EXCUSES QUÉBÉCOISES  DEVANT LES AMIS DE LA SCIENCE

Publié: 14 avril 2019 dans Uncategorized

FOS01

C’était mercredi soir dernier à la réunion annuelle de la Friends of Science Society au Red and White Club de l’Université de Calgary. Le thème de cette 16ième conférence était Polar Bears and Solar Flares – Ours polaires et éruptions solaires- Les deux conférenciers invités étaient Susan Crockford zoologiste de l’Université de Victoria (Colombie Britannique) et Willie Soon astrophysicien et chercheur indépendant.

J’avais demandé aux organisateurs d’adresser quelques mots à l’auditoire au nom de mes concitoyens québécois.

Michelle Stirling : « As you know, Albertans were deeply hurt and angry when and how Quebec Premier Legault rejected a bid to restart Energy East.  Tonight we have someone who came all the way from Quebec to see Dr. Crockford, (as he translated her book into French) – and he made a special request to speak to you and apologize for his premier’s remarks.  Reynald Du Berger is a man of many accomplishments in Canada and internationally. He is a Fellow of Engineers Canada, a retired professor of geophysics at the University of Quebec, a seismologist, a frequent talk show guest on Quebec radio stations, a member of the Climato-Realistes of France and a true…FRIEND OF SCIENCE. Reynald… »

  • Thank you Michelle.. you said it all… almost… We need Energy East, we need your oil, which is not dirty as Mr. Legault regrettably said. If we can afford good schools, good hospitals and good day care for our children,  thanks to your oil. Sincerely,  I wish my fellow citizens of Quebec will start drilling soon for our own oil and gas, finally get off equalization, and… begin paying you back. Thank you very much dear Friends of Science and enjoy your evening.

Voici le communiqué de presse en rapport avec cet événement, suivi de quelques photos prises par mon frère Jean. Merci à Michelle, à Friends of Science et à l’Université de Calgary, laquelle a accueilli chaleureusement et surtout courageusement,  des scientifiques climato-réalistes sur son campus.

FOS02FOS04FOS03FOS05FOS06FOS07FOS08FOS09FOS10

 

 

 

Publicités
commentaires
  1. pierreb1 dit :

    Bravo à tous ! Congrats to all !

  2. Paul S. dit :

    Cher Prof,

    Si vous continuez comme ça et contredisiez publiquement sa grande tribu des climato-chieux du Québec, votre collègue pétrophobe vous fera inscrire sur la “no-fly list”.

    Merci de montrer à nos concitoyens de l’Ouest que les québécois décents existent.

    Paul S.

  3. apouliot2013 dit :

    Bien fait!

    >

  4. Trevor Marr dit :

    Oil and Fossil Fuels are a Cure and Not a Curse at all and CO2 is a Trace Gas that is needed for our survival! The Demonization by the Left of these items is only a failed agenda powered by Greed and Hypocrisy! Stand up for Alberta and Question the Left, who are they Really working for if not Canada?

    • Paul S. dit :

      Mr. Marr said : “Stand up for Alberta ..”.

      Today, the pre-agreed Quebec governing party’s line is : there is no social consensus in Quebec for the Alberta oil transiting through the province to the world market.
      What a load of crap !

      To achieve a consensus there needs to be a debate. We only hear from the left and the idiots who gobbled the climate warming hoax.

      No one tells the Quebeckers that to fight the hoax, the taxes will go up and with Alberta not being able to provide the equalization funds anymore, our income taxes will increase substantially, by several thousands per family. Probably, even those low income earners (40 %), spared up to now, will have to pay up.

      That kind of argument would quickly change the “social consensus” and the Alberta oil could quickly be the “cure”, as it should.
      Our premier, with his CPA credentials, surely knows that.
      Instead, he talks about the “dirty oil”, to placate the climate activists that abound in Quebec.

      • Paul S. dit :

        A slip of tongue : “to fight the hoax” should read “to fight the climate changes according to the hoax”.

        If the former was true, the money would be well spent.

    • Paul S. dit :

      Mr. Marr said : “.. Question the Left, who are they Really working for if not Canada?”.

      Possibly, without knowing, the lefties work on their own demise as the free people on behalf of a few “world elite” cookoos who dreamed up the “New World Order” back in the seventies.

      The Global warming hoax is the means seized by the power hungry United Nations (IPCC and many other agencies of UN), not the scientifically proven condition that we could control at all.

      De-carbonization ==> de-industrialization ==> impoverishment ==> social unrests + Western democracies decline ==> NWO with the UN at the helm.

  5. Réjean Bruneau dit :

    Bravo monsieur Duberger ….. l’histoire vous placera comme le premier à avoir combattu l’hystérie non fondée anti pétrole !

  6. jean Pierre Rivest dit :

    Merci de partager avec nous vos voyages et votre passion pour la science !

  7. gaétan gaudreault dit :

    bordel que vous êtes courageux on a besoin d’homme comme vous au québec et canada tellement fier de ce vous représenté continué votre bon travail vous ouvré les yeux à beaucoup de monde. merci infiniment.

