LE JEU DE MONOPAULINE

Publié: 10 décembre 2012 dans Uncategorized

monopoly1Vous connaissez tous le jeu de MONOPOLY. Dans mon enfance on y a passé de nombreuses soirées, avec des pions,  hôtels et maisons en bois – plutôt qu’en plastique- et le jeu était en anglais. Je vous propose ici d’ offrir à vos jeunes pour Noël, une version québécoise actualisée, très différente de la version originelle américaine  jugée trop capitaliste.

Le jeu est en vente dans tous les bonnes succursales de la SAQ, ..et elles le sont toutes car… MONOPOLE…. vous pigez?

Le MONOPAULINE est très différent du MONOPOLY car

1- Tu joues avec l’argent des autres.

2- Le but du jeu consiste à les crosser et tenter de les ruiner le plus vite possible.

3- Il y a des cartes « CHANCE  » ou « COMMUNITY CHEST » du genre « tu es nommé délégué à Londres ou à Paris, pass GO and collect 1, 650, 000$ »

4- Tu peux envoyer les autres en prison mais tu n’y iras jamais.

5- Tu peux acheter tout plein de tis- carrés rouges pas chers, mais jamais de carrés verts trop chers.

6- À chaque fois que tu avances d’une case, tu recules ensuite de deux.

7- Le jeu s’arrête quand une majorité de joueurs sont écoeurés  et ont jugé que ton petit jeu a assez duré.

8- Le jeu recommence ensuite avec des joueurs plus jeunes qui doivent payer les dégâts des joueurs précédents.

9- et toutes autres suggestions  de votre part chers lecteurs de ce blogue…

Rey Brothers

commentaires
  1. Votre spécialité monsieur Du Berger: le mépris
    Votre source d’inspiration: le manque d’amour

    • Reynald Du Berger dit :

      Monsieur Gauthier, si « le mépris » consiste à ne pas partager l’opinion des Raëliens, je suis alors fier d’être méprisant. Si vous êtes fier de votre secte, il faudrait y mettre un « R » majuscule comme je vous fais l’honneur et la politesse d’y mettre. MONO-PAULINE sera ravie et sans doute émue d’apprendre que les Raëlliens comme vous sont tous dans son camp, partagent ses idées et la comblent de ce que vous appelez « amour », ou plutôt la conception raëlienne (adjectif, donc « r » minuscule » )de ce mot.

    • Youppi dit :

      Je n’adhère pas à vos idées M. Alain Gauthier, mais par contre je suis d’accord avec votre commentaire. M. Duberger s’abaisse de plus en plus en jouant la carte du mépris et de la frustration.

      • Reynald Du Berger dit :

        @Youppi « la carte du mépris » … j’ai déjà écrit un billet là-dessus. https://duberger.wordpress.com/2012/06/20/le-devoir-de-mepris/
        J’ai le droit et même le devoir de mépris envers ceux qui le méritent. Je ne vous reconnais pas le droit de juger qui je dois mépriser. Et je juge qu’ils le méritent s’ils bafouent mes valeurs. Mes valeurs ne seraient pas des valeurs si je devais respecter celles d’un individu dont les siennes contredisent les miennes…- tiens-tiens- matière à réflexion?- …ça doit être nouveau pour vous ce que je viens d’écrire… Celui qui est incapable d’admiration est en même temps incapable de mépris. Laissez-moi donc mépriser cette bonne femme qui dirige encore pour quelques mois avec sa galerie de fantoches verts et gauchistes une province qu’elle mènera encore davantage vers la banqueroute, en vidant mes poches. Contrairement à ce que vous dites, quand le mépris est mérité et justifiable, comme c’est le cas ici, cela n’est pas s’abaisser mais au contraire c’est s’élever que de l’exprimer haut et fort et surtout avec ironie comme je le fais avec ce jeu de monopauline. Mais qui êtes-vous pour interdire ainsi au citoyen le droit au mépris et en quel nom et sur la base de quel principe? Vous admirez Adolf Hitler ou le méprisez? et Mussolini? et Hollande? et Marois? et Tatcher? et Busch? et O’Bama? et pourquoi? Comme il est étrange que la go-gauche accuse toujours de mépris et de frustration celui qui n’est pas dans son camp.

  2. Filou dit :

    Moi-même et l’ensemble des autres enthousiastes Monopaulinistes que j’ai rencontrés avons le même commentaire: «Beaucoup de gens veulent que je joue avec eux, mais très peu veulent jouer avec moi.»

    Sacré Pauline! Elle est la seule que je connaisse à avoir réussi à convaincre des millions de gens à y jouer avec elle!

