L’AUTRE JOUE

Publié: 28 juillet 2016 dans Uncategorized

Bloch-SermonOnTheMount.jpg

Des musulmans de France décapitent un prêtre dans son église et les catholiques de France répondent par « une journée de jeûne et de prière ». Si des catholiques d’Algérie décapitaient un imam dans sa mosquée en Algérie, croyez-vous que les musulmans d’Algérie répondraient par une journée de « ramadan » et de prières à Allah? Jésus (la Bible) a dit « tends l’autre joue! » Mahomet (Le Coran) a dit « poursuivez-les jusque dans leurs derniers retranchements et tuez-les! » Peut-on reprocher aux adeptes de ces deux doctrines leurs attitudes respectives? Ils sont strictement fidèles aux commandements des livres qui contiennent ces doctrines.

Sœur Danielle Delafosse, témoin de l’attaque et qui a réussi à fuir, a décrit la barbarie de cette scène réglée par une sorte de rituel fidèle à la tradition islamique : alors que le père Jacques Hamel disait la messe en remplaçant du père Auguste Moanda-Phuati, les deux serviteurs d’Allah ont forcé le prêtre, âgé de 86 ans, à se mettre à genoux, puis l’ont filmé pendant les longues minutes nécessaires à lui trancher la gorge, tout en récitant des versets du coran devant l’autel dans une forme de cérémonial religieux.

Monseigneur André Vingt-Trois (non, il n’est pas le fils de Jean XXIII), archevêque de Paris, a fait une vibrante homélie à Notre-Dame-de-Paris (on l’a même applaudi) au lendemain de cette boucherie sacrilège. Il a condamné l’acte, mais pas la doctrine qui l’a inspiré. Il en a profité pour servir aux politiques présents dans sa cathédrale, une leçon contre le mariage des homosexuels, un dossier qui semble pour lui plus important que la montée de l’islam et du terrorisme qui l’accompagne.

Le pape François a déclaré que ce n’était pas une guerre de religions. Il persiste et signe en présentant l’islam comme une religion de paix. Il ne veut surtout pas intervenir. Comme sa rectitude religieuse et politique lui commande, il doit déclarer que tous les habitants de la Terre sont ses frères et il ne doit condamner ni mettre en garde ses fidèles contre une doctrine qui ordonne pourtant à ses adeptes de les exterminer. Selon les Évangiles, dans son sermon sur la montagne, Jésus aurait dit « Si quelqu’un te frappe sur la joue droite, tends-lui aussi la gauche ». C’est la base de la foi chrétienne, le pardon, la miséricorde, la compassion, l’ouverture à l’autre. Si plusieurs prophètes ont propagé le « aime ton prochain comme toi-même », Jésus a été le seul a dire « aime ton ennemi ». Mais en 2016, ton ennemi s’appelle l’islam et son prophète ordonne à ses fidèles depuis 14 siècles de répandre la parole d’Allah de gré ou de force sur toute la Terre et d’exterminer les infidèles et les apostats. Ses commandements appelant à la haine contre les infidèles sont lus à tous les vendredis dans toutes les mosquées, par tous les musulmans du monde. Je n’en ai vu encore aucun caviarder ou arracher du coran ces versets qui appellent le fidèle à la violence contre nous. Et pendant ce temps, les chrétiens lisent une Bible qui les appelle à la tolérance, la compassion, le pardon envers ceux qui les persécutent. Dans ce contexte violent de djihad, la parole de Jésus est-elle encore pertinente en 2016?

Je souhaite que l’Église adopte une position ferme sur l’islam. Elle doit s’associer en tant qu’état (le Vatican) à toutes les nations qui veulent combattre le terrorisme. Elle ne doit pas se contenter de « déplorer, réprouver, condamner, ne pas cautionner » du bout des lèvres papales ces actes de barbarie, mais dénoncer avec franchise et fermeté, la doctrine au nom de laquelle ces actes sont commis. Mais comment reprocher à François sa mollesse, quand nos politiques n’osent même pas nommer l’ennemi?

commentaires
  1. Bovril dit :

    Quand on a pour prophète un pédophile, Mahomet, que peut-on attendre de ses disciples? En effet, Haisha (6 ans) fut mariée de force (probablement) à leur grand Mahomet. Le mariage fur consommé alors que la petite avait atteint ses 9 ans. Il était bien content Mahamet (m,a a mette), mais la petite moins (j’hais cha!). Pas drôle mais réel … vaut mieux en rire.

