DES CHERCHEURS QUI VOUS TROMPENT

Publié: 23 janvier 2022 dans Uncategorized

J’ai eu la chance, d’abord comme étudiant en génie géologique et en géophysique, puis comme professeur de géophysique, d’être témoin de la grande révolution en sciences de la Terre que fut le passage de la théorie d’Alfred Wegener, la dérive des continents, vers celle de la tectonique des plaques dont le géophysicien et géologue canadien John Tuzo Wilson de l’université de Toronto fut l’un des principaux artisans.

J’étais étudiant en génie géologique et c’était mon deuxième job d’été avec la Commission géologique du Canada dans le grand nord canadien. Le chef d’équipe me confia un jour la tâche délicate d’aller prélever un échantillon de roche orienté sur un dyke de diabase situé à une dizaine de kilomètres au nord de notre camp de base sur les rives du lac Schulz (T.N.O.). C’était en 1964, en cette période effervescente de cueillette des données géophysiques qui ont mené à cette formidable révolution en sciences de la Terre, aussi importante qu’a été la relativité restreinte puis générale d’Albert Einstein en physique.

Les magnétomètres qu’on trainait derrière les bateaux à cette époque ont finalement révélé ces fameuses anomalies magnétiques en bandes et symétriques de part et d’autre des dorsales océaniques, lesquelles demeurèrent cependant un mystère pendant près de dix ans. Ce fut donc une période d’intense frénésie paléomagnétique. On tentait en même temps de reconstituer les anciennes positions des continents par des mesures paléomagnétiques sur des échantillons de roches orientés. Cela consistait à mesurer l’orientation d’un vecteur paléomagnétique, grâce à des minéraux ferromagnésiens que contiennent certaines roches comme les basaltes ou les diabases. On peut ainsi déterminer la position apparente des pôles magnétiques nord et sud au moment où la roche s’est formée, quand elle refroidit et passe par la température de Curie, à partir de laquelle elle peut acquérir des propriétés magnétiques. Il devient alors possible de déterminer les positions anciennes des continents.

Le chef d’équipe m’avait montré l’utilisation de la boussole solaire, une invention de la National Geographic Society, car nous étions trop près du pôle nord magnétique pour utiliser la boussole conventionnelle afin d’orienter l’échantillon. Il m’avait aussi donné sa montre, car l’heure exacte de la mesure est un paramètre essentiel à l’orientation, en plus de la lumière du soleil évidemment.

Au bout de quelques heures de laborieuses manœuvres, ma main trembla quand je traçai au crayon feutre sur le bloc de diabase que je venais de détacher de l’affleurement rocheux à l’aide d’un ciseau et d’un gros marteau, la flèche qui indiquait le nord géographique.

Sur le chemin du retour, je me demandai « et si j’avais fait une erreur… »,  la seule mesure paléomagnétique de 1964 pour ce grand territoire, serait alors fausse ? Le gouvernement canadien publierait alors une donnée fausse ?… J’ai mal dormi cette nuit-là.

Plusieurs années plus tard, je rédigeais mon mémoire sur les micro-tremblements de terre dans la vallée du Saint-Laurent et j’allai visiter un géophysicien dans son laboratoire à l’université Laval afin de solliciter un avis technique. Il était occupé à mesurer la conductivité électrique sur des carottes de roche qu’il avait recueillies d’un camp minier du nord québécois. Il m’expliqua qu’il avait soigneusement poli les extrémités des carottes et qu’il utilisait des électrodes de mercure coulé dans des blocs de plexiglass afin d’assurer le meilleur contact entre la roche et l’électrode. Intrigué, je lui demandai par simple curiosité, de tourner la carotte d’environ un quart de tour sur elle-même. La mesure doubla !… Pour lui ce n’était qu’un détail,  il avait un chiffre, une mesure, une donnée, … qu’il allait publier.  Je lui avais pourtant démontré que la roche était électriquement anisotrope, i.e. elle n’a pas des propriétés électriques uniformes dans toutes les directions, le courant circulant mieux selon certains axes. Mais ce géophysicien ne s’encombrait pas de tels soucis. Il soumit sa publication à un périodique de l’American Geophysical Union qui la goba telle qu’elle, même après le filtre du comité de lecture critique. Après tout, aucun de ces peer reviewers n’avait été témoin de ce que j’avais vu. Je dois aussi préciser que j’ai été membre de cette American Geophysical Union (AGU) de 1970 jusqu’en 2010, année à laquelle son comité de direction publia un manifeste choquant, affirmant que le réchauffement climatique anthropique était certain à 95% ! Comment une institution scientifique aussi réputée peut-elle proclamer un tel dogme ? …

Comme épilogue à cette publication scientifique sur la conductivité électrique de la roche dans une revue de l’AGU, et comble de négligence, l’homme de ménage transportait inconsciemment et à chaque nuit, un peu de mercure répandu par terre dans le laboratoire du géophysicien, jusque dans celui d’un géochimiste situé à l’autre bout du couloir, et qui travaillait sur le mercure comme élément géochimique indicateur en prospection minière. Le géochimiste faisait des analyses du mercure de la précision d’une partie par billion, et se demandait pourquoi ses mesures étaient aussi bizarres…

 À lui seul, ce géophysicien publiait presque autant que tous ses collègues réunis. «  Publish or perish! » est un mantra bien connu de tous les professeurs d’université.

J’eus l’occasion moi-même plus tard de trouver une anisotropie sismique mais cette fois-ci et à une autre échelle dans la croute terrestre au Saguenay, ayant mis en évidence au moyen de l’enregistrement sismique d’explosions dans des carrières de calcaire, que les ondes élastiques voyageaient plus rapidement parallèlement au graben du Saguenay que perpendiculairement à celui-ci.

Quand j’eus terminé mon mémoire sur les tremblements de terre de l’Est canadien, on le publia dans le Journal Canadien des Sciences de la Terre sous le titre « A Microearthquake Survey of the St.Lawrence Valley Near La Malbaie, Quebec ». En mai de la même année, on m’invita à présenter mes travaux à la conférence annuelle de la Canadian Association of Physicists à Ottawa. C’était ma première communication à un congrès scientifique, et en anglais par-dessus le marché, inutile de préciser que j’étais fébrile. Mais mon professeur m’avait bien coaché et je respectai le temps qui m’était imparti – ce qui est rare dans les conférences scientifiques- À la fin de ma présentation, j’eus droit à quatre ou cinq questions dont une du célèbre professeur John Tuzo Wilson «  Some of your events are on a straight line in the St. Lawrence river… do you think that might suggest a fault ? » Je répondis prudemment que je n’avais pas assez de données pour tenter une telle conclusion et qu’il nous faudrait au moins une autre saison sur le terrain pour confirmer ou infirmer cela.