  3. Richard3 dit :

    @Filou:

    …DES millions? Selon le DGEQ, Pauline n’est allée chercher que 1,393,703 votes, le 4 septembre dernier! D’accord, c’est plus que moi (je n’étais pas candidat!), mais on pourrait s’entendre sur « un million et quelques », n’est-ce pas?

    • Filou dit :

      M. Richard,

      Bien entendu, on s’entend pour un million et quelques.

      Mais comme je suis anglophile, j’ai pris le pli anglo-saxon de considérer comme pluriel ce qui dépasse un (alors que les Français attendent d’arriver à deux pour voir le pluriel), tout en conservant cette tendance très française à l’exagération, qui me fait voir plus qu’il y a, me rappeler plus que j’en croyais avoir vu, et dire plus que ce que me prétendent mes souvenirs.

      L’anglophile en moi vous remercie donc de me remettre sur la voie du pragmatisme, le français vous remercie lui aussi de lui rappeler les règles de sa langue.

      Mais le moi en moi ne peut s’empêcher de vous ajouter qu’un discours exact et froid est parfois moins intéressant qu’un discours extravagant et amusant.

      Bien le bonjour chez vous!

  4. Bonjour m. Duberger,

    Je suis tombé sur vos entrevues à l’émission de Mario Dumont et à CHOI 98.1 portant sur votre climato-scepticisme. Je me suis premièrement posé la question pourquoi un géologue à la retraite était invité en tant que spécialiste pour défendre cette thèse. N’y a-t-il pas de climatologue sérieux pouvant défendre cette cause? Je suis biologiste et je sais très bien que le fait que je sois scientifique ne me donne pas les qualifications pour interpréter toutes les formes de sciences. C’est en tout respect pour l’homme de sciences que vous êtes que je vous demandes de respecter votre champ d’expertises. Vous semblez bien comprendre la science sismique, mais laissez la science climatique aux climatologues. D’ailleurs ils sont quasi unanimement tenant de la théorie du réchauffement anthropique. La théorie des taches solaires est largement écartée. Get your facts right.

  5. Dans une vidéo, vous dites que vous n’avez jamais entendu parlé d’un sceptique converti à la thèse du réchauffement anthropique. Je vous suggère de regarder ce vidéo:

    • Reynald Du Berger dit :

      M. Plouffe, soyez un peu plus sérieux… moi qui vous croyais scientifique rigoureux et… biologiste (appellation non-contrôlée) par dessus le marché… regardez lui la tronche à ce « récho-converti » … ya qu’à voir et surtout qu’à écouter… ce pauvre gars est et a toujours été un climato-alarmiste réchauffiste…et il serait biologiste que j’en serais pas étonné… trouvez-moi un récho-converti plus sérieux… Allez! bonne chance!

      • Appellation non-contrôlé? Pas moins contrôlé que celle de géologue ou de physicien… Comme s’il fallait un ordre professionnel pour être crédible… Si vous aviez pris la peine d’écouter le vidéo vous auriez vu des extraits de ce qu’il a pu dire par le passé et il était clairement un sceptique. Ses recherches étaient d’ailleurs financés par une pétrolière. Vous êtes de mauvaise foi.

        Il serait biologiste? En fait, il est physicien et il le dit à plusieurs reprises dans le vidéo. Preuve d’ailleurs que vous ne l’avez pas écouté ou que vous ne maitrisez pas la langue de Shakespeare. Retournez à votre sismographe. Has Been.

      • Reynald Du Berger dit :

        « géologue » c’est appellation contrôlée, mais pas « physicien » vérifiez auprès de l’office des profession. La vôtre, biologiste, ne l’est pas du tout, n’importe quel charlatan peut prétendre détenir et même en effet détenir un bac en bio et faire peur au monde sous le titre de « biologiste » sans être importuné…mais essayez donc pour voir de faire peur au monde en vous prétendant géologue, géophysicien et ingénieur… je ferai un billet pour vous répondre …en attendant… lisez donc ce qui suit et revenez-moi si vous contestez ces faits. Je suis prêt à en discuter avec vous. Et je ne suis aucunement financé ni par une pétrolière ni par Steven Guilbault. http://www.pensee-unique.fr/news.html

  6. Ce vidéo situé sur le site de la NASA démontre l’évolution de la température planétaire d’une manière claire.

    http://www.nasa.gov/topics/earth/features/2011-temps.html

  7. enid bertrand dit :

    @Plouffe

    Mentionnons que je trouve le ton de ce blogue un peu trop agressif.
    Mais, concernant la pertinence d’un géologue à commenter, je ne la mets pas du tout en doute, au contraire. Il est important, selon mon humble avis, d,’avoir une connaissances des variations climatiques de notre planète au cours de son évolution, avant d,émettre des hypothèses sur les variations actuelles.
    Je me permet aussi d’ajouter que monsieur Stéphane Guilbault qui est emmené régulièrement à commenter le réchauffement climatique, surtout à radio-Canada, est diplômé en théologie et philosophie. Ce que chacun sait, ou presque, aujourd’hui.
    Sans mettre en doute la pertinence des propos de monsieur Guilbault, je crois monsieur Duberger plus à même de porter un jugement personnel éclairé sur les résultats souvent contradictoires de la recherche scientifique.

