Parce que du beurre… c’est du beurre!

Publié: 25 juillet 2011 dans Uncategorized

Je vous propose un troisième billet sur la gastronomie québécoise. J’ai acheté avant-hier ,  dans un super-marché de Courville (Québec) les croissants que j’ai offerts hier matin à mes visiteurs français au petit déjeuner. Un seul de mes invités y a goûté et l’a laissé dans son assiette. J’ai eu honte d’offrir une pâtisserie aussi lourde, molassonne et insipide à mes cousins de France, eux qui ont inventé le croissant et habitent le royaume de la gastronomie.

J’ai lancé trois de ces croissants aux canards de la rivière;  ils n’en ont pas voulu et  je plains les truites qui ont peut-être osé les goûter, elles doivent probablement agoniser de lourdeurs gastriques au fond de l’eau. J’ ai laissé les trois autres en pâture aux petites bêtes nocturnes, ratons laveurs et autres, qui viennent régulièrement visiter la boîte à compost de mes voisins et tentent désespérément de se restaurer dans mes poubelles non moins odorantes. La photo jointe montre qu’elles n’en ont pas voulu. Même les ratons laveurs, prédateurs nocturnes par excellence de toutes les charognes, dédaignent les croissants de chez Metro Plus.  Belle publicité!

C’était donc chez un Metro Plus, et j’imagine ce que j’aurais acheté comme croissants chez un Metrto Moyen ou Metro Moins.

Messieurs de Metro Plus, vos croissants sont lourds, insipides, molasses et pas frais. Un croissant doit être frais, présenter une texture fine, légère, croustillante et feuilletée en surface, une belle couleur dorée et un goût généreux et franc de beurre non équivoque. Les vôtres goûtent le gras non-trans, (si ce dernier possède un goût), et ce n’est sûrement pas par souci de leur santé que Metro offre à sa clientèle de telles horreurs mais probablement par souci d’économie, car le beurre c’est du beurre et ça coûte plus cher que les gras non trans. Vos croissants n’ont du véritable croissant que la forme et absolument aucune des autres propriétés qui feraient qu’ils seraient consommables au moins par des ratons laveurs.

L’emballage indique que votre pâtissier a fabriqué ces croissants avec, par ordre d’importance, de la farine de blé enrichie, de l’eau (je me disais aussi que vos croissants goûtaient l’eau) , de la margarine, de l’huile végétale (et non à moteur) – huile de palme modifiée (sic) , huile de canola (ça s’appelle colza en bon français) , eau (encore de l’eau?) , sucre (on ne précise pas la nature de ce sucre, glucose, fructose, dextrose, maltose??? ) mono et diglycérides, lécithine de soya, acide citrique, colorant, palminate de vitamine A, vitamine D3, levure (chimique ou biologique?) , glucose, fructose/sucre (tiens encore du sucre dont on précise cette-fois-ci la nature) , sel, esters tartriques, mono et diglycérides acétyles.

Et il y a une mise en garde: Peut contenir des traces de noix, soya, graines de sésame et substances laitières.

La mise en garde devrait être plutôt : peut contenir des croissants de chez Metro!

Où peut-on acheter de vrais  croissants à Québec?

commentaires
  1. Suzanne Rocheleau dit :

    Bonsoir Reynald.

    Je ne sais pas si tu vas apprécier mais c’est trop tentant.
    Chez un ²²²²²Plus, c’est Pluss gras.et puis tu es allé en plus sur la rue Larue,. Sur la rue Larue il n’y a pas de ²²²²²Moins, pour Moins gras.
    Farces à part, chez L²²²²²², ils sont bons. Mais si tu te souviens de Kerulu c’était le top des tops. Il y a aussi à l’Ecole de l’Hôtellerie de la Capitale. Tes amis Français savent bien que c’est pas toi qui les a faits, donc, on enlève la honte. Un gars peut pas le savoir. Si les canards font la chandelle, c’est pas bon signe, mais ça peut faire des bonnes truites bien grasses.
    Sans rancunes.

  2. Je comprends que tu as eu la honte de ta vie en servant à tes amis français ces  »horreurs » provenant d’un de nos marchés québécois. Depuis que j’ai mangé de vrais bons croissants un jour à Paris, j’ai réalisé que ceux de nos épiceries ordinaires ne sont pas recommandables dans nos menus. Les ayant essayés moi-même il y a bien des années, je n’en ai plus jamais achetés car Ils m’ont laissé un goût graisseux en bouche et une lourdeur dans l’estomac que je n’ai vraiment pas appréciés. Par contre ceux que l’on trouve dans quelques bonnes pâtisseries de Québec sont un vrai délice…. Cependant, on aura peut-être la chance de pêcher de la truite bien dodue dans la rivière Montmorency si elles ont osé y goûté! Félicitations pour tes billets qui ont souvent une touche d’humour…

  3. Joe B dit :

    L’erreur est d’avoir acheté les croissants au supermarché. Les croissants d’épicerie c’est jamais bon, même en France. Les croissants de chez Auchan ou Monoprix sont aussi dégueulasses que ceux que vous avez acheté.

    Ce que les français ont du se dire, c’est à quoi tu as penser de les acheter dans un supermarché? Ça s’achète à la boulangerie!

    • Reynald Du Berger dit :

      J’ai acheté ces horreurs chez Metro « Plus ». Ceux de Costco sont excellents, goûtent le beurre et pas chers.
      J’aurais aussi pu leur faire le coup des « 2 croissants » de Fernand Raynaud….

  4. Freidrich Munsen dit :

    En centre ville, il y’a plein de Boulangerie avec des très bons croissants, dont les patissiers sont souvent des français. En banlieue, je ne sais pas…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s