Mon professeur, présent dans la salle, me glissa ensuite un papier sur lequel il avait griffonné « You had a question from a big wheel and did very well ! »

Le grand public ignore généralement le processus complexe de la production et ensuite de la publication de la science. La carrière du professeur chercheur d’université et du chercheur en institution dépend de l’évaluation de sa performance et celle-ci repose surtout sur le nombre et la qualité de ses publications scientifiques.

On croit à tort que le filtre que constitue la lecture critique par les pairs est garant de la qualité donc de l’exactitude des données et conclusions d’une étude publiée dans une revue scientifique à comités de lecture. Les Climategate 1 et 2 ont mis au jour des centaines d’échanges de courriels gênants pour certains chercheurs du climat comme par exemple «  I don’t want him on our board of referees… he’s a skeptic ! »

Des sociétés savantes comme l’AGU que j’ai mentionnée ci-haut ont eu l’audace et l’insolence de publier des manifestes affirmant qu’il n’y avait aucun doute sur l’origine principalement anthropique du changement climatique. Cook et al. en Australie ont poussé encore plus loin l’arnaque du pseudo-consensus sur le changement climatique avec un article qui a été par la suite non seulement critiqué mais totalement réfuté. Je ne fournis aucune référence, préférant laisser le lecteur faire ses propres recherches, comme je faisais jadis avec mes élèves.

Dans tous les domaines scientifiques, le comité de lecture, appelé aussi la revue critique par les pairs,  n’est pas garante de la vérité. Les pairs n’ont pas assisté à la collecte des données et doivent se fier aux auteurs. Il est parfois difficile d’obtenir les données non traitées (raw data) car elles peuvent avoir été filtrées, lissées, corrigées, redressées, euphémismes qui cachent parfois l’élimination de données gênantes en regard de la conclusion à laquelle on veut arriver, ou simplement l’application de filtres qui vont ne laisser passer que les données concordantes à la conclusion souhaitée. 

Les chercheurs sont des humains, ils ont aussi des intérêts, et le PhD n’est pas un sceau de garantie de probité et d’intégrité.

Un chercheur qui affirme que l’homme est de loin le facteur principal influençant le changement climatique, le fameux réchauffement climatique anthropique (RCA),  doit pouvoir prouver son affirmation. Or on n’a toujours aucune publication scientifique prouvant une telle affirmation. Par contre, celui doutant du RCA ne pourra jamais prouver la non existence de ce RCA. Celui qui affirme l’existence d’une chose ou d’un phénomène, doit pouvoir prouver cette existence, tandis qu’il est impossible de prouver la non existence d’une chose ou d’un phénomène qui n’existe pas.

L’actuelle pandémie a aussi donné lieu à des polémiques scientifiques et politiques. La bévue de Lancet qui a laissé passer une publication sur la chloroquine de Raoult en est un exemple. J’ai déjà apprécié le professeur Raoult quand j’ai lu il y a plus de cinq ans, son livre « Arrêtons d’avoir peur ». J’y ai alors découvert un rigoureux et sympathique climato-réaliste. Mon opinion à son sujet est devenue ensuite plus nuancée quand j’ai vu l’importance médiatique qu’on lui accordait suite à ses prises de positions audacieuses et souvent maladroites sur la pandémie. Personnellement, je crois que son traitement à l’hydroxychloroquine administré à un trop faible nombre de patients n’a jamais démontré ce qu’il prétendait pouvoir démontrer. Des travaux subséquents de d’autres chercheurs et sur un nombre beaucoup plus élevé de sujets, ont par la suite prouvé l’inefficacité de cette molécule pour soigner les patients atteints de la covid.

Comment le citoyen sans formation scientifique peut-il faire un choix éclairé quand il est confronté à un sujet – qu’on peut parfois appeler problème- d’ordre 100% scientifique avec des conséquences sociales, économiques et politiques comme le climat, une pandémie, l’environnement ou l’énergie ?

J’ai posé les questions suivantes aux animateurs de radio qui m’offrent une tribune.  En matière de covid, vous avez choisi d’obéir ou de ne pas obéir à certaines consignes gouvernementales, d’accepter ou de refuser le vaccin… 1- De quelles informations scientifiques disposiez-vous pour faire vos choix ? 2- Où avez-vous puisé cette information 3- Quelle est la qualité et la crédibilité de cette information et 4 – Pensez-vous que vous disposiez d’assez d’informations pour faire des choix éclairés ?

C’est maintenant à vous chers lecteurs de ce billet que je pose ces questions.

commentaires
  1. Pour être honnête, je répond aucune aux quatre questions…

    J’ai présentement 2 doses, c’est plus mes valeurs personnelles qui ont influencé mon choix… L’entraide,la compassion,générosité,la bonne foi…

    Je creverai avec mes valeurs ci se ne sont pas les bonnes valeurs à avoir en société…

  2. Jean-Yves Michaud dit :

    «Des travaux subséquents de d’autres chercheurs» comme ceux publiés dans le Lancet …par exemple ?

    • Reynald Du Berger dit :

      Jean-Yves Michaud .. oui en Lancet , aussi en New England Journal of Medecine, Nature Medecine… etc… des incultes en science qui ont vu la bévue de Lancet sur les réseaux sociaux, les fans de Raoult en particulier, ont mal réagi parce que Lancet s’en est fait passer une… une sur des millions ! et ils réagissent comme vous quand je parle de Lancet… Tous les périodiques scientifiques s’en font passer dans tous les domaines. Tous ceux qui font de la recherche savent cela … mais ce n’est évidemment pas votre cas. Vous ne semblez pas informé sur la sceince de la covid, des vaccins et traitements. Je me permets donc de vous référer à SCIENCE publié par la vénérable AAAS . C’est la source de centaines d’articles qui vous donnent les liens menant à des milliers d’articles publiés en revues scientifiques médicales à comités de lecture. Vous avez accès à un nombre limité d’articles mais si vous devenez membre de l’AAAS, – 31$/an- vous avez accès à tout le contenu… Les gouvernements que vous soupçonnez de prendre des mesures arbitraires basent leur décisions en partie sur ces publications scientifiques. Regardez un peu ceci https://www.science.org/collections/coronavirus

      • Paul T. Klein dit :

        En tout respect, les revues scientifiques s’en sont fait passer plus qu’une sur des millions, quand on avait décidé qu’il fallait prouver que sans vaccins contre la Covid, il n’y a point de salut.
        Les traitements ambulatoires ne devaient pas être disponibles pour rendre possible l’autorisation par exception (emergency use) de nouveaux vaccins.

