LA DICTATURE DE LA TOLÉRANCE

Publié: 2 juin 2021 dans Uncategorized

Une campagne de soutien au LGBTisme a eu lieu récemment en France et au Québec. À Versailles, des citoyens ont demandé au maire de retirer des affiches qu’ils jugeaient offensantes. Certaines ont même été remplacées ironiquement par  « L’hétérosexualité n’est plus tendance ! ».

Au Québec, l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) a organisé une « semaine de la valorisation de la diversité » avec une « formation » au LGBTQisme donnée par une personne qu’on appelle transgenre. J’en ai parlé dans un précédent billet.

Au Québec comme en France, ces campagnes sont financées par le Ministère de la santé, donc par nos impôts. On privilégie ainsi une orientation politique ou une idéologie au détriment d’une autre, et cela à même nos impôts. Et si ces campagnes pour la tolérance envers l’homosexualité et la transsexualité sont financées par le Ministère de la santé, est-ce à dire que l’homosexualité serait une maladie ? Si je comprends que le Ministère de la santé finance des campagnes contre le tabagisme, ou pour le port de la ceinture de sécurité qui sont en rapport direct avec la santé, je comprends moins le rapport entre santé et homosexualité ou transsexualité. Donc cela n’a rien à voir avec la santé, c’est de la pure propagande.

Cela fait des années qu’on nous rebat les oreilles avec cette propagande LGBT. Toute bonne série NETFLIX  doit maintenant comporter des scènes où deux lesbiennes s’embrassent ostensiblement ou deux hommes couchent ensemble aussi ostensiblement.

Aux USA, de grandes firmes organisent des sessions ou stages de « formation » où les employés sont endoctrinés, rééduqués  aux « valeurs d’inclusion » prônées par la firme, ce qui fait entorse au code du travail séparant les idées des travailleurs de leur travail. C’est en cela que j’ai critiqué l’initiative de l’UQAC qui dévie de ses missions fondamentales de production et de diffusion des connaissances au profit du militantisme LGBT. L’université ne doit pas être un lieu de militantisme, comme l’a récemment affirmé la Ministre française de l’enseignement supérieur dans la vaste enquête qu’elle a commandée sur l’islamogauchisme dans les universités.

Ce LGBTisme nous entraîne dans une sorte de révolution culturelle dans laquelle l’homme blanc hétéro doit être reprogrammé. On nous enferme dans des camps de rééducation sexuelle permanente et on nous enverra les gardes rouges pour nous liquider au moindre écart si on ne pense pas bien. Les enseignants demanderont aux enfants de dénoncer leurs parents qui auront prononcé des propos malveillants contre le LGBTisme. En France, dans le cadre du plan national pour l’Égalité des droits, contre la haine et les discriminations anti-LGBT+, un site internet consacré aux “LGBTphobies” sera destiné aux professeurs. Ce n’est pas tout: la ministre Elisabeth Moreno souhaite carrément la création d’un guide d’accueil des “élèves trans”. Si elle s’en défend, l’école devient un lieu de propagande de la théorie du genre. Les bibliothèques scolaires afficheront bientôt le dernier album des aventures de la nouvelle Martine trans avec ses deux papas.

Le 2 décembre 2019, une gamine de 8 ans a lu un texte composé par un adulte devant le parlement espagnol, dans lequel elle disait combien elle se sentait mieux depuis l’âge de 4 ans quand elle a décidé de devenir une petite fille. Grotesque ! Qu’ont fait les parents dans le développement de l’identité de leur enfant?

On dira peut-être de moi que j’ai des valeurs archaïques, ou que je suis un vieux réac ringard parce que je crois que  « c’était mieux avant ». Je crois encore en la famille. Et une famille ce n’est rien d’autre qu’une mère, un père  et des enfants issus du couple. Le père doit être un mâle et une femme ne peut donc pas tenir ce rôle.

Peu de gens savent que dans la nuit du 31 juillet au 1er août dernier, le Parlement français a voté une loi permettant l’interruption de grossesse jusqu’à neuf (9) mois !… pour raisons de « détresse psychologique de la mère ». À neuf mois, cela ne s’appelle plus une interruption de grossesse, mais un infanticide. L’enfant n’est plus un enfant, mais un « projet » et on peut décider d’interrompre le projet à n’importe quel moment. C’est ce que la gauche et l’extrême-gauche appellent le progressisme.

Les couples homos réclament déjà la PMA et la GPA. La Cour suprême du Canada et celle de cassation en France auront à trancher et ce n’est pas nécessairement le bien qui triomphera mais le droit. Les juges sont des humains avec des valeurs et des opinions politiques qui diffèrent souvent de celles de la majorité des citoyens. C’est la tyrannie des minorités sur la majorité.

Ces lobbies LGBT nous reprochent notre intolérance, et pourtant il n’y a pas plus tolérants que des Français et des Québécois. La plupart s’en fichent que les homosexuels se marient. Mais comme pour les féministes à qui je recommande de livrer leur combat pour l’égalité dans les pays musulmans plutôt qu’ici, je recommande aussi aux LGBTistes de viser Daesh qui balance les homosexuels par la fenêtre du troisième étage, car c’est l’islam et non nos sociétés occidentales modernes et civilisées qui ostracise les homosexuels.

Ces bienpensants qui nous imposent leur diversité, limitent bien sûr cette dernière à la diversité sexuelle. Pas question de diversité d’opinions. Quelle belle leçon de tolérance !

commentaires
  1. Gilber dit :

    Le dogme féministe de l’égalité est et deviendra un cancer social qui ira détruire la base sur laquelle la société fut construite. Tout comme certains cancers , rien arrêtera sa croissance.