  2. EV dit :

    Tout cela est bel et bon, mais comment faire ? Expurger le Coran de ses versets assassins ? Il faudrait que ça vienne des musulmans eux-même…

    • Reynald Du Berger dit :

      Il est évident que la seule solution est la réforme de l’islam. Seuls quelques rares intellectuels musulmans en parlent. Cette réforme ne peut être menée que par les musulmans eux-mêmes, et non par l’occident. Les musulmans doivent avoir un clergé, une autorité hiérarchisée, un « catéchisme ». Combien d’actes de terrorisme islamique, commis en leur nom et celui de leur dieu leur faudra-t-il encore avant d’amorcer cette réforme?

      • Bovril dit :

        La clé serait, comme ici, l’instruction et le développement. Pour les deux genres. Allez, on leur donne 1000 ans pour sortir du Moyen-Âge.

  3. Marc Dufour dit :

    Si quelqu’un te frappe sur la joue droite, tends-lui aussi la gauche Ce passage s’adresse a des particuliers et non a l’état qui lui a les pouvoir de nous défendre contre le mal ce n’est pas a une personne de se faire justice mais aux autorité en place

    • Reynald Du Berger dit :

      « ce n’est pas a une personne de se faire justice mais aux autorité en place »….. qu’appelez-vous « autorité(S) en place » et que font, pas disent, mais font, en ce moment ces « autorités en place » pour prévenir ou vous protéger contre le terrorisme islamique ?

  4. G. Cotton dit :

    M. Du Berger, sauf si les musulmans commencent par épurer le coran des versets violents contre les non musulmans, il ne restera plus rien, que quelques pages..

  5. LE PROBLÈME, C’EST QUE LÀ, ILS LES FRAPPENT PAS ILS LES ÉGORGENT !

  6. emile enrico dit :

    desole mais l islam n est pas Reformable ,,,et ceux qui en ont Parle ont ete assassines ou ont une Fatwa sur la tete c connu comme info . pour la Majorite pas Touche a l Islam voila

    • Reynald Du Berger dit :

      « desole mais l islam n est pas Reformable , » dites-vous…. Votre opinion est extrêmement répandue, donc très commune, et c’est devenu même un cliché. On a dit la même chose du communisme, du mur de Berlin, de la Chrétienté (croisades inquisition) et du nazisme, et qu’est-il arrivée ? Ce désespoir, ce pessimisme que vous exprimez n’est donc pas du tout original comme attitude et a toujours prévalu, mais heureusement, l’histoire a démontré que les pessimistes et désespérés ont toujours tort. Pourquoi en serait-il autrement avec l’islam? Je crois en la bêtise mais aussi en l’intelligence. L’être humain est peut-être plus grand que vous le pensez. Oui la réforme de l’islam est possible, et le germe existe déjà chez les intellectuels musulmans. Combien de temps cela prendra?

    • emile enrico dit :

      Reynald , etant Ne dans un pays musulman et vecu avc eux jusqu a l age de 16 ans j en connais un boutte !!!!! sinon pour ttes les autres religions et peuples dans la reponse , nous sommes d accords tous se sont Reformes avc le temps , ce qui n a pas empeche qq Genocides quand meme ,,, l islam c une autre paire de manches , la majorite est contre tte Reforme , voila le probleme

      • Claude Guyot-Sionnest dit :

        Imaginer que l’islam n’est pas réformable comme trop de gens le pensent est à la fois triste et faux. et j’approuve l’auteur de ce blogue.
        Il n’y a qu’à penser aux guerres de religions en Europe à une époque pas si lointaine pour les dernières. La tolérance presque moderne se trouvait du côté des musulmans avec Soliman le magnifique en ce début du 16 me siècle, alors qu’au même moment, Isabelle la catholique se montrera dure avec les musulmans et avec les juifs de l’ancien royaume de Cordoue. Les taxes, les conversions forcées et les brimades iront en s’aggravant avec Charles quint puis Philippe II
        Et que penser de notre vénérable Charlemagne qui, dans sa guerre sans merci en Germanie fera décapiter plusieurs milliers de prisonniers saxons à Verden, ordonnera la déportation de plusieurs clans et forcera la conversion des autres pour venir à bout de ses conquêtes.
        PS : moi aussi je suis né dans un pays musulman et y ait vécu 19 ans