        C’est ainsi qu’on avait conclu, au vu et au su de comités de lecture, que l’hydroxychloroquine et l’Ivermectine ne donnaient pas de bons résultats et/ou pouvaient être dangereux.
        On a réussi cette entreprise en utilisant des doses trop fortes et en ne pratiquant pas les thérapies complètes (antibiotiques, vitamines, éléments minéraux, etc..), dont ces médicaments font partie.
        Les autorités sanitaires ont ainsi obtenu la justification pour leur verdict d’interdiction de ces traitements et/ou de leur mise à l’index.
        La Science officielle et ses paires comito-lecturantes dans les pays occidentaux n’ont pas cherché à revisiter la validation de ces thérapies, bien qu’ailleurs dans le monde ils donnaient de bons résultats.

      • Reynald Du Berger dit :

        Paul T. Klein…. quelles sont les sources menant à vos affirmations ? sans pouvoir les préciser, elles n’ont aucune valeur ni crédibilité. Vous voulez avoir accès à l’information scientifique sur la covid et les vaccins révisée par les pairs ? (et non à la vôtre dont les sources ne sont pas précisées, ou pire, à celle glanée dans les commentaires d’égoïstes et enragés contre les mesures « liberticides » ) je vous suggère ceci, aucun auteur enragé parce qu’on lui a coupé l’accès à son gym et à son bar karaoke… Que de l’information SCIENTIFIQUE arbitrée. Ensuite vous répondrez à mes quatre questions. https://www.science.org/collections/coronavirus

  3. Jean-Yves Michaud dit :

    «Pensez-vous que vous disposiez d’assez d’informations pour faire des choix éclairés ?»
    Avez-vous demandé à vos auditeurs de donner la source de leurs informations.
    Acceptiez-vous leurs réponses ?
    Avez vous posé cette question aux politiciens qui nous imposent leurs choix «éclairés» et obtenu des réponses validées par un scientifique de votre valeur.

    • Paul T. Klein dit :

      Pauvres parents d’enfants en bas âge, qui veulent protéger leurs enfants. De manière sécuritaire.
      Quel avis prendre, pour faire un ‘choix éclairé’ ?

      Celui du professeur allemand en microbiologie et maladies infectieuses Dr Sucharit Bhakdi (aussi rédacteur en chef de la revue Medical Microbiology and Immunology de 1990 à 2012 – donc un pair comito-lecturant éminent), qui dit que la vaccination d’enfants avec des mixtures expérimentales est un crime.

      “ A Message to the UK Government and the BBC | Professor Sucharit Bhakdi, M.D. ”

      Ou celui de ces deux pédiatres nouvelle vogue, abonnés à la ‘Science officielle’, aussi sérieuse que ces olibrius :

      “ Nicole Baldwin, MD, FAAP on Twitter: « When you get to be with your dance-off partner IN PERSON…you don’t dance…you create THE PERFECT CHEER!!! “

  4. Michel Dion dit :

    Moi quand j’ai fait mes stages d’été avec la CGC (j’étais étudiant à L’UQAC), la première année fut avec Tyson Birkett… en Abitibi, dans le haut Grenville. Et ensuite ce fut avec Léopold Nadeau de la CGC dans le Grenville.J’ai plus tard travaillé pour l’INRS-Géo-ressources a Qc comme vulgarisateur scientifique et Tech. informatique… (Mon patron directe était : Aïcha Achab – 1994-97).

    Beaux souvenirs. Et toi Raynald, tu fus notre meilleur prof !!

  5. Michel Dion dit :

    En supplément à mon commentaire précédent : J’ai aussi travaillé avec Louise Corriveau et Pierrette Tremblay sur le livre : Si la Terre m’était contée. C’est moi qui a fait le site web de ce livre grandiose. Site web adoré par bien des profs en support à leur enseignement.!

    • Le décorum des arrivistes dit :

      Je suis outré des commentaires manichéens qu’on peut lire sur ce blogue, mais plus particulièrement ceux rédigés de la main de ce dénommé Paul, mais quelle baliverne en est. Mais comment un érudit avocat de formation peut-il à en venir à un tel constat fracassant envers la Chine..

      Soyons sérieux après tout.

      Seriez-vous un héritier de la Dynastie Han, ardant défenseur de la philosophie confucienne en dérogation au pouvoir actuel?

      En toute modestie, comment un pays aussi avancer technologiquement qu’est la Chine pourrait avoir étudié un tel virus sans qu’elle ne soit l’hôte d’une percer technologique majeur qui aurait pour but de contre carré la prolifération du virus et qui la placerait géopolitiquement dans un avantage certaine face aux pays sous-développés?

      Et dans l’inadvertance d’un tel incident biosécuritaire, qu’elle aurait été les mesures de rétention qui auraient laissé planer le doute face à la réaction des autorités en charge?

      Quelle aurait été la réaction adéquate et proportionnée du régime en place suite à la déclaration sur les réseaux sociaux d’un de ses médecins qui lance le signal d’alerte?

      Malheureusement pour vous, je ne perçois rien qui cloche tout semble en adéquation avec les coutumes, les mœurs et le rite de ce pays…

      • rtremblay dit :

        Merci M. le décorum

        Vous identifiez bien le personnage. Ainsi Paul serait un avocat de formation ! Quel beau constat éclairant. En y pensant bien c’est vraiment le discours d’un avocat (pas le fruit, la profession). Il argumente tant qu’il imagine des éléments, l’important étant de défendre ces clients. Il adhère à l’avis de ces clients $$$ peu importe les éléments qu’on lui apporte. Il exerce sa profession de manière exemplaire, puisqu’il amène une multitude de points ….Mais d’un point de vue scientifique c’est tout le contraire !!!

