur maladive des enfants que M. Du Berger manifeste est irrationnelle.

    M. Paul a aussi raison de mentionner que les effets de ces vaccins sont inconnus. Les experts, vénérés par M. Ménard, et qui affirment que les vaccins sont sécuritaires n’en savent absolument rien. Leur emploi et leur carrière dépendent de leur adhésion au discours officiel, ce qui fait que leur avis n’a pas plus de valeur qu’un crotte de chien laissée sur le trottoir par le propriétaire négligent de l’animal.

    Cette frénésie et cette hâte à vouloir vacciner la majorité de la population dans les plus brefs délais laisse croire qu’il y a une grave urgence sanitaire. Voyons une peu quelques données objectives sur la mortalité toutes causes confondues, des données fiables qu’on ne peut manipuler:

    https://statistique.quebec.ca/fr/document/naissances-deces-et-mariages-par-mois-et-par-trimestre-quebec/tableau/naissances-deces-et-mariages-par-mois-et-par-trimestre-quebec

    Comparons maintenant les décès pour 2020-2021 avec 2019. On constate alors ceci: il n’y a pas d’anomalie statistiquement significative entre les décès en 2020-2021 et les décès pour les mois correspondants en 2019, SAUF pour les mois d’avril-mai 2020, où il y a eu un pic significatif de 4 100 décès de plus qu’en avril-mai 2019. Ce pic correspond très exactement à l’hécatombe dans les CHSLD. Tous ces décès de personnes âgées et fragiles ont été bien sûr attribués au virus très dangereux et très contagieux. La réalité est que pratiquement tous ces décès ont été la conséquence des décisions du gouvernement: quasi fermeture des hôpitaux dont 6 000 lits vidés de leurs patients, retour des pensionnaires hospitalisés dans les CHSLD où même les soins les plus élémentaires n’étaient plus assurés, confinement sauvage et interdiction de toute visite des proches, etc. Il n’en fallait pas moins pour tuer tous ces malheureux vieillards sans défense.

    Une seule conclusion s’impose ici: les autorités ont créé l’illusion d’un désastre sanitaire causé par un virus pour justifier l’imposition de l’état d’urgence sanitaire qui prévaut encore aujourd’hui.
    Alors je pose cette question: pourquoi le gouvernement ne lève-t-il pas cette état d’urgence sanitaire ? Si personne ne trouve de réponses, j’en fournirai.

    • Reynald Du Berger dit :

      Jacques … « Un bon citoyen qui obéit aux directives sanitaires sans poser de questions, ni se poser des questions.  » Vous nous décrivez plutôt le MAUVAIS citoyen, le ti-clin ÉGOÏSTE ( ça les enrage quand j’écris cela) le je , me, moi, « moé j’mentraîne pis y mon farmer mon gym pis mon bar karaoke les tabarnak » il est sans sens civique (entrez civisme ou sens civique sur google), sans empathie, sans compassion , il n’en a que pour lui-même. Ce salopard ne pose ni ne se pose en effet aucune question. Seule le sage, empathi

    • Reynald Du Berger dit :

      Jacques écrit « Un bon citoyen qui obéit aux directives sanitaires sans poser de questions, ni se poser des questions.  »

      C’est le MAUVAIS citoyen qui ne pose ni ne se pose aucune question. Il est le ti-jos connaissant qui sait TOUT ! pourquoi poser des questions ? ll est égoïste , sans sens civique, sans empathie, sans compassion, c’est le je , me , moi le « moé j’entraîne pis Legault ma farmer mon gym pis mon bar karaoke le tabarnak » . Il ne pense qu’à lui, jamais aux autres…même pas 5 mion de bénévolat dans sa misérable vie … c’est ce type de salopard qui réagit par des insultes quand j’écris cela, car il se reconnait. Ils infestent le Québec par milliers et ce sont EUX qui répandent cette saloperie. Dites-vous que si vous êtes contre les mesures , le masque, couvre-feu, confinement, vaccin, pass sanitaire, VOUS PARTAGEZ EXACTEMENT LE POINT DE VUE DE CES SALOPARDS, lequel est opposé au mien.

  35. Jacques dit :

    J’ai oublié de laisser le lien suivant:

    https://joyce-bowen.blog/2021/07/10/vaccine-nation/

    La 7e vidéo sur cette page est un court documentaire de CBS datant de 1979 au sujet de la fausse pandémie de grippe porcine aux EU en 1976 et du désastre vaccinal qui s’en est suivi. Il y a des analogies intéressantes avec ce qui se passe actuellement…

  36. Paul dit :

    Dr. Greta Thunberg sera contente : je lègue dès maintenant mon « booster shot » de thérapie génique Pfizer / Moderna / AstraZeneca à son Fonds d’équité vaccinale du Tiers Monde.

    “Trudeau announces Canada has purchased enough Vaccines to routinely dose citizens through 2024…”

    Notre brillant P.M. veut que nous soyons les premiers attablés à la Cafeteria de zombies vaccinés.

    Pourquoi n’attend-il pas le vaccin traditionnel de Novavax, à être produit chez nous d’ici peu ?

    • lucbmenard dit :

      …pourquoi certains préfèrent-ils jouer à la roulette russe? Il semblerait que ce soit une propension du cerveau humain de penser qu’il est possible et capable de mettre de l’ordre dans l’aléatoire, de l’harmonie en toute chose (c’est pour cela que les casinos fonctionnent…il pense être capable de trouver la solution, la combinaison gagnante même s’il y a des milliers sinon des millions de possibilités de combinaisons). Cette croyance irait jusqu’à transcender l’esprit cartésien. Ce qui prouve que notre cerveau nous trompe constamment, que les croyances sont plus fortes que les faits et les probabilités…
      …ainsi, le cerveau de l’Homme croira qu’un nouveau vaccin avec moins ou idéalement sans effet secondaire sera un jour découvert, deviendra la panacée et saura maitriser TOUTES les mutations imaginables (variants) et inimaginables du virus alors qu’il y a des milliers, des millions voire une infinité de possibilités. Pendant ce temps, le virus fait fi des croyances et continue de muter, se dissémine allègrement dans l’environnement et de plus en plus facilement…
      …c’est pourquoi on nous recommande d’agir promptement, car il est CONNU que les nouvelles mutations sont de plus en plus virulentes et de plus difficiles à contrôler…le seul fait d’éliminer la possibilité de transmission de l’un à l’autre constitue en soi la solution à court et à long terme, et pour cela, il faut un vaccin et se faire vacciner dès maintenant… n’oubliez pas, deux doses minimum…

      …tous les gestes barrière que le gouvernement propose via le service sanitaire public et la loi sur les mesures d’urgence sont un plus pour la santé individuelle et collective. De grâce, ne croyez pas ces prophètes de malheurs (p.ex, Maxime Bernier) qui nous entrainent assurément dans une quatrième vague et un nouveau confinement…

      -sans gène et fièrement vacciné, ici:

      • lucbmenard dit :

        …M. Paul et d’autres…

        …svp, branchez-vous avec vos étiquettes, ça ne colle pas (courageux ou Dr en peurologie, ce
        qui est plutôt flatteur, je serais très connaissant dans le domaine… tient donc… voyons voir…
        … VLB (dans ma Chine à moi) dit: … le problème n’était pas la peur… un homme n’avait pas peur en ce temps… c’est la peur d’avoir peur que me terrorisait… à méditer…

        – le Père qui s’barce avec sa certitude… et que les créatures sont don toujours belles…

      • Paul dit :

        Bonjour monsieur Luc B.,

        Juste pour être clair : pour moi le vaccin de facture traditionnelle, que j’attends, est le moyen de réduire le nombre de facteurs inconnus, pas de les éliminer.
        Par exemple, un antivax me mettrait en garde contre les adjuvants dans le vaccin qui peuvent avoir changé par rapport à ceux qui m’ont été administrés dans le passé. Je suis prêt à vivre avec ça.
        Les effets à long terme devraient être plus prévisibles avec les technologies qui ont fait leurs preuves.

        Par ailleurs, je déplore l’absence d’efforts concertés de déterminer / quantifier la capacité de nos systèmes immunitaires individuels de combattre le Virus de Wuhan et ainsi éviter la vaccination, non-nécessaire pour une large portion de la population.

        La résistance naturelle devrait en principe couvrir un spectre viral plus large que celle induite par la simple reconnaissance d’une protéine spécifique proposée par le vaccin.

