HOMMAGE AU ROI ARTHUR

Publié: 9 mai 2022 dans Uncategorized

Il est décédé hier soir. Il a été un animateur de radio et polémiste remarquable, un monument de la radio québécoise.

Je remarque sur les réseaux sociaux soit des gerbes de fleurs odorantes soit des pots, rarement les deux. Moi j’aime bien garder les fleurs dans le pot et offrir les deux ensemble. Je n’ai pas eu la chance de le côtoyer autant que mon amie Myriam Ségal aussi une animatrice remarquable, sa co-animatrice pendant tant d’années, et qui dit lui devoir sa formation. Myriam relève chez-lui une grande qualité trop souvent absente chez les animateurs de radio, celle de vouloir mettre en valeur son invité. Et il le faisait admirablement bien. Il était un homme curieux d’apprendre, un homme cultivé. Un entrevue avec lui était un pur délice.

J’ai été pendant quelques temps son scientifique de service et on a passé de bons moments à jaser de science et technique mais aussi de politique dans la salle de maquillage du studio de Quatre Saisons à Québec. À cette époque il était aussi député fédéral et m’a offert un grand drapeau canadien (rappelez-vous sa désolation de voir des drapeaux effilochés flotter dans le vent) que je hisse en son souvenir à chaque premier juillet.

Une anecdote: un soir je l’entends parler d’un journaliste X de TVA qui prétendait avoir déclenché des étincelles dans son four micro-ondes en cuisant des épinards car les épinards contiennent du fer. Je lui envoie un mot pour lui dire que c’est l’éclat métallique (comme une porcelaine bordée de dorure) et non le fer qui crée les étincelles, donc que ça prend une surface qui réfléchit les micro-ondes. On peut donc y mettre une poêle de fonte sans danger. Sa recherchiste Mme Robitaille m’appelle afin que j’entre en ondes. J’explique le fonctionnement du magnétron qui produit les ondes et lui montre même comment on peut calculer la vitesse de la lumière avec une tranche de fromage ou une barre de chocolat et un four micro-ondes. À la fin et avant de me remercier, il me dit « si j’ai bien compris, ça prend quelque-chose qui réfléchit pour déclencher des étincelles, alors X ne risque rien à se mettre la tête dans un micro-ondes ! » . C’est du Arthur.

Mais il avait aussi son caractère. Je n’oublierai jamais la façon dont il a traité avec hauteur et mépris la pauvre Nathalie Normandeau vers la fin de leur collaboration en ondes à la radio Boulevard.

Comparé aux autres animateurs Québécois, Arthur était un homme très cultivé, mais moins si on le compare aux animateurs ou chroniqueurs français que j’écoute ou regarde régulièrement comme Bercoff, Zemmour, Praud, Finkielkraut, Onfray,  Ferrand ou Menant. La culture est essentielle au bon animateur de radio, laquelle n’est pas enseignée au CRTQ ni aux ATM de Jonquière.

Arthur était devenu aigri avec moi ces derniers temps. Il a mal supporté le fait que le climato-sceptique ne soit pas aussi un covido-sceptique comme bien des auditeurs de CHOI auraient aussi souhaité et qui se sont sentis trahis «  Du Berger est pu d’not bord ! ». Ces auditeurs ne m’ont jamais pardonné que je reconnaisse que les gouvernements ne l’ont pas toujours tout faux et que contrairement à la question climatique, mon analyse scientifique ne menait pas à la conclusion « le gouvernement nous ment, nous taxe et nous arnaque » souhaitée par tant d’auditeurs.

Sur tweeter, il m’a alors qualifié de « le thuriféraire de François Legault* » – quelle culture ! – et enfin de « cave », un mot plus intelligible que thuriféraire pour ses followers avant de me bloquer pour l’éternité. Ironie du sort, il aurait été emporté par la « grippe chinoise ». Le minuscule virus qu’il a tant ridiculisé avec force sarcasmes a eu enfin raison du Roi. Je ne sais pas s’il était croyant mais si c’était le cas, je souhaite que Saint Pierre ne le bloque pas comme lui m’a bloqué et qu’il lui réserve une place à la droite – et non à gauche – de Dieu comme il lui sied. Mes pensées sont en ce moment avec ses proches et sa famille.

*pour mes lecteurs européens, François Legault est l’actuel Premier ministre du Québec.

commentaires
  1. lucbmenard dit :

    Bonjour M. Duberger,

    J’ai vu passer des commentaires négatifs à son endroit sur les réseaux sociaux. J’en fut désolé.
    Il s’est peut-être attirer ceux-ci de son vivant.
    Par contre, quand quelqu’un meurt, quiconque
    se doit de demeurer respectueux.
    Quand on a rien de positif à dire, dans ces circonstances, il est préférable de demeurer
    silencieux.
    C’est ma façon de me comporter.

    Merci,

  2. lucbmenard dit :

    Dans un Twit, Dany Turcotte (TLMEP) donne ses condoléances et son opinion (négative), et, il finit en disant : que l’on repose en paix. Je suis profondément attristé par ce dernier commentaire.

    Bonne journée ☀️

  3. Henri Michaud dit :

    M. Duberger, j’ai rencontré André Arthur 3 fois et chacune reste gravée dans ma mémoire. Les 2 premières, au début des années 70, j’étais juge de ligne à l’aréna de Lauzon et j’avais remplacé un juge de ligne absent sous la supervision de M. Arthur. Il était dur, mais juste pour les 2 clubs.
    la troisième et dernière fois, alors qu’il travaillait en ‘side line’ pour Intercar, je l’avais vu arriver à la Gare du Palais et je lui ai rappelé mes souvenirs de hockey. J’ai vu ses yeux allumer et la curiosité poindre, mais il m’a dit qu’il devait repartir et qu’il espérait qu’on se rencontre de nouveau; ce qui n’est pas arrivé.
    J’ai encore la bande dessinée sur le roi Arthur avec Marc Simoneau.
    Je l’ai aussi vu brièvement à CHRC sur Myrand, quand j’accompagnais mon ami et collègue Jacques Rainville à son émission « Tout sur l’auto » le samedi à10h00. Je n’avais pu lui parler, car je devais les appels pour Jacques.
    Ce soir, je viens de me faire barrer par un « Journaliste auto » que je ne nommerai pas et qui s’amuse à le traiter de charogne et de pourriture et que sa mort est une bonne chose.
    André Arthur était un raconteur hors pair et ses qualités effacent en partie ses mauvais épisodes.

    • lucbmenard dit :

      … c’est comme le plastique et le pétrole.
      On entend juste le mauvais côté de nos jours.
      Mais c’est très utile le plastique, le pétrole!

      Bonne journée ☀️

  4. rtremblay dit :

    Comme personnalité publique et politique il a eu l’occasion de démontrer ces capacités mais il en a déçu plusieurs et ce n’est pas surprenant qu’il ait été emporté par la vague orange.

    On retiendra qu’il était plus vaillant comme chauffeur d’autobus que comme homme d’influence au service de ces concitoyens.

  5. lucbmenard dit :

    Une belle conversation d’homme à homme : sur la société matriarcale québécoise; ici :

  6. Robert labbé dit :

    Bonjour Monsieur Du-Berger,

    Je sais je suis hors sujet.
    C’est ma première fois à vie que j’écris sur un site climato-réaliste.

    Je sais que ce n’est pas votre champ d’expertise mais je crois qu’ils serait intéressant d’avoir votre opinion ou celle plus spécialement d’un ingénieur ou ex-ingénieur d’Hydro Québec sur les impacts sur le réseaux électrique de la conversion du parc automobile de 6 million de véhicule thermique par des véhicules électrique.
    Sachant que chaque chargeur de batterie devra être aussi équiper de chauffe batterie et que si le chargeur fonctionne sur le 120 volt le chauffe batterie lui devra être sur le 220 volt vu la grosseur de la batterie
    .
    Les petit malin qui vont dire qu’ils ont un garage chauffé et bien leurs batterie va être chauffé par le garage mais après avoir fait fondre leur 2 tonnes de glace que constitue leur auto après avoir passé 8 heures dans le stationnement de leur employeur sans compter les déperdition de chaleur par l’ouverture et la fermeture des portes de toute façon la majorité des gens n’ont pas de garage sans compté les gens qui ce stationne sur la rue.

    Par expérience je sais que la première chose que je faisais lorsque j’arrivais à la maison à -25 degré C. c’était de brancher le ‘’char’’ pour ne pas avoir à ressortir en fin de soirée et c’est probablement ce que que fait le Québécois moyen cela représente tout de même un bon 12 heures de charge. La minuterie reste un pansement couteux et hasardeux.

    Ma question est Hydro Québec et le réseaux de distribution va t’il suffire à la demande et si oui et que Hydro Québec arrive enfin à vendre c’est surplus au Américain comme rêve nos politiciens, lors d’une vague de froid qui va être délester en premier le petit Québécois pas de dents ou le gros client de plusieurs milliards.

    Merci de m’avoir lut.

    Robert Labbé.

    • Reynald Du Berger dit :

      Bonjour M. Labbé. Si l’on convertissait l’actuel parc d’autos thermiques du Québec en électriques, juste pour la recharge nocturne, cela demanderait la production totale d’Hydro Québec en période de pointe, eh oui !.. juste pour la recharge. Donc pas de chauffage des maisons, ni éclairage, ni usage domestique… juste recharge. Pour fournir, il faudrait harnacher TOUTES les rivières… je vois d’ici les gratteux de guitares verts à Tout le monde en parle… Je ne traverserais jamais le Parc des Laurentides par -30C en Tesla … imaginez toutes ces croix blanches en bordure de la route …  » à la mémoire de Kevin et Mélanie, 4 janvier 2035, ils n’ont pu se rendre à la borne de l’Étape… » on les a retrouvés congelés dans leur Tesla.

      • Paul dit :

        Le prof se désole pour les usagers téméraires de véhicules électriques par grands froids : “ » à la mémoire de Kevin et Mélanie, 4 janvier 2035, ils n’ont pu se rendre à la borne de l’Étape… » on les a retrouvés congelés dans leur Tesla. “

        Ou cuits à point, même carbonisés dans leur Tesla, laquelle pourrait s’enflammer, en toutes saisons.

        “ Sacramento firefighters put out 1st Tesla fire that kept reigniting “

      • rtremblay dit :

        R. Duberger, c’est faux comme commentaire : « cela demanderait la production totale d’Hydro Québec en période de pointe  » sachant que les autos électrique se recharge à la maison à un taux de 10 à 15 kW/h . Refaites vos calculs

        De plus votre point est équivalent à dire que les postes d’essences doivent permettre de faire le plein du réservoir tous en même temps le matin lors de la période de pointe pour l’utilisation de toutes la semaine.

        En ce qui concerne la traversé du Parc des laurentides en Tesla sachez que c’est très facile. Il y a des bornes à tout les cents km (Stoneham, L’étape, Laterrière). L’information est disponible sur le circuit électrique, mais vous la déformez. Les autos électriques ont présentement des autonomie de 300 à 500 km. Les propriétaires de Tesla sont loin d’être gratteux de guitare… vous devriez vous informer. La plupart sont des professionnels, médecins, avocats, ingénieurs, etc… bien au fait des avancées technologiques de cette entreprise.

        Mais comme on dit c’est votre choix de demeurer ringard et grincheux, nostalgique du siècle passé.

        Électriquement votre

      • Reynald Du Berger dit :

        rtremblay …  » Les autos électriques ont présentement des autonomie de 300 à 500 km.  » FAUX ! En hiver de -10C à -30 C je vous mets au défi de rouler 300 km ou 500km avec le dégivrage et la chaufferette au régime max ! Et une borne aux 100 km … pour combien de voitures à l’heure ? Je suis ingénieur, vous êtes agronome… permettez-moi une petite leçon d’électricité et électrotechnique. Le temps de recharge d’une voiture électrique dépend de plusieurs facteurs : le modèle du véhicule, la capacité de sa batterie, la puissance de la borne de recharge utilisée et enfin l’état de charge de la batterie. Le temps de charge peut ainsi varier de 15 minutes à plusieurs heures.Une voiture thermique a un réservoir. Une voiture électrique, elle, dispose d’un pack batterie qui va déterminer le temps nécessaire à sa recharge. Plus la capacité (en kWh) de ce pack est importante, plus il lui faudra de temps pour faire le plein pour une même puissance de charge. La puissance du dispositif de recharge détermine également le temps de charge de la voiture électrique. La puissance de charge varie de 2,3 à 250 kW selon qu’il s’agit d’une prise domestique renforcée, d’une wallbox, d’une borne de recharge publique rapide ou de très forte puissance. Le câble de recharge de la voiture électrique doit aussi être adapté à l’infrastructure de charge utilisée : un câble ne tolérant que 3,7 kWh branché sur une borne en 7 kWh limitera la puissance de charge à la puissance nominale du câble. L’état de charge de la batterie est bien évidemment, aussi, un élément à prendre en compte dans le temps de recharge de la voiture électrique. Vous le vert-tueux agronome… imaginez les km d’asphalte de rues, boulevards, autoroutes, stationnements de centres d achat, hôpitaux, écoles, etc qu’il faudra arracher.. oui ! arracher !!! Et non la puissance max de Hydro en période de pointe ne suffit pas à la recharge nocturne de toutes ces bébelles électriques que les verts tentent de vous convaincre d acheter en partie avec MES impôts ! On a du pétrole pour encore 1 siècle, de gaz on ne sait pas et du charbon, demandez à l’Inde et à la Chine. La folie verte coûte déjà cher en $$$$ mais aussi en vies humaines.

  7. Paul A. Klimaté dit :

    Tout comme pour les éoliennes, le véhicule électrique est un symbole et un instrument d’étalement de leur vertu pour les dirigeant politiques partout, même ceux qui doivent produire l’électricité par la combustion d’hydrocarbures ou de charbon. Regardez aller Biden.

    Le problème principal pour la technologie de motorisation électrique était de tous les temps le stockage de l’énergie dans les batteries et la rapidité du rechargement.
    Le motorisation électrique de véhicules de transport personnel et de camions est aussi vieille que la motorisation à vapeur et par moteur à combustion interne d’hydrocarbures raffinés.

    Les batteries de facture moderne sont de loin supérieures aux batteries du début du 20ème siècle mais il faut les refroidir quand l’ampérage est élevé (la demande de puissance ou l’intensité du freinage régénératif) et les préchauffer par temps froid quand la résistance interne est élevée (car selon la loi d’Ohm : E dissipée (kWh) = I² x R x t).
    Aussi, la recharge rapide diminue drastiquement la vie des batteries (toujours à cause de la Loi d’Ohm qu’il faudrait abroger sous les régimes verts).

    Le problème que tous les politiciens, en mission de signalement de leur vertu, font semblant d’ignorer : il n’y a pas assez de matériaux (terres rares) pour fabriquer les batteries nécessaires pour le passage massif aux véhicules électriques personnels et cela par une marge énorme. Sans même inclure les camions, les autobus, la machinerie mobile et agricole, etc..

    “ Electric Vehicles Speed Ahead on a Bridge to Nowhere – WSJ “
    https://www.wsj.com/articles/electric-vehicles-ev-lithium-mine-energy-transition-climate-11653431952?page=2

    Une citation : « Neoliberals who want to replace the internal combustion engine-powered car with EVs are living in a fantasy world. »

    Peut-être un jour, mais pas maintenant, ni avant la fin du monde prédite d’ici douze ans.

    Dommage que Canada n’est pas gouverné par un ingénieur érudit, comme notre prof Bienveillant Immense, car celui-ci saurait que le faisable, technologiquement et économiquement, doit toujours primer sur le possible et qu’il faut correctement arrimer les deux pour éviter des problèmes.

    • lucbmenard dit :

      https://duberger.me/2022/05/09/hommage-au-roi-arthur%ef%bf%bc/#comment-407391

      Bonjour M. Paul,

      Peut-on ainsi résumer, disant : le mieux est l’ennemi du bien.

      Nous avons déjà LA bonne formule; une formule gagnante : l’énergie fossile; elle est acceptée socialement et économiquement; elle se reflète partout : on l’observe dans le niveau de vie, la qualité de vie et dans la richesse personnelle générée. Un succès tant individuel que collectif.

      Le problème est l’aspect environnemental : la pollution de l’air. Pourquoi ne pas s’attaquer à ce problème au lieu de tout balancer? On n’a cessé de le faire depuis l’invention de l’automobile. Plus récemment (2018), avec les contrôles techniques antipollution. Une réforme rendant plus sévère les normes de réduction de la pollution générée par les véhicules dont les moteurs sont souvent encrassés, mais également ceux dont le filtre à particules a été enlevé. Par exemple,
      la réduction catalytique sélective pour les oxydes d’azote et les filtres à particules. Il y a des progrès constants. Il faut continuer dans cette direction qui est la bonne.

      Pour ce qui est du goût, mais davantage de l’image, regardons ces exemples : la bataille Coke-Pepsi, au cours des années 1980. Coke a dû s’excuser à sa clientèle demeurée fidèle malgré tout; souvenez-vous, Coke à dû revenir à sa version classique après s’être gouré dans son aventure de mauvais goût… Aussi, le cas de la Ville de Québec qui, en voulant changer l’image de marque de la ville, eut recours à ce slogan d’accent d’Amérique qui fut un  »flop ». On s’est vite rendu compte que l’idée était une erreur. Le nom charmant de Vieille Capitale étant déjà ancrée à tout jamais dans les esprits, car plus (trop) romantique.

      Pour ce qui est des éoliennes et des autos électriques, si c’est pour faire plaisir à Justin ou Joe, NON ! Si c’est en pensant que TOUT le monde le ferra et ainsi la planète sera sauvée, NON!
      Si c’est parce qu’il y a trop de CO2 et qu’ainsi il y en aura moins, la réponse est plus nuancée.
      Je vois plus un problème avec l’ozone nocif qui se forme à partir des NOx et COV dans les villes. Ces molécules (incluant le CO2) sont susceptibles d’absorber le rayonnement UVB, de libérer
      de la chaleur et conséquemment faire augmenter la température des grands centres urbains populeux. Ce qui cause éventuellement les problèmes de santé et environnementaux.

      Thermo sphériquement vôtre,

      Note: le Professeur est bien plus qu’immensément bienveillant, il est la bienveillance infinie (je dirais même plus mon cher Dupont, il est la bienveillance elle-même)

      -Dupont

  8. rtremblay dit :

    à R. Duberger.

    comme propriétaire d’une Bolt depuis 2 ans voici les faits :

    batterie de 66 kw qui se recharge à la maison sur une borne de 240 V en environ 8-10 h.

    le taux de recharge max quand la batterie est à une capacité se situant entre 20 et 80 % c’est environ 12 kW/h. en dehors de cette plage c’est plus lent pour éviter la surchauffe.

    L’autonomie annoncé par le fabricant est de 417 km. En été j’ai fait facilement 450 à 475 km. En hiver ça baisse au environ de 325 à 350 km par temps très froid (sous les – 20 C).

    La majorité des voitures électriques ont aujourd’hui des batteries de 50 à 75 kW, les plus luxueuses vont jusqu’à 100 kW.

    La charge sur 120 V est beaucoup plus lente ce qui a beaucoup moins d’impact sur le réseau d’hydro Québec.

    Il y a les bornes rapides (400 V) qui se retrouvent assez bien répartie sur le territoire québécois mais la grande majorité des autos électriques sont chargés à la maison pour des raisons évidentes de simplicité d’utilisation (branche en arrivant en fin de journée et pleine le lendemain matin). Sur ces bornes le taux de charge se situe plus aux alentours de 25 à 35 kW/h.

    Par ailleurs en Norvège présentement 50 % des ventes de véhicules sont du côtés des électriques alors qu’actuellement il n’y a que 100 000 véhicules électriques au Québec.

    Pour prouver votre point vous devez nous présenter vos calculs et répondre à ces questions:

    Qu’elle est la puissance max qu’hydro Québec est en mesure de fournir ?
    et à qu’elle heure de la journée cette demande de pointe se produit elle en hiver ?

    et qu’elle est la quantité vendue à nos voisins sur le marché conjoint nord américain.

    Note : les éléments d’informations que vous m’avez présenter (puissance nominale, etc..) je les savais déjà depuis longtemps. Vos petites leçons … hmmm je peux facilement m’en passer et je pourrais facilement vous référer d’autres informations plus techniques.

    Finalement c’est aussi faux de dire que ce sont vos impôts qui subventionnent les voitures électriques. Elles sont plutôt financés par le biais du marché du carbone.

    Plus il y aura de véhicules électriques (au détriment des véhicules diésels) plus l’air des villes sera propre et donc bénéfique pour la santé des résidents urbains, c’est un fait avéré ! plusieurs études le démontre.

    • Reynald Du Berger dit :

      Voyez le reportage de La Facture ya qq mois.. tous ces gens en panne l’hiver… Bolt ou pas Bolt… aucune ne performe avec un minimum de fiabilité l’hiver au Québec, aucune. Même en Floride je ne roulerais jamais avec ces cochonneries électriques. Que répondez -vous sur mon asphalte arrachée ? Et L’air des villes est plus propre que vous croyez . Lisez ceci de mon ami l’ingénieur polytechnicien spécialiste de la question https://www.amazon.ca/Lair-est-pur-Paris-personne/dp/2810008744

      Ces cochonneries électriques (payées cher et en partie avec MES impots -répondez à ça- ) sont une catastrophe économique, sociale , enrivonnementale et technologique , point barre ! Votre idéologie, religion, verte vous aveugle et vous étouffe.

  9. rtremblay dit :

    Depuis quand vous vous appuyez sur des reportages de RC pour argumenter ?
    D’autant plus que ce reportage était mal fait et bâclé.
    N’importe quel spécialiste du véhicule électrique a bien vu le manque de professionnalisme de ce reportage…

    Je vous conseillerais d’aller faire un essai routier avec un des modèles les plus en vogue (chevrolet Bolt, ou Hyundai Kona ou Kia EV6, etc… ) et de monter la côte de la Miche (entre Ste-Anne de Beaupré et St Tite des Caps) comme je l’ai fait à quelques reprises. Vous constaterez le Torque, le silence, la vitesse constante sans effet d’essoufflement et en redescendant vous aurez le plaisir de voir la batterie se remplir et l’autonomie augmenter. Les modèles Tesla sont encore plus efficaces mais ils sont un peu moins pour M ou Mme tout le monde en terme de prix.

    Elle est bien bonne votre joke qui est de mentionné que ce sont des catastrophes économiques ! Il n’y a qu’à constater que la Cie Tesla est la compagnie ayant la plus grande capitalisation boursière pour défaire votre mythe.

    Maintenant mon résultat de calcul avec les hypothèses suivantes:

    parc automobile québécois : 5 Millions de véhicules (c’est nettement sur évalué je crois)
    Taux de charges de 15 kW par heure à la maison
    Besoins de faire en moyenne 100 km par jour (il y en a qui n’utiliserons pas leur véhicule et d’autres qui feront 200 ou 300 km… c’est très rare de faire 500 km dans une seule journée)
    Consommation de 20 kW/100 km … donc par jour

    donc 1 h et 20 minutes de charge à la maison pendant la période de 18 h à 6 h le lendemain matin (répartie sur 12 h)

    mon calcul donne 10,8 GW. probablement que la charge des 5 Millions de véhicule pourrait se faire sur une période de 24 h ce qui ne nécessiterait qu’une demande de 5 GW… surtout que le télétravail est de plus en plus présent…

    Hydro est en mesure de fournir 37 GW….

    Note : je ne comprend pas que vous ne vous interressiez pas plus à cette filière industrielle comme ingénieur géologue puisqu’il y a un besoin de pouvoir extraire certain métaux comme le lithium, le cobalt, le nickel principalement pour assurer un développement de cette filière

    Je vous conseille de lire le livre suivant : « Objectif Lithium, réussir la transition énergétique »
    Ce sont des gens dans votre domaine qui ont rédigé ce livre : Michel Jébrak et Christian Hocquard

    Finalement je pense que 5 Millions de véhicules électriques (à environ 50 kW de batterie par véhicules) … c’est une belle réserve d’énergie qu’on peut accumuler plutôt que de construire de nouveau barrage …. pensez y : 250 GW.. répartie sur tout le territoire.

    • Reynald Du Berger dit :

      rtremblay. Vous êtes obsédé par votre religion verte. Faites de la science et de la technologie, pas de l’idéologie. Votre Bolt c’est de la m… technologique et environnementale … j’enrage de vous avoir subventionné avec mes impôts pour que vous puissiez l’acheter. Je vous défie de traverser « le parc » par -30C …. répondez-moi svp sur l’asphalte arrachée. Scenario: -30C, 4 janvier… 1 000 autos électriques traversent le parc…. 3 bornes seulement à l’Étape…. combien de croix blanches devra-t-on planter en bordure de route  » À la mémoire de Kevin et Nathalie, 4 déc. 2022, retrouvés congelés et écroués dans leur écrou (BOLT) à 5h am… ils n’ont pas atteint la borne… ils étaient bornés… priez pour eux »

      • rtremblay dit :

        Sauf votre respect, je crois que c’est vous qui êtes scotchés sur l’ancien modèle plus polluant. Votre pétrole doit être monté, transporté pareil à la station d’essence de l’étape ! Une seule dans tout le parc.

        Alors que des bornes électriques (québécoises il y a au moins trois compagnies qui en fabriquent) pourraient facilement s’installer à tout les 10 km sans problème pour combler les obsédés de la panne sèche électrique …

        svp argumenter sur les faits que je vous présente ! Je vois bien que vous avez une aversion émotive.

        Je trouve que c’est une belle idée comme évènement à faire pour la promotion de l’auto électrique… 1000 autos qui traversent le parc en janvier… histoire à suivre

      • Reynald Du Berger dit :

        rtremblay… on attend vos réponses sur 1- asphalte arraché 2- à Kevin dans sa BOLT dans le parc à -30C et surtout … surtout à ceci 2- VOUS affirmez depuis tous mes billets sur ce sujet, un RCA significatif . PROUVEZ votre affirmation avec articles scientifiques publiés en revues à comités de lecture.

  10. rtremblay dit :

    moi aussi j’attends vos réponses !

    • Reynald Du Berger dit :

      rtremblay… mes réponses à quelles questions ? et VOUS avez débuté le débat il y a longtemps en AFFIRMANT un RCA significatif. Moi je n affirme pas de RCA , je doute de VOTRE affirmation … Vous devez prouver VOTRE affirmation. Preuves svp… nous attendons.

      • rtremblay dit :

        svp ne mêlez pas les sujets !

        le sujet de cette discussion est la place de l’auto électrique au Québec

        Vous avez affirmez que Hydro Québec ne pouvais pas fournir l’électricité pour l’ensemble du parc automobiles québécois.

        De mon côté j’ai démontré et démonté point par point vos commentaires. Et là vous détournez du sujet.

        Je vous ai apporté de nouvelles informations et vous n’avez pas pris le temps de la consulter.
        Je vous ai posé des questions et vous n’avez pas répondu !

        Relisez mes posts si vous voulez poursuivre la discussion.

        De mon côté la réponse à votre commentaire est très simple : Il n’y a pas de problématique de pannes et de personnes congelées dans leurs autos électriques qui traversent le parc des Laurentides. Aucun média n’ont parlé de cette problématique. C’est inexistant comme problématique car présentement il y a déjà plusieurs milliers de voitures électriques en circulation.

        svp cessez d’être émotif et de présumer du syndrome de la panne sèche.

    • Reynald Du Berger dit :

      rtremblay… Oh que non ! mes réponses à quelles questions ? et VOUS avez débuté le débat il y a longtemps en AFFIRMANT un RCA significatif. Moi je n affirme pas de RCA , je doute de VOTRE affirmation … Vous devez prouver VOTRE affirmation. Preuves svp… nous attendons.

      • rtremblay dit :

        en passant svp consulter le site des chroniqueurs automobiles de l’émission RPM qui ont faits plusieurs tests de véhicules électriques en traversant justement le parc des Laurentides. Ils ont une position neutre qui consiste à informer le public en général.

        De mon côté je suis fier d’avoir acheté une borne de recharge pour la maison d’une compagnie Québécoise (conçu et fabriquer ici). et je suis également fier de payer mon électricité à HQ qui retourne ainsi des dividendes au gouvernement … ça contribue positivement à la balance commerciale de la province… ce n’est pas le cas pour l’ensemble de la chaîne de production et d’approvisionnement en essence

      • Reynald Du Berger dit :

        rtremblay ne tentez pas d’éluder mes questions claires donc réponses claires… je répète : svp répondez à 1- asphalte arraché 2- à Kevin dans sa BOLT dans le parc à -30C et surtout … surtout à ceci 2- VOUS affirmez depuis tous mes billets sur ce sujet, un RCA significatif . PROUVEZ votre affirmation avec articles scientifiques publiés en revues à comités de lecture. Jebrak est celui retenu par Rad-Can et ses « décrypteurs » dans leur tentative infructueuse de nous discréditer. et commentez le numéro de Jebrak dans ceci https://duberger.me/2019/11/24/des-decrypteurs-decryptes/.

  11. rtremblay dit :

    Michel Jébrak et Christian Hocquard

    taper leurs noms sur google et voyez leurs expertises !

  12. rtremblay dit :

    Maintenant que le sujet de la capacité d’HQ à fournir l’entièreté de l’électricité pour la totalité du parc automobile québécois en véhicule électrique a été regardé sous tout les angles et que la réponse est clairement OUI HQ a la capacité maintenant et ce même en période de pointe hivernale.

    Maintenant qu’il est établi clairement qu’il n’y a AUCUNE problématique (ni présente, ni futur) de Kevin retrouvé congelé dans sa Tesla dans le parc des Laurentides et ce en considérant que le réseau de borne de recharge est facile à mettre en place (beaucoup plus facile que les stations d’essence). En effet les « Kevin » sont en général munie d’un cellulaire et d’une borne à la maison :).

    Je vous donne tel que demandé mes commentaires sur Jerbak.

    Son expertise est clairement dans le domaine de l’évaluation des gisements miniers. Son livre sur le Lithium expose de façon limpide les enjeux mondiaux sur cette ressource. Il ne semble pas avoir d’expertise en science de l’atmosphère bien qu’il soit en lien étroit avec les experts d’OURANOS qui eux sont reconnus comme des experts dans la modélisation dans ce domaine. Sans présumé, dorénavant quand je vais lire ces écrits je vais me poser la question suivante : « est-ce qu’il parle comme un lobbyiste de l’industrie minière ou comme un expert de la question des changements climatiques. » La lecture de son livre sur le Lithium m’ont quand même démontré qu’il a une excellente capacité d’informer dans le détail tout en exposant les grands lignes d’un sujet complexe.

    Pour le reste j’ai émis mes commentaires en 2019 sur le post mis en lien et je n’en referai pas d’autres. Les décrypteurs ont leurs raisons (que je respecte) de ne pas vous avoir consulté sur ce sujet. La principale étant que vous n’avez jamais fait d’écrit technique ou scientifique sur le sujet du RCA et ce même sur votre propre blogue : c’est définitivement la question politique qui vous intéresse en premier.

    • Reynald Du Berger dit :

      rtremblay.  » a été regardé sous tout les angles  » FAUX ! aucun angle ! Prouvez-nous chiffres à l’appui ceci : en hiver, même pas en période de pointe… HQ va fournir chauffage électrique de TOUTES les résidences + charge de TOUTES ces voitures électriques. Ensuite je vous mets en demeure de répondre a ceci , car ma patience est limitée : ne tentez pas d’éluder mes questions claires donc réponses claires… je répète : svp répondez à 1- asphalte arraché 2- à Kevin dans sa BOLT dans le parc à -30C et surtout … surtout à ceci 2- VOUS affirmez depuis tous mes billets sur ce sujet, un RCA significatif . PROUVEZ votre affirmation avec articles scientifiques publiés en revues à comités de lecture. Jebrak est celui retenu par Rad-Can et ses « décrypteurs » dans leur tentative infructueuse de nous discréditer. et commentez le numéro de Jebrak dans ceci https://duberger.me/2019/11/24/des-decrypteurs-decryptes/.

