Lettre ouverte de CLINTEL aux dirigeants mondiaux

Publié: 23 mars 2020 dans Uncategorized

corona

 

La Haye, le 23 mars 2020
Professeur Guus Berkhout
Président de CLINTEL
guus.berkhout@clintelgroup.org

Vos excellences,

Le monde traverse une grave crise sanitaire. Aujourd’hui, les peuples du monde font face à une urgence réelle en raison de la pandémie de covid-19. Ils ont besoin d’une vision inspirante qui les engage vers un avenir d’espérance. En particulier, il est aujourd’hui parfaitement inapproprié que le « Green New Deal » focalisé sur le climat, et ses coûts qui se comptent en milliers de milliards de dollars, soit toujours au programme de dirigeants tels qu’Antonio Guterres pour les Nations Unies et Frans Timmermans pour l’Union Européenne.

Vos excellences, en comparaison du covid-19, le changement climatique est un non-problème, fondé sur les seuls modèles informatiques et sur des projections très futuristes. Or dans l’urgence sanitaire où nous sommes, l’attention que vous devez porter au besoin des peuples concerne le présent ! Nous vous conjurons de ne pas persister dans votre ambition d’émissions zéro alors que le monde est confronté à une grave crise globale. Il y a une urgence, mais elle n’est pas climatique.

Alors que les docteurs et infirmières de grand courage sauvent des vies, les alarmistes du climat et leurs critiques doivent cesser de s’affronter, ils doivent se dépasser pour travailler ensemble contre le virus. En ces temps difficiles, l’humilité s’impose. Dirigeants du monde, c’est à vous de montrer le chemin. Le tout premier pas doit être de rediriger le financement du « Green New Deal » vers des investissements dans un meilleur système global de santé. Dans ce processus de rénovation, n’excluez pas les professionnels qui se montrent critiques. L’histoire nous enseigne qu’une pandémie telle que le covid-19 se produira à nouveau. Nous devons donc au moins y être mieux préparés.

L’OBJECTIF « ZÉRO ÉMISSIONS » EST INACCESSIBLE ET NON SOUHAITABLE

Les 150 dernières années ont montré qu’une énergie abordable et fiable est décisif pour la santé publique, l’assainissement, l’éducation et la prospérité. Les 150 dernières années ont aussi montré que davantage de CO2 est bénéfique pour la nature, cela verdit la Terre et augmente le rendement des cultures. Pourquoi les dirigeants mondiaux ignorent-ils ces faits concrets ? Pourquoi leur tournent-ils le dos avec leur « Green New Deal » et abaissent-ils notre qualité de vie en imposant aux citoyens des technologies énergétiques à basse émissions à la fois douteuses et coûteuses ?

LE COVID-19 FAIT DU « ZÉRO ÉMISSIONS » UNE MENACE POUR L’HUMANITÉ

Aujourd’hui, des milliards de fonds publics doivent être dépensés pour éviter des banqueroutes massives et pour que l’économie puisse être remise sur pieds lorsque la pandémie sera derrière nous. Le conseil majeur de CLINTEL aux dirigeants mondiaux est celui-ci : pour relancer l’économie mondiale, n’augmentez pas davantage la dette publique mais utilisez l’argent destiné à votre coûteux « Green New Deal » aux besoins présents de la société et de ses citoyens. Appelez-le le « plan de guérison du covid-19 ». Il faut que vous sachiez que, dans la crise actuelle, la politique hasardeuse de réduction du CO2 est profondément contre-productive.

RECOMMANDATIONS DE CLINTEL

Le monde évolue vers une économie ouverte et globale de dix milliards de personnes. La priorité absolue doit être accordée à d’importants investissements dans un système de santé global qui rende les pandémies moins catastrophiques. Par rapport au covid-19, les alarmistes comme les critiques du climat devraient s’accorder sur le fait que le réchauffement climatique est un non-problème. Cessons donc les affrontements, élevons-nous au-dessus de nous-mêmes pour travailler ensemble contre le virus. Nous avons besoin de tous.

Vos excellences, montrez-vous responsables devant tous et stoppez sans attendre les projets de « Green New Deal ». Ces projets entraîneraient l’économie mondiale dans une récession encore plus effrayante. Nous vous conjurons de ne pas dépenser des milliards de dollars en subventions pour de douteuses technologies bas-carbone ou des projets de déforestation massive destinés à la production de biocarburants, alors que des milliers de personnes meurent. Ces milliards de dollars, utilisez-les pour améliorer globalement le système de santé sur la planète. Le « plan de guérison du covid-19 » de CLINTEL vous invite également à émettre des obligations pour investir dans un système de surveillance mondial de pointe qui informe très en amont les experts de changements sanitaires au sein des groupes de population de par le monde.