        Note : parfois ces points sont tellement disparates qu’il me fait penser à Mtre Jean Marie Bleu Pâle,

      • Reynald Du Berger dit :

        Sur ce blog, si Paul est avocat, j’apprécie ses effets de toge… pleins d’humour et de sarcasmes… sur ce point on se rejoint.

      • Paul Probonobo dit :

        Bon matin monsieur Rejean,

        L’homme de peu de foie, vous êtes à carence de l’imaginatif.

        Pourtant le prof, ce maire immensément bienveillant du joyeux Hooterville, vous avait donné plein d’indices à votre portée, tristement diminuée par votre état de pétrophobie atrophiante : si vous étiez le gaffeur Hank Kimball, l’agronome délégué au comté, alors il fallait forcément que je remplisse le rôle d’Oliver W. Douglas, un avocat proéminent de la grande ville, devenu “gentleman farmer”.

        “ Classic Hank Kimball “

        De plus, je vous avais proposé, ainsi qu’au scientifigue Guillaume, la défense pro bono au futur Nuremberg climatique de Robespierre Du Berger, un guillotineur peu bienveillant.

        Si j’avais réussi une seule bonne action ici, c’était de vous aider à réaliser que la pratique du ‘petit nègre’ nuisait au sérieux de vos propos, égarés mais sincères. Bien écrire, pour être bien compris.

        Soyez gentil et donnez à M. D. Arriviste le nom du logiciel de correction (Correcteur 101 ou Antidote ?) que vous utilisez, SVP.

        J’ai compris qu’il voulait marquer des points au Crédit social chinois, mais le reste était moins clair.

        Salutations jurisprudentielles,
        Paul Probonobo

        N.B. : Pour votre foi en moi défaillante : deux (2) cuillerées d’huile de foie de morue au lever et au coucher.

      • Paul Probonobo dit :

        Eh bien, Rejean – un ‘pollice verso’ de plus de votre part.
        En remerciement de vous avoir aidé à devenir un interlocuteur redoutable en face du prof septique, avec des arguments qui ne portent pas à confusion.

        Moi, qui espérais de réussir éventuellement de réveiller l’homme juste qui somnole au fond de vous.

        En attendant : deux (2) cuillerées d’huile de foie de morue au lever et au coucher. Huit (8) fois par semaine.

      • Reynald Du Berger dit :

        Paul .. On faisait la grimace à chaque midi quand maman sortait la bouteille Wampole et nous faisait avaler une cuillerée à soupe d’huile foie de morue pour remplacer la vitamine D dont le manque de soleil nous privait l’hiver. On avait aussi une petite pochette contenant un carré de camphre attachée à notre camisole avec une épingle de sureté (appelée épingle à couche au Québec) par dessus les médailles scapulaires en feutre. La maîtresse sortait sa boîte de paparmanes (menthes) et en faisait la distribution si plus de 3 élèves toussaient. Et pour les gros rhumes, rien de mieux que la mouche de moutarde – sorte de bouillie de moutarde forte entre deux feuilles de papier brun- appliquée sur la poitrine… et le bon vieux Vicks Vaporup… Oui !…. c’était bien mieux avant !…

      • Paul dit :

        Professeur,

        Tous ces remèdes de bonne femme, spécialement la vitamine D, pourrait aussi servir à la défense contre la Covid-19. En tandem avec les futurs vaccins classiques à virus atténué.

        L’important aussi : c’est de tenir les muqueuses nasales humides (naturellement ou à l’aide d’onguents) pour qu’elles puissent faire leur travail d’interception. Aussi important, sinon plus, que le masque.
        Définitivement plus indiqué que l’exposition d’élèves aux fenêtres de classes ouvertes, quand il fait –20 degrés dehors. Juste bon pour affaiblir le système immunitaire.

      • Le décorum des arrivistes dit :

        Monsieur Paul, vos antennes de coquerelle vous on mise sur la mauvaise piste en priorisant un de vos assaillants favoris au nom de Guillaume, la supercherie est pourtant facile à démystifier, vous n’aviez qu’à faire la vérification des petits carrés qui prennent la forme d’avatars à chaque auteur de message de ce blogue. Il y a accointance des motifs de par l’adresse IP puisque j’ai utilisé la même connexion, je ne suis pas du genre à déconnecter mon module transpondeur-routeur pendant une heure pour me voir attribuer une nouvelle adresse pour rédiger des boutades sur les réseaux sociaux….

      • Paul Septick dit :

        Monsieur Dex O’Rum,

        Nous les ‘avocats de déformation’ ne sommes pas aussi forts en astuces portant sur les technologies des communications, que vous, un scientifigue en recherche électronigue.
        Vous apprenez de vos erreurs d’avatar ( https://duberger.me/2021/09/26/une-autre-lettre-ouverte-a-lombudsman-de-radio-canada/#comment-289447 ) et c’est tant mieux.

        M. Guillaume, un assaillant ? Pour le prof peut-être, mais pas pour moi. En autant qu’il ne m’enferme pas dans son magasin de porcelaine avec ses éléphants piétineurs.

        Guillaume, d’où vous vient votre sinophilie ?
        Supérieurement intelligent et ambitieux, devinez – vous le cours de l’histoire à venir ? Donc vous engrangez maintenant des points au Crédit social chinois. Avoir mis au pas un vieux schnock apparemment sinophobe, ça pourrait valoir bien de points de privilège auprès de nouveaux maîtres.

        Ou bien, esthète – amateur de la porcelaine, vous vous rangez du côté de ces artistes de génie, que sont les maîtres porcelainiers chinois depuis presqu’un millénaire.

        Paul Septick

    • Le décorum des arrivistes dit :

      Je ne pouvais figurer quelle tournure aurait pris cette petite boutade mettant en vedette ce cher dénommé Paul, j’espère ne pas lui avoir fait subir de préjudice en faisant la remarque que ses messages sont bien souvent l’effigie du plaidoyer. Nonobstant cela, je n’ai rien de particulier à lui reprocher, si ce n’est que je pensais me faire engloutir sous un torrent d’arguments, ce qui aurait été amusant…

      • Paul Probonobo dit :

        Monsieur Guillaume, arriviste décoratif !