        Êtes-vous sûr que « les nouvelles mutations sont de plus en plus virulentes », plutôt que plus facilement transmissibles ?
        La logique évolutionnaire favoriserait-elle une élimination hâtive d’hôtes, plutôt qu’une vaste dissémination ?
        Ce virus est encore trop jeune pour qu’on puisse en être sûrs. Pensez-vous vraiment pouvoir l’enrayer à ce stade-ci ?

        Que diriez-vous de lancer, de concert avec le Prof immensément bienveillant et le Pétrophobe assagi, le « Mois de célébration de la Fierté vaccinale » ?

        Pourquoi, les LGBTQI seraient seuls à faire du recrutement tapageur pour leur cause ?

        Avec votre « belle tête de vainqueur », je vous vois très bien, main dans la main, avec Dr. Greta et le prof, à la tête d’une Marche pour le Vaccin libérateur.
        Si vous distribuez de la bonne poutine et des Grosses Molles bien frettes en quantité, peut-être que je marcherai aussi (dans la section Novavax).

        Live & prosper,
        Paul

      • Paul dit :

        Bonjour monsieur Luc,

        Nous voilà 2 mois après la publication de votre célébration vaccinale.
        Il semblerait que le Covid n’a pas reçu le message porté par votre photo.

        Ce cliché récent vous montre prêt et content pour la réception de la suite du code génique à venir :
        “The 36 year old boooooooster”

        https://img.ifunny.co/images/94a92c1361eeb312ce5381a06f64eaa70c5961bcdcf87743e54d3e5c0ac37ee7_1.webp

        Bonne revaccination,
        Paul P. Rudent

    • Jacques dit :

      Ces annonces de Trudeau montrent que la psychose vaccinale ne fait que commencer. Comment s’assurer à l’avance que les Canadiens vont se farcir ces dizaines de millions de vaccins sans hésiter dans les années qui viennent? Avec le pass sanitaire sans doute…

      PS: M, Ménard aurait dû enlever son masque pour la photo (en le gardant dans sa main pour montrer qu’il l’enlève quelques secondes seulement) pour qu’on puisse mieux apprécier son état de fierté et de satisfaction du devoir accompli.

  37. Jacques dit :

    Si je comprends bien, ceux qui ont un point de vue opposé à celui de M. Du Berger sont des salopards! C’est un peu exagéré et présomptueux, car cela revient à affirmer que le point de vue de M. Du Berger est le seul valable, ce qui reste à démontrer. Mais passons à autre chose.

    En tant que mauvais citoyen, je me pose une ou deux questions qui me semblent importantes. Voici de quoi il retourne.

    https://www.msss.gouv.qc.ca/professionnels/covid-19/vaccination-contre-la-covid-19/autorisation-des-vaccins-par-sante-canada/

    On peut lire ceci:

    ‘ Nouvellement introduit en vertu de l’arrêté d’urgence sur les essais cliniques d’instruments médicaux et de drogues en lien avec la COVID-19, un examen en continu permet à un fabricant de médicaments de présenter sa demande d’autorisation avant d’avoir terminé tous les essais cliniques. Cela signifie qu’il peut soumettre les données requises à mesure qu’elles deviennent disponibles au lieu d’attendre que tout soit terminé. C’est le cas des vaccins contre la COVID-19.’

    Ainsi, Santé Canada reconnait explicitement que les vaccins anticovid constituent une expérimentation médicale, un essai clinique sur toute la population en fait.

    Alors mes questions sont les suivantes:

    1- En quoi le fait de se voir obligé de participer à un essai clinique sans son consentement est-il un devoir de citoyen?

    2- De quel droit l’État s’arroge-t-il le pouvoir d’obliger un citoyen à participer à un essai clinique et ce, sans informations pertinentes concernant les risques de la dite expérimentation ?

    C’est contraire à tous les codes d’éthique existants: code de Nuremberg, déclaration de Helsinki
    ici:
    https://www.wma.net/policies-post/wma-declaration-of-helsinki-ethical-principles-for-medical-research-involving-human-subjects/
    Lire les articles 25 et 26 en particulier.

    Le passeport sanitaire est d’abord un outil pour forcer la vaccination, pour la rendre obligatoire sans passer par une loi.

    Certains peuvent trouver normal de devoir posséder ce pass vaccinal pour participer à la vie sociale et aux activités et services disponibles. C’est un point de vue opposé au mien. Je n’irai pas jusqu’à dire que les personnes en faveur du pass sont des salopards. Je me contenterai de dire que ces personnes ne comprennent pas les implications d’un tel outil sur notre vie.

    Donc, si quelqu’un, comme le citoyen modèle Ménard par exemple, peut répondre à mes deux questions, je le lirai attentivement. M. Du Berger a déjà répondu à ces deux questions, bien que ses réponses manquent un peu de consistance et de pertinence…

    • Reynald Du Berger dit :

      Jacques écrit « Si je comprends bien, ceux qui ont un point de vue opposé à celui de M. Du Berger sont des salopards!  »

       » Si je comprends bien.. » » eh bien vous ne comprenez pas. Montrez-moi où j’ai écrit cela. J’ai décrit ce qu’étaient les salopards égoïstes , sans empathie ni sens civique qui refusent tout, vaccination et mesures de mitigation . Vous pouvez être d’avis opposé au mien et ne ps être un salopard….. Lisez soigneusement ce que j’écris sur un sujet scientifique, et ne me faites pas dire des propos faux. Ces sallprds existent par milliers , vous en avez probablement en votre entourage.. Ce sont eux qui répandent cette saloperie.

    • Reynald Du Berger dit :

      Jacques …  » de participer à un essai clinique sans son consentement… » quel essai clinique ? les essais sont terminés… suffit de se faire vacciner pour sauver sa peau st surtout celle de nos congénères… mais si on est peureux d’effets à long terme , qu’on est égoïste avec rien a foutre de la santé des autres, alors on est contre le vaccin et contre le pass sanitaire.

  38. Jacques dit :

    Si vous voulez voir un authentique salopard, une vraie charogne, un ‘piece of shit’, regardez bien ici:

    • Reynald Du Berger dit :

      Jacques…. il est où le problème ? un bébé peut très bien être porteur du virus. Les salopards sont ceux que j’ai décrits – égoïstes , centrés sur eux-m^mes, je me moi, aucune empathie, aucune compassion , aucun sens social… juste des je , me , moi .. , ça n’a pas fait 5 min de bénévolat dans sa vie… et quand j’écris cela, ils se reconnaissent et m’insultent. ILs sont légion au Québec, plus qu’ailleurs…et ce sont eux qui répandent le virus. De vrais salopards.

      • Paul dit :

        Si j’étais un Immensément Bienveillant et je voulais continuer à mériter l’adulation sans bornes de monsieur Ménard, je laisserais les bébés tranquilles.
        S’ils attrapaient le Covid, leur robuste système immunitaire les protégerait dans l’immédiat et ce faisant, deviendrait blindé contre les attaques futures du Virus de Wuhan.

        L’entourage du bébé a le loisir de se faire vacciner et / ou n’en a pas besoin avec un système immunitaire capable de résister.
        Un bébé à cet âge ne circule pas librement et n’est pas un vecteur libre de transmission dangereux.

        Le contexte de l’épisode de torture rapporté par Jacques : « A pediatrician wrote a letter to a nursery school in the DC area and asked them to please end their protocol demanding that all the kids get tested every time one kid got a cold. Said it was cruel and unnecessary. »

        Si la survie du passé de mode que je suis devait passer par la torture de bébés, j’opterais pour l’euthanasie. La mienne, pas celle d’un bébé.

        Paul Sal O’Phard

      • Reynald Du Berger dit :

        Paul… « torture de bébé ! »…..on le met sur la table d’étirement pour lui faire claquer les tendons? on lui arrache les ongles ? ou juste un petit chatouillement dans le nez?….. à moins d’être conservé sous verre en incubateur, isolé, le bébé contaminé peut transmettre le virus à toute personne avec lequel il aura des contacts. L’infirmière, les parents , les proches, les gens dans la rue qui lui feront des guili guili ….

      • Paul dit :

        «.. juste un petit chatouillement dans le nez? »
        Parce que le bambin a toussoté..

        Vu la profondeur d’insertion, on dirait plutôt – un curetage au cerveau.

        Jacques ajouterait, possiblement : En prévision d’insertion d’une micro puce de dictature vaccinale.