    • Reynald Du Berger dit :

      rtremblay… lisez ceci et donnez votre avis , ça vient d’être publié.

      https://www.cfact.org/2022/06/29/dark-clouds-on-the-horizon-for-electric-vehicles/

  13. rtremblay dit :

    Svp lisez ceci

    https://www.lesoleil.com/2021/04/19/est-ce-quhydro-quebec-peut-repondre-a-la-demande-pour-la-recharge-des-vehicules-electriques-a-domicile-d9ee48f956720d0336d16f11ceebbdf1

    https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1858459/vehicules-electriques-consommation-electricite-grand-froid-hydro-quebec

    Ensuite faites des calculs, présentez vos hypothèses et vos conclusions et alors nous serons à même d’évaluer la véracité de vos affirmations.

    Mais n’oubliez pas que HQ estime que 1 Million de véhicules électriques ça représente 2 % de sa production. (donc pour moi 4 millions VE c’est 8 %) Considérez aussi que la recharge d’un véhicule électrique se compare aux besoins énergétiques d’un réservoir à eaux chaudes résidentielles.

    à 2 $/L pour de l’essence ou du diésel le débat VE vs hydrocarbures n’est plus seulement environnemental, il est également financier. J’affirme que dans ces conditions aujourd’hui au Québec si tu t’achètes de préférence un véhicule essence 100 % vs un hybride brancheable ou un 100 % VE c’est que tu es nulle en science financière et économique,

    • Reynald Du Berger dit :

      rtremblay…je répète une dernière fois :

      Commentez ou répondez à ceci :

      » a été regardé sous tout les angles » FAUX ! aucun angle ! Prouvez-nous chiffres à l’appui ceci : en hiver, même pas en période de pointe… HQ va fournir chauffage électrique de TOUTES les résidences + charge de TOUTES ces voitures électriques. Ensuite je vous mets en demeure de répondre a ceci , car ma patience est limitée : ne tentez pas d’éluder mes questions claires donc réponses claires… je répète : svp répondez à 1- asphalte arraché 2- à Kevin dans sa BOLT dans le parc à -30C et surtout … surtout à ceci 2- VOUS affirmez depuis tous mes billets sur ce sujet, un RCA significatif . PROUVEZ votre affirmation avec articles scientifiques publiés en revues à comités de lecture. Jebrak est celui retenu par Rad-Can et ses « décrypteurs » dans leur tentative infructueuse de nous discréditer. et commentez le numéro de Jebrak dans ceci https://duberger.me/2019/11/24/des-decrypteurs-decryptes/.

      et sur vos affirmations Vrai ou faux et combien ? :
      » Les autos électriques ont présentement des autonomie de 300 à 500 km. » FAUX ! En hiver de -10C à -30 C je vous mets au défi de rouler 300 km ou 500km avec le dégivrage et la chaufferette au régime max ! Et une borne aux 100 km … pour combien de voitures à l’heure ?
      imaginez les km d’asphalte de rues, boulevards, autoroutes, stationnements de centres d achat, hôpitaux, écoles, etc qu’il faudra arracher.. oui ! arracher !!! combien de km ?

    • Paul A. Klimaté dit :

      Bonjour Rejean,

      Re : Article du Soleil que vous avez cité.

      Avez-vous vérifié sommairement les chiffres du porte-parole d’Hydro-Québec ?

      Il avance la consommation énergétique prévue du parc automobile québécois égale à 3,000,000,000,000 W-h.
      Avec une efficacité combinée de 77 % pour les véhicules électriques, ceci donne : 2,310,000,000,000 W-h d’énergie utile aux déplacements.

      En 2018, selon les statistiques, on aurait vendu au Québec 1,835,000,000 l d’essence.

      L’énergie disponible dans cette essence : 1,835,000,000 l x 0.75 kg/l x 47,300,000 J/kg x 1 W-h / 3,600 J = 18,082,395,830,000 W-h
      Avec une efficacité combinée de 22 % pour les véhicules dotées de moteurs à combustion interne, ceci donne : 3,978,127,083,000 W-h d’énergie utile aux déplacements.

      Donc : Taux de sous-estimation par HQ = 42.1 %
      (NOTE : 77 % d’efficacité est une valeur optimiste, rapidement dégradée par pertes de roulement et aérodynamiques quand on circule rapidement. Donc la sous-estimation réelle pourrait facilement devenir 55 %. Disons, un rapport de 2 à 1. )

      Hypothèse : HQ aurait appliqué dans leur calcul la diminution de déplacements des Québécois, conformément à la doctrine verte de la densification urbaine.

      À l’essence consommée essentiellement par les voitures personnelles, il faut ajouter 1,545,000,000 l de carburant diésel et graduellement aussi environ deux tiers de 1,775,000,000 l d’autres produit pétroliers (kérosène, mazout léger et mazout lourd) pour estimer l’engagement nécessaire à l’électrification complète de la province.
      Disons : Environ un autre 30,000,000,000,000 x 0.5 (gain d’efficacité par électrification estimé = 15 TW-h
      On passerait ainsi de 2 % à 12 % (même 15 %) de la consommation annuelle, citée par monsieur Batty d’Hydro-Québec.

      Avec tout cela, par temps froids, quand l’efficacité se dégrade et en respectant les engagements existants, on dépasserait facilement la puissance disponible. Surtout, quand les newfies reprendront le contrôle de la production en provenance de Churchill Falls.

  14. rtremblay dit :

    En réponse à Paul,

    Je trouve que mon calcul est plus direct, le vôtre est jalonné de taux d’efficacité et de valeur énergétique discutable. Votre hypothèse est farfelue et inutile dans cette discussion.

    Mais entendons nous, avoir 1 à 2 Millions de VE ne causerait aucun préjudice de manquement d’électricité par le fait qu’HQ est vendeur et acheteur sur le marché nord américain et qu’elle a une certaine marge de manoeuvre à gérer ces stocks.

    Pour atteindre un parc automobile de VE complet il s’agira d’utiliser la nouvelle technologie du V2G et l’immense capacité de ce parc de batterie automobile.

    Par ailleurs, j’ai de la difficulté à comprendre l’obsession de RD à vouloir voir l’entièreté des québécois traverser ensemble le parc des laurentides en VE et ce tous en même temps. Est-ce que vous comprenez pourquoi il a ce TOC ?

    s’il a cette obsession, il pourrait tout simplement s’acheter une hybride rechargeable et ainsi faire du 2-3 L/100 km vs du 8-10 L/100 km pour un modèle équivalent et ainsi sauvé plusieurs milliers de $$$$/an à faire des pleins d’essence qui ne servent qu’à enrichir des cie étrangères.

  15. rtremblay dit :

    RD : je vous confirme qu’en hiver ma voiture électrique a 300 km d’autonomie. Je peux vous trouver plusieurs propriétaires de la même marque qui obtiennent ces résultats. Ma voiture a les sièges chauffants ce qui diminue la consommation pour réchauffer l’habitacle. Quand c’est nécessaire, un autre truc c’est de préchauffer la voiture 30 min avant de partir en étant branché sur notre borne à la maison. Ça fait une différence de 50 km sur l’autonomie. Ma borne et ma voiture ne sont pas dans un garage en passant. D’autres marques font 400 km en hiver et la technologie se développe rapidement.

    De plus faire Stoneham à l’Étape ne représentent que 75 km…. ça se fait les deux doigts dans le nez comme parcours. Ça monte longtemps mais ce n’est pas plus difficile que de monter dans Charlevoix. Après l’étape ça redescend tout doucement vers Laterrière avec 100 km à faire.

    Pour ce qui est de votre question sur l’asphalte arraché… je ne la comprends toujours pas. Svp reformuler plus clairement.

    En ce qui concerne la question « du nuage sur le lithium », je conçois très bien que le défi technologique est important pour avoir une grande diffusion. De prime abord le lithium n’est pas un métaux lourds toxique comme l’est le plomb ou d’autres de cette catégorie. à certaine concentration le lithium est bénéfique à d’autres il peut être néfaste. C’est une question qui mérite plus de réflexion pour développer les méthodes non néfastes pour l’environnement et la santé humaine. Mais avant tout il faut préciser la problématique.

    • Reynald Du Berger dit :

      rtremblay. « je vous confirme qu’en hiver ma voiture électrique a 300 km d’autonomie. »

      Prouvez-le en traversant « le Parc » par -20C ou -30C sans arrêt à l’Étape (200km) avec papiers ou photos à l’appui .

      « De plus faire Stoneham à l’Étape ne représentent que 75 km…. ça se fait les deux doigts dans le nez  »

      24 décembre , -25 C… 500 voitures électriques entre Stoneham et l’Étape… des verts qui ont hâte de manger de la tourtière du Lac St Jean…. 5 bornes à l’Étape… les doigts dans le nez ? et Alma l’Étape dans les même conditions ? combien de km ?

      et rtremblay…je répète une dernière fois :

      Commentez ou répondez à ceci :

      » a été regardé sous tout les angles » FAUX ! aucun angle ! Prouvez-nous chiffres à l’appui ceci : en hiver, même pas en période de pointe… HQ va fournir chauffage électrique de TOUTES les résidences + charge de TOUTES ces voitures électriques. Ensuite je vous mets en demeure de répondre a ceci , car ma patience est limitée : ne tentez pas d’éluder mes questions claires donc réponses claires… je répète : svp répondez à 1- asphalte arraché 2- à Kevin dans sa BOLT dans le parc à -30C et surtout … surtout à ceci 2- VOUS affirmez depuis tous mes billets sur ce sujet, un RCA significatif . PROUVEZ votre affirmation avec articles scientifiques publiés en revues à comités de lecture. Jebrak est celui retenu par Rad-Can et ses « décrypteurs » dans leur tentative infructueuse de nous discréditer. et commentez le numéro de Jebrak dans ceci https://duberger.me/2019/11/24/des-decrypteurs-decryptes/.

      et sur vos affirmations Vrai ou faux et combien ? :
      » Les autos électriques ont présentement des autonomie de 300 à 500 km. » FAUX ! En hiver de -10C à -30 C je vous mets au défi de rouler 300 km ou 500km avec le dégivrage et la chaufferette au régime max ! Et une borne aux 100 km … pour combien de voitures à l’heure ?
      imaginez les km d’asphalte de rues, boulevards, autoroutes, stationnements de centres d achat, hôpitaux, écoles, etc qu’il faudra arracher.. oui ! arracher !!! combien de km ?

    • Paul El Ektriq dit :

      Monsieur Rejean est prudent : « Ma borne et ma voiture ne sont pas dans un garage en passant. ».

      Et il a raison de l’être :
      “ Jaguar I-Pace catches on fire again – is this another Bolt EV battery fire situation? – Electrek “
      https://electrek.co/2022/08/01/jaguar-i-pace-catches-fire-another-bolt-ev-battery-fire-situation/

      Une citation : « Jaguar also uses LG battery cells like the Bolt EV and Kona EV, which were both recalled for battery fire risks. Is this another Bolt EV battery fire situation? ».

      Objectivement parlant : toute nouvelle technologie peut avoir à corriger ses problèmes de croissance pendant la phase d’implantation. C’est normal.

      En attendant, la prudence est de mise, en été et par –30 °C. En tout temps.

      Comme un bon scout : Quand il est dans un rayon de cinq mètres de sa Bolt d’Amour, Rejean doit être TOUJOURS PRÊT à prendre ses jambes à son cou.

  16. rtremblay dit :

    imaginez les km d’asphalte de rues, boulevards, autoroutes, stationnements de centres d achat, hôpitaux, écoles, etc qu’il faudra arracher.. oui ! arracher !!! combien de km ?

    ??????????????????????????????????????

    Mais de Kossez que voulez vous dire ?? pouvez vous vraiment être plus claire

    • Reynald Du Berger dit :

      rtremblay combien de km linéaires (un couloir disons de 1 m de large pour enterrer le cable) etc…d’asphalte de rues, boulevards, autoroutes, stationnements de centres d achat, hôpitaux, écoles, etc qu’il faudra arracher.. oui ! arracher !!! combien de km ? on vous demande une approximation.. pas le chiffre exact ! est-ce plus clair ?

  17. rtremblay dit :

    Pourquoi est-ce si important de dire :  » qu’il faudra arracher .. oui arracher !!!  »

    Si je comprends votre souci se situe au niveau de devoir poser de nouvelles bornes de recharges un peu partout et de devoir défaire et refaire de l’asphalte ? juste cela ?

    Il me semble que c’est marginal comparer à toutes les réparations de routes faites par les municipalités et le gouvernement provincial. L’asphalte qui est arrachée est aujourd’hui recyclée, réutilisée à nouveau. Je ne vois pas pourquoi je devrais répondre à votre soucis et utiliser de mon précieux temps à vous trouver une réponse.

    Note : Je suis en train de récolter plein de témoignage de traversé en VE du parc des Laurentides de Québec à Chicoutimi pendant la période hivernale.

    • Reynald Du Berger dit :

      rtremblay… asphalte est juste un détail.. ya bien pire ! voir la littérature scientifique etv technologique ! une catastrophe ! Mais ici s’arrête la discussion si vous ne répondez pas à ceci Commentez ou répondez à ceci :

      » a été regardé sous tout les angles » FAUX ! aucun angle ! Prouvez-nous chiffres à l’appui ceci : en hiver, même pas en période de pointe… HQ va fournir chauffage électrique de TOUTES les résidences + charge de TOUTES ces voitures électriques. Ensuite je vous mets en demeure de répondre a ceci , car ma patience est limitée : ne tentez pas d’éluder mes questions claires donc réponses claires… je répète : svp répondez à 1- asphalte arraché 2- à Kevin dans sa BOLT dans le parc à -30C et surtout … surtout à ceci 2- VOUS affirmez depuis tous mes billets sur ce sujet, un RCA significatif . PROUVEZ votre affirmation avec articles scientifiques publiés en revues à comités de lecture. Jebrak est celui retenu par Rad-Can et ses « décrypteurs » dans leur tentative infructueuse de nous discréditer. et commentez le numéro de Jebrak dans ceci https://duberger.me/2019/11/24/des-decrypteurs-decryptes/.

      et sur vos affirmations Vrai ou faux et combien ? :
      » Les autos électriques ont présentement des autonomie de 300 à 500 km. » FAUX ! En hiver de -10C à -30 C je vous mets au défi de rouler 300 km ou 500km avec le dégivrage et la chaufferette au régime max ! Et une borne aux 100 km … pour combien de voitures à l’heure ?
      imaginez les km d’asphalte de rues, boulevards, autoroutes, stationnements de centres d achat, hôpitaux, écoles, etc qu’il faudra arracher.. oui ! arracher !!! combien de km ?

  18. lucbmenard dit :

    PREUVE

    Pour célébrer la réussite et pour répandre la bonne humeur de posséder une  »Bolt » :

    Voici comment votre réussite pourrait être interprétée pour preuve de succès lors de votre traversée du Parc à -30C: peut-on vous réclamer une petite danse non pas à la manière de Marie Lou et sa copine, mais comme seul Gurdeep Pandher peut le faire (utilisée pour inciter les gens à aller se faire vacciner pendant la pandémie)?

    ici: https://www.youtube.com/watch?v=Qj7Yfplao58

    note: il donne même les instructions dans la vidéo si ça vous chante

    -Bonne fête Canada

  19. PierreL. dit :

    Bon , puisque vous parlez de Bolts:
    https://blog.canadamotorjobs.com/fr/gm-recommande-aux-proprietaires-de-chevrolet-bolt-de-rester-a-15-metres-des-autres-vehicules/

    Si quelqu’un prétend que c’est une bonne idée le lithium comme batterie….

    N’oubliez-pas de demander au enfants du RDC ce qu’ils pensent des mines de cobalt.

    Selon moi , l’auto électrique est un jouet de +$40,000 pour les enfants riches et gâtés des pays développés mais pas une solution finale.

    • rtremblay dit :

      à PierreL.

      Le coût d’achat d’un véhicule électrique est présentement supérieur au véhicule à essence mais le coût en énergie (essence à plus de 2 $/L) et en entretien est nettement plus faible pour le véhicule électrique faisant en sorte qu’après 3 à 5 ans c’est plus avantageux ($$$) de rouler électrique.

      En ce qui concerne la Cie Gm avec sa Bolt elle honore complètement sa garantie de la batterie en changeant toutes les pièces pour une remise neuf. Il assume leur responsabilité entièrement.

      Je vous fait remarquer que pour tout les constructeur qui offrent des véhicules électriques ce sont les batteries et le moteur électrique qui ont les plus longues garanties (en général 8 ans / 160 000 km) parmi l’ensemble des composantes du véhicules ce qui démontre bien la fiabilité en général.

      Comme on dit : faites vos recherches et vous verrez que l’achat d’un véhicule diésel est nettement plus risqué économiquement et environnementalement aussi.

      Merci LBM de votre suggestion… je commence déjà à apprendre ces pas de danses 🙂

  20. Paul Clim Estenkrisse dit :

    La “Crisse climatique” est un prétexte à l’élimination systématique de l’homme libre et autonome : on tue les énergies fossiles et les autres industries de production dans l’Occident suivront. Nous serons astreints à végéter dans les enclos urbains densifiés par les directives de bureaucrates et par le litre d’essence à 15.25 $ (Je me souviens du litre à 25 ¢ sur la rue Hochelaga, ou était ce le gallon en 1970 ?).

    Maintenant, on s’attaque aux fermiers européens, donc à la chaîne d’approvisionnement alimentaire :

     » EU climate regulations started the crisis – The Dutch gov’t told farmers that their farms will be closed down to meet some climate change target for nitrogen.  »

    « This is the end path of climate change activism. Eventually everything has to be stopped, even our food supply. Are we the next targets? Dutch farmers are protesting new rules that will close farms & force them to kill off livestock to curb nitrogen “emissions”. ».

    Éventuellement nous végéterons affamés et densifiés dans nos HLMs gouvernementaux.

    • rtremblay dit :

      Le coût de l’électricité n’est pas variable comme le coût de l’essence qui change plusieurs fois par semaine. Est-ce les oligarches, les raffineries, les propriétaires (seulement quelques-uns) de postes à essences qui s’en mettent plein les poches ??? allez savoir.

      Avec l’électricité je peux accumuler (batterie), ou encore produire (solaire, éolien, biomasse) mon électricité et devenir autonome. Plein d’agriculteurs en Ontario se sont installés des panneaux solaires sur leurs toitures de bâtiments de ferme. D’autres acceptent contre redevance la mise en place d’éolienne sur leur terre. De plus ils biométhanisent (surtout en ontario mais ça s’en vient au Québec également) leurs effluents d’élevage (fumier, lisier) ainsi que différents résidus organiques et ils deviennent producteurs d’énergie comme en Allemagne ou cette production verte d’énergie (méthane équivalent du gaz naturel) est en vogue.

      Le fondateur de Tesla est un gars de droite, prometteur de la libre entreprise.

      Mais dans cette réflexion je considère que les mines de lithium pourraient se retrouver dans les mains de quelques propriétaires (Chinois) et représenter un enjeu géopolitique important..

      • Reynald Du Berger dit :

        rtremblay. que réondez-vous à ceci ?

        Mon collègue et ami l’ingénieur Christian Gerondeau ce matin 5 juillet sur la folie des voitures électriques. À 1 :00 :17

  21. rtremblay dit :

    Bon enfin vous reconnaissez que la voiture électrique c’est très intéressant pour les déplacements en ville.

    Est-ce qu’on se procure une voiture pour deux déplacements longues distances comme le mentionne Girondeau ? surtout qu’en France et en Europe les déplacements longues distances en transport en commun (TGV, et autres) c’est très facile et beaucoup moins polluant. Il y a peut-être lieu de repensé les vacances en camping car ??

    sur l’aspect environnemental Girondeau se trompe en ce qui concerne l’analyse du cycle de vie VE vs diésel. Comme il n’est pas un expert dans ce domaine, (Analyse cycle de vie) je ne change pas d’opinion par

    il évoque la limite de recharge à 250 kW alors que la 350 kW et plus existe déjà… On repassera pour ces connaissances des limites physiques.

    Je n’ai pas de réponse en ce qui concerne le nombre de borne de recharge acceptable le long des grands axes routiers. C’est une question intéressante… à suivre

    • Reynald Du Berger dit :

      rtremblay. En ville et pour les petits camions de livraison… mais même juste en ville, il est impossible de recharger ces millions de jouets avec la production actuelle hydro-électrique du Québec. On parle de millions de jouets québécois a rechercher chaque nuit ! IMPOSSIBLE sans couper tout le chauffage, et autres utilités domestiques.

  22. rtremblay dit :

    F A U X : HQ a la capacité pour recharger des millions de VE. J’ai présenté mes calculs. J’ai présenté des avis des experts d’hydro Québec.

    svp rétractez vous ou présentez vos calculs et hypothèses ou les avis de vos experts.

    Vous faites peur sciemment (Mensonges) à vos concitoyens en mentionnant qu’il faudra couper tout le chauffage résidentiel, ce qui est complètement FAUX.

    Juste une meilleur gestion de la demande avec les compteurs intelligents va combler la nouvelle demande en électricité des VE.

    Votre commentaire est de la désinformation pur et simple

    • Reynald Du Berger dit :

      rtremblay FAUX ! même sans aucun VE , Hydro demande des réductions de consommation en périodes de pointe. Alors imaginez avec des millions de VE…des millions de foyers chauffés … imaginez aussi les bouchons sur autoroutes avec tous ces tis-clins verts qui auront leurs bolts dévissées (batteries à plat).

  23. rtremblay dit :

    il n’est pas question ici d’imagination (imaginé par ici, imaginé par là).

    Il est uniquement question de validité des affirmations et la vôtre est FAUSSE.

    N’oubliez pas : 1 Million véhicules = 2 % de la demande selon l’affirmation d’HQ.

    La technologie du compteur de courant intelligent existe et c’est la raison pour laquelle HQ l’installe : pour mieux gérer la demande et le gaspillage inutile. Il est uniquement question de mieux gérer la demande de pointe pas d’enlever du confort résidentiel.

    HQ peut aussi réguler la fourniture des besoins externes (province ou état) en fonction de ces contrats. L’efficacité énergétique des résidences est également un autre enjeux. Il y a là un autre potentiel de plusieurs GW.

    • Reynald Du Berger dit :

      rtremblay. « 1 Million véhicules = 2 % de la demande selon l’affirmation d’HQ. » Foutaise de fournisseur d’électricité ! Et en 2035 … ça sera combien de millions de VE pour une population de 10 millions et plus ? Le VE c’est de la merde économique, technologique et Gerondeau a démontré aux verts ce matin que c’est aussi de la merde environnementale… et c’est même pas équitable (JE paie VOTRE Bolt avec MES impôts et des enfants souffrent pour sortir les minéraux de terre pour votre batterie. Une honte !

    • Reynald Du Berger dit :

      rtremblay.DES VOITURES ÉLECTRIQUES QUI N’AIMENT PAS L’HIVER
      Des propriétaires de voitures entièrement électriques découvrent que leur véhicule réagit mal aux grands froids. CAA-Québec a d’ailleurs été débordé d’appels à ce sujet cet hiver.
      https://ici.radio-canada.ca/tele/la-facture/site/episodes/619207/electromenagers-reparation-voiture-electrique-paybright-certificat-localisation

  24. PierreL. dit :

    M. Tremblay, vous me semblez un vrai croyant de la religion verte.

    Vous croyez que le lithium est le meilleur élément pour de batteries pour auto ? Combien de temps durera votre batterie qui est garantie 8 ans ( garantie à 100% ou au pro-rata?). Quelle est la perte de charge annuelle ? Croyez-vous qu’il y a assez de lithium et de cobalt pour tout convertir à l’électrique en 2035?
    Es-ce que votre auto est branché à plus de 15 mètres de votre résidence ? Vous savez que les batteries de lithium ont une tendance à la surchauffe et à enflammé.

  25. rtremblay dit :

    Savez vous Pierre L. Combien de cas de Bolt qui se sont enflammé au Québec ?? allez donnez moi un chiffre. Moi j’ai entendu dire zéro cas !

    GM a été préventive quand elle a recommandé 15 m certainement sur les recommandations de leurs assureurs. GM avec sa Bolt était en train de prendre la première place dans le marché des VE à bas coûts c’est pour cela qu’il honore leur garantie. Bolt est commercialisé depuis 2017 et 200 000 km ça commence à se constater.

    Ce n’est pas une religion verte comme vous dites. J’écris des constats et des faits.

    En ce qui concerne le lithium je me pose effectivement la question si ça doit être le seul et unique métaux à utiliser. Pour ce qui est du cobalt les fabricants l’utilise de moins en moins, principalement parce que son utilisation dans la batterie augmente le coût de celle ci.

    R. Duberger vos petits reportages que vous trouvez sur internet après votre googlage intense ne m’impressionne pas du tout et ça ne contribue aucunement à mon anxiété. Je suis un utilisateur de VE. Je suis dans le concret pas dans le blabla des fakes news de gérant d’estrade.

    Ici j’ai un article du Time à vous faire lire. Il s’agit de la proportion de VE en Norvège, un pays d’avant garde, nordique, hydro-électrique (92 %) et éolien (7 %) assez proche de la réalité du Québec.

    J’IMAGINE 🙂 comment les gens gèlent 🙂 là bas en période hivernale ah ça pas d’allure…. mais comment ils font !!!

    « The shift won’t happen overnight, but the speed of the transition here has surprised everyone. Almost sixty-five percent of new passenger cars sold in Norway in 2021 were electric; in addition, 22% were plug-in hybrids. Put differently, only 14% of new cars were sold without a plug. »

    https://time.com/6133180/norway-electric-vehicles/

    Je vous laisse en vous mentionnant pour les ultra craintifs du VE ou ceux qui ont des besoins de déplacement sur de grande distance (plus de 500 km) il existe la solution du véhicule plug in (branchable) qui coupe par 4 le besoin en énergie (essence). J’ai oui dire que dans certaines grandes villes européenne et nord américaine tout les chauffeurs de taxis se procurent une plug in ou un VE pour des raisons évidentes de coût d’utilisation et de rentabilité.

    • Reynald Du Berger dit :

      rtremblay… avouez que ces utilisateurs qui avouent que votre VE c’est de la grosse merde en hiver ça vous fait ch…. royalement ! et Gerondeau, vous en pensez quoi ? Hydro , concessionnaires et petits endoctrinés verts c’est mensonges et ça fait pas le poids contre 3 ou 4 témoignages de femmes et hommes congelés dans leur petits frigos électriques. C’est ça la vérité et cessez de nier ! Scientifiquement et techniquement vous ne faites pas le poids. Quittez votre secte verte et revenez aux carburants fossiles. On en a pour plus d’un siècle. Vous risquez de finir congelé et je vous aurai averti.

  26. rtremblay dit :

    Moi j’en connais des dizaines d’utilisateurs de VE qui affirment sans hésitation que depuis qu’ils ont goûtés au VE, ils ne reviendront pas aux véhicules à essences. Silencieux, propres, l’accélération est constante, l’entretien facile, les coûts en énergie (ridiculement bas). Je ne m’ennuie pas du tout du temps ou j’allais faire la file au Costco pour avoir un meilleur prix sur l’essence. Maintenant, j’arrive chez moi et je branche ma voiture qui le lendemain est pleine, prête pour un 400 km d’autonomie.

    Les propriétaires de VE n’ont qu’à allumer leurs autos : c’est instantanné. Alors qu’un véhicules à combustibles tu dois commencer par le démarrer…. : commencer vous à allumer 🙂

    Je n’essaie pas de vous vendre l’idée d’acheter un VE ! Non continuer à payer 3-5 000 $/an en essence ou diésel c’est votre choix. Fidèle à votre habitude vous ne commenterez pas l’article du Time qui expose comment ça se passe en Norvège par rapport l’implantation accélérée du VE parce que ça vous embête trop !

    • Reynald Du Berger dit :

      rtremblay… Le reportage de Rad Can est sans appel . VE = pas fait pour Québec. Dès que -15C perte de 40% à 50% d’autonomie, givre sur les fenêtres, gel des passagers non merci ! Les concessionnaires ne connaissent pas ce qu’ils vendent et mentent.

  27. rtremblay dit :

    Vous affirmez des points sans avoir vérifier avec des utilisateurs.

    Je vous rappel que les autos à essence aussi baisse de rendement en hiver.

    J’ai vu un vidéo YouTube d’un propriétaire de Kona (Hyundai) électrique qui a publié son essais de son véhicule en hiver : en partance de Jonquière vers Québec aller-retour la même journée.

    premier constat. pas besoin de charger à l’étape il passe sans avoir besoin de se charger. à cette endroit il y a présentement six bornes de recharges (50 kW et 100 kW) qui permette le temps d’une pause pipi ou bouffe d’ajouter un peu d’autonomie si besoin. Mais ce propriétaire a décidé de ne pas recharger ni à l’aller ni au retour comme je le pensais.

    Il se recharge uniquement à Québec pendant son rendez vous pendant une heure. Au total il a fait 450 km dans sa journée sans aucune problématique particulière et ne vous inquiétez pas sans engelure et avec une vision claire dans ces fenestrations.

    sur youtube ou les sites de l’AVEQ il y plein de test qui sont présentés en conditions hivernales. Vous n’avez qu’à faire vos recherches. Les utilisateurs parlent il ne s’agit que de les écouter pour constater. Ce ne sont pas des paroles de vendeurs qui sont dans la plupart des cas (croyez mon expérience) très mal informés. Par exemple, chez Chevrolet ils ont une meilleures cotes sur les ventes de camions que sur les BOLT. Les acheteurs de VE sont souvent plus informés que les vendeurs dans les concessionnaires parce qu’il y a déjà 140 000 propriétaires de VE qui roulent depuis longtemps avec ce type de véhicule.

    Québec Montréal : facile à faire. J’ai même entendu parler de propriétaire qui ont traverser le parc de la Vérendrye…

    Vous êtes pas mal comique de mentionner que c’est sans appel pour le VE au Québec. Les Norvégiens doivent être ben crampé de vos commentaires 🙂 déjà 500 000 propriétaires là bas !!

    • Reynald Du Berger dit :

      rtremblay. « Je vous rappel que les autos à essence aussi baisse de rendement en hiver.. » c’est rappelle et non rappel… et baissent et non baisse… et c’est FAUX ! Contrairement à vous je ne crèverai pas dans mon auto en traversant le parc par -30C avec le dégivrage et chauffage « au boute » et pas besoin de plein a L’Étape. Je vous imagine à L’Étape le 24 décembre faire la queue avec 300 autres tis-clins verts et bleus de froid devant les seules 3 bornes…. 3 bornes pour 300 bornés …

  28. rtremblay dit :

    moi Borné ?? lequel des deux est le plus borné ? on dirait que j’échange avec quelqu’un comme si nous étions en 2010….

    Les autos essences ne baissent pas de rendement et d’autonomie en hiver selon vous : expliquez nous les bases physiques de ce phénomène !!

    Vous savez que Tesla a déjà installé plus de 35 000 bornes de recharges dans le monde et qu’il y plusieurs autres fournisseurs de bornes qui font la même choses. Bientôt il va y avoir plusieurs bornes de 50 kW ou plus dans chacun des villages du Québec.

    Pour ma part j’ai déjà commencé à apprendre la danse recommandée par LBM puisque je vous ai démontré chiffre à l’appui que la traversé du parc des Laurentides se faisait sans problème en hiver.
    ON attend toujours vos chiffres… Svp cessez de jouer sur l’émotion, la crainte !

    • Reynald Du Berger dit :

      Bornés et aveuglés par leur secte verte et leurs gourous Charles Effet d’Tisseyre et le curé Steven Guilbault . Ils sont prêts à crever gelés dans le Parc par -30C pour sauver la Planète ! Et moi, on m’oblige à payer une partie de leur cercueil électrique ! Avouez que plus cons que ça…

  29. rtremblay dit :

    Est-ce que Steven Guilbault et Charles Tisseyre ainsi que Greta T. vous font faire des cauchemars la nuits, vous empêche de dormir ou vous provoque des ulcères d’estomac ?

    Si c’est le cas, je vous suggère d’aller visiter un prochain salon de l’auto électrique et vous constaterez que je ne suis pas le seul enthousiaste du VE et vous serez à même de poser toutes les questions que vous voulez. Vous pourrez également faire des essais routiers.

    Peut-être que ça vous aidera à soulager votre TOC ?

    En passant merci d’avoir suggérer que je faisais des selles Royales 🙂 je ne l’avais pas encore constaté :). Merci aussi de vous soucier de ma santé hivernale. Ne vous inquiétez pas, je ne pars jamais sans mes mitaines, ma tuque et mon parka en hiver, que ce soit pour une randonné pédestre ou automobile et je n’ai pas tendance à avoir le chauffage dans le tapis. Je préfère l’air frais.

    bon essai de VE prochainement 🙂 !