  7. Robert dit :

    Pourquoi donnes-t-on tant d’importance aux religions? Le problème c’est toujours l.existence de ce fameux Bon-Dieu! Lorsque l’humanité admettra qu’il n’existe pas….Ouf on sera bien! Les Islamistes sont 250 ans en arrière de nous. Même les Américains sont poignés: « In God we trust »

    • Reynald Du Berger dit :

      Les religions et les surtout les doctrines ont été la source de tous les grands conflits. La religion fait partie de la nature humaine. Vous AFFIRMEZ que Dieu n’existe pas. Qu’en savez-vous? Et le fait que je vous pose cette question fait-il de moi un croyant ? Un athée dit « je sais et j’affirme que Dieu n’existe pas ». Un agnostique dit « je ne sais pas ». Un croyant dit « je crois en Dieu ». S’il est possible de prouver l’existence de ce qui existe, il est impossible de prouver la non-existence de ce qui n’existe pas. Un peu plus d’humilité, de modestie et surtout de sagesse ne ferait pas de tort à ceux qui disent « toute lé religions cé pareil, pas besoin de béquille moé  » et surtout qui se croient supérieurs aux croyants qu’ils considèrent comme des faibles d’esprits, donc leurs inférieurs.

      • James C. dit :

        Monsieur Du Berger, ce n’est pas de prouver l’existence ou la non existence de Dieu, mais de vivre l’expérience de la vie, tout simplement. Les religions compliquent les choses. L’expérience du souffle, de la conscience de vivre suffisent. Rien de compliqué dans ça. Le souffle est la première chose qui nous arrive dans la vie. C’est aussi la toute dernière chose qui nous quitte à la fin de la vie. Il nous accompagne à chaque seconde notre vie entière. Il faut être conscient du souffle de la vie, parce que ça existe. C’est la seule chose qui est une certitude. Et ce n’est pas une religion: c’est la vie. Le reste….? important ou non…en toute humilité, je ne sais pas! Avec le temps qui passe et qui est passé, la perception des choses importantes ou non change beaucoup.

      • Reynald Du Berger dit :

        Je respecte les gens religieux en autant que leur religion n’appelle pas à la haine. La chrétienté, le judaïsme et le bouddhisme sont des doctrines inoffensives. Mépriser et rejeter en bloc ces religions et traditions relève à la fois de l’inculture et de la bêtise. C’est comme nier nos racines judéo-chrétiennes, à la manière des bouffeurs de curés qui en veulent encore aux prêtres pour ce qu’ils leur ont en fait baver dans leur enfance. Et svp Inquisition et croisades c’est du passé et de toutes façons les inquisitionnés étaient aussi barbares que leurs inquisiteurs. La mode était de se taper mutuellement sur la gueule. Il n’y avait ni bons ni méchants, juste des gens ma dégrossis.

  8. Robert dit :

    Reynald;

    Pas évident de prouver la non existence de quelque chose. Regardez toutes les misères que l’on a de prouver que le CO2 ne fait pas augmenter la température. Pourtant, c’est évident…nous disposons de toutes les observations nécessaires.

    Aucun individu n’a réussi à prouver l’existence de Dieu. Il me faudrait des preuves…voyez vous!

    • Reynald Du Berger dit :

      La foi échappe à la raison et elle la transcende. Le croyant aura toujours cet avantage sur l’athée, en ce qu’il n’a pas besoin de preuve, car il a un bien précieux qui s’appelle la foi. Et ayant la foi, il n’a aucune preuve à fournir à l’athée qui lui en demande. La foi n’a rien a voir avec la science et elle n’y est pas incompatible. Il y a beaucoup de grands scientifiques qui sont des croyants et à l’opposé, beaucoup d’abrutis qui se vantent d’être athées. Je remarque de la modestie , de l’humilité, une grande ouverture et une merveilleuse capacité de s’émerveiller chez les croyants que je connais. Je note souvent de la méfiance, une fermeture et un refus total de s’abandonner de la part de ceux qui se disent athées et fiers de l’être. Des pisse-vinaigre pour la plupart. Ceci dit, vous n’avez aucun moyen de savoir si je suis croyant ou agnostique. Mais je ne suis pas assez stupide pour dire « je sais et j’affirme qu’il n’y a pas de Dieu ». Donc je ne suis pas athée.