        En vous souhaitant professeur, une survivance vigilante,

        Paul Sal O’Pardh

      • Reynald Du Berger dit :

        J’ai eu un test PCR dimanche dernier et n’ai ressenti qu’un léger chatouillement… on est loin de la « torture » … le test était négatif.

      • Paul dit :

        Votre cerveau étant beaucoup plus développé (gros et effervescent), le curetage ne nécessitait pas une insertion aussi profonde.

        Un peu de compassion pour les bébés chanceux qui ont échappé à l’avortement.

        Félicitations – l’AstraZeneca a livré la marchandise ou – vos nombreux voyages dans les contrées lointaines ont rendu votre système immunitaire aussi robuste que votre cerveau.

  39. Jacques dit :

    Un article intéressant qui m’a étonné. Il est titré (traduction française) comme suit:

    ‘Une RARE manifestation de bon sens a été enregistrée en Grande-Bretagne : Les enfants ne seront pas piqués contre ce qu’ils ne risquent pas de contracter’

    https://anti-empire.com/rare-outbreak-of-common-sense-recorded-in-britain-children-wont-be-jabbed-against-what-theyre-not-at-risk-for/

    Mais au Québec, les amateurs de vaccins peuvent dormir tranquilles, car une telle chose n’a pas la moindre chance de se produire.

    https://ibb.co/KyQP4Yx

    • Reynald Du Berger dit :

      Jacques .. »Les enfants ne seront pas piqués contre ce qu’ils ne risquent pas de contracter’ » … Alors peut-on les vacciner – et non les piquer ou torturer- pour quelque chose qu’ils risquent de transmettre aux adultes ?

  40. Normand dit :

    Paul, en étant patient, vous aurez peut-être droit au passeport vaccinal « Platine VIP »

    « The mRNA Vaccines Are Extraordinary, but Novavax Is Even Better »
    https://www.theatlantic.com/health/archive/2021/06/novavax-now-best-covid-19-vaccine/619276/

    90% d’efficacité contre les variants… le gros luxe !

    • Paul dit :

      Bonsoir Normand,

      Patient et aussi prévoyant : le Novavax serait plus efficace, avec moins d’effets secondaires, lesquels seraient plus supportables, tandis que ceux à retardement, causés par l’ARNm en vadrouille dans l’organisme, ne seraient pas à craindre.

      Vous dites « .. le gros luxe ! ».
      Ce serait plutôt une récompense bien méritée pour un vieux GBS, bien rôdé.

      Ce Passeport vaccinal « Platine VIP » devrait être doublé de points privilège et autres avantages tangibles, comme : la poutine et bière gratuites à volonté dans toutes les cafétérias de la fonction publique pendant la durée de la vigilance sanitaire.

      N’oubliez pas, je serais novavaxiné, en plus de mon apivaccination récente, le tout adossé sur un système auto-immune en béton.

      J’espère que la photo post-vaccinale n’est pas obligatoire. Je suis loin d’avoir le physique aussi avantageux que le fier individu à la « belle tête de vainqueur », plus haut sur cette page.

      Avez-vous cédé aux pressions de signalement de la vertu vaccinale, ou êtes vous toujours en sage attente de solutions acceptables ?

      • Normand dit :

        Bonjour Paul,

        Non, je n’ai pas cédé pas aux pressions sociales malgré tout ceux qui essaient de nous psychanalyser en essayant de nous convaincre que notre décision est fondée sur une peur irrationnelle.

        On peut raisonnablement déduire de la situation actuelle qu’après les 2 doses initiales, Pfizer convaincra les gouvernements que la 3e dose est nécessaire. De plus la version améliorée des vaccins ARNm adaptée aux variants est avancée. Donc, il est probable que l’on recommandera 2 autres doses de cette nouvelle mouture sous peu.

        Ainsi, la majorité de nos concitoyens pourraient se retrouver à avoir accepté de recevoir 5 doses de cette nouvelle thérapie génique dont les effets à long terme comportent toujours de inconnus alors que 2 doses d’un vaccin traditionnel développé patiemment pourrait être une alternative plus logique à la lumière des connaissances actuelles.

        À partir du moment où les personnes à risque ont été vaccinées 2 doses avec cette nouvelle approche (ce qui m’apparaît un risque acceptable), il n’y avait plus vraiment d’urgence pour l’ensemble de la population… et les décisions prises avec un sentiment d’urgence sont rarement bonnes.

        Initialement, la panique concernait la mortalité.
        Ensuite, ça a été les hospitalisations alors que la surmortalité s’est estompée.
        Maintenant, c’est les cas… dont la majorité sont asymptomatiques.

        Comme l’a dit le Dr Weiss qui a abondamment été cité comme expert par nos médias depuis le début de la pandémie, il va falloir revoir la définition de ce qu’est un cas.

        https://www.tvanouvelles.ca/2021/07/14/il-va-falloir-changer-la-definition-des-cas-croit-un-specialiste

        Citation : « Il explique que plusieurs pays, qui sont en avance sur leur taux de vaccination par rapport au Québec, observent présentement une résurgence des cas. Toutefois, ces nouvelles infections ne se retrouvent que très rarement dans les hôpitaux, aux soins intensifs, et seulement une faible minorité en décède. Pour lui, cela veut dire que la manière dont sont publiées les statistiques de la COVID-19 ne sont plus représentatives »

      • Reynald Du Berger dit :

        Normand… « Non, je n’ai pas cédé pas aux pressions sociales malgré tout ceux qui essaient de nous psychanalyser en essayant de nous convaincre que notre décision est fondée sur une peur irrationnelle. »

        Non seulement fondée sur une peur irrationnelle mais elle se développe en attitude quasi-religieuse selon ce médecin.
        Défenseur de la vaccination, le médecin et entrepreneur Laurent Alexandre commente les cartes de la vaccination. Il observe des phénomènes para-sectaires et des adhésions quasi-religieuses chez ceux qui refusent le vaccin, sur lesquelles les arguments de raison ont peu de prise.
        https://www.causeur.fr/le-taux-de-vaccination-est-un-marqueur-social-laurent-alexandre-206655?utm_source=Envoi+Newsletter&utm_campaign=70cfed409b-Newsletter_4_fevrier_COPY_01&utm_medium=email&utm_term=0_6ea50029f3-70cfed409b-57775857

      • Normand dit :

        Bonjour M. Du Berger,

        Le lien que vous citez manque de nuances puisque les motivations des non vaccinés vont de :

        Des PRO-VACCINS (dont des professionnels de la santé) qui considèrent que le développement rapide de ces vaccins ARNm ne nous offre pas suffisamment de recul face à de possibles effets indésirables sur le moyen-long terme… jusqu’à des anti-vaccins « à la vie à la mort » convaincus que c’est une opération visant à éliminer 95% de la population mondiale.

        Vous faites fausse route en insistant pour apposer des étiquettes et vouloir mettre tout le monde dans un même panier.

        Malgré tous les arguments qui seront servis, SEUL LE TEMPS pourra répondre adéquatement concernant la sécurité de ces nouvelles approches… comme ça a été le cas pour l’OxyContin, le Mediator, le Vioxx, la Baycol, la Thalidomide, etc…

      • Paul dit :

        M. Normand souligne l’évidence : « .. SEUL LE TEMPS pourra répondre adéquatement concernant la sécurité de ces nouvelles approches… comme ça a été le cas pour l’OxyContin, le Mediator, le Vioxx, la Baycol, la Thalidomide, etc… ».

        C’est pourquoi la décision de se faire vacciner doit être personnelle, en fonction du rapport bénéfices / risques de chacun.
        Avec l’évidence de réinfections et de retransmissions du virus par les vaccinés, on voit qu’on ne peut pas viser l’éradication du Covid-19 avec les thérapies géniques courantes.

        Vouloir imposer l’obligation de la vaccination à d’autres dans ces circonstances, équivaudrait au désir d’améliorer son rapport bénéfices / risques personnel (en diminuant davantage le risque), au prix d’augmentation indue du risque futur pour les congénères, dont le risque présent est bas.

        Le rapport interne de Pfizer (obtenu par Dr Byram Bridle) rapporte la présence de la substance ARNm dans les ovaires après la vaccination.

        Les futurs « Bébés Thalidomido-Pfizeréens » malformés, quel autre désignation que salopards, pourraient-ils réserver aux supporters de thérapies géniques obligatoires dont le risque était connu d’avance ?

