SANTÉ ET RITES RELIGIEUX

Publié: 11 avril 2020 dans Uncategorized

messe

C’est la Semaine Sainte et nous sommes en pleine crise de Covid-19. On a fermé des lieux de culte par précaution. Les rites religieux sont-ils toujours sanitaires ?

J’étais à la grand messe à Notre-Dame-de-Paris le 16 décembre 2018. Je suis le Canadien en veste de bûcheron à carreaux rouges et noirs le 5ième à partir de la gauche dans la première rangée dans le groupe de droite.

À un moment de la cérémonie, le célébrant rappelle les paroles de Jésus avant sa Passion «  En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix »…. Puis il enjoint les fidèles « frères et sœurs, donnez-vous la paix ».

Comme tous les autres, j’ai serré la main de mes voisins. Le lendemain soir, rentré à Québec, j’avais un léger mal de gorge et me suis mis à tousser. Le surlendemain, j’étais au lit avec fièvre et perte d’appétit. J’ai passé une semaine misérable. J’ai pensé que j’avais attrapé la grippe dans le vol du retour. Mais il parait que l’air des avions , -lequel passe au travers des moteurs, le saviez-vous?- est très sec et peu propice à la propagation des virus et bactéries. Ce sont probablement mes frères et sœurs de Notre Dame qui m’avaient refilé la grippe en bonus avec la paix. Cette pratique est d’autant plus étonnante que Mgr Aupetit,  archevêque de Paris et célébrant de la grand-messe du dimanche soir, est aussi médecin !

Un an auparavant, j’avais réalisé le premier souhait de ma bucket list en allant toucher la Couronne d’épines, toujours à l’époque dans le trésor de Notre-Dame. J’avais lu le savant ouvrage de Chiara Mercuri et je voulais voir la relique. Depuis l’incendie, on l’a reléguée dans les caves du musée du Louvre.  Mais avant l’incendie, la Couronne était offerte en ostension  à chaque premier vendredi du mois. Elle est dans un cercle de cristal et les fidèles sont invités à la baiser. Comme pour l’ampoule du Sang du Christ qu’on m’a montrée dans la basilique du Saint-Sang à Bruges, je me suis contenté de toucher la relique du bout des doigts.

Dans ma jeunesse, il y avait aussi la cérémonie du baiser du crucifix le Vendredi saint, où les fidèles s’agenouillaient à la balustrade et où le prêtre leur présentait un crucifix à baiser, avec un léger coup de chiffon parfumé entre chaque baiser.

Dans les premières années du Patro de Charlesbourg, on avait aménagé un autel de fortune dans la grange qui servait de lieu de rassemblement. Le Père Bernier y célébrait une messe quotidienne. Je faisais la queue pour recevoir la communion quand je vis dans la chaleur torride de cette grange, les gouttes de sueur du bon père perler de son front, puis s’écouler du bout de son nez directement… dans le ciboire. J’ai rebroussé chemin…

Comme je n’ai jamais visité de synagogue, je ne peux me prononcer sur l’hygiène des rites juifs. J’ai cependant visité plusieurs douzaines de mosquées, toutes au proche et moyen orient. Toutes puaient les pieds. Les bassins d’ablutions à l’extérieur ne sont probablement pas suffisants pour une hygiène adéquate, de sorte que la moquette répand, en plus de l’odeur,  probablement des champignons et autres mycoses ou pieds d’athlètes.

À l’issue de cette pandémie, le pape François devra peut-être se soucier davantage de la santé de ses fidèles que de celle de la Planète et revoir les rites catholiques en conséquence.

 

 

 

commentaires
  1. Jonathan Gauthier dit :

    Peut-être auriez-vous du visiter le Vatican lors de la messe vigil en 2019, 2018, 2017, 2016, etc messe à laquelle on-y célèbre Lucifer par un hymn qui dit essentiellement que Lucifer est le père du Christ. La propreté semblait exceptionnelle.

  2. Paul S. dit :

    Je crois professeur que l’air sec respiré dans les cabines pressurisées assèche les muqueuses nasales et ainsi réduit leur efficacité.
    Quand je passais beaucoup de temps dans les airs, je souffrais de cet desséchement (pas d’infections, mais d’irritations nasopharyngées), pendant plusieurs jours à l’arrivée. Éventuellement je me suis mis à appliquer des contremesures préventives.

    Voici l’opinion du docte Jean Coutu : “ La muqueuse nasale fait figure de barrière contre les agressions extérieures. Si elle n’est pas suffisamment hydratée, elle ne peut pas fonctionner efficacement. “

    Préconiseriez-vous l’inclusion de l’ “elbow bump” dans le rite de l’église catholique ?

    • Reynald Du Berger dit :

      Préconiseriez-vous l’inclusion de l’ “elbow bump” dans le rite de l’église catholique ? »….. ou encore la bonne tape dans le dos ou sur l’épaule… mieux que l’égorgement des infidèles par le musulman.

comment éliminer un abonné indésirable ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s