LA SCIENCE ET LA VIE DE SCIENCE&VIE.

Publié: 14 avril 2018 dans Uncategorized

Je voulais renouveler mon abonnement. On prétend m’offrir une réduction de 20% sur le prix en kiosque si je renouvelle maintenant. Je tente de renouveler. Le prix en kiosque au Canada est 6.75$CAN donc 81.00 $CAN pour 12 numéros. Science&Vie me demande 66,34 euros (100.03$CAN) pour les mêmes 12 numéros. C’est en effet une économie de 20% .. de quoi je me plaindrais ? …. on parle d’économie de 20%… et il y en a une de 20% en effet… pas pour moi, pour Science&Vie!!!! Croyez-vous ces gens quand ils vous racontent que vous allez tous crever avec la Terre d’ici 2100, à moins que vous ne cessiez de consommer des hydrocarbures ? Vous voulez des preuves ? Voici.économie de 20%commandePrix en kiosque Canada

Publicités
commentaires
  1. Paul dit :

    Le problème? Ce sont les frais de transport.

    • Reynald Du Berger dit :

      Frais de transport ? qui devraient être les mêmes entre Paris et Costco Québec pour 100 exemplaires vs Paris et Québec pour 1 exemplaire. et en plus ils me demandent un no de téléphone commençant par 01.. 02 ou etc.. leur Einstein préposé à l’expédition pour les pays autres que la France devrait savoir ça. ! Pas fort ! et essayez donc de leur faire comprendre que le code postal en TOUS les pays du Commonwealth est en lettres et chiffres, pas juste chiffres et qu il se met à la FIN de l’adresse, pas dans le corps… ça vous étonne que ces gens croient en un RCA ?

  2. Paul dit :

    Peut-être ne faut-il pas voir ici une façon d’eliminer un « indésirable » comme de contrôler en tout ou en partie les frais que les multinationnales désirent prendrent possession d’innombrables inquisiteurs.?

  3. Paul dit :

    Que les multinationales désirent prendrent possession comparé à d’innombrables inquisiteurs.
    Désolé pour les fautes de frappes.

  4. Georges PN dit :

    J’ai 75 ans bientôt ; j’ai commencé à lire S&V vers 14-15 ans et n’ai cessé de le lire jusqu’au jour , il y a quelques années, où j’ai découvert que si je n’acceptais pas le dogme du Réchauffement Climatique, je n’étais rien d’autre qu’un complotiste ! J’ai essayé de débattre avec la rédaction de ce qui est devenu un torchon, mais sans aucun écho. De guerre lasse, je n’ai pas renouvelé mon abonnement (après 60 ans de fidélité !). J’en ai profité pour résilier mes abonnements aux Cahiers de S&V, ainsi qu’à Guerre et Histoire (même éditeur) auxquels j’étais abonné depuis le n°1 !
    En résumé, S&V n’est plus une revue de vulgarisation scientifique, mais un simple instrument de propagande. Le problème est qu’une publication emploie des journalistes ; or, ceux-ci n’ont plus comme objectif de nous informer, mais de nous formater. A partir de là, quasiment tous les médias perdent leur crédibilité.
    Voilà, cher Reynald, ce que je pense de cette revue que j’ai tant aimée…

  5. Paul S. dit :

    Alors on veut déboiser sauvagement les puits de carbone, utiliser de l’énergie, des produits chimiques et polluer dans les papetières, gaspiller l’électricité pour faire marcher les presses, brûler le pétrole par des avions cargo et les camions de livraison. Pour enfin de compte aboutir dans un site d’enfouissement.

    Tout ceci pour se faire plaisir : un autre exemple de comportement qualifié de “unsustainable” par M. Strong au Sommet de Rio.

    Science & Vie, en entreprise éco-responsable, dirigera ses lecteurs vers l’édition électronique et franchement elle n’aura pas d’autre choix, étant donnés les engagements français à la COP21.

    Selon http://www.gouvernement.fr – Début de la citation :

    Avec la loi relative à la transition énergétique, la France s’est fixée deux objectifs principaux :
    – 40 % de réduction de ses émissions d’ici 2030, par rapport au niveau de 1990.
    – 75 % de réduction de ses émissions d’ici 2050, par rapport au niveau de 1990.

    Fin de la citation.

    Extrapolation logique :

    – Pour 2100 : possiblement 90 % de réduction et le retour des français zombifiés aux caves de Lascaux.
    – Pour 2150 : 99 % de réduction et le retour des français survivants au point de départ – sur les baobabs africains.

    Président Macron: “ Make our planet great again “ (https://www.youtube.com/watch?v=03NMa4X0dyQ)

    • Paul S. dit :

      En somme : l’agenda vert est en train de prendre le contrôle total de nos vies et par son effet de décroissance industrielle, il pourrait reconduire éventuellement ce qui resterait de l’humanité vers le point de départ du genre humain, là où l’on peut survivre au soleil en chassant et en cueillant les fruits.

      En France, peut-on sérieusement envisager “75 % de réduction de ses émissions d’ici 2050, par rapport au niveau de 1990”, sans qu’il y ait une décroissance du niveau de vie et / ou une dépopulation marquée ?

comment éliminer un abonné indésirable ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s