APRÈS LES LARMES, LES FLEURS ET LES LAMPIONS

Publié: 30 janvier 2017 dans Uncategorized

LARMES.jpg

Des gens sont venus déposer des fleurs et des lampions devant la mosquée. André Arthur, un animateur de radio de Québec connaissait une des victimes. C’était son épicier. En ondes avec Nathalie Normandeau, il a déploré la mort d’un bon épicier. Mais il a ajouté « il me regardait de travers si je regardais sa femme avec trop d’intensité ».

Quelques heures après l’événement, nos journalistes de Radio-Canada et de TVA prétendaient que tous les médias du monde avaient leurs caméras, micros et claviers tournés vers Québec. Lundi matin, j’ai eu beau fouiller Le Figaro de fond en comble… il n’y en avait que pour Fillon, Trump et la coupe du monde de handball.

Lundi matin, à la radio de Québec, j’entendais des propos inquiétants. On appelait les auditeurs au calme, à ne pas faire de ces foutus amalgames, contre lesquels on nous met sans cesse en garde à en rebattre nos oreilles d’infidèles « la plupart sont des gens modérés, attendons les rapports d’enquête » … et ces points de presse aussi laconiques que maladroits des policiers se terminant tous par « … pour pas nuire à l’enquête ».

J’ai fait une vingtaine de voyages dans des pays musulmans où j’ai eu parfois affaire à la police religieuse. En Iran, j’ai été même suivi et espionné par cette police religieuse à deux reprises. Le prosélytisme des étrangers envers les musulmans y est interdit et puni par la peine de mort. Je ne voudrais pas qu’on installe ici une telle police qui soit chargée d’appliquer l’éventuelle censure imposée à ce sujet par nos gouvernements. Nos gouvernements ont toujours dans leurs cartons des projets de loi interdisant la critique de ce qu’ils appellent « les religions » , mais c’est une façon hypocrite d’interdire au citoyen la critique pure et simple de l’islam. Nos politiques ont toujours eu peur d’appeler un chat un chat. Et l’Église de François de même. Rappelez-vous le sermon de Mgr André Vingt-trois, archevêque de Paris au lendemain de la décapitation par deux musulmans d’un prêtre de 86 ans devant l’autel où il célébrait sa messe dans une église de France. L’archevêque appelait ses fidèles à répliquer par « une journée de jeûne et de prière ». La montée de l’islam, avec les actes terroristes qui l’accompagnent et commis en son nom, dans tous les pays occidentaux civilisés et modernes doit faire réfléchir tous les citoyens , à commencer par les musulmans eux-mêmes sur l’urgence d’une réforme profonde de cette doctrine, qui en 2017, est resté figée dans la barbarie du 7ième siècle.

Mes amis facebook, les auditeurs de mes chroniques à la radio et les abonnés à mon blogue savent que je ne me suis jamais privé de critiquer l’islam, tout en respectant les musulmans. Je l’ai toujours fait avec des propos modérés et en appelant souvent nos frères musulmans à entreprendre des actions concrètes menant à une réforme radicale de la doctrine de l’islam. La liberté de parole est déjà menacée au Québec et au Canada, par des projets de loi interdisant la critique de doctrines politiques ou religieuses comme l’islam. La dictature de la pensée unique s’installe et l’événement malheureux de Québec servira sans aucun doute de prétexte à nos politiques et à nos médias pour cristalliser cette interdiction de critiquer l’islam. La liberté de parole, un droit fondamental de toute société moderne et civilisée, en aura alors pris un grand coup. Espérons que ce ne soit pas son coup de grâce.

Publicités
commentaires
  1. Normand Renaud dit :

    Vous rencontrez bien mon idée sur ce sujet des plus délicats…la violence ne règlera jamais rien mais il ne faudrait pas qu’on arrête de penser,de réfléchir ou de discuter sur des idéologies inquiétantes comme l’Islam…

  2. G. Cotton dit :

    Très bon texte et très réaliste de notre temps moderne..
    Ce n’est pas toujours a nous de faire plein de concessions

  3. Mona Pelletier dit :

    Merci pour ces mots

  4. rejean tremblay dit :

    Je trouve votre message déplacé, inopportun et inapproprié. Il faut commencer par se regarder dans le miroir. Votre message est provocateur alors qu’il faut encourager le dialogue.