    • Reynald Du Berger dit :

      rtremblay. Je viens de défier sur Twitter un autre ti-clin disciple de votre secte en lui demandant ceci et je vous défie aussi :
      2 questions: 1- quel est votre degré obtenu en sciences ou génie, Bac, MSc ou PhD ? et 2- Prouvez-nous que l’homme est LE facteur principal influençant le climat . Preuve exclue évidemment nounours polaires (lesquels sont en surnombre ) , glaciers et autres épouvantails genre incendies de forets et inondations ! GO !!!

    • Paul E. Tron dit :

      Bonjour Rejean,

      Vous avez raison, le biotope intestinal est important en tout.

      Je ne savais pas que vous faisiez des ‘Selles Royales’.

      Les vôtres se situent où sur le ‘Tableau de Bristol’ ?

      “Bristol Stool Chart”

      NOTE:
      Tandis que le prof avait partagé avec le Roi Soleil son fistule anale, vous c’est de votre “bouleshite” majestueuse que vous tirez votre fierté.

      • rtremblay dit :

        variable selon ma alimentation je dirais, mais jamais du type 1 🙂

        Mais au moins moi j’ai du contenu, des éléments d’informations nouveaux et distinctifs contrairement à RD ou Gérondeau son ami qui se répète constamment (de la famille des Psittacidés).

  30. rtremblay dit :

    c’est arrogant comme commentaire !

    pour qu’elle raison devrais-je répondre à des questions déjà répondues ?

  31. PierreL. dit :

    Bonjour, comme je ne suis jamais allé à l’université et qu’il semble y avoir des universitaires diplômés et / ou auto proclamé j’aimerais que l’on m’explique:

    350ppm de CO2 est ok mais 500-600ppm de CO2 est l’enfer sur terre.

    Supposons que l’on parle d’agronomie ( juste une science comme un autre) si dans mon champs je me 3% de 1% de plus de fertilisant vais faire une apocalypse dans mon champs?

    Si une maison n’est pas de niveau de l’ordre de 3% de 1% est-ce que tout va s’écrouler ?

    Pourtant on veut me faire croire que 3% de 1% de CO2 de plus est horrible, vraiment curieuse science que la climatologie….

    • Reynald Du Berger dit :

      pour le CO2 et ses bienfaits voir la fin de cette entrevue.

      Un auditeur de CHOI vient de m’envoyer ceci .. un vieux souvenir de l’époque où CHOI Radio-X me courtisait … https://radiox.com/choi981/plan-vert-de-la-caq-les-breakers-vont-sauter/2020/11/17/?fbclid=IwAR1UWZLchPkMgaOsexXHymh0l3WOIDVpPoASg4jg0HGMBkrvMzmI5heRbIc#main

    • Paul Sanscience dit :

      M. Pierre,

      Notre scientifigue résident, Mr Guillaume, appelle ça : la boucle de rétroaction du forçage climatique (“the climate forcing feedback loop”), sans l’avoir vraiment expliqué.

      Pour nous autres, les quidams non-universifiés, ça serait comme le principe de la Saucisse Hygrade : « Plus on en mange, plus on aime ça et plus on aime ça, plus on en mange ! ». D’où l’emballement et la fin du monde annoncée dans 12 ans. Sortez vos portefeuilles.

      Quand c’est compliqué ou insaisissable par le GBS trivial d’un quidam, ça doit être vrai.

    • rtremblay dit :

      M. Pierre L.

      Il faut que vous sachiez que le CO2 est un gaz à effet de serre qui réchauffe l’atmosphère qui va accumuler plus d’énergie. Il est estimé que cette accumulation d’énergie représente l’équivalent de plusieurs bombes nucléaires. C’est juste une analogie mon dernier exemple pour vous expliquer que malgré l’augmentation de 300 ppm à maintenant 420 ppm de CO2 depuis 100 ans l’énergie de l’atmosphère a augmenté beaucoup. Actuellement on assiste à une vaste expérience sur la planète sans connaître les résultats exactes dans 50 ou 100 ans. On ajoute beaucoup de GES dans l’atmosphère et les impacts sont estimés.

      Ce qui est pas mal certain c’est que plus d’énergie dans l’atmosphère va créer plus de variation des conditions météos locales. L’amplitudes des variations va être de plus en plus importante. Par exemple à l’heure actuelle aujourd’hui il fait beaucoup plus chaud à INUVIQ dans les territoire du NO qu’au Québec ce qui semble anormal. C’est juste une observation qui mérite qu’on se pose la question de l’effet des RCA comme l’an passé en colombie britannique. Il annonce du 30 et 32 C dans une région plus Nordique aujourd’hui et demain (TNO). Est-ce juste un nouveau record parmi tant d’autres ou un effet concret des changements climatiques.

      Personne qui connais l’agronomie un petit peu va vous dire que l’ajout de CO2 dans l’atmosphère c’est néfaste pour la croissance des plantes. Mais c’est très bien documenté que les productions commerciales (tomates, laitues, etc…) en serre ont des besoins beaucoup plus importants de dopage en CO2 (on parle de 1000 ppm, 1500 ppm pour avoir des effets intéressants). La production en champ est beaucoup moins documenté par rapport à l’augmentation de la productivité dans ce contexte. Est-ce mieux d’avoir plus de CO2 atm. ou d’avoir des périodes de sécheresses prolongés ou encore plus de pluies diluviennes pour obtenir une récolte en fin d’année conséquente avec une augmentation intéressante. Pour la production en champ c’est beaucoup plus important d’avoir suffisamment d’eau, d’avoir une température correspondante au besoin de la plante cultivée, d’avoir de la matière organique dans le sol et des éléments fertilisants (N, P, K en autres), et etc… c’est un ensemble de facteur. Et je vous ferai remarqué que plus de CO2 atm. la nuit… ça ne serre à rien (principe de la photosynthèse).

      Le même questionnement se pose pour la production forestière. Est-ce que la saison de production acéricole (sirop d’érable) sera écourtée si la température moyenne augmente au Québec. Est-ce que le couvert de neige sera différent dans quelques années ?

      Comprenez vous qu’il est risqué de jouer au devin quand on joue avec la nature et qu’on veut en tirer un revenu stable et récurrent ?

      La problématique des changement climatique c’est que localement dans plusieurs régions du monde il pourrait y avoir des variations importantes de la météo locale ce qui mettrait à risque divers productions agricoles.

      Maintenant je pourrais vous parler de l’impact des RCA sur les populations citadines mais c’est une domaine que je connais moins. Mais juste un exemple concret : est-ce que les réseaux d’égoûts sont conçus pour recevoir des coups d’eau plus important (plus de précipitations) ?

      J’espère que je ne vous ai pas semblé trop alarmiste, mais je peux vous dire que les professionnels dans le domaine se posent beaucoup de question par rapport aux changements climatiques et au réchauffement de la planète.

      • Reynald Du Berger dit :

        rtremblay, ceci s’adresse aussi à vous

        Bonjour monsieur Brien,

        Vous êtes un météorologue à la retraite d’ Environnement Canada.

        Je note que vous avez exprimé une réserve sur twitter suite à mon commentaire sur la fréquence et sévérité des événements météo dits « extrêmes » .

        Je déplore que beaucoup de météorologues (pas tous heureusement) affirment que le changement climatique

        1- est causé en très grande partie par l’activité humaine
        2- est la cause actuelle des ouragans, sécheresses, feux de forêts, inondations et autres événements météo que vous appelez « extrêmes »
        3- fera que ces événements seront de plus en plus fréquents et sévères.

        Je m’inscris en faux contre ces affirmations qui créent de la peur injustifiée chez les adultes et pire, de l’angoisse chez nos jeunes.

        Ces affirmations sont basées sur aucune science prouvée… jusqu’à preuve du contraire.

        J’aimerais bien qu’un média m’invite à débattre avec un scientifique qui soutient 1, 2 et 3.

        Cordialement,

        Reynald Du Berger, ing. Fellow de Ingénieurs Canada
        blog : http//duberger.me
        Membre du Comité scientifique de l’Association des climato-réalistes https://www.climato-realistes.fr
        Ambassadeur de CLINTEL pour le Canada français https://clintel.org/

      • Paul dit :

        En s’exprimant en troisième personne au singulier, l’agronome R. Hank Kimball nous apprend : « Personne qui connais l’agronomie un petit peu va vous dire que l’ajout de CO2 dans l’atmosphère c’est néfaste pour la croissance des plantes. ».

        Pourtant, l’observation de stomates de plantes modernes en évolution documentée depuis 400 millions d’années indique que nos plantes sont aujourd’hui en manque de CO2.
        C’est par les stomates que les plantes absorbent ce gaz, primordial au maintien de la vie.

        On interprète la taille et la densité de stomates visibles sur les plantes fossilisées.

        Aussi, la photogrammétrie satellitaire indique que la Terre s’est VERDIE d’une manière TRÈS IMPORTANTE pendant les dernières décennies :
        “ NASA: The Earth is greener now than it was 20 years ago “
        https://www.warpnews.org/human-progress/nasa-the-earth-is-greener-now-than-it-was-20-years-ago/

        Je paraphrase la Dre Greta Thunbergue : « Follow the Science, Rejean ! ».

  32. rtremblay dit :

    donc ça fait plus de deux ans que vous répétez la même fausseté basée sur un calcul mal fait avec un résultat erroné.

    Pour recharger 5 Millions de véhicules électriques c’est faux de dire que ça prend 40 GW car le taux de recharge n’est que 10 kW/h sur nos bornes de 240 V à la maison. La très grande majorité des automobilistes n’ont pas besoin de recharger au complet leur batterie de 50 à 75 kW. La plupart font moins de 100 km par jour et ils ont donc consommé en moyenne 15 à 20 kW pour faire ce 100 km.

    Refaites vos calculs et annoncés les correctifs nécessaire à une information vraie

    • Reynald Du Berger dit :

      Rtremblay Mes chiffres sont exacts ! ..et svp répondez à mes questions.

    • Paul E. Lectron dit :

      Cher ami Rejean,

      Par charité chrétienne je me retenais depuis votre première intervention au sujet de la recharge des véhicules électriques :
      https://duberger.me/2022/05/09/hommage-au-roi-arthur%ef%bf%bc/#comment-409404

      Mais vous récidivez. À répétition !

      La puissance – la quantité de travail par unité de temps, c’est en : Watts (W), Kilo-Watts (kW). À la rigueur en Joules/heure (J/h) ou en Joual-vapeur (HP).

      La capacité d’emmagasinement d’énergie s’exprime en : Joules (J) ou en kilo-Watts-heure (kWh).
      Les vieux ingénieurs éméritiques dépassés comme le prof s’expriment en ‘British Thermal Units’ (BTU). Ou en calories quand ils ont faim.

      Pourtant, votre alter-égo Jean-Luc avait jadis affirmé d’avoir fait des études en génie agroalimentaire. Alors, pour vous la différence entre puissance et l’énergie devrait être claire.

      J’aime vos séances de pugilat avec l’implacable prof.

      Mais pour cela il ne faudrait pas que vous vous mettiez KO tout seul.

      Pensez à La Greta : « Écoutez la Science ! ».
      Donc : soyez rigoureux. Comme le prof.

      C’est quoi – « le taux de recharge n’est que 10 kW/h » ?
      La première dérivée de la puissance ?

      Ne faudrait-il pas plutôt dire qu’avec une puissance de charge de 10 kW, à plein-régime, il faudrait 5 heures pour recharger une batterie de 50 kWh et sept heures et demie pour une batterie de 75 kWh.

      Le corollaire : Combien d’heures d’arrêt (pas de minutes), faut-il au congelé en puissance passer à la borne de recharge pour ne pas complètement charger sa batterie, afin de se rendre seulement et exactement à la prochaine étape ?

      • rtremblay dit :

        Merci Paul, pour la précision.

        La capacité d’une batterie est bien indiqué en kwh et la puissance d’un moteur (électrique ou essence) en kW.

        C’est un raccourci que j’ai pris.

        Je souhaite que mon dernier post soit suffisamment claire concernant la possibilité qu’HQ nous fournisse le courant nécessaire pour un parc automobile de plusieurs Millions de VE.

        https://duberger.me/2022/05/09/hommage-au-roi-arthur%EF%BF%BC/#comment-416224

        Puissance est bien en kW ou encore KJ/s (unité de temps) et l’énergie en KJ bien entendu.
        cette notion du kWh est toujours un petit plus floue… mais bon je crois qu’on se comprend. elle plus utile pour ceux qui tarife l’énergie.

        https://insideevs.fr/features/396040/kw-kwh-differences-puissance-energie/

        Maintenant à savoir qui se répète le plus ! Hmm faudrait se définir une méthodologie pour l’évaluer mais de prime abord je pense que je n’arriverait pas au premier rang 🙂

      • lucbmenard dit :

        https://duberger.me/2022/05/09/hommage-au-roi-arthur%ef%bf%bc/#comment-416191

        La danse est aussi un moyen de se réchauffer en attendant les secours et/ou le service de raccompagnement du CAA. Je me demande si GM ne la considère déjà pas comme une technique de survie en forêt.
        Incidemment, que peut faire le Club Automobile dans un tel cas. Est-ce qu’un VE peut être survolté?

        -L’éLUCtron

      • Paul E. Lectron dit :

        Bonjour Rejean,

        Vous dites : « cette notion du kWh est toujours un petit plus floue ».

        Pourtant, au secondaire vous avez bien appris : W (Énergie en Wh) = P (Puissance en W) x t (Temps en h)

        Plus bas sur cette page (https://duberger.me/2022/05/09/hommage-au-roi-arthur%ef%bf%bc/#comment-416224) vous perpétuez la confusion des genres : « .. il ne faut alors que 2 heures de charge (à un taux moyen de 10 kW/h) ».

        Une puissance constante disponible de 10 kW est la même pendant 10 secondes, une heure ou 2 jours.

        Le taux de variation dans le temps de 10 kW/h indiquerait une alimentation dont la puissance varie en fonction du temps.
        La puissance disponible dans le réseau d’Hydro-Québec varie dans le temps, y compris avec le vent en tenant compte des caprice d’Éole.

        Dans cette intervention vous évoquez le plan de vases communicants de la grande communauté québécoise électrifiée : « .. un réseau qui tire et pousse du courant de chaque résidence ou VE. ».
        Je demande à voir en détail et les coûts à l’appui.
        Pour faire circuler le courant, il faut une force électromotrice – un différentiel de potentiel exprimé en volts.
        Donc de la batterie de l’auto à 12 V, il faudrait faire “couler” le courant vers l’alimentation de la résidence à 220-240 V, ensuite vers le lignes de 5,000 V.
        Tout cela nécessiterait des commutateurs (automatiques ou déclenchés par HQ), des transformateurs “up”, au lieu de “down” et un océan d’onduleurs pour convertir le courant DC en AC.
        C’est faisable, mais il y a un coût important et des pertes à chaque transformation “up” et “down”, ainsi que lors du transfert sur distance.

        Un “pipedream” évitable par la construction de centrales nucléaires.

        Vous devriez demander à Luc B. de vous apprendre la ‘Valse hésitation’ : “ un pas en avant et deux pas en arrière ”.

        Aussi, cessez de recourir aux raccourcis. En sciences et en climatologie.
        En pratiquant la rigueur, vous y verrez mieux.

      • Paul E. Lectron dit :

        Cher monsieur E. Luc Tron,

        En ma qualité de ‘serviceman’ j’avais travaillé parfois sur les chantiers par – 35 °C. À mains nues pour manipuler des palpeurs – mes jointures en témoignent.

        Je vous assure qu’il faut bouger bien plus vite que votre instructeur de Bollywood pour ne pas geler.
        Une bonne gigue peut-être.

        Jadis, j’avais suggéré à M. Jean-Luc (a.k.a R. Tremblay) de se traîner en hiver derrière son VE une remorque avec un gros percheron et quelques balles de foin.
        Avec les pommes de route il pourrait capter du méthane pour son réchaud à pâté chinois qu’il aime tant, pendant que son joual broute son foin. En admirant une majestueuse éolienne figée par la glace.

      • Paul L. Ectron dit :

        ADDENDUM à https://duberger.me/2022/05/09/hommage-au-roi-arthur%ef%bf%bc/#comment-416820 :

        Avant que l’agronome ne me tombe dessus à bras raccourcis, je précise : les batteries courantes des VE sont composées de cellules aux ions de lithium à 3.6 V, connectées en série et en parallèle dans des modules régulés, eux-même combinés, pour un voltage final du ‘battery pack’ bien supérieur à 12 V (batterie standard, quand-même présente), soit 280 V, 350 V, même 400 V à 800 V (375 V pour une Tesla S).

        Dans ce que j’avais avancé, la nécessité de conversion en courant alternatif (onduleurs) demeure, et la première transformation de voltage serait davantage compliquée par la non-standardisation des batteries des VE.

        Je suis en train de construire deux Li-ion ‘battery packs’ de 24 V (avec des cellules 18650) pour un vélo électrique que je bricole pour ma Créature, alors je connais le sujet.

    • Reynald Du Berger dit :

      rtremblay. Mon amie Michelle Stirling de Friends of Science à Calgary ( horreur ! Calgary !!) m’envoie ceci pour vous convaincre de vous débarrasser de votre jouet électrique… qu’en pensez-vous ?

      Also this!
      https://blog.friendsofscience.org/2019/05/13/electric-vehicle-considerations-for-canada/

      And our 3 part series:
      https://blog.friendsofscience.org/2020/12/19/exposing-the-ev-fantasy-the-real-cost-of-evs/amp/.

      Onward!
      Michelle

  33. Reynald Du Berger dit :

    RTREMBLAY. déjà répondu ? alors SVP copiez-collez vos réponses ! On attend ! allez !
    2 questions: 1- quel est votre degré obtenu en sciences ou génie, Bac, MSc ou PhD ? et 2- Prouvez-nous que l’homme est LE facteur principal influençant le climat . Preuve exclue évidemment nounours polaires (lesquels sont en surnombre ) , glaciers et autres épouvantails genre incendies de forets et inondations ! GO !!!

  34. rtemblay dit :

    RD : En résumé votre calcul ne tient pas compte de :

    1) chaque VE va faire en moyenne environ 100 km/jours et n’aura donc dépenser que 20 kw soit environ le quart ou le tiers de sa batterie

    2) pour remplir la batterie il ne faut alors que 2 heures de charge (à un taux moyen de 10 kW/h). les bornes de recharge résidentiel de 240 V, ne peuvent pas remplir plus vite que cela les VE. Les bornes des différents circuits électriques le peuvent pas les milliers de bornes résidentielles.

    3) chaque VE peut donc être remplie dans le 22 h restant de la journée. Ils n’ont pas à être chargée pendant le 2 heures de pointe de la demande du matin qui se produisent le matin entre 6 et 8 h.

    4) nouveaux facteurs à considérés : chaque VE n’est pas utilisé à tous les jours : certain 5/7 jours, d’autres 1 jour sur deux et d’autres encore 1 ou 2 jours par semaine.

    5) quand il fait très froid les gens sortent moins aussi et ils ont donc moins besoins de se déplacer. Personnellement je me déplace plus en été qu’en hiver.

    Si vous considérez tout ces facteurs vous arriverez au constat que pour un parc de 5 Millions de VE ça ne devrait crée une demande d’un maximum de 5 GW sur une capacité de 40 GW soit (12,5 %). et cette demande est gérable en dehors des heures de pointe.

    Vous constaterez également que ce parc de batteries représente 300 GW (5 Millions de VE x 60 kW par batterie ou VE) faisant en sorte que l’impact de cette demande sera non perceptible dans un réseau qui tire et pousse du courant de chaque résidence ou VE. Si je ne me trompe pas il y a un projet pilote orienté dans ce sens à Lac Mégantic.

    SVP arrêtez de faire peur à vos concitoyens, faites de la science. Faites vos évaluations avant de rapporter des estimés erronés (non réalistes).

  35. rtremblay dit :

    1) RD écrit : « On vous démontré chiffres à l’appui » ça veut dire quoi en Français ?

    2) RD ne donne pas sa méthode de calcul et arrive à des surévaluations énormes

    3) Je ne comprends pas pourquoi Paul ne critique pas RD ?
    ou encore n’écrit pas :

    Ouais finalement j’ai bien compris l’évaluation de RT et elle me semble ceci ou cela p/r à celle de RD

    Qu’elle est votre lien Paul avec RD ?

    • Paul Ponderey dit :

      Implacable et perspicace, quant au lien vous êtes, Rejean Tremblay.

      Comme vous le savez, je suis rompu aux avocasseries de tout genre. Je détiens un doctoris juris pudent et j’en suis fier.

      Le bienveillant immense m’avait récemment qualifié de son commentmentateur préféré (Ventus podex).

      Mes homologues italiens appellent ma position auprès de son excellence l’Ambassadeur de Clintel : le ‘consigliere’.
      Pour plus de précisions, SVP consulter l’oeuvre de Mario Puzo.

      Juste avant de disparaitre sans laisser de trace, il y a des années de cela, votre jumeau craniopage Jean-Luc avait clairement établi que Don Du Berger était à la solde d’Exxon, qui le paie grassement.

      Alors, un petit bakchich que le Don D. laisse de temps en temps sur le coin de la table en reconnaissance de mes bons services ne crève pas son budget, ni celui de sa multinationale.

      Maintenant, un petit conseil ‘pro bono’ pour vous amico : pensez aux espadrilles en ciment sur mesure que porte en permanence Jean-Luc, là où l’impudent a abouti. Capisce ?

  36. lucbmenard dit :

    Vendre la peur…

    J’en connais un qui voulait  »apparemment » en faire disparaître un autre avec son documentaire, mais, hasard (?), le film est sorti (2017) après l’élection du nouveau président américain en 2016.

    La question que je me pose (et d’autres sans doute) : pourquoi avoir sorti un film  »supposément
    choc » après l’élection? Le film vise essentiellement à diffuser le message de ne pas l’élire, parce
    qu’il est contre l’environnement. Le leitmotiv :  »Take action. Make your voice heard. Send a message of Truth to Power. » en montrant les images d’un discours pendant la campagne alors
    que Trump dit vouloir  »canceled billions in climate change » et le plan est  »end EPA ».

    Le  »trailer » du film peut être vu ICI :

    https://www.vudu.com/content/movies/play/858246/TRAILER?returnUrl=%252Fcontent%252Fmovies%252Fdetails%252FAn-Inconvenient-Sequel-Truth-to-Power%252F858246

    Je pense que l’ancien politicien Gore joue un jeu. Sa fortune est passée de 1,7 millions à 300 millions depuis qu’il prêche pour l’environnement. M. Gore est un bon vendeur point.

    -un gars Thermo LUCide

    Note : pour le  » boostage  » laissez-faire. J’ai plus confiance à la Toyota Prius (hybride).
    Elle a fait ses preuves. Dommage, c’est pas une américaine ! On verra si M. Tremblay
    est toujours satisfait après sa traversée historique (ou héroïque) du Parc à -30C. Je
    donne la chance au coureur (danseur) des bois.

    • Paul Clim Estenkrisse dit :

      Al Gore – un bon vendeur ?
      Pas vraiment : c’est un shaman – charlatan efficace et comme tel il annonce les punitions et les malheurs aux bons membres de la tribu verte qui doivent payer pour racheter leurs fautes. Surtout, faire payer les autres inconscients en utilisant les leviers du pouvoir.

      Un shaman respecté, qui veut perdurer, n’annonce jamais la bonne nouvelle.
      Une recette millénaire – qui marche toujours.

      Les Rejeans, les messieurs Patate et le reste de la populace prosternée, sont bien moins évolués qu’ils ne le pensent.

    • Paul A. Klimaté dit :

      D. Trump n’avait pas fermé l’EPA, ni cherché à le faire.
      Il l’avait simplement retournée à sa mission première : la protection de l’environnement. Soit la lutte contre la pollution de l’air et des eaux.

      Pas la suppression du gaz de la vie : le CO2 dont les plantes n’ont pas assez.

      Par contraste avec les présidents Obama et Biden, qui essayaient de se servir de la ‘Environment Protection Agency’ pour tuer les Industries d’exploitation d’énergies fossiles.
      On en voit les conséquences aujourd’hui. Pas nécessairement à cause de l’action directe de l’EPA, mais de premiers décrets du président maboul dément.
      D’ailleurs, la Cour Suprême vient de se prononcer sur les limites constitutionnelles que l’EPA doit respecter.

      Trump pouvait être fier de ses “beautiful air and water”, tandis que Biden contemple bêtement l’inflation, la chaîne d’approvisionnement brisée et les pénuries multiples (dont le “baby food”), tous directement liés à la pétrophobie de marionnettistes qui le dirigent.

      M. Luc – ce n’est pas gentil de souhaiter le trépas de son prochain : « On verra si M. Tremblay est toujours satisfait après sa traversée historique (ou héroïque) du Parc à -30C. ».

      De plus, vous enlèveriez son punching bag préféré au Bienveillant Immense.

      • lucbmenard dit :

        Je lui souhaite bonne chance. Il peut, à défaut d’un 🐎 et d’une balle d’avoine transportés en remorque, aujourd’hui, transporter un vélo fat bike*
        électrique et compléter la distance.
        *Autonomie de certains modèles (Rich Bit 500 Watts) 80-90 km. La durée de vie de la 🔋 : 1000-1500 recharges ($ de remplacement=500$). Ne dit pas dans quelle condition d’utilisation (Temp.).

  37. Paul A. Klimaté dit :

    Cher Rejean,

    Alors vous m’en voulez d’avoir écorché votre crédibilité en sciences physiques, car on ne peut pas confondre les unités de mesure quand on comprend les principes sous jacents. En sciences de climat aussi, il y a l’énergie, ses indicateurs indirects, dont votre chère TMAG, la puissance globale et unitaire – les W/m2 au figuré de M. Patate et les W/m2 locaux, là où le soleil plombe effectivement et obliquement.

    Si vous voulez que j’écrive « Ouais finalement j’ai bien compris l’évaluation de RT et elle me semble ceci ou cela p/r à celle de RD », vous n’avez qu’à laisser votre rutilante Bolt dans ma cour, à mon bon gardiennage, pendant une couple de jours.

    Elle vous sera rendue revue et corrigée avec un ‘battery pack’ ajusté à vos besoins réels, tels que statués.
    Vous n’avez vraiment pas besoin d’une autonomie de 300 km pour faire le tour hebdomadaire à la succursale de la SQDC, située à cinq minutes de marche, afin de refaire le plein de marijuana pour votre usage récréatif. Que l’on peut deviner clairement dans vos interventions.

    Les cellules 18650 superflues pour votre Bolt rendraient heureux moult ‘ebiker’ dont la batterie ne fournit plus.

    L’effet pervers de la voiture électrique subventionnée : les cellules Li-ion sont hors-prix pour les applications sportives.

    Ce n’est pas encore mon cas, mais l’assistance électrique au pédalage peut prolonger considérablement l’usage de la bicyclette par une personne âgée, qui pourrait ainsi se tenir en forme et mieux résister à la Covid.
    Au bout du compte, vaccinée ou pas (car vraiment, quelle différence ?), celle-ci n’encombrerait pas les urgences qui vous tiennent à cœur.

    Converti à la pédale, le prof prendrait du mieux et sans les thérapies géniques qui compromettent son acuité intellectuelle, il pourrait enfin appréhender vos brillants calculs / évaluations en véhiculisme électerrifiant.

    • lucbmenard dit :

      RE-Gore dit le  »preacher » (pasteur) de l’apocalypse.

      Vive les vieillots à vélos électriques,

      Oui, les bicyclettes, trottinettes, segway (avec ou sans manche) et les chaises électriques, en
      en tout genre, pour les moins autonomes. Il y en a une variété incroyable maintenant. On
      en voit partout. Les pistes cyclables sont bondées. Je songe à m’en procurer une. Genre fat
      bike, mais sans les montagnes. Avec des pas trop grosses roues. Juste pour aller plus vite.
      Ils sont tellement silencieux ces engins. S’en est dangereux. On ne les entend pas venir. Certains sont imprudents. À faire attention.

      J’ai même vu un tricycle électrique. Comme ceux des enfants, mais avec des grosses roues.
      Le monsieur dessus était handicapé. Il ne semblait pas avoir beaucoup d’équilibre et de contrôle.
      Ne semble pas trop nécessaire pour ce genre de bicycle. C’est le bicycle qui vous même.
      C’est de plus en plus populaire. Plus que les autos.

      À 70 ans, Pierre Bruneau est un exemple d’autonomie; presque comparable à la Bolt de GM.
      Il a roulé 200 km en une seule journée. Une étape du circuit Pierre Lavoie. Chapeau M. Bruno ! Je ne vois pas la nécessité de rouler autant pour la santé. On voit passer des gens qui sont tout équipés comme des coureurs du Tour de France. Je me demande comment ils font pour faire
      autant de km en une journée. Ils ont beaucoup de temps…

      -un gars qui rouille beaucoup à pied

      • Paul dit :

        Cher Luc,

        Êtes-vous sûr de vous poser la bonne question : « Je me demande comment ils font pour faire autant de km en une journée. Ils ont beaucoup de temps… » ?

        Et si en mettant maintenant de côté un peu de temps pour pédaler, on ajoutait en fait beaucoup plus de temps au temps qui nous reste ?

        Du temps de qualité, en bonne santé. Pas au grabat dans un CHSLD, en train de mariner dans son jus.

        Pourquoi un ‘fat bike’ ? Parce que vous seriez “tendance”, comme me l’a dit R. Tremblay ?
        Être tendance c’est parfait pour ceux qui cherchent à ressembler au reste et ainsi ils confirment leur médiocrité.

        Un gros pneu augmente la résistance au roulement et ainsi de l’énergie se gaspille pour rien sur la terre damée ou sur l’asphalte. Il faut choisir ses pneus en fonction de la surface sur laquelle on compte rouler.
        Prévoyez-vous circuler sur du sable ou dans les champs détrempés au printemps ? Êtes vous un agronome ?
        Alors, pourquoi le vélo – tracteur ?

        Si nos chaussées n’étaient pas pires que ceux du tiers monde, je roulerai sur ma vieille Garlatti aux pneus minces et durs, mais je dois circuler en ville plutôt sur mon vélo de montagne chaussé de 26”x1.95 pour ne pas tomber victime de crevasses que l’on ne peut pas contourner dans le trafic dense.

        Et non, je ne porte pas les cuissards en lycra à la Pierre Bruneau – je ne veux pas passer pour une vieille pédale prétentieuse.
        Car, n’étant pas vacciné aux hormones ARNm, ni castré par le Doc Mailloux, mon flasque de Kuyper serait trop confiné et il pourrait vouloir se soulever contre le facho Lego.
        La constriction du boa par les deux fabergés ne me dit rien.

        Ceci dit, monsieur Bruneau semble être un homme remarquable – un sportsman affable et prévenant.

        Une suggestion : procurez vous un “rickshaw bike” électrique et offrez vos services exclusifs de chauffeur – coolie – secrétaire – jardinier – majordome – confident au prof immensément bienveillant.
        Le sérénissime ne pourrait plus éviter de vous déclarer son commentmenteur préféré.
        Toutefois demandez lui sa préférence : un rickshaw traîné ou un rickshaw propulsé ? Accepterait-il la condition de bumper frontal pour ne pas avoir à contempler le fessard du pédaleur ?

        Bonne journée,
        Paul

  38. rtremblay dit :

    Non quand on soulève des coquilles dans mes écrits j’ai l’humilité nécessaire pour apprécier les commentaires à leurs justes valeurs. Vous avez souligné un point que je n’oublierai plus. Kwh = énergie.

    Un point constaté ce matin sur ma voiture lors de sa recharge : elle indique 7 kWh. Je corrige donc mon calcul faisant en sorte que mon évaluation était de 30 % supérieure à la réalité…. la vraie conséquence de 5 Millions de VE serait donc inférieure à 5 GW.

    Je remarque que la puissance du parc Éolien québécois va très prochainement dépassée le 4 GW faisant en sorte que nous les verts (selon votre expression) n’aurions aucun impact sur vos besoins.