      • Gilles Larouche dit :

        Salut Rey!

        Pourquoi ne pas admettre tout de go que tu es agnostique. Il n’y a pas de honte à cela!

      • Reynald Du Berger dit :

        Dans les échanges avec ceux qui se disent « athées » et s’en vantent souvent en se prétendant supérieurs et plus forts que ces faiblards de croyants qui « ont besoin d’une béquille » … j’aime laisser planer le doute.

  9. Robert dit :

    Un individu ne peut se prétendre athée et se demander ensuite si Dieu existe vraiment!

    • Gilles Larouche dit :

      Robert,

      N’importe qui peut se remettre en question, même les athées. Non?
      Ētait-ce une question ou une exclamation?

      • Reynald Du Berger dit :

        Je vous recommande le dernier roman d’un de mes philosophes préférés Jean d’Ormesson « Comme un chant d’espérance »… Ce court roman m’a ravi et émerveillé

        « J’ai aimé Dieu, qui n’est rien aux yeux des hommes qui ne sont rien. Je n’ai détesté ni les hommes ni les femmes. Et j’ai aimé la vie qui est beaucoup moins que rien, mais qui est tout pour nous. Je chanterai maintenant la beauté de ce monde qui est notre tout fragile, passager, fluctuant et qui est notre seul trésor pour nous autres, pauvres hommes, aveuglés par l’orgueil, condamnés à l’éphémère, emportés dans le temps et dans ce présent éternel qui finira bien, un jour ou l’autre, par s’écrouler à jamais dans le néant de Dieu et dans sa gloire cachée. »
        À partir d’une promenade dans nos origines, ce livre raconte l’histoire de l’univers. Sous les traits d’un détective métaphysique, Jean d’Ormesson mène l’enquête et tente avec gaieté de percer ce mystère du rien, c’est-à-dire du tout. Ravissements et surprises sont au rendez-vous de son épatante entreprise.

        Voici quelques critiques:

        «Comme un chant d’espérance », le nouvel opus de Jean d’Ormesson est un texte magnifique. Il s’inscrit bien au-delà d’un roman sur Dieu, sur la naissance de l’univers, le big bang, le temps et l’espace ou encore sur l’homme. Ses mots, choisis avec soin, tendresse et amour, participent de l’une des entreprises les plus ardues et délicates qui soient, celle d’approcher Dieu avec, au final, un acte de foi et d’espérance, dressant comme un plaidoyer la liste des événements où Dieu se manifeste, à ses yeux, «avec une sorte d’évidence et d’éclat»

        Comme à chaque fois, on se sent étonnamment intelligent en refermant le dernier livre de Jean d’Ormesson, « Comme un chant d’espérance ». Intelligent et tout petit devant tant de culture, de curiosité intellectuelle et d’expérience humaine. Oui, une belle luminosité irradie ce nouvel ouvrage. On le lit comme on imagine que l’écrivain l’aura écrit : un fin sourire aux lèvres, et l’œil qui pétille, s’amusant par avance de nous emporter si haut, si loin.

      • Robert dit :

        Gilles;

        Un individu peut avoir été athée toute sa vie et se mettre à croire rendu à la fin de sa vie…Comme il peut avoir été croyant dans sa jeunesse et ensuite, pour diverses raisons propre à son évolution propre, devenir athée. Il existe aussi des individus, qui, demandent des preuves pour tout comme il en existe d’autres qui sont toujours prêt à croire. Tout cela me fait beaucoup penser à ceux qui embarquent dans l’histoire des changements climatiques par simple croyance…Il est beaucoup plus facile, pour un individu qui a des bases scientifiques, de faire certaines vérifications et calculs puis en arriver à la conclusion que cette patente est fausse (*) que de faire la même chose dans le cas de l’existence de Dieu!