    • rtremblay dit :

      J’aimerais savoir s’il y a des scientifiques (des vrais) qui travaillent pour l’université de Calgary qui sont dans « Friends of science » ?

      qui sont les scientifiques qui avancent que le soleil est le facteur principal des changements climatiques ?? bien entendu Willie Soon ne compte pas pour ma part dans le lot des vrais scientifiques 🙂

      • Reynald Du Berger dit :

        Je vous suggère de poser votre question à Friends of Science , à Michelle Sterling , chargée des communications.

      • Normand dit :

        Bonjour M. Tremblay,

        Vous dites ; « qui sont les scientifiques qui avancent que le soleil est le facteur principal des changements climatiques ?? bien entendu Willie Soon ne compte pas pour ma part dans le lot des vrais scientifiques »

        Je me souviens que lorsque Willie Soon et Sallie Balunas (2 astro-physiciens à Harvard) avaient sorti leur étude sur l’importance du soleil sur le climat (en 2003), les « réchauffistes » unanimement, ont attaqué l’étude et affirmés que le soleil n’avait pas d’influence.

        POURTANT, quelques années plus tard, lorsque ces mêmes « réchauffistes » ont dû trouver des explications au Hiatus décrit dans le Rapport AR5 de l’IPCC (2013), tout à coup, le soleil AVAIT eu une influence en étant un facteur important qui avait contribué à contrer le réchauffement anticipé !

        Alors, si vous voulez des noms de scientifiques qui ont signé des études mentionnant que le soleil a eu le pouvoir de modifier le climat (en ayant « saboté » le réchauffement prévu par les modèles) ;
        Professor Julia Slingo OBE, Professor Stephen Belcher, Professor John Mitchell FRS OBE, Professor Adam Scaife, Rosemary Eade, Dr John Kennedy, Rachel McCarthy, Dr Colin Morice, Dr Matthew Palmer, Dr Doug Smith, Dr Peter Stott, J. Hansen, M. Sato, R. Ruedy, Morris A. Ward, Pr Piers Forster, Dr. Judith L. Lean, Stephan Lewandowsky et al, Huber and Knutti, Schmidt G A, Shindell D T and Tsigaridis, etc…

        Quelques exemples de ce qu’ils ont écrit :

        « The first study attributes the warming hiatus to external radiative forcings, such as decreasing solar irradiance »
        « … he estimates natural influences might have led to some cooling: a relatively quiet Sun might have been responsible for a reduction… »
        « A reduction in total incident solar radiation forcing played a significant cooling role over 2001–2010 »
        « A downturn in solar energy reaching the earth may also be contributing to the plateau »
        « There is no doubt that the declining phase of the 11-year cycle of total solar irradiance has contributed to a reduction in incoming energy over the first decade of the 21st century »
        « At the same time, the Met Office wrote that the slow-down demonstrates a “need for better continuous long-term records of the net radiation at the top of the atmosphere in general, and of solar radiation in particular, to understand decadal changes in global climate »
        « …This lack of overall warming is analogous to the period from 2002 to 2008 when decreasing solar irradiance also countered much of the anthropogenic warming… »
        « In addition, updated solar and stratospheric aerosol forcings from observations explain a cooling trend of similar magnitude »

        Je me suis arrêté car j’en trouvais trop (chez les réchauffistes) !!!

  8. Luc Ménard dit :

    Merci Messieurs Duberger de votre initiative!

  9. rtremblay dit :

    est-ce que vos amis albertains vous ont remis un chèque (pour la taxe carbone non payé) pour leurs émissions de GES.

    L’Alberta une province beaucoup moins populeuse que le Québec produit trois fois plus de GES que nous. Avez vous le courage de leur exiger au lieu de faire « la crêpe » devant eux !

    https://www.lapresse.ca/actualites/environnement/201904/17/01-5222501-le-petrole-albertain-plus-polluant-que-tout-le-quebec.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_cinemaStandard__4470813_section_POS4

    un autre article de la presse d’aujourd’hui sous la plume du Dr François Reeves montre aussi les coûts de vos émissions de GES qui sont soit dit en passant très élevées

    • Paul dit :

      Monsieur Tremblay : où est donc votre chèque personnel de dédommagement aux familles albertaines Smith, Johnson, Anderson, Brown, Wilson, Thompson, Taylor, Jones, Campbell, Scott, Miller, Peterson, Williams, Nelson, Martin, Johnston, Clark, White, Davis, Thomas, Robinson, Stewart, Jackson, Mc Donald, Young, etc.., pour les milliers de dollars payés par chacune d’elles en trop depuis des décennies pour alimenter le fonds de la Péréquation dont le Québec est le principal bénéficiaire ?

      Pourquoi leur pétrole n’a pas servi à enrichir les familles albertaines au lieu de payer des patentes québécoises dont les CPE syndicaleuses ?

      Franchement, avec vous les solidaires, on ne sait pas où finit l’innocence et commence la bêtise la plus crasse.

