LE GÉOPHYSICHIEN

Publié: 18 avril 2019 dans Uncategorized

pharmachienhhhh

 

Je viens de découvrir le site d’un sympathique pharmacien, vulgarisateur scientifique. Sous le pseudonyme Le Pharmachien il veut combattre et détruire des mythes pseudo-scientifiques.

Il a publié récemment une capsule qui m’interpelle à propos du changement climatique. Il trouve aussi qu’un petit garçon pose trop de questions.

Il ne semble pas connaître le p’tit vieux qui en pose encore plus sur le même sujet… et embêtantes par dessus le marché.

Aimeriez-vous voir un débat entre un pharmachien et un géophysichien sur le sujet des changements climatiques?

Écrivez-lui et envoyez-lui le lien de mon blog.

Publicités
commentaires
  1. Alain G. dit :

    Disons que la science…c’est pas son fort… bref, croire à l’homéopathie revient au même que croire à ses arguments…

    • Sylvain Latulippe dit :

      Parlez-vous toujours sans savoir. Le pharmachien a justement fait une émission complète où il déboulonne le mythe de l’homéopathie. Vous êtes bien comme votre idole, toujours à rabaisser les autres sans même les connaitre vraiment.

      • Paul S. dit :

        Monsieur Alain dit : “.. croire à l’homéopathie revient au même que croire à ses arguments…”.

        Monsieur Latulippe comprend : M. Alain prétend que le pharmachien faisait la promotion de l’homéopathie.

        La parabole, comme outil d’illustration, est un moyen de communication un peu plus sophistiqué que le premier degré habituel.

        Je pense de plus en plus, que l’on devient un climato-affecté parce qu’incapable de pensée non-triviale.

  2. rtremblay dit :

    bonne vulgarisation du RCA par le pharmachien : bravo Olivier Bernard !

  3. GH dit :

    Le gars (Olivier Bernard) est sympathique et je le crois sincère et honnête.

    Je le résume ainsi : Il s’excuse pour les erreurs commises, mais réitère sa confiance indéfectible au GIEC.

    Jamais il ne lui viendrait à l’esprit que le GIEC puisse être en conflits d’intérêts, par le fait qu’il soutient une théorie apocalyptique, qui le rend intéressant (et indispensable) à la face du monde entier.

    Si le GIEC ne promulguait pas la FIN DU MONDE, connaitrions-nous même le GIEC?
    Des ronds de cuir parmi des milliers d’autres.

    Mais oui je crois que le pharmachien apporterait du nouveau à ce blog. Ne serait-ce que sa réputation.

    Ça nous changerait des Réjean et des Guillaume.

    Et puisqu’il (Olivier) semble honnête. Qui sait?

    • Paul dit :

      Quelle est la différence entre l’honnêteté (tout court) et l’honnêteté intellectuelle ?

      Serait-ce l’intention d’enrichissement direct illicite vs la tolérance et la propagation des mensonges ?

      Si l’on n’est pas raisonnablement sûr de nos affirmations, alors on se tait !!!

    • Guillaume dit :

      « Ça nous changerait des Réjean et des Guillaume. »

      En quoi ? Je ne fais que souligner les nombreux sophismes et incompréhensions scientifiques qui déferlent abondamment sur ce blogue.

      Guillaume

      • Guillaume dit :

        Certains affirment que ce qu’on appelle effet de serre (ou forçage radiatif) viole le 2e principe de la thermodynamique qui, de façon simplifiée, permet de démontrer que la chaleur se transmet d’un corps chaud à un corps froid. En effet, comment l’atmosphère peut-il réchauffer la surface de la Terre étant donné qu’elle est plus froide que la surface ? A priori, ça semble avoir du sens, mais c’est une mauvaise interprétation du 2e principe. Même si le transfert net s’effectue toujours de la Terre vers l’atmosphère (donc en accord avec le 2e principe), une partie de la chaleur absorbée par l’atmosphère revient vers la Terre et diminue ainsi le transfert net, ce qui contribue à augmenter la température à la surface de la Terre, à augmenter la température des océans et à faire fondre les glaciers, entre autres. Dit autrement, l’atmosphère ne « réchauffe » pas la Terre en tant que telle, mais elle empêche une certaine quantité de chaleur de s’échapper vers l’espace, donc elle diminue le refroidissement… ce qui revient à un réchauffement.
        Vous pouvez consulter les liens ci-dessous.