    • lucbmenard dit :

      … j’aimerais bien le point de vue de mesdames là-dessus… peut-être que le cancer serait inversé…
      …en passant, détendons nous un peu : je suis
      du signe du cancer et comme Shotgun
      Ménard, je ne lâche pas prise facilement…
      Il y a M. Paul aussi qui est assez coriace,
      mais lui, ça va jusqu’à l’acharnement…
      Ça fait trois mois qu’il essaie de comprendre
      le sens du mot en T ou C, c’est selon…
      Il me semble qu’il pourrait donner un « break »
      à notre bon et aimable Professeur…
      Je me demande si dans son agenda il
      n’y a pas d’écrit : influenceur professionnel
      avec objectif de « brainwasher » le « mind »…
      M. Paul disait que M. Duberger aurait besoin
      de toute son énergie pour débattre de l’hérésie
      climatique et il n’arrête pas une minute de lui tomber dessus…

      Bonne journée, 🙂🌈

    • lucbmenard dit :

      …on sait bien que l’Homme est l’espèce la plus évoluée de la nature…
      … ça se dirait moins bien : la Femme est l’espèce…
      … sans rancune mesdames…

      -un gars célibataire

      • lucbmenard dit :

        …c’est vrai que l’Homme est l’espèce la plus évoluée…, mais des fois… j’ai l’impression que ça reste à prouver…
        …par contre, ce qui est beau chez la femme, c’est qu’elle est tout le temps parfaite, même quand elle ne l’est pas… y’a un p’tit qq chose de l’fun la d’dans…

        -un gars qui vient de se faire une blonde

  2. lucbmenard dit :

    …jaloux, M. Paul? C’est ce que je craignais : vous avouez enfin que c’est votre genre?

    Comme je suis également romantique, donc sensible, imaginatif et rêveur : je vais préférer
    les chats cette fois, car ils sont doux, gentils, discret…et ils savent demeurer silencieux…
    (ce qui n’enlève rien des nombreuses qualités cette personne…)

    Les derniers commentaires ici : CE VIRUS QUI DÉFIE LA SCIENCE, devraient être
    exclus pour cause d’insanité. Il est juste et bon voire même recommandé de fermer
    un billet pour cause d’absence de raison…je ne pense pas que les dernières remarques
    soient susceptibles d’élever l’intelligence du groupe, sauf celles faites par M. Duberger…

    Reprise :

    … j’ai trouvé un truc pour aider le gouvernement à augmenter le taux de vaccination : les
    finissantes du secondaire (lycée pour celles d’outre mer) sont autorisées à porter leur robe de bal dans les cliniques. C’est pratique : pas besoin de relever les manches… et, par effet d’entraînement, les garçons devraient suivre…

    En bonus: ça va peut-être faire un « match « après 14-15 mois d’attentisme…

    Je me demande ce qu’en pensent messieurs Pierre, Jean, Jacques et tous les Saints…

    N.B. si les procrastinateurs chroniques donnent la mauvaise impression de vouloir argumenter à l’infini, c’est sans aucun doute pour tenter de gagner du temps… l’on recommande dans l’exemple d’un blog, par exemple, de mettre une date de fin aux commentaires. Par contre, si le sujet passionne trop le procrastinateur, soyez sans crainte, ils reviendra vous hanter dans un autre billet (même si c’est sans rapport avec le nouveau sujet). Faisons l’expérience…

  3. Paul dit :

    Jadis, dans les pays d’Occident, les curés transmettaient les valeurs chrétiennes aux jeunes enfants. Les écoles et les parents aussi.
    Ces valeurs ont subi le test du temps et elles constituent (on ne sait pas pour combien de temps encore) les assises de la Civilisation judéo-chrétienne.

    Chez les communistes, les camarades s’assuraient que les jeunes comprenaient, que sans le Parti il n’y avait pas d’espoir et qu’il fallait travailler fort pour le supporter. Le temps a rendu son verdict sur cette expérience.

    De nos jours, sur la chaîne spécialisée en programmation destinée exclusivement aux enfants, on forme de très bonne heure les bambins au LGBTQisme.

    “The Meaning of Pride flag Drag Queen Nina West”

    Et au marxisme en amalgame avec l’ostracisme spoliateur dirigé contre les blancs : il y a bien dans la vidéo le poing fermé de Black Lives Matter / Black Power (ainsi que de Black Panthers).

    La tolérance est bien une valeur chrétienne, mais elle a des limites.
    Il faut, accepter de bonne grâce le choix de vie de personnes gaies (même celles auxquelles on n’a pas encore attribué une lettre d’alphabet), mais rien ne justifie l’encouragement par les autorités de la propagande LGBTQiste destinée aux très jeunes enfants.

    Chez nous, la cause LGBTQiste est très chère au Gouvernement Trudeau :
    “ ‘One Month Isn’t Enough’ – Canada Declares Pride SEASON Lasting All Summer “
    https://www.breitbart.com/europe/2021/06/04/one-month-isnt-enough-canada-declares-pride-season-lasting-all-summer/

    • lucbmenard dit :

      …pas uniquement chrétienne, la tolérance… attention de faire de l’appropriation religieuse (comme on dit culturelle…), c’est une valeur universelle…

      Que serait l’hIndouisme, le bouddhistes, les sikhisme, l’islamisme, le judaïsme et toutes les autres sans la tolérance…
      Les chinois sont l’un des peuples sinon le plus tolérant sur la planète… (…ils tolèrent le régime communisme, pour tout dire…).
      Il faut apprendre à être tolérant de bonne heure quand vous êtes des milliers au pied carré…

      • lucbmenard dit :