      L’auteur Croteau de l’article à la Presse se préoccupe du fait que le “Canada est responsable de 1,6 % des émissions mondiales de GES”, mais ne dit rien du plus grand producteur des GES : la Chine.
      Tandis que le Canada s’est engagé à réduire ses émissions à coups de milliards, la Chine s’est engagée au Dîner des cons parisien de 2015 à continuer d’augmenter les siennes.
      Ça, les journaleux verts, n’en parlent jamais.

      À propos de ce disciple d’Esculape, membre du Cercle scientifique David Suzuki :
      “Invité par des médecins de famille à donner une conférence… le Dr François Reeves ira jusqu’à Paris, Marseille, New Delhi, le Maroc, en passant par toutes les provinces canadiennes pour donner, à des dizaines de reprises, des présentations sur ce qu’on nomme aujourd’hui la cardiologie environnementale, ou écocardiologie.”

      Quelqu’un connait-il l’endroit où se trouve la plantation “François Reeves, M.D.” des baobabs-airmiliens ?

  10. rtremblay dit :

    réponse à M. Normand qui croit qu’il me présente un trou dans lequel je vais m’enfoncer alors que je vais vous présenter mon point de vue et peut-être éviter que vous ne vous enfonciez plus dans votre propre trou 🙂

    1) Willie Soon n’est pas chercheur à Harvard et n’a jamais été chercheur à Harvard. Il était chargé de projet à un institut associé à l’Université de Harvard. Il obtient son financement de recherche de l’industrie pétrolière. Est-ce bien ou mal je ne ne sais pas , mais c’est un fait pareil !!!

    2) le plateau supposé ….c’était dans les années 2000 à 2010. Depuis ça a évolué l’information sur le TMAG. Il y a eu 2014, 2015, et oui 2016, 2017 et encore 2018.

    à ce titre berkerley earth vient à nouveau de publier une mise à jour de l’évolution de la température:
    http://berkeleyearth.org/2018-temperatures/

    il m’apparait assez clairement que le TMAG continue d’augmenter … tout comme le CO2.

    et 2019 se classera comment en cette année El-nino. à suivre

    Vous trouverez aussi sur leur site leur avis sur le lien entre CO2 et TMAG…. et aussi le soleil et vous lirez clairement qu’il n’y en a pas pour expliquer que le soleil est le facteur principal qui expliquerait la hausse du TMAG. Le soleil est trop constant… même dans ces variations.

    les « friends of n’importe quoi » en font leur slogan (le soleil bla-bla) mais ça ne fait pas que la science du climat appuie cette thèse. J’ai lu un peu sur leur site internet leur argumentaire et c’est assez facile de comprendre qu’ils font des liens pour tenter d’appuyer leurs arguments… Mais ça ressemble plus à un château de carte assez facile à démonter !!

    • Reynald Du Berger dit :

      rtremblay dit « Mais ça ressemble plus à un château de carte assez facile à démonter !! » alors tentez de le démonter en répondant à mes 7 énoncés que je vous rappelle pour la nième fois, vous n’avez répondu à AUCUN alors les revoici:
      Les climato-alarmistes et climato-crédules affirment que :
      1- il y a un réchauffement climatique depuis le début de l’ère industrielle
      2- ce réchauffement est essentiellement dû à notre consommation de carburants fossiles causant l’émission de gaz à effet de serre (GES)
      3- si l’on ne réduit pas ces émissions de GES, nous nous précipitons tout droit et de façon accélérée, vers des températures moyennes annuelles globales (TMAG) qui nous mènent à la catastrophe, voire à l’apocalypse, d’ici à la fin de ce siècle.
      Ils prétendent que leurs trois affirmations sont sûres à 95%, comme l’American Geophysical Union, -dont j’ai honte d’avoir été membre pendant plus de 35 ans- , l’a déclaré dans son déplorable manifeste. Ils prétendent également que 97% des scientifiques aptes à se prononcer sur le sujet, penchent en leur faveur.
      De mon côté, si j’admets (1), j’exprime des doutes sérieux sur (2) et (3). Je pense que les températures prédites pour la fin du siècle sont nettement exagérées. J’oppose donc à leurs affirmations les 7 énoncés suivants, que je les invite à commenter, ou à tenter de contredire.
      1- Il n’y a aucune preuve d’un réchauffement climatique anthropique (RCA) significatif.
      2- Il n’y a pas de consensus dans la communauté scientifique à ce sujet. Le pseudo 97% , lancé par l’article des Australiens Cook et. al., ne résiste pas à l’analyse critique. Aucune étude , aucun sondage parmi la communauté scientifique apte à se prononcer ne démontre, à ma connaissance, un quelconque consensus. Et puis, comment identifie-t-on un scientifique apte à se prononcer?
      3- Il n’y a aucune observation ni aucune donnée qui démontre que les événements météorologiques dits « extrêmes » les ouragans , sécheresses, inondations, typhons, tornades deviennent de plus en plus fréquents et sévères à cause de ce supposé RCA.
      4- Au fur et à mesure que le temps passe et que les données et observations s’accumulent, les prévisions issues des modèles climatiques s’écartent de plus en plus des observations par satellites et par ballons sondes.- i.e. Le climat réel s’éloigne de plus en plus du climat virtuel, donc les modèles sont entachés d’énormes erreurs , et ces modèles sont donc invalides-
      5- Il n’y a aucune accélération observée de la montée du niveau des océans.
      6- La température moyenne annuelle globale (TMAG) baissait entre 1945 et 1970 pendant que nos émissions de CO2 augmentaient rapidement. Cette TMAG stagne ou augmente à peine depuis maintenant plus de 20 ans en dépit du fait que 40% de toutes les émissions humaines de gaz à effet de serre l’ont été au cours de ces mêmes 20 dernières années. Les climato-alarmistes ont-ils une explication ?
      7- Des chercheur$,, politique$, groupe$ activiste$ et média$ y trouvent leur compte et ont de$ intérêt$ évident$ à entretenir le dogme, l’ignorance, la peur et donc la crédulité climatique.
      Si certains de ces énoncés peuvent être démontrés comme faux, je m’inclinerai. J’invite en attendant mes concitoyens à faire preuve de rigueur de pensée, puisque c’est de science qu’il s’agit et à ne pas hésiter à mettre en demeure ces scientifiques, médias, politiques et groupes activistes de prouver leurs affirmations.