  41. Paul dit :

    « New Jersey officials say nearly 50 fully vaccinated residents have died from COVID-19 »
    https://thehill.com/homenews/state-watch/564243-new-jersey-officials-say-nearly-50-fully-vaccinated-residents-have-died?amp

    On découvrira sous peu que tous ces malheureux ont reçu la visite d’un boy scout maigrichon de 1o ans non-vacciné, qui vendait du chocolat, pour économiser en vue d’inscription dans un gym de musculation.
    Les thérapies géniques à l’ARNm, qu’ossa donne ?
    Espérons que le vaccin Novavax nous réglera tout ça.

    • Reynald Du Berger dit :

      Paul… et ils étaient vaccinés… p.e.est-ce fake news ? imaginez le nombre de non vaccinés qui crèvent après la visite du p,tite vendeur de barres de chocolat … Jersey Milk.

      • Paul dit :

        Allez, mettez-moi ce petit vendeur de chocolat dangereux dans la cage avec les jeunes migrant illégaux non-vaccinés, invités du président.

        Quand les jeunes latinos seront remis en circulation, il ne faudra pas laisser le scout sortir. On a déjà trop de suprématistes blancs super-dangereux en circulation libre.

  42. lucbmenard dit :

    …d’autres évidences… ça n’arrête pas… pourquoi vous pensez?

    -les Trois Mousquetaires (et… Tous pour un… et… un pour Tous…)

  43. lucbmenard dit :

    … je pense que le message progressiste du comité organisateur olympique au Japon de choisir Naomi Osaka pour allumer la vasque au stade olympique national de Tokyo ce soir (là-bas)
    lors de la cérémonie d’ouverture est bien choisi dans l’Histoire de ces jeux…

    …message d’ouverture pour les personnes métisses (Japonaise-Haïtienne) encore qualifiées par certains de
    demie-personne alors qu’il n’y a pas de racisme connu au Japon.

    …le fait de les accepter à part entière, comme une seule personne, est en soi un message clair lancé à la face du monde…

  44. rtremblay dit :

    Résumé de la pensée magique moyenâgeuse que Paul qu’il a dans sa tête :

    1) J’ai un gros système immunitaire :
    Juste un question : définissez comment vous mesurez cela ?
    Pensée équivalente à un chest-bras qui fréquente les Gyms pour avoir un meilleur système immunitaire.

    2) Je suis apivaccinné : imaginé la passe $ que tout les accuponcteurs pourraient faire en faisant accroire un quelconque effet des aiguilles contre la Covid. C’est pasteur qui doit se revirer dans sa tombe….

    3) Novavax : champion des vaccins ! rien de moins c’est Paul qui le déclare !!
    Sera t’il disponible après la 4e, 5e, 6e vague ? le jour ou un retour de la grippe saisonnière combiné à la covid aura bloqué notre système de santé ?
    Tant qu’à moi Novavax fait autant partie du Big pharma que n’importe lequel des pharmaceutiques. Leur action à la bourse a d’ailleurs été assez profitable dans la dernière année ! Bizarre non ?

    Le variant Delta et son niveau de contagion ! il en a rien à foutre notre PNL : Paul Normand L’AMOUR ! en autant qu’il répète toujours la même rime comme son chanteur préféré à la voix chevrotante et tout va bien !

    • Paul dit :

      Bonsoir Rejean,

      Vous avez raison d’être inquiet concernant la prochaine saison d’influenza.

      Comme vous l’avez souligné auparavant, pendant qu’on se protégeait l’hiver dernier contre le Virus de Wuhan, il y avait très peu de cas de grippe saisonnière.

      Donc le virus d’influenza circulait peu et nos masques empêchaient les pros d’auto-immunisation d’en aspirer un peu ici et là pour que nos bons systèmes fassent leur « drill » de mise à niveau annuel. Je préfère cela aux vaccins saisonniers contre la grippe et cela fait partie du bétonnage de mon système.
      Vous pouvez trouver des études qui créditent l’auto-immunité évolutive contre l’influenza d’une résistance accrue contre l’invasion d’organisme par le virus SARS-CoV-2. Chez les Asiatiques, par exemple. Quand la science parle, il faut l’écouter et en profiter.

      Pour moi, on verra. Mais avoir sauté sa première reconnaissance du virus d’influenza (soit le dernier variant), pendant qu’il peut résister à presque tout pendant la première année de sa vie, pourrait avoir des conséquences fâcheuses pour un bébé.

      Ce ne sont pas les dards de mes guêpes qu’il faut créditer dans mon apivaccination, mais le venin qu’elles m’ont injecté.
      On reconnait de plus en plus le rôle de lymphocytes T dans l’immunité contre le Covid-19.

      Or, le venin d’abeilles en augmente la capacité de différentiation :
      “ Bee venom enhances the differentiation of human regulatory T cells “
      https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/26179427/

      À propos du Novavax, la bonne nouvelle sur son efficacité venait de Normand. Avez-vous lu l’article qu’il a rapporté ?

      Mon GBS fiable l’anticipait déjà : quand on injecte un virus atténué, le système immunitaire a un plus grand éventail de caractéristiques à mémoriser, par rapport aux thérapies géniques basées sur l’ARNm, lesquelles soumettent à sa reconnaissance une seule protéine (« Spike protein »). Un « fake » produit par votre corps en suivant une recette peut-être incomplète ou erronée.
      Cette science est encore trop jeune à mon goût.

      C’est comme vouloir faire arrêter un criminel grâce au seul dessin de son nombril, plutôt que de se servir d’une photo d’identité judiciaire complète. Un bon vieux « mugshot » du Bandit de Wuhan. De profil et de face.

      Vous avez raison d’anticiper les vagues de Covid-19 à venir : les thérapies géniques ne seront pas en mesure de les enrayer. Pour Novavax et d’autres vaccins classiques à venir, on verra.

      Ce damné système de santé, dont la préoccupation première est de ne pas se faire déborder, au lieu de soigner efficacement les plus vulnérables, pourrait se faire du bien en autorisant les traitements ambulatoires à l’Hydroxychloroquine et à l’Ivermectin.
      Ce dernier, même à titre prophylactique. Ainsi que le NORS canadien dispensé par le pulvériseur nasal, pour nous garder hors d’Urgences et donner du répit au personnel débordé.

      Je soupçonne en vous un fan inavoué de Normand l’Amour, alors je partage avec vous son chant inspirant sur les abeilles et les bourdons :
      “ Normand L’Amour Les Faux bourdons “

      Portez vous bien et quand on voudra bientôt vous coller un « booster shot » de thérapie génique, demandez plutôt un vrai vaccin patriotique de Novavax.

      Salutations agroalimentaires,
      Paul

      • Reynald Du Berger dit :

        OUI à l’obligation vaccinale afin de retrouver liberté et prospérité. C’est ça ou c’est le confinement.

        https://www.lefigaro.fr/vox/societe/olivier-babeau-oui-a-l-obligation-vaccinale-pour-retrouver-notre-liberte-et-notre-prosperite-20210705

      • Paul Sal O'Pardh dit :

        Le prof, ne fait-il pas un vœux pieux : « OUI à l’obligation vaccinale afin de retrouver liberté et prospérité. » ?

        Sur les 60 membres démocrates du « House of Representatives » du Texas qui ont pris l’avion pour Washington ensemble, six ont testé positifs à la Covid-19 et ils ont possiblement transmis le virus à plusieurs de leurs contacts au Congrès américain à Washington.

        “ What can we learn from the Texas Democrats who spread COVID in Washington? “
        https://www.dallasnews.com/opinion/commentary/2021/07/25/what-can-we-learn-from-the-texas-democrats-who-spread-covid-in-washington/

        Si vraiment ces députés (non-masqués dans l’avion) étaient tous pleinement vaccinés, on peut se questionner sur le retour à la liberté et la prospérité avec les thérapies géniques à l’ARNm.
        Obligatoire, une vaccination aux effets néfastes futurs appréhendés, avec ce niveau d’efficacité ?

        Espérons que les vaccins de facture traditionnelle à venir feront mieux.

      • Reynald Du Berger dit :

        « Sur les 60 membres démocrates du « House of Representatives » du Texas qui ont pris l’avion pour Washington ensemble, six ont testé positifs à la Covid-19 et ils ont possiblement transmis le virus à plusieurs de leurs contacts au Congrès américain à Washington. »
        Au point de vue scientifique, cela démontre quoi ? prouve quoi ? rien ou la théorie complotiste ? c’est juste une grippette ? l’inutilité du masque et des mesures ? la dangerosité ou inefficacité du vaccin?