        …un peu plus vous disiez…il faut bien accepter de bonne grâce…
        …pour ce qui est des choix, je ne pense pas… c’est comme ça point… avez-vous choisi d’être un homme? Pas moi…
        …pour l’avortement, est-ce qu’une femme enceinte a choisi de l’être pour ensuite décider que ne plus l’être? Rép., non. C’est une fatalité. Oui, peut-être le résultat d’une action inconsciente et irresponsable, mais pas un choix…
        Arrêtons simplement de juger les autres… Encore une fois, ce ne sont pas des déviants (tes) ni des criminels (les).
        Les déviants allégués ce sont les Epstein, prince Andrew, peut-être Gates et tous les autres pédos pointés du doigt dans l’Église catholique. S’il y avait eu autant de cas de pédophilie dans n’importe quelle organisation on l’aurait fait fermer depuis longtemps et pour bien moins … ça c’est d’la tolérance monsieur…

        En bon entendeur,

      • Reynald Du Berger dit :

        « Arrêtons simplement de juger les autres… ». Seuls les imbéciles ne jugent pas, ils en sont incapables. Cela demande des connaissances et du jugement. Le seul fait de CHOISIR ses amis est un jugement.

      • Reynald Du Berger dit :

        On n’a pas à tout tolérer… je ne tolère pas la bêtise et la méchanceté combinées (bêtise en sons sens français et non québécois). Mais on doit pouvoir justifier son intolérance… le « j’t’aime pas à face » n’est pas une justification.

      • lucbmenard dit :

        …je suis d’accord avec vous M. DuBerger,
        mon commentaire était en réponse à celui de M. Paul.

      • lucbmenard dit :

        …la seule chose sur laquelle j’ai accroché dans votre texte, c’est : c’était mieux avant…
        J’ai fait… Ouf : c’est tout!
        Tous les genres, non genres et cicigenres sont dans la nature… ça ne me fait ni chaud ni froid… ça ne me fait pas mal ni ne me sens concerné ni ai peur que ça vienne embrouiller le modèle classique que je préfère… probablement parce que je « fit » dedans… Si j’étais né homosexuel, je me demande si j’aurais la même opinion, le même jugement?
        Je ne me sens pas obligé d’avoir une opinion là-dessus pas plus que sur l’avortement…pas mes affaires… l’affaire de la femme concernée, sauf le fait d’avorter à neuf mois moins un jour… ça me semble être une deuxième erreur si vous voulez savoir… une procrastinateuse sans doute…

    • Paul dit :

      On dirait que de nombreux parents d’enfants américains n’épousent pas le postmodernisme d’élites au cerveau en guimauve.

      “Nickelodeon Ratings Crash Amid LGBTQ Push”
      https://www.dailywire.com/news/nickelodeon-ratings-crash-amid-lgbtq-push

      Le militantisme LGBTQiste s’accroche, même quand le client n’en veut pas :
      « So far, the negative reaction from consumers doesn’t seem to be deterring the network. In response to West posting a video of the Pride song, Nickelodeon’s official account tweeted, “It gets better every time we watch it,” alongside happy face and heart emojis. »

  4. Paul dit :

    Puisqu’il faut mettre les points sur les i.

    Dans mon commentaire ci-haut, je me suis positionné par rapport au FOUTU LGBêteisme : je suis un chrétien, donc je tolère les gais. Bien plus – je les accepte en ne faisant pas cas de leur différence.
    En tant qu’humaniste, je sais qu’il faut laisser deux personnes qui s’aiment vivre en paix, sans se cacher ou se faire juger par ceux, dont l’opinion découle de la pensée officielle en cours.

    Par contre, l’humaniste ne perçoit rien d’inspirant dans le style de vie débridé de certains gais qui ne font qu’accumuler des conquêtes.
    Les défilés de la “fierté gaie” m’apparaissent comme des foires de recrutement pour cette frange de la communauté LGBTQ+ et je les trouve déplacés.
    Voir à la télévision les parents simplets y amener leurs enfants influençables, me désole.

    Constater un premier ministre vouloir allonger le temps dévolu à ce cirque, me révolte. D’un défilé, on passe à une journée, ensuite une semaine, un mois et maintenant la saison d’été y passera en entier.
    Sortir du placard serait bien plus simple.

    Je trouve TOTALEMENT INACCEPTABLE la publicité LGBTQiste ciblée, destinée aux très jeunes enfants.
    En plus de celle ci-haut, j’en avais rapporté une autre récemment (https://duberger.me/2021/05/19/nos-universites-sont-elles-devenues-fo-folles/#comment-248231). Celle-là concoctée par le “New York City Department of Education”.

    Le “jadis” avait pour but de situer dans le temps le problème :
    – D’un côté, il y la Civilisation Occidentale, construite lentement depuis l’antiquité et stabilisée depuis un millénaire et demi sur les assises judéo-chrétiennes.
    – De l’autre, la Civilisation Postmoderne progressiste, à la mesure de diplômés en sciences molles, mais opaque pour la plèbe, car désarrimée de besoins fondamentaux de l’individu.

    Et l’LGBTQisme, le wokeisme, le racialisme, ainsi que d’autres idioties semblables et de nouvelles à venir, n’ont pas d’autre but que de déconstruire la Civilisation Occidentale.

    C’est de la réingénierie sociale gauchiste en cours, que l’on veut maintenant débuter au berceau, que je parlais.

    Je sais le prof, suffisamment nuancé et bien pourvu en GBS, pour savoir que le chiffre de neuf mois à l’interruption tardive de la grossesse, qu’il avance, n’est pas la limite absolue de l’inacceptable. L’enfant à naître est viable, et capable de penser bien avant ce temps.