    • Antoine Plouffe dit :

      @Enid Bertrand. Votre commentaire n’ajoute pas grand chose au débat. Premièrement, l’attaque contre Guilbault est hors sujet puisque je n’ai en aucune manière défendu sa personne ou son background. Le réchauffement climatique n’a d’ailleurs rien à voir avec un combat de qualification entre deux individus. Si vous pouvez me lister les arguments scientifiques qui font que vous trouvez la thèse de Duberger plus valable, je me ferai un plaisir de vous indiquer là ou je crois que vous faîtes fausse route.

      • enid bertrand dit :

        @Plouffe
        Vous ne me semblez pas avoir compris le sens de mon commentaire. Je mentionnais que le fait d’être géologue n’était pas un critère pour disqualifier une opinion. Et que je croyais même qu’une connaissance de l’évolution de notre planète me semblait importante comme prémisse pour porter un jugement éclairé sur le réchauffement de la planète.
        Je ne contestais pas non plus le fait que monsieur Guilbault se prononce sur ce problème, mais il me semble qu’une connaissance scientifique solide est préférable.
        Personnellement, je suis comme tout le monde; je m’interroge, et me demande qui croire, car j’avoue humblement que mon diplôme de premier cycle en biologie, avec une spécialisation en agronomie, ne me permettent pas de porter un jugement personnel valable.
        Mais ma personnalité m’incline à porter une oreille attentive aux sceptiques, et à me méfier des trop grandes unanimités.

  8. Antoine Plouffe dit :

    J’avais très bien compris. Mon point est que le débat à se demander si Duberger est bien placé avec ses études ou si Guilbault l’est mieux est impertinent face à la réalité scientifique. Si vous avez bel et bien un diplôme en biologie avec une spécialisation en agronomie, vous devez savoir que plusieurs papiers témoignent de la réponse des écosystèmes face au réchauffement. La dynamique de fonte du pergélisol agissant comme une boucle de rétroaction positive pour le réchauffement en relâchant du CO2 dans l’air suite à sa fonte ne devrait pas non plus t’échapper puisqu’elle est fortement appuyée empiriquement; (http://www.actualites.uqam.ca/2013/4249-decouvertes-Quebec-Science-Paul-del-Giorgio-carbone-ancien). Je vous suggère aussi de consulter le site de NATURE, la revue scientifique la plus rigoureuse avec SCIENCE qui a tout une section pour traiter de ce sujet; (http://www.nature.com/nclimate/index.html). Je suis moi même un biologiste. Je fais présentement une maîtrise dans le domaine de la foresterie. Je peux certifier qu’avec mon bac en biologie je me sens très capable de comprendre les grands papiers scientifiques qui traitent du réchauffement climatique. Si vous avez l’impression de ne pas être suffisamment formé, c’est peut-être parce que vous n’écoutiez pas en classe ou que vous n’avez pas pris vos études suffisamment au sérieux. Ou peut-être que votre établissement a échoué à vous former convenablement. Voici un site très bien fait qui répond à la plupart des questions soulevées par les  »sceptiques ». Pour finir, je vais vous linker un papier qui vous fera possiblement repenser envers qui vous devriez réellement être sceptique: http://www.lesaffaires.com/secteurs-d-activite/general/400-m-pour-nier-le-rechauffement-climatique/554686#.UXH3E6KQWfX

    • enid bertrand dit :

      Je vais certainement allé voir vos liens. Mais ce ne seront pas les premiers articles que je lirai, ni les derniers.
      Vous êtes jeune, et faites une maîtrise. J’ai soixante ans, et ma carrière a dévié quand j’ai élevé mes enfants.
      Je ne peux pas vous en montrer en biologie. Je pourrais cependant vous en montrer en diplomatie et en politesse.

  9. Antoine Plouffe dit :

    Je vous assure que je ne voulais pas vous insulter. Mettons cela sur le dos de l’arrogance de la jeunesse. Ma politesse a des frontières que les sceptiques du réchauffement climatique et les défenseurs du développement sans limites savent me faire traverser.

    • enid bertrand dit :

      Sans rancune. Continuez de travailler avec passion, en n’oubliant pas que la personne devant vous est aussi importante que vous-même.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s