    Je suis d’accord avec le message de S. Laporte de La presse : J’ai honte

    http://blogues.lapresse.ca/laporte/2017/01/30/jai-honte/

    respectez la mémoire et les émotions de ces québécois qui sont venus vivre chez nous !

    • Reynald Du Berger dit :

       » J’ai honte »… vous avez honte de quoi? C’est ce message de ce journaliste de La Presse qui est inapproprié mais très opportuniste. On ne peut avoir honte ni être fier de choses ou d’états ou de réalisations dont on n’est pas responsable. Alors vous avez honte de quoi ? vous avez fait, réalisé ou dit quoi pour exprimer votre honte. Je suis tanné des fausses larmes de nos médias et politiques hypocrites qui exploitent et entretiennent VOS émotions fragiles afin de recueillir des auditeurs, des lecteurs et surtout des votes. Elle est là la honte ! Quelle bande de sépulcres blanchis !. Ce sont les mêmes médias et politiques qui ont cru pouvoir jouer sur les émotions et pensé dicter à nos amis américains quoi penser et pour qui voter. Honte à eux !

    • Paul S. dit :

      Selon M. Tremblay : “.. faut encourager le dialogue.”.

      Cela dépend du sens donné au terme “dialogue”.

      Converser, échanger avec un néo-canadien qui nous a montré son estime en venant enrichir notre société, absolument. Pour le bien de chacun.
      Aller au devant de besoins des nouveaux venus, des maghrébins en particulier, et dénoncer le corporatisme des ordres professionnels, qui interdit au talent des individus de pleinement s’exprimer. Ces gens, formés ailleurs, pourraient faire bien mieux pour eux et pour nous, s’ils pouvaient pratiquer leur profession.

      C’est l’autre sens du “dialogue” qui m’embête : “Discussion entre personnes, entre partenaires ou adversaires politiques, idéologiques, sociaux, économiques, en vue d’aboutir à un accord.”

      Arriver à un accord avec une personne, quelque soit son origine, c’est la base de l’interaction sociale.

      Mais, dans le contexte d’immigration, des accords entre des groupes, dont un pourrait vouloir imposer ses coutumes à la société d’accueil, c’est plus délicat.

      Surtout, lorsqu’il y a des empotés qui font des concessions par anticipation, dont les accommodations raisonnables.
      Seront-elles déraisonnables, lorsque, dans la société d’accueil, la masse critique de pratiquants d’un Islam rigoureux sera atteinte ?

      La question se pose pour les concitoyens musulmans : l’allégeance première est-elle à la société d’accueil ou aux exigences du prophète ?
      Encore là, la réponse d’un individu différerait de celle d’un groupe.

      Les pays musulmans ont tous “évolué”, à degré divers, vers une interprétation et une pratique d’un Islam plus rigoureux.
      Alors, il faut espérer que les néo-québécois, venus de ces pays, voulaient justement s’affranchir de contraintes inhérentes à cela.

      Malheureusement, le port quasi-universel du foulard islamique, par les immigrantes musulmanes, ne le confirme pas.

      À propos : dans la référence de M. Tremblay, le pathos de l’humoriste Stéphane Laporte, est pathétique.
      Nous ne sommes nullement responsables de la folie d’un marginal et de gestes meurtriers de ce dernier.
      Même dans une société maternante, un individu et seulement lui, est responsable pour son crime.

    • Reynald Du Berger dit :

      Réjean Tremblay, j’ai rejeté votre dernier commentaire car les insultes ne sont pas tolérées sur ce blog. Je vous invite donc à commenter sans insulter personne.