    • Reynald Du Berger dit :

      rtemblay vous dites « j’ai lu un peu… « ….. lisez donc ceci, voici les 1 500 milliards $$$$ derrière le lobby climato-alarmiste et climato-crédule. Une honte !

      https://www.contrepoints.org/2015/08/31/219567-les-1500-milliards-du-lobby-climatique?fbclid=IwAR3E9X7Lr98bAOoH2pgqD4aKk-iVSOqLYub0DRUelh1myJYhWA-wMyTcAV0

    • Paul dit :

      R.T. : “Vous trouverez aussi sur leur site leur avis sur le lien entre CO2 et TMAG…. et aussi le soleil ..”

      SVP Réjean, les adresses exactes de pages sur ce site traitant spécifiquement de ces sujets.

      Je sais, chercher forme la jeunesse, mais se rendre vite au but permet de la garder.

      Merci,
      Paul

      • Paul dit :

        M. Rejean,

        Ce “lien entre CO2 et TMAG” que vous nous avez promis sur le site “berkerleyearth.org” existe-t-il ou vous avez seulement fait du bruit de la bouche ?

        Comme pour l’explication à notre portée de l’entropie que vous avez promise à Mr GH, j’attends toujours.

        Merci d’avance,
        Paul

  11. Pierre L. dit :

    Je comprends pas pourquoi il n’y a pas moyen de s’entendre avec l’Alberta.S’ìls construisaient des pipelines pour transporter leur gaz et pétrole et qu’en échange , ils nous feraient un prix du pétrole de 80 ou 90 % du prix mondial ?

    Je serais bien content d’acheter du pétrole albertain.

    • Paul S. dit :

      Il y a un cas analogique, avec des arrangements spéciaux : le transit du gaz russe par le territoire ukrainien, vers le marché européen.
      (https://oilprice.com/Energy/Energy-General/Russia-Ukraine-Enter-Gas-Transit-Talks.html)

      Toutefois, en considérant la péréquation, ne sommes-nous pas déjà dédommagés ?
      Le montant de 11.7 milliards $ sur les dépenses de 103.7 milliards $ du Québec en 2018, soit 11.3 %, ce n’est pas négligeable.
      Surtout en considérant l’alternative : puiser dans la poche du contribuable québécois.

      Pourquoi penser que le droit acquis de recevoir la péréquation est un droit absolu ?

      Il y a aujourd’hui plus de séparatistes en Alberta qu’au Québec et la déclaration idiote de M. François Legault n’a pas aidé.

      Si cette province quittait le Canada, son obligation de contribuer au fonds de la péréquation (ça porte un nom différent) s’étendrait aussi.

      Le droit de passage que nous serions alors en mesure de percevoir serait sûrement moins élevé que les 11.7 milliards $, en considérant la probabilité d’une entente future d’Alberta avec la Colombie britannique et les interventions américains pour contrôler le prix en décourageant l’accès au marché européen.

  12. Jacques dit :

    Dans le Devoir du 20 avril, un article relatant en détail le profond désespoir de Dominic Champagne devant l’inaction du Québec concernant le combat contre les changements climatiques:
    https://www.ledevoir.com/societe/environnement/552606/dominic-champagne-se-vide-le-coeur

    Je retiens en particulier cette déclaration de M. Champagne:
    ‘Je dis simplement qu’il faut tous s’unir pour le climat’

    Une déclaration évidemment vide de sens. Mais voyons ce qu’en pense Jordan Peterson:

    Jordan Peterson n’est pas un scientifique, ce qui ne l’empêche pas d »être brillant, plus brillant même que bien des scientifiques qui disent n’importe quoi. Si vous avez l’intention de l’affronter dans un débat, vous avez intérêt à bien vous préparer…

    Note: la gentille madame qui a posé cette question à Jordan Peterson doit se dire qu’elle aurait mieux fait de se la fermer…

    • Paul S. dit :

      M. Jacques dit : “Jordan Peterson n’est pas un scientifique, ce qui ne l’empêche pas d »être brillant, plus brillant même que bien des scientifiques qui disent n’importe quoi.”