    Vous avez raisons de dire que la plupart du temps ma batterie de 66 kWh surpasse nettement mes besoins. Exactement comme tout ces pickups qui trainent à longueur d’année leur « traileur / boîte de truck » en surplus. En plus ces boîtes on ne pas dire que c’est aérodynamique. Alors quand je me fait dire que j’ai un jouet, je me compare à tous ces RAM, Silverado, F-150…. Mais dans mon cas je n’ai pas le même confort que ces salons ambulants qui sont à des prix supérieurs à mon VE.

    Mais je vous félicite d’améliorer vos vélos pour vous maintenir plus en forme et voir plus de paysage. Vous êtes tendance…

    Je me répète mais je vous confirme que tout les effluves aériens qui sont contaminés ne me convienne pas incluant POT, cigarettes, etc… même un air trop sec de feux de camp me provoque des problèmes asthmatiques…. peut-être que ça explique en partie ma pétro phobie comme vous dite !

    Finalement vous me confirmez ce que j’avais observé. C’est à dire la non ingérence entre vos propos et ceux de RD. Il y a une coordination entre vous deux. Si RD lève le petit doigt… vous n’intervenez pas. Au fait êtes vous un signataire du pacte Clintel ?

  39. Paul Ponderey dit :

    Non Rejean, en tant que simple quidam et non-membre de sociétés professionnelles savantes, je ne me qualifie pas au statut socio-scientifique nécessaire pour signer quoique ce soit de conséquent.

    Je vais vous surprendre : je n’ai absolument rien contre la technologie de véhicules électriques, bien que je déteste le symbolisme de faux “progrès” que l’on y rattache.

    Je connais plutôt bien les machines thermiques – j’ai dans mes cartables quelques inventions destinées à en diminuer un peu les limitations. Car celles-ci sont nombreuses, dont la limite absolue d’efficacité établie par Carnot et les limites thermiques des matériaux disponibles à la construction de dites machines thermiques.
    Ensuite, la limite effective s’effrite davantage quand on se rend graduellement à l’interface des pneus avec le pavé.

    En revanche j’apprécie les moteurs électriques sous leurs multiples formes : j’en spécifie la sélection en fonction d’applications industrielles et j’en répare des petits dans les appareils domestiques que je ne jette pas automatiquement à la poubelle au premier problème, souvent facile à régler.
    J’aime le couple maximal disponible au démarrage, la haute efficacité, le silence d’opération, etc.., sans oublier la non-présence des émissions. Même la capacité de fonctionner immergés en utilisant des bâtis étanches.

    Au chapitre du véhicule électrique, j’apprécie les avantages inhérents aux moteurs électriques, l’absence de la transmission à engrenages, la non-nécessité de la lubrification étendue, le freinage régénératif et la simplicité de la réparation du système moteur (à l’exception de contrôles – ceux-là intouchables pour les mécaniciens de dimanche, comme moi).

    Toutefois, pour le moment, le tout est grevé, pour certains (ceux qui se déplacent sur de longues distances) annulé et plus, par les limitations inhérentes aux batteries disponibles aujourd’hui.
    Je crois que cela changera un jour, mais je ne prévois pas le plein en cinq minutes, comme c’est le cas à la pompe pour une auto ordinaire.
    Aussi, il faut savoir que le taux de chargement (en kW) affecte la vie de la batterie. La température (loi d’Ohm) est l’ennemie de l’électronique. Je fais toujours recharger mes instruments / appareils au taux de chargement le plus bas pour faire durer leurs batteries et ne pas dégrader leur capacité de recharge (en kWh).

    Si j’étais un gourou du VE, j’imposerai aux constructeurs la normalisation et l’installation de batteries modulaires dans leurs voitures, dont au moins dix modules (pesant 10 kg chacun pour la facilité de la manutention) seraient rapidement accessibles par un système de tiroirs et ainsi remplaçables à la station de service.
    On réduirait le temps d’attente et on créerait des emplois pour les jeunes hommes fringants qui feraient pour les dames l’échange de modules de batterie drainés pour des modules chargés. Ces modules seraient dotés de circuits témoins de leur état et les blocs standardisés seraient reconditionnés au besoin.

    Le tout serait adossé aux centrales nucléaires de la nouvelle génération.

    J’espère que vous ne m’en voulez pas trop de parfois vous taquiner à rebrousse-poil. En vérité j’apprécie beaucoup votre sincérité : vous n’êtes pas un ridicule supporter vert opportuniste qui ne fait que suivre le mouvement de la foule. Et vous comprenez les tenants et les aboutissants.
    Y compris la physique, quand la passion ne remplace pas la raison.

    Vous savez Rejean, comme vous, je suis un visiteur chez l’immensément bienveillant prof et je ne suis pas ici le modérateur des propos, surtout pas de ceux de son Excellence l’Ambassadeur de Clintel.
    Sauf quand il prône l’extermination des tis-clins, eux aussi victimes du Virus de Wuhan. La sensiblerie oblige.

  40. Paul Ponderey dit :

    Bonjour Rejean,

    Vous m’avez reproché d’avoir ménagé le prof lors de votre duel de calcul pour établir la capacité du réseau d’Hydro-Québec de prendre en charge la flotte grandissante de véhicules électriques :
    « 3) Je ne comprends pas pourquoi Paul ne critique pas RD ?
    ou encore n’écrit pas : Ouais finalement j’ai bien compris l’évaluation de RT et elle me semble ceci ou cela p/r à celle de RD ».

    En fait, c’est vous que je ménageais, car le prof n’avait qu’à citer l’évidence, accessible à tous, pas faire des calculs brillants :
    “ Nouveau record de la demande d’électricité “
    https://www.lapresse.ca/affaires/entreprises/2022-01-21/hydro-quebec/nouveau-record-de-la-demande-d-electricite.php

    Je cite : « À huit heures ce matin, le réseau d’Hydro-Québec a dû fournir près de 40 300 mégawatts pour répondre aux besoins de ses clients. ».

    Le matin du 21 janvier 2022 il faisait -34 °C, ensuite la température avait rapidement remonté à –21 °C vers midi.

    Heureusement, car la capacité de production d’Hydro-Québec n’est que de 37,200 MW (dont 5.3 % en puissance éolienne et des broutilles en photovoltaïque – les deux, non fiables).

    Il a fallu acheter l’accès aux 8.3 % (ou même 13.6 %) de puissance manquante chez les voisins.
    Mais quand il fait très froid chez nous, il y a des chances qu’on gèle en Ontario, dans les Maritimes et en Nouvelle Angleterre aussi. Donc, il y a des limites à l’entraide.

    C’était il y a quelques mois, sans la conversion massive aux véhicules électriques personnels, ni de toutes les résidences au chauffage électrique, ni du transport routier et collectif, ainsi que de l’aviation et des trains.
    Et en 2041, l’HQ perdra les 5,428 MW en provenance de Churchill Falls.
    (Re : https://duberger.me/2022/05/09/hommage-au-roi-arthur%ef%bf%bc/#comment-410930)

    Rapidement, sans calculs, j’estimerai au minimum à 50 % le manque en disponibilité de la puissance de pointe FIABLE chez Hydro-Québec dans le cas de figure d’électrification complète du Québec.

    Aujourd’hui même, ce dimanche vers 12h00, pendant que la province fonctionnait au ralenti et on n’était pas en situation de canicule, l’Hydro-Québec produisait 18,144 MW (presque 50 % de la puissance installée).
    L’ingénieur – prof vous expliquerait, qu’un producteur de quoique ce soit, doit prévoir des temps d’arrêt pour l’entretien, donc il doit disposer de puissance de réserve pour cela, ainsi qu’en cas de pannes occasionnelles (plutôt fréquentes dans les parcs d’éoliennes).

    C’est pourquoi, je soutiens qu’à long terme, le recours au nucléaire de la nouvelle génération est inévitable du point de vue rationnel, non-coloré de vertitude.
    Sinon, le délestage de longue durée deviendra la norme, comme au Venezuela.

    Le 21 janvier on avait mis à contribution la mal aimée et souvent décriée Centrale au gaz de Bécancour et si l’on voulait être responsables chez Hydro-Québec, on reconsidérerait le projet de Suroît, abandonné sur pressions politiques au profit de vire-vents.
    Les turbines à gaz peuvent être démarrées rapidement et être à l’arrêt complet quand on n’en a pas besoin. Ce n’est pas la turbine à gaz qui décide de sa disponibilité, contrairement à l’éolienne.

    En tant qu’agronome, vous regardez combien de milliers de tonnes de grains peut-on engranger dans vos silos.

    En tant qu’ingénieur, le prof considère plutôt la vitesse de reprise des grains de ces silos, car il veut être sûr de pouvoir nourrir TOUS les citoyens en TOUT temps. Sinon, ils crèveraient de faim, tout en admirant les beaux silos.
    Le volume seul n’assure pas l’utilité des silos.

    Tonnes vs Tonnes/heure, comme Watts-heure (ou Joules) vs Watts.

    Le prof futé avait considéré, avec justesse, la puissance disponible, tandis que vous et l’influenceur Batty à l’emploi d’Hydro-Québec, vous considériez plutôt l’énergie totale produite que l’on pourrait (en théorie et arbitrairement) facilement distribuer n’importe comment sur l’année entière.

    Si le 21 janvier dernier, vous aviez manqué un rendez-vous important avec Al Gore, flanqué de Mr. Tamino, à cause de l’incapacité de recharger vos batteries à plat, les autres 360 jours d’opulence électrique perdraient toute leur gloire.

    Vous savez Rejean, si vous m’aviez laissé mettre à niveau la pile de votre belle Bolt d’amour, mes conclusions auraient pu être différentes ou mises au rancart.

    Le verdict du Duel de CalCulété – Prof 1 : Rejean 0 !

    • rtremblay dit :

      à Paul.

      La quantité de réponses au nom de RD montre des liens très proches…

      Votre évaluation laisse à désirer puisque RD évaluait que l’ensemble d’un parc automobile en VE ferait en sorte de couper le chauffage de l’ensemble des citoyens du Québec (40/40 GW) alors que moi je l’évalue cette demande à 4 à 5 GW. et non je n’ai jamais considéré la demande annuelle répartie….

      Le défit n’est pas le même. Un fait peur et moi je suis en mode recherche de solution.

      Bien avant de soumettre une alternative (ringarde du siècle précédent) tel que le nucléaire bien d’autres solutions existantes sont envisageables que cette source d’énergie mal aimé (NIMBY).

      Combien coûterait des alternatives à la biomasse issues de rebut (municipaux ou industriels).
      ou encore d’effluents d’élevage animaux disponible en des quantités encore bien plus importante issus de procédés de transformation biologique tels que la biométhanisation ?

      ou encore l’installation de parcs de batterie de la puissance nécessaire à la demande de pointe supplémentaire ?

      ou encore la tarification résidentielle adaptée à cette situation. Personnellement je serais tout à fait ouvert et prêt à cette situation de ne pas recharger ma VE pendant la demande de pointe.

      N’oubliez pas non plus qu’il y aura toujours une partie du parc éolien québécois en fonctionnement puisqu’il est répartie sur une grande partie du territoire. De plus, s’il fait très froid c’est qu’en général le vent n’est pas trop fort pour obliger un arrêt des éoliennes : les dépressions hivernales sont associés à des températures plus chaudes (-5 ou – 10 C plutôt que -30 C). Et c’est beaucoup plus plausible d’installer de nouvelle éolienne dans un court laps de temps qu’une centrale nucléaire.

      bien d’autres alternatives sont envisageables tels que de se chauffer au bois en période de pointe…

      En résumé RD se stocke 2 silos alors que les besoins de pointe ne sont que de 1,05……
      le nucléaire est évitable et non adapté à cette situation (une centrale nucléaire ne part rapidement). Le nucléaire est non efficace en plus (33 % de rendement)… la vapeur qui sort s’en vas ou ?…

      Un sujet méconnu et d’intérêt ? : les batteries thermiques

      • Paul A. Klimaté dit :

        Bonjour Rejean,

        Qu’est ce qui laisse à désirer ? Vous me reprochez la « quantité de réponse », mais qu’en est-il de la qualité ?

        Les faits : la Capacité de production de HQ (37.2 GW) – la Demande du réseau québécois (40.3 GW) = Un Déficit (-3.1 GW).
        Ceci, sans un parc de VE étendu.

        Que l’on veut étendre au maximum, ainsi que tout électrifier pour rencontrer les engagement et lutter contre la « Crisse climatique », sans se soucier de l’élastique qui va se rompre. Inévitablement.
        Une réserve de capacité insuffisante pour satisfaire les ambitions politiques de signaleurs de la vertu que sont Lego et Trudo, malgré la rassurance de M. Batty (porte-parole d’Hydro-Québec), basée sur le volume annuel de la production, plutôt que la capacité de pointe disponible.

        Et vous avez brodé directement là dessus, sans considérer les situations extrêmes, quand la population doit quand même se chauffer, cuire ses repas et se déplacer pour travailler.
        Même se laver en dehors de minutes permises par un fonctionnaire d’Hydro-Québec.

        Je sais : le citoyen idéal du futur vert sera responsable et se souciera plus du bien-être collectif, tel que défini par les autorités, plutôt que par son petit confort personnel.

  41. lucbmenard dit :

    https://duberger.me/2022/05/09/hommage-au-roi-arthur%ef%bf%bc/#comment-417993

    « Je me demande comment ils font pour faire autant de km en une journée. Ils ont beaucoup de temps… » ?

    Ces commentaires ne s’adressaient pas spécifiquement aux gens plus âgés. Je pense qu’il y a
    une distinction à faire entre une activité pour retrouver ou maintenir sa santé et un passe-temps.
    Un passe-temps prolongé indument peut causer un problème de santé. Tout dépend de la
    condition physique de chacun. Je préconiserais quelques km à vélo chaque jour plutôt que
    35 km en une seule fois, mais je ne suis pas médecin. Je peux me tromper.

    Le fat bike, c’est comme vous dites, pour éviter les problèmes de chaussée mal entretenue. C’est peut-être plus un genre vélo de montagne que je voulais dire. Je n’aime pas les bicyclettes avec des trop grosses roues. Pour ce qui est de la friction, ceux électriques n’ont aucun problème à se mouvoir pour les avoir vus opérer (même dans le cas des côtes). C’est puissant!

    J’apprécierais plus que vous m’aidiez avec résoudre ce dilemme. Comment faire pour tirer un pousse-pousse ?

    -un gars malhabile

    • Paul Q. Cherchetrouv dit :

      Visiblement diminué par la vaccination expérimentale, “Un gars mal-en-point” demande de l’assistance : « J’apprécierais plus que vous m’aidiez avec résoudre ce dilemme. Comment faire pour tirer un pousse-pousse ? ».

      Voilà, je crois que ça serait tout à fait à votre portée, cher Bémol :
      “Newman Kramer Rickshaw”

      Au fait, le “Gars encyclopédiste” qui nous a instruit que l’ARNm pfizeurique n’interagissait pas avec les chromosomes du vacciné – supplicié est contredit par la Science.
      “ Further evidence supports controversial claim that SARS-CoV-2 genes can integrate with human DNA “
      https://www.science.org/content/article/further-evidence-offered-claim-genes-pandemic-coronavirus-can-integrate-human-dna

      Maintenant, le phénomène est reconfirmé en laboratoire par une étude suédoise :
      Intracellular Reverse Transcription of Pfizer BioNTech COVID-19 mRNA Vaccine BNT162b2 In Vitro in Human Liver Cell Line
      https://www.mdpi.com/1467-3045/44/3/73/htm

      Voilà, parce que vous avez poussé par vos affirmations ex-cathedra le malheureux Bienveillant Infini à se faire injecter à répétition la cochonnerie ARNm, vous lui devez vos services gratuits et à temps plein en tant que chauffeur – coolie – secrétaire – jardinier – majordome – confident.

      Il y aurait là aussi un bénéfice pour vous, car l’érudit vous apprendrait, entre beaucoup d’autres choses, que la résistance au roulement n’est pas « de la friction ». Sauf pour une petite perte dans les coussinets, il s’agit d’un couple résistant, dû à la déformation élastique de la bande de roulement à la surface de contact avec la chaussée.
      File-Rolling Resistance 2.png

      D’où l’intérêt de garder ses pneus bien gonflés. Surtout sur son pousse-pousse, quand on est son propre horsepower (exprimé en kW et récompensé en calories ou Wh, quand enfin le temps de pitance arrive).

      • lucbmenard dit :

        À PROPOS DU DERNIER COMMENTAIRE

        https://duberger.me/2022/05/09/hommage-au-roi-arthur%ef%bf%bc/#comment-418819

        POUR UNE RÉPONSE INNATENDUE, J’AI OBTENU POUR CE QU’ELLE VALAIT : C’EST-
        À-DIRE, UNE RÉPONSE PLUS QU’INESPÉRÉE. MERCI!

        VOICI CE QUE JE RETIENS DE LA MÉDECINE ALTERNATIVE QUE VOUS PROPOSEZ
        PAR RAPPORT À NOTRE MÉDECINE SCIENTIFIQUE  »WESTERN MEDECINE », MAINTES FOIS ÉPROUVÉE PAR LA PRATIQUE ET LE TEMPS :

        LE VENIN D’ABEILLE PEUT PROVOQUER DES EFFETS SECONDAIRES, ALLANT DE LÉGERS À POTENTIELLEMENT MORTELS. LE TRAITEMENT AU VENIN D’ABEILLE NE
        DOIT ÊTRE ADMINISTRÉ QUE PAR DES PROFESSIONNELS DE LA SANTÉ.

        https://infosante24.com/venin-dabeille-utilisations-avantages-et-effets-secondaires/#:~:text=Qu%E2%80%99est-ce%20que%20le%20venin%20d%E2%80%99abeille%20%3F%20Le%20venin,sucres%2C%20des%20min%C3%A9raux%20et%20des%20acides%20amin%C3%A9s%20%28%29.

        VOICI CE QUE JE RETIENS D’UNE AUTRE MÉDECINE ALTERNATIVE* : LA MTC
        Ici : https://dietetiquetuina.fr/2915/linfluence-des-emotions-sur-le-qi/ :

        J’AI TROUVÉ DES EXPLICATIONS SUR L’INFLUENCE DES ÉMOTIONS SUR LE QI.
        IL S’AGIT DE MÉDECINE TRADITIONNELLE CHINOISE.

        SELON LA MTC, LA SIXIÈME ÉMOTION EST LA PEUR. LA PEUR ENGLOBE UNE AUTRE ÉMOTION, L’ANXIÉTÉ. CETTE DERNIÈRE PEUT SE DÉGRADER EN TRISTESSE, MAIS AUSSI SE TRANSFORMER EN PEUR. LA PEUR CHRONIQUE QUANT À ELLE, CRÉERA DE L’ANXIÉTÉ. LA PEUR ET L’ANXIÉTÉ CHRONIQUE AFFAIBLISSENT LE PLUS SOUVENT LE YIN DES REINS ENTRAINANT UN VIDE DE YIN DES REINS, PAR AILLEURS LE VIDE DE YIN DES REINS ENGENDRE L’ANXIÉTÉ. LA PEUR ÉPUISE LE QI DES REINS ET FAIT DESCENDRE LE QI. ÇA RESSEMBLE BEAUCOUP À UN CERCLE VICIEUX!

        IL N’EXISTE PAS DE RÉPONSE UNIQUE EN MATIÈRE D’ÉQUILIBRE, C’EST À CHACUN DE VOIR CE DONT IL A BESOIN ET CHOISIR EN CONSÉQUENCE.

        EN TANT QUE SUPPLICIÉ, JE VOUS IMPLORE, DE GRÂCE, VEILLEZ SUIVRE RIGOUREUSEMENT LES RECOMMANDATIONS CI-HAUT MENTIONNÉES (ADMINISTRÉ QUE PAR DES PROFESSIONNELS DE LA SANTÉ). MAIS QUI VOUDRAIT RECEVOIR 5-15 PIQÛRES D’ABEILLES, LA DOSE RECOMMENDÉE, POUR SE PROTÉGER  »SUPPOSÉMENT » EFFICACEMENT CONTRE LE VIRUS? J’AURAIS PU SIGNER, JEAN R’VIENS PAS!

        -YANG (UN GARS BEAUCOUP TROP ZEN POUR RECOMMANDER LA MOXIBUSTION)

        * MÉDECINE TRADITIONNELLE CHINOISE (LE YIN ET LE YANG SE RÉFÈRENT AUX DEUX ASPECTS DE LA LUMIÈRE. DANS SA FORME LA PLUS PURE ET LA PLUS ÉTHÉRÉE, LE YANG EST IMMATÉRIEL ET CORRESPOND À L’ÉNERGIE PURE. TANDIS QUE LE YIN, DANS SA FORME LA PLUS GROSSIÈRE ET LA PLUS DENSE, CORRESPOND À LA MATIÈRE.)

        NOTEZ : VOUS NE POUVEZ TOUJOURS PAS ME REPROCHER RÉTROACTIVEMENT DE NE
        PAS CONNAÎTRE (RÉFÉRER) LES DERNIÈRES ÉTUDES SUR LE SUJET (UN FAUX ARGUMENT DES COMPLOTISTES LORSQU’ILS SONT PRIS AU PIED DU MUR).
        CERTAINS PROPOS S’APPARENTENT AUSSI À CEUX DES BELLES-MÈRES EN POLITIQUE. JE NE PENSE PAS QUE C’EST LE GENRE DE COMMENTAIRE QUI VOUS A VALU VOTRE TITRE BIEN MÉRITÉ DE COMMENTATEUR PRÉFÉRÉ (ON POURRA ME CORRIGER…)
        POUR MA PART, JE CONTINUE À ME PROTÉGER TANT BIEN QUE MAL AU SU DE LA 7E VAGUE EN COURS, MALGRÉ LE RELÂCHEMENT GÉNÉRALISÉ ACTUEL. JE ME PRÉPARE À RECEVOIR UNE 5E DOSE DU VACCIN OU UN VACCIN ENCORE PLUS EFFICACE CONTRE LE NOUVEAU VARIANT CENTAURE (BA2.75).

        BONNE FÊTE NATIONALE AUX FRANÇAIS ET FRANÇAISES (ET VIVE LA FRANCE)

      • Paul Vaccinolucid dit :

        Bonjour maître Luc,

        Les majuscules coincées, sont-elles dues à la vaccination passée ou êtes-vous en manque de la future ?

        Remarquez : tant que vos “yin & yang” se portent bien et sont bien accordés, à quoi bon de se soucier de changements chromosomiques engendrés par la vaccination expérimentale.
        De toute façon, bientôt tout le monde sera reprogrammé ne pfizeurobot.

        Merci de me rappeler de revisiter mes bonnes injectrices de vaccins bio.

        Paul
        Serein et apivacciné

      • rtremblay dit :

        Est-ce que malgré les différents conseils de vous faire vaccinée Paul vous vous assumez suffisamment pour vous lancer dans des activités sociales comportant des bains de foules (festivals ou métro, etc..) pour vous mettre en contact avec des personnes porteuses et ainsi validé vos affirmations d’api vaccinées et de sereins.

        Bottines et Babines sont-ils coordonnés ?

  42. Paul Vaccinosupputatif dit :

    Professeur,

    Aucune polémique, allant à l’encontre de préceptes de rectitude politique établis par une clique d’inconscients, n’est maintenant tolérée à votre université, ni dans les médias québécois :
    “ Laval University Professor Suspended for Questioning Covid Vaccines for Children “
    https://jonathanturley.org/2022/07/10/laval-university-professor-suspended-for-questioning-covid-vaccines-for-children/

    Il s’agissait d’une invitation au débat d’idées, pas de s’opposer directement au diktat vaccinal par un professionnel.

  43. rtremblay dit :

    Paul : vous contournez à nouveau le coeur de la problématique comme un avocat qui n’a pas d’argument. Au fait qu’elle est votre client ? ou vous êtes libre penseur ?

    https://duberger.me/2022/05/09/hommage-au-roi-arthur%EF%BF%BC/#comment-418948

    • Reynald Du Berger dit :

      rtremblay Paul a illustré clairement que HQ peine a fournir même parfois hors périodes de pointe.. alors faudra penser à aller vers le nucléaire pour recharger votre bebelle sans faire sauter les plombs.

      • Paul dit :

        Pourtant professeur, j’ai tenté de garder ça simple, à la portée d’un pensionnaire de la pré maternelle enrichie.
        Genre : 1 bonbon – 2 bonbons = –1 bonbon

        You can’t have the cake and eat it too.

    • Paul Le Consigliere dit :

      Cher Rejean,

      En bombant le torse, vous déclamez : « .. moi je suis en mode recherche de solution. » (https://duberger.me/2022/05/09/hommage-au-roi-arthur%ef%bf%bc/#comment-418824)
      Jadis, ça marchait bien dans les réunions de ‘Cercles de fermières’. J’imagine que dans vos pow-wovs à l’Ouranos, aussi.

      Une pléthore de solutions pour informer les mal informés que le grand nombre de solutions vertes est garant de leur capacité à maintenir le fonctionnement normal de la société dans le futur décarboné.
      Mais donnez moi seulement une, la bonne et suffisamment puissante. Je ne vois que l’énergie nucléaire de la nouvelle génération.

      Vous nous déballez le contenu du bréviaire de solutions énergétiques vertes, concoctée par des activistes sans aucune expertise professionnelle.

      Vous tombez bien. Déjà depuis les années ‘70, mon employeur était le pionnier technologique et faisait la promotion de l’utilisation du RDF (“Refuse derived fuel”).

      Faute d’espace, je ne vous donnerai pas un cours complet, mais vous devez savoir que ces procédés sont compliqués : les rebuts sont non-homogènes, parfois ils sont dangereux, le tri obligatoire de contaminants est sommaire et l’humidité est non-uniforme et parfois trop élevée. Enfin, souvent la valeur calorifique fortement fluctuante est faible et à peine suffisante pour évaporer l’eau contenue dans les rebuts. Surtout maintenant, quand on procède à la collecte sélective en amont et on extrait du RDF le papier et les plastiques, ce qui n’était pas le cas dans le temps.
      Pour compenser la variabilité du combustible RDF et égaliser la combustion, il fallait injecter en continu du combustible fossile (surtout l’huile). Les mérites de notre technologie se chiffraient en évitement d’une partie, ou de l’entièreté, d’injection d’huile (co-carburant), mais au bout du compte, les BTUs dérivés de la combustion de déchets municipaux étaient maigres et les VEs ne rouleraient pas loin avec cela.
      La vraie utilité : réduire le volume d’enfouissement.

      Nous prenions en charge aussi les boues industrielles que nous déshydrations, afin de les rendre incinérables et ainsi réduire le volume d’enfouissement de 95% . Il n’était pas question de la production d’énergie nette.

      Pour la biomasse, nous avons développé des systèmes de séchage : encore une fois afin d’éviter le “overfiring” avec l’huile pour stabiliser la combustion et aussi pour augmenter la température de la flamme, ce qui accroissait considérablement l’efficacité de la combustion. Quand on dit l’efficacité, ceci signifie qu’il faut utiliser de l’énergie pour en maximiser l’output net.

      Les granules de bois, aujourd’hui populaires, ainsi que les bûchettes agglomérées, nécessitent le séchage et nous avions conçu les premiers systèmes intégrés dont se sert la technologie de production aujourd’hui. Nous visions le remplacement de combustible fossile nécessaire au séchage (encore utilisé par certains) et nous pouvions sécher avec beaucoup moins de BTU / lb de H2O évaporée que n’importe qui d’autre.

      Tout cela pour dire qu’à mon avis, la contribution NETTE de la combustion des déchets divers (sauf ceux de la coupe en forêt – mais cela pose d’autres problèmes et diminue l’engraissement naturel des sols pauvres) n’est pas vraiment importante (elle est marginale), bien que la combustion de la biomasse récoltée (arbres sains abattus pour la granulation) peut être contributive.
      Comme elle l’était avant l’ère industrielle, quand elle allait complètement déforester l’Europe, avant le reste de la planète (Merci charbon et pétrole). Par ailleurs, elle produit le CO2 honni. Ainsi que le CO, quand la combustion est incomplète.

      Vous me parlerez sans doute de la captation du méthane dans les sites d’enfouissement. Pourquoi pas ? Mais combien ? Aussi, la complexité du système en amont d’une toute petite turbine à gaz attenante. Probablement, une production d’électricité suffisante pour l’éclairage du site et pour motoriser les épouvantails à mouettes.

      Méthaniser le lisier ? Soit. Mais, ne faudrait-il pas en échange le remplacer dans les champs par des engrais chimiques, produits ailleurs avec de l’énergie fossile et des dérivés de pétrole ?
      À votre tour, monsieur l’agronome, de nous instruire sur le gain net, que je subodore minime / nil.

      R.T. : « .. l’installation de parcs de batterie de la puissance nécessaire à la demande de pointe supplémentaire ? ».
      – Êtes-vous sérieux ? La matière première est rare et chère.
      Considérons une réserve de 8 heures seulement pour couvrir un déficit de puissance, disons de 4 GW : 4,000,000 kW x 8 h = 32,000,000 kWh.
      Donc, il vous faudrait 426,700 de “battery packs” de 75 kWh (Tesla S 75) et du filage en masse ainsi que des équipements nombreux de protection / distribution.

      R.T. : « .. la tarification résidentielle adaptée à cette situation. Personnellement je serais tout à fait ouvert et prêt à cette situation de ne pas recharger ma VE pendant la demande de pointe. »
      – Soyez rassuré, la tarification résidentielle sera adaptée au besoin de fonds gouvernementaux pour financer les folies vertes.
      On s’en fout de votre sens de sacrifice. Vivre sans le cannabidiol gouvernemental pendant quelques jours, quand en bon agronome prévoyant, on possède une douzaine de plants vigoureux, bien garnis, grâce à la bonbonne de CO2 clandestine.
      C’est de millions de VEs dont vous rêviez que l’on parle et tout le monde n’est pas porté au sacrifice. Surtout quand ce n’est pas pour des bonnes raisons.
      En fait, votre réserve future, pour couvrir l’électrification complète, devrait être beaucoup, beaucoup plus grande pour tenir compte du futur déficit énergétique. Plusieurs millions de batteries de Tesla S 75. Au coût de dizaines de milliards de $ !

      Non, le nucléaire est la seule voie de l’avenir sérieuse, même si l’efficacité en est limitée par la Loi de Carnot, appliquée aux turbines à vapeur pressurisée.

      L’amant de la nature que je suis prendrait n’importe quand une bonne centrale nucléaire qui marche en permanence, sans aucune émission (la vapeur d’eau des tours de refroidissement pourrait servir au chauffage à certaines conditions), plutôt que des dizaines de milliers de virevents monstrueux et encombrants qui polluent la nature par infrasons et tuent la faune, dont les milliers de chauve-souris qui bouffent les moustiques vecteurs de maladies.

      Déjà marginalement perméable à la Science – pensez-vous avoir des réserves de neurones suffisantes pour résister à la Zika qui comprimerait votre crâne ?

      Nous avons besoin de nos chauve-souris, pas de vos monuments à la Gloire de Gaïa.

      Vous me demandez : « Au fait qu’elle est votre client ? ».
      Elle / il est transgenre, de teint basané / noir et son nom est Exxonne.
      Les paiements me parviennent par l’entremise de son Grand Vizir québécois, dont vous devinez l’identité.

      Souhaits de beaux rêves verts lénifiants,
      Paul Q. Connaitsesfaits
      Le consigliere

      NOTE 1 : Le chauffage au bois est interdit à Montréal. En effet, en pénurie d’électricité, ça serait une mesure d’atténuation intéressante, pour une cellule familiale qui aime la boucane, entassée autour du foyer. Rien de tel que le progrès vert.

      NOTE 2 : Outre les batteries thermiques nécessitant un enrobage isolant volumineux, il existe des batteries cinétiques à volants d’inertie lancés à des milliers de TPM. Rien de tel que des solutions pratiques pour dorloter sa belle Bolt d’amour.

  44. rtremblay dit :

    pour le nucléaire…. le Japon n’opère que 9 de ces 33 centrales depuis le terrible tsunami… Vous croyez vraiment que de nouvelles centrales nucléaires pourraient de façon pratique s’installer dans la vallée du St-Laurent proche de la demande ? ben voyons M. L’avocat ! soyez sérieux

    quant à la méthanisation du lisier il n’y a pas vraiment de souci même que la forme d’azote présente dans le produit brut se transforme pendant le processus anaérobie en des formes plus assimilables par les plantes. Les autres éléments fertilisants sont conservés (concentrés) puisqu’il ne s’évapore pas. Une fosse d’entreposage à l’air libre émet du CH4 alors qu’un procédé de biométhanisation permet de le capter et de le transformer en énergie.