Très cordialement, les ambassadeurs de CLINTEL,

Professeur Ivar Giaever (prix Nobel), Norvège/États-Unis
Professeur Guus Berkhout, Pays-Bas
Professeur Reynald Du Berger, Canada (francophone)
Terry Dunleavy, Nouvelle Zélande
Viv Forbes, Australie
Professeur Jeffrey Foss, Canada (anglophone)
Jens Morton Hansen, Danemark
Morten Jødal, Norvège
Professeur Demetris Koutsoyiannis, Grèce
Rob Lemeire, Belgique (néerlandophone)
Professeur Richard Lindzen, États Unis
Professeur Henri Masson, Belgique (francophone)
Professeur Ingemar Nordin, Suède
Jim O’Brien, Irlande
Professeur Ian Plimer, Australie
Douglas Pollock, Chili
Professeur Alberto Prestininzi, Italie
Benoît Rittaud, France
Dr. Thiago Maia, Brésil
Professeur Fritz Varenholt, Allemagne
Vicomte Christopher Monckton of Brenchley, Royaume Uni

 

commentaires
  1. Paul S. dit :

    Très à propos cet appel au réalisme et à la responsabilité des gouvernements.

    Absolument, il faut mettre fin à la dilapidation démesurée de fonds publics dans le gouffre vert.
    Souvent, pour les dirigeants, il s’agit de paiement d’une rançon pour s’acheter la paix.

    Les mêmes journalistes qui réclamaient (et certains réclament toujours) l’action radicale dans l’urgence climatique, reprochent maintenant aux autorités leur manque de préparation et de réserves, pour faire face à la crise en cours.

    Seulement les ignorants formés par les enseignants gauchistes peuvent penser que tout peut être fait sans égard au prix ou que le choix d’actions gouvernementales passées n’ait pas d’incidence aujourd’hui. Des centaines de milliers de machines d’assistance respiratoire sophistiquées et assujetties aux normes très strictes, ne peuvent pas être construites en quelques semaines ou à la vitesse dépassant celle de la progression globale du coronavirus.

    Je croyais que l’imposture verte (et son détournement de priorités) serait éventuellement mise à nu par une grave pénurie alimentaire, car les réserves mondiales de nourriture ne couvrent que de 3 à 6 mois de consommation normale.
    Certains peuples anciens, riches et prévoyants, disposaient de greniers de stockage pour éviter la famine. Aujourd’hui, nos silos servent à la consolidation lors d’un transbordage.
    Le “just-in-time manufacturier” n’a pas sa place dans un système global de sécurité alimentaire, dont l’humanité, devenue trop orgueilleuse, ne dispose pas.

    Rien ne dit pas non-plus, qu’une crise alimentaire n’est pas déjà en train de s’amorcer quelque part sur la planète.
    Nos préoccupations étant ailleurs, pour la plupart nous ignorons la résurgence d’invasions de sauterelles, un peu partout :
    https://www.cnbc.com/2020/03/23/east-africa-faces-dual-shock-from-coronavirus-and-locust-swarms.html
    https://www.rtbf.be/tendance/green/detail_au-pakistan-la-pire-invasion-de-criquets-depuis-pres-de-30-ans?id=10449493
    Bien entendu, les verts diraient que les dérèglements climatiques en sont la cause, mais au cours de l’histoire, les invasions de criquets récurrentes avaient causé des famines, sans que l’on puisse les attribuer au réchauffement climatique anthropique.

    Je suis de ceux qui pensent que l’homme est devenu trop orgueilleux et la croyance en RCA en est une manifestation évidente.

    C’était prévu dans les Écritures, mais aussi expliqué par les historiens et les spécialistes en socio-politique : quand les cavaliers, un sur un cheval pâle (mort et épidémies), l’autre sur un cheval noir (famine), sont réunis, les deux autres comparses chevauchant les chevaux, un blanc et l’autre rouge, ne sont jamais très loin.

