LETTRE OUVERTE À UNE JOURNALISTE

Publié: 11 août 2018 dans Uncategorized

hachey

Bonjour Madame Hachey,

J’ai lu avec intérêt votre article de La Presse qui annonce aux Québécois un avenir bien sombre, à cause d’un réchauffement climatique que vous dites accéléré.

Je suis membre du comité scientifique de l’Association des climato-réalistes et un des signataires d’une tribune dont je joins le texte et qui a été publiée récemment dans des médias français.

Je regrette que les médias québécois ne présentent que la version de scientifiques climato-alarmistes et jamais l’avis de scientifiques climato-réalistes. Je vous invite donc à prendre connaissance de notre tribune et à la publier dans La Presse avec les noms et titres des signataires.

Contrairement à ce qu’affirme Al Gore, la science du climat n’est pas résolue et il n’existe aucun consensus dans la communauté scientifique. Comme journaliste dans un grand quotidien canadien, vous détenez un rôle déterminant auprès du citoyen, car n’ayant pas accès aux périodiques scientifiques, c’est à partir de médias comme le vôtre qu’il se forge une opinion en matière d’environnement et de climat, laquelle doit être rationnelle et non émotive.

N’hésitez pas à communiquer avec moi pour plus de détails et merci d’accorder votre attention à ma requête.

Cordialement,

Reynald Du Berger

p.s. Vous êtes la fille de Jean-Marie et d’Élise, deux collègues que j’ai eu le bonheur de côtoyer dans ma carrière de professeur à l’Université du Québec à Chicoutimi et auxquels je vous prie de transmettre mes salutations cordiales.

Publicités
commentaires
  1. Paul S. dit :

    La pétition des scientifiques climato-réalistes lucides, que M. Du Berger soumet à la journaliste, souligne avec raison la précipitation néfaste des verts à faire changer maintenant la Constitution de la République française pendant que le fer climatique est chaud.

    Normalement, l’acte aussi important que l’amendement de la loi fondamentale d’un pays devrait se faire sans précipitation, dans la sérénité et surtout en évitant des réactions émotives.

    Lorsque le miroir aux alouettes climatiques se brisera et on voudra corriger le cap, ce sera impossible car les juges vont interpréter l’Article 1 (rien de moins que ça) de la Constitution pour “préserver l’environnement” et continuer “la lutte contre les changements climatiques” (ceux-là étant continuels par définition de la Mère Nature).
    La France, déjà handicapée par ses syndicats, son fonctionnarisme, ainsi que par l’aversion française à la pénibilité au travail, sera automatiquement condamnée aux joutes quichottesques régressives sans fin.

    C’est ironique que cet encarcanement national perpétuel est piloté par M. Nicolas Hulot, un grand globetrotteur aux nombreuses demeures de luxe et qui possède neuf véhicules à moteur.

    Les scientifiques ne sont que des validateurs et des faire-valoir dans le grand cirque de la lutte supra-nationale aux prétendus changements climatiques anthropiques.

    Dommage que l’esprit cartésien est maintenant trop dilué en France pour servir d’ancre à une opposition tangible aux hurluberlus en politique et aux médias d’information impotents et complaisants lorsqu’il s’agit de sujets accrédités par la rectitude politique omniprésente.

  2. Reynald Du Berger dit :

    commentaire ouvert à rtremblay et Guillaume… Je note la 1 étoile que vous m’accordez à chaque billet que je publie sur le climat… C’est votre faute si je n’atteins jamais le score parfait 😦 je vais aviser l’hébergeur de mon blog afin qu’il puisse modifier son algorithme, pour que vous deux ayez le loisir de me coller des étoiles de valeur négative de -1 à -5 , des anti-étoiles , car je devine votre frustration et la comprends… je vous reviens là-dessus… 🙂

  3. rtremblay dit :

    je voulais dire tout comme vous je la critiquerait … la journaliste Isabelle Hachey.

    • Paul S. dit :

      Content de constater chez vous, cher M. Tremblay, l’éveil à la lucidité.

      En effet, la surenchère extrapolative honteuse de la journaliste dans son article est à peine supportable.

      Elle n’avait pris qu’Ouranos comme source à sa divagation.

      Si je considérais Mme Hachey capable de faire autre chose que de dégommer un collègue journaliste (travaillant pour un compétiteur), beaucoup plus talentueux qu’elle (M. François Bugingo), je lui dirais d’enquêter justement sur cet Ouranos.

      Elle constaterait un rapport de (quantité + qualité de recherche originale) sur (coût) ou sur (nombre d’employés) frôlant ZÉRO !

  4. rtremblay dit :

    Petit , minable, obnubilez par ces opinions politiques….

    • Paul S. dit :

      Vous parlez sans doute de votre contre-égérie : “.. tout comme vous je la critiquerait … la journaliste Isabelle Hachey.”

  5. fcoulombe7 dit :

    Disons que je fais un test pour vérifier ma connexion via WordPress.com. J’aime beaucoup vos articles, et j’ai besoin de lire du « terre à terre » car j’ai l’impression d’assister à une nouvelle religion des années 2000… »Le fameux réchauffement de la planète » !!! Et comme la religion catholique à l’époque, on utilise le même stratagème « LA PEUR » pour nous manipuler et surtout nous dire quoi faire. Et on sent bien que la période de chaleur qu’on traverse les « excite » au plus haut point ! On se dirige maintenant vers une « bouilloire » ! au lieu d’un 3 à 4 degrées de plus & incertain…J’ai participé a différents forum ou sections commentaires sur des journaux, et ma foi, on a failli me « crucifier » pour ne pas admettre qu’on vit une catastrophe climatique grave ! Que notre pauvre petite planète a besoin de nous ??? pour survivre. Quand je lit ça, oui ! ma température monte…ma planète intérieur bouille ! Quand je vois ce que la science a massacré depuis des années…OGM & Cie, les industries pollueurs, les centrales nucléaires, les méga-cultures, etc. Bref, je suis de ceux qui crois que la vraie intelligence est dans la nature, pas entre nos deux oreilles…et on s’entête à ne pas l’écouter. Je crois que l’histoire de Tchernobyl nous donne une bonne gifle en ce sens, 30 ans plus tard, 30km à la ronde sans humain, bien la faune et la flore n’ont jamais tant progressé ! et ce, malgré des radiations nucléaires encore présentes. Toute une leçon non ? Mais ça, nos scientifiques & journaliste ne le voient pas de la sorte, ou du moins « tiennent ça mort ». Je pense que ça froisse un peu leurs égo… Ne lâchez pas M. Du Berger, nous avons besoin de pragmatisme bien plus que d’égocentrisme !

comment éliminer un abonné indésirable ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s