      • Paul dit :

        Professeur,

        La réflexion d’Olivier Babeau n’a rien de scientifique : elle établit la conditionnalité d’État providence à la vaccination obligatoire, nécessaire selon lui pour mettre fin à la pandémie.

        Mais, l’instrument dont l’État français dispose pour le moment, la thérapie génique aux ARNm, est-il en mesure d’accomplir ce but, sans parler du risque à long terme ?

        L’exemple de démocrates texans vaccinés et réinfectés a un fond d’intérêt pour la science.

        On dit que les concepteurs de thérapies géniques pensaient que la réinfection de vaccinés surviendrait dans 1 cas sur 10,000 : soit une efficacité à 99.99% contre la réinfection.

        Dans l’avion, 6 individus sur 60 ont été réinfectés : donc le vaccin serait dans leur cas seulement efficace à 90% contre la réinfection (probablement contre le variant delta).

        L’efficacité pour les nouveaux vaccinés de la thérapie génique Pfizer contre le variant delta serait d’environ 84%.

        Donc les revaccinations vont être nécessaires.
        Au taux de mutations du Virus de Wuhan, seront-elles annuelles ou aux six mois ? Les patients, surtout les personnes âgées, sont-elles capables physiquement de tolérer ces thérapies géniques à répétition ?

        Il faut envisager la possibilité qu’à l’instar d’Influenza, le Covid-19 ne soit pas éradicable dans l’avenir prévisible.
        Pour éviter les reconfinements sans fin, il faudra confirmer des traitements ambulatoires, des mesures prophylactiques, en tandem avec la vaccination à spectre plus large que les thérapies géniques dont on dispose pour le moment.

        NOTE : Parmi les commentaires de lecteurs dans Figaro, cette pensée d’un de mes auteurs préférés :
        « Le bien-être du peuple a toujours été l’alibi des tyrans, et il offre de plus l’avantage de donner bonne conscience aux domestiques de la tyrannie » – Albert Camus

        Tellement vrai et dans toutes sortes de circonstances.

      • Reynald Du Berger dit :

        Paul entre l’état providence bardé d’infectiologues et épidémiologistes, et les tis-clins  » mon farmer mon gym pis mon bar karaoke les tabarnak pis leu zestie d’vaccin y peuvent se l’fourrer…  » je choisis le premier.

      • Paul dit :

        Je suis sûr que le bar karaoke, l’époulat àpissé et d’autres composants indispensables au bonheur de tis-clins, bien qu’absurdes, ne seraient pas avalisés par Camus.

        Je ne l’avais pas souligné, mais si les six démocrates texans ont été vraiment réinfectés par un / des collègues, pleinement vaccinés, dont la charge virale était faible, l’efficacité de 84% statuée par Pfizer contre le variant delta, en situation réelle, avec une charge virale plus élevée (les gens vaccinés porteurs du virus + les non-vaccinés + les auto-immunes) pourrait être beaucoup trop optimiste.

        Cela, sans doute, sera attentivement évalué par les infectiologues et les épidémiologistes de l’état providence quand ils décideront enfin d’établir une stratégie gagnante.

        Considérant que les réinfectés infectent d’autres à leur tour, la décision au mois de mai de CDC de ne plus tabuler les réinfections de personnes pleinement vaccinées (« the breakthrough infections ») m’apparaît mal avisée.

  45. lucbmenard dit :

    Des mousquetaires sans épée…

    La phobie est une peur excessive qui dépend du sentiment d’un objet ou d’une situation particulière, plutôt que de raisons rationnelles. Voici plusieurs exemples de phobies¹…

    Phobies : Liste et définition de 500 phobies (rvd-psychologue.com) :
    https://www.rvd-psychologue.com/dictionnaire-phobies.html

    Si nous connaissons tous des claustrophobes, la peur des espaces étroits, peut-être moins ceux qui pourraient être concernés par la vaccination :

    1) qui a peur des aiguilles : les bélonéphobes; 2) qui ont peut de recevoir des piqûres, la simple vue d’une seringue ou bien toute intervention médicale qui utilise des aiguilles ou l’utilisation d’une seringue : les trypanophobes; 30% de la population serait réfractaire aux prises de sang ou aux piqûres; 3) enfin, ceux avec la totale, ayant peur des objets pointus en tout genre, à bord tranchant ou contondant (pointe de flèche, couteau, parapluie, tige pointue, etc.) : leur phobie s’appelle l’aichmophobie.

    Une phobie, ce n’est pas simplement une peur. On ne peut pas reprocher à quelqu’un d’avoir peur d’un chien si ce dernier est en train de montrer les crocs dans une posture agressive. La phobie va bien plus loin et est définie comme une peur démesurée et irrationnelle, une crainte handicapante, bien qu’on la sache sans fondement concret.

    Un bébé qui pleure…

    Bébé pleure… bébé pleure tout le temps… à cet âge, c’est sa seule façon de s’exprimer (j’ai faim…, j’ai soif…, je suis fatigué…, j’ai peur…).
    Les phobies entrent dans la catégorie des troubles anxieux (associés à la peur, l’angoisse, malaise ou hypersensibilité). La PNL est un traitement efficace comme il y a d’autre également.
    Les personnes phobiques vont-elles aller donner du sang ou recevoir une injection vous pensez, probablement pas ou même jamais pour ces raisons… elles ont peur…comme bébé a peur…
    Autrefois, une femme hypersensible pouvait être qualifiée d’hystérique… l’homme hypersensible
    est caractérisé dans la catégorie des hyper-anxieux…

    Trypanos, bélonés et achmos (ni mousketaire, ni dinosaure…)

    Selon les estimations, environ 10% de la population aurait une phobie des procédures médicales impliquant l’utilisation d’aiguilles. On appelle cette peur la trypanophobie. Prise de sang, transfusion, vaccins et injections sont inenvisageables pour ces personnes que la simple vue d’une seringue fait tourner de l’œil. Une phobie pour le moins handicapante lorsque l’on connaît les bénéfices liés à chacune de ces interventions.

    La trypanophobie ne doit pas être confondue avec la bélonéphobie : la peur des aiguilles et des épingles. Cette fois-ci, ce ne sont pas seulement les interventions médicales qui s’en trouvent atteintes, mais également la couture ou même le simple fait d’utiliser une épingle à nourrice. La bélonéphobie est souvent reliée à la peur de la vue du sang, baptisée hématophobie.

    Enfin, le troisième type de phobie des objets pointus. Un type de crainte beaucoup plus paralysant car il englobe les aiguilles, qu’elles soient de couture ou à tricoter, les seringues, mais aussi les crayons, certains couverts de cuisine, les tournevis, une branche, l’extrémité d’un parapluie, ou même un doigt pointé vers quelqu’un. Vous l’aurez compris, l’aichmophobie n’est pas de tout repos.
    La vue d’un bébé qui pleure et d’un long cotton-tige pointu qui entre dans le nez profondément aura t-elle déclenchée une réaction épidermique, une réponse émotive, voire irrationnelle chez certains? Avec d’autres peurs ou phobies associées? 1) peur de la souffrance : agliophobe; 2) peur qu’il arrive un accident (curetage du cerveau…comme si les intervenants ne savaient pas ce qu’ils faisaient…) : amychophobie; 3) peur de perdre l’odorat (ça l’air que le vaccin ferait perdre l’odorat…) : anosmophobie; 4) aphephosmophobie : peur d’être touché; C’est assez ou j’continue…Stop… ou… encore (y’en a même qui ont peur des médecins (iatrophobie), de la souffrance dont bébé qui pleure², ici ; L’EMDR et ma phobie des bébés qui pleurent | Végébon (wordpress.com); EMDR : les bienfaits de la méthode EMDR (passeportsante.net)

    Revenons à nos moutons…

    Et si le coronavirus se transmutait en un variant capable de pénétrer à l’aide d’un dard, d’une tête chercheuse, coupante, extrêmement pointue ou tranchante? Une piqûre ou coupure pouvant s’avérer mortelle… (…c’est moi ou j’ai l’impression que certains ont déjà tourné la tête…)

