La climatotectonique des plaques

Publié: 13 avril 2011 dans Uncategorized

Une équipe de chercheurs australiens à laquelle seraient associés des Allemands et des Français vient de proposer une théorie révolutionnaire en Sciences de la Terre: La climatotectonique des plaques. Ceci n’est pas un poisson d’avril en retard. Il s’agit d’une découverte aussi importante que la théorie de la relativité. Albert Einstein peut se rhabiller et Alfred Wegener réviser ses arguments.

Dans mon cours de Physique du Globe à l’UQAC, j’avais soumis un jour à mes élèves (dont certains sont de fidèles abonnés à ce blogue) le problème suivant:

Pendant la Révolution culturelle, les Chinois veulent déclencher un séisme majeur en Californie en sautant tous en même temps d’une plateforme de 1 m de hauteur. Étant donné qu’ils sont 1 milliard et quart, et que chaque Chinois(e) pèse en moyenne 65 kg, quelle sera la magnitude du séisme ainsi déclenché? À l’instar des professeurs de philosophie du CEGEP F.X. Garneau qui aiment bien accorder des gratifications à leurs éléments les plus « prometteurs » qui fréquentent leurs boudoirs philosophiques du midi, j’accordais un bonus de 10% à ceux qui réussissaient à démontrer la différence de magnitude entre le saut  solidaire  – pour ne pas dire communiste- effectué les genoux raides vs celui accompli les genoux pliés. Un autre 10% leur était accordé s’ils parvenaient à mettre au point une arme contre-offensive au moyen de Californiens bien grassouillets (ils devaient déterminer le nombre d’individus et le poids) sautant d’une plateforme d’une hauteur qu’ils devaient déterminer à un moment précis (aussi à déterminer) après le déclenchement de l’offensive chinoise. Ceux qui ont fait de la physique élémentaire noteront qu’il s’agit d’un problème d’interférence destructive en mécanique ondulatoire.

La solution au prochain billet!

commentaires
  1. Gilles Laplante dit :

    Amusant comme problème. Je n’ai malheureusement plus en mémoire les formules pour résoudre ce genre de défit.
    Cependant, il m’est venu quelques interrogations.
    Dans votre problème, quelle surface couvrait vos sauteurs? Considerez-vous l’impact en un seul point ou réparti à la surface de la Chine. Et que fait-on de ceux qui sautent dans le désert de Gobie? La qualité du sol doit avoir un impact?

    • Reynald Du Berger dit :

      Vous auriez été un excellent élève dans mes cours.. en effet la nature du sol sur lequel sautent nos « munitions » a un « impact » sur l’efficacité de l’arme …

  2. G. H. Larouche dit :

    A-t-il suffit de ce seul article : « Le climat agirait sur le mouvement des plaques tectoniques » pour vous convaincre?
    Si oui, alors je crois que je vais subitement devenir un sceptico-anthropo-climato-sceptique.

    • Reynald Du Berger dit :

      je ne suis pas convaincu au contraire… mais si la dernière phrase « Cette étude a été publiée dans la revue Earth and Planetary Science Letters. » est vraie, je suis inquiet…ça ressemble à du GIEC.

  3. Isabelle Robillard dit :

    J’ai été assez navré d’entendre cela ce matin à Radio-Canada. Moi aussi, en cherchant sur le web, j’ai vu que l’article en question avait été publié dans Earth and Planetary Science Letters. Cela a achevé de m’atterrer. Durant ma maîtrise, j’avais consulté plusieurs articles provenant de cette revue. Je la croyais de grande renommée…

    Assistons-nous à une décadence généralisée dans la littérature scientifique? J’aimerais bien savoir comment cette idée est argumentée? Comment savent-ils en premier lieu que la mousson sévissait il y a 10 millions d’années? Comment un phénomène affectant la surface peut faire bouger des plaques qui prennent racine dans le manteau?