    • Reynald Du Berger dit :

      rtremblay. Petites centrales desservant un quartier. Eau de l’aqueduc suffisante en débit. Et oubliez les biogaz… une autre lubie comme éoliennes et solaire.

      • rtremblay dit :

        à RD. Il faudrait définir le terme Lubie. Est-ce juste des choses que vous ne connaissez pas ou encore des technologies qui sont en train de se mettre en place ?

        C’est du concret la biométhanisation : 40 installations en ontario, une dizaines au Québec, 9 000 en allemagne, etc.. etc…

        Les éoliennes et les panneaux solaires aussi c’est bien concret avec un secteur en croissance et des coûts qui diminuent constamment.

        Pour les parcs de batteries, Jebrak mentionne des coûts d’environ 100 $/ Kwh pour les batteries au Li-on. Avec 5 Millions de VE, le Québec aurait aussi un beau parc de batteries. Le partage en réseau du courant pourrait-il se faire à partir de stationnement de centre commerciaux, de tour à condo, etc…? je me pose la question.

        Vous soumettez l’idée que des petites centrales nucléaires dans le voisinage pourraient être installées. Je commence mes lectures sur ce sujet…Mais Par exemple 100 à 200 MW par unité selon ce qu’on retrouve sur le net. Donc pour 4 Gw il faudrait 20 à 40 sites. Selon mon estimé je vais avoir eu le temps de faire plusieurs fois l’aller-retour en VE dans le parc des Laurentides avant de voir une seule unité de ce type au Québec (le démarrage du projet pilote en Ontario est prévu pour 2028). Il vous faudra engager plusieurs Lobbyistes pour démarrer un seul projet et convaincre l’UMQ ou encore L’UPA. J’aimerais bien moi aussi rêver à l’implantation de l’énergie nucléaire propre mais depuis que je constate que même les projets du fusion nucléaire ne débloquent pas, je pense qu’il faut penser à des projets moins complexes et controversés. Certains pensent que le nucléaire est une alternative, moi pas : c’est encore une technologie basée sur le principe de l’économie linéaire et non de l’économie circulaire. il faut penser aux déchets dès la conception des projets dans le présent siècle.

        Merci Paul de m’avoir informer de vos travaux dans le domaine des matières résiduelles. Ça correspond aux problématiques qui étaient soulevées voilà 15-20 ans. Depuis bien des solutions ont été trouvé….et appliqué….Dans les 10 à 20 prochains années ça va changer encore plus….

      • Reynald Du Berger dit :

        rtremblay… oubliez cette bullshit de méthanisation …shit au figuré et au propre… caca … méthane … Vous pensez chauffer des maisons avec ça ? ça va pour un hameau de 3 ou 4 personnes… l’avenir est au nucléaire hydro et aux fossiles. Oubliez aussi vire-vents et solaires.

  45. PierreL. dit :

    Bonjour, pour ceux qui croient l’hydro sur l’éolien:

    https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1768806/energie-eolienne-hydro-quebec-gouvernement-legault-changement-ton-gerald-fillion

    Si vous croyez qu’à la fin du projet cette électricité sera à $0.06 vous êtes plus naïf que moi.
    Naturellement impossible de trouver les termes du contrat. Comment caculent-ils ce cout ?
    24h/7jours/ ? ou seulement quand le vent souffle sur la Côte-Nord?
    Le cout de transport avec les inter connecteurs est-il inclu ?

    J’aimerais beaucoup voir le vérificateur général vérifier ces contrat avant de réaliser que l’on construit des bébelles inutiles à la cimentrie McInnis.

    Pendant ce temps, on démolie la centrale nucléaire Gentilly-2. N`aurait-on pas pu la moderniser ou en faire un prototype pour le thorium ?

  46. rtremblay dit :

    https://duberger.me/2022/05/09/hommage-au-roi-arthur%EF%BF%BC/#comment-419554

    ça ressemble à la parole d’un gourou. Mais dans mon cas je ne vous suis pas car vous ne fournissez pas de raisonnements ou de chiffres.

    De plus vous vous prononcez sur des domaines pour lesquels vous n’avez pas l’expertise, clairement.

    En plus vous faites des prédictions… « l’avenir est aux fossiles ». Je suis certain que Paul va pouvoir nous présenter d’autres sens de cette phrase que celle que vous vouliez :).

    • Reynald Du Berger dit :

      rtremblay … des chiffres ? vous êtes sérieux ? c’est comme me demander des chiffres si je prétends qu’éclairer une rue avec une bougie ou un fanal à l’huile à chaque 100m n’a pas de bon sens ! Allons un peu de sérieux !

  47. rtremblay dit :

    Ils sont ou vos mini centrales nucléaires ?
    Qui opérera ces centrales ?
    Qui assurera la sécurité et l’approvisionnement en combustible nucléaire ?
    Qu’elles seront les coûts d’opérations et d’achat ce ces centrales ?
    À quels coûts le kWh pourront ils fournir de l’électricité ?
    Qu’elles seront leurs productions de pointes ?
    Qu’elles seront les coûts de disposition des déchets nucléaires ?
    Qu’elles est la durée de vie de ces centrales ? et la fiabilité de ces technologies ?
    Etc. etc..

    Comparée aux solaires, éoliens, biométhanes, etc…

    Avez vous remarqué que l’article que PierreL. mentionne (écrit par Gérald Fillion) que les coûts de l’éolien sont rendus moins chères que ceux de l’hydroélectricité.

    • Reynald Du Berger dit :

      rtremblay. La technologie existe déjà… ingénieurs… génie… ingénieux…. ça vous parle ? allez à votre google et trouvez les détails vous-mêmes comme je disais jadis à mes rares mauvais élèves qui mettaient en doute certains de mes enseignements. Je leur recommandais bien sûr la bibliothèque, le terrain, les observations et non google.

  48. rtremblay dit :

    qu’elle est votre expertise en ingénierie relié à la mise en place de centrale nucléaire ?

    Eh oui je remets en doute vos affirmations sur la production d’énergie solaire, éolien et également de la biomasse. Je doute aussi de votre capacité à évaluer la capacité de HQ à fournir le courant nécessaire pour le parc de VE. Je fais mes recherches et je présente les informations que je trouve et que j’analyse. Mais vous c’est : CROYEZ – MOI

    • Reynald Du Berger dit :

      rtremblay. Mauvais élève !.. On vous a demandé de googler .. même pas besoin d aller à Darlington ni à Pickering, ni à Cadarache!… bon allez… on va vous aider… « mini… nucléaires… centrales.. carburant… enfouissement géologique… mines de sel…. Allemagne ». Allez !

  49. rtremblay dit :

    Je vous demande de l’information en vous posant des questions (vous êtes supposément plus spécialiste que moi sur ces questions de mini centrales nucléaires) et vous me retournez à google.

    Ainsi vos bons élèves étaient ceux qui ne posaient pas de questions… bizarre de méthode d’enseignement !! Au contraire je crois que c’est le devoir de l’élève de remettre en doutes l’informations qui lui est transmise.

    Ben voyons votre seul objectif est-il de faire perdre du temps aux gens ?
    Si vous avez de l’information pourquoi vous ne la partagez pas ?

  50. rtremblay dit :

    Je vous ai demandé blanc vous me fournissez noir
    Je vous demande des informations technique, économique et scientifique vous me servez un lien vers un site offrant des discours politique (vomies d’opinion).

    Vos petites recherches d’informations sont très faciles à faire. Merci à Wikipédia de me fournir un résumé de la situation. J’arrive à la conclusion que le nucléaire en mini centrale n’est pas encore à point (beaucoup de développement), les coûts encore à préciser, l’approvisionnement en thorium et la gestion des déchets encore à définir parce que le risque technologique demeure à être évaluer plus en détail.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Petits_réacteurs_modulaires

    Si vous avez d’autres informations sur ces minis centrales nucléaires à me fournir, je prendrai le temps de les lire.

    • Reynald Du Berger dit :

      rtremblay… ça peut changer avec la technologie qui évolue, mais POUR LE MOMENT c’est LA technologie à privilégier et toutes vos craintes sont injustifiées.

  51. rtremblay dit :

    Je vous demande de me fournir un argument logique et vous me présentez un argument dit d’autorité en soulignant en majuscule vos points « forts » ce qui ne change strictement rien dans mon appréciation.

    En plus vous pensez que j’ai des craintes injustifiées alors qu’elles sont plutôt supportées par l’expérience. Je ne demande qu’à avoir une démonstration de la fiabilité de cette technologie réalisée dans un environnement contrôlé et mesuré.

    Inutile de présenter d’autres réponses du même genre si c’est juste pour répéter la même chose.

    • Reynald Du Berger dit :

      rtremblay. « qu’elles sont plutôt supportées par l’expérience. « ….
      Élaborez… exposez-nous ces craintes et leurs causes suite à votre expérience avec votre mini-centrale .

  52. rtremblay dit :

    montrez nous des résultats de tests pilotes de cette technologie en développement que vous jugez valable (je n’ai pas l’expertise). Et c’est vous qui vantez les mérites de cette approche ! vous devez bien avoir accès à de l’information privilégiée non disponible dans le grand public ?? … google ce n’est pas toute l’information disponible….

    montrez nous que cette approche de mini centrale est plus sécure que les centrales conventionnelles !

    Faites vos devoirs !

    • Reynald Du Berger dit :

      rtremblay on vous a demandé de motiver vos craintes en nous parlant de VOTRE EXPÉRIENCE que vous prétendez avoir avec avec un ou des mini-réacteurs… on attend.

  53. rtremblay dit :

    expérience avec des promoteurs de technologie et aussi des développeurs.

    pour le public en général c’est certain que l’énergie nucléaire est questionnable car on s’interroge tous sur la fiabilité des mini réacteurs nucléaires vs ceux de plus grandes tailles. Avec cette nouvelle technologie il faut tout prévoir dès le départ (c’est à cette expérience aussi que je faisais référence.
    (la piscine de glace autour de Fukujima de plusieurs $$$$$$$$$$ pour éviter les fuites et depuis la fermeture d’une vingtaine de site depuis cette catastrophe).

    Mais vos réponses : il va bien falloir vous mouiller un jour !

    • Reynald Du Berger dit :

      rtremblay…. « expérience avec des promoteurs de technologie et aussi des développeurs ». promoteurs et développeurs en mini-réacteurs… quelles firmes? dans quel contexte ? on vous a formé ? dites-nous en plus…

  54. PierreL. dit :

    Au sujet du nucléaire:
    Regardez et comparez l’exemple de la France et de l’Allemagne.
    La France a réussi son pari et exporte de l’électricité. L’Allemagne a fermé ses centrale depuis Fukujima. Ils ont pris l’option éolienne. 10 ans plus tard, ils importent environ 60% de leur gaz de la Russie et ont les prix les plus élevé de l’électricité en Europe.
    Maintenant ils ont peur de manqué d’énergie pour l’automne/hiver.

    En fait si vous regardez n’importe ou dans le monde , aucun pays n’a réussi avec l’éolien.
    La solution simplette : plus d’éolien!

  55. Paul O. Grobonsens dit :

    L’agronome impénitent démontre qu’il n’a AUCUNE ESPÈCE d’IDÉE de ce qu’est la technologie nucléaire : « J’aimerais bien moi aussi rêver à l’implantation de l’énergie nucléaire propre mais depuis que je constate que même les projets du fusion nucléaire ne débloquent pas, je pense qu’il faut penser à des projets moins complexes et controversés. ».
    (RE : https://duberger.me/2022/05/09/hommage-au-roi-arthur%ef%bf%bc/#comment-419385)

    En somme, il nous dit : si la triviale fusion ne trouve pas de preneur, comment penser que la fission soit viable.

    Fission contrôlée – parfaitement maîtrisée industriellement depuis les années ‘50 : la division d’atomes lourds est accompagnée d’émission de neutrons nécessaire au maintien de la réaction en chaîne et d’un dégagement d’énergie thermique.

    Fusion pratique espérée – pour le moment hors de notre portée, ailleurs qu’en laboratoire (pression et températures gigantesques) : l’addition de noyaux d’atomes pour former un nouveau en dégageant de l’énergie.

    ABRAHAM LINCOLN : « Better to remain silent and be thought a fool than to speak and to remove all doubt. ».

  56. rtremblay dit :

    ….développeurs de technologie en général. Non pas dans le domaine des mini réacteurs. Je l’ai dit d’entré de jeu que je n’étais pas expert dans ce domaine.

    MAINTENANT c’est à vous de nous en dire plus pour supporter votre affirmation :
    1) Aucune crainte à avoir
    2) C’est l’avenir (pour quand ?)

    VOUS semblez avoir de l’information directement de personnes dans le domaine, allez vous vous mouiller ?

  57. rtremblay dit :

    réponse à Paul qui se dit GbS

    et les déchets nucléaires de la fission vs fusion. Avantage fusion

    De plus, ressources illimités en combustibles pour la fusion.

    Pays qui acquiert la technologie fission : est-ce toujours synonymes de potentiel fabricant de bombes nucléaires ??? je vais laisser les vraies experts répondre.

    • Reynald Du Berger dit :

      rtremblay. laissons les mini-réacteurs et revenons à vos moutons, les VE.. que pensez-vous de cet article ?https://www.powerlineblog.com/archives/2022/07/guest-post-evs-are-not-the-future.php

      • Paul M. Ethaniste dit :

        Une citation : « Tesla Chief Executive Elon Musk said on Tuesday that electricity consumption will double if the world’s car fleets are electrified, increasing the need to expand nuclear, solar, geothermal and wind energy generating sources. ».

        D’accord, sauf pour les virevents.

        Que l’on remplacerait par les latrines romaines, connectées en boucle de biométhanisation circulaire.

      • rtremblay dit :

        merci pour ce détour, me confirmant que mon score (attribué par Paul) a changé 🙂

        Chez moi depuis l’acquisition de ma VE ma facture annuelle de HQ n’a augmenté que de 20 %. Des petits travaux sur deux fenêtres (isolations) de ma résidences cette année devraient faire en sortes de retrouvés un coût annuel de voilà 3-4 ans (avant VE).

        Je n’ai plus à déboursé pour faire le plein d’essence (ce qui représente pour plusieurs une dépense annuelle de plusieurs milliers de $$$$). Mes visites au garage sont espacés à tous les six mois pour les changements de pneus. Je mentionne ces points pour expliquer à Luc B.M. que l’investissement initial est supérieur pour un VE mais qu’après 3 à 5 ans c’est plus économique.

        POur RD : Bien entendu je me questionne sur la fiabilité d’avoir tout le temps mon courant pour ma VE dans 5, dans 10 ans quand le parc de VE augmentera. Je vais suivre plus attentivement les progrès de la Norvège qui se sont lancés à fond dans cette avenue. et concernant votre article que vous avez mis en lien… eh bien c’est juste un autre qui joue sur le côté émotif des gens et qui s’éloigne d’un raisonnement approfondie de la question. Comme si le statut quo était tout le temps la meilleure solution.

      • Paul Auld - Phart dit :

        Bonjour Rejean,

        Vous dites : « Mes visites au garage sont espacés à tous les six mois pour les changements de pneus. ».

        Les jantes de votre Bolt d’Amour ne sont pas différentes des autres.
        Avec les spécifications (marquées sur le pneu + le circle de boulonnage) vous pourriez vous procurer quatre jantes et faire installer dessus vos pneus d’hiver.
        Ensuite, changer les roues vous-même.
        Un petit exercice de rien du tout.

        Je pourrais vous montrer aussi comment déjanter, enjanter les pneus et balancer les roues (avec un bidule à niveau deux axes, fabriqué par vous-même).
        L’économie durable circulaire dont on est le seul agent.

        Aussi, on est responsable de sa propre sécurité et de la qualité du travail.

        Jadis sur l’autoroute Ville Marie j’ai noté une forte vibration croissante à la roue avant gauche. En freinant, j’ai aperçu quelque chose qui revolait sur le parapet à ma gauche.
        Sur cinq boulons de fixation, il n’en restait que deux, partiellement dévissés. La veille soir, j’avais repris ma voiture chez le concessionnaire à la fin du quart de travail.

        Pour vite corriger leur faute on m’a installé le mag-wheel (650 $ en ‘87) du proprio car les boulons (pas des noix sur une Audi) avaient grugé le magnésium. Heureusement que j’étais là pour obliger les sans-génie à regarder de près le disque du frein, micro-fissuré par les boulons détachés, comme je le soupçonnais.

        Les garagistes – toujours à surveiller et comme vous le dites : à éviter.

  58. lucbmenard dit :

    https://duberger.me/2022/05/09/hommage-au-roi-arthur%ef%bf%bc/#comment-420374

    Pour GM, ON serait tous des MLW,

    Je pose la question de la viabilité du projet collectif, car bien peu le pensent  »peut-être réalisable » ; même que, selon certains, il ne semble pas réaliste dans son intégralité : un parc de VE de 5 000 000 de voitures sur 6 000 000 qu’il est actuellement au Québec. Est-ce un objectif réalisable (83%) ou un rêve en parti faisable? Les rêveurs diront oui bien sûr, mais aucune ou peu possèdent ou
    possèderont un jour une voiture électrique (en tout cas pas avant que le prix baisse beaucoup.
    Quand ce sera obligatoire, si ça le devient, il coulera de l’eau sous les ponts avant 2035, ils
    se seront tous procurés une bicyclette électrique avant).

    À mon avis, ceux qui achètent ces véhicules (qui peuvent actuellement se le permettre), le font pour
    économiser sur l’essence. Je n’ai pas de problème avec ça. Pour le reste, cela ressemble plus
    à un rêve individuel (économique) qu’un objectif commun environnemental (qui de toute façon est non nécessaire ou voué à l’échec).

    Et si tout le monde ne le fait pas, que reste-t-il de la philosophie derrière (arrêter les changements
    climatiques, le réchauffement planétaire, les GES, la mort de la Terre, les inondations, les ouragans, les tornades, les ours blancs, la hausse du niveau des mers, les cycles ENSO, les feux de
    forêts, la fonte des glaciers, les calottes glacières et la banquise, et bien sûr, le CO2 anthropique, etc.

    Je suis entièrement d’accord avec le fait que vous (M. Tremblay) possédiez un VE (je suis pour la libre entreprise). D’un autre côté, je me demande si c’est vraiment nécessaire et justifié dans le contexte géographique qui est le vôtre (vous demeurez au Saguenay, si je n’m’abuse). Je me demande : pourquoi prendre une chance de ne pas se rendre ou avoir des problèmes?
    Y-a-t-il à ce point dans l’air ambiant de la pollution et/ou du smog aux heures de pointe dans la ville de Chicoutimi ou la région pour devoir absolument en réduire la (les) conséquence (s) sur la santé et/ou l’environnement ? Est-ce que votre impact n’est-il pas somme toute limité à votre territoire,
    et encore; que dire sur la planète? Je sais, vous me direz : ce n’est pas une raison parce qu’il ni en a pas d’en faire. C’est bien beau (comme je disais : on ne peut pas être contre la vertu), mais cela est uniquement pour le 0 émission. Que dire du cycle de vie du produit? Est-ce si environnemental? La production et le transport hydro-électrique sont-ils sans conséquence, aucune? La perfection n’existe pas. Je pense que la dilution est et sera toujours la meilleure solution pour l’environnement (dans un contexte de développement durable). Je suis d’accord, on peut décider consciemment de faire passer l’environnement en premier, mais à quel prix (économique et social)? Ce sera invivable.

    Tout mis dans la balance, je ne pense pas que ce soit ni plus ni moins écologique que d’autres technologies sur le marché. Pourquoi faire compliqué quand on peut le faire simplement. Tant
    qu’on a du pétrole, gaz et du charbon, pourquoi ne pas s’en servir? Oublions cette idée de transition
    énergétique et revenons à la réalité, une bien meilleure idée. Cela ne veut pas dire qu’on ne doit
    pas faire de projets éoliens, gaziers, nucléaires (je regrette tant la décision de Gentilly), cogénération, solaire, hydrogène, etc.

    Bonne journée,

    note: je trouve que vous défendez bien votre point de vue, bravo!

    • Paul A. Klimaté dit :

      L. Bémol flatte bassement le Pétrophobe : « je trouve que vous défendez bien votre point de vue, bravo! ».

      Espérez-vous, Luc, une balade gratuite en Bolt ? Avec des salsifis confits et une bière racinette, servis par l’agronome ?

      Vous serez donc deux à me rire en pleine face quand la Bolt me dépassera dans la voie réservée, pendant que je fais du surplace.
      Ce privilège, en sus de la subvention à l’achat du véhicule, est inconstitutionnel.

      • lucbmenard dit :

        https://duberger.me/2022/05/09/hommage-au-roi-arthur%ef%bf%bc/#comment-420714

        Évidemment, mais surtout pour la danse et une traversée réussie.

        Après la Traversée Internationale du Lac Saint-Jean ce sera La Traversée du Parc en Bolt.
        Je veux être aux premières loges.

        On vous saluera en passant en disant : Bye Bye l’essence $$… Welcome l’électricité pas cher!

        Bon tournée du Lac à vélo pas électrique,

        -Hi Ha Tremblay (une semaine minimum)

      • Ce cher Luc veut covoiturer (même convoler) – « (une semaine minimum) avec le Pétrophobe. » : « .. surtout pour la danse et une traversée réussie. ».

        Ensuite danser à en perdre la tête du 1er au 7 août au festival Fierté Montréal.

        Le début d’une solide amitié virile durable et circulaire.

  59. Paul Clim Atenkrisse dit :

    Pendant que l’inflation, directement liée au prix des carburants, fait fondre les économies de ménages et des retraités, voici ce que préconisent les élites de Davos :

    “ World Economic Forum: Gas Prices Must Go Even Higher — to Save Democracy “
    https://12ft.io/proxy?q=https%3A%2F%2Fwww.breitbart.com%2Fenvironment%2F2022%2F07%2F11%2Fworld-economic-forum-says-democracy-is-dying-ditch-fossil-fuels-and-save-it%2F

    Ces bâtards méritent la guillotine.

    À quand le Nuremberg de Robespierre Du Berger ?

    • Paul Clim Atenkrisse dit :

      C’est quand même formidable : les gredins qui depuis des décennies pratiquent l’arnaque climatique qu’ils ont inventée pour effectuer un changement de régime politique dans l’Occident (en se servant de la Gauche internationale), justifient maintenant la pratique de l’arnaque et l’appauvrissement collectif en tant que moyens de sauvetage de notre régime démocratique en péril.

      M. Bémol – la guillotine, une punition trop cruelle ?
      Alors quoi d’autre ?
      Un poste permanent de gardien posté en permanence près d’une fosse à purin méthanière à oncle Rejean ?

  60. lucbmenard dit :

    https://duberger.me/2022/05/09/hommage-au-roi-arthur%ef%bf%bc/#comment-421237

    En bon conservateur, je dis que le statut quo est encore la meilleure solution pour le moment.
    Il n’y a pas d’urgence pour une décision immédiate . Il faut réfléchir à de meilleures solutions ($$$).
    On s’engage dans une avenue qu’on ne connaît pas. C’est rare qu’on applique des solutions à un problème qu’on ne connaît pas (pour plusieurs), car plusieurs scientifiques commencent à joindre les rangs de ceux qui  »n’achètent pas » l’idée du CO2 anthropique ou CO2 tout court.
    Vaut mieux y aller lentement, prudemment. D’autant que cette histoire de CO2 ne tient pas la route.
    Je vous invite à lire le livre de J. Marie Moranne (PDF gratuit sur le site de l’Association des climato-réalistes) : https://www.climato-realistes.fr/la-physique-du-climat-oublier-l-effet-de-serre-et-revenir-aux-fondamentaux/ . Le titre : revenir aux fondamentaux de la Physique (que plusieurs scientifiques impliqués dans le GIEC, imaginez M. tout le monde, etc., ne connaissent pas).
    Ce monsieur pensait comme vous il n’y a pas si longtemps, mais il a changé. Il est devenu réaliste. Il démontre clairement par ses calculs savants que c’est impossible le lien qui est fait avec le CO2 pour expliquer le réchauffement. Il cherche encore la cause du réchauffement, mais il démontre que c’est pas le CO2. Il n’y a pas de mal à changer. D’autres l’ont fait.

    Dr Peter L. Ward, lui, ose émettre une hypothèse plus qu’intéressante à ce sujet (destruction de la
    couche d’ozone par le chlore des CFC (Homme) et volcan avec réchauffement climatique pendant plusieurs années (chlore et brome) et volcan avec refroidissement des climats pour 2-3 ans (dioxyde de carbone, vapeur d’eau, hydrogène, monoxyde de carbone et l’hydrogène sulfuré). Je vous invite à vous procurer le livre (pas très $). Il a découvert une cause plus probable au réchauffement.

    Il y a actuellement 141 000 VE au Québec (Mai, 22), soit environ 2% de la population québécoise qui
    possède un VE. Il y a 3500 bornes de recharge sans compter celles privées, à la maison. Je ne pense pas que c’est un problème pour le moment ni dans le futur (il n’y aura pas 5 000 000).
    Au Canada, c’est 560 VE par tranche de 1000 habitants. C’est une mode. Les gens adhèrent peu pour l’instant. Je ne pense pas que les objectifs soient jamais atteints.

    Je peux me tromper. Je* me suis trompé pour le Disco – boum, boum, boum, puis sont arrivés les Bee Gees… Pour les ordi aussi. Au début, ça plantait tout le temps. Mais est arrivé Steve Jobs.
    Si ça fonctionne, tant mieux. Marilou Wolfe est une bonne porte-parole, mais surtout l’illustre
    inconnue (de moins en moins septique) qui accepte de l’accompagner pour une recharge au
    barrage la Manic-5 (Daniel Johnson), un fleuron québécois d’HQ; Montréal et Manic-Cinq sont séparés par une distance d’environ 674.2 km en ligne droite (ou à vol d’oiseau). C’est ce qu’on
    appelle de l’autonomie Monsieur!

    *- Sir Mick Jagger (Rolling Stones)

  61. Paul Clim Atenkriz dit :

    Voici où mène l’économie circulaire du grand méthanisateur Tremblay – au dépotoir :
    “California went big on rooftop solar. Now that’s a problem for landfills”
    https://12ft.io/proxy?q=https%3A%2F%2Fwww.latimes.com%2Fbusiness%2Fstory%2F2022-07-14%2Fcalifornia-rooftop-solar-pv-panels-recycling-danger

    Un peu comme sa bullshit, qui aboutit dans sa fosse à purin. Qu’il méthanise ensuite.

    Mais, pourra-t-il brûler les panneaux solaires dans une chaudière pour en dériver les MégaWatts requis pour faire rouler les Bolts des Amis de l’Ouranos ?

    L’économie circulaire en marche.

    • Reynald Du Berger dit :

      Paul. Ras le bol de subventionner avec MES taxes et impôts des obsédés verts afin qu’ils aient accès à une BOLT ou autre joujou électrique coûteux et sans avenir et aussi de subventionner les parasites moribonds et néfastes de OURANOS dont aucun des « chercheurs » ne veut débattre publiquement avec moi.

      • rtremblay dit :

        C’est FAUX comme affirmation : ce ne sont pas VOS taxes et impôts qui financent l’aide financière accordée à l’achat de VE.

        C’est le fond Vert (au provincial, Québec) via la vente de crédit carbone qui finance ce programme. Svp lire le lien internet suivant :

        https://roulezelectrique.com/le-financement-du-programme-roulez-vert/

        Pour maintenir votre affirmation il nous faut savoir la ligne de votre rapport d’impôt ou vous voyez un montant qui vous serait prélevé. Sinon svp corrigez le tir.

        Par ailleurs avec l’achat d’un VE je me procure de l’électricité québécoise, une borne de recharge aussi québécoise installé par un électricien du Québec. Je fais travailler des québécois qui paient leurs impôts au Québec. Pour les éoliennes il y a plusieurs entreprises québécoise d’impliquées dans cette filière. Pour la province de Québec, je favorise donc l’achat local et la balance commercial positive. Les profits d’HQ retournent au gouv. du Québec ….

        Du côté des combustibles fossiles le portrait est tout autres. Plus de 10 Milliards de $ (10 000 000 000 $ qui servent à engraisser des entreprises extérieures (Total, Exxon, etc…).

        Quand on se met à réfléchir de manière raisonnée on constate que la filière des combustibles fossiles n’est pas une voie d’avenir pour la province de Qc.

      • Reynald Du Berger dit :

        rtremblay…. FAUX. J’ai payé une partie de votre inutile et coûteux jouet électrique. Vous devriez avoir honte de faire financer votre paranoïa climatique par des honnêtes citoyens . Où votre folie verte va-t-elle s’arrêter ? Vous et les autres disciples de cette secte répandez des faussetés dans les médias et écoles. Les enfants font des cauchemars à cause de vous et de vos semblables. Vous leur faites peur avec votre apocalypse à la con. Aucun problème avec Exxon ou Total VOUS êtes le problème.

  62. rtremblay dit :

    En toute logique si vous avez payer une partie de mon VE (comme vous dites) c’est donc que vous vous êtes procuré des droits compensatoires en crédits carbones étant donné VOS émissions de GES et autres polluants (eh oui la combustion de combustibles fossiles n’émet pas juste du CO2,… informé vous….). Ainsi vous avez librement décidé de prendre ces crédits carbones sur le marché Québecois. Dans ce libre marché capitaliste vous auriez pu acheter ces crédits carbones d’autres vendeurs de cette utilité un peu partout dans le monde.

    Mais je sais très bien que ce n’est pas ce que vous avez fait. Vous n’avez pas payer une Token.

    Vous argumentez sur l’émotivité des gens et en niant toute la problématique.
    De plus vous niez aussi les faits économiques ($$$$) que je vous ai présenté qui sont un avantage pour le Québec.

    Je ne prétends pas que les VE vont solutionner toutes la problématique du RCA, mais je crois que c’est une des façons parmi une panoplie. Bill Gates a publié une liste des 50 choses à mettre en place (technologique et autres). C’est intéressant à lire.

    • Reynald Du Berger dit :

      rtremblay Foutez-nous la paix avec vos crédits de carbone ! Le gouvernement est venu DE FORCE puiser des $$$$ dans MA poche pour alimenter votre paranoïa verte ! Vous êtes complice et bénéficiaire, je suis payeur et victime de votre obsession verte. TOUT ce que le gouvernement vous donne sort de la poche des contribuables. Vous êtes un BS vert.

    • Paul Enkris dit :

      Pas exactement, ce que vous prétendez, Rejean.

      Quand le prof fait son plein d’essence, il décide librement de le faire, car il doit se déplacer.

      Il ne consent pas librement aux multiples ponctions gouvernementales incluses dans le prix d’essence, dont « La redevance annuelle au Fonds vert payable par un distributeur » :
      “ Règlement relatif à la redevance annuelle au Fonds vert RÉGIE DE l’ÉNERGIE — REDEVANCE ANNUELLE AU FONDS VERT Loi sur la Régie de l’énergie “
      https://www.legisquebec.gouv.qc.ca/fr/document/rc/R-6.01,%20r.%206

      Comme d’habitude, vous-êtes dans l’à-peu-près.

      Un moins “immensément bienveillant” que le prof se poserait cette question : s’agit-il d’un mensonge par omission dû à l’ignorance ou à la malveillance ?

      Les coûts de fioles vertes, dont la contribution au Fonds vert, achat de crédits carbone et autres déboursés involontaires de la sorte, imposés aux entreprises à divers stades de la la création de produits et services québécois, sont ultimement refilés aux consommateurs.

      Qui ainsi contribuent à l’achat de votre chère (pour les donateurs obligés) Bolt d’Amour.

      Un caprice tout à fait légitime, mais seulement si vous vous l’offriez avec votre argent et si nous ne devions pas débourser aussi pour les infrastructures afférentes.
      Les bornes de recharge devraient être financées directement par le prix du kWh à la recharge et aussi par les fournisseurs de véhicules électriques et par les droit d’immatriculation (la vignette en France) majorés en conséquence, prélevés aux propriétaires de véhicules verts.