    Heureusement, il existe de nombreuses options pour traiter chacune de ces peurs : hypnothérapie, thérapie cognitivo-comportementale qui implique de s’exposer progressivement au stimulus qui provoque l’angoisse, psychanalyse ou, dans les cas les plus paralysants, une solution médicale temporaire avec des anxiolytiques ou des antidépresseurs (le lithium³ peut guérir les troubles obsessionnel, pourquoi faudrait-il se priver de recevoir les bons traitements aujourd’hui? Vous n’avez plus d’excuse pour ne pas vous faire vacciner…

    S’il existe des traitements pour à peu près toutes les sortes de phobies, malheureusement il n’en existe aucun à ce jour pour traiter ceux dont la phobie est la peur des responsabilités… il s’agit simplement de devenir plus responsable pour se protéger soi-même, sa propre santé et celle des autres… Plusieurs comportements inexpliqués existent simplement pour cacher des peurs…

    ¹ Qu’est-ce qu’une phobie ?
    L’objet ou la condition qui déclenche la phobie s’appelle « phosgène ». Une phobie effrayante incontrôlable qui peut provoquer la panique. Le psychiatre et psychanalyste Paul Denis (Paul Denis) a déclaré que « la phobie causée par un environnement inoffensif, la peur déraisonnable sont sans aucun doute les symptômes psychopathologiques les plus répandus ». Cliniquement, c’est ce danger illusoire qui distingue la phobie de la peur. Dans la classification internationale actuelle des maladies, les phobies font partie de la catégorie plus large des troubles anxieux…Une phobie effrayante incontrôlable qui peut provoquer la crise de panique. Les phobies sont causées par des situations, des objets, des lieux, des animaux … qui ne sont pas de nature dangereuse. En l’absence de déclencheurs, la phobie n’apparaîtra pas, elle produira un comportement d’évitement ou de garantie chez le sujet pour combattre la phobie et le faire faire face à la phobie.

    ²phobie des autres?… elle est généralement la première que vit l’enfant; elle apparaît vers l’âge de dès les premiers mois. Le bébé pleure en voyant des personnes qu’il n’est pas habitué de voir; cette crainte cache sa peur d’être abandonné par ses parents.

    ³En médecine, le lithium est utilisé contre certains troubles d’obsessions. C’est un antidépresseur efficace. Le lithium est assez abondant sur la terre. La réserve naturelle de lithium est estimée à 11 millions de tonnes.

    -un gars kia pas peur des chats : ailurophobe ☺u galéphobe

    En complémentaires :

    Atychiphobie peur d’échouer
    Torpophobie peur de ne pas guérir
    Thanatophobie peur de la mort
    Scotophobie peur des coupures
    Phobophobie peur d’avoir peur (d’avoir une crise: est unephobie d’anticipation).
    Pharmacophobie peur des médicaments
    Pathophobie ou nosophobie peur des maladies
    Onomatophobie peur des cris
    Neurasthénophobie peur de la tristesse
    Myalgophobie peur des douleurs musculaires
    Mnémophobie peur des souvenirs
    Masophobie peur de s’infliger soi-même une douleur
    Maniphobie peur de devenir maniaque
    Machairophobie peur des armes blanches, des couteaux
    Homophobie composé de homo (apocope de homosexuel) et du suffixe phobie (peur).Mepris, rejet ou haine envers des personnes ou de representations homosexuelles ou supposées l’être
    Emmenophobie peur des règles
    Congiariophobie peur des loteries
    Cherophobie peur de la joie
    Cénophobie peur des idées ou des choses nouvelles
    Catagelophobie peur du ridicule
    Caïnophobie peur de la nouveauté (☺aussi Kaïnotêtophobie)
    Cachexophobie peur de la faiblesse
    Cachophobie peur de rire
    Bélouéphobie peur des épingles (☺aussi Bélénophobie)

    Gâtez-vous, il y en a 500 dans la liste, une vous concerne peut être… et elle peut être traitée!

    • Paul dit :

      Monsieur Bémol,

      Merci de partager avec nous l’inventaire exhaustif d’investigations psychiatriques auxquelles on est en train de vous soumettre.

      Vous allez, éventuellement, pouvoir sortir de votre labyrinthe de phobies débilitantes.
      Que cela passe par les électrochocs, la lobotomie ou la castration chimique, peu importe. Il faut en sortir.
      Mais, vous êtes entre de bonnes mains avec Dr Maillet.

      Demandez-lui d’ajouter agnoithikephobie (peur d’être ignoré) à la liste d’investigations pertinentes, prioritaire dans votre cas.

      Je vais m’occuper de mon aparithmitisophobie (crainte de googleurs lexico-débridés) que je viens de m’auto diagnostiquer.
      Aussi, de ma psevdiaretiphobie (dédain pour les prêcheurs de la fausse vertu).

      Bonne chance et surtout, respectez les doses prescrites quand vous prenez votre lithium.

      Paul A. Vaccinair
      Covido-serein et apivacciné
      (En attendant miieux)

      • lucbmenard dit :

        …Oups… certains se sont reconnus dans quelques unes ou plusieurs de ces vérités… désolé si elles ont pu en blesser certains…
        …elles n’étaient pas destinées dans ce but…
        …si cela peut consoler certains, je termine
        avec ces paroles sages : si la vérité est amère ses fruits sont doux… (cela signifie que même si la vérité est difficile à admettre, c’est le nid de la vertu et de la vraie réjouissance…).
        …plus vite on admettrait certaines vérités dérangeantes à soi-même, plus vite on en sortirait vainqueur…

        … bon succès à tous…

      • lucbmenard dit :

        … c’est vrai que le bélonéphobe que vous êtes, à temps plein ou partiel, peut voir la vérité comme flèche ou pointe de flèche qui vient dans sa direction même si elle ne lui est pas nécessairement destinée…et ça peut être intimidant… c’est pointu…c’est coupant et tranchant… (pour le bémol, stp., voir le commentaire…avec les fruits doux…).
        …mais pour la peur d’être ignoré… je reprendrai les paroles sages d’un certain V. Poutine dirigées exclusivement envers un certain J. Biden et qui sont: celui qui le dit, c’est lui qui l’est…
        …en bon entendeur…
        Mes salutations distinguées,

      • Paul dit :

        Bonjour M. Luc,

        Je ne suis pas votre psy, mais je suggérerai au vôtre d’investiguer la piste de psychoses d’imitation.

        On dirait que vous vous prenez pour un Diderot.
        Afin que vous passiez de l’imitation googlassante à la création, le psy devra vous faire réaliser que vous êtes 270 ans en retard sur les Encyclopédistes des Lumières. Bien qu’indéniablement, vous en êtes une.

        Quand vous serez débarrassé de vos phobies et psychoses ou qu’elles soient atténuées, vous comprendrez que mon attente vaccinale et assurément celle de Normand aussi, est motivée par la raison pure. Le contraire de l’irrationnel.
        J’ai évalué tout simplement mon rapport risques / bénéfices et j’ai conclu que rien ne pressait. Bien que le Coronavirus doit être pris au sérieux, ce n’est pas l’Ébola ou la Peste bubonique.
        De plus, j’ai compris que l’éradication de ce virus à ce stade-ci n’était pas possible, donc une vaccination par solidarité n’aurait été qu’un vulgaire signalement de la vertu que j’ai en horreur.

        La raison, fonction de son âge canonique et de son rapport risques / bénéfices, avait amené l’Immensément Bienveillant à s’astrazénéquiser.

        Dans votre cas, un jeune premier fringant dans la trentaine, c’est votre état psychologique fragile et la peur, qui vous ont fait prendre le chemin VERTUEUX de cobayes.
        Avez-vous pensé à évaluer votre rapport risques / bénéfices ou seulement écouté la peur attisée par les bienpensants dans les organes d’information ?

        Demandez à votre psy de confirmer la maxime de Quidam pensif : « La peur est la mauvaise conseillère, mais la chiasse éteint la raison. ».

        En vous souhaitant un prompt rétablissement,
        Paul Sigmund Frette

      • lucbmenard dit :

        …ayoye… Paul…votre cas est plus grave que je ne le pensais…
        … j’ai bien peur 😵 de vous être d’aucun secours…
        …pour les vrais conseils je préfère ceux d’un vrai psychiatre comme ceux du Doc Mailloux…

  46. Jacques dit :

    Dans la liste des phobies fournie gracieusement par M. Ménard, vous trouverez ‘virophobie’ en cliquant sur la lettre V. Mais en cliquant sur C, vous ne trouverez pas ‘Coronaphobie’. Il faudrait donc ajouter cette phobie apparue en 2020, car des millions de personnes en souffrent actuellement, surtout dans les pays développés.