    Entre la pluie et la convection dans le manteau, franchement…

    Ça doit être encore des simulations sur ordinateur qui tiennent compte principalement du délire de ses créateurs…
    Sont-ce des géologues ou des informaticiens?

    • Reynald Du Berger dit :

      La climatologie est naissante et n’a pas fait ses preuves comme science établie. Plusieurs observations ne sont que pures coïncidences. Je parie que dans quelques années, on aura trouvé une corrélation entre le nombre de pickups Ford F-150 vendus et la fréquence des séismes en Californie… Ford sera pointé du doigt comme pollueur sismique ou tectonique…

  4. Jocelyn dit :

    Il faut faire attention à la façon dont est résumé l’article…
    Moi aussi je me suis étouffé en lisant la présentation de Pipelette et quelques autres sites…

    En fait, d’après ce que j’ai lu du résumé de l’article,

    (http://www.sciencedirect.com/science?_ob=ArticleURL&_udi=B6V61-52D495T-1&_user=10&_coverDate=04%2F15%2F2011&_rdoc=21&_fmt=high&_orig=browse&_origin=browse&_zone=rslt_list_item&_srch=doc-info(%23toc%235801%232011%23996959996%233048753%23FLA%23display%23Volume)&_cdi=5801&_sort=d&_docanchor=&_ct=29&_acct=C000050221&_version=1&_urlVersion=0&_userid=10&md5=f66518d910cf0173843d94ba69ab85d5&searchtype=a)

    (Monsoon speeds up Indian plate motion )

    et ce que j’en comprends, la mousson et autres facteurs d’érosion auraient enlevé une quantité significative de volume à la plaque indienne, ce qui aurait diminué son inertie et aurait augmenté son déplacement.

    Il faudrait lire en détails l’article mais cela ne me semble pas complètement absurde comme raisonnement. Faut voir…

  5. G. H. Larouche dit :

    Mais quelle est l’épaisseur de la plaque Indienne? Ça semble complètement invraisemblable. Même si la plaque s’est allégée, et qu’elle a moins d’inertie, cela ne veux pas dire qu’elle voyagera plus vite, coincée entre les autres.

    Tout au plus le fait qu’elle s’allège la ferait se soulever par rapport aux autres
    Quoi d’autre?

  6. williams Pq dit :

    Je ne connais rien la-dedans, mais j’ai remarqué que la ceinture de feu à plus de volcan du côté de la Chine que de la Californie donc j’ai l’hypothèse qu’il y a plus de surface pour amortir le déplacement de la plaque du Pacific du côté de la Chine donc ça va prendre plus de gros californien que de petits Chinois.

    Je ferais sauter mes petits Chinois sur le rock à 200km de la berge de l’océan Pacific, j’imagine que c’est comme sur un quai flottant, on saute du côté qu’on veut obtenir une grosse vague. Étant donné que l’impact est à la surface et bien le rock va ce dilaté et percuté un peu comme quand on joue au billard Indo Australian Plate. Elle avec sa forme arrondi à côté de la Chine, cela va servir à concentrer l’énergie vers la Caliefornie.

    Pour annuler offensive chinoise il faudrait que la Plaque Indo Australian et la North Americain plate frappent la Pacifique Plaque en même temps avec plus d’intensité du côté américain à cause de la friction du côté chinois de la ceinture de feu.

    Pour les genoux plier et bien je crois qu’ils vont répartir la charge. Ça va créer une secousse plus longue, mais moins puissante.

    Je suis un ti-coune.riez!!!

  7. cybermagnetik dit :

    What a great web log. I spend hours on the net reading blogs, about tons of various subjects. I have to first of all give praise to whoever created your theme and second of all to you for writing what i can only describe as an fabulous article. I honestly believe there is a skill to writing articles that only very few posses and honestly you got it. The combining of demonstrative and upper-class content is by all odds super rare with the astronomic amount of blogs on the cyberspace.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s