  2. Alain G. dit :

    Ce que je trouve drôle c’est quand un éminent chercheur comme Didier Raoult, réussit à guérir 75 % des patients atteints du COVID-19 avec de la chloroquine et qu’un individu comme Loïc Tassé, du Journal de Québec doute de ses compétences car il est climatoseptique ! De plus, les esprits supérieurs clament qu’il doit y avoir reproductibilité et un comité de lecture pour valider ses recherche…on attend toujours la même chose avec le RCA ! Deux poids deux mesures !

    • Reynald Du Berger dit :

      Alain G.Je sera prudent sur l’interprétation des résultats de l’étude du Dr Raoult. Il a un très petit groupe de patients volontaires (24) sur lequel il expérimente. J’aimerais voir les autres études cliniques dont celles faites à Seattle ou en Israël.

    • Paul S. dit :

      Il faudrait demander à monsieur Loïc Tassé, ce grand spécialiste de la Chine et son admirateur, ce qu’il pense de la responsabilité de ce pays communiste dans l’éclosion et la prolifération du virus COVID 19.

      Si la responsabilité des autorités chinoises, par négligence sanitaire et par “cover-up”, était clairement établie, le reste du monde ne devrait-il pas avoir droit à une pleine et entière compensation ?

      Les gauchistes de ce monde sont assujettis aux mots d’ordre et la chloroquine leur fait peur car son efficacité éventuelle dans le traitement (et, apparemment, dans la prévention aussi) rapide du virus, remettrait le président Trump en selle et le reconduirait à la Maison Blanche pour un autre mandat.

      Le script en cours veut faire porter l’entière responsabilité à Trump, autant de dégâts matériels / économiques que sanitaires et de pertes de vie, alors il faut que le mal dure assez longtemps.

      En l’absence d’autres solutions, appuyées sur les “double-blind studies” en règle, doit-on priver de traitement “expérimental” basé sur la chloroquine, les patients en condition critique ?
      Alors que les effets secondaires de la molécule sont bien connus.
      Poser la question, c’est d’y répondre.

      • Reynald Du Berger dit :

        Paul s. le scenario chinois ressemble étrangement à celui aussi communiste de Tchernobyl. Il faudra une enquête et un procès, des accusations et des condamnations… comme pour l’imposture climatique.

      • Paul S. dit :

        Absolument, cher Robespierre Du Berger : il faut un procès en règle, car les dommages économiques sont méga-pharaoniques, sans compter les pertes de vie non-quantifiables.

        Et pour les chinois rouges aux mains rouges (sans même inclure le coronavirus), je ne me porterai pas volontaire à leur défense pro-bonobo.
        Je laisserai volontiers ce plaisir au brillant Loïc Tassé.

  3. lucbmenard dit :

    Je serais heureux de voir nos dirigeants éliminer la taxe carbonée et la remplacer par une autre dont l’objectif serait d’éradiquer ce fléau de la Covid-19. Les différentes formes d’aides financières promises par nos gouvernements aux individus et aux sociétés devront nécessairement être remboursées d’une façon ou d’une autre.
    Il sera déterminant pour l’avenir du Québec de poser ces actions en faveur de solutionner un vrai problème dans le contexte actuel.

  4. Normand dit :

    Dirigeants et médias : Réaction exagérée OU justifiée ???
    _________________

    « Le Pr Gilbert Deray, Médecin-chef du service de néphrologie de l’Hôpital de la Pitié Salpêtrière à Paris, vient de publier une tribune poignante : « Depuis 30 ans, écrit-il, de mon observatoire hospitalier, j’ai vécu de nombreuses crises sanitaires, HIV, SRAS, MERS, résurgence de la tuberculose, bactéries multi-résistantes, nous les avons gérées dans le calme et très efficacement. Aucune n’a donné lieu à la panique actuelle. Je n’ai jamais vécu un tel degré d’inquiétude pour une maladie infectieuse et d’ailleurs pour aucune autre.

    Et pourtant, je ne suis pas inquiet quant aux conséquences médicales du coronavirus.

    Rien dans les chiffres actuels sur la mortalité et la diffusion du virus ne justifie la panique mondiale sanitaire et surtout économique »

    https://www.tdg.ch/blog-wch/standard/jeandominique-michel-appel-calme/story/26980108
    _________________

    Ce point de vue qui rejoint celui du Pr Raoult… combien le partagent ???

    Au moment où j’écris ce commentaire, le Coronavirus AURAIT fait 17147 victimes… le Pr Raoult rappelle que les infections pulmonaires feraient 2,600,000 morts annuellement.