    Assez curieusement, cette phobie est peu répandue dans les pays pauvres ou en développement. La Coronaphobie est également relativement rare en Chine qui est pourtant considéré comme l’origine du virus maléfique aux pouvoirs magiques et qui a fait apparaître plusieurs croyances médiévales: porter un chiffon contaminé sur la bouche et le nez, observer la règle de distanciation de quatre coudées du Talmud, se laver compulsivement les mains avec un décapant à haute teneur en éthanol, se faire injecter un mélange mystérieux concocté par des apprentis alchimistes cupides.

    La personne atteinte de Coronaphobie gardait une distance appréciable avec les personnes âgées au printemps 2020; maintenant ce sont les jeunes qu’il faut éviter à tout prix, surtout qu’ils hésistent à se faire injecter la potion magique.

    Les Coronaphobes ne se séparent jamais de leur iphone qui contient depuis peu un précieux talisman sous forme codée. Ils croient que ce talisman les protégera de la colère du Dieu Corona.
    A l’heure actuelle, il semble qu’il n’y ait aucun traitement efficace contre la Coronaphobie et il ne faut surtout pas compter sur l’État pour financer des recherches sur cette phobie, car c’est l’État qu’il l’a créée.

    Le Coronaphobe surveille 24/7 le plus petit symptôme qui pourrait s’apparenter à une petite gripette et il prendra un rendez-vous dans un centre de dépistage s’il a le moindre doute d’être infecté; il en viendra même à apprécier le délicat chatouillement provoqué par ce long swab chinois qu’un.e technicien.ne bienveillant.e lui enfonce (trop) profondément dans la cavité nasale. Le fait que ce swab pourrait être contaminé d’une quelconque façon lui est totalement égal, pourvu que le résultat du test soit négatif. Dans le cas contraire, il s’empressera de se confiner dans son logement, totalement anéanti. La Coronaphobie n’est pas un mal à prendre à la légère. Même pleinement vacciné, le Coronaphobe n’hésitera pas à se faire tester, symptômes ou pas. Inconciemment, il n’a peut-être pas une si grande confiance dans l’efficacité de son vaccin, mais qui pourrait lui en vouloir…

    M. Ménard a écrit: ‘Vous n’avez plus d’excuse pour ne pas vous faire vacciner…’ Il semblerait que de nombreuses personnes aient des raisons de ne pas se faire Astrazénéquer, Moderniser ou Pfizériser. Je pense aux travailleurs de la santé qui sont pas unanimes pour relever leur manche. J’aimerais bien connaître leurs raisons, mais c’est difficile puisqu’on leur interdit de s’exprimer publiquement dans les médias. Ceux qui osent le faire dans les médias alternatifs le font à leurs risques et périls. Le gouvernement a dû utiliser le bâton pour les contraindre au vaccin, comme au Québec par exemple, et aussi dans de nombreux autres États.

    Voici le bref témoignage d’un médecin allemand, le Dr Robert Kleinstäuber:

    https://www.bitchute.com/video/1zO3Og5kiyFF/

    Dans quelle catégorie faudrait-il classer ce médecin? Dans la catégorie des complotistes? des salopards parce qu’il refuse le vaccin?

    • Reynald Du Berger dit :

      Jacques …. vous rigolez de la « virophobie de M. Ménard » … selon vous, les millions de de gens qui craignaient la peste bubonique au moyen-âge … étaient-ils des « virophobes » … et les tis-clins qui rigolaient en posant des ampoules aux pestiférés sans aucune protection qualifiant la peste de « juste une grippette saisonnière » étaient-ils des sages ou des tis-clins ?

  47. Normand dit :

    Nouvelles d’Israel (précurseurs de la vaccination de masse) :

    « De nouvelles statistiques du ministère de la Santé indiquent qu’en moyenne, l’efficacité de l’injection Pfizer – le vaccin administré à la quasi-totalité des Israéliens – n’est plus que de 39 % contre l’infection, tout en n’étant efficace qu’à 41 % dans la prévention du COVID symptomatique. »

    Cependant, l’efficacité pour freiner les formes graves de la maladie demeureraient bonnes à 91,4%.

    https://fr.timesofisrael.com/efficacite-du-vaccin-delta-des-donnees-israeliennes-et-britanniques-divergent/

    Si ces données se confirment on pourrait tirer les conclusions suivantes :
    – La vaccination protège les personnes à risque
    – La vaccination est peu efficace pour protéger les autres
    – La vaccination freine peu la circulation du virus
    – La passeport vaccinal n’atteindrait pas le but pour lequel on veut l’imposer

    De plus, les données suivantes du gouvernement Israélien contredisent ce qui est véhiculé ici depuis quelque temps à l’effet que 95% des cas touchent les non-vaccinés :
    https://pbs.twimg.com/media/E69IXYxXsAUZDmR?format=jpg&name=medium

    Pendant ce temps, d’autres données en provenance de Grande-Bretagne seraient encourageantes… les contradictions dans l’information se poursuivent.

    • lucbmenard dit :

      …l’article est intéressant, mais semble avoir pour but (comme ceux de vos deux collègues) d’alimenter et susciter le doute plutôt que d’amener des arguments positifs militants en faveur de la vaccination.

      …j’invite vos lecteurs à aller lire au complet l’article et les commentaires du Dr Davidovitch qui tirent des conclusions plus atténuées… ou bémolisées si vous voulez…

      …sans nécessairement défendre un vaccin plutôt qu’un autre, le contexte actuel est différent de celui initial… le développement du Pfizer était efficace contre le virus de première souche, soit celle du Wuhan… il semble moins aidant contre les nouvelles mutations… (selon des infectiologues canadiens, ce n’est pas trois personnes sur quatre ou 75% de la population qu’il faudrait maintenant vacciner pour éviter une autre vague, mais bien sept sur huit ou 87%, d’ailleurs le chiffre de 75% n’avait pas été avancé par les spécialistes virologues, mais plutôt les gouvernements à ma connaissance…)

      … Outre la conclusion principale du Dr Davidovitch à l’effet que tous les chiffres doivent être considérés comme préliminaires et d’une pertinence limitée étant donné le nombre relativement faible de patients positifs pour le moment. « Il est encore tôt pour faire des commentaires, car le nombre de personnes positives est encore assez faible », a-t-il déclaré.
      « C’est encore excellent, très bon pour prévenir les cas graves et les décès, mais moins pour prévenir la transmission. Et c’est pourquoi nous ne pouvons pas compter uniquement sur les vaccinations, mais avons également besoin de laissez-passer verts, de tests, de masques, etc, » ajoute Davidovitch.

      • Normand dit :

        Vous citez le Dr Davidovitch à l’effet que « tous les chiffres doivent être considérés comme préliminaires et d’une pertinence limitée étant donné le nombre relativement faible de patients positifs. »
        Pour la période concernée (11 au 17 juillet) Israël (population semblable au Québec) a enregistré 2980 cas positifs.

        Pourtant, le 23 juillet à 8:42, concernant les données Québécoises se terminant par hasard à la même date (17 juillet), vous avez écrit :
        « d’autres données (ÉVIDENCES)… ça n’arrête pas… pourquoi vous pensez? »
        https://duberger.me/2021/06/02/la-dictature-de-la-tolerance/#comment-264731
        Pour la même période comparative (11 au 17 juillet), le Québec a enregistré 510 cas !

        Donc, vous soutenez simultanément que 2980 cas en Israël n’est pas significatif mais 510 cas au Québec nous permet de tirer des conclusions évidentes.

    • Paul dit :

      Les thérapies géniques expérimentales, qu’ossa donne ?

      Peut-être que ça procure aux cobayes, tels Mr. Bémol, « revenus de l’antichambre de la mort », une satisfaction d’avoir fait le nécessaire pour assurer leur survie précaire et d’avoir pu signaler leur grande vertu citoyenne.

      Dans les faits, CDC nous informe :
      « In July 2021, following multiple large public events in a Barnstable County, Massachusetts, town, 469 COVID-19 cases were identified among Massachusetts residents who had traveled to the town during July 3–17; 346 (74%) occurred in fully vaccinated persons. ».