      Cela s’appelle être un intellectuel.

      Parmi ses sujets préférés : l’effet d’éteignoir de la rectitude politique sur le débat d’idées dans les sociétés post-modernes.

      Mais la gauche qui établit les tabous et les concepts intouchables balisant la dite rectitude politique, n’a jamais été connue pour son ouverture au débat d’idées, sauf quand il s’agissait d’encenser les siennes.

    • Pierre L. dit :

      Merci Jacques de m’avoir fait connaitre Jordan Peterson. Je n’en avait jamais entendu parler avant.

      Je pense que oui il est un scientifique, en fait psychologue. Qu’importe il est très brillant et très intéressant à écouter.

  13. rtremblay dit :

    je crois que si vous vouliez vraiment chercher et révéler la vérité vous ne feriez pas que rencontrer John Christy de UAH. vous iriez aussi lire et discuter avec Carl Mears de RSS.

    Mears a montré comment corriger le modèle de UAH qui soit dis en passant en sont rendus à leur sixième version UAH 6.0

    Autres points révélateurs. Avant la fin de l’année 2017, Roy Spencer a publié les résultats de 2017 du TMAG par ces mesures satellitaires. il devait bien y avoir une raison d’étre si empressée ??

    • Reynald Du Berger dit :

      et vous rtremblay avec quel grand climatologue dînez-vous ? Vos amis Steven Guilbault et Dominic Champagne ? lesquels se foutent de vous de toute façon… je vous imagine péniblement taper sur votre google des mots clés pour tenter de repérer la bullshit que les réchauffistes incultes crachent sur ces grands chercheurs que sont Spencer et Christy.

    • Reynald Du Berger dit :

      rtrembaly les rapports prédictifs d’Environnement Canada et Ouranos sont pure bullshit. AUCUNE méthodologie valable ne leur permet d’arriver à des conclusions de rythmes de réchauffement « doublés » ou de « en 2030, la saison de ski bla bla bla devrait (conditionnel) gnan gnan gnan » Je vous laisse croire cette bullshit pour laquelle on m’a arraché des taxes et impôts. Vous êtes d’une naïveté …

      • Paul dit :

        Le prof s’emporte : “.. les rapports prédictifs d’Environnement Canada et Ouranos sont pure bullshit. AUCUNE méthodologie valable ne leur permet d’arriver à des conclusions ..”.

        Leur méthodologie est simple : la science par spéculation au moyen de modèles informatiques. Rien de plus et rien de moins.
        Leur seule obligation de résultat : faire peur et l’entretenir.

        En informatique on dit : “garbage in and garbage out”.
        En science spéculative du climat, ça devient : “bullshit in and bullshit out”.

  14. rtremblay dit :

    Très pertinent et en lien avec le sujet du post ce texte de Mario Dumont. vous devriez faire lire ce texte à vos amis de l’alberta ainsi qu’à leur nouveau pm.

    Taxer les entreprises polluantes pour les forcer à changer leurs pratiques environnementales. Un beau mécanisme de marché capitaliste. les pétrolières seraient avisées d’embarquer dans le marché du carbone avant que le prix ne monte trop et qu’il soit contraint de payer plus chère.

    ils peuvent aussi faire l’achat de crédits carbones directement d’entreprise à entreprise. Même pas obliger de passer par le gouvernement.

    Je me pose la question à savoir si Hydro Qc, ne pourrait pas leur vendre des crédits carbones ??

    https://www.journaldemontreal.com/2019/05/15/scheer-et-la-taxe-carbone

    • Reynald Du Berger dit :

      qu’appelez-vous entreprises « polluantes » ? quelle est la nature , l’intensité et quelles sont l;es conséquences de cette « pollution »… quelles sont les retombées sociales et économique à opposer et mettre en balance avec cette « pollution »… quatre questions que je vous pose et auxquelles j’attends des réponses . Combien de $$$$$$$$$$$$ de taxe (refilées au consomateur) vs combien de $$$$$$$$$$$ et jobs créés et vies sauvées sans taxe ?

      • rtremblay dit :

        On met une taxe et les moyens qui vont avec pour réduire les émissions de GES ou on attends et la facture sera plus grandes après car on aura de la difficulté à contrôler les conséquences ? On attends combien de temps ? ou on crée des opportunités d’affaire ?

        Je préfère la taxe que la réglementation gouvernementale. La taxe et les crédits CO2 sont une occasion d’affaire pour les entreprises qui développent des moyens qui réduisent ou captent les émissions de GES. Les entreprises qui sont émettrices elles peuvent continuer à opérer et avoir le temps de s’adapter.

