Changement climatique de droite ou de gauche?

Publié: 15 novembre 2010 dans Uncategorized

Reynald Du Berger

(Contact via Courriel),

Il y a quelques mois, Benoît Dutrizac me posait des questions sur cette apparente et étrange recrudescence d’activité séismique qui semblait affliger sa Planète. Il m’a ensuite habilement amené sur le terrain glissant du réchauffement climatique. Je l’ai d’abord cru sincère, mais suite à l’entrevue que lui a accordée ensuite Joanne Marcotte sur le même sujet, laquelle a défendu courageusement son opinion, je pense que Dutrizac n’a pas été sincère et s’est moqué de moi. Myriam Ségal a aussi brillamment remis à l’heure juste les pendules de deux animateurs du FM93 qui retardaient sérieusement en matière climatique.

Mon entrevue avec Dutrizac, suivie de celle de Joanne Marcotte et enfin celle de Myriam Ségal avec Hugo Langlois.

commentaires
  1. […] This post was mentioned on Twitter by Julie Anne Servant, Les analystes. Les analystes said: LesAnalystes.ca : Changement climatique de droite ou de gauche? http://bit.ly/aL1Eec @Ian_Senechal […]

  2. Lorraine dit :

    A mon humble avis, Dutrizac ne fait que ce qu’une majorité de journalistes et/ou commentateurs font soit: maintenir la désinformation en attribuant beaucoup plus de ‘crédibilité’ à des diplômés en philosophie (Guilbault) « subventionnés » qu’aux vrais experts.

    C’est triste mais ça fait parti de notre réalité – RIEN comme l’utilisation de la « peur » pour maintenir le statu quo.

  3. Isabelle Robillard dit :

    J’ai écouté votre entrevue et celle de Mme Marcotte. Pitoyable ce Dutrizac. Que voulez-vous, la radio, c’est d’abord et avant tout la course aux cotes d’écoute. D’abord et avant tout de la grosse PROVOC. L’information, elle, ne compte pas pour grand chose.

    Devant autant de mauvaise foi, je comprend M. Brassard et M. Bernier de décliner les invitations. Je comprends maintenant pourquoi c’est si difficile d’avoir des points de vue équilibrés dans nos médias québécois. Tant pis pour eux. C’est eux qui vont perdre à long terme. Il existe maintenant tellement de moyens de s’informer avec de la qualité.

    C’est sûr que les minables sont voués à l’echec. Ce n’est qu’une question de temps. C’est pour ça que bien des journalistes vont bitcher sur les blogues, dire que c’est plate, qu’il y a des erreurs, que tels ou tels blogueurs sont des imbéciles. Au fond, c’est la peur qui les motive à être aussi mesquins.

    Si M. Dutrizac vous demande pour une autre entrevue, allez-vous y aller?

    • Reynald Du Berger dit :

      Je n’ai jamais décliné d’invitation… même à Radio-Canada et RDI… mais ça n’a pas été toujours facile quand vous savez d’avance que l’animateur (trice) est hostile à votre point de vue.

      • Isabelle Robillard dit :

        C’est tout à votre honneur!

        Je ne pense pas être capable d’autant de générosité.

  4. Pierre L. dit :

    Donc d’après Dutrizac vous ne feriez pas le poids contre le toujours très scientifique David Suzuki. Je ne sais pas quel article [revu pas ses pairs ( nouvelle mode maintenant)]
    sur la climatologie et la météorologie il a écrit. Peut-être est-ce dans le même genre de revue qu’écrivent les toujours très scientifiques S.Guilbeaut ou les Pachauri ou encore les Al Gore!
    Faut dire que dans ces cas les affimationnistes rime avec créationnismes…
    Et pourtant le commun des mortels ne semblent pas faire de distinction entre pollution de l’air et CO2.

  5. stephane begin dit :

    Les trois vous passez plus de temps à refaire l’information, un combat qui repart à zéro à chaque entrevue

    83% des gens pensent que le réchauffement est anthropique, le combat est long et pénible à cause de la complexité du sujet, même moi, depuis 1 an que je m’informe sur le sujet et je me perds, malgré que je peux me défendre assez bien en tant qu’amateur

    Bravo pour vos entrevues Mr. Du Berger

    Une suggestion pour un futur texte ici Mr. Du Berger, la formation et l’influence des nuages, c’est sujet qui manque de bon texte et pas facile à comprendre

  6. […] Changement climatique de droite ou de gauche? Il y a quelques mois, Benoît Dutrizac me posait des questions sur cette apparente et étrange recrudescence d’activité séismique qui semblait affliger sa Planète. Il m’a ensuite habilement amené sur le terrain glissant du réchauffement climatique. Je l’ai d’abord cru sincère, mais suite à l’entrevue que lui a accordée ensuite Joanne Marcotte sur le même sujet, laquelle a défendu courageusement son opinion, je pense que Dutrizac n’a pas été sincère et s’est moqué de moi… (tags: lcb 2010-11-15 environnement) […]

  7. Françoise D. dit :

    Qui l’eut cru ?

    Les écologistes auraient « exagéré » la menace que fait peser le réchauffement sur les forêts tropicales

    http://t.co/A27EKTO

  8. Luc Chartrand dit :

    Avec Dutrizac, le tout est d’un ton badin. Ce n’est pas si grave que cela. L’auditeur moyen sera plutôt intrigué qu’autre chose et la curiosité ici n’est pas un défaut.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s