L’OURS POLAIRE QUI AGONISSAIT*

Publié: 11 décembre 2017 dans Uncategorized

agoniser

Un reportage de la télévision belge présentait récemment des images troublantes d’un ours polaire d’Iqaluit qui agonissait (sic) sur la terre ferme, apparemment incapable de retrouver sa banquise. Je suggère aux âmes sensibles de s’abstenir de regarder cette scène à la limite du supportable.

La lectrice du bulletin de nouvelles est probablement aussi la miss climato de la RTBF. Aussi forte en climatologie qu’en français, elle confond les verbes agoniser et agonir. Elle doit livrer tous les soirs les prévisions climatologiques pour les 100 prochaines années, et je vous préviens!…. ça va chauffer. C’est à croire que la p’tite dame a suivi les cours de Charles Effet d’Tisseyre et de Yannick Villedieu de Radio-Canada! Vous n’avez pas fini de vous faire agonir par des ours polaires!

ours

Pourquoi les ours polaires heureux, bien gras et chasseurs de phoques seraient immortels? Qui n’a pas assisté un jour à la triste et pénible agonie d’un proche atteint d’un cancer, amaigri parce qu’incapable de se nourrir?

agonisante

Peut-on laisser ces magnifiques bêtes mourir naturellement en paix? Pourquoi exploiter sans pudeur leur agonie pour des fins de propagande verte?

*On me suggère de  corriger « agonissait » pour « agonisait ». Regardez bien le post d’entrée de ce billet qui explique la différence entre agonir et agoniser. La p’tite dame belge est aussi forte en climat qu’en français. Elle voulait dire agoniser et a dit agonir. Agonir se conjugue comme finir. Il finissait, il agonissait.

Publicités
commentaires
  1. mangemarais dit :

    T’as tellement raison.

    ________________________________

  2. Robert dit :

    Effectivement, l’ours polaire qui a été photographié peut être blessé ou malade…Incapable de se nourrir. Donc, comme pour les humains et autre animaux, ce sont des choses qui se produisent. Mais, pour notre plus grand malheur il existe des ignorants, fanatiques de la religion réchauffiste pour sauter sur toutes les occasions pour répandre leurs discours stupides!

  3. Chantal Filteau dit :

    Quand on veut de l’argent on est prêt à faire croire n’importe

  4. Paul S. dit :

    Dr. Joseph Goebbels (Le titulaire du Ministère du Reich à l’Éducation du peuple et à la Propagande) : “The essence of propaganda consists in winning people over to an idea so sincerely, so vitally, that in the end they succumb to it utterly and can never escape from it.”

    La dame lectrice de nouvelles, ainsi que le climatologue de service dans la vidéo belge, semblaient être sincèrement navrés.

    L’ours polaire au bord de l’extinction (par notre faute) représente ce qui nous attend plus tard.

    Le message auto-culpabilisant doit venir de toute part : https://www.theweathernetwork.com/ca/videos/gallery/starving-polar-bear-struggles-to-find-food-and-its-breaking-our-hearts/sharevideo/5673659055001/most_popular

    Il y en a aussi des ours polaires québécois fortement subventionnés : https://equiterre.org/choix-de-societe/dossier/ours-polaire-sur-glaces-ephemeres-limpact-du-rechauffement-climatique-sur-l

    • Reynald Du Berger dit :

      « Il y en a aussi des ours polaires québécois fortement subventionnés »…. et Oursanos ?

      • Paul S. dit :

        Cet Oursanus est un ours sage érudit, mais non-réfractaire à un coup de main mercantile.

        Parmi ses 36 contributions “scientifiques” CAPITALES en 2017 : “Stimulating a Canadian Narrative of Hope for Climate” par Potvin C., Bourque A., Bleau N. et Paquin D.

        Admirable ce que l’on parvient à produire avec 50 employés à temps plein, 450 collaborateurs de haut calibre et un pactole de 8 à 12,000,000 $ par année !

  5. Marc Proulx dit :

    J’ignore combien de semaines M. Nicklen a sejouné dans l’arctique. Mais il est ironique qu’il ait seulement les images d’un ours polaire. Comment étaient les autres? Sans rigueur et esprit critique, on prend un événement anecdotique et on en fait une légende.

  6. Paul S. dit :

    Non, M. Paul Nicklen est un photographe réputé dans son genre et par son travail il gagne son pain, contrairement aux parasites ouranosiens, ceux-là fortement subventionnés, qui ne foutent strictement rien d’utile.
    http://www.paulnicklen.com/ABOUT-PAUL
    M. Nicklen est un écolo sincère et il n’y a pas de mal à cela.

    C’est l’utilisation et la propagande que l’on greffe à son art qu’il faut décrier.
    Comme par hasard, l’ours décharné est sorti pour mourir au grand jour, juste quelques jours avant le pow-wow réchauffiste convoqué à Paris par l’ineffable Maquéron.