        Si je présume correctement.
        Bien réussi votre déguisement en praticien du ‘petit nègre’ rejeantien classique.
        Donc, vous alliez m’inviter à un Dîner des Cons.. Bien arrosé au gros gin De Kuyper, j’espére.

        En ce qui concerne la Chine, les arguments ne manquent pas et malheureusement, peu de gens réalisent le danger que les dirigeants communistes chinois présentent au reste du monde.

        Saviez-vous qu’ils ont promulgué des lois extraterritoriales qui permettent aux tribunaux chinois de poursuivre en justice les ressortissants d’autres pays pour des propos, jugés offensants, injustes ou contraires aux intérêts nationaux, tenus hors du territoire de la Chine ?
        Une dictature mur à mur et aucun recoin pour se cacher le l’ire du PCC.

        Allons, faites donc plaisir au prof et déclarez vos trois doses participatives au grand test vaccinal altruiste. Vous lui devez bien cela.

        Salutations scientifigues,

        Paul Probonobo
        Avocat de déformation

      • Érik Beauséjour dit :

        C’est tout de même fascinant de vous voir si sûr de votre instinct quant à l’attribution de mon identité… J’aurais pu faire un copier-coller de ma page Facebook ou de vous tourner un petit vidéo, mais vous allez continuer dans cette veine et dire que je suis ce prétendu Guilaume… Je n’ai pas très envie de porter le chapeau de ce que tout ce type à pu faire l’éloge… Tout de même rigolo, cette petite saga…

      • Paul Probonobo dit :

        En droit pénal, quand un imposteur ne veut pas dévoiler son identité, nous lui en accolons une et il apprend par la suite qu’il y aurait des méfaits commis par le détenteur de cette identité.
        L’imposteur marine un peu dans le jus d’incertitude et il craque car il ne veut pas payer pour un autre criminel. Ça a marché dans votre cas.

        Maintenant, dites nous ce que vous vouliez cacher en vous attaquant à visage couvert, à un juriste sino-lucide.

        La Chine avait bien violé tous les traités qu’elle avait signé en entrant dans l’Organisation mondiale du commerce, elle pratique le vol de propriété intellectuelle commandité par l’état, elle kidnappe ses ressortissants dissidents, ainsi que des Michaels innocents, elle conduit la recherche en armes biologiques, y compris ethniquement ciblées, elle tue la planète avec ses émissions de gaz carbonique et sa pollution ordinaire, elle occupe ou revendique des territoires limitrophes qui ne lui appartiennent pas, elle pratique le génocide, le piège de la dette en Afrique, la corruption de dirigeants politiques, de médias et des dirigeants industriels, etc.., etc.., etc…

        Êtes vous en mesure de contester ces allégations ou expliquer pourquoi on devrait tolérer les écarts d’un pays voyou qui ne nous veut pas du bien ?

        Avouez au moins, que vous êtes un cousin de la fesse gauche de Guillaume le Scientifigue !

  6. James C. dit :

    Si quelqu’un n’a pas encore vu ça, c’est presque une obligation. Frontline nous sort souvent des documents d’enquêtes assez pertinents. Quand la science est censurée par la politique.

    • Paul dit :

      Bonjour M. James,

      Oui, cette vidéo de source ‘mainstream’ que j’avais regardée il y a un an, avait enfin levé le stigma de ‘complotisme’ accolé à ceux qui avaient colporté d’autres témoignages du même genre abondants sur l’internet depuis le début de la pandémie.

      Je crois que les autorités chinoises connaissaient la gravité du problème depuis le début de septembre 2019, quand elles ont escamoté du domaine public la base de données sur 22,000 échantillons des coronavirus, auparavant disponible sur le site internet du labo de Wuhan.
      Ensuite, la Chine avait exporté le Virus de Wuhan vers le reste du monde en toute connaissance de conséquences (“ to even-out the playing field, or worse ? “) et l’OMS, ainsi que Dr Fauci plaidaient pour frontières ouvertes afin de ne pas ‘stigmatiser’ la Chine. Heureusement que l’anti-science au toupet jaune n’a pas écouté Fauci.

      La Chine doit au Monde des réparations salées, avec la contribution aussi de Peter Daszak et de son commanditaire Fauci / agences gouvernementales US qui ont sous-traité à la Chine communiste belliqueuse la recherche sur des vaccins contre des coronavirus par des moyens dangereux (“virus augmented functionality”).

  7. roc dit :

    moi j’ai eu très peur de cette épidémie en janvier 2020 avec ces images de chine ou les gens tombaient dans les rues et je n’ai pas compris le fait que Macron laisse toutes les frontières ouvertes, laisse les supporter de foot se rendre en france pour assister a un match début février.
    au début du moi de mars que ils ont confinés j’avais compris que tout ce qui sortait de chine était contrôlé !
    le doute était installé !
    l’interdiction de prescrire de l’hydroxychloroquine (plaquénil) par agnès Buzin m’a fait comprendre que les élus français était dans un coup contre la population !
    a ce jour je ne suis toujours pas vacciné !

  8. lucbmenard dit :

    …de là l’importance de bien observer (ici, ne pas confondre les Gravatars), ne pas se laisser biaiser par nos sens (perception) et notre intuition (GBS).

    La MÉTHODE SCIENTIFIQUE est seule garante du succès pour l’obtention des connaissances scientifiques.
    Voici pour les passionnés de science, un exposé sur l’utilité de la science inutile.
    ici: https://www.youtube.com/watch?v=F0C1mqf_fvw

    Je ne saurais trop vous recommander la nouvelle chaine Youtube de Madame Vivianne Lalande sur la vulgarisation et communication scientifique. Pertinent pour prétendre exprimer correctement et adéquatement les connaissances scientifiques.

    Deux exemples : #BillesDeSciences : les séismes

    Les volcans

    Pour revenir à ce Dr Sucharit Bhakdi et ses arguments pour défendre son point de vue.

    Voici ce qu’ont dit ses détracteurs pour démystifier et réfuter ses hypothèses.