  5. Enid bertrand dit :

    JE ne peux pas m’empêcher de penser aux parents de ce jeune homme, et à lui aussi d’ailleurs, qui doit vivre un désespoir indescriptible. En tant que mère qui partage une bonne partie des idées de ce jeune homme…pro Israël, opposée au féminisme exacerbée tel que l’on connaît aujourd’hui…je me dis égalitariste…dubitative sur Trump, mais appuyant certaines de ses politiques…admirative de Marine LePen…surtout , il faut dire devant Anne-Marie Dusseault, je ne peux pas m’empêcher de penser que je suis heureuse, au vue de ces événements, que mes fils ne partagent pas la majorité de mes prises de position.
    Je peux supposer qu’il entendait probablement un discours semblable à la maison. S’abreuvant aux sites de droite, dont le tien Raynald, aux postes de radio de la région avec leur Filion et Bouchard, Il en est venu à massacrer des gens, sa famille et lui-même…infiniment triste.
    Des commentateurs comme Mathieu Bock Côté avec son emphase sur la nation, Martineau…que j’aime beaucoup, mais dont l’athéisme…que je partage…est très militant, le parti Québecois, avec la charte et son obstination concernant le voile dans un objectif purement électoral, tous ont une part de responsabilité, et tous vont la nier.
    ILs ont tous…nous avons tous prôné un point-de-vue devant nos enfants, sans rappeler « constamment », ce que nous aurions dû faire, que les musulmans ne choisissent pas leur religion de naissance, ne choisissent pas d’étre croyants, ne choisissent pas leurs valeurs particulières mais partagent en bonne proportion, les mêmes grandes valeurs que nous…la famille…le partage…l’honnêteté.

    Enid

    • Paul S. dit :

      Prendre un raccourci Juneau-Katsuyaen pour ACCUSER ce site : “S’abreuvant aux sites de droite, dont le tien Raynald, aux postes de radio de la région avec leur Filion et Bouchard, Il en est venu à massacrer des gens, …” !!!
      Un site “de droite” ?
      Parce que le prof préconise la responsabilisation et le libre arbitre des individus ?

      Voudrait-on maintenant interdire toute réflexion, “offensante” pour certains, par crainte autorégulatrice de conséquences ? Le premier ministre Couillard semble s’avancer (mais avec une prudence raisonnable) dans cette direction.
      Je crois que c’est justement cela qu’anticipait le billet de monsieur Du Berger.

      Le demeuré criminel avec son air d’ahuri, n’est-il pas un adulte et étudiant du niveau universitaire de surcroit ?
      Un produit à la cervelle molle du système d’éducation québécois à qui on ne peut pas faire confiance, car il ne sait pas réfléchir !
      C’est ça le problème ?

      Ne serait-il pas plus approprié d’EXIGER que le Ministère d’Éducation dispense une formation cohérente et balancée, à partir du primaire, basée sur la rigueur et sur la valeur d’une pensée individuelle éclairée pour développer un jugement critique, plutôt que sur les unanimités tribales aboutissant sur l’incapacité à discerner (ex. : toutes les religions se valent) ?

      Dans une telle éventualité, qu’adviendrait-il de certitudes séparatistes, gauchistes, syndicalistes et environnementalistes transmises aux jeunes ?

      Ainsi que, chez certains, de réactions, xénophobes, bornées et possiblement violentes, pour “contenir le mal” ou redresser des torts imaginaires ..

  6. Stéphane dit :

    Le personnel du site The Rebel Media ont posté un billet intéressant sur ce sujet. http://www.therebel.media/quebec-terror

    Le controversé commentateur Alex Jones pense qu’il s’agit d’un « false flag ». https://www.youtube.com/watch?v=gd9gE3J0c3E
    J’arrête ici avant de trop penser à des théories du complot….

  7. Enid bertrand dit :

    Et je rejouterais à mon commentaire précédent, que les feministes extrémistes ont aussi une part de responsabilité. Avec leurs prises de positions sans nuances, elles ont cherché l’opposition, l’affrontement, et n’ont laissé aucune place au dialogue.
    Toute cette agressivité et ce militantisme guerrier de differents groupes d’opinion ont fait que des jeunes gens intelligents et sensibles perdent leurs repaires.
    Enid

  8. Fernand Trudel dit :

    Je ne comprendrai jamais que l’on peut discriminer les gays, avilir la femme et la voiler sans heurter de plein fouet la charte des droits de P-E Trudeau le tout au nom d’une religion rétrograde du 7ème siècle. Ce ne sont pas les valeurs que nous avons accepté pour vivre en société dans notre pays.