    L’avortement sur demande était un autre coup dans le projet en cours de la déconstruction de valeurs traditionnelles sur lesquelles repose notre civilisation.

    Les membres de la clique du Plateau (Penny, Tisseyre (le fils, pas la maman), Pat Lagacé, Guy A. et d’autres spécimens semblables) savent à qui ils s’adressent, alors leurs i, ne manquent pas de points.

    • lucbmenard dit :

      Sacrebleu…capable de penser dans le ventre de sa mère… où avez-vous pris ça? C’est encore du jello pas pris le cerveau de l’embryon; en tout cas, je ne me rappelle pas… vous saviez probablement déjà lire vous M. Paul…
      …non, tant qu’on ne respire pas, on ne pense pas…plus, pensez, c’est des mots silencieux, mais avec une signification dans la tête…pour ça, ça prend une tête toute faite et un vocabulaire… peut-être un livre avec les 26 lettres de l’alphabet et des petits animaux pour les identifier, en attendant… neuf mois, c’est long en titi : a pour agouti, b pour babiroussa, c pour caracara… t pour tacaud… z pour zokor… un génie à cet âge que j’vous dis…
      … à dix semaines, il passe du stade d’embryon à foetus…
      … à 14 semaines, les organes génitaux sont assez développés pour savoir s’il s’agit d’un garçon ou d’une fille… oui, mais c’est plus à 16 à 18 (4,5 mois) que c’est certain.
      …en France, les avortements se pratiquent seulement pendant le premier trimestre de gestation…au Québec, ils se font aussi pendant le deuxième…aux E.U., ils les font jusqu’au troisième…
      …des questions qui en taraudent plusieurs : quand devient t-on vraiment conscient? Est-ce que les animaux peuvent penser?

      • Paul dit :

        Monsieur Luc B. Ménard,

        Un vrai puits de science vous êtes, en matières intra-utérines.

        C’est à se demander si votre « middle name » n’est pas Bébéàbord.

        Capable de penser = avoir le cerveau suffisamment développé pour répondre aux stimulations extérieures.
        Pas nécessairement la capacité de comprendre votre muse Penny McQuade. Toujours hors de ma portée.

        « In the last trimester, fetuses are capable of simple forms of learning, like habituating (decreasing their startle response) to a repeated auditory stimulus, such as a loud clap just outside the mother’s abdomen. Late-term fetuses also seem to learn about the sensory qualities of the womb, since several studies have shown that newborn babies respond to familiar odors (such as their own amniotic fluid) and sounds (such as a maternal heartbeat or their own mother’s voice). »

        Quant à l’intelligence du bébé, qui a pu échapper à l’aspirateur, vous avez raison. Tous ne sont pas égaux. Regardez un Adrian Monk.

        Je partage ce questionnement : « quand devient t-on vraiment conscient? ».
        J’en ai une autre : à quel moment, le bébé à naître acquiert-il son âme, ou est-il plutôt son incarnation ?

        Le prof avait écrit : « À neuf mois, cela ne s’appelle plus une interruption de grossesse, mais un infanticide. »
        Pour moi, le chiffre de neuf deviendrait un chiffre, si et seulement si, l’interruption de grossesse était justifiée par des raisons sérieuses de santé, comme dans le bon vieux temps.

        N.B.: Question incongrue : « Est-ce que les animaux peuvent penser? »
        Laissez le Google remplacer le sens d’observation en dormance.

  5. lucbmenard dit :

    Et les barres sur les T…
    Trois questions :
    1) le modèle Occidental est-il en péril?
    2) Pourquoi la droite (religieuse) a-t-elle de peur de perdre ses acquis ?
    3) Et si les oiseaux faisaient la grève et décidaient de ne plus chanter?

    Excellent article dans le Devoir sur nos fameux deux modèles, ici : Coronavirus: nos chinoiseries | Le Devoir

    En très bref,
    1) Non. Le mouvement LGTQ… politique, certes, mais pas dangereux. Il est une frange mineure de la société, représente à peine 10%. Les vrais. Les faux, ceux qui se servent d’eux pour leur cause, LA CAUSE de toute les causes, oui. Demain ou plus tard, quelle est cette fameuse cause? Indice : pas de rapport avec la Chine ou ceux et celles que certains appellent les chinetoques*, mais il faut bien désigner un méchant dans l’Histoire… D’un autre côté, la Chine récente (communiste) aime qu’on se rappelle d’elle de manière positive, comme tout autre pays… (aime aussi faire disparaître les traces négatives et garder l’idée d’un passé glorieux… les contre-révolutionnaires : les manifestations_de_la_place_Tian’anmen, Hong Kong, p. ex. C’est comme Météo Média qui pense qu’en publiant sans cesse des articles de l’apocalypse sur MSN nous finirons par croire que ça va arriver les changements climatiques, on entretien l’idée d’une révolution, du changement permanent dans la tête des gens pour leur faire peur et les contrôler, juste de la propagande… (principe du marketing), du renforcement d’idées… vraies ou fausses, positives ou négatives… idées qui ne doivent pas mourir, doivent sans cesse être rappelées, on doit les entretenir pour que le feu renaisse sans cesse des braises… feu de l’enfer… ou du paradis et de la fête permanente dans le cas du mouvement LGTQ…

    2) Je pense que LA question est suffisamment claire pour comprendre… la droite classique, réactionnaire, peut-elle aussi se considérer en déficit de pouvoir lorsqu’accoquinée à l’Église…
    il y a peut-être un peu de rattrapage (procrastination) à faire de ce côté gauche : lâcher du lousse ne signifie pas tout laisser aller…). Une certaine vigilance est toujours de mise pour éviter la dérap…
    3) Surtout parce qu’il est trois heures du mat (rien entendu) et je devrais aller me rendormir pour être fort et bien… ou mieux pensant demain, devrais-je dire…