    Ce PhD en biologie moléculaire dit que le docteur est irresponsable et véhicule de la fausse information.

    https://www.bing.com/videos/search?q=dr.+sucharit+bhakdi+is+wrong&qpvt=dr.+sucharit+bhakdi+is+wrong&view=detail&mid=28B3B5862737B06AC43C28B3B5862737B06AC43C&&FORM=VRDGAR&ru=%2Fvideos%2Fsearch%3Fq%3Ddr.%2Bsucharit%2Bbhakdi%2Bis%2Bwrong%26qpvt%3Ddr.%2Bsucharit%2Bbhakdi%2Bis%2Bwrong%26FORM%3DVDRE

    et celui-ci qui dit qu’il est reconnu pour ses affirmations trompeuses ou infondées sur la pandémie de Covid-19.

    https://www.conspiracywatch.info/sucharit-bhakdi

    Dans un communiqué du 10 octobre 2020, le département de microbiologie et d’hygiène médicale de l’université Jan Gutenberg a annoncé « prendre ses distances avec les positions adoptées par M. Bhakdi » au sujet de la pandémie, qu’il considère comme « trompeuses ou fausses ».

    https://factuel.afp.com/fertilite-allergie-surinfection-attention-ces-affirmations-trompeuses-sur-les-vaccins-arnm

    In an article published April 22 and later taken down, a website called Red Pill University (a reference to the baseless QAnon conspiracy theory) wrote that COVID-19 vaccines “will decimate world’s population.” As evidence, it cites a video featuring Dr. Sucharit Bhakdi.

    Dénoncé ici:

    https://www.usatoday.com/story/news/factcheck/2021/04/30/fact-check-covid-19-vaccines-dont-cause-death-wont-depopulate-planet/7411271002/

    M. Paul, seriez vous comme cet ancien Professeur et PhD Bruce H. Lipton qui a complètement  »capoter » et qui affirme maintenant ouvertement SES croyances à l’effet que par la pensée nous pouvons contrôler nos gènes, jusqu’à se guérir soi-même du cancer, par exemple!
    Il mélange science et spiritualité dans son livre  »Spontenious evolution, our positive future » et se laisse influencer par Gwyneth Paltrow (ici,

    En conclusion, dans un monde où nous sommes constamment bombardés d’informations, il est possible que certaines  »trompeuses » se glissent au travers (parce que les gens n’ont pas le temps ou l’énergie nécessaire pour TOUT vérifier).

    Scientifiquement vôtre,

    Luc B. Ménard

    Note: Sucharit Bhakdi (1946 – ) est un microbiologiste allemand d’origine thaï. Il est connu pour ses affirmations trompeuses ou infondées sur la pandémie de Covid-19.

    Professeur émérite à l’Université Johannes Gutenberg de Mayence de 1991 à 2012, Sucharit Bhakdi a publié en mars 2020 une lettre ouverte à la chancelière allemande Angela Merkel concernant les conséquences socio-économiques des mesures sanitaires prises contre la pandémie de coronavirus.

    Il est le co-auteur en juin 2020, avec Karina Reiss, du livre Corona Fehlalarm? [Corona, fausse alerte ?].

    Le 7 septembre 2020, il est longuement interviewé sur la chaîne YouTube complotiste allemande Servus TV. La vidéo de son interview cumule près d’un million de vues.

    Il est depuis lors cité comme une référence par les activistes anti-vaccination et anti-masques.

    Sa chaîne YouTube a été supprimée en novembre 2020 pour avoir enfreint de manière répétée les règles d’utilisation de la plateforme qui proscrivent la désinformation en matière de santé.Selon Sucharit Bhakdi, le vaccin anti-Covid à ARN messager de Pfizer/BioNTech comporterait des risques majeurs pour la santé. Il pourrait notamment rendre les femmes infertiles. Une thèse qui n’est pas corroborée sur le plan scientifique.

    • lucbmenard dit :

      Comment fonctionnent les vaccins à ARN messager :

      • Paul Vaccinosupputatif dit :

        Bonsoir Mtre Luc,

        Enfin, vous voilà de retour. Je craignais l’inimaginable.
        Mais souvenez-vous : si vous deviez attraper le virus tant craint par le Bienveillant Immense, vous seriez assez aimable d’en remplir un ballon de plage pour me permettre de mettre à niveau mon système immunitaire.

        À propos de votre petite vidéo.
        L’ADN qui instruit nos cellules à produire les protéines, le fait toujours à plusieurs niveaux et la recette comprend : la définition, quand commencer, la quantité / limites et quand arrêter.

        Votre ARN messager doit faire la même chose, pas seulement livrer la définition de la protéine S aux cellules productrices dans le deltoïde.

        Déjà cela, tout seul, est fort complexe. Le reste, encore plus
        Demandez à monsieur Jacques, de vous entretenir d’erreurs cumulatives. Comment celles-ci grandissent, s’additionnent, se composent et sont difficiles à maîtriser.
        Prenez seulement nos petites communications et la quantité de fautes qui s’y glissent, même quand on fait attention. Pire, quand un pétrophobe se déchaîne en petit-nègre, comment voulez-vous que la pauvre cellule productrice du spicule s’y retrouve.

        La dégradation de la mixture par le temps et par les aléas d’entreposage.
        Souvenez-vous : au début Pfizer insistait qu’il fallait entreposer les flacons à la température quasi cryogénique. Quand on a compris que cela allait gêner la diffusion, on a découvert que la réfrigération ordinaire pouvait suffire.
        Cela ne vous rend pas suspicieux ?

        Bonne Année (en retard),
        Paul

        N.B. : Aussi, faut-il que le vaccin ne se répand pas ailleurs que dans le muscle.

    • Paul Sanscience dit :

      Monsieur Luc B.,

      Parlons en de la MÉTHODE SCIENTIFIQUE au service du musèlement des dissidents.
      Avant de signer “Scientifiquement vôtre” on pose à ‘Bing’ de MS la question qui, déjà, présuppose / invite la réponse : «dr.+sucharit+bhakdi+is+wrong ».

      Ensuite on rapporte l’opinion de n’importe quel ‘yahoo’ qui veut signaler sa vertu aux autorités vaccinatrices en dénonçant le professeur émérite dont la faute est de ne pas se prosterner devant la Big Pharma et de poser des questions qui dérangent.
      Ces questions furent posées en bonne et due forme aux autorités réglementaires et à Pfizer avant lancement de leur vaccin. La réponse se fait toujours attendre.
      La vraie Science invite la confrontation d’idées, pas la ‘cancellation’ de ceux qui ne sont pas d’accord.