    Seulement quelques semaines après la COP23 à Bonn ?
    “What the f.ck !!” – “ne vous avisez pas de me voler la si-belle cause, tellement structurante pour la France !” ….”Let’s make the World great again !”

  7. Robert dit :

    Nicklen aurait du, à tout le moins, faire des mises au point et ainsi couper l’herbe sous le pied des maniaques « de la planète terre en danger »!

    • Paul S. dit :

      M. Robert 1er,

      Ce Mr. Nicklen est assurément un vert intéressé, mais probablement sincère.
      Il voit le monde à travers ses lunettes fumées au vert, alors pourquoi chercherait-il à en savoir plus sur la condition de l’ours ?
      Il paraît, qu’à ceux qui voulaient savoir pourquoi il n’avait pas donné à manger à la bête affamée, il avait répondu qu’il ne voulait pas prolonger inutilement son agonie.

      Je m’étais mal exprimé : ce photographe n’était pas une partie désintéressée dont on détournait l’oeuvre contre son gré.

      Il existe des journalistes qui filment l’agonie d’une personne en détresse, sans penser à lui porter secours : ça fait une nouvelle plus poignante.

      Que pensez vous de la campagne du président Macron, qui se positionne pour devenir le Grand Timonier de Hordes barbares vertes, prêtes à l’assaut contre les récalcitrants ?
      http://www.ledevoir.com/environnement/actualites-sur-l-environnement/515267/un-sommet-a-paris-pour-accelerer-les-financements-climat

      Les redresseurs des torts ONUsiens avaient promis 100 milliards $ / an de transferts aux pays-goélands et aux potentats qui les gouvernent.
      Visiblement, sans l’argent de Trump, le compte n’y est pas.
      La France va gueuler comme d’habitude, mais elle s’excusera, pour aller se repoudrer le nez aux chiottes, pendant que l’on présentera l’addition aux convives.

      Salutations festives,
      Paul S.

  8. claude lachance dit :

    M. Duberger j aimerais avoir votre opinion sur la dégradation de notre magnétophere, qui nous protege et semblerait il ,qui a ce rythme et d ici 1000 ans l humanité serait affecté de facon mortel si nous perdions notre magnétophere, les rayons cosmiques et les rayons du soleil son mortel, cancer, réchauffement climatique intense, et insurvivable. cette diminution de notre magnétosphere, est elle responsable du rechaufement climatique, et selon vous ces observation négative sont elle réelles. car selon les scientifique elle disparaitrait completement d ici 500 a 1500 ans. je trouve cela allarmiste mais si cela est vrais, cela devient une priorité mondial a un point de laisser tomber toutes les investissement monétaire sur la recherche du réchauffement climatique faux. merci j attend votre opinion car elle est importante pour moi afin de situer ce phénomene dans son véritable contexte. merci

    ________________________________

    • Reynald Du Berger dit :

      Question trop vaste pour y répondre sur mon clavier, désolé. Voici un article récent de Svensmark et Shaviv qui nous ont présenté leurs résultats à Düsseldorf en novembre dernier à notre Contre COP-23… Cela en dit long. Oui le champ mag protège la terre contre les rayons cosmiques, oui cela influence le climat. Bonne lecture ! https://www.nature.com/articles/s41467-017-02082-2

      • Paul S. dit :

        Monsieur Du Berger,

        Merci pour l’article donnant les détails sur la détermination théorique de la nucléation par l’ionisation atmosphérique.
        Éventuellement, il sera impossible à la Science “that was settled” de balayer d’un revers de main, les hypothèses de messieurs Svensmark et autres.

        Je crois que les études de Svensmark et d’autres scientifiques de cette école de pensée, reposent sur l’effet variateur du bouclier solaire (le champ magnétique solaire proprement dit et du flux héliosphèrique) sur le rayonnement cosmique.

        M. Lachance s’interroge sur l’effet du déclin du champ magnétique terrestre sur le climat : il parle de la magnétosphère.
        Il semblerait qu’un renversement de la polarité de notre champ (répétitif dans le temps) est en retard par rapport au passé et plusieurs pensent que les anomalies observées annonceraient ce phénomène.

        Je m’apprête à soumettre à l’Oursanus et au Fonds Vert (ils ont des millions à investir dans la science), une étude sur la “Désynchronisation préemptive des rotations du noyau terrestre et de son manteau”.
        Ceci afin de ré intensifier notre champ magnétique protecteur.

        La méthode préconisée est celle de la Cage à écureuil sphérique-convexe.
        Toutes les femmes, les hommes, les trans et les enfants, capables de le faire, marcheront en cadence, tous tournés vers l’est ou l’ouest.