  63. lucbmenard dit :

    https://duberger.me/2022/05/09/hommage-au-roi-arthur%ef%bf%bc/#comment-421581

     »C’est FAUX comme affirmation : ce ne sont pas VOS taxes et impôts qui financent l’aide financière accordée à l’achat de VE. C’est le fond Vert (au provincial, Québec) via la vente de crédit carbone qui finance ce programme. »

    Ce FONDS SUPPOSÉMENT VERT, un puits de carbone sans fond aussi peu vert qu’une taxe déguisée, non justifiée; inutile de dire qu’on doit la retirer au plus vite et remettre l’argent dans les poches des citoyens PAYEURS DE TAXES QUÉBÉCOIS. L’énergie, il me semble, c’est de juridiction provinciale pas fédérale. POURQUOI AUSSI NE PAS RAPPARTRIER CE POUVOIR ?

    La taxe sur le carbone de l’Alberta est un programme imposé par le gouvernement fédéral qui fixe un prix sur les émissions de carbone en Alberta. Avant la taxe fédérale sur le carbone, la province avait la taxe sur le carbone de l’Alberta, qui a été abrogée par le projet de loi 1, une loi visant à annuler la taxe provinciale sur le carbone le 4 juin 2019. À partir du 1er janvier 2020, l’Alberta sera assujettie à la taxe fédérale sur le carbone, qui suit la même prémisse.
    Au Québec, toujours avant-gardiste et supposément plus vert qu’ailleurs (oui plus vert dans le sens de pas mature), on a imposé ce marasme économique au québécois déjà sur taxés sur les mêmes prémisses, soit ce CO2 anthropique responsable du réchauffement et changement climatique (sic). Maintenant qu’on sait que c’est faux. Les questionnements :

    1- POURQUOI RAMASSER DES FONDS AU NOM D’UNE IDÉOLOGIE ERRONÉE ?
    2- POURQUOI FINANCER DES VÉHICULES ÉLECTRIQUES ?
    3- POURQUOI NE PAS AIDER L’INDUSTRIE PÉTROLIÈRE, ENCADRER SON DÉVELOPPPENT EN TENANT COMPTE DE L’ENVIRONNEMENT (POLLUTION)?

    ON a même pas eu besoin de se la faire imposer par les fédéralistes centralisateurs. ON était
    entré dans le rang bien avant (contrairement à l’Alberta). L’Alberta qui, en passant, est un important
    producteur de pétrole. L’Alberta pourrait produire davantage si elle pouvait exporter. La province qui finance certains de nos programmes sociaux via la péréquation, souffre actuellement des cette mauvaise politique. Le Canada pourrait aussi exporter du pétrole via des pipelines d’un océan ou l’autre. Le Québec pourrait acheter du pétrole de l’Alberta. Les stations services détenues par PÉTRO-CANADA, M. Bouchard et les autres indépendants pourraient vendre du pétrole canadien aux québécois (aussi des canadiens). Nous pourrions acheter notre pétrole et faire rouler notre économie aussi bien qu’avec de l’électricité (à conserver impérativement pour nos -30C). POURQUOI PRÉFÉRONS NOUS TOUJOURS COURRIR APRÈS LE TROUBLE?

    Ceux qui en veulent de l’électrique, qu’ils se les paient eux-mêmes, sans NOS taxes et sans NOS subventions. Ceux qui en n’ont pas les moyens, ils peuvent continuer de rêvez (en 2035, je
    serais bien étonné que les Libéraux décident de subventionner TOUS les retardataires).

    -Réal

    • rtremblay dit :

      à LBM

      Ce n’est pas très compliqué à comprendre. Le pétrole des sables bitumineux est celui qui est le plus négatif pour l’environnement (le plus grand besoin en eau, scrapte le terrain ou l’extraction a lieu) et le plus dommageable pour la santé des travailleurs (émissions de COV). C’est le type de pétrole dont les coûts sont les plus élevés et le plus complexe à transporter (impossible de le transporter en bateaux proche de son lieu d’extraction. Qui voudrait d’une conduite sur son terrain.

      les compagnies pétrolières sont déjà aidés $$$ en masse.

      Même avec l’aide financière pour l’achat de mon VE j’ai payé plus cher quand on compare la catégorie. C’est un choix intéressant parce qu’après quelques années c’est plus économique.

      Pour encourager l’adoption de cette technologie il fallait que les gouv. supportent (bien que ce ne soit pas vraiment supporté par les gouv. tel que mentionné auparavant c’est la mise en place du marché Carbone qui a été le moteur de cette évolution). Mais d’ici qcq année ce ne sera plus nécessaire les prix des VE baissent et le marché du Carbone sera orienté vers d’autres projets.

      • lucbmenard dit :

        https://duberger.me/2022/05/09/hommage-au-roi-arthur%ef%bf%bc/#comment-421967

         »Ce n’est pas très compliqué à comprendre. Le pétrole des sables bitumineux est celui qui est le plus négatif pour l’environnement ».¹

        Une information lancée sans le sens critique nécessaire : ça veut dire quoi négatif à l’environnement ?
        Ce n’est pas compliqué à comprendre. Ce sont les conclusions de l’étude de Dan Welsby
        dont le titre est : Combustibles fossiles non extractibles dans un monde à 1,5 °C (ici : https://www.nature.com/articles/s41586-021-03821-8). L’étude utilise le modèle des systèmes énergétiques mondiaux pour évaluer la quantité de combustibles fossiles qui devraient être laissées dans le sol, à l’échelle régionale et mondiale, afin de permettre une probabilité de 50 % de limiter le réchauffement à 1,5 °C.

        NON EXTRACTIBLE ?

        Quel est le but de corréler des variables sans rapport : CO2 vs ∆T° ou d’émettre une hypothèse d’augmentation de la température de 1,5°C avec la production/consommation de produits pétroliers? Le problème du léger réchauffement ne pourrait-il pas autant sinon davantage être relié à la réduction de la couche d’ozone et au volcanisme, au relâchement du CO2 contenu dans les océans suite à leur réchauffement dû à la réduction de la couche d’ozone, le volcanisme terrestre et celui sous-marin, etc.?

        Depuis 2015, l’Accord de Paris et le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) ont chercher à centrer le débat sur les limites de réchauffement de 1,5 °C. Plusieurs scénarios ont été publiés, montrant l’effort supplémentaire requis pour limiter les émissions mondiales de CO2 à zéro net d’ici 2050 environ afin d’atteindre cet objectif.

        L’ENVIRONNEMENT AU CANADA

        Dans cette logique, les enjeux canadiens vis-à-vis de l’environnement seraient plus élevés vs la moyenne mondiale (respectivement de 58 % pour le pétrole et de 50 % pour le gaz) ou que celle des États-Unis, qui pourront ne laisser que 31 % de leur pétrole et 50 % de leur gaz dans le sol.

        Selon cette idée, le Canada devrait laisser 83 % de ses réserves de pétrole et 81 % de ses réserves de gaz dans le sol pour atteindre l’objectif de limiter le réchauffement à 1,5 °C. (Les hydrocarbures canadiens ont un contenu en carbone supérieur tout compte fait (il faut émettre plus de CO2 avec la technologie des sables bitumineux). Nos hydrocarbures sont  »dits » plus polluants, car ils nécessitent d’émettre plus de CO2 pour produire un baril de pétrole. Est-
        ce un problème environnemental que d’émettre du CO2, utiliser de la vapeur dans la technologie d’extraction et les procédés et le gaz naturel ? La Russie et la Chine en produisent et en utilisent abondamment il me semble.

        Pour certains, il y aura toujours ce CO2 lorsqu’il s’agira de trouver un coupable ou d’établir une relation impossible avec le léger réchauffement constaté depuis quelques années.
        Doit-on continuer de s’en soucier? Que penser de ceux qui l’utilisent pour se déresponsabiliser
        des vraies obligations versus l’environnement? Je pense que l’industrie pétrolière canadienne
        est en consciente et responsable.

        Selon la conclusion de l’étude, il faudrait faire comme s’il n’y avait pas de pétrole, ne pas l’exploiter, et, pire encore, se torturer l’esprit du fait de sa présence sur nos terres (du moins, terres en partage avec les communautés autochtones qui les occupent encore).

        Selon le ministère des Ressources naturelles du Canada, le Canada possède la troisième réserve prouvée de pétrole au monde, dont la plus grande partie se trouve dans les sables bitumineux. Les réserves prouvées de pétrole sont les réserves connues et récupérables
        dans les conditions économiques et technologiques actuelles. Le total des réserves prouvées est évalué à 171 milliards de barils, dont 166,3 milliards de barils se trouvent dans les sables bitumineux de l’Alberta. Le Canada compte pour 10 p. 100 des réserves mondiales prouvées
        de pétrole.

        Vraies raisons

        Si les seules vraies raisons pour ne pas les exploiter étaient plutôt la non rentabilité ou que le marché fut non favorable à une époque, car il est en train de changer. Le marché est en voie de redevenir favorable pour plusieurs raisons dont le prix en hausse du Western Canadian Select (WCS), un standard de référence pour les bruts lourds. Difficile de compétitionner avec les pétroles légers plus simples à extraire et nécessitant conséquemment moins de raffinage, mais ce n’est pas impossible; tout cela dépend davantage de la conjoncture économique régionale et mondiale que l’environnement. L’environnement doit garder sa place et ne pas se mettre en travers du développement et de la croissance économique du pays. Il en va de la santé des économies mondiales (dans un contexte de développement durable bien sûr).

        Un frein principal demeure, notre capacité d’expédition limitées au Canada et à l’étranger (inclus l’exportation). Pour un Canada globalement en santé, il faudra le plus rapidement possible en venir à réaliser les projets de pipelines déjà dans les cartons (expansion d’Enbridge, TransMountain, XL Keyston XL). Le raffinage n’étant pas un problème au Canada (Suncor à Sarnia On, St-John NB, Irving et le Projet de Belle Dune).

        Je pense que nous aurons tout intérêt à profiter de ce que la nature nous a donné, soit d’immenses réserves pétrolières et gazières pour nous enrichir individuellement et collectivement.

        ¹La production du pétrole bitumineux est  »dite » plus polluante que les sources conventionnelles, car pour séparer le bitume du sable, il faut y injecter de la vapeur. Ce procédé nécessite la combustion du gaz naturel pour produire la vapeur nécessaire. En tout, la production de pétrole et de gaz équivaut à 27 % des émissions canadiennes de GES.

      • Paul Auld - Phart dit :

        Bonsoir Maître Luc,

        En somme, votre expert onusiste demande à l’Occident de ne pas toucher aux richesses naturelles qui nous appartiennent et que nous sommes en mesure d’exploiter, pendant que la Chine en achète partout sans se soucier de la production du CO2, ni d’émissions polluantes.

        Quand la désindustrialisation nous aura affaiblis suffisamment, les Chinois viendront se servir, comme ils le font déjà en Afrique.

        Il y a quelques années, j’avais ajouté à mon cartable qui déborde, un procédé d’extraction d’hydrocarbures de sables bitumineux, ainsi que le(s) vaisseau(x) pour le faire en continu (en “batch” c’est trivial).
        Mon procédé fait appel au vide partiel pour réduire la demande totale d’énergie de chauffage dans l’extraction.

        Le développement coûterait plusieurs dizaines de millions, il y aurait un gain d’efficacité spectaculaire, mais les objecteurs de conscience, à la Pétrophobe, ne changeraient pas d’idée.
        Eux, ils veulent en découdre avec les démocraties occidentales prospères.

        Savent-ils seulement par quoi, les bonzes du « Forum économique mondial » veulent-ils les remplacer ?

        Tiens : avec mon projet tangible et structurant qui pourrait changer la donne technologique, est-ce que je me qualifierais à une subvention à la R&D du Fonds Vert ?
        Le Consortium Ouranos, ne fut-il pas soutenu par le Fonds Vert, dans sa quête de rien d’utile (seulement des simulations numériques, en veux-tu, en voilà) ?

        Le sémillant agronome méthaniste nous avait bien informés : « .. d’ici qcq année ce ne sera plus nécessaire les prix des VE baissent et le marché du Carbone sera orienté vers d’autres projets. ».
        Un jour, ce sera peut-être mon tour, ou dans une autre vie…

  64. rtremblay dit :

    RD = un autre argument fallacieux

    Est-ce que vous comprenez le principe des crédits carbones ?

    Vraisemblablement vous n’avez pas lu jusqu’à la fin l’article que je vous ai présenté.

    « Si on compare les chiffres aux subventions accordées à l’industrie du pétrole, c’est du petit change. Pour preuve, le Fonds Monétaire International (FMI) a estimé les subventions accordées directement et indirectement aux industries des énergies fossiles au Canada à une somme de $54 MILLIARDS, en 2017 uniquement. Ayoye ! Ça représente plus de $1097 dollars (en devises US!) pour chaque habitant du Canada, selon un article de La Presse. »

    • Reynald Du Berger dit :

      rtremblay vos « crédits de carbone » ça vient nourrir votre paranoïa verte ! Vous n’avez pas honte de terroriser des enfants ? Ils font des cauchemars à cause de VOUS ! et j’en ai marre de payer de ma poche vos délires 0% science et 100% émotions ? Je répète et svp pas de  » j’ai déjà répondu à gna gna gna « …. VOUS affirmez un RCA important ! PROUVEZ-LE ! Ras-le-bol de vos délires émotifs !

      • rtremblay dit :

        il s’inquiète peut-être pas mal aussi parce qu’il constate que leurs ainés ne font rien et continuent de nier le problème. Mais je ne pense pas que c’est par mes paroles ou mes écrits que je leur fait peur… (jamais mentionné catastrophe, apocalypse ou autres mots semblables). Bien au contraire je présente des pistes de solutions, des alternatives. Je les encourage à être dans l’action. Donc non je n’ai pas honte, bien au contraire.

      • Reynald Du Berger dit :

        rtremblay.
        « …et continuent de nier le problème.. »
        1- Définissez ce problème
        2- Prouvez que ce « problème » existe ailleurs que dans votre tête
        3- Si vous accusez l’action humaine comme cause, PROUVEZ-LE.

      • Paul Enkris dit :

        L’agronome méthaniste re-bombe son torse : « .. je présente des pistes de solutions, des alternatives. ».

        Comme la reclassification de déchets de toutes sortes en ressources énergétiques, plus haut sur cette page.
        Tous, y compris la méthanisation, au bilan net à peine positif, sinon compatible avec l’incinération destinée à réduire le volume de déchets à enfouir.

        La solution sous-jacente partout : plus de taxage gouvernemental et corporatif, ainsi que plus de réglementation pour effectuer la réingénierie sociale verte.

    • Paul Enkris dit :

      Aidez-moi Rejean.

      Les producteurs pétroliers, reçoivent-ils d’autres ristournes de gouvernements, que des crédits auxquels ont droit tous les producteurs canadiens ?
      Étalement des coûts d’immobilisations, crédits à la R&D, etc..

    • Paul E. Konom dit :

      Le verdict du méthaniste : « Si on compare les chiffres aux subventions accordées à l’industrie du pétrole, c’est du petit change. ».

      À cette petite différence près : Le pétrole fait tourner l’économie et carburer la société moderne (ce qui permet matériellement aux égarés des interludes de divagation), tandis que les subventions vertes plombent l’économie et introduisent des inefficacités composées à niveaux multiples (car artificielles, en contradiction avec le marché libre).

      À prouver que les pétrolières bénéficieraient de subventions spéciales et non pas d’abattements fiscaux ordinaires.

  65. rtremblay dit :

    Paul E…… nous dit : « plus de réglementation pour effectuer la réingénierie sociale verte. »

    Juste une question de GBS.

    Ben oui, je souhaite qu’il soit défendu d’aller porter sur votre propriété les rebuts de votre quartier. Il faut les recycler au lieu de les transporter dans un trou (site enfouissement). Les opérations et les équipements pour faire ce tri : Des Jobs crées pour une économie verte et durable… rien à voir avec une réingénierie sociale… trop de consommation de De Kuyper votre réflexion.

    En passant : la méthanisation n’est qu’une alternative parmi tant d’autres à valider par une étude de scénarios technico-économiques avant sa mise en place.

    • Paul P. Rudent dit :

      Le méthaniste commence enfin à comprendre les vrais enjeux : « Ben oui, je souhaite qu’il soit défendu d’aller porter sur votre propriété les rebuts de votre quartier. Il faut les recycler au lieu de les transporter dans un trou (site enfouissement). ».

      Donc, il convient que les déchets doivent être considérés dans le contexte d’une disposition / débarras, les plus efficaces possible et pas du tout en tant que ressource énergétique qui peut résoudre la pénurie causée par une électrification des transports mal ficelée, comme il le prétendait.

      Ensuite il “name-droppe” la technologie dont la maîtrise lui échappe : « Les opérations et les équipements pour faire ce tri : Des Jobs crées pour une économie verte et durable… ».

      Si jamais ses tis-namis à l’Ouranos voulaient en apprendre plus sur ce sujet, ils n’auraient pas à voyager bien loin pour recevoir un cours approfondi sur “the DOs & the DONT’s” pertinents à tous les aspects de la manutention, tri, broyage et les autres moyens de traitement de déchets de toutes les sortes, avant la disposition.

      Assez récemment on m’avait demandé de New York, de concocter un système destiné à remplacer quelques centaines de jobs de l’économie verte. Celle d’ouvreurs / déchargeurs de sacs de rognures de jardin, par de la machinerie automatisée. Exit 40 jobs par ligne de compostage. Dans plusieurs centres urbains, à travers les USA.
      Pas nécessairement de quoi être fier – enlever leur gagne-pain aux pauvres gars sans trop d’instruction, mais les propriétaires allaient le faire de toute façon, bien qu’ils ne savaient pas comment s’y prendre.

      Après le décès de mon partenaire qui faisait tout le démarchage, je n’ai pas continué jusqu’à la concrétisation, “because the mob”.

      Peut-être les jobs sont vertes dans cette industrie, mais invariablement, le monde interlope est présent et veille au grain.
      Mon copain italien avait depuis des années ses entrées auprès de la Famiglia de New York, il m’avait assuré que nous ne craignions rien en proposant une solution inédite au problème bien défini par la direction à Staten Island. En quelque sorte nous allions remplir une commande.
      Le développement d’une technologie présente des écueils et les bonnes dispositions du client peuvent changer pour toutes sortes de raisons.

      En réalité, je n’ai pas l’étoffe d’un vrai consigliere tecnico e legale. Auprès du prof c’est différent, car il est infiniment bienveillant.

      Je tiens beaucoup à mon flasque et à ma De Kuypaire.

  66. rtremblay dit :

    RD écrit :

    1- Définissez ce problème
    2- Prouvez que ce « problème » existe ailleurs que dans votre tête
    3- Si vous accusez l’action humaine comme cause, PROUVEZ-LE.

    Déjà répondu à ces trois questions. Tant que vous serez juge et partie, je me limiterai à répondre à nouveau la même chose. Tant que vous ne présenterez pas votre grille d’analyse, je me limiterai à répéter la même chose qui j’ai répondu maintes et maintes fois dans le passé.

    Dans la préparation de tout examen, le répondant a le droit de savoir les sujets qui seront questionnés, le type d’examen, la pondération de chacune des questions.

    • Reynald Du Berger dit :

      RTREMBLAY « 1- Définissez ce problème
      2- Prouvez que ce « problème » existe ailleurs que dans votre tête
      3- Si vous accusez l’action humaine comme cause, PROUVEZ-LE.

      Déjà répondu à ces trois questions. »

      FAUX ! Montrez-nous vos réponses ! copier coller ? allez !
      VOUS affirmez VOUS avez le fardeau de prouver VOTRE affirmation.
      MOI je DOUTE de VOS affirmations, je n’ai AUCUN fardeau de preuve.

    • Paul N. Kult dit :

      L’agronome méthaniste nous éclaire sur le modus operandi des usines à diplômes au rabais : « Dans la préparation de tout examen, le répondant a le droit de savoir les sujets qui seront questionnés, le type d’examen, la pondération de chacune des questions. ».

      En a-t-il fréquenté, une usine à diplômes ? S’est-il rendu jusqu’au bout ?

      Il existe d’autres institutions de haut-savoir où l’on pose la question sans la prédigérer et l’élève décide par lui-même quels outils il doit utiliser pour résoudre le problème, quand-même en rapport avec la matière enseignée.
      Comme dans la vraie vie, quand on travaille pour une vraie entreprise qui doit produire des vrais résultats pour survivre et prospérer.
      Évidemment, quand on a la chance de “travailler” pour l’Ouranos…

      Dans les dites institutions de haut-savoir sérieuses on accueille les nouveaux étudiants en leur disant : regardez à gauche, ensuite à droite – ces voisins ne seront plus là au bout du parcours, dans quatre ans.

      Au fait, l’alter-égo de Rejean, son frère siamois Jean-Luc dit Youppi, prétendait avoir étudié en génie agroalimentaire.
      Quel pourcentage de la matière a-t-il engrangé avant de décider d’aller voir ailleurs ?

      Qui sait, le méthaniste est habilité peut-être déjà à l’apposition de sa signature convoitée sur le mémorandum de Clintel.

  67. rtremblay dit :

    demandez lui qu’il nous explique vos critères puisque vous collaborez depuis longtemps

    • Reynald Du Berger dit :

      rtremblay. 1- Définissez ce problème
      2- Prouvez que ce « problème » existe ailleurs que dans votre tête
      3- Si vous accusez l’action humaine comme cause, PROUVEZ-LE.

       » Déjà répondu à ces trois questions. »

      FAUX ! Montrez-nous vos réponses ! copier coller ? allez !
      VOUS affirmez VOUS avez le fardeau de prouver VOTRE affirmation.
      MOI je DOUTE de VOS affirmations, je n’ai AUCUN fardeau de preuve.

    • Reynald Du Berger dit :

      rtremblay J’ai été professeur d’université et j’ai formé plus de 1 millier d’ingénieurs qui créent de la richesse collective . J’ai été professeur invité aussi dans trois grandes écoles d’ingénieurs à Nancy (France) . À l’oral, je savais démasquer et rabrouer les rares mauvais élèves qui tentaient d’éluder ou de contourner mes questions avec des bla bla bla hors sujet ou comme vous faites « j’ai déjà répondu à gna gna gna .. » Alors vous ne me la ferez plus… et avant de poursuivre plus loin je vous pose ces questions claires qui demandent des réponses claires:
      1- Affirmez-vous qu’il existe un réchauffement climatique ?
      2- Si oui combien de degrés de plus aurons-nous en 2100 ?
      3- Comment arrivez-vous à votre réponse à 2 ? (sensibilité climatique ?)
      4- L’activité humaine est-elle un facteur important qui cause ce réchauffement ?
      4- Si oui, combien important en % ?

      Voilà… je ne publierai aucun de vos commentaires avant que vous n’ayez répondu à ces questions ou que vous n’ayez admis que vous ne pouvez pas y répondre. .. et svp pas de nounours polaires sur des glaçons à la dérive, de glaciers fondants, de ya de plus en plus de bla bla bla.. ou de le GIEC a dit que … On veut vos propres mots.

  68. Reynald Du Berger dit :

    rtremblay. relisez svp et répondez et vous serez publié promis !

  69. lucbmenard dit :

    Bonjour M. Du Berger,

    J’ai lu cet article* que je pense tout le monde devrait lire. On explique ce qu’est un intellectuel par rapport à un idéologue. Les intellectuels, selon l’auteur de l’article qui cite le philosophe Julien Benda, sont des libres penseurs qui basent leurs opinions sur des faits, alors que les idéologues mettent leur sens critique et leur liberté de pensée et de parole au service d’un camp.

    Le philosophe cité en exemple accusait les intellectuels de son époque – tant ceux de gauche que ceux de droite – d’avoir abandonné le monde des idées pour embrasser des idéologies. Ce ne sont pas de vrais libres penseurs, ce sont des soldats, qui attaquent toujours le camp d’en face et défendent toujours leur camp, même si celui-ci a tort. Il semble que les hommes dont la fonction est de défendre les valeurs éternelles et désintéressées, comme la justice et la raison, ont trahi cette fonction au profit d’intérêts pratiques. De là mon titre, ci-dessous :

    Le soldat

    Je pense que M. Tremblay restera campé sur sa position. Il y croit trop pour cesser de la défendre.
    Connaître la vérité importe peu, il suffit de croire ou penser croire que notre idée est bonne ;
    si vous le laissiez faire, il continuerait d’argumenter à l’infini (même si c’est faux). Comme seuls
    les idéologues savent le faire. Voici un exemple (il y a en d’autres que je pourrais citer dans des écrits qui le trahissent :  »Je ne prétends pas que les VE vont solutionner toutes la problématique du RCA, mais JE CROIS que c’est une des façons parmi une panoplie. »
    Je lui ai déjà répondu, comme je le fais habituellement : je ne peux pas vous empêcher d’aimer (croire) l’hypothèse de votre choix. Je l’ai informé que j’en connaissais d’autres. Est-il allé voir?
    Il peut continuer de vous suivre en auditeur libre, dans l’arrière scène, en présence virtuelle,
    comme vous le lui avez suggéré. Il doit d’abord répondre à ces questions, je suis d’accord.
    Il faut qu’il fasse l’exercice. Il doit répondre pour éclaircir le doute qui vous (nous) habite.

    Bravo, beau travail!

    Je n’aurai pas droit à ma ballade. C’est pas grave. Les photos serviront de preuve. D’ailleurs MLW et son amie dansaient lorsqu’elles présentaient la version du moteur thermique des automobiles GM, la Spark.

    Comment on le devient ?

    Hier, citant l’étude de Dan Welsby (ici: https://duberger.me/2022/05/09/hommage-au-roi-arthur%ef%bf%bc/#comment-421967), comme il m’arrive trop souvent à propos de ce sujet des changements climatiques (sic), j’avais davantage l’impression de m’imprégner d’une idéologie
    que de lire un article scientifique (pourtant revu, corrigé et paru dans la revue Nature).
    Pourquoi ai-je souvent cette impression depuis le début de cette saga sur les changements climatiques (sic)? Il semble que plusieurs intellectuels scientifiques aient adhéré à une idéologie dont le seul but est de contrôler la population mondiale (incluant ses dirigeants), otages communs d’un faux problème, pour les amener à faire une guerre aussi inutile qu’impossible tant ce problème n’existe pas ou, comme vous le disiez, est dans leur tête plutôt que dans la réalité.

    Le chroniqueur et journaliste résume l’auteur disant :  » L’obligation première d’un intellectuel, n’est pas de faire de la politique, d’entrer dans « les ordres » et de défendre bêtement les intérêts de son parti ou de son camp, C’EST D’ÊTRE VIGILANT. Il poursuit lui-même en donnant ces exemples : tu ressentais une certaine sympathie pour l’idéologie communiste et tu apprends que le régime qu’il t’arrivait souvent de défendre publiquement envoie des milliers de personnes dans des camps de rééducation? Tu dénonces ce régime ! Tu es républicain et tu vois qu’un fou a pris le contrôle du parti que tu célébrais ? Tu le dénonces ! Tu ne mets pas ton sens critique au service d’une idéologie, quelle qu’elle soit… Bref, tu fais comme Camus, pas comme Sartre !  »

    LA TENTATION DES EXTRÊMES

     »Où sont les vrais intellectuels, aujourd’hui ? On a de plus en plus de soldats, et de moins en moins de gens qui pensent librement. Voilà pourquoi les extrêmes montent. Autant à gauche qu’à droite.
    Les idées extrémistes te libèrent de la terrible responsabilité de penser par toi-même. Comme les religions, les idéologies extrémistes, que ce soit le Wokisme ou l’idéologie Libertarienne, apportent des réponses toutes faites aux questions que tout citoyen se pose au cours de sa vie.
    Pour les uns, le mot magique est « minorité ». Pour les autres, c’est « liberté ». Tout, chaque décision qu’un État doit prendre, doit être jugé à la lumière de ce mot. Les idéologues ne pensent pas. Ils ne réfléchissent pas. Ils croient. Comme des curés. Voici pourquoi Julien Benda disait qu’ils étaient des traîtres. Car ils trahissaient leur fonction première. »

    LES GARDIENS ONT ABDIQUÉ

     »Quatre-vingt-quinze ans après sa parution, l’essai de Benda est toujours aussi pertinent, aussi essentiel, aussi courageux. Car notre époque ressemble beaucoup à l’époque où La trahison des clercs a été publié. Le ciel des idées s’assombrit. Les nuages s’accumulent. De plus en plus de gens que l’on croyait intelligents et éclairés sont tentés par les sirènes de l’idéologie. Les gardiens de la culture ont abdiqué. Les gardiens du savoir ont abdiqué. L’université n’enseigne plus les échanges et les confrontations d’idées, mais la censure ! Ce n’est plus le savoir qui est important à l’université, c’est le ressenti ! L’émotion ! Selon le chroniqueur, l’heure est grave. Plus que jamais, il faut des gens qui n’ont pas peur de penser à contre-courant de leur camp. »

    J’essaie de faire la part des choses quand je m’exprime à propos de la théorie du Dr Peter L. Ward. Je sais que si je le cite ou le prend en exemple, je dois accepter d’être critiqué, car toute théorie demeure critiquable. Il a lui-même créé l’organisme Science is Never Settled, une organisation à but non lucratif dont le but est d’éduquer le public sur la façon dont la science est faite, comment la science peut améliorer la sécurité publique en ce qui concerne les risques naturels, et comment la science est nécessaire pour éclairer les questions de politique publique dans un monde de plus en plus technologique. Ici: https://scienceisneversettled.com/

    *une article écrit par R. Martineau dans le JM du 2022-07-19 (à lire, le livre de Julien Benda : la trahison des Clercs) dont je reproduis presqu’entièrement le texte qui m’inspire au plus haut point.
    ici: https://m1.quebecormedia.com/emp/emp/trahison_clercsae18672d-9954-4074-af44-dc84d860bb99_ORIGINAL.jpg

    ** DERNIÈRE HEURE : une dérap. de l’idéologie absolue et sa solution inévitable, le vélo, faire une piste (autoroute) de vélos juste en face de la sortie d’ambulance d’un hôpital. D’ailleurs la mairesse de Montréal est mise en demeure en rapport à ce controversé projet du Réseau express vélo.
    On s’approche tranquillement de la folie…

    • Reynald Du Berger dit :

      lucbmenard. Vous comprenez maintenant pourquoi je ne publierai les commentaires de rtremblay qu’après qu’il aura répondu à mes questions claires avec des réponses PERSONNELLES et claires et non pas  » je vous ai déjà répondu bla bla bla … » ou en me « garochant » des liens qu’il n’a pas lus ou s’il les a lus, ne les a pas compris. Il a aussi aussi le choix de répondre  » je ne peux répondre ou n’ai pas les informations nécessaires pour répondre à cette question parce que….  » On attend donc les réponses ou aveux d’incapacité de répondre de la part de rtremblay avant de l’autoriser à publier des commentaires sur le sujet des changements climatiques. On ne la fait pas à un vieux prof comme moi en tentant d’éluder la question ou en tentant de la contourner.

    • Reynald Du Berger dit :

      rtremblay J’ai été professeur d’université et j’ai formé plus de 1 millier d’ingénieurs qui créent de la richesse collective . J’ai été professeur invité aussi dans trois grandes écoles d’ingénieurs à Nancy (France) . À l’oral, je savais démasquer et rabrouer les rares mauvais élèves qui tentaient d’éluder ou de contourner mes questions avec des bla bla bla hors sujet ou comme vous faites « j’ai déjà répondu à gna gna gna .. » Alors vous ne me la ferez plus… et avant de poursuivre plus loin je vous pose ces questions claires qui demandent des réponses claires:
      1- Affirmez-vous qu’il existe un réchauffement climatique ?
      2- Si oui combien de degrés de plus aurons-nous en 2100 ?
      3- Comment arrivez-vous à votre réponse à 2 ? (sensibilité climatique ?)
      4- L’activité humaine est-elle un facteur important qui cause ce réchauffement ?
      4- Si oui, combien important en % ?

      Voilà… je ne publierai aucun de vos commentaires avant que vous n’ayez répondu à ces questions ou que vous n’ayez admis que vous ne pouvez pas y répondre. .. et svp pas de nounours polaires sur des glaçons à la dérive, de glaciers fondants, de ya de plus en plus de bla bla bla.. ou de le GIEC a dit que … On veut vos propres mots.