    Mr T

    *chinetoque/chinois
    Les injures racistes ont-elles leur place dans les dictionnaires? – Recherche par titre – Chroniques de langue – TERMIUM Plus® – Translation Bureau
    Selon le PR et le PL, chinetoque est un terme familier ou péjoratif, une injure raciste qui désigne un Chinois. Quant à chinois, le PR donne un sens familier vieilli : « Individu à l’allure bizarre dont on se méfie. Personne qui subtilise, ergote à l’excès. » Utilisé comme adjectif, chinois signifie, entre autres, « bizarre et compliqué (par allusion à l’écriture chinoise) ». Exemple : « C’est assez chinois. »
    Il existe aussi la locution « c’est du chinois », que le PR et le PL traduisent par « c’est incompréhensible », et une dérivation, « chinoiserie », qui, dans la langue courante, fait référence à « une complication inutile et extravagante ». Le PR donne comme exemple : « les chinoiseries administratives ».
    Le TLF ajoute : une personne « qui présente des ressemblances avec les Chinois, leur physique et surtout leur caractère réel ou présumé; qui est étranger, peu intéressant, original, compliqué, rusé ».

    • Paul dit :

      Bonjour M. Luc B.,

      1) le modèle Occidental est-il en péril?
      Déshibernez et regardez autour de vous.

      2) Pourquoi la droite (religieuse) a-t-elle de peur de perdre ses acquis ?
      C’est fait depuis très longtemps et ce faisant la société québécoise avait perdu les services de vaillants membres d’ordres religieux en Santé et dans l’Éducation, remplacés par les employés de l’État, dont le dévouement à leur cause ne fait aucun doute.

      Pour le reste : allez y mollo sur le lithium.
      L’article au Devoir est plutôt confus et son résumé encore plus. Surtout, quand on y rajoute des éléments qui n’en faisaient pas partie (LGBTQisme).

  6. lucbmenard dit :

    Ainsi, mon ami qui ne répond que par des stimuli externes serait un intellectuel, un grand penseur… Un « must », l’amener au Musée de la civilisation de Québec qui présente l’exposition sur Picasso. Il est impératif qu’il développe ses compétences artistiques et dans le domaine culturel, en général. Il est temps qu’il apprenne à utiliser sa pensée critique quant à l’expression de l’art contemporain. Il faut qu’il soit capable de reconnaître la représentation de la femme dans l’œuvre, c’est bien évident; LA question que je rêve de lui poser : vois-tu mon ami fidèle les indices qu’on dit sérieux et qui laisseraient croire que l’artiste était misogyne?
    Mon chien qui devient fou quand il voit la chienne de la voisine, salive rien qu’à y penser…

    Si nous écoutons Pénélope ou Stéphane la semaine, c’est pour lui plaire…pas du genre à gober n’importe quoi le beau toutou…Mario Dumont, ça le fait japper, y d’vient pas du monde et j’sais pourquoi…J’voudrais lui enseigner l’art de l’équilibre, la voie du milieu…mais pas facile… Mettez-vous à place de son parent? J’pense qu’il est trop influencé au Québec…
    …il aimerait dire un beau bonjour avant de se quitter, vas-y molo : wouf… wouf…wouffffffff…
    du calme, Hector… c’est M. Paul, pas trop de familiarité quand même…

    …le  »middle name » , c’est B pour Bond, pas vrai, BB comme ‘’right on’’ bébé, et vous : pas d’autres confidences à faire?

    • Paul dit :

      C’est touchant !

      Monsieur Luc se préoccupe de la santé mentale de son « immensément bienveillant » mentor et il veut le stimuler intellectuellement par l’exposition aux arts :
      « Ainsi, mon ami qui ne répond que par des stimuli externes serait un intellectuel, un grand penseur… Un « must », l’amener au Musée de la civilisation de Québec qui présente l’exposition sur Picasso. »

      Moi qui croyait le prof autosuffisant à ce chapitre, avec des goûts plus classiques, préférant des formes en courbes continues dégradées, plutôt que disloquées aux arêtes prononcées.

  7. lucbmenard dit :

    … vous confondez dans votre tête le fait d’accumuler des connaissances, du savoir dans un grand réservoir que l’on appelle la mémoire, vous, un puits (parfois un amas d’idées vraies ou fausses, négatives ou positives avec ou sans liens…) avec la science. La science est une méthode qui permet de générer des connaissances, bien sûrs, SCIENTIFIQUES. Ainsi, des intellectuels au savoir encyclopédique (je ne dis pas que c’est le cas pour vous…) pourront penser d’eux-mêmes qu’ils sont des scientifiques, voire de grands scientifiques alors qu’ils n’en sont pas… Certains, du simple fait de se  »coller » à des personnes reconnues scientifiques, se penseront scientifiques (comme un sociopathe voudra se faire photographier avec des politiciens…) souvent, pour augmenter l’égo; aussi, on aime argumenter, ça fait intelligent, on se pense intelligent, donc scientifique, alors qu’il n’en est rien…

    Capable de penser = avoir le cerveau suffisamment développé pour répondre aux stimulations extérieures. FAUX (d’ailleurs votre référence n’en fait nullement mention…). ENCORE, vous confondez deux choses sans lien, le fait de répondre à des stimuli n’implique NULLEMENT la pensée, simplement des sensations, émotions, sentiments dont il (elle) est UNIQUEMENT capable à ce stade, car cet (cette) être humain en devenir est hautement dépendant (e) du corps de sa mère pour exister… La pensée, finalement, est ce qui le rendra indépendant, donc libre…
    ou non, car plusieurs choisiront de s’enfermer dans des croyances, fabulations, etc…

    C’est la raison pour laquelle le petit du mammifère prendra tant de temps à maturer (18 ans),
    certains, beaucoup plus longtemps ou difficilement que d’autres pour être poli…

    Bonne journée,

    • Paul dit :

      Monsieur Ménard,

      Je suis d’accord, le bébé naissant et quelques semaines avant la naissance, n’est pas un penseur aussi accompli que nos élites du Plateau.