        Voudriez-vous, monsieur le professeur, vous joindre à l’étude et ainsi augmenter sa crédibilité ?
        Pour déterminer la quantité de mouvement angulaire critique, il nous faudra déterminer la vitesse, en plus de la direction (marcher vers l’est serait préférable pour accommoder les musulmans), ainsi que la durée.
        Pensez-vous que les behrings polaires supporteraient la surcharge appréhendée ?

        Marchons tous ensemble pour aboutir,
        Paul S.

      • Reynald Du Berger dit :

        Bonjour Paul, La magnétohydrodynamique, cette branche des mathématiques appliquées qui traite de l’interaction entre mouvement de liquides conducteurs et les champs magnétiques, est assez difficile à appréhender. Le spécialiste en champs géomagnétique et héliomagnétique est mon collègue et ami géophysicien Vincent Courtillot de l’Institut de Physique du Globe de Paris, membre de l’Académie des sciences. Il sera sans doute intéressé par vos suggestions. Je vous envoie son adresse courriel par email personnel.

      • Paul S. dit :

        Il ne fait aucun doute que la prise en charge par monsieur Courtillot de l’aspect magnétohydrodynamique de l’étude sera déterminante.
        Il saura faire “spinner” notre cage d’écureuils globale dans la bonne direction et à la bonne vitesse pour produire le “jerk archéomagnétique” requis au rétablissement du champ magnétique salutaire.
        Il se pourrait toutefois qu’au goût du commanditaire l’Oursanus, le professeur Courtillot soit un peu trop rigoureux (** voir deux de ses interventions, à la fin).

        Mais il y a d’autres études concomitantes à proposer.
        En bons québécois, il faut que nous aidions l’Oursanus à atteindre son quota de science probante et produite à prix d’ami (8 à 12,000,000 $ / 46 études = 174,000 à 261,000 $ / étude, pour le moment).

        La terre ferme est située surtout dans l’hémisphère nord, alors je crains que notre Grande marche, forcément mal distribuée, ne cause un cisaillement au barycentre continental apparent passant par Giza en Égypte.

        Il nous faudra donc au moins deux études :
        – “Comment protéger les pyramides et autres structures archéologiques contre le twist du globe.”
        – “Disposition stratégique de poutrelles et coques le long de la trentième parallèle nord – une opportunité de rayonnement pour les firmes de génie conseil québécoises.”

        Malheureusement, pour sauver l’humanité par le rétablissement forcé du champ magnétique terrestre, l’on ne pourrait pas faire autrement qu’accélérer le réchauffement climatique :
        – Il faudra s’entraîner beaucoup et longtemps à la marche forcée cadencée;
        – Les binnes sont très prisées par les marcheurs. On devine l’effet collatéral sur les GES;
        – L’effort soutenu causera la respiration accélérée et une production accrue du CO2. Ces molécules indésirables, avec leur “espérance de vie atmosphérique d’au moins cent ans”, survivront à nous tous;
        – En même temps, il y aura la chaleur de plusieurs Méga Jules émise dans l’environnement par les marcheurs masculins, de Méga Juliennes par les dames et de Gigi Ergs par les Trans;
        – NOTE : La nouvelle minorité importante du genre humain dans la comptabilité de la gauche, celle des “Queers” (le “Q” dans LGBTQ), elle compte ses calories brûlées comment ?
        – Dans sa quête d’un bouclier magnétique revigoré, l’humanité perdra du poids au dépens du climat réchauffé – est ce acceptable ?

        Cette dernière question existentielle requiert un philosophe de la trempe de Mme Delsol, en plus d’études actuarielles en évaluation des risques.

        Donc, des études multi azimut pour l’Oursanus : en éducation physique, en diététique, en défrichage de pistes de marche, en musique de fanfares, en art de majorettes, en mitigation de dangers de prurit, la maladie de Lyme chez les marcheurs forestiers, la construction des vespasiennes pour les marcheurs, etc..

        De quoi occuper beaucoup de chercheurs, longtemps et UTILEMENT.

        ** Deux prestations très intéressantes et bien articulées par le professeur Courtillot :

  9. Robert dit :

    Excellent cette conférence de Monsieur Courtillot. Il a déclaré en début de conférence que le groupe Hadley avait refusé de fournir à son organisation les données qui ont permis de construire leurs courbes. Permettez moi de faire un rapprochement entre Hadley et Michael Mann qui lui aussi a refusé de fournir les données originales de sa courbe en bâton de Hockey lors d’un procès avez le climatologue Canadien Tim Ball (Vancouver). Je ne sais pas de quelle façon cela s’est terminé dans le cas du procès Mann – Ball mais je ne puis m’empêcher de noter cette culture de cachette qui semble exister au sein de cette gang!

    Robert #1

  10. Robert dit :

    La conférence de François Gervais Mai 2015 est aussi intéressante:

comment éliminer un abonné indésirable ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s