  70. rtremblay dit :

    Même si je suis pas certain que ma réponse sera évalué honnêtement et de manière suffisamment détaillée, je suis en train de produire cette réponse que je vous transmettrai.

    Je vais la faire valider par le biais d’un spécialiste de mon choix. Ceci va peut-être occasionner des délais de quelques semaines.

    • Reynald Du Berger dit :

      rtremblay « Je vais la faire valider par le biais d’un spécialiste de mon choix. »
      Dommage, on aurait aimé avoir du premier cru… du pur rtremblay , de la première mouture… et non du filtré, corrigé… on aurait pu tester votre maîtrise scientifique de la question climatique. Mais vous avez choisi de vous faire aider… ce n’est pas très honnête. Vous allez donc nous fournir la pensée climatique de celui que vous considérez spécialiste. Vous avouez donc ainsi ne pas connaître grand chose sur ce sujet. C’est un premier pas.

      « Ceci va peut-être occasionner des délais de quelques semaines. »
      Votre spécialiste a vraiment le cerveau lent. Bon.. on va attendre l’opinion de votre spécialiste à défaut d’avoir la vôtre.

    • Paul X. Pert dit :

      Cher Rejean,

      J’attends toujours votre appel.

      Quand vous avez annoncé votre intention de vous faire aider avec votre dissertation – « Je vais la faire valider par le biais d’un spécialiste de mon choix. », je me suis dit : sage décision de reconnaître ses limites et tu dois mettre ton biais à sa disposition, quand l’ami Rejean te le demandera.

      Bien que je sois sur la liste de paie de l’Exonne, administrée par le prof, je suis prêt à prendre un congé sabbatique et je vous ferai un prix d’ami.
      Vous devrez quand-même m’offrir une prime par rapport à mes honoraires que je facture au prof pour les avis climato-septiques. Bien entendu, le degré de mon impartialité dépendra de l’importance de la surprime.

      Nous commençons quand ?

      NOTE : Hier, vers 18h30, dans le stationnement d’un Canadian Tire dans la Couronne nord de Montréal, pendant que j’enchaînais ma monture à pédales au poteau, je me suis fait surprendre par le bruit silencieux, particulièrement sournois d’un véhicule électrique qui se garait à côté. Un peu moins à mon âge, mais j’ai toujours l’ouïe d’un chien et j’entends au delà de 22,000 Hz.
      Si l’élégante Bolt grise en question vous appartient, vous devriez faire vérifier le bobinage du moteur, car mon oreille me dit que l’isolation laisse à désirer. Nous ne voudrions pas vous perdre par grands froids, que ce soit à cause de la batterie ou d’un court-circuit au moteur.
      L’individu d’apparence austère au volant, était ce vous, Rejean ?
      Nous pourrions nous rencontrer dans la section jardinage du même Canadian Tire pour discuter les détails de mon contrat, comfortablement assis sur les poches d’engrais de caca de poules déshydraté.

  71. PierreL. dit :

    Bon est-ce qu’enfin je vais savoir ce qu’est la 2 ième loi de thermodynamique ?
    Votre spécialiste ( surement en climatologie) pourra-t-il l’expliquer pour le commun des mortels?
    J’attends avec impatience votre réponse,

    • Reynald Du Berger dit :

      PierreL. Allez sur google et entrez ceci : deuxième – ou 2ième – loi de la thermodynamique … ou bedon … inscrivez-vous comme j’ai fait en 1962, à un programme de formation universitaire en génie.

  72. lucbmenard dit :

    https://duberger.me/2022/05/09/hommage-au-roi-arthur%ef%bf%bc/#comment-422771

     »Même si je suis pas certain que ma réponse sera évalué honnêtement et de manière suffisamment détaillée, je suis en train de produire cette réponse que je vous transmettrai. »

    Le minimum que l’on puisse dire est que ce genre d’attitude en dit long sur ce qui s’en vient. Ce mauvais comportement en fait dit TOUT.
    Ça veut dire quoi valider? Dont la forme n’est entachée d’aucune cause de nullité. Cela signifie
    que si la réponse n’est pas conforme à ce que je pense, je la refuserai (même si ça m’a coûté
    1000 $ ou plus).

    Je fais vous faire un aveu monsieur Tremblay. Faite attention lorsque vous vous exprimez. Votre style révèle davantage sur votre personnalité que sur le contenu informatif de vos messages
    (que vous essayez de transmettre). Vous êtes démasqué. Vous aurez fort à faire pour remettre
    la pâte à dents dans le tube. Si vous ne comprenez pas, j’utiliserai d’autres analogies pour que
    vous compreniez.

    Je vous recommande de regarder ou faire regarder par ce quelqu’un de votre ou vos choix, votre ou vos  »pairs » si vous voulez, s’il n’y aurait pas d’autres hypothèses et théories qui expliqueraient de manière plus complète, correcte et cohérente votre problème. Pas nécessaire de faire écrire un roman à votre consultant et piger ce qui fera votre affaire. Épargnez lui ce travail en lui faisant lire ce qui suit.

    S’il a ou non trouvé la recette pour expliquer le réchauffement et comment le CO2 peut retenir toute
    cette chaleur qui nous tombe dessus depuis un certain temps, SVP, dit-lui ou leur de consulter l’un
    de ces sites suivants avant (un indice : ce n’est pas BET-OZONE.com). Lisez aussi d’où provient
    l’argent pour payer la cagnotte.

    (https://whyclimatechanges.com/challenge/ ; https://whyclimatechanges.com/press-releases/geophysicist-issues-10000-challenge/
    https://whyclimatechanges.com/press-releases/email-challenge/

    En plus, il pourrait se mériter une rondelette somme $$$ au lieu des quelques $ payés de votre part.

    Merci,

    • Reynald Du Berger dit :

      lucbmenard rtrembaly sait très bien que je connais les réponses aux questions que je lui pose « poser la question c’est y répondre » Comme tous les alarmistes il est et restera toujours incapable de prouver un lien de causalité SIGNIFICATIF entre réchauffement et activité humaine. Et il AFFIRME q

      • rtremblay dit :

        Les gens qui sont si intelligents qu’ils savent ce que je pense de ceci ou cela devraient douter plus… de leur certitude….

        « sait très bien que je connais les réponses aux questions que je lui pose  » : R: pas certain et de plus il y a des vrais spécialistes de la question du ECS (que je suis en train de lire de manière plus détaillée qu’auparavant).

      • Paul X. Pertenklimat dit :

        Monsieur Tremblay retourne aux sources : « .. il y a des vrais spécialistes de la question du ECS (que je suis en train de lire de manière plus détaillée qu’auparavant). ».

        Je suis content que maintenant vous relisiez mes écrits avec attention.

        Alors, nous commençons quand à travailler sur la dissertation ?

    • rtremblay dit :

      TMAG a continué de monter après 1998….M. Ménard

      en relisant votre post, je constate les nombreuses fois ou vous ramener le débat à un niveau personnel au lieu de s’en tenir au fait.

  73. lucbmenard dit :

    https://duberger.me/2022/05/09/hommage-au-roi-arthur%ef%bf%bc/#comment-424030

    Les faits sont qu’il n’y a pas de lien. Pourquoi ne pas commencer à douter de vos hypothèses ou théories ? Voir ci-dessous.

    Parce que la personnalité de quelqu’un peut aussi évoluer : Je vais vous aider (ci-dessous)

    Bonne fin de journée,

  74. rtremblay dit :

    svp M. Ménard présentez nous les donnés de TMAG jusqu’à 2021….
    Sinon je le ferai pour vous 🙂

    • lucbmenard dit :

      M.

      C’est vous qui affirmez un réchauffement anthropique relié au CO2.

      M. Du Berger vous a demandez de répondre à des questions. Je recommande également qu’aucun commentaire ne soit publié avant que vous n’ayez répondu à ses questions ou que
      vous n’ayez admis que vous ne pouvez pas y répondre.

      J’accepte de répondre cette fois pour vous donner une autre chance (voir ci-dessous).

      https://pbs.twimg.com/media/FYRt0sHWAAUNWA5?format=jpg&name=medium

      Bonne journée,

      • Paul Probonobo, Esq. dit :

        La tétine du pédagogue étant toujours attirante pour lui, Mr. Bémol fesse sur le Pétrophobe en détresse : « M. Du Berger vous a demandez de répondre à des questions. Je recommande également qu’aucun commentaire ne soit publié avant que vous n’ayez répondu à ses questions ou que vous n’ayez admis que vous ne pouvez pas y répondre. ».

        En avocat pro bono de l’infortuné agronome méthaniste, je me permets de rappeler ceci au zélé metteur à l’index : À vaincre sans péril on triomphe sans gloire !

      • Reynald Du Berger dit :

        à vaincre sans péril………….. on triomphe quand-même.

      • rtremblay dit :

        Avec la ligne en noire de votre figure M. Ménard : il me semble que ça devient plus claire que VOTRE théorie (celle de M. Ward) a quelques failles. Il faut se méfier des marches d’escalier autant que des cerises cueillies… même si c’est en pleines saisons estivales 🙂

        Mais si vous pouviez la résumer en quelques lignes la Ozone Déplétion… Pour l’instant ça ne me semble pas très solides d’autant plus que vous n’avez pas répondu aux points émis par Guillaume.

      • Reynald Du Berger dit :

        rtremblay.  » autant que des cerises cueillies  » Vous et vos amis disciples de la secte … écoutez les médias… vous venez de tenter de nous en « ramasser une crisse de grosse cerise !!! « …… les feux de forêts en France !!!! »….zavez pas honte ?

  75. rtremblay dit :

    https://duberger.me/2022/05/09/hommage-au-roi-arthur%EF%BF%BC/#comment-424841

    toujours aussi laconique 🙂

    Qu’elle type de service de révision offrez vous :
    Avocat (auquel cas il me semble que vous ne pouvez parler au non de RD en même temps)

    ingénierie-scientifique : avez les diplômes pour appuyer votre candidature. Je recherche un spécialiste avec une maîtrise ou un doctorat en science dans un domaine proche de la climatologie.

    De plus comme je veux m’en tenir au fait et ne pas m’éparpiller… je recherche un réviseur qui va m’aider dans la concision (à date ce n’est pas une caractéristiques que j’ai retrouvé dans vos textes).

    Mais bon même si je pense que vous partez avec 2 prises contre vous … mentionnez moi votre CV.

    en ce qui concerne une possible rencontre en Bolt : nous sommes plusieurs milliers de propriétaires de cette marque et je suis assez campagnard…..et mon passage est plutôt silencieux.

    Note : Je posterai prochainement un article d’un universitaire Québécois (mathématicien) qui s’est justement penché sur la question du ECS (environnemental climate sensivity) récemment. Vous pourriez m’en faire un résumé de 2-3 paragraphes pas plus et ce sans émettre d’opinion !!

    • Reynald Du Berger dit :

      rtremblay.  » mentionnez moi votre CV. »
      bien avant le cv de Paul ou du mien… nous vous avons posé des questions claires et nettes suite à votre affirmation d’un RCA dominant et catastrophique si on ne fait rien. (dont continuer de conduire nos autos thermiques)
      Peu importe qui nous sommes, nous vous demandons de prouver vos affirmations. Pas besoin d’avoir un PHD pour vous demander de rendre des comptes sur VOS affirmations. Considérez-nous comme disons des journalistes qui allons publier vos réponses dans notre journal.

      • rtremblay dit :

        j’échangeais avec Paul pour avoir son CV puisqu’il s’est offert comme réviseur….

        https://duberger.me/2022/05/09/hommage-au-roi-arthur%EF%BF%BC/#comment-423972

        Par ailleurs RD, je comprends que vous êtes impatients. Mais cette fois ci je vais prendre le temps de réfléchir à la question du ECS et de fournir une réponse vraiment plus détaillée.

        Pas nécessairement celle que vous souhaiteriez du genre : « Aucune possibilité d’estimé TMAG pour 2100 » dites moi si j’interprète mal vos réflexions !!!

        Note : Je sens déjà votre biais d’interprétation de ma réponse puisque je dois « rendre des comptes » AVANT d’avoir fournie mes réponses et surtout d’élaborer ce qui appuient celles-ci.

      • Reynald Du Berger dit :

        rtremblay…. Je vous ai posé qq questions SIMPLES et claires. Vous avez besoin de faire des fouilles google longues, pénibles de plusieurs jours avant de me répondre …et par dessus de marché, avant de publier votre réponse sur mon blog, pas Radio-Canada, mon blog, pour vous assurer que vous ne perdrez pas la face, votre réputation et crédibilité, vous voulez vous assurer de l’aide (pas révision, aide) d’une personne dont vous exigez le CV avant de lui conférer le droit de vous aider à répondre a mes questions simples. Ais-je bien compris ? Paul.. ça vous rappelle pas l’agronome de Green Acres (les Arpents Verts) monsieur Kimball ? devait réfléchir une semaine avant de dire à M. Douglas que son maïs était sec à cause de la sécheresse ? …

      • Paul X. Pertenklimat dit :

        Monsieur Rejean,

        En tant qu’agronome émérite vous devriez savoir que : Professionnel “A” ≠ Professionnel “B” .
        On n’est pas dans le marché de commodités.

        Le C.V. – on demande ça aux sous-fifres, pas aux ténors du Barreau.

        Ceux là, on les contacte, que dis-je – on les sollicite, sur le seul mérite de leur réputation. Et on paie sans rechigner.

        Avec moi : c’est à prendre ou à laisser !

      • Paul O. Gebés dit :

        Le professeur sollicite mon opinion juridique : « Paul.. ça vous rappelle pas l’agronome de Green Acres (les Arpents Verts) monsieur Kimball ? ».

        Je réponds (en pro bono) : Ils sont tous les deux agronomes et ont la lourde responsabilité d’assurer l’alimentation de l’humanité.

        Hank Kimball, fut formé à l’ancienne : la “cow manure” devait rapidement retourner aux champs pour ne pas empester la résidence et pour nourrir les cultures.

        Rejean Tremblay, un moderniste auto-investi de responsabilités durables et circulaires : chérit la bulshite, il la conserve, la méthanise et en nourrit abondamment ses congénères.

        Au temps des Arpents verts, la deuxième moitié des années ‘60, la population mondiale progressait lentement pour dépasser les 3.5 milliards et son GBS cumulatif se portait plutôt bien.

        Aujourd’hui, nous sommes deux fois plus nombreux, notre troupeau compte 7.75 milliards de têtes et la bulshite verte, nous en redemandons toujours davantage.
        Courtois et prévenant, l’agronome méthaniste oblige.

        Le GBS sain, terre-à-terre des cultivateurs d’antan n’existe plus. Il fut remplacé par la probité en connaissances transversales de la populace citadine, bien servie par les Rejeans Tremblays de ce monde.

  76. lucbmenard dit :

    https://duberger.me/2022/05/09/hommage-au-roi-arthur%ef%bf%bc/#comment-424976

    Pro qui ?

    En ce qui me concerne, peu importe le montant $, je refuserais de faire le contrat.
    1) car je n’ai pas de doute quant à la validité de la théorie (hypothèse) du Dr Ward; 2) de crainte que cela entache ma crédibilité professionnelle; 3) n’imaginez (pensez) même pas une seconde que je puisse être son avocat.

    Bonne journée,

    -Bono (il s’appelle Paul en plus…)

    *Suggestion de livre (été) : La trahison de Clercs, Éd. les cahiers rouge (Grasset)

    • Paul Probonobo, Esq. dit :

      Monsieur Luc Bémol,

      Un peu plus haut vous avez tenté de débaucher le spécialiste que M. Tremblay aimerait s’adjoindre, c’est à dire votre serviteur, en l’appâtant avec l’offre de 10,000 $ que M. Ward met à la disposition d’un effet-de-serriste particulièrement convaincant : « .. il pourrait se mériter une rondelette somme $$$ au lieu des quelques $ payés de votre part. ».

      Mais qui parlait de seulement « quelques $ » ?
      Par ailleurs, rien ne dit que mon client ne s’en prévalasse éventuellement pour mitiger ses dépenses.

      Voyez-vous, même au tarif d’ami de 6.99 $/minute pendant 3 semaines, je contemple une Bolt pour l’expert putatif de M. Tremblay.

      Un prix d’ami (une aubaine), par rapport aux tarifs du dernier centile de porteurs de toge québécois :
      “Combien coûte un avocat ?”
      https://plus.lapresse.ca/screens/1a0f8af2-005a-4618-b37a-9982aa113943%7C_0.html

      Votre souci de garder sans tache l’hymen de votre « crédibilité personnelle » vous honore, mais pensez-vous sérieusement que mon client se tournerait vers vous, ne serait-ce qu’au prix d’une balade « d’une semaine minimum » dans sa Bolt d’amour ? Tout ce temps à écouter vos litanies ozonales.
      Il serait dévoré vif par les moustiques, pendant que vous sueriez sous une tente sur sa dissertation capitale. Du quel fractile de la profession vous réclamez-vous ?

      Au terme du contrat “durable et circulaire” de M. Tremblay, je reviendrai dans le giron payant de l’Exonne et je vous déposséderais du titre de commentateur préféré du prof que vous auriez porté dans l’intérim.

      Dans la vie il faut être flexible et un hymen ça se recoud facilement. Surtout chez un avocat.
      Imaginez : une Chevrolet Bolt rutilante pour bibi, dotée d’un rack à vélo permanent pour parer aux pannes de jus mortelles en hiver.

      Salutations jurisprudentes,
      Paul Probonobo, Esq.

      • lucbmenard dit :

        Maître du Kuyper,

        Je constate que des  »bizarreries », il y en a des deux bords. Vous trouver sympa de vous prendre pour un autre (comme un dragking ou une dragqueen)?

        Je serais bien surpris qu’il embauche quelqu’un qui ne sait faire la différence entre les organes sexuels mâles et femelles ( »Hymen », c’est à l’intérieur des organes des femmes.). En m’exprimant selon ces termes, vous auriez déjà vous-mêmes l’Hymen…rupturé.
        Avec toutes ces âneries (bs) que vous lui servez jour après jour ! Comme on dit : Avec des « amis » comme ça, pas besoin d’ennemis…

        Je pense qu’il recherche quelqu’un possédant la qualité d’écriture concise (qui ne signifie pas être à court d’arguments scientifiques). Malheureusement, il vous a déjà exclus pour cette raison et je ne suis pas disponible. SVP, dites à votre client  »éventuel » qu’il devra lui-même écrire son essai.

        Dans l’hypothèse qu’il retienne vos  »services », ce qui m’étonnerait, vous devenez  »en principe » la personne à contacter puisqu’il vous habilite à vous exprimer en son nom; chose que vous faites déjà bien pour les autres. Incidemment, vous en faites une spécialité ?

        Encore une fois, selon les  »informations », je ne pense pas que vous vous qualifiez, mais je peux me tromper, car les spécialités recherchées se trouvent rarement chez un même individu : avocat, de toute évidence vous n’êtes pas (vous saurez pourquoi plus loin), la climatologie, même si vous connaissez un peu les nuages, je demeure septique; les mathématiques, c’est une force, mais plus que celle de RT (?). Et l’on sait comment les mathématiques, plus que la Physique, sont ESSENTIELLES pour résoudre son problème. S’il veut s’adjoindre les services d’un mathématicien, il n’y a qu’une seule personne à qui penser, c’est-à-dire VOUS.

        En ce qui me concerne, je ne b_ pas pour passer le temps. Je ne suis pas intéressé point.
        Le monsieur est  »bucké » *. Il ne semble pas vouloir avancer. S’il pense que je vais résumer
        pour lui deux ou trois paragraphes de la précieuse science de l’O3, il se trompe royalement.
        C’est à lui à faire l’effort de compréhension nécessaire. Et vous qui voulez l’aider! On sait bien, entre gens d’armes…

        Selon des confrères de la noble Profession, c’est un déshonneur que de réclamer son dû à ce taux dérisoire (franchement, 6,99$); c’est inacceptable ; impensable voilà le mot. S’il ne recommande pas votre radiation, c’est qu’il croit encore pouvoir protéger le peu qui lui reste, l’impact du rayonnement IR sur le réchauffement; c’est du moins ce prétend votre client (sic). Veuillez concentrer votre attention sur cet aspect. Ce sera nécessaire pour le travail. Il vous
        sera nécessaire (exigé) pour la révision. Dans ce contexte libertarien qui est vôtre, il peut être utile de conserver cet ami. Je réserve mes commentaires pertinents pour la révision.

        J’espère ne pas avoir un jour à recommander le bannissement partiel (2-3 j/sem./mois/année)
        ou définitif de qui que ce soit, même si j’y pense parfois. Mais s’il faut s’y contraindre, je
        le ferez avec joie, le moment venu.

        Veuillez, s’il vous plaît, avant de poursuivre votre démarche d’embauche, consulter, en annexe, le site contenant la liste complète des qualités ESSENTIELLES pour une entretien réussi. On
        en sait jamais trop (recommandation no 1 : ne JAMAIS dire de b. en entrevue)

        -Amicalement (Maître Lucas)

        https://maitrelucas.fr/

        *qui fait preuve de résistance, d’entêtement.

        ANNEXE: https://www.decrochez-job.fr/exemples-de-qualites-entretien-dembauche/

        En cas de mésentente avec votre futur client, faites-lui écouter ce Podcast, ça le calmera.

        réf. “L’enver(t) du décor”, le podcast environnement du HuffPost.

        https://www.huffingtonpost.fr/entry/arguments-scientifiques-climatosceptique-un-demi-degre-cest-rien_fr_5f7b3465c5b649e564b687c5

      • Reynald Du Berger dit :

        lucmenard « En m’exprimant selon ces termes, vous auriez déjà vous-mêmes l’Hymen…rupturé »

        Les verts et autres climato-alarmistes ignorent que la Vierge Marie est la seule femme dont la membrane de l’hymen a été perforée de l’intérieur. Nous on les sait tous.

      • Paul Probonobo, Esq. dit :

        Maître Luc Ass,

        Vous voilà enfin devenu pugnace. Vous qui préfériez bouder auparavant.

        Eh oui, je me trouve sur votre chemin : vous aimeriez bien décrocher le contrat juteux de monsieur Tremblay (Mais qu’en feriez-vous ? La bémolisation est peu persuasive.) et enfin obtenir le titre convoité de preferitus du professeur (son commentmenteur préféré) , qui vous revient de plein droit, j’en conviens.

        L’hymen reconstitué de ma crédibilité personnelle ne sera rupturé que par le coup de plume à la signature du contrat avec mon futur client Tremblay.
        Son hymen à lui, c’est son affaire, mais la publication de sa dissertation tant attendue, le reconstituera à son innocence première, j’en fais mon affaire.

  77. lucbmenard dit :

    https://duberger.me/2022/05/09/hommage-au-roi-arthur%ef%bf%bc/#comment-426207

    Je suis outré, mais la visite du Pape m’inspire. Je vous pardonne, mais je fais quand même
    parvenir cette mise en demeure (je demande la rétraction pour le titre); c’est bien parce que
    que je ne peux pas vous priver de commenter (2jours dans le coin…).

    -Bonne journée,

    Je réitère, vous n’êtes pas à la hauteur de la Profession (essayez un autre domaine…)

     » mais la publication de sa dissertation tant attendue, le reconstituera à son innocence première, j’en fais mon affaire. »

    On dirait son alter égo qui parle… à moins que ce soit la même personne (qui sait) ?

    -À mercredi (Bis)

    • Paul Probonobo, Esq. dit :

      Mtre Luc Ass,

      Une rétractation ? Pourtant, je n’ai pas stipulé le poste – “Licker”, après la virgule.

      Le pardon chrétien vous honore, bien qu’un peu plus haut la menace était on ne peut plus claire :
      « J’espère ne pas avoir un jour à recommander le bannissement partiel (2-3 j/sem./mois/année)
      ou définitif de qui que ce soit, même si j’y pense parfois. Mais s’il faut s’y contraindre, je
      le ferez avec joie, le moment venu. ».

      Clairement, au fond de chacun il y a un despote qui sommeille.
      À preuve : Lego facho.

      Peut-être bientôt, Mtre L. Ass, vos vœux seront exaucés, quand enfin vous assumerez le poste de « preferatus di commentati » et que le Bienveillant Immense, enclin à la sieste romaine, vous délègue tous ses pouvoirs par certains après-midis.

      Pour vous mériter le contrat de M. Tremblay, il faudrait d’abord l’étouffer à l’ozone.
      Vous ne la ferrez pas à mon client : votre coup de la bonbonne de trioxygène que vous administrez à l’Immense pour le bienveillantiser davantage à votre égard.

      Merci du compliment : un bon avocat doit être l’alter-égo de son client quand il prend pleinement en charge ses intérêts.

      • lucbmenard dit :

        Maître du du Qi peur,

        Pas même digne d’un assureur (Paul ass.).

        http://bdl.oqlf.gouv.qc.ca/bdl/gabarit_bdl.asp?id=1792

        -Bravo! (on se revoit dans 2 semaines)

      • lucbmenard dit :

        https://duberger.me/2022/05/09/hommage-au-roi-arthur%ef%bf%bc/#comment-426345

         »Merci du compliment : un bon avocat doit être l’alter-égo de son client quand il prend pleinement en charge ses intérêts. »

        On voit où peut mener ce genre de  »Bromance »!

        Quand ça tourne mal pour monsieur, monsieur refuse de payer, comme à son habitude.

        https://img.huffingtonpost.com/asset/5fffb319240000ce7a8ae451.jpeg?cache=rcfTseL8So&ops=scalefit_720_noupscale&format=webp

        TITRE DE L’ARTICLE : Donald Trump «isolé et en colère» refuse de payer Rudy Giuliani

        https://www.huffpost.com/archive/qc/entry/trump-refuse-payer-giuliani_qc_60003ae3c5b691806c4f9e8c

        -Yo

      • Paul E. Tron dit :

        Cher Luc,

        Un assureur (de défense de ses clients) dont il faut préciser le lieu d’exercice : “ Hole “.

        Paul Probonobo Ass., Hole

        Pugnace, l’ami vous êtes à souhait.

        La cause ozonale est entre de bonnes mains.

        “Asshole”

        Pour m’excuser de vous avoir tourmenté (sans malice réelle), j’ajoute mes « thumbs-up » aux vôtres, au bas de vos commentaires, en reconnaissance de votre vaillante autodéfense.

        NOTE : Il ne faut pas prendre pour de l’argent comptant les écrits publiés dans les feuilles de choux comme HuffPost et Washington Post. Des fouteurs de merde gauchistes sans envergure.

        Vous rendez-vous compte qu’avec Trump, depuis qu’il est entré en politique, les élites politiques et judiciaires (de nombreux apparatchiks mis par Obama au “Justice Department”) opèrent à la soviétique et le font à temps plein : on ne cherche pas le criminel qui avait commis un méfait pour le punir, mais on cherche plutôt, avec tout le poids de l’État, un crime à coller au Donald pour le punir d’avoir dérangé le fonctionnement du système méritocratique américain. Exit l’état de droit et la Justice aveugle.

        Cela comprend l’intimidation de grandes firmes d’avocats afin qu’elles n’offrent pas leurs services à Trump et aussi on tente de pourrir les relations entre ce coupable désigné par le “Deep State” et les avocats qui le défendent.
        Pensez-vous vraiment que les amis de longue date, Trump et Giuliani, laveraient leur linge sale en public ? Avez-vous lu l’article de Washington Post ? Que des spéculations et des ragots de sources anonymes, non-identifiables.
        Vous me décevez Luc, Radio Canada vous habite toujours. Pas de thumb-up pour ce post, Mr. Luc.

        En passant : on avait bien triché sur une grande échelle pour voler son élection légitime au président Trump, exactement comme il le prétend et nous tous dans l’Occident sommes en train d’en payer la facture et ce n’est pas terminé. Les États Unis, sous les Démocrates, sont en train de virer en une république de bananes. Les Chinois sont sûrement contents.

  78. rtremblay dit :

    c’est dommage tout le temps perdu par Paul et LBM à se relancer dans ce palabre interminable et inutile…

    Peut-être pourriez vous vous lancer également dans la rédaction de votre propre réponse aux quatre ou cinq questions de RD ?

    • Paul Q. Cherchetrouv dit :

      Rejean s‘essaye : « Peut-être pourriez vous vous lancer également dans la rédaction de votre propre réponse aux quatre ou cinq questions de RD ? ».

      Ainsi, vous voudriez Rejean que je fasse tout le travail promis à votre place. Et “free of charge”.

      Quand le prof affirme : « rtrembaly sait très bien que je connais les réponses aux questions que je lui pose « poser la question c’est y répondre » Comme tous les alarmistes il est et restera toujours incapable de prouver un lien de causalité SIGNIFICATIF entre réchauffement et activité humaine. », je le crois sur parole.

      J’avais fait quelques vérifications dans le passé et je sais qu’au niveau de températures de l’ordre de 300 à 325 °K, on peut remplacer le terme « SIGNIFICATIF » par « PERCEPTIBLE ».

      Pour que j’aille faire faire des contorsions savantes à la Thermodynamique et à l’hymen de ma crédibilité professionnelle, il faut me motiver par “mucho dollares” – au minimum, de l’ordre du prix de votre Bolt bien aimée.

      Sans un plaideur de la trempe de maître Raymond Daoust, qui saurait exploiter les principes scientifiques dans la marge, vous n’avez absolument aucune chance.

      • rtremblay dit :

        à bien y penser je vais préparer une réponse courte pour ici, le blog de RD. Pour un autre média, si le temps me le permet je vais faire un écrit plus détaillé. Vous pourriez (paul) au moins faire la même chose pour la réponse courte vous qui d’habitude n’êtes pas avare de vos mots.

  79. lucbmenard dit :

    https://duberger.me/2022/05/09/hommage-au-roi-arthur%ef%bf%bc/#comment-426544

    ’est dommage tout le temps perdu par Paul et LBM à se relancer dans ce palabre interminable et inutile…

    C’est déjà répondu RT. C’est vous qui affirmez des choses que vous ne pouvez pas expliquer
    (comme les ovnis et les extraterrestres).

    On vous a demandé de ne pas commenter avant d’avoir fait vos devoirs. Vous disiez en avoir
    pour deux semaines. Quand vous aurez fini, vous vous amuserez à faire des tas de commentaires tout aussi  »pertinents » les uns que les autres, comme ceux de Maître Paul (votre alter Lego).

    On se parle dans deux semaines.

    -Bye Bye l’essence !

  80. Paul Enkris dit :

    Professeur : vous sentez-vous interpellé par l’accusation vraiment invraisemblable de cette ordure ?

    “Al Gore says « climate deniers » are like the Uvalde police officers who didn’t rescue the children.”

    Ce bâtard fait feu de tout bois pour culpabiliser la populace.

    En passant, André Arthur était le seul dans le temps à souligner l’ineptie des policiers de Montréal qui au lieu d’intervenir rapidement et foncer, attendaient tranquillement dans les corridors l’arrivée de l’escouade tactique, pendant que Marc Lépine tuait les étudiantes à la Polytechnique.
    Les policiers d’Uvalde avaient le même plan de match.

    • Paul Clim Atenkriz dit :

      Un autre tour de piste du pape vert Al Gore – pour se faire un peu plus de fric :

      “Al Gore is back like a bad fashion trend: Watters”

  81. Paul Itik dit :

    Après les dérives du mondialisme des élites de Davos (le “Forum économique mondial” de Klaus Schwab), il y a de l’espoir (dans deux ans aux USA) :

    Bien formaté par sa constitution et encadré par la volonté du peuple afin de rester près du Chemin de Milieu de Confucius, l’État Nation est de très loin préférable aux utopies centralisatrices, dirigées par les fonctionnaires – mandarins non-élus, comme c’est le cas à l’Union Européenne et à l’ONU.

    “@realDonaldTrump’s post | Truth Social”
    https://truthsocial.com/@realDonaldTrump/posts/108755602149816485

  82. Robert labbé dit :

    Bonjour Monsieur Du Berger,

    Merci pour votre réponse c’était claire nette et précis, j’ai d’abord attendu que la tempête de commentaires diminue un peu sur la réponse que vous m’avez donné avant de vous répondre.

    J’avoue que votre réponse comme celle des autre commentaires que vous avez reçu ma laissé sur ma faim, 3 ,4 ,5 Téra watt heure ne veux rien dire pour le commun des mortel pas plus que 1,000 milliards de dollar.
    Mon compte d’hydro Québec est en kilo watt heure cela je le comprends.