  9. Richard Cousineau dit :

    Alexandre Bissonnette un trou de cul NON 27 ans universitaire sciences politiques c’est simplement radicalisé contre l’islam et ces imans et disciples qui veulent détruire les infidèles. Quelle plus belle place qu’une mosquée pour enroler, convertir ces jeunes assoiffés de contrôle et des femmes et des gens qui nous entoure. Nous québécois avons mis la religion catholique dehors pcq archaique presqu’inhumaine et dépassée. Pas le gouvernement la populasse. Qu’attendent les musulmans pour réagir contre ces gens qui pourissent leur religion ce n’est pas aux autres à le faire ça risquerait de faire couler beaucoup de sang…

  10. RexTerras dit :

    Bof, une tempête dans un verre d’eau … pareil comme un père qui massacre ses enfants après une séparation … désespoir extrême et extrémisme du désespoir. Mais la stupidité des Juneau-CasseCouilla m’interpelle au plus haut point.

    • Paul S. dit :

      Moi aussi, la stupidité de cet individu, gonflé à l’hélium, m’interpelle et ce n’est pas la première fois.

      «Certains animateurs de radio de Québec ont du sang sur les mains», dit Michel Juneau-Katsuya.
      La nuit même du drame, avant que les faits soient connus.

      Cet “ancien agent du Service canadien de renseignement de sécurité (SCRS)”, était-il le préposé à la moppe là bas ?

  11. Enid bertrand dit :

    AU vue des  » pouces en l’air » sur ce blogue, je suis heureuse de n’en avoir qu’un.
    QUESTION.
    QU’est-ce qui est plus stupide qu’un extrémiste de gauche…un extrémiste de droite.
    QU’est-ce qui est plus triste qu’un extremiste…je cherche encore la réponse.

    • Paul S. dit :

      “QU’est-ce qui est plus triste qu’un extremiste…je cherche encore la réponse”

      Facile : Un “Cœur saignant”.
      Celui-là est triste par définition et par anticipation, donc toujours.

      • Fernand Trudel dit :

        Tiens un adepte de Trudeau qui passe la religion musulmane avant la politique. A t’on sorti les curés de la politique pour ramener 50 ans plus tard des imams autoproclamés pour régenter nos vies et nous dire qu’à cause de leur religion il faut des accommodements.

      • Paul S. dit :

        Monsieur Trudel,

        Avez-vous lu le commentaire précédant le mien, auquel je proposais une piste de réponse ?

        Que l’on soit d’accord avec lui ou pas, le père Trudeau amenait de la profondeur à la politique par son esprit cartésien et sa capacité à faire réfléchir.
        C’est tout le contraire avec le fils de Mme Margaret Sinclair.
        Le fils Trudeau voudrait prolonger et accentuer l’oeuvre de son père, sans savoir où il s’en va et sans comprendre le contexte de l’époque.

        Le concept du multiculturalisme était basé sur l’effet additif d’individus à cheval sur deux ou plusieurs communautés faisant partie de la mosaïque canadienne, pas sur un effet de tache d’huile au service d’un prophète.

        Non pas que cela importe, voici en résumé mon opinion.

        Pour nos concitoyens de confession musulmane : du respect et de la tolérance, avec l’attente de réciprocité.

        Pour le culte de l’Islam : de la vigilance, en particulier par rapport au financement étranger des mosquées par les mouvances wahabistes / salafistes et leur mise en place d’imams propageant ces doctrines.

        Pas d’accommodements spéciaux et surtout pas de concessions par anticipation ou par réciprocité imaginaire. (*)
        Lorsque l’on change de pays, on n’importe pas le sien – on fait quelques sacrifices et quelques gains. C’est à chacun de décider.

        Paul S.

        NOTE (*) : L’an dernier, le petit Trudeau n’était pas foutu de nous souhaiter un Joyeux Noël, lui il préférait plutôt de fêter un “Programme des Lumières de Noël au Canada”.

  12. Paul S. dit :

    Je n’ai pas regardé ou écouté cet après-midi la diffusion de la cérémonie commémorative à l’Aréna Maurice-Richard en entier.

    C’est le maire Coderre qui m’a fait sursauter.
    Ce demi-civilisé saluait le “MARTYRE” des victimes du tireur fou de Québec. En insistant à plusieurs reprises.