      Mais il a une activité cérébrale et au dernier trimestre il est formé et viable (avec l’aide d’un incubateur) : ce n’est pas une « chose » ou un « projet » dont on peut disposer à sa guise.

      Félicitations – avec un cerveau pleinement développé à 18 ans, vous êtes un précoce. Nous sommes nombreux, à plusieurs fois 18, toujours en train de muer de neurones.

      NOTE : au figuré, répondre aux = réagir aux.

      • lucbmenard dit :

        …pas avant deux ans selon Piaget (je préfère cette référence…une sommité scientifique dans le domaine (d’autre s avancent 3-4 mois, mais c’est toujours sujet à débat…

        Bonsoir,

      • Paul dit :

        Piaget, quoi exactement ?

        S’il vous avait évalué entre 0 et 2 ans, il aurait conclu quoi sur les bébés-du-bord ?

  8. Paul dit :

    Une manifestation rafraichissante du bon sens en Hongrie :
    “Hungary passes law banning ‘promotion’ of homosexuality to minors”

    Exactement à contresens de https://duberger.me/2021/06/02/la-dictature-de-la-tolerance/#comment-254422

    En Occident nous sommes passés da la tolérance à l’acceptation, ensuite à l’admiration, enfin à la promotion active et obligatoire de l’homosexualité.

    L’Hongrie a décidé que la tolérance devait avoir des limites claires. Les bienpensants vont haïr Victor Orban encore plus.

    • Paul dit :

      À celui qui ne maîtrise pas l’anglais : La Hongrie a adopté une loi qui bannit la promotion de l’homosexualité aux enfants mineurs, par un vote de 157 à 1.
      Il ne s’agit pas d’interdire là-bas l’homosexualité, elle-même.

      Au nom du bon sens j’approuve la loi adoptée, mais j’aurais trouvée inacceptable l’interdiction d’LGBTQité.

  9. Paul dit :

    « To be vaccinated or not to be vaccinated, that is the Question. »

    D’un côté, le prof plaide pour sa survie (et celle de notre espèce entière). De l’autre, il y a Jacques qui exhorte au déni et à la prudence extrême.

    Voici une invitation touchante par nos frères les gais (que j’ai appris à pleinement accepter), qui devrait me décider à enfiler mon kilt et me pencher FIÈREMENT en position d’enchâssement de mon vaccin suppositoire :

    “ LGBT chorus perform « vaccinate » song…”

    Ou pas ?

    • lucbmenard dit :

      …vous avez droit à votre opinion, mais n’êtes vous pas vous-même en train de faire la promotion (propagande) de l’extrême droite, malgré votre très légère ouverture* d’esprit?
      …le but du mouvement à l’origine était de promouvoir leur droit d’exister de manière à être compris, donc acceptés (tolérés ? = intolérance dans ce cas…)
      … malheureusement, le jeu préféré des politiciens (paul et mistes) est de récupérer les causes (n’importe lesquelles) à leur avantage (se faire élire, réélire, religieuses, etc.). C’est là que se situe le danger…
      …le but de promouvoir, comme tout bon marketing est de convaincre la population du bien fondé de SA cause… ici, le droit à la différence par rapport au modèle traditionnel… comme les gouvernements qui nous répètent sans cesse de nous laver les mains, nous faire vacciner…
      …la promotion ne vise pas à chercher de nouveaux adhérents… (auriez vous peur d’être recruté…).
      Quelqu’un qui aurait peur est quelqu’un qui ne serait pas certain de lui. Il est bien connu qu’un enfant vers l’âge de quatre ans sait à quel sexe il appartient et quelle orientation sexuelle il privilégie…
      Donc, pas de peur à avoir les papas poule québécois… et encore moins les protecteurs/pourvoyeur… mêlez vous de vos affaires (pas plus l’affaire de maman Germaine…) .

      Bon réveillon, ☀️🐱🐈

      * si en chacun de nous réside un procrastinateur qui
      s’ignore, preuve également faite qu’un gauchiste sommeille à l’intérieur… n’a que le découvrir pour être heureux… (en référence à vous-même : « que j’ai appris à pleinement accepter… »). Avez-vous eu un peu ou beaucoup besoin d’aide pour enfin sortir de l’âge glaciaire?

      • Paul dit :

        Pour votre plaisir et appréciation visuelle, un acte de promotion LGBTQ à Vancouver dans le but d’établir « le droit à la différence par rapport au modèle traditionnel » :

        À moins qu’il s’agisse d’un procrastinateur gai qui se rend au site de vaccination par suppositoires de Pasteur.

  10. Paul dit :

    Ce pauvre ti-gars de 4 ans n’aura pas à faire la détermination de son genre.

    “Happy Pride Month YouTube family”

    Sa maman bienpensante a décidé pour lui : « Tu seras un fif, mon fils ! ».

    Un autre que je vais avoir à tolérer / accepter, ou plutôt plaindre ? Le pauvre, n’a-t-il pas droit à l’amour inconditionnel de la bienpensante ?