    Si je précise ma question et pour couper la poire en 2 nous disons 4 Téra watt heure pour la consommation des future 5 millions de chargeurs a batterie de voiture électrique si c’est une consommation journalière,
    Quelle sera le niveau de l’eau dans les bassins des barrages allons-nous commencé l’hivers avec des bassins à moitié vide et que dire des été sec ou hivers sans ou peu de couvert neigeux important?

    Je ne suis bien sûr pas dans les secrets d’hydro Québec mais ensuivant les débats publique je sais que l’approbation de la construction d’un barrage hydraulique au Québec est très long,, étude environnemental, entente avec les premières nations, etc. nous parlons de plusieurs décennie je serais très étonné que le facteur du véhicule tout électrique est été pris en ligne de compte dans les année 1990.

    Sachant tout cela je m’étonne de l’insistance que le gouvernement du Québec tout gouvernement confondu et Hydro Québec inclut ont à vouloir vendre nos surplus d’électricité aux Américain.

    J’ai aussi remarquer que aucun des commentateur a mentionné la consommation du chauffe batterie (oui je le sais j’ai une fixation sur cela), le chauffe batterie va fonctionné minimum au moins 4 mois par année dans le sud du Québec mais un char stationné à l’extérieur a – 30 degré C. le thermostat ne va pas ouvrir souvent pour alléger le réseaux électrique et par mon expérience personnel je sais que la majorité des gens vont faire comme moi. branché le char le vendredi soir allé magazine le samedi et rebrancher le char après ’’au cas où’’ même s’ils ne prévoient pas sortir le dimanche parce que -30 degré C. c’est désagréable point.

    Encore une fois merci et bonne fin d’été.

    Je ne vous dérange plus cette été promis.

    Robert Labbé

  83. Paul Probonobo, Esq. dit :

    Bonjour Rejean,

    Voici des technologies dernier cri de production et de stockage d’électricité :

    – Les bactéries pour produire l’électricité :
    “Zombie Bacteria May Power Your Wearables in the Future (popularmechanics.com)”
    https://www.popularmechanics.com/science/energy/a40896930/electricity-producing-zombie-bacteria/?source=nl&utm_source=nl_pop&utm_medium=email&date=081622&utm_campaign=nl28518794&utm_term=AAA%20–%20High%20Minus%20Dormant%20and%2090%20Day%20Non%20Openers

    – Les vêtements electro-absorbants en tant que batterie :
    “Clothing the body electric: Cotton T-shirt fabric can store electricity, maybe keep your cell phone charged – ScienceDaily”
    https://www.sciencedaily.com/releases/2012/06/120629211540.htm

    Avec quelques fioles de “Geobacter sulfurreducens” dans le poches de votre gabardine électro accumulante, vous n’aurez plus à craindre l’hiver glacial au volant de votre Bolt.

    Aussi, vous pourriez connecter votre armoire à vêtements électro-chargés pour maintenir à flot le réseau d’Hydro-Québec pendant les heures de grande demande.

    Quand nous voyons-nous pour peaufiner votre réponse au prof ?

    Paul Probonobo, Esq
    Conseil en Justice Environnementale

    • rtremblay dit :

      merci pour l’info sur ces nouvelles technos environnementales.

      En ce qui concerne la fourniture de mes réponses aux quatre questions de RD, je me questionne encore en ce qui concerne l’effort à mettre pour rédiger cette réponse. (J’ai bien d’autres choses à faire dans ma vie que de consacrer de l’énergie à échanger avec des personnes qui ont des opinions diamétralement opposées aux miennes…. comme profiter de l’été ou mettre en place de nouvelles idées environnementales…).

      Par ailleurs voici l’élément demandé par RD pour la fiabilité hivernale d’un VE : Un témoignage à propos d’une randonnée Montréal jusqu’au barrage Manic 5. Ce qui représente un exploit supérieur à une randonnée Québec-Chicoutimi par le parc des Laurentides :

      🙂 j’imagine RD en train d’apprendre les pas de la danse proposée par LBM 🙂

      • Reynald Du Berger dit :

        rtremblay…. il y a de nouveaux modèles pour les auto-anxieux

      • Paul Probonobo, Esq. dit :

        Je comprends très bien votre questionnement sur l’effort à investir dans la tâche ingrate que, naïvement, vous avez accepté d’accomplir.

        Pour remettre le prof à sa place et maintenir votre abonnement, il vous faut l’aide d’un spécialiste de la dialectique appliquée et des règles en redressement des torts – un juriste accompli.
        Car, en vous mettant en demeure, la “mens rea” du prof vous a causé un tort réel et une détresse mentale palpable.

        Pour commencer, nous allons établir les règles du jeu, car en droit il est inconcevable qu’un perpétrateur soit partie et jury quand sa victime est obligée, même mandée directement par celui-ci, de rétablir péniblement sa réputation.

        Sinon, ce serait accepter de vivre sous la férule d’un despote, peu importe qu’il soit éclairé ou pas.

        Nous allons apprendre à l’autoproclamé Bienveillant Immense que : « Dura lex, sed lex » – La loi est dure, mais c’est la loi.

        La Raison vous donnera raison,

        Paul Probonobo, Esq.

  84. Paul Probonobo, Esq. dit :

    Cher client Tremblay,

    Se pourrait-il que la même chose survienne au Québec quand on bannira les ventes de véhicules dotés de moteurs thermiques ?

    “ California asks residents not to charge electric vehicles, days after announcing gas car ban | MyStateline.com “
    https://www.mystateline.com/news/national/california-asks-residents-not-to-charge-electric-vehicles-days-after-announcing-gas-car-ban/

    J’attends toujours l’ébauche de votre réponse au professeur Du Berger, pour la réviser et corriger en fonction de la vraie Science.

    Respectueusement,
    Paul Probonobo, Esq.

    • Reynald Du Berger dit :

      Reports are that on Tuesday, California suggested to electric vehicle owners that they avoid charging their EVs during a period of risk of a blackout.
      The California Independent System Operator is said to have issued a bulletin warning California residents of blackouts.
      In the bulletin said, “Starting tomorrow through Thursday, California and the West are expecting extreme heat that is likely to strain the grid with increased energy demands, especially over the holiday weekend.”
      This raises the question of whether the EV infrastructure, and even the grid itself, is prepared to take on the increased demand that will be placed on it by EVs.
      If this is a story you are following, I may have the right supply chain expert to talk about how this would fit into the larger solution for the supply chain. My clients are members of the Institute for Operations Research and the Management Sciences (INFORMS).
      Depending on the nature of your story, I may have a good resource for you. If not, I will let you know quickly.
      Just let me know of your needs. Thanks.

      Tim O’Brien, APR signature art.jpg

    • rtremblay dit :

      c’est pour la période de 16 à 21 h pour éviter une surcharge parce que trop d’air climatisé fonctionne en même temps pendant cette période de canicule en Californie … dépassant les 37 C…

      Ironique de demander à ceux qui veulent réduire la pression sur le RCA de faire des efforts alors que ce sont les négligents propriétaires de véhicules à combustibles fossiles qui ont créer le problème !!! Il y a certainement de ces petits totos qui pensant bien faire font fonctionner leur air climatisé de leur VUS à essence ou diésel.

      • Reynald Du Berger dit :

        rtremblay « que ce sont les négligents propriétaires de véhicules à combustibles fossiles qui ont créer le problème !! »
        1- prouvez-nous qu’il existe un « problème »
        2- et si vous le prouvez – impossible à prouver- prouvez-nous que ces véhicules en sont responsables.

      • rtremblay dit :

        ben voyons le problème est exposé dans l’article : trop de consommation électrique parce qu’il fait trop chaud pendant la période de pointe (parce que les résidences demandent trop au réseaux). Plus de véhicule à essence ne réduit aucunement ce problème.

        Faire fonctionner l’air climatisé de son véhicule ne rafraichit que l’air intérieur de sa voiture. Globalement l’air extérieur sera réchauffé plus que l’intérieur. Tout les ingénieurs savent cela ! pourquoi faudrait-il que je prouve cela ! De plus, les véhicules à combustibles sont inefficaces (faible rendement) autant pour les déplacements que le fonctionnement de l’air climatisé du véhicule. Il n’y a rien à prouver dans ce que j’écris.

        Les véhicules à combustibles fossiles contribuent à l’augmentation du RCA.

      • Reynald Du Berger dit :

        rtremblay « Les véhicules à combustibles fossiles contribuent à l’augmentation du RCA. » Prouvez-le nous. Comment cela y contribue et surtout dans quelle mesure. Vous ne pouvez vous défiler devant un climato-réaliste qui vous somme de prouver vos affirmations. Vous affirmez, nous on pose des questions. Pour l’efficacité relative voitures thermiques (que vous appelez véhicules à combustibles) vs électriques vous êtes dans le champ… voyez le dernier ouvrage de mon collègue et ami Christian Gerondeau. https://www.amazon.fr/voiture-%C3%A9lectrique-autres-folies-%C3%A9cologiste/dp/2810011486/ref=sr_1_2?qid=1662063384&refinements=p_27%3AChristian+Gerondeau&s=books&sr=1-2

      • Reynald Du Berger dit :

        rtremblay… Je répète puisque vous n avez pas répondu. « Les véhicules à combustibles fossiles contribuent à l’augmentation du RCA. » Prouvez-le nous. Comment cela y contribue et surtout dans quelle mesure. Vous ne pouvez vous défiler devant un climato-réaliste qui vous somme de prouver vos affirmations. Vous affirmez, nous on pose des questions. Pour l’efficacité relative voitures thermiques (que vous appelez véhicules à combustibles) vs électriques vous êtes dans le champ… voyez le dernier ouvrage de mon collègue et ami Christian Gerondeau. https://www.amazon.fr/voiture-%C3%A9lectrique-autres-folies-%C3%A9cologiste/dp/2810011486/ref=sr_1_2?qid=1662063384&refinements=p_27%3AChristian+Gerondeau&s=books&sr=1-2

      • Reynald Du Berger dit :

        rtremblay « Plus de véhicule à essence ne réduit aucunement ce problème. » il n y en a pas plus et aucun rapport avec la demande trop forte en canule . Par contre, VOUS êtes le problème avec vos bagnoles dont je paie une partie du coût à l’achat et vous surchargez le réseau, hiver comme été. « que les résidences demandent trop au réseaux ». VOUS demandez trop au réseau, avec votre Bolt ou Volt… inefficace…. réf le livre de Gerondeau.. regardez pour voir et commentez. Vous avez fait un mauvais choix, pour vou$, pour moi qui vous $ubventionne et pour la Planète que vous croyez menacée par moi mais elle l’est en réalité par vous. Voyez comment votre jouet inefficace est mauvais pour l’environnement … cf Gerondeau.

  85. rtremblay dit :

    j’hésite à fournir une réponse plus élaborée que :

    1) Oui
    2) +3 à 3,5 C pour 2100
    3) référez vous au spécialiste de Berkerley Earth et aussi la tendance est 0,2 C/Décennie et il n’y a pas grande chose en tant que mesure concrète pour réduire fortement nos émissions de GES
    4) OUI

    pour les raisons suivantes :

    1) RD ne penses pas que les mesures actuelles et du dernier siècle de TMAG sont valides pour en faire une analyse valide, mais il semble croire à la théorie présentée par LBM de l’Ozone Déplétion….

    2) et cette théorie est loin d’être bien appuyé et satisfaisante pour une esprit critique comme le mien.

    3) Je me méfie de votre « appui » P avocat.

    4) Les échanges sur ce site sont assez superficiels, les positions sont bien campées mais sans l’ouverture nécessaire pour une discussion intelligente.

    Mais je tient quand même à dire un bravo à LBM pour avoir présenté ces informations sur l’Ozone Déplétion, il a fait les efforts nécessaire. Ça ne me convainc pas parce que la période est trop courte… principalement. et secondairement parfois les explications sont nébuleuses et demande de faire des actes de foi…..on s’éloigne de la science. Mais le stock est là…. LBM est-il un scientifique aguerri dans le domaine de l’atmosphère et des transferts de chaleur ?? je me questionne.

    5) personnellement ‘débattre pour débattre’ plutôt que de focuser à développer des solutions me semble être préférable et plus satisfaisant comme énergie à dépenser.

  86. rtremblay dit :

    vous avez le choix d’auditoire cet été pour dire qu’il n’y a pas de problème avec le RCA.

    Vous pouvez décider de tenter de convaincre les Français (au prise avec une sécheresse et des feux de forêts importants), un manque d’eau pour leur agriculture.), les anglais (british) des niveaux d’eau de la tamise super bas, les pakistanais avec des inondations incroyables (le tiers du pays), les chinois et les indiens avec des canicules très importantes, etc. etc…

    Surveillez bien le typhon qui passeras dans les prochains jours en corée ou au japon. Ensuite vous pourrez vous diriger vers un de ces deux pays et obtenir une tribune pour énoncer vos dires. Une autre option : rencontrer les gens de Dallas qui ont reçu 300 mm en 24 h dernièrement.

    D’un autre côté de la médaille je constate que les ouragans dans l’atlantique sont moins importants que d’habitudes cet été. Est-ce qu’un revirement de situations est à venir cet automne : c’est à voir !

    Ce ne sont que quelques faits , une liste incomplète des événements météos hors normes…

    • Reynald Du Berger dit :

      rtremblay… svp répondez … Vous n’avez PAS répondu. Prouvez-nous VOTRE AFFIRMATION ! VOUS affirmez que nos voitures thermiques causent un RCA (sic) significatif … alors PROUVEZ-LE !!!

  87. rtremblay dit :

    Je connais le discours de Gérondeau. Juste à écouter sur Youtube. Le Monsieur a décidé depuis longtemps de mettre en opposition écologie et progrès scientifique ce qui va à contre courant de toutes la recherche scientifique et technologique dans le domaine du développement durable. Il fait commerce (en vendant des livres) de ces idées et des gens sont prêts à payer pour cette marchandise douteuse, mais pas moi.

    Êtes vous sont agents ?

    Citez nous les passages de ces écrits démontrants l’efficacité supérieure de la filière thermique vs électrique pour le transport.

    • Reynald Du Berger dit :

      rtremblay « Je connais le discours de Gérondeau. » Vous ne connaissez rien de lui. Christian Gerondeau est un ingénieur polytechnicien et haut fonctionnaire que Georges Pompidou a nommé responsable de la sécurité civile – Il a entre autres évacué le 70 000 habitants de La Soufrière contre l’avis de Tazieff , aussi responsable de la sécurité routière. Il a abaissé de plus de 60% le bilan des morts sur les routes françaises. Quel mépris de la part d’un petit agronome de comté qui ne lui arrivera jamais à la cheville ! et vous dites  » fait commerce !  » quel culot vous avez ! Il est le maître d’oeuvre du tunnel de 10 km sous Versailles, du tunnel de Shangaï et du RER parisien, et de la plus grande gare souterraine d’Europe, Chatelet les Halles au centre de Paris . Ça vous en bouche un coin ?!!! Réfléchissez donc avant de l’ouvrir ! et svp PROUVEZ votre affirmation sur les voitures thermiques et VOTRE prétendu RCA.

  88. rtremblay dit :

    Je n’ai aucun mépris pour les réalisations dans la carrière de Gérondeau et de sa contribution à la société, ou avez vous saisis cela ?

    J’ai juste mentionné qu’il fait commerce d’un certain type de discours qui oppose écologie et progrès scientifique. Il a publié plus d’une quinzaine de livre et toujours sous le même angle. Citez nous les passages ou il élabore sur l’efficacité de la filière électrique. Pour ma part, ma principale référence dans ce domaine c’est le physicien Normand Mousseau….

    Il est aussi juste de dire que D. Suzuki fait le commerce de ces propos discours alarmiste.

    Mais vous, vous méprisez mon parcours professionnel (sans savoir qu’est-ce que j’ai réellement faits dans ma carrière) et les gens qui oeuvrent dans les professions du domaine agri-alimentaires et de l’environnement.

    • Reynald Du Berger dit :

      rtremblay … « J’ai juste mentionné qu’il fait commerce .. » Il ne fait aucun commerce … il est à la retraite, il a 84 ans et écrit des vérités qui déplaisent à la gauche climato-alarmiste. Il est réputé et respecté en France … Bison Futé, c’est lui … « Citez nous les passages ou il élabore sur l’efficacité de la filière électrique. » je ne vous citerai rien ! Vous savez où vous procurer ce livre sur Amazon… achetez-le… je ne ferai pas le boulot à votre place comme jadis mes très rares mauvais élèves me le demandaient. Décrivez-nous votre parcours professionnel et ensuite on le comparera à celui de Christian Gerondeau.

  89. rtremblay dit :

    https://duberger.me/2022/05/09/hommage-au-roi-arthur%EF%BF%BC/#comment-439136

    Moi et bien d’autres personnes qui souffront de symptômes d’asthme sont affectés par les émissions de combustibles fossiles et plus particulièrement des moteurs diesels …
    Imaginez la quantité de smog dont vous êtes responsables et le nombre de personne que ça affecte ! et là je ne mentionne même pas les pluies torrentielles provoquées par les changements climatiques et l’impact que ça a sur les réseaux d’eaux usées et pluviales dans les municipalités….

    Est-ce que vous connaissez des personnes qui sont affectées par le passage silencieux des VE ?

  90. rtremblay dit :

    Combien coûte la contribution citoyens au financement du programme d’aide du gouv. pour les VE ? des cents, des dollars par année pour chaque citoyen ?

    svp faites en sorte de réduire l’émotivité du débat et de le rationaliser en trouvant des réponses précises.
    merci de revenir avec l’information.

    Je conçois que même si je suis propriétaire d’un VE je paie le même montant que vous RD ?

    En contrepartie, J’ai investie dans un VE, J’ai acheté une borne Québécoise, j’ai engagé un électricien du Québec, j’achète mon électricité de HQ. Je n’engraisse plus des compagnies étrangères pétrolières, Je ne dérange plus mon voisinage par le ronronnement de mon moteur à essence et je ne pollue plus l’air lors de mes déplacements. Comme effet secondaire à ma décision, il y a également la possibilité d’extraire des métaux de mines du Québec et aussi de développer la filière du recyclage des batteries ici même. Des emplois bien rémunérés …

    • Reynald Du Berger dit :

      rtremblay …  » j’achète mon électricité de HQ. ».. et vous allez faire sauter MES plombs a chaque vague de froid, vous et vos qq amis écocondriaques. On a du pétrole pour encore un siècle… combien de km d’asphalte arrachée pour satisfaire votre idéologie ? Zavez pas honte de détruire tout ça pour une bébelle inefficace comparée a ma voiture thermi

    • Reynald Du Berger dit :

      rtremblay regardex et écoutez ceci et commentez… VRAI ou FAUX ce qu’affirme Gerondeau sur la voiture électrique ? réponses svp https://www.youtube.com/watch?v=zd9ps7ISHl8

      • rtremblay dit :

        75 à 80 % de ces affirmations sont fausses.

        Il fait des liens qui n’ont pas lieux d’être.

        Pour ce qui est des 20 à 25 % des autres points qu’il mentionne qui ne sont pas faux, sont plus de l’ordre du soucis pour lequel il existe des solutions … c’est ce qui arrive quand on change de paradigme….

        Je n’apprends rien quand je l’écoute et je comprends surtout que votre ami G. est surtout dans un mode de résistance aux changements. Toute sa réflexion est statique. Pour un Européen c’est difficile de comprendre qu’il soit autant attaché à l’auto individuel pour les grands déplacements alors que les transports en commun y sont tellement bien implanté (notamment TGV).

        Si ces livres sont autant fournis en arguments fallacieux, qu’elle est mon intérêt à les consulter ? c’est ce que je me demande.

      • Reynald Du Berger dit :

        rtremblay … »75 à 80 % de ces affirmations sont fausses. »
        Exemples avec preuves de leur fausseté
        « Il fait des liens qui n’ont pas lieux d’être. » C’est VOTRE avis .. pas celui des autres… et quels liens ?

        « est surtout dans un mode de résistance aux changements.  » Quels changements ? Je résiste aux changements vers le PIRE que veulent nous imposer les écocondriaques. N’est-ce pas logique ?

      • rtremblay dit :

        en réponse à RD.

        « Un raisonnement fallacieux est un raisonnement incorrect qui a pourtant une apparence de validité logique. On distingue généralement deux types de raisonnements fallacieuxnote 1 : le sophisme, qui est une argumentation destinée à tromper autrui, et le paralogisme qui est une erreur de raisonnement involontaire1. »

        le vidéo Youtube que vous référez est truffé de ce type de raisonnement.

        Juste quelques exemples : il dit que ce ne sera pas possible de recharger les voitures…. qui roulent le jour… alors qu’elle peuvent être recharger la nuit.

        Il dit que la voiture électrique n’atteindra jamais plus de 10 % en France alors que présentement c’est plus de 50 % des ventes en Norvège.

        Il dit qu’une voiture électrique ne peut faire pas plus que 200 km alors que plusieurs modèles existants font déjà 400 km et plus …

        Il cite hors contexte Elon Musk…

        Il mentionne que le réseau de recharge électrique n’augmente que de quelques unités …. alors que cette compagnie a le plus grand réseau de recharge mondiale avec les bornes les plus rapides

        biais d’intérêt personnel ? mauvaise foi ? argument fallacieux mentionné à plusieurs reprises… etc. etc. j’ai arrêté d’écouter après 16 min…

      • Reynald Du Berger dit :

        rtremblay… vous l’avez tout faux … googlez voitures électriques , Angleterre, hiver 2022-23… le plein électrique va côuter plus cher que le plein d essence ! Poutine, ses Russes et les climato-réalistes vous ont baisé avec votre Bolt polluante, inefficace , coûteuse, et dangereuse dans le parc en bas de -20C..

  91. lucbmenard dit :

    https://duberger.me/2022/05/09/hommage-au-roi-arthur%ef%bf%bc/#comment-439076

    ATTENTION : C’EST UN VER D’OREILLE (comme dans l’histoire du CO2)

    Vous m’avez presque convaincu M. Tremblay…

    J’ai trouvé la proposition charmante, mais désolé, j’ai trouvé mieux à me mettre dans le tonneau pour me bidonner un peu ce matin…

    LES typhons… ah, vraiment !

    (mais le vrai remède se trouve possiblement ici : dans la chanson du sirop typhon ; https://www.youtube.com/watch?v=BXn7WEzsCis&t=5s

    Des paroles obsédantes : la panacée…

    Buvons, buvons, buvons,
    Le sirop Typhon, Typhon,
    L’universelle panacée, eh ! eh !
    A la cuillère
    Ou bien dans un verre,
    Rien ne pourra nous résister.

    Prendre soin de sa santé, de la planète et ne pas mettre de CO2 dans l’air,
    coute que coute, est-ce la solution?

    -Merci M. Anthony (translation)

    pour l’originale, ici : https://youtu.be/2x8D4T–0v4

  92. rtremblay dit :

    https://duberger.me/2022/05/09/hommage-au-roi-arthur%EF%BF%BC/#comment-440185

    Mais de quoi parlez vous ?

    Au Québec, le coût en énergie est de 4 à 5 fois moindre pour un VE qu’un véhicule à essence. Pour mes recharges je sauve du temps p/r à vous qui avez à faire un détour à chaque fois vers une poste à essence. Moi ça me prends entre 20 à 30 secondes à brancher… la recharge se fait tout seul. En deux ans je n’ai eu à faire que 4 visites au garage du concessionnaire … uniquement pour vérifier les freins et faire la pose des pneus. Les VE ont des durées de vie facilement de 8 à 10 ans. Vous avez beau mettre des adjectifs négatifs à votre frustration mais la réalité démontre bien l’efficacité des VE. En hiver (sous – 20 C, il y a une perte d’efficacité des VE … tout comme les véhicules à essences). Les VE sont très bien adaptées aux climats de la France et de l’Angleterre….

    L’exemple que je vous ai envoyé l’autre jour (baie Comeau à Manic 5… en bas de -20 C) démontre très bien que les VE conviennent très bien pour les automobilistes québecois.

    La résistance au Changement et le passage d’un paradigme à un autre est un processus mental qui est lent pour bien des personnes. Pour certain la cause serait dû à l’aspiration d’une trop grande quantité de vapeur de carburants fossiles… malheureusement il ne semble pas y avoir de solution pour ce trouble de santé 🙂

    • Reynald Du Berger dit :

      rtremblay… ya pas que le Québec, ya le monde entier… Vous vous êtes fait avoir avec votre Bolt … Si cette folie écocondria

    • Reynald Du Berger dit :

      rtremblay… lâchez-nous avec votre « paradigme » On vous a eu avec votre écochondrie verte. Relisez Gerondeau et voyez comment vous nous avez aussi arnaqué avec la subvention. Quelle est la durée de vie du ti-clin , pas de son VE, mais du ti-clin vert par -25C dans le Parc avec 150 autres ti-clins et leurs VE qui 1- ne se rendent pas à la borne ou 2 – s’y rendent avec 10 bornes pour une queue de 100 VE ? Répondez aux arguments de Gerondeau sur son video, il a été responsable de la sécurité routière pour toute la France et des DOM TOM, un conaisseur comparé à vous .

  93. rtremblay dit :

    bon encore une fois vous y allez avec l’argument d’autorité en ce qui concerne Gérondeau.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Argument_d%27autorité

    Je ne comprends pas en quoi ça m’avance.

    Il n’y a aucun ti clins verts qui ne se rendent pas aux bornes de l’Étape. Les logiciels des VE sont pas mal précis pour prédire l’état de charge des batteries. Le syndrome de la panne sèche en VE se passe habituellement après quelques semaines. L’Étape n’est qu’à 1 heure de Québec ou de Chicoutimi.

    Rappelez vous Baie-Comeau jusqu’à Manic 5 (en Kona Électrique) sur une route beaucoup moins belle que celle du parc des Laurentides. svp contactez les personnes de l’AVEQ et informez vous pour éviter de déblatérer sur les VE sans connaître le dossier.

    • Reynald Du Berger dit :

      rtremblay…. répondez à ces arguments si vous pouvez

      Is the automobile industry being mandated toward a Death Spiral?

      The passion for electric vehicles to help achieve lower emissions in wealthy countries seems to be oblivious to the potentially insurmountable and uncontrollable challenges facing the automobile industry.
      Published September 6, 2022 at Heartland
      Summary: Zero emissions at ANY COST seems to be the direction being mandated by governments and the Environmental, Social and Governance movements around the world, to divest in fossil fuels.
      The few healthy and wealthy countries of the United States of America, Germany, the UK, and Australia representing 6 percent of the world’s population (505 million vs 7.8 billion) that are mandating social changes to achieve zero emissions may be fueling (no pun intended) a death spiral for the automobile industry.

      Simply put, in these healthy and wealthy countries, every person, animal, or anything that causes emissions to harmfully rise could vanish off the face of the earth; or even die off, and global emissions will still explode in the coming years and decades ahead over the population and economic growth of China, India, Indonesia, Japan, Vietnam, and Africa.

      We will look at each of the “pieces of the EV puzzle” that may be the formula for an automobile industry death spiral:
      Extremely limited supply chain for the lithium to make current technology EV batteries
      Lack of sufficient number of buyers, outside the elite profile of existing EV owners
      Shortage and inflation for all the material supplies to make vehicles.
      Due to EV battery fire potentials, questionable means of transporting EV from foreign manufacturers to the USA.
      Concern about renewable electricity being able to charge EV batteries.
      The Governments’ lack of ethical, moral, and social responsibilities, by encouraging the exploitations of people with yellow, brown, and black skin that are mining for exotic minerals and metals in poorer developing countries to support the green movement in wealthy countries.

      Where are the batteries?
      While the race is on to produce more lithium in the United States as the supply chain for the major component of EV batteries, lithium, is already being compromised internationally. The following international dark clouds on the lithium supply chain may be a prelude to an American rejection of strip mining in the most environmentally regulated and controlled communities in the world:

      The Chilean Supreme Court stopped the mining of lithium in Salar de Atacama, Chile – a huge chunk of terrain that holds 55 percent of the world’s known deposits of lithium.
      Initiatives around the world to open mines and ore processing plants have caused a public uproar as environmentalists and the local population are fearful about the impact on nature and people’s livelihoods.
      The European Chemicals Agency’s (ECHA) risk assessment committee is aiming at labelling three lithium compounds as dangerous for human health.

      Where are the buyers?
      The current EV ownership profiles of the oligarchic elite that are highly educated, highly compensated, multi-car families, with low mileage requirements for the families second car, are dramatically different from most vehicle owners that are single-car owners, not highly educated, nor highly compensated. Mandating a change to EV ownership and forced austerity may face a rebellion from those that need transportation.

      Where is the transportation from the foreign manufacturers to the car dealers?
      In 2019, China, Japan, India, Germany, and South Korea were manufactured more than 50 million vehicles compared to the 11 million that were manufactured in the USA

      Bringing those foreign built cars to America may be an insurmountable insurance problem. The Felicity Ace, a 650-foot-long cargo ship carrying hundreds of millions of dollars’ worth of luxury cars sunk in March 2022. The salvage crew working on the burning ship said electric-vehicle batteries were part of the reason it was still aflame after several days. The estimated market value of the Felicity Ace was $24.5 million, while the total value of the 3965 vehicles were over $500 million.

      With potential fires from EV batteries in vehicles, who is going to take the insurance responsibility for their safe passage from the foreign manufacturers to American ports, the cargo ships, or the manufacturers?

      Where are the vehicle materials?
      Most people do not know that crude oil is useless unless it can be manufactured into something usable. All the material for the EV, from electronics, plastics, glass, leather, tires, etc. are all made from the oil derivatives manufactured from crude oil.

      Today’s Environmental, Social and Governance (ESG) divesting in fossil fuels are all the rage to divest in all fossil fuels. ESG is working but will result in shortages and inflation as the new norm as society’s demands for the products from crude oil are exceeding the supply from the diminishing number of manufacturers.

      There were almost 700 oil refineries in the world as of January 2020, but as a result on continuous over regulations, permitting delays, aging equipment, over the next five years 20 percent of the them are projected to close. That is a whopping 140 manufacturers that will close. Shortages and inflation in perpetuity may be the new norm as society’s demands for the products manufactured from crude oil are continually exceeding the supply from the diminishing number of manufacturers.

      Where is the electricity?
      The government’s zest for zero emissions electricity in favor of intermittent electricity from breezes and sunshine are eliminating coal fired and natural gas power plants that have been generating continuous uninterruptable electricity.

      We have all read about the concerns toward “grid stability” to be able to charge those EV batteries. Well, the UK may have given the world a heads-up on why electricity rates may be rising in perpetuity.

      In the UK, their concerns for grid stability with fewer and fewer continuous uninterruptible power generations facilities has implemented regulations that went into force in June 2022, that restrict charging times.

      In the UK, new chargers in the home and workplace now automatically switch off in peak times to avoid potential blackouts. New UK chargers are pre-set to not function during 9-hours of peak loads, from 8am to 11am (3-hours), and 4pm to 10pm (6-hours).

      In addition, all home installed UK electric vehicle chargers are required to be separately metered and send this information to a Smart meter data communications network. Potentially, this UK legislation allows the electricity used for charging EVs to be charged and taxed at a higher rate than domestic electricity. Obviously, the EV electricity users are the ones that will be paying to upgrade and maintain the grid.

      Where is the ethical, moral, and socially responsibility for the lithium supplies to meet the mandate toward EV’s?
      The Pulitzer Prize nominated book “Clean Energy Exploitations – Helping Citizens Understand the Environmental and Humanity Abuses That Support Clean Energy, does an excellent job of discussing the lack of transparency to the environmental degradation and humanity atrocities occurring in developing countries mining for those exotic minerals and metals to support the “green” movement.

      The subsidies to purchase EV’s are financial incentives to encourage further exploitations of yellow, brown, and black skin residents in developing countries. Are those subsidies ethical, moral, and socially responsible to those being exploited?

      In summary, the passion of the few wealthy countries to achieve zero emissions at any cost, will face major supply chain issues of lithium and all body parts, affordability, safety from spontaneous fires, availability and affordability of electricity from breezes and sunshine, and the ethical challenges that are exploiting folks in poorer countries, just for the elites to drive an EV manufactured by the few that survive the government mandated death spiral.

      Ronald Stein, P.E.​

comment éliminer un abonné indésirable ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s