    Si seulement ce personnage ridicule, en mission de racolage de votes musulmans, savait la signification de ce mot pour les “vrais croyants”.
    À moins qu’il souhaite aux hommes décédés l’octroi de 72 vierges, pour chacun, à leur arrivée au Paradis …

    Les témoignages des survivants la nuit du drame, pris sur le vif, étaient dignes et modérés.
    Le maire Coderre a toujours manqué de classe.

    • Fernand Trudel dit :

      Certains hystériques sont rendus à faire un parallèle avec le massacre de la Polytechnique

      • Reynald Du Berger dit :

        « Certains hystériques sont rendus à faire un parallèle avec le massacre de la Polytechnique » pourquoi pas?
        1- c’est l’oeuvre d’un fou
        2- les politiques ont récupéré l’évènement
        3- la police n’a pu dire que des « …. pour pas nuire à l’enquête » en guise de commentaires
        4- des groupes de taré(e)s sont en train de se former pour vous remettre cet événement sous le nez à chaque 29 janvier et à chaque fusillade.

      • Paul S. dit :

        T’es un refoulé et un incompris.
        Tu rumines.
        Tu rends d’autres responsables de tes malheurs.
        Tu as des fixations.
        Tu décides d’en remontrer aux autres par une action d’éclat.

        Vu ainsi, alors oui, il y aurait un parallèle.
        Mais aussi avec n’importe quel autre acte de violence extrême irrépressible.

        Là où l’on fermera la boucle, c’est par l’argumentaire de notre élite bien pensante, établissant un contrôle d’armes à feu que l’on voudra confiscatoire.
        Et maintenant, personne n’osera questionner le coût du nouveau registre québécois.

        Dans l’éventualité d’un acte de terrorisme, cela aurait été immatériel, mais dans l’éventualité d’assouvissement d’une rage meurtrière, cela deviendra pertinent.

        Alors, il ne restera aux psychotiques que les bombes, les produits chimiques ou les machines lourdes lancées contre la foule pour atteindre leur quota de victimes et ainsi montrer au monde qu’ils ne sont pas n’importe qui.

      • Fernand Trudel dit :

        Le peuple sera refoulé car les élus n’ont pas les couilles pour dire au monde qu’ici ça marche comme ça et on s’attend que les nouveaux arrivants respecte notre façon de vivre comme partout ailleurs.

        Le Canada n’est pas une auberge espagnole.

      • Paul S. dit :

        M. Trudel, les politiciens de la nouvelle cuvée, à quelques exceptions près (dont un non-politicien D. Trump), sont partout pareils.
        De la rectitude politique mur à mur.

        Vous connaissez probablement la position du général Charles De Gaulle sur l’intégration des musulmans : http://www.politique-actu.com/debat/charles-gaulle-islam/43085/

        À cette époque l’Algérie était un département (d’outre-mer) de la France et le général pensait pouvoir régler le problème de la migration vers la métropole de la population d’origine musulmane, par les Accords d’Évian.

        Depuis, la migration qu’il appréhendait, avait emprunté d’autres canaux.
        De toute évidence, la classe politique moderne ne partage pas les vues du général. Aujourd’hui, on le traiterait de “lepeniste”.

        Possiblement, dans un avenir prévisible, son “.. village ne s’appellerait plus Colombey-les-Deux-Églises, mais Colombey-les-Deux-Mosquées.”, tel qu’il le craignait.

        Ceci, en dépit de la valeur “républicaine” et de la bonne foi des individus composant la communauté des nouveaux venus.
        C’est ainsi que fonctionne l’histoire des peuples et des civilisations, quand il n’y a pas d’intégration efficace, quand la société d’accueil est en état de décroissance démographique et en manque de repères fondamentaux.

        Lors d’un récent débat pour l’investiture socialiste française, M. Manuel Valls, l’ex-premier ministre, avait déclaré que la COP21 était la plus importante réalisation de son gouvernement et qu’il se félicitait de l’importance croissante de la présence des musulmans en France.
        Travailler prioritairement sur un faux problème et pratiquer l’aveuglement volontaire face à une question existentielle fondamentale.