    Je précise « AURAIT fait 17147 victimes » parce que des nuances importantes commencent à émerger de la façon dont l’Italie a présenté ses statistiques.
    https://www.telegraph.co.uk/global-health/science-and-disease/have-many-coronavirus-patients-died-italy/

    • Normand dit :

      Pour le texte du Pr Deray, j’aurais plutôt dû diriger vers :
      http://jdmichel.blog.tdg.ch/archive/2020/03/12/covid-19-appel-au-calme-305001.html

      Autre extrait :
      ______________

      « Le taux de mortalité est fortement surévalué.

      Pour une raison très simple : nous sommes incapables de quantifier à ce stade le nombre de personnes infectées mais non dépistées (notamment parce qu’elles ne sont pas ou que peu symptomatiques ou, depuis peu, qu’on ne fait plus de dépistage hormis pour les cas critiques). Le taux de mortalité est donc établi selon le ratio entre le nombre de cas déclarés et le nombre de personnes décédées, ce qui crée une évidente distorsion à la hausse.

      Le taux originellement indiqué par l’OMS est en cours de révision à la baisse. Le virologue Christian Drosten, référence en Allemagne, l’évalue dans une fourchette allant de 0,3% à 0,7%. Selon les données suisses, on est actuellement à 0,6% au lieu des 2 à 3,5% attendus -ce qui nous remet dans les statistiques de létalité habituelles des coronavirus courants. »
      ______________

      • Paul S. dit :

        Le prof précise : “.. il faudra identifier les responsables de morts et de pertes économiques, les accuser , les juger et les condamner.”

        Oui, mais les accusés ne seront pas les dirigeants chinois, l’OMS (presque complice de chinois et trop en retard sur l’évolution de l’épidémie) ou le CDC (“Centers for Disease Control and Prevention”) américain (préoccupé par les “maladies” comme le racisme et l’obésité, au lieu d’être prêt pour faire face aux pandémies).

        Au banc des accusés : les gouvernants pris au dépourvu, triés au préalable en fonction de leur profil politique et surtout le grand Satan Trump.

        Les médias gauchistes y ont déjà vu.

    • Reynald Du Berger dit :

      les spécialistes ne sont pas tous de l’avis des Dr Raoult et Deray. Pas de panique, mais cessons svp de comparer avec l’influenza ou les accidents de la route. Le problème est grave et doit être pris au sérieux. Ya ni vaccin, ni traitement , et dans certains pays, le nombre de morts double à chaque jour. SVP ne banalisez pas. Le confinement n’est qu une béquille pour les pays négligents qui n’ont pas 1- testé suffisamment et 2- fait porter de masques aux citoyens. Faudra faire un post mortem, et accuser puis condamner les responsables. La solution: acheter assez de tests pour tester TOUS les citoyens et isoler les tests positifs. Point final. Combien de tests et combien de lits de réanimation au Québec ?

      • Normand dit :

        Bonjour M. DuBerger,

        Vous dites « La solution: acheter assez de tests pour tester TOUS les citoyens et isoler les tests positifs »…

        Depuis le début, le Pr Raoult affirme que c’est LA solution !

        Le Pr DeRay précise d’ailleurs « On ne le dira jamais assez : les précautions imposées ne le sont pas à cause du danger que court tout un chacun, mais dans le but d’une part de ralentir la progression de l’épidémie pour éviter de surcharger les hôpitaux et de l’autre de protéger les personnes à risque. Ce sont des mesures de précaution pour autrui que nous devons bien sûr tous respecter mais pas parce que nous serions en danger »…

      • Andre Piette dit :

        Bonsoir Monsieur Duberger

        On ne vous lirait que pour vos interventions concernant cette pandémie et on ne pourrait qu`être admiratif devant votre prudence, vos propos nuancés et votre capacité à coller votre discour à ceux des chercheurs et des institutions reconnues en santé publique.

        Au fait, qu’entendez-vous lorsque vous évoquez d’éventuels responsables ?

      • Reynald Du Berger dit :

        comme pour toute catastrophe, guerre, imposture climatique ou pandémie, il faudra identifier les responsables de morts et de pertes économiques, les accuser , les juger et les condamner.