        http://joannenova.com.au/2011/05/why-greenhouse-gas-warming-doesnt-break-the-second-law-of-thermodynamics/

        Guillaume

    • Guillaume dit :

      Au passage, parlant de conflits d’intérêts, faites donc quelques recherches sur les fameux Friends of Science auxquels le prof Du Berger est allé rendre visite récemment.

      Guillaume

      • GH dit :

        M. Guillaume,

        Au passage… vous n’avez pas daigné donner suite à ma demande d’explication du second principe de thermodynamique, vous qui semblez le maitriser aisément, suivant l’impression que vous avez laisser paraitre dans vos interventions.

        S.V.P. Refoulez votre humilité et expliquez nous en termes simples, si bien sûr votre intention est ici (sur ce blogue) de discuter, et non de seulement dénigrer.

      • Guillaume dit :

        Certains affirment que ce qu’on appelle effet de serre (ou forçage radiatif) viole le 2e principe de la thermodynamique qui, de façon simplifiée, permet de démontrer que la chaleur se transmet d’un corps chaud à un corps froid, et jamais l’inverse. En effet, comment l’atmosphère peut-il réchauffer la surface de la Terre étant donné qu’elle est plus froide que la surface ? A priori, ça semble avoir du sens, mais c’est une mauvaise interprétation du 2e principe. Même si le transfert net s’effectue toujours de la Terre vers l’atmosphère (donc en accord avec le 2e principe), une partie de la chaleur absorbée par l’atmosphère revient vers la Terre et diminue ainsi le transfert net, ce qui contribue à augmenter la température à la surface de la Terre, à augmenter la température des océans et à faire fondre les glaciers, entre autres. Dit autrement, l’atmosphère ne « réchauffe » pas la Terre en tant que telle, mais elle empêche une certaine quantité de chaleur de s’échapper vers l’espace, donc elle diminue le refroidissement… ce qui revient à un réchauffement.

        Il est donc faux d’affirmer que l’effet de serre (forçage radiatif) viole le 2e principe de la thermodynamique.

        Vous pouvez consulter les liens ci-dessous (et il y en a bien d’autres).

        http://joannenova.com.au/2011/05/why-greenhouse-gas-warming-doesnt-break-the-second-law-of-thermodynamics/

        Guillaume

  4. Pierre L. dit :

    Bonjour , je crois que ce serais une excellente idée car le Pharmacien est assez rationnel et assez bon vulgarisateur scientifique, de plus il a eu une tonne de problèmes avec l’histoire de la vitamine C.
    Je pense que ce pourrais être un débat très surprenant sur des bases scientifiques des deux côtés.
    Peux-être pourrait-on demander pourquoi dans le prochain rapport du GIEC prévu pour 2022 , sur 784  » experts »

    44% viennent des pays pauvres / émergeant
    53% nouveaux aux GIEC
    33% de femmes
    et pour finir : 0 géologiste

    • Paul S. dit :

      “.. Peux-être pourrait-on demander pourquoi dans le prochain rapport du GIEC prévu pour 2022 , sur 784 » experts »
      44% viennent des pays pauvres / émergeant ..”

      Même avant le Sommet de Rio, les onusiens n’ont jamais caché un des buts premiers de la lutte aux changements climatiques : soit la redistribution de la richesse mondiale des pays industrialisés vers le tiers-monde.

      La gauche nationale ou internationale ne crée pas la richesse, elle la spolie et la “redistribue”, en se prenant une petite commission en passant.

  5. Jean Pierre Rivest dit :

    Déjà le titre Le Pharmachien est de mauvais goût( pour être gentil) ; j’aimerais entendre les réactions si une émission aurait été baptisé « La Pharmachienne » ! !!!! pour la jugeote ça commence mal !

