INTERSECTIONNALITÉ

Publié: 13 mars 2019 dans Uncategorized

feminism-gender-equality-comics-fb4__700-png

Je suis retraité de l’Université du Québec à Chicoutimi depuis maintenant 18 ans. Je reçois toujours des nouvelles de mon université par le biais de son service des communications. J’apprends par exemple que le courant électrique sera coupé dans la soirée de vendredi entre 22h et 23h dans tel bâtiment et qu’on vient d’ouvrir une toilette neutre ou sans genre à côté du salon André Desgagné, qui fut le recteur fondateur de cette vénérable institution, laquelle fêtera cette année son 50ième anniversaire

Je lis toujours avec attention ces communiqués. Cette semaine, il en est un qui m’a intrigué et je regrette d’en avoir pris connaissance en retard, car cela aurait fait un excellent billet pour la Journée internationale des droits de la femme.

uqac

Une conférence sur les droits sexuels et reproductifs de la femme, suivie de « lancements intimes », avouez qu’il y a de quoi réveiller l’intérêt d’un vieux schnouk* grivois et encore vert (vert, mais pas dans le sens écologiste). J’ai pensé immédiatement au lancement de petites culottes à dentelles comme les mariées lancent leur jarretière à la réception du mariage. Mais avant de traverser les 200 km de forêts qui me séparent de mon université, pour assister à cette conférence, je me suis informé sur un site appelé « Les Glorieuses » et y ai enfin trouvé tout ce que le mâle devrait savoir sur l’intersectionnalité.

L’intersectionnalité permet d’intégrer les différences entre les femmes, permettant d’aller au delà de la notion même de féminisme. Ce prisme offre aussi un nouvel espace de visibilité aux femmes qui subissent à la fois le sexisme et le racisme et par extension, le sexisme et le classisme, le sexisme et l’homophobie, le sexisme et la transphobie, mais aussi transphobie, homophobie, classisme et racisme au sein du féminisme.

Je me suis donc couché un peu moins niaiseux, … mais plus confondu que jamais. La vie de la femme qui subit tout cela ne doit pas être très rose. Mais le classisme, c’est quoi? Encore une fois, et grâce à wikipedia, je suis tombé sur la définition en anglais. C’est le préjugé positif ou négatif qu’on peut avoir envers une personne selon son appartenance à une classe sociale.

classism

Il y a même une courbe indiquant l’usage du mot au fil du temps! Je suis sûr qu’il se trouvera un « spécialiste des scénarios climatiques » d’Ouranos (notre PM Legault vient de leur éviter la faillite en leur versant 10,7 millions$ de notre argent) pour y superposer la courbe du CO2 atmosphérique et celle de la température moyenne annuelle globale… ne riez pas! Ouranos compte une bonne douzaine de « spécialistes en scénarios climatiques » comme ceux-ci! Aucun n’a cependant encore obtenu d’Oscar de l’Academy.

spécialistes ouranos

Depuis Lady Godiva, les femmes ont mené plusieurs combats et les ont presque tous gagnés. Il en reste un cependant… car parmi le charabia de leur intersectionnalité, je ne vois nulle par le mot islam. Combien de millions de femmes, d’ici comme d’ailleurs, souffrent toujours à cause de cette doctrine?

J’ai trouvé plusieurs sites consacrés au féminisme, et le plus singulier est sûrement « Les Glorieuses »… savez-vous comment j’appellerais un site dédié au masculisme – mon correcteur souligne le mot, preuve que les problèmes liés à la condition masculine sont minimes comparés à ceux des femmes-? Je l’appellerais « Les Valseuses »…

valseuses

*un vieux schnouk en québécois est un vieux satyre, un « dirty old man »

commentaires
  1. Chantal dit :

    Totalement imbécile je ne me reconnais aucunement dans ça…nimporte quoi…

  2. Paul Aubrin dit :

    La courbe de Hockey du classisme précédant celle des températures, on peut en inférer que le classisme est une cause du réchauffement (ou que les deux pourraient avoir une cause commune antérieure). La présomption de causalité est renforcée par l’existence d’un hiatus ou d’une pause à la fin de la courbe.
    PS: le jargon politico-engagé et bien-pensant des littéraires et autres sociologues a beaucoup changé depuis mon adolescence, mais fait toujours autant langue de bois.

    • Reynald Du Berger dit :

       » La présomption de causalité est renforcée par l’existence d’un hiatus ou d’une pause à la fin de la courbe. »…. est-ce cela qui est appelé la méno-pause ? et pourquoi n’y a t-il pas de sectionnalité masculine ?

  3. Jacques dit :

    Le paragraphe en caractères gras sur l’intersectionnalité est un bel exemple de discours vide de sens, un discours d’intellectuel(les) déconnecté de la réalité. C’est ce que j’appellerais de la ‘masturbation mentale’. On forge même des mots qui n’appartiennent pas à la langue française comme ‘classisme’. Il serait grand temps qu’on fasse un sérieux ménage dans nos universités qui sont devenues un fourre-tout et malheureusement aussi un repaire de gauchistes de tout poil qui disent n’importe quoi et qui appuient n’importe quoi, comme cette grève ridicule des étudiants pour le climat.

    Dans un autre ordre d’idées, accorder une subvention de 10,7 millions à Ouranos est parfaitement injustifié. Ces études climatiques d’Ouranos sont sans aucune utilité sociale et n’ont pas d’autre objet que d’entretenir le mythe de l’urgence climatique. Mais il y a sans doute un calcul électoral ici: montrer que la CAQ se préoccupe de l’environnement et des problèmes climatiques…

    Ces millions auraient pu servir à financer par exemple ces maisons des femmes qui manquent cruellement de ressources (https://www.ledevoir.com/societe/522031/les-maisons-pour-femmes-battues-lancent-un-cri-du-coeur) et les centres de distribution alimentaire qui n’arrivent pas à satisfaire la demande (https://www.lapresse.ca/actualites/national/201902/05/01-5213690-les-banques-alimentaires-crient-a-laide.php)

  4. James C. dit :

    À lire https://www.journaldemontreal.com/2019/03/14/vers-un-monde-sans-hommes-ni-femmes

    Nous en sommes rendus là!!!! C’est à mourir de rire. Ou à pleurer, c’est selon.

comment éliminer un abonné indésirable ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s