  5. Paul S. dit :

    Monsieur Rhétorique Circulaire accueille le prof dans le giron de la vérité officielle (https://duberger.me/2020/03/23/lettre-ouverte-de-clintel-aux-dirigeants-mondiaux/#comment-112334) : «.. admiratif devant votre prudence, vos propos nuancés et votre capacité à coller votre discour à ceux des chercheurs et des institutions reconnues en santé publique. ..»

    Parlons en de l’Organisation Mondiale de la Santé, une autre officine onusienne penchée à gauche et vassale de la Chine : https://thehill.com/opinion/international/487851-china-and-the-whos-chief-hold-them-both-accountable-for-pandemic

    Voici l’OMS complaisante :
    « When President Trump took a critical step to stop the coronavirus at U.S. borders by issuing a travel ban as early as Jan. 31, Tedros said widespread travel bans and restrictions were not needed to stop the outbreak and could “have the effect of increasing fear and stigma, with little public health benefit.” He warned that interfering with transportation and trade could harm efforts to address the crisis, and advised other countries not to follow the U.S. lead. »

    La gauche américaine / les démocrates disaient exactement la même chose au début de février.
    Pourtant, c’est l’action décisive de Trump qui a fait la différence, n’en déplaise-t-il aux mondialistes pro-chinois.

    • rtremblay dit :

      Mais quelles décisions décisives Trump a t’il dit pour faire la différence ?

      c’est ironique Paul S. de dire pareil sottise le jour ou les USA prennent le premier rang du nombre de personnes affectée par le Covid-19.

      souhaitons qu’il n’y ait pas autant de morts chez nos voisins américains.

      c’est vraiment un TOC de toujours revenir sur un supposé problème Onusien. L’OMS avertit les pays du problème et il serait selon vos dire à l’origine du problème !!!

      conseil de Legault notre pm. : Oui vous pouvez prendre des marches … c’est même bon pour votre santé ….

      • Paul dit :

        Voilà cher ami,

        Permettez moi de synthétiser pour vous la citation en anglais que, manifestement, vous ne maîtrisez toujours pas :
        Quand le président Trump avait pris, très tôt le 31 janvier, la décision critique d’arrêter le coronavirus aux frontières en refusant l’entrée des USA à tous les non-citoyens qui avaient récemment visité la Chine, Tedros (le patron de l’OMS) avait dit que les restrictions de voyager étaient inutiles pour arrêter la progression du virus …

        L’OMS avait fait exactement la même déclaration en 2009 quand on avait imposé (sous Obama) les restrictions aux entrées en provenance de la Chine dans le but d’arrêter la propagation de la fièvre porcine (H1N1).

        Dans les deux cas, l’OMS avait clairement pris partie pour les intérêts économiques et politiques chinois, au lieu de se préoccuper de la santé publique dans le monde.
        D’où mon dédain pour l’OMS – comme pour le reste de l’ONU, tout aussi inutile et contreproductive.

        Maintenant :
        – Sommes-nous d’accord que la transmission du virus se fait par le contact direct avec les porteurs ?
        – Que les porteurs primaires venaient de la Chine ?
        – Qu’il fallait donc fermer la porte d’entrée à ces porteurs ?

        L’action décisive de fermer le pays aux voyageurs en provenance de la Chine par décret présidentiel (sans aval du Congrès), signé le 1er février 2020, avait valu à Trump beaucoup de critiques pour la xénophobie et d’autres péchés, librement attribués par la gauche.

        Par opposition, notre Mohammad national, un grand ami de la Chine, avait tardé jusqu’au 18 mars pour fermer nos frontières aux chinois et aussi autres nationalités.

        Début de février, pendant que Trump agissait, on pouvait lire ceci (à vous de faire traduire) :
        “However, Canada said it wouldn’t be following the USA’s example and instead acted on the WHO’s advice not to ban entry for Chinese nationals and people who have been in China recently. »

        Canada’s Health Minister, Patty Hajdu, said: “Our position is completely in line with the WHO’s position, which is that, at this time, there’s no sufficient evidence saying that the virus can be spread when people are not exhibiting symptoms.”

        J’espère que vous réalisez maintenant l’influence néfaste de l’OMS sur la décision du Canada d’exposer ses citoyens inutilement et leur responsabilité, partagée avec Mohammad, pour les morts et les déboires économiques chez nous.

        En considérant que le flux moyen de voyageurs en provenance de la Chine vers les USA était de 14,000 par jour, avec votre progression 1, 2, 4, 8, .. 64, …, à combien estimeriez vous le nombre d’infections additionnelles aux USA, si le président Trump avait agi un mois et demi plus tard en écoutant l’OMS ?