    • lucbmenard dit :

      …je l’ai dis (pas vraiment moi… les psy…), c’est ce qui arrive quand on se mêle des affaires des autres… faudra rééduquer la maman… mais ne vous inquiétez pas, le p’tit garçon a déjà choisi
      et va le lui faire savoir bien assez vite ou plus tard (s’il n’est pas bien là-dedans… elle le saura assez rapidement sinon immédiatement et si elle est intelligente, elle va le laisser faire sa vie…)
      Malheureusement, il faut légalement attendre à 18 ans pour être librrrrrrrrrrrrrrrre…. Comme vous voyez, le problème n’est pas dans la capacité de l’enfant à choisir, mais le degré d’intelligence des parents (même le plus beau modèle peut échouer dans l’éducation des enfants… il y a beaucoup de couples hétéros incompétents… pas trop difficile de faire un enfant. mais bien l’éduquer est une autre paire de manches… un couple homosexuel pourra réussir beaucoup mieux que le modèle trad, croyez-le ou non…).

  11. Paul dit :

    Monsieur Ménard,

    Apparemment, vous avez pleinement adopté la thèse de fluidité du genre dés l’enfance, des bienpensants.
    Pour des adultes, complètement formés, c’est une chose, pour les enfants qui ont à peine quitté les couches, c’est une autre.

    Revoici une entrevue du psychologue Jordan Peterson sur ce sujet :
    “Illogical Claims About Gender Fluidity | Abigail Shrier & Jordan B Peterson”

    Il pense comme moi que la construction d’identité du genre est basée sur une action sociale, bien orchestrée.
    C’est la raison de mon opposition à la promotion LGBTQiste destinée aux petits enfants.

    Malheureusement, des enfants confus et influençables entreprennent des initiatives médicales pour confirmer le genre que la promotion alléchante LGBTQ (toujours en fête et plein d’amis) leur a rendu attrayant.
    Plus tard, ils regrettent.

    Attendre, laisser passer la confusion, enfin agir, s’il le faut.

    • Paul dit :

      Bravo Mr Jacques,

      Finalement, ça ne prenait pas grand-chose pour vous décider à devenir un bon Québécois fréquentable.

      Je croyais pourtant que vous préfériez une vaccinatrice, pourvue de rondeurs généreuses :

      Pas des poètes – vaccinateurs, adeptes d’amitiés viriles peu durables :

      • lucbmenard dit :

        …j’l’avais dis qu’il reviendraient nous hanter avec leur foutu vaccin…
        …vont probablement voter pour É. Duhaime au prochaine élection…un gars à droite ??? N’y a t’il pas un gauchiste qui sommeille en chacun de nous…le gars se fait vacciner et essaie de prouver aux autres qu’il ne faut pas le faire… parle des deux côtés de la bouche… où est la cohérence de la loi et de l’ordre là-dedans…comme les militaires qui sont INCAPABLES de suivre des règles…
        … D’ailleurs, la droite n’existe pas … c’est comme la noirceur et le froid d’Einstein… c’est juste moins de lumière, de chaleur… la loi de la polarité (sans jeu de mots avec Paul le faux médecin qui prescrit du lithium quand il n’en faut pas…).

      • lucbmenard dit :

        … Jacques, svp, revenez nous en parler (vaccin) dans la section : Lettre ouverte à l’ombudsman de RC…
        Je suis certain que vous réussirez à faire un lien avec le nouveau sujet… on est procrastinateur ou on ne l’est pas, non…

        Merci,

      • Paul dit :

        Monsieur Luc B.,

        On peut être bipolaire et défenseur de la non-binarité. Aucun mal à cela.
        Plusieurs grands hommes d’affaires prenaient du lithium.

        En constatant vos exploits intellectuels, depuis votre retour après la prise du vaccin, je me suis dit : voilà un excellent sujet de recherche sur effets secondaires positifs de vaccins.
        Hypothèse à confirmer : Moderna + lithium = L. B. Mol qui frise le génie dans de nombreux domaines.

  12. Paul dit :

    Les jeunes, formés par les enseignants gauchistes tarés, repoussent les limites de crétinisme tout le temps : la demoiselle peut changer de genre à volonté, quand ça lui plaît.
    Elle est fluide du genre, mais c’est son cerveau qui fuit par ses narines.

    On dirait que la crétine répète une leçon en vue d’examen.

    Elles sont belles ces « college educated elites », adulées par CNN, tellement supérieures aux « déplorables du fond de panier » qui ont voté pour Trump.

    • lucbmenard dit :

      …je suis de l’avis de M. Duhaime, le lobby gai est moins représentatif qu’il l’affiche parce que trop bruyant (pas partout ni tout le temps…), les mouvements homosexuel et féministe radical victimisent ceux et celles qu’ils assurent défendre. Comme les syndicats ultra revendicant se tirent dans le pied et ceux de leurs membres… encore l’équilibre, la loi du milieu : trop c’est comme pas assez … à trop bien vouloir faire…
      Tous ne sont pas aussi flamboyants… extraverti s… plusieurs sont humbles et  »low profile », veulent juste mener leur petite vie tranquille… Habituellement, tu. ne les verras pas dans ces grands rassemblements…
      C’est ceux-là que je préfère…

    • lucbmenard dit :

      …la fille-garçon et/ou garçon-fille, c’t’un genre, hein!

      – un soupirant volage qui pensait enfin se brancher…
      (j’pense que j’vais la laisser à un bi… un bi-polaire…)

      • lucbmenard dit :

        …ou une bi…une bi-polaire…

      • lucbmenard dit :

        …mais, je connais pas ce type de personne…
        J’aimerais en savoir davantage…ma farce n’est probablement pas drôle pour qui vit cet état d’être… je m’en excuse d’avance…
        Je me demande quel pourcentage dans la population… Si qqn sait, j’apprécierais…
        Semble relativement nouveau ou resté méconnu à ce jour…

        Merçi,

  13. Jacques dit :

    Une vidéo satirique ici. C’est une fiction qui deviendra sans doute réalité dans un avenir très rapproché. ..