        (*) Cette histoire de religion des croyants du réchauffement a d’ailleurs été mentionné à la fin du documentaire que Reynald a fait parvenir sur Facebook…Et que j’ai trouvé excellent!

      • Reynald Du Berger dit :

        L’attitude athéiste a sa racine dans l’inconscient. L’homme est bien plus un spectateur qu’un acteur. Je mets « athée » entre guillemets car aucun homme intelligent peut affirmer ceci « je sais et j’affirme qu’il n’y a pas de Dieu » pas plus que « je sais et j’affirme que l’homme est responsable d’un réchauffement climatique significatif ». L’athéisme découle de la peur, même si cela parait paradoxal, car l’athée se croit généralement plus fort et supérieur au croyant dont il prétend que la foi est une béquille et une tare. J’explique. L’athée est la plupart du temps incapable de lâcher prise, de s’abandonner, de s’émerveiller. Toutes ces attitudes, pourtant positives et merveilleuses, lui font terriblement peur.. peur de perdre le contrôle, de ne plus maîtriser sa destinée, ses pensées, ses actes. IL croit être en plein contrôle de sa vie, de sa destinée de ses actions, et rien n’est plus faux. L’athée est méfiant, triste , négatif, car il a peur et vit dans l’insécurité. Il est donc en réalité plus faible et plus à plaindre que le croyant dont il méprise la foi.

  10. Gilles Larouche dit :

    Salut Rey,

    J’ai un blanc. Comment appelle-t-on le Principe environnementale à la mode qui consiste à « ne pas prendre de risque quand on a un doute »?

    • Reynald Du Berger dit :

      Le principe de précaution… et ça pend bien des Français pour inscrire ce foutu principe dans leur constitution. Une autre de leurs nombreuses lubies. Si on appliquait ce principe gauchiste et pas plus rationnel que scientifique, on ne construirait ni centrales nucléaires, ni barrages, ni avions, ni autos. Chacun resterait chez-soi afin de ne pas se faire écraser par un autobus dans la rue. On éviterait de procréer pour ne pas mettre au monde des enfants malades, infirmes ou malheureux.

      • Gilles Larouche dit :

        Ça ne les a pas empêché de laisser prêcher à outrance les imams …

    • Robert dit :

      Gilles;

      L’Humanité, pour avancer, a toujours pris des risques(*). Dans tout ce que nous faisons, il y a des risques….et il est essentiel qu’il y en ait! Tous les systèmes socialistes (sans risque) ont échoué. Je ne puis comprendre pourquoi les adeptes du socialisme continuent à essayer de nous vendre un système où seul le bonheur existe?

      (*) Est-ce que Einstein a pris des risques lorsqu’il a découvert E=MC2..et puis tous les autres…Robert Openheimer ainsi que tous les acteurs du projet Manhattan!

  11. Marc Duchesne dit :

    Juste de même, la chrétienté a été réformée plusieurs fois. Par exemple, le linceul (visage de Jésus) date de l’âge médiéval. Même les événements entourant la crucifiction semble avoir été romancé. On sait que la religion catholique n’est pas très à la mode au Québec depuis les années 60-70, mais la situation est tout autre dans certains endroit du monde.

    Si les institutions de la chrétienté et la bible ont évolué avec le temps, je ne vois pas pourquoi ce serait différent avec l’Islam. Il s’agit que les élites musulmans trouvent les bons mots pour que cela passe. Il ne faudrait pas que ces intellectuels musulmans se fasse tuer, un peu comme certains papes qui ont également été tués pour leur volonté de réformé l’église.

    • Reynald Du Berger dit :

      « Par exemple, le linceul (visage de Jésus) date de l’âge médiéval.  » rien de moins sûr. La datation au C14 sur le lin ou coton ou laine est très peu fiable, surtout sur échantillons prélevés en bordure de la relique. Je vous suggère la lecture de Sanguis Christi de Gérard Lucotte et Philippe Bornet sur la radiodatation au C14, et analyses des taches de sang sur ces trois reliques: 1- le linceul de Turin, 2- la tunique d’Argenteuil et le suaire d’Oviedo.

  12. Jean-Christophe Papillon dit :

    La qualité de cette oeuvre est exceptionnelle.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s