        Ce à quoi ils doivent faire face maintenant aux USA, ce sont les infections rapportées par les citoyens américains et les voyageurs qui ont transité par la Chine sans le déclarer, avant la fermeture complète de frontières. Bien entendu, c’est aux portes d’entrée, maintenant fermées, que les cas d’infection sont les plus fréquents.

        Je le maintiens, Trump a agi décisivement, avec diligence et son action a sauvé la mise aux USA et par ricochet, à nous aussi.

        Voyez-vous, Rejean, je vous aime bien et j’aimerai tellement que vous vous aidiez en ne confirmant pas par des déclarations intempestives votre sottise, que vous vous empressez trop d’attribuer à d’autres.

  6. rtremblay dit :

    donnez nous vos sources pour nous prouver que ce n’est pas juste votre admiration sans borne qui embellie votre jugement du grand orange !

    • rtremblay dit :

      La courbe de progression du covid 19 au USA ne montre aucun lien avec la Chine. c’est la pire au monde (la progression exponentielle la plus importante)!

      Les USA ont la pire courbe de progression aller voir le site de l’université john Hopkins. Dans ce pays ça n’a débuté qu’au début mars.

      L’histoire et les citoyens jugeront que Trump a complètement échappé la situation. Ces énoncés minimisant l’importance de la crise à venir en février appuient mes dire. Même cette semaine il ne comprend pas les besoins exprimés par le maire de NY Cuomo et minimise les avis de ces propres experts.

      Trump est loin d’être un expert en gestion de crise. Il a toujours préféré gérer ces affaires avec des avocats plutôt qu’avec des scientifiques.

      Trump a sauvez la mise que vous dites le plus sérieusement du monde !!! : Complètement déconnecté de la réalité pas juste un peu !

      • Reynald Du Berger dit :

        rtremblay Les médias français tombent dans la même erreur que vous faites. Ils ne regardent que le nombre de morts. C’est le nombre/million est ce qu’il faut regarder. Trump est le meilleur gestionnaire de crise parmi tous les chefs d’états. Notez que les deux clusters sont à N.Y. et Seattle, deux nids de gauchistes qui ont massivement voté contre Trump!… ironique ? Par million , la France compte 6 à 7 fois plus de cas que les USA. Les gens du centre USA qui ont voté pour Donald sont épargnés ! Trump remplit ses promesses !!!! Son prochain slogan électoral est déjà tout trouvé ! Trump est le seul chef d’état à reconnaitre le mérite du Dr Raoult… UN CLIMATO-RÉALISTE !!!! Je parie que si vous étiez atteint vous refuseriez le traitement juste à cause de cela ! Macron et Trudeau seront jugés pour leur inaction.

      • Paul dit :

        R. Tremblay pérroquete les arguments de démocrates, peu importent les faits qu’on lui soumet : “ La courbe de progression du covid 19 au USA ne montre aucun lien avec la Chine. c’est la pire au monde (la progression exponentielle la plus importante)! “

        Est-il irrémédiablement atteint par le syndrome pétrophobe ou bête de naissance ?

      • Paul dit :

        Cher Rejean,

        Veuillez me pardonner pour mon débordement.
        Pétrophobe vous l’êtes, souvent bête aussi, mais pas de naissance, ni à temps plein.
        Il vous arrive d’être très sensé et je trouve votre naïveté primitive rafraichissante. Comme celle d’un bébé qui commence à babiller.

        Mais je déteste la mauvaise foi.
        C’est facilement vérifiable : le président Trump a fermé les frontières de bonne heure, contre l’avis de “spécialistes” onusiens et de ses opposants démocrates. Le faisant il a sauvé des vies.
        Il a été très critiqué pour son empressement et parce que la Chine était ciblée, c’était la preuve de son racisme.

        Comme l’a rapporté M. Normand, pendant que Trump fermait l’accès additionnel aux personnes infectées en Chine, les démocrates new-yorkais (les autorités municipales et celles de l’état), facilitaient le rapprochement physique de ceux déjà en place, pendant les célébrations de Nouvel an chinois.

        Qui a donc plus de responsabilité pour votre “progression exponentielle la plus importante”, les démocrates racoleurs de vote ethnique ou D. Trump ?
        Faites parler votre bon sens, pas votre mauvaise foi solidaire !