    PS. Pour faire plaisir à M. Ménard, je vais reparler bientôt des vaccins…

    • lucbmenard dit :

      …vous dites : « sans doute… » cela équivaut affirmer être certain que cette satire deviendra réalité… exactement ce que font les climato-crédules et leur affirmation sur le RCA et la certitude quant à la réalisation des prévisions… le réchauffement sera de x degrés…et tout ça relié à l’Homme (genre)…
      Je l’ai dit pas plus tard qu’hier…je le répète : il n’y a pas de certitude en science… seulement des faits (données), des hypothèses à valider par l’expérimentation et les théories qui en découlent… toujours susceptibles d’être remises en question… oui, il existe des faits et évidences fortes…p.ex. la terre est ronde… demeure une maudite bonne hypothèse jusqu’à ce jour…vous, et vos contre vaccin, vous essayez de prouver le contraire…vous en faites une maladie…
      Alors… encore envie de faire des affirmations « gratuites » à propos des vaccins… avez-vous d’autres connaissances, hypothèses, faits scientifique solides, validés et capables de rivaliser avec ce que de VRAIS scientifiques proposent… si oui, dites-les afin de nous permettre d’en douter (une fois pour toute…), pas juste du bla bla en bi ou tri latéral avec vos deux comparses… D’ailleurs, c’est clos clos, clos le billet, même pour les procrastinateurs chroniques, désolé…
      Répondez, svp, à cette simple question peu scientifique si vous ne pouvez ABSOLUMENT pas vous empêcher d’en parler : y-a-t-il un lien possible à faire entre le vaccin et la décision que pourrait prendre un Ombudsman travaillant à la télé de RC quant à la possibilité de réviser la décision de son prédécesseur de façon à permettre la réouverture du débat puisqu’il a arbitrairement décidé de le clore parce qu’elle pouvait déplaire à un très grande nombre de scientifiques partout dans le monde qui pensent que l’Homme en est responsable… il se sentirait alors très très seul et très très petit dans ses culottes et que dire de son égo, qu’est ce sa femme va penser de lui, ses amis, le monde…allez, répondez, mais dans le nouveau billet ABSOLUMENT sinon, prière de vous abstenir?
      Merci,

      • lucbmenard dit :

        …une hypothèse, c’est une réponse potentiel à une question…oui, parfois, elle peut paraître définitive (p.ex. la terre est ronde, Dieu)…
        La force de la méthode réside dans l’ouverture sur d’autres possibilités, probabilités…
        La croyance c’est être certain de…
        (par ex. Dieu existe…Dieu n’existe pas…la terre est plate…)

      • Paul dit :

        D’abord (https://duberger.me/2021/06/02/la-dictature-de-la-tolerance/#comment-256968) M. Luc Bémol invite généreusement : « … Jacques, svp, revenez nous en parler (vaccin) dans la section : Lettre ouverte à l’ombudsman de RC… ».

        Plus tard, il rabroue en tapant du pied : « .. pas juste du bla bla en bi ou tri latéral avec vos deux comparses… D’ailleurs, c’est clos clos, clos le billet, même pour les procrastinateurs chroniques, désolé… ».

        Bien qu’il disserte à répétition sur la méthode, El Bémol tire dans toutes les directions à la fois. Il serait bien avisé de s’acheter des bottines pare-balles.

        La science derrière le développement de vaccins est quand même différente de la science ordinaire désincarnée, car elle rapporte gros.

        Après le fiasco de la fausse pandémie H1N1 en 2009 :
        « H1N1 outbreak “largest medical scandal of 21st century” »
        https://www.allaboutfeed.net/home/h1n1-outbreak-largest-medical-scandal-of-21st-century/

        On a le droit de se méfier un peu : les mêmes joueurs (Big Pharma + OMS), la même solution (vaccination massive), devenue obligatoire suite aux manœuvres opaques (solutions ambulatoires malicieusement discréditées).

        Les vaccins contre la fièvre porcine inutiles, achetés en masse et jetés aux poubelles, avaient aussi des effets secondaire dangereux, dont la narcolepsie.
        Et on a éventuellement trouvé qu’ils étaient pas mal plus fréquents que prévu.

        Quand Jacques exhorte à la prudence, il ne sort pas des théories de complot du sac, il se demande tout simplement : les comploteurs – vaccinateurs sans scrupules de 2009 (Big Pharma + OMS), sont-ils dignes maintenant de confiance quasi-automatique ?

    • lucbmenard dit :

      …un gambler peut être… qu’est ce qu’on pourrait vous offrir ou vendre comme idée pour vous encourager… même soudoyer s’il le faut…
      Je trouve ces solutions farfelues, mais ça l’air qu’on doive en arriver là (loterie, etc.) avec la carotte 🥕 pour éviter d’utiliser le bâton (100 000$)…
      C’est le genre de société dans lequel on vie…
      …ne comprenez vous pas qu’on a déjà gagné en se faisant vacciner…

      Bonne journée, 🙂🌈

      • Paul dit :

        Mr. Bémol clame la victoire sur le Covid-19 : « …ne comprenez vous pas qu’on a déjà gagné en se faisant vacciner… ».

        Et on mesuré cette victoire comment ?
        En comparant l’évolution présente aux courbes sans vaccins d’il y a douze mois ?

        Chez les Bémols, la foi transporte les montagnes.

comment éliminer un abonné indésirable ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s