        Ils ne faut pas oublier que les entreprises émettrices de GES émettent également des polluants, néfastes pour notre santé autres que le CO2. Vous connaissez des moyens de ne pas émettre des composés gazeux néfastes pour notre santé en utilisant des combustibles fossiles ?

        Je vous mentionne aussi que chaque domaine de la production industrielle a un protocole de calcul pour comptabiliser les émissions de GES selon des normes internationales.

        Vous pourriez vous inscrire à cette formation du ministère de l’économie du Québec

        https://www.economie.gouv.qc.ca/fileadmin/contenu/formations/autres/marche_carbone_plan_cours.pdf

      • Reynald Du Berger dit :

        « émettent également des polluants, néfastes pour notre santé autres que le CO2. « … en quoi le CO2 est-il polluant?

    • Reynald Du Berger dit :

      rtremblay, affirmez-vous que l’activité humaine est le principal facteur qui influence la TMAG de manière significative ? juste oui ou non, pas de commentaire .

      • rtremblay dit :

        R: OUI

        note : je ne comprends pas pourquoi vous reposez toujours la même question ?

        souffrez vous d’un TDAH ?

      • Reynald Du Berger dit :

        Vous répondez oui, alors prouvez-le nous svp. pas droit aux nounours poaires, ni aux océans qui montent, ni aux glaciers fondants, ni aux événement méréo « extrêmes »… tous faux d’ailleurs comme arguments… je veux une PREUVE de votre affirmation. Prouvez-nous votre affirmation.

  15. Jacques dit :

    Une taxe sur le carbone (on devrait dire sur le CO2) est une taxe et même dans l’éventualité peu probable où les sommes récoltées étaient remises aux contribuables, il est quasi impossible que ceux-ci en sortent gagnants, pour deux raisons: premièrement, cette taxe est régressive et ce sont les plus pauvres qui seront les plus durement touchés à mesure que le prix du carbone augmentera (et il est certain qu’il augmentera); ensuite, il s’agit d’une taxe qui touche la totalité des biens et services que nous consommons.

    Ensuite, contrairement aux prétentions des partisans de cette taxe, les émissions de CO2 ne diminueront pas. Est-ce que les émissions au Québec ont diminué depuis que le gouvernement Couillard a instauré la bourse du carbone avec la Californie ? La réponse est non. Est-ce que la consommation d’essence diminue à cause des taxes sur cette dernière? La réponse est encore non. Le seul résultat de toutes ces mesures est un appauvrissement collectif au nom d’un guerre insensée et absurde contre le carbone. Et il est important de mentionner que ces taxes ne sont en aucun cas des taxes sur la pollution, puisque le CO2 ne possède aucune caractéristique qui en ferait un polluant.

    Pourquoi le Canada devrait-il réduire ses émissions de CO2? Pour contenir un hypothétique réchauffement global? Est-ce qu’on peut penser sérieusement qu’en diminuant de 20% ou même de 30% nos émissions qui constituent à peine 2% des émissions mondiales, on contribuera à éviter un éventuelle catastrophe climatique? Il faut être particulièrement ‘déjanté’ (déconnecté de la réalité) pour croire une chose aussi insensée.

    En terminant, je suggère une lecture à ceux qui, comme M. rtremblay, croient que les taxes sur le carbone et les crédits carbone (on parle alors de bourse du carbone) ont quelque chose à voir avec la lutte à la pollution et au réchauffement climatique: il s’agit d’un article très documenté par des faits et non des spéculations; le journaliste d’investigation américain Matt Taibbi en est l’auteur et il a été traduit en français ici: https://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/goldman-sachs-la-grande-machine-a-59168

    C’est un historique très instructif sur les grandes bulles financières et la banque Goldman Sachs. Lisez attentivement ce qui concerne la bulle no. 6 intitulée ‘Le réchauffement global’ …

  16. rtremblay dit :

    le CO2 est un GES,

    le CO2 contribue à l’acidification des océans (en fait le pH baisse même si de base il est à pH supérieurs à 7 … donc alcalin)… vous savez ce que je veux dire..

    d’autres composés secondaires sont émis pendant la combustion de combustibles fossiles et ils sont néfastes pour la santé. du CO c’est néfaste pour la santé, entre autres.

    combien de composés, de gaz sont émis pendant l’exploitation des sables bitumineux… et sont dangereux pour la santé des travailleurs en contact lors des opérations : pouvez vous nous donner une réponse claire ?

    à des concentrations supérieures à le CO2 devient aussi toxiques.

    « C’est un gaz présent dans l’air que nous respirons chaque jour. Il est inoffensif à basse concentration mais il a des effets dangereux (perte de conscience, asphyxie) quand les concentrations dans l’air dépassent ….
    faites vos recherches à ce sujet , googlez, vous verrez bien !

    stp arrêtez de juste dire que le CO2 aide à la croissance des plantes. ce ne sont pas une augmentation de 50 ou 100 ppm qui fait une différence mesurable sur l’augmentation de croissance dans une serre.

