GASPÉSIENS, AURIEZ-VOUS DÉJÀ LES ORTEILS DANS L’EAU !?

Publié: 27 novembre 2017 dans Uncategorized

Statue-of-Liberty-in-a-Flood-30789

 

« Les scientifiques prévoient que le niveau des eaux dans le golfe et l’estuaire du Saint-Laurent devrait monter d’au moins 50 centimètres, et possiblement jusqu’à 3 mètres, d’ici 2100 ». C’est un communiqué de Radio-Canada.

Les Québécois ne lisent pas le Journal of Geophysical Research mais écoutent et regardent Radio-Canada, un média d’état qui vit grâce à leurs impôts, et qui les « informe » sur l’environnement. Ils se forment ensuite, essentiellement à partir de ces « informations »,  leur propre opinion sur les problèmes environnementaux. Ils votent aussi pour élire un gouvernement. Ce gouvernement donne des $$$$ à ceux qui prétendent (scientifiques, ONG, etc) , par leur action,  pouvoir aider à « sensibiliser » les gens, et/ou à comprendre et donc tenter de résoudre ces « problèmes » identifiés comme tels par ces scientifiques, ONG etc. Cela ressemble étrangement à un cercle… vert ou vicieux… ou les deux.

Aussi longtemps que mes concitoyens croiront et obéiront aux alarmes de Radio-Canada, amorcées par des chercheur$, des groupes comme OURANO$, Greenpeace ou Équiterre qui en tirent profit$,  le cercle continuera de tourner.

Au sujet de cette alarme climatique lancée par Radio-Canada, quelqu’un peut-il demander à Radio-Canada

1- qui c’est « Les scientifiques »?

2- Une fois ces scientifiques identifiés, peut-on leur demander comment ils arrivent aux chiffres de 50cm à 3 m.

3- de 50cm à 3m (300cm) , pourquoi autant d’incertitude ou de marge d’erreur ?

Serais-je le seul au Québec, en matière de changements climatiques, à poser des questions et à exiger des réponses avant de consentir à payer ?

J’ai l’intention, à l’instar de Radio-Canada, de mener ma propre « Enquête *» … mais à mes propres frais et non, contrairement à la société d’état, à ceux des contribuables canadiens. – à suivre

* « Enquête » est une émission de Radio-Canada.

Publicités
commentaires
  1. Marcel Metcalfe dit :

    Il y a plusieurs années, ces mêmes savants prédisaient qu’en 2000, la glace couvrirait l’Amérique du Nord… Il faudrait se brancher!!!

  2. Guy Avon dit :

    J’ai un globe terrestre devant moi et je me demande où on pourrait prendre l’eau pour augmenter un tant soit peu la surface immense des océans. Quand on regarde la terre à l’échelle réelle, le Groenland
    et les glaciers, supposément en fonte , tout cela me parait bien minuscule étant donné que les deux tiers de la terre sont couverts d’eau. Alors les savants recherchistes de R.C. dites-moi d’où viendra
    l’eau

    • G. Larouche dit :

      Bonjour Guy,

      La dilatation thermique de l’eau, ça vous dit quelquechose?

      • Paul S. dit :

        Bonjour M. Larouche :

        Peut-être que vous pourriez m’éclairer.

        J’aimerai en savoir plus sur l’effet d’anomalie dilatométrique du coefficient d’expansion thermique de l’eau liquide sur le niveau des océans (entre 0 °C et + 4 °C : lorsque la température augmente dans cet intervalle, l’eau se contracte, au lieu de se dilater).

        Comme vous le savez, la température diminue rapidement en profondeur, alors il y des quantités énormes d’eau dont la température est située juste au dessus du point de congélation. Mais il y a aussi la pression de la colonne d’eau et son effet possible sur le coefficient de dilatation.

        D’autre part, il y a des quantités énormes des gaz dissous dans l’eau (dont le CO2) qui dégazeraient avec la température en augmentation, ce qui devrait diminuer le volume.

        Merci d’avance,
        Paul S.

  3. Alain Girard dit :

    On a tellement peur de se tromper que les «scientifiques» deviennent écartypeux 🙂

    «Entre 5 et 15 cm de neige sont attendus sur la région…les vents du NE et ENE souffleront entre 20 et40 km/h avec des rafales pouvant atteindre 70 km/h par endroit…»

    «Il fera -20 degrés avec un facteur de refroidissement de -42…»

    «Le pont coûtera aux contribuables entre 20 et 100 M$, selon les extras et la firme de génie conseil qui aura été choisie…»…

  4. Robert dit :

    Avez vous vu le plongeur photographe à TLEMP qui avait bien de l’allure jusqu’à ce qu’il s’enfarge dans le foutu changement climatique..Largement breifé par la gang de Guy A Lepage.Surtout quand il a mentionné qu’une augmentation de température des océans de seulement 0,1 oC serait catastrophique..Il s’est totalement discrédité….LOL. 0,1 oC c’est largement inférieur à la marge d’erreur des mesures. Incroyable les conneries que l’on peut entendre.