  13. Robert dit :

    @Paul S.
    3 février 2017 à 12:05

    Vous nous avez pondu une vraie bonne analyse de la situation que nous (occident) vivons!

    Si au moins, nous avions une petite idée de « Où va TRUMP »?…Cela pourrait nous réconforter un peu. Est-il en train d’assoir son pouvoir..tout simplement?

    Robert#1

    • Paul S. dit :

      M. Robert Uno,

      Un pondeur est forcément assujetti à la gestion de l’offre imposée par l’UPA. Alors le prix augmentera et sa production sera modulée à la baisse.

      J’interprète votre questionnement au sens large : Où vont mener l’Occident les politiques de frontières grandes-ouvertes à la migration ?
      Au particulier, vouliez-vous parler d’immigration musulmane ?

      En ce qui concerne la position du président Trump, il l’avait exprimée sans ménagement : http://www.independent.co.uk/news/world/americas/donald-trump-times-bild-interviews-angela-merkel-germany-catastophic-mistake-refugees-a7528926.html

      Comme presque tous les politiciens, cet homme est incontestablement motivé par le pouvoir : “Asked about character traits he would link to his German roots, Trump said he liked order and strength.”
      La gauche le compare déjà à un nazi et D. Trump subira à temps plein et pendant quatre ans, un procès (souvent d’intention) par les médias dits progressistes.

      Les pères de la Constitution américaine ont instauré un véritable système de séparation des pouvoirs : le législatif, l’exécutif et le judiciaire. Alors, le président tout seul ne peut pas gouverner en despote et les assises de son pouvoir dépendent du support des autres branches, mais surtout de son propre parti.

      On vient de voir qu’un seul juge peut suspendre une directive par décret du président (la partie qui concernait les visas déjà émis dans la suspension temporaire d’accueil des visiteurs en provenance de pays à risque). Le renvoi aux instances supérieures est déjà en cours et la Cour Suprême des USA pourrait être appelée à trancher.
      (NOTE : D. Trump, maintenant président, devrait arrêter de questionner la compétence des juges qui ne lui sont pas favorables. En faisant cela il remet en question la Constitution et à la longue ses alliés républicains se détourneront de lui.).

      Je vous invite à inclure dans votre réflexion la différentiation entre la migration d’individus à la recherche d’une vie plus libre ou meilleure économiquement et celle de groupes homogènes qui apporteraient avec eux leur système de valeurs inaltéré et un projet de détournement progressif d’autorité au pays d’accueil.

      Un musulman ordinaire n’appartient pas à cette deuxième mouvance, bien que celle là existe, surtout en Europe et est en mode de recrutement.

      Respectueusement,
      Paul S.

  14. James C. dit :

    Ce que je remarque surtout, ici et ailleurs, c’est la religiosité du débat. si débat il y a, ce qui me semble être assez absent sinon déséquilibré.

    Tous ici savent quelle est ma position sur les religions. D’accord, ici les victimes sont de confession musulmane et le tireur est  »québécois francophone de souche d’origine religieuse catholique ». Ces pauvres musulmans, martyrs because sont mort dans une mosquée, seront récompensés, au Paradis, par Allah qui leur fournira des douzaines de vierges pour assouvir les brimades que les femmes terrestres leur ont fait subir avec les années. Dans la religion catholique, le Paradis fait vivre la félicité éternelle assis à côté du Père. MERDE, c’est du pareil au même. Il doit manquer de place à côté du Père comme il doit manquer de vierges chez Allah. Ah! Je sais: le créateur crée des vierges et il fait de la place comme la multiplication des pains.

    Malgré cela, j’offre tout de même mes sincères condoléances aux familles survivantes de ces gens qui ont été tués par ce déséquilibré fou xénophobe. C’est cruel et difficile de vivre ça, peu importe qui tu es. Mes pensées vont aussi à la famille du tueur qui vivent aussi des moments cruels et difficiles.

    Le souffle est venu. Le souffle est parti.

    • Reynald Du Berger dit :

      Je n’ai jamais été en faveur de la laïcité. On ne doit pas éliminer de l’espace public toutes les religions innoffensives, parce qu’on n’a pas le courage d’identifier clairement et fermement la seule qui est offensente pour la majorité. L’islam est en 2017 là où se trouvait le catholicisme au moyen-âge. Le catholicisme a fait d’énormes progrès, l’islam aucun.