    • Reynald Du Berger dit :

      rtremblay, on vous a demandé une preuve, – une seule suffira- , de votre affirmation. On attend cette preuve, ensuite on passera à d’autres questions. Présentez-nous donc cette preuve de votre affirmation d’un RCA significatif et principale cause de la variation de la TMAG.

  17. rtremblay dit :

    au sujet de votre autres questions : je prends un grand respire pour vous répondre car j’ai le sentiment que vous ne lisez pas mes propos !

    Mais bon je me répète …..

    Je vous ai référé les commentaires de Bekerley Earth très récemment à ce sujet.
    http://berkeleyearth.org/summary-of-findings/

    • Reynald Du Berger dit :

      rtremblay, on vous a demandé une preuve, – une seule suffira- , de votre affirmation. On attend cette preuve, ensuite on passera à d’autres questions. Présentez-nous donc cette preuve de votre affirmation d’un RCA significatif et principale cause de la variation de la TMAG.

    • Reynald Du Berger dit :

      @rtremblay qui écrit «  »En résumé la preuve elle existe de la corrélation entre TMAG, CO2 anthropique. Des gens plus talentueux que moi dans le domaine de la climatologie l’ont étudié et je n’ai pas de raison de ne pas me fier à leur propos. Surtout que le directeur de Bekerley Earth était dans le camp climato-septique avant de réaliser cette immense projet »

      Il y a aussi une bonne corrélation entre TMAG et prix du maïs, prix des journaux, prix de l’or… etc… ils augmentent ensemble..

      On ne vous demande pas des « corrélations », on veut une PREUVE de votre affirmation que l’homme est LE facteur qui contrôle TMAG.

      Avouez qu’il n’y a PAS de preuve ensuite on poursuivra la discussion.

      • rtremblay dit :

        je vous rapporte les propos de Bekerley Earth dans la section ‘summary finding’.

        « Many of the changes in land-surface temperature can be explained by a combination of volcanoes and a proxy for human greenhouse gas emissions. Solar variation does not seem to impact the temperature trend. »

        After accounting for volcanic and human effects, the residual variability in land-surface temperature is observed to closely mirror (and for slower changes slightly lead) variations in the Gulf Stream.

        aussi

        Berkeley Earth also has carefully studied issues raised by skeptics, such as possible biases from urban heating, data selection, poor station quality, and data adjustment. We have demonstrated that these do not unduly bias the results.

        l’article au complet est ici:
        http://static.berkeleyearth.org/pdf/berkeley-earth-summary.pdf

        les auteurs sont : David Brillinger1, Judith Curry2, Robert Jacobsen3, Elizabeth Muller4, Richard Muller3,4 (chair), Saul Perlmutter4, Robert Rohde5, Arthur Rosenfeld3, Charlotte Wickham1, Jonathan Wurtele3

        Des spécialistes qui s’y connaissent en physique, climatologie, mathématiques, etc..

        je site aussi une phrase de cet article:

        « Some of the scientists on the Berkeley Earth team admit surprise that the new analysis has shown such clear agreement between global land-temperature rise and human-caused greenhouse gases. “I was not expecting this,” says Richard Muller, “but as a scientist, I feel it is my duty to let the evidence change my mind.”

        http://static.berkeleyearth.org/pdf/berkeley-earth-announcement-jul-29-12.pdf

        J’ajoute un autre élément d’information :
        les résultats de Bekerley Earth sont datés de 2012. depuis il y a eu les années 2014, 2015 et aussi 2016 et son record, 2017 et 2018 qui ont tous montré que 1998 était nettement dépassé comme année record et que le plateau (hiatus) n’existait pas.

        Note : J’aimerais bien avoir des commentaires qui portent sur les éléments d’information que j’apporte plutôt que des commentaires éparses.

        En résumé la preuve elle existe de la corrélation entre TMAG, CO2 anthropique. Des gens plus talentueux que moi dans le domaine de la climatologie l’ont étudié et je n’ai pas de raison de ne pas me fier à leur propos.

        ce serait pertinent de laisser à vos lecteurs le loisir de se faire eux même une opinion sur mes propos.

      • Reynald Du Berger dit :

        rtremblay, vous AFFIRMEZ un RCA significatif et principal agent qui influence la TMAG . On vous demande UNE preuve, une seule de VOTRE affirmation.. est-ce clair ? On s en fout des liens de Berkeley… c’est pas ce qu,on vous demande… on vous demande UNE seule preuve de VOTRE affirmation… Vous n’avez pas de preuve ? alors dites « j’ai pas de preuve » .. et on passera ensuite aux autres questions. Ceci vaut aussi pour Guillaume. Est-ce clair ? Pas d’autres discussions sans votre réponse à ma question.