      “Outbreak of SARS-CoV-2 Infections, Including COVID-19 Vaccine Breakthrough Infections, Associated with Large Public Gatherings — Barnstable County, Massachusetts, July 2021”
      https://www.documentcloud.org/documents/21030483-outbreak-of-sars-cov-2-infections-including-covid-19-vaccine-breakthrough-infections-associated-with-large-public-gatherings-massachusetts-july-30-2021

      Je suis prêt à parier que même sans mon apivaccination, seulement protégé par mon système immunitaire en béton, je n’aurais pas fait pire que ces personnes pleinement vaccinées, infectées par le variant delta.

      Sans dommages cumulatifs aux vaisseaux sanguins, aux neurones ou au myocarde, ni des surprises fâcheuses dans trois ans.

      • Rtremblay dit :

        En terme scientifique ça veut dire quoi votre système immunitaire en béton ?

        Qu’elle teste, qu’elle résultat d’analyse vous permet de qualifier ainsi votre système immunitaire face à Covid 19 ?

        Pas en terme d’opinion Nelligannienne, pas dans une logique fallacieuse. Juste en terme de résultat suite à des mesures factuelles.

        Souvenons nous de vos hypothèses douteuses à propos du peuple Tchécoslovaque et de leurs consommations houblonnières. Aujourd’hui avec leurs nombres plus élevés de cas de Covid 19 que chez nous au Canada : votre hypothèse est bonne pour le bac à recyclage !!

        Par votre inaction vous prenez le risque de l’attraper et de la transmettre !

        Par Chance Paul que vous ne faites pas partie de nos dirigeants car nous aurions des résultats dignes des Brésiliens … c’est à dire : dernier de classe.

  48. Jacques dit :

    https://www.timesofisrael.com/hmo-those-who-inoculated-early-twice-as-likely-to-catch-covid-as-later-adopters/

    Il semblerait que le vaccin Pfizer ne soit pas aussi efficace qu’annoncé lors de sa sortie, du moins en Israël. Il en est certainement de même ailleurs.

    Ainsi, les autorités sanitaires israéliennes recommandent une troisième dose de Pfizer aux plus de 70 ans environ cinq mois après leur dernier vaccin. Cette recommandation s’appliquera sans doute aux plus jeunes dans un avenir rapproché. Cette troisième dose s’étendra très probablement aux autres vaccins, histoire de partager le jackpot…
    https://ibb.co/zRybQ42

    • lucbmenard dit :

      …les populations vulnérables à la COVID seront TOUJOURS les personnes plus à risques… même si elles étaient 100% vaccinées avec une 3e et 4e doses, etc…
      …y-a-il un problème avec le nombre de fois où l’on doit étirer la manche pour recevoir le vaccin? (si oui, il sera peut-être pratique de conserver ou d’ajouter quelques T-shirt à sa garde-robe… car il semble que ce sera plutôt long avec TOUS les non vaccinés, notamment en Afrique et dans les pays dit pauvres… dont le pourcentage n’atteint pas les seuils minimaux à sa non propagation ou du moins la réduction de sa prolifération… car de plus en plus facile à transmettre…
      Mais pour vous, de TOUTE façon, ce ne sera JAMAIS de vaccin…vous l’avez dit…

      • Paul dit :

        M. Luc B. Mol veut savoir : « .. y-a-il un problème avec le nombre de fois où l’on doit étirer la manche pour recevoir le vaccin? ».

        On le saura éventuellement.
        Mais si on devait confirmer que le jus ARNm reçu par les cobayes contents faisait du tourisme, au lieu de respecter la consigne de confinement dans le bras, alors on pourrait craindre les dommages cumulatifs aux organes visités. Comme ceux que l’on constate dans les matériaux soumis aux contraintes mécaniques trop nombreuses (pas nécessairement trop élevées). Ça brise par fatigue.

        Mais, faudrait-il vraiment vacciner autant, si la virulence de nouveaux variants allait décliner ?
        Ce « virus qui défie la science » est peut-être assez futé pour garder en vie et actifs (afin de favoriser la retransmission) ses hôtes potentiels et d’ici quelques mutations il pourrait confirmer définitivement qu’il préfère la quantité à la qualité (virulence). Comme son cousin éloigné, l’Influenza.

        « After Announcing Mask Mandate, Biden Says There Won’t Be A Big “Rise In Hospitalizations Or Deaths” »

        Le président n’avait pas vraiment l’intérêt de minimiser le problème, alors on peut le prendre au mot.

    • Paul Simonac dit :

      Monsieur Bémol,

      Pour « amener des arguments positifs militants en faveur de la vaccination », au lieu de citer un Dr Davidovich anonyme, vous auriez dû prendre Jacques par son côté d’admirateur inconditionnel de Belles Créatures et lui parler de la sémillante et accorte Lolita Davidovich.

      Souvenez vous comment les Philistins ont pu vaincre Samson avec l’aide de Dalila. Jacques est un Samson antivaccinal.

      I need BADLY one of these :

      “WE GOT YOUR VACCINE PASSPORTS RIGHT HERE!!!”

  49. Jacques dit :

    Les médias font état d’une augmentation alarmante de nouveaux cas du virus, en particulier à Trois-Rivières. On parle du début d’une 4e vague, rien de moins.Quelle est la définition de ‘cas’? M. Du Berger qui est un scientifique pourrait-il nous renseigner sur cette notion de ‘cas’ ? Un ‘cas’, c’est quoi au juste? C’est une question simple qui devrait amener à une réponse simple.

    • Reynald Du Berger dit :

      Le gars a chopé le virus mais n’est pas mort… du moins pas encore…c’est ça un « cas » .

      • Jacques dit :

        Mauvaise réponse M. Du Berger. Il faut refaire vos devoirs et cesser d’écouter le Téléjournal de RC ou les équivalents en France.

      • Reynald Du Berger dit :

        Jacques, vous l ‘avez TOUT faux ! VOUS écoutez rad can et TVA… pas moi !…. moi c’est les revues scientifiques médicales à COMITÉS DE LECTURE ! À combien êtes-VOUS abonné M. Jacques ? SCIENCE me coute seulement 31$ par année ! lâchez les réseaux sociaux, rad can et TVA …un peu de science svp !

      • Jacques dit :

        M. Du Berger

        En tant que scientifique abonné à de nombreuses revues savantes, vous savez très certainement qu’en science, il est primordial et essentiel de bien définir les termes utilisés. Votre définition de ‘cas’ est plutôt subjective et manque de rigueur scientifique.

        Alors, je vous donne la référence qui définit clairement la notion de ‘cas’ ou de ‘cas confirmé’:

        Cliquer pour accéder à definition-nosologique-COVID-19_2021-07-05.pdf

        Vous comprendrez aisément, M. Du Berger, qu’un cas confirmé concerne une personne qui a eu un test PCR positif, rien d’autre. Dans la quasi totalité des cas, il s’agit de personnes qui n’ont aucun symptôme et qui sont en parfaite santé. Voilà la réalité, M. Du Berger. La réalité, M. Du Berger, c’est ce qui existe et non pas ce que vous voudriez qu’il existe.

        La 4e vague qui s’annonce sera comme les autres: un vague ce ‘cas positifs’ et l’existence du variant Delta n’est que de la BS (Bull Shit). Il n’y a pas l’ombre d’une trace de preuve concernant la réalité de ce ‘variant’. Si j’ai tort, alors qu’on me donne des références sérieuses… et pas de BS svp.

      • Reynald Du Berger dit :

        Jacques , MA définition est claire cas = le gars a « pogné » le virus mais il n’est ni à l’hosto et encore moins en réa et encore moins mort. LEUR déf: le gars a le virus mais n’est PAS mort . Est-ce plus clair ? « pogné » = on l’a testé positif.

    • rtremblay dit :

      c’est la courbe d’augmentation qui fait dire à certain qu’une 4e vague est possible (similaire au progression de 2e, 3e vague) si on ne reprends pas le contrôle de la situation. Est-ce que cette situation est uniquement dans certaine région ou partout en province. J’ai lu que dans région Québec c’est proche 80 % de vacciné ?? est-ce suffisant pour éviter 4e vague ??? si les jeunes sont moins vaccinés est-ce que ça a un impact important plus ou moins ??ça dépend du variant aussi.

      c’est une course à relais : vaccination vs variant !

      Ce qui est certain c’est que dans mon équipe contre la Covid 19, je ne veux pas de coureur du type Jacques ou Paul pour passer le relais (comme les américains au 100 m relais au JO Tokyo): il nous font perdre à tout coup peu importe la qualité des autres coureurs à force de procrastiner avec le bâton du relais (vaccin).

comment éliminer un abonné indésirable ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s