LA PENTECÔTE CHEZ LES FRANÇAIS LAÏCISÉS

Publié: 16 mai 2018 dans Uncategorized

pentecote

C’était un beau lundi matin ensoleillé de mai. Mon neveu m’accompagnait à pied jusqu’à la gare de Poissy, charmante petite ville des Yvelines en banlieue parisienne, où Saint Louis est né et a été baptisé (il y a exactement 800 ans cette année) , dans la même collégiale Notre-Dame-de-Poissy , où ses fils, mes deux petits neveux (je suis leur grand-oncle), servaient la messe. J’ai été étonné que le train de ce RER en direction de Châtelet-les-Halles soit presque vide en ce lundi matin. J’appris plus tard, que c’était le lundi de la Pentecôte et qu’en conséquence, les Français avaient congé et étaient donc encore au lit

Une demi-heure plus tard, je descends à Châtelet-les-Halles (le nœud du RER) pour emprunter ensuite la ligne B qui m’amènera à Roissy où j’espère prendre mon vol pour rentrer au Canada. Cette ligne B est aussi déserte que la A que je viens de quitter. À quelques sièges derrière moi , une vieille dame, et loin devant moi deux passagers avec des valises. Le train s’arrête à Aulnay-sous-Bois. Un Maghrébin et un Afro-Français* montent. Ils ont les « fonds de culottes » qui traînent presque par terre (comme le cordon du cœur) et l’un d’eux trimbale nonchalamment une bouteille de coca. Ils disparaissent dans la voiture devant, puis reviennent apparemment « bredouilles » quelques minutes après. L’Afro-Français s’assoit juste devant et face à moi et le Maghrébin derrière. Le premier ouvre un journal et tout en faisant semblant de lire, jette de temps en temps, un coup d’oeil furtif à son copain. Les bien-pensants donneurs de leçons politico-correctes de la go-gauche vont m’accuser d’avoir des préjugés, et donc d’être un sale raciste. M’en fous, c’est pas eux qui étaient menacés !.. et en apparence, pas par des Dupont et Lajoie…

Je me dis « ça y est… c’est pour ma pomme,… je suis le voyageur solitaire qu’ils ont repéré et choisi ». Le train ralentit, nous arrivons à Villepinte. Je saisis à bras le corps mon gros sac à dos et cours m’asseoir juste devant les deux autres voyageurs aux valises. Si ces loubards m’attaquent, ces deux voyageurs devront supporter l’odieux d’une attaque juste devant eux, ce qui est pas mal plus gênant que de feindre ignorer une attaque à 20 m de distance.

Les portes s’ouvrent, les loubards descendent et j’attends que les portes aient claqué avant de leur faire par la vitre, un gros doigt d’honneur. Depuis ce temps, entre Paris et Roissy, j’ai toujours ma petite bombe de poivre de Cayenne, surtout les jours de fêtes chrétiennes. Il est en effet ironique que de jeunes musulmans parisiens profitent de ces fêtes chrétiennes pour faire les poches aux voyageurs du métro ou du RER.

Quand j’étais jeune, on appelait ces fêtes chrétiennes, des fêtes d’obligation car on était « obligés » d’aller à la messe. Certaines de ces fêtes étaient « chômées » d’autres pas. Le congé devait en principe faciliter l’assistance à la messe. Au Québec, on a congé à Noël, au Jour de l’An, au Vendredi saint, et au Lundi de Pâques. En France, même si la pratique religieuse catholique a baissé autant qu’au Québec, on a en plus congé à la Pentecôte, à l’Ascension, à la Toussaint et à l’Assomption. Pour le travailleur français religieusement inculte, la Pentecôte doit être un pléonasme, tandis que l’Ascension doit commémorer l’atteinte du sommet de l’Everest par un quelconque alpiniste, la Toussaint le début de la saison des rhumes et grippes et l’Assomption, la supposition que tout va bien grâce à l’état Providence. Le Français ignore le sens de ces fêtes, mais il consent quand-même a continuer de profiter des congés qui vont avec.

Cela me semble en contradiction avec une société qui se dit pourtant laïque « et fière de l’être ». Un parti politique l’a compris et réclame l’abolition pure et simple de ces fêtes chrétiennes en France. J’imagine cependant que le Français n’est pas prêt à sacrifier 4 jours de congés sous prétexte de laïcité. Il faudra donc remplacer ces fêtes par d’autres fêtes…et pourquoi pas musulmanes? La France démontrerait ainsi son ouverture aux autres cultures et son désir toujours aussi ardent de combattre l’islamophobie. Et ce serait un moyen de plus pour Emmanuel Macron de s’assurer d’un vote ethnique non négligeable.

Bison Bourré prévoit que les métro et RER parisiens seront déserts lundi prochain le 21 mai,  lundi de Pentecôte, mais qu’il y aura des bouchons sur les autoroutes. Bonne Pentecôte chers cousins !

pentecote 01

  • S’il existe des Afro-Américains, il doit bien aussi y avoir des Afro-Français.
Publicités
commentaires
  1. Alain Girard dit :

    Bon texte intéressant. J’ignorais que les français fêtaient encore Maurice Herzog 🙂

comment éliminer un abonné indésirable ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s