    • Paul S. dit :

      “Ce que je remarque surtout, ici et ailleurs, c’est la religiosité du débat. ..”

      Pas de religiosité ici.
      Seulement une appréhension d’un retour du bâillon (provisions originales dans le projet de loi n°59) sur la réflexion concernant la compatibilité de l’Islam avec l’Occident.

      Le prof a vu juste.

      Le maire de Québec voulait récemment “arracher la tête” à un musulman dont l’épouse était voilée.
      Maintenant, en mode de récupération politique, ce pithécanthrope menace les radios de sa ville pour bien moins que cela.

  15. James C. dit :

    Même si je suis pour la laïcité, je laisse libre à chacun

    Le voile me gène, mais… il me gène quand même.

    Qu’un catholique aille à la messe tous les jours ( oui, ça existe ), je suis indifférent. De même pour un musulman qui fait ses prières quotidiennes ( j’en connais). Je les respecte dans leur religion, et ils font de même avec ma vie. Personne ne cherche à faire de prosélytisme. On parle sans se critiquer (oui c’est possible).

    La discussion est plus difficile lorsque je parle de climats avec des gens. Là, c’est une vraie religion, hors de l’église point de salut

    • Reynald Du Berger dit :

      On peut très bien critiquer une doctrine sans en vouloir à ceux qui la pratiquent. Je n’ai pas de problème avec ceux qui se disent « athées » en autant qu’ils considèrent que leur athéisme est AUSSI une religion et qu’ils ne la croient pas supérieure aux autres. Ya rien de pire que celui qui clame « pas besoin d’béquille moé »… car il a besoin surtout de modestie et d’ouverture d’esprit surtout s’il affirme aussi « je sais et j’affirme qu’il n’y a pas de Dieu ».

      • James C. dit :

        Bon, je vais dire une  »connerie ».

        Si je dis: « Je respire Dieu à chaque seconde»? Pas celui des religions, le mien! Prendre conscience du souffle, c’est prendre conscience de cette réalité ( et c’est pas du yoga ). C’est prendre conscience que j’existe, que je vis ( pour moi c’est ça la grâce). Le reste? Ben… c’est accessoire. Parfois de bons accessoires, parfois de moins bons. Les Hindous disent  » maya ». Les Bouddhistes disent  »Karma ». Je dis la vie.

        Bon, c’est assez. Je vais me prendre trop au sérieux, même si ce l’est.

      • Paul S. dit :

        “.. prendre conscience que j’existe, que je vis ( pour moi c’est ça la grâce). ..”
        Pourquoi pas ..

        Celui qui a la Foi vit au présent, car c’est là que résident les molécules de son corps, mais il n’oublie en aucun temps le passé (car il veut faire honneur aux siens, qui l’ont précédé sur cette Terre de Dieu) et le futur (pour vivre pieusement, selon le Code de son Seigneur), tout en aspirant vers l’ultime.

        Apparemment, un non-croyant trouverait tout son intérêt dans le seul temps présent. Peut-on le plaindre s’il se sent heureux ?

        Doit-on le priver de la vie éternelle parce qu’il n’a pas senti la présence divine ? Heureusement, cette décision n’appartient pas à l’humain.

      • Stéphane dit :

        Il y a un utilisateur Youtube qui dit tout haut et d’un ton très politiquement indirect dans la langue de Shakespeare ce qu’il commence à penser de l’athéisme.

        Le vloggeur Aldo Stérone a posté ces vlogues intéressants postés en 2013 sur la laïcité. https://www.youtube.com/watch?v=OWTwVqPt2HU

      • Reynald Du Berger dit :

        J’ai des collègues scientifiques , chercheurs avec un Phd et qui sont croyants.. mais je vois aussi sur facebook tout plein de tis-clins qui clament « chu athée moé ! pas besoin d’béquille moé!  » et « toutes lé religions cé pareil » je leur ferais passer un test de culture religieuses à ces tis-clins .. quel serait le résultat?