        Paul

    • Paul dit :

      M. Tremblay,

      Voici les faits rapportés, pris au hasard :
      https://observer.com/2020/02/china-coronavirus-trump-travel-ban-affect-us-f1-h1-visa-holder/
      https://workpermit.com/news/coronavirus-us-visa-travel-ban-china-travellers-20200208

      En rétrospective, Mme Hajdu et le gouvernement Trudeau ne peuvent pas être fiers de leur décision, appuyée sur l’idéologie gauchiste de frontières ouvertes et sur leur confiance en l’OMS corrompue et asservie aux Chinois. La citation rapportée de Mme Hajdu est maintenant largement escamotée de sites officiels.

      Mais les faits sont là : au lieu de suivre l’exemple de Trump (et de Poutine, encore plus prompt) et fermer les frontières aux porteurs du virus en provenance de la Chine au début de février, Canada a attendu jusqu’au 18 mars.

      Pour moi, Trump n’est qu’un antidote nécessaire au mal gauchiste qui a infecté l’Occident. Paradoxalement, Trump n’est pas un politicien de droite au sens propre du terme.
      Comme, souvent les antidotes et les vaccins, Trump peut causer des réactions inconfortables.
      J’aime et approuve le contenu (les décisions et les politiques), pas nécessairement le contenant.

      Dans le cas de Coronavirus, Trump a sauvé des milliers de vies aux USA, tandis que l’Organisation Mondiale de la Santé a causé des milliers de pertes de vie inutiles de par le monde.
      Ce sont des faits et vous pouvez les vérifier par vous même.

      Bon confinement,
      Paul

      • rtremblay dit :

        À Paul S. et tous les autres admirateurs et larbins sans borne de Trump.

        Votre façon de réfléchir c’est de trouver quelqu’un qui a exactement la même opinion que vous et d’en faire une vérité absolue.

        Vous voulez nous prouvez que les républicains ont mieux fait que les démocrates en traficotant les informations par rapport à l’évolution de la progression du Covid 19.

        Mais quand est-il des actions de la californie et de l’état de Washington qui ont coupé court à une progression pourtant débuté avant NY. Des états démocrates qui ont de très bons résultats, mais comment est-ce possible ??

        Je me répète le peuple américain et l’histoire démontreront la qualité du travail de Trump dans cette crise. Pas mon opinion ou la vôtre, mais bien le résultat final.

      • Paul dit :

        Bonjour Rejean,

        Saviez-vous que Mr. Tamino avait produit cette analyse quantitative de la situation aux USA ?
        https://tamino.wordpress.com/2020/04/01/social-distancing-works/#more-11234

        Et qu’il l’avait faite sans un biais politique apparent ?

        Je vous souhaite et aux vôtres, de la santé et prospérité.

        Paul,
        troisième suppléant au larbin auxiliaire

  7. rtremblay dit :

    un deuxième article de tamino non biaisée sur le covid 19. Comment ça se peut ?

    https://tamino.wordpress.com/2020/04/03/coronavirus-washington-dc-fumbles-washington-state-scores/

    et pourquoi l’état de Washington obtient de meilleurs résultats ? en plus dirigé par un démocrate comment est-ce possible ?

    et comment est-ce possible qu’un grand pays comme l’Allemagne a un si faible taux de mortalité du au covid 19 par rapport à ces voisins (Italie, Espagne, France, etc…) ?

    un pays dirigé par une « démocrate » (Merkel) et alarmiste en plus !

    Non ce n’est ¨certainement 🙂 pas possible que vous me dites ! et pourtant les faits sont là !

    les dirigeants de ces deux endroits se sont occupés du problème dès le départ contrairement à Trumpidou qui est en train de l’échapper. Et en particulier sa Ville NY.

    Note : pour baser mon écrit je me suis basé sur le taux de mortalité de chacun des endroits cités (nbr/100 000 hab.). à ce titre le site de Radio canada est facile à consulter

    https://ici.radio-canada.ca/info/2020/coronavirus-covid-19-pandemie-cas-carte-maladie-symptomes-propagation/

    Présentement les Italiens et les espagnols sont en tête, les américains suivent (en particulier l’état de NY) mais je crois que d’ici une semaine la tendance soit tout autre. Souhaitons qu’il se trouve une façon de se soigner. Actuellement le Québec et le Canada s’en tirent bien

    Note : en passant je ne comprends pas votre remarque : troisième suppléant……

Répondre à Normand Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s