  18. Jacques dit :

    Reynald Du Berger dit :
    20 mai 2019 à 9:38

    Vous répondez oui, alors prouvez-le nous svp. pas droit aux nounours poaires, ni aux océans qui montent, ni aux glaciers fondants, ni aux événement météo « extrêmes »… tous faux d’ailleurs comme arguments… je veux une PREUVE de votre affirmation. Prouvez-nous votre affirmation.

    M. rtremblay ne pourra malheureusement pas vous fournir une telle preuve pour la simple raison qu’elle n’existe pas.

    La théorie du réchauffement anthropogénique n’est rien d’autre qu’une vaste fraude scientifique qui a particulièrement pris son essor en 2009 sous le règne d’Obama quand l’EPA a décrété que le CO2 (et autres gaz à effet de serre) mettait en danger la santé et le bien-être des Américains. L’EPA a donc décrété que le CO2 est un dangereux polluant et que par conséquent les combustibles fossiles doivent être bannis.

    ‘In December 2009, the Obama Environmental Protection Agency issued its Endangerment Finding (EF) – decreeing that carbon dioxide (CO2) and other “greenhouse gases” (GHGs) endanger the health and welfare of Americans. In the process, EPA ignored the incredible economic, health and welfare benefits of fossil fuels – and the fact that (even at just 0.04% of the atmosphere) carbon dioxide is the miracle molecule that enables plants to grow and makes nearly all live on Earth possible.

    EPA turned CO2 into a “dangerous pollutant” and ruled that fossil fuels must be eradicated. The agency subsequently used its EF to justify tens of billions of dollars in climate research, anti-fossil fuel regulations, and wind and solar subsidies; President Obama’s signing of the Paris climate treaty; and proposals to spend trillions of dollars a year on Green New Deal (GND) programs.’

    Reférence: https://wattsupwiththat.com/2019/05/20/ending-obama-epa-climate-deception/

    Il y a quand même espoir que cette fraude finira par être démasquée, ce qui mettra fin aux énormes dommages collatéraux qu’elle aura causés.

  19. rtremblay dit :

    Comment se fait-il qu’il n’y ait pas de commentaires sur mon dernier point ?

    Muselé ? bouche bée ? le prof a ordonné de ne pas répondre ?
    vous n’avez pas le temps de lire mes posts ?

    https://duberger.me/2019/04/14/excuses-quebecoises-devant-les-amis-de-la-science/#comment-78180

    • Reynald Du Berger dit :

      à rtremblay Vous avez affirmé que l’homme est le facteur principal qui « change » le climat ensuite vous avez admis être incapable de le prouver. Je vous demande de répondre à ceci : La température moyenne annuelle globale (TMAG) baissait entre 1945 et 1970 pendant que nos émissions de CO2 augmentaient rapidement. Cette TMAG stagne ou augmente à peine depuis maintenant plus de 20 ans en dépit du fait que 40% de toutes les émissions humaines de gaz à effet de serre l’ont été au cours de ces mêmes 20 dernières années. La température moyenne de la Planète a augmenté de l’ordre de 1°C depuis le début du siècle dernier. Mais selon les données du Hadley Center britannique (HADCRUT4), 60 % de cette hausse s’est produite de 1910 à 1945 alors que les émissions de CO2 étaient 6 à 10 fois inférieures à ce qu’elles sont de nos jours, plaidant pour une cause principalement naturelle. Durant les 74 années suivantes, la température n’a augmenté que de 0,4°C en dépit de l’accélération des émissions à partir de 1945. Ce ne sont donc pas les observations qui sont inquiétantes mais les projections des modèles de climat repris par le GIEC. Avez-vous une explication pour ces DONNÉES qui contredisent votre affirmation ?

      • rtremblay dit :

        les données de Bekerley Earth montre plutôt le contraire.
        avant 1945 augmentation est de 0,4 et après de 0,8 C.

        en ce qui concerne 1945 se pourrait-il que ce soit encore une cueillette de cerise ?

        puisque les mesures étaient beaucoup moins précises à ce moment qu’aujourd’hui !

        puisque les stations météos étaient beaucoup moins nombreuses.

        puisque les mesures ont été prises en temps de guerre !

        Puisque les émissions d’aérosols étaient très élevées effet refroidissant (moteurs beaucoup moins efficace qu’aujourd’hui).

        L’utilisation de combustible fossile était beaucoup moins importante à cette époque qu’aujourd’hui donc moins de CO2 et aussi l’atmosphère n’était pas à 400 ppm en 1945.

        C’est vous même qui dites que les mesures par bateaux de cette époque était moins précise !

        Note : le plateau des 20 dernières années : faux , archi-faux .
        10 ans ça augmente de 0,15 C/décennie et 30 ans ça augmente de 0,15 C/décennie. consulté le site de woodfortrees. Vous verrez bien. Il est ou le plateau ?? poubelle ou bacs à recyclage ?

        Et surtout oui. Et surtout ………….depuis Bekerley Earth ont démontré la corrélation en CO2 et TMAG.

        Et Paul : qu’en pense-t’il ?

Répondre à Paul Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s