      Monsieur Luc, pourquoi toujours vous fier aux porte-paroles / influenceurs officiels, au lieu de juger sur les faits ?

      Dr. Bhakdi avait d’avance expliqué en détail le mécanisme par lequel les vaccins promoteurs de la production des protéines S artificielles pouvaient causer des thromboses.
      Éventuellement on a dû retirer (sans le dire ouvertement) le ‘clotshot’ d’Astra Zeneca, après avoir constaté exactement cela.

      Pensez-vous vraiment qu’un professeur titulaire aurait pu durer 22 ans dans une université allemande, s’il était incompétent, comme vos sources le prétendent aujourd’hui ?
      D’ailleurs, quand on y regarde de près, ces ‘fact-checks’ ridicules ne vont même pas au but.

      Et non, la cancellation par YouTube ou d’autres censeurs sans qualifications de cet acabit, n’est pas la preuve de faute de quelqu’un, ni de désinformation alléguée. Seulement l’indication que le personnage dérange les autorités, donc qu’il mérite d’être entendu par ceux qui sont curieux et réfractaires au dictat.

      Complotistement vôtre,
      Paul

      N.B. : Pour comprendre Mme Lalande, il faut, comme elle, enfiler sur son petit doigt un anneau en fer provenant du vieux Pont de Québec, qu’un ‘fellow’ émérite aurait porté sur son mamelon gauche, près du cœur, pendant trois mois. Votre mentœr Immensément Bienveillant vous a-t-il passé son ‘iron ring’ pour faciliter votre apprentissage de la Science ? Le chemin serait très, très long sans cela.

      • lucbmenard dit :

        La vraie Science invite la confrontation d’idées, pas la ‘cancellation’ de ceux qui ne sont pas d’accord. FAUX!
        Les idées peuvent n’être qu’une interprétation de la réalité et pas les faits (données, études et références, révisions par les pairs ¹). Vous êtes un spécialiste de l’Art oratoire et de la rhétorique (si parfois centrée sur l’autre, pour flatter, souvent sur vous et votre discours, mais ce sont pas nécessairement les faits; ce importent en Science, c’est la méthode pas uniquement le discours).

        »Pensez-vous vraiment qu’un professeur titulaire aurait pu durer 22 ans dans une université allemande, s’il était incompétent, comme vos sources le prétendent aujourd’hui ? »

        Voici ce que j’ai dit :

        1) Un PhD en biologie moléculaire dit que le docteur est irresponsable et véhicule de la fausse information;
        2) Un autre, qu’il est reconnu pour ses affirmations trompeuses ou infondées sur la pandémie de Covid-19;
        3) Dans un communiqué du 10 octobre 2020, le département de microbiologie et d’hygiène médicale de l’université Jan Gutenberg a annoncé « prendre ses distances avec les positions adoptées par M. Bhakdi » au sujet de la pandémie, qu’il considère comme « trompeuses ou fausses ».

        Comme vous pouvez le constater, il n’a pas été question d’incompétence.
        Ceci dit, j’ai réécouter la vidéo.

        https://t.co/SAcLStEQK1

        Les explications sont intéressantes (of course, he’s an Emeritus Professor). En résumé:

        1) la bonne nouvelle: selon les études (pas de référence : si vous pouviez nous les fournier ce serait un GRAND pas pour la SCIENCE) le système immunitaire serait capable de reconnaître TOUS les coronavirus, incluant le SRAS COVID-2. Donc, de le combattre NATURELLEMENT RAPIDEMENT selon les observations (production des cellules IGG et IGA qui ce ne sont pas encore de anticorps après seulement 7-10 jours);

        2) la mauvaise nouvelle: lors du second vaccin, le boost de production des anticorps (3-4 semaines) ferait en sorte que les lymphocytes et leucocytes dans le sang passerait dans les parois qui tapissent les vaisseaux sanguins. Lors d’une VRAIE attaque, la vraie menace serait que ces mêmes anticorps s’attaqueraient à TOUTES CELLULES (celles des parois des vaisseaux sanguins et du sang) identifiées également productrices des »SPIKE » du virus. Si je comprends bien, ce serait comme l’AUTODESTRUCTION par notre système immunitaire.

        Cela me semble plausible comme explication, MAIS:

        J’ai déjà reçu les trois doses et n’ait à ce jour pas eu ni attaque de destruction massive ni coagulation du sang » blood clotting » comme annoncé.

        Il est possible que je n’ai pas été infecté » en profondeur » je le conçois. Comme le Dr Bhakdi le dit : le virus se présente toujours par la porte d’entrée principale, soit la gorges. Pour plusieurs,
        il y demeure confiné, car selon la dose, les anticorps de notre système immunitaire peuvent le reconnaître et le combattre, le gérer (dixit Dr Bhakdi). Il n’a pas le temps de se reproduire et filer droit vers son site de prédilection, les poumons (où il pourrait causer plus de ravage).

        Je m’arrête ici pour le moment dans la discussion, c’est intéressant, MAIS :

        ¹Selon diverses sources, la révision par les pairs consiste essentiellement en un processus par lequel les travaux scientifiques sont évalués par des experts pour leur qualité technique et scientifique ainsi que la justesse de leur contenu.

      • Paul dit :

        Monsieur Luc,

        J’ajoute un “pollice recto” au vôtre.
        Vous avez raison, bien qu’en sciences on base les idées sur les faits, qui ne sont pas uniquement des observations directes.
        La Science est justement une réinterprétation de la Réalité par des individus incomplets que nous sommes. Elle serait différente, si nous possédions sept, huit ou davantage de sens.
        Les idées en sciences doivent être confrontées pour évoluer, surtout dans le contexte des biais omniprésents.

        Dr Bhakdi, fait comme vous : il bémolise en science, pour inciter à la prudence, en se basant sur les principes de base que lui et nombreux de ses collègues ont enseigné à leurs élèves pendant des décennies.
        En Sciences il existe des faits incontestés (pas nécessairement “vrais” dans l’absolu, mais admis comme tels, au temps quand ils sont consignés) que l’on transcrit dans les manuels.
        C’est de cela que se sert S. Bhakdi et c’est pour ça qu’il dérange l’establishment politico-scientifique qui prescrit ce que l’on peut et ne peut pas dire pour ne pas être mis dans l’embarras.