    • Paul S. dit :

      Monsieur Jean Pierre Rivest aimerait : “.. entendre les réactions si une émission aurait été baptisé « La Pharmachienne » !”

      Pourquoi pas : « Le Pharmachiot », car il jappe, juste pour se faire remarquer.

      Les canins climato-éduqués parleraient de “La Pharmachiotte” en constatant les propos pontifiants sur les changements climatiques, juste pour ne pas être du reste par rapport à l’élite bien pensante, mal renseignée, mais qui sait tout.

  6. eric doucet dit :

    C’est quoi son nom?

  7. Paul S. dit :

    Le prof se découvre des atomes crochus avec un disciple de Saint Damien : “.. un sympathique pharmacien, vulgarisateur scientifique ..”.

    Sympathique ? – mon mentor autoproclamé disait : “any man sporting facial hair has something to hide”. Alors …

    Entreprenant ? – Comme notre épicier national chez qui «On trouve de tout, même un ami». Des pilules dans les croustilles, peut être pas …

    Mais, serviable et dévoué, au point de soigner GRATUITEMENT un itinérant le soir de Noël ? – https://www.youtube.com/watch?v=giol2pJAwuY

    Ça, jamais !

  8. GH dit :

    Paul disait : «Sympathique ? – mon mentor autoproclamé disait : “any man sporting facial hair has something to hide”. Alors … »

    Ce n’est qu’une façon de dire qu’on aime pas les barbus ou les poilus. Ou qu’on est pilophobe?

    • Paul dit :

      Pilophobe? Moi ?
      Que nenni.

      Los barbudos cubains, avec Fidel et Che;
      Karl Marx et V. I. Lénine;
      David Suzuki et Steven Guilbeault;
      Manon Massé et Gabriel Nadeau-Dubois;
      Adolf Hitler et Joseph Staline;
      Al Gore (début des années ‘00) et Maurice Strong;
      Le prophète Mahomet et Rouhollah Moussavi Khomeini;
      Les talibans et les combattants du Grand khalifat;
      Dr Couillard et Alexandre Taillefer;
      Etc.., etc..

      Tous pourvus de pilosité faciale et d’agendas cachés ou inacceptables.

      Il y aurait toutefois une exception et elle est de taille, alors je postule : les images du Fils barbu sur la Croix ne sont pas factuelles.

      • Paul dit :

        La rigueur intellectuelle m’a empêché d’inclure aux pileux suspects le duo climato-égaré : Rejean Tremblay et Guillaume le scientifique.

        Dans l’intérêt de la science de profilage intellectuel, ces messieurs auraient-ils l’obligeance de confirmer leur état de pilosité faciale ?

      • Guillaume dit :

        Je suis barbu et je m’assume !

        Mais en ce qui concerne le groupe des climato-égarés, là je suis obligé de vous mettre dans ce cercle et de m’en exclure.

        Guillaume

      • Paul dit :

        Monsieur Guillaume contribue, en toute honnêteté, à la science du profilage pileux : “Je suis barbu et je m’assume !”
        CQFD.

        Le postulat original de mon ex-patron suédois, validé par Guillaume : “Any man sporting facial hair has something to hide”.

        Tout égaré que je suis, je conviens que chacun a droit à son petit jardin secret, sauf que pour les barbus c’est d’un grand champ qu’il s’agit.

        Maintenant, c’est à monsieur Rejean de faire son “coming out” pileux.

  9. GH dit :

    M. Paul,

    Qui est le BARBU conférencier que l’on aperçoit en frontispice du précédent billet de ce blog?

    Trouvez-vous que ce type a quelque chose de pas net?

    Je suis également barbu.

    • Paul dit :

      Monsieur GH,

      Vous confessez : “Je suis également barbu.”
      Je me disais bien qu’il y avait anguille sous roche.

      Tout d’abord, sachez que personne n’est parfait.
      Toutefois, si vous tenez vraiment à vous connaître, posez vous cette question : suis-je seulement barbu ou plutôt “un barbu” ?
      Ensuite, nous pourrons pousser l’investigation plus loin.