      • Paul S. dit :

        Cher Monsieur Du Berger,

        En effet, nombreux sont nos concitoyens qui sont fiers de ne pas avoir la Foi. Celle-ci serait un signe de faiblesse intellectuelle car elle est irrationnelle.
        J’avais pu constater cette manifestation d’orgueil condescendant au Québec (qui sortait à peine de la “Grande noirceur”), pendant que Neil Armstrong effectuait son “giant leap for mankind” sur la Lune.
        Malheureusement, ce mal a progressé beaucoup depuis.

        En apparence, la Science peut tout expliquer et le Dieu n’a pas de place dans l’Univers observable.

        La Science a permis à l’Occident d’évoluer matériellement, certes.
        Toutefois, si vraiment elle avait éliminé le Dieu, alors par ce fait même, la Science pourrait avoir amorcée la descente de la Civilisation occidentale vers sa perte : http://www.pravoslavie.ru/english/92937.htm

        Une citation puissante : “A people’s religion, their faith, creates their culture, and their culture creates their civilization. And when faith dies, the culture dies, the civilization dies, and the people begin to die.”
        La dénatalité, parmi les “de souche” est généralisée partout dans les sociétés occidentales.

        Une autre constatation palpable : “.. when men cease to believe in God, they do not then believe in nothing, they believe in anything.”
        C’est ainsi qu’une hypothèse scientifique s’est transformée en Culte de Gaïa avec ses monuments démesurés – les éoliennes géantes, devant lesquelles le peuple devenu écolo obligatoire se prosterne.

        Enfin, l’auteur écrit : “.. what Christianity gave man — a cause not only to live for, and die for, but a moral code to live by, with the promise that, at the end a life so lived, would come eternal life.”

        J’ajouterai ceci à l’affirmation de M. Patrick J. Buchanan : un croyant a aussi le sens du devoir envers le passé, ses valeurs, ses réalisations et ses traditions.

        Lorsque j’exprime mon inquiétude face à l’avenir de l’Occident, c’est parce que notre monde se saborde, matériellement face à la Chine rouge et spirituellement face à l’Islam (sans même me préoccuper du fait qu’il soit modéré ou radical, car je ne m’y reconnais pas de toute façon).

        La dernière citation de Pat Buchanan, ci-haut, s’applique autant aux chrétiens qu’aux musulmans, mais ces derniers vivent en conséquence.
        À eux, il ne faut pas leur en vouloir pour cela.

        Allez en paix,
        Paul S.

      • Reynald Du Berger dit :

        Merci Paul de partager avec nous cette belle réflexion pleine de sagesse.

  16. Paul S. dit :

    Il était question de cet énergumène ridicule ici : https://duberger.me/2017/01/30/apres-les-larmes-les-fleurs-et-les-lampions/#comment-42215

    «Certains animateurs de radio de Québec ont du sang sur les mains», avait dit Michel Juneau-Katsuya, la nuit même du drame, avant que les faits soient connus.

    Il en rajoute aujourd’hui : http://blvd.fm/reecouter/4088-100-normandeau-michel-juneau-katsuya-refuse-de-s-excuser-aux-radios-de-quebec-a-qui-il-porte-une-certaine-responsabilite-dans-l-attentat-de-quebec#.WKY7uWdRFok

    André Arthur a raison de demander (choqué, comme rarement) : “d’où vous, sortez vous ?”
    J’espère, pour garder confiance en services de sécurité de mon pays, que cet incompétent fut en effet “sacré à la porte” (dixit Arthur) du SCRS.

  17. Paul S. dit :

    Voici ce que monsieur André Arthur rapporte sur ce Michel Juneau-Katsuya, l’expert en sécurité extraordinaire, accrédité auprès des media québécois :

    http://blvd.fm/reecouter/4114-arthur-le-midi-retour-sur-michel-juneau-katsuya#.WK7WtmdRGIU
    http://blvd.fm/reecouter/4115-arthur-le-midi-juneau-katsuya-la-suite#.WK8SumdRGIU
    http://blvd.fm/reecouter/4183-arthur-le-midi-j-ai-continue-mes-recherches-au-sujet-de-michel-juneau#.WK8ouWdRGIU

    Pourquoi, personne d’autre qu’André Arthur, ne s’est jamais penché sur les lettres de créance de cet individu ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s