  5. Robert dit :

    « Ursule Boyer-Villemaire, consultante et chercheuse indépendante en environnement et changements climatiques… »

    C’est qui cette bibitte?

  6. Paul S. dit :

    M. Avon demande aux sachants recherchistes : “… dites-moi d’où viendra l’eau …”

    M. Keven Roy devrait pouvoir nous éclairer en tant que spécialiste de la question ou le contributeur direct de Radio-Canada.

    On croyait que cet homme de science préparait un PhD à l’Université de Toronto, portant sur l’arrimage direct du RCA et du niveau des océans.

    Sa thèse, couronnant ses recherches de 6 ans et 7 mois, peut être consultée ici : https://tspace.library.utoronto.ca/handle/1807/79458

    L’effet de serre est brièvement mentionné aux page 23 et 24 (la corrélation entre le CO2 et la température couvrant 650,000 ans, sans mentionner que cela pouvait être possiblement une augmentation préalable de la température qui aurait pu causer un dégazage et ainsi expliquer les niveaux passés du CO2), puis à la fin, dans les Perspectives pour futurs développements, où l’on évoque l’augmentation du niveau des mers, causé par le RCA, sans l’avoir démontrée.

    Le reste de la thèse traite du “Glacial Isostatic Adjustment (GIA) process”, ainsi que de cycles naturels de la fluctuation climatique basés sur les variations du mouvement orbital et rotationnel de la Terre, entraînant des périodes de glaciation. Pas de RCA là.
    NOTE : Aucune mention d’hypothèses de Svensmark, Shaviv et Veiser sur la possibilité d’influence de la position galactique du Soleil sur la couverture nuageuse et le climat.

    Nos meilleurs nous quittent pour des pâturages plus verts : https://www.linkedin.com/in/kevenroy/
    M. Roy propose ses services ainsi : “I have developed a strong interest in geophysical risk management, including the quantification and communication of risks associated with climate change and extreme events. I have also become very interested in environmental policy-making and climate change mitigation/adaptation strategies.”

    Et il s’implique directement dans sa nouvelle communauté : https://twitter.com/SeaLevelNTU/status/928529501604032512

    M. Du Berger devrait informer son ami qu’à Singapore on punit sévèrement (1 à 24 coups de bâton) quelqu’un qui serait trouvé coupable d’intimidation: “Putting person in fear of death or grievous hurt in order to commit extortion”.
    (Source : Singapore: Judicial and prison caning – Table of offences for which caning is available)

  7. G. H. Larouche dit :

    Bonjour M. Paul,

    Le but de mon intervention ne se voulait aucunement impoli ou prétentieux, je voulais simplement indiquer à M. Avon, que plusse d’eau n’était pas nécessairement requis pour faire gonfler les océans, qu’il suffisait que l’eau des océans gonfle par dilatation sous l’effet du réchauffement de l’eau.

    • Robert dit :

      Oui, mais, le réchauffement c’est des fractions de degré…Ridicule!

      • Gilles Larouche dit :

        Qu’est-ce qui est ridicule? Le réchauffement d’une fraction de degré? Qu’est ce qui vous dit que petit ne deviendra pas grand?

        La température moyenne des océans serait d’environ 3,5 deg C. Or à partir de 3,98 deg C en montant, çl’eau commence à se dilater. C’est une fraction de degré.

        Ne vous méprenez pas! Je suis loin d’être un réchauffiste. Je pense même être parmi les très frileux.

  8. Robert dit :

    @Gilles Larouche :
    30 novembre 2017 à 8:21

    Tous ces réchauffistes et, je dirais, la majorité des individus n’ont aucune notion de justesse et de précision. Si ils mesurent 0,1 oC +/- 0.5 oC. Que veut dire ce 0,1 oC??. Pour augmenter la température de la masse totale des océans de 1 oC, ça prend 1000 fois plus d’énergie que pour augmenter la température de la masse totale de l’atmosphère aussi de 1oC….Alors, faites des règles de trois!

    Robert

    • G. H. Larouche dit :

      Bien d’accord.

      Mais n’empêche qu’une fraction de degré, peut faire une sacrée différence. Vous pouvez en convenir?

      Imaginez dans quelle dynamique l’humanité s’embarquerait si le niveau des océans venait à être principalement fonction de la température de l’eau?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s