      Quant au prof “pas net”, pourquoi questionnez-vous son hygiène personnelle ?
      Les verts dans votre région, ont-ils commencé à imposer le rationnement d’eau chaude pour les douches ?
      Rien de neuf sous le soleil. Jadis, derrière le rideau de fer, l’eau chaude centrale dans les habitations n’était disponible que deux jours par semaine.

      Nos gauchistes verts ne font que boucler la boucle.
      Ils savent qu’avec ses 3% de réserves mondiales d’eau douce, Québec est en état de pénurie.

      Assurément, fin renard, le prof planifie ses nombreux déplacements en fonction de son allocation de douches permises, pour ensuite se récurer à la destination.

      Mais, je suis d’accord avec vous, pour souligner l’importance de sa démarche solennelle, le prof aurait dû porter un costume et cravate en présentant les excuses officielles du Québec aux albertains.

      Écolucidement,
      Paul

      NOTE : Les Réjeans, Guillaumes et Champagnes de ce monde qui déclinent l’Urgence d’agir pour le climat, se leurrent s’ils pensent pouvoir se doucher quotidiennement sous leur Régime Vert.

  10. Pierre L. dit :

    Hé bien comme tout le monde semble expert en loi de thermodynamique, moi je n’y comprends rien.
    Cependant continuons le débat sur l’effet de serre.

    Tiré de l’excellent site : https://principia-scientific.org/

    voir ce vidéo surtout au alentours de 7 minutes.
    https://principia-scientific.org/critical-thinking-climate-change/

    • GH dit :

      Bonjour M. Pierre L.,

      Bien que je sois déjà un sceptique convaincu, le video que vous nous présentez, ne m’a pas convaincu de grand chose de plus. Au contraire, le ton préremptoire et méprisant du type s’apparente tellement au discours des adeptes du RCA, que je me suis remis à douter.

      Il n’explique rien n’expose rien, il ne fait que critiquer et démolir.

      Les hypothèses sont fausses et les analyses sont faussées, et donc les conclusions sont fausses, point.

      C’est un peu court non?

      • Pierre L. dit :

        M.GH, Je suis d’accord a 100 % avec vous , le type en question est arrogant , prétentieux et pas un très bon communicateur.

        Ce que je trouve intéressant dans sa démonstration c’est qu’il explique la logique pour démolir les thèses des 3 universités. Ce qui revient pour lui a la théorie de la  » terre plate « .
        Bien entendu, je ne comprends rien de fomules énumérées.

        Je pense que dans ce débat il est important d’avoir beaucoup de logique et de faire attention aux erreurs de raisonnement.

  11. Luc B. Ménard dit :

    Pour répondre à Guillaume, l’atmosphère réchauffe la terre. D’ailleurs, s’il n’y avait pas l’air, la température sur terre serait -18C au lieu de 15C, soit une différence de 33C.
    Pour ce qui est du réchauffement global, je vous propose et aux bloggeurs de consulter les travaux du Dr Peter L. Ward. Il met en évidence le rôle des volcans et la réduction de la couche d’ozone pour l’expliquer.
    Voici un lien, mais il y en a d’autres (youtube: greenhouse gazes cannot physically cause the warming).

  12. Kathleen dubreuil dit :

    Pharmachien? Mouahahahah!!!
    La démagogie su service de la « bien-pensante » J’en ai des réactions épidermiques juste à voir sa face!

    • Paul S. dit :

      Madame Kathleen dubreuil s’exclame : “La démagogie su service de la « bien-pensante »”.

      Dans les démocraties méritocratiques, c’est en flattant la bien-pensance ambiante que l’on se fait remarquer. Peu importe l’insignifiance du propos.
      Soyez assurée madame que monsieur Olivier Bernard figure déjà en bonne place sur les listes des individus “ministrables” aux mains des éminences grises qui dirigent nos partis politiques.

      Un de ceux qui vont voter pour le futur ministre, n’a-t-il pas dit ci-haut : “Le gars (Olivier Bernard) est sympathique et je le crois sincère et honnête.”
      De la musique douce aux oreilles des manipulateurs politiques.

Répondre à eric doucet Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s