        Que des ‘yahoos’ au PhD essaient de gagner des “brownie points” sur le dos du professeur déviant, c’est devenu normal dans le contexte d’aujourd’hui : on contrecarre / cancelle les scientifiques non-conformes, afin de permettre aux journalistes, qui citent ces ‘yahoos’, de construire une réalité alternative et conforme à la doxa officielle.
        On fait ça autant en Science de Kovidet, qu’en Science de Klimatet.

        Vous faites bien de fouiller et ainsi enrichir vos connaissance. En faisant cela, vous pratiquez la Méthode et celle-ci vous permettra éventuellement un jugement éclairé, plutôt que le copié / collé Radio-canadien.
        Et ce jugement, valide pour vous, n’arrivera pas nécessairement aux même conclusions que moi ou le mentor, mais il sera respectable, car gagné par un effort.

  9. lucbmenard dit :

    Merci de vous informer! Je ne peux me résoudre à vivre en solitaire (n’étant ni ermite ni religieux). Je ne ressens pas non plus le besoin de m’exprimer sur tout, surtout pas sur les réseaux sociaux. J’ai reçu le vaccin (trois doses). Ça me permet de vivre ma vie normalement tout en continuant de respecter les normes sanitaires telles que demandées. Nous finirons par vaincre ce virus.
    Il faut que l’économie reprenne. Seule une économie forte est garante d’un environnement sain. Pensez à ces artifices (caprices) qu’on nous demande déjà (auto électrique, sacs en papier, etc.). Cet hiver me semble normal. Je ne vois pas de changement climatique à l’horizon, et vous?

    Tout est fort complexe, comme vous dites. Le fait de voir correctement les objets : leur forme et leur couleur, par exemple. Vous vous êtes gouré avec cet histoire de gravatars (pour globally recognized avatars). Il faut le reconnaître. L’appareil visuel doit être en santé et fonctionnel pour interpréter correctement, complètement, de manière cohérente et concise la réalité qui nous entoure.

    Une complexité croissante, mais qui s’opère sans que je ne m’en préoccupe depuis ma naissance. Pourquoi devrais je me préoccuper davantage aujourd’hui de mon système immunitaire? Je pense qu’il sait (avec le concours de mon cerveau) ce qu’il a à faire pour me protéger. Mon coeur bat sans le lui demander. Je n’ai qu’à fournir au corps les éléments nutritifs essentiels dont il a besoin (p. ex. du bon lait) et ce petit plus pour l’aider à reconnaître le virus SRAS_COV2 (19), soit le vaccin ARN messager? J’ai pris ce qu’on m’a offert. C’aurait pu être un autre. Ça l’air de fonctionner (je croise les doigts).

    Comment se fait-il (expliquer) que vous fassiez confiance à votre système immunitaire pour vous défendre sans penser devoir le stimuler et l’entrainer contre ce virus inconnu laissé à lui-même pour le combattre? C’est beaucoup de confiance, non! Je n’arrive pas à vous suivre.
    Ne vous arrive-t-il pas de vous tromper? N’est-ce pas tout à fait humain? Pourquoi notre système immunitaire ne se tromperait il pas? Il me semble que cela va de pair, non? Il se trompe sans doute, mais sa force, n’est ce pas de se reprendre; il recommence cent fois sur le métier, non? N’est ce pas grâce à cette flexibilité, ses mises à jour constantes qu’il réussit enfin à s’adapter?
    Vous esquivez la question de la croyance, au lieu, vous introduisez la peur du fait (sic) que la méthode d’entreposage ait été modifiée pour expliquer un supposé changement d’efficacité au lieu d’introduire un doute raisonnable (sous forme d’hypothèse), ce qui aurait été scientifique. Rien vu de problématique avec ce fait (ici : https://www.pfizermedicalinformation.ca/en-ca/pfizer-biontech-covid-19-vaccine/11-storage-stability-and-disposal). Si vous avez des références particulières, SVP, vous savez quoi faire selon les exigences de la méthode scientifique.

    Faites vous davantage confiance à votre système immunitaire pour vous défendre qu’à vos croyances, vous n’avez pas répondu (pourquoi ce doute dans votre esprit et ce vaccin classique). Heureusement, vous ne semblez pas adhérez à la croyance du Dr Lipton que je nommais dans l’autre  »post ». Vous croyez, mais à votre manière de vivre actuelle qui peut vous protéger et c’est suffisant pour le moment (deux ans, c’est tout de même très long et très dangereux, non?).

    Pourquoi ne pas faire confiance aux connaissances de M. Jacques? Notamment, en ce qui a trait aux vertus du lait intact (ses propriétés antioxydantes et détoxifiantes notamment par le glutathion.) Je m’attends à des explications scientifiques. Notamment, si elles s’accompagnent de données fiables avec les références adéquates (doit rester dans le muscle ???).

    SVP, M. Paul, consultez cet article (ci-dessous) et VOS CRAINTES TOMBERONT D’ELLES- MÊMES (ce Malone se donne beaucoup de crédit et d’autres microbiologistes le contredisent).

    https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1849872/dr-robert-malone-dernier-avertissement-vaccins-arnm-covid-enfants

  10. Normand (qui modifie son nom d’usager et courriel puisque je ne réussissais pas à poster sur ce blog depuis plusieurs mois) dit :

    Bonjour Paul, le 3 février à 9:51, vous avez dit : « Tous ces remèdes de bonne femme, spécialement la vitamine D, pourrait aussi servir à la défense contre la Covid-19. En tandem avec les futurs vaccins classiques à virus atténué. »

    Sachez que ma voisine est d’accord avec vous. L’autre jour, chacun accoté sur notre pelle, on a jasé Pandémie.

    Elle m’a dit qu’elle doutait énormément de l’utilité du Booster, que la protéine Spike que l’Arn produit est un fragment probablement trop petit pour que notre système immunitaire puisse ajouter efficacement ce virus à notre système de défense et que l’approche des chinois avec leur vaccin classique à virus inactivé était probablement une meilleure approche même si l’efficacité tourne souvent autour de 60-70%.

    Bien sûr, on me répondra… franchement, ta voisine !

    Si j’ajoute qu’elle est médecin, qu’elle enseigne en médecine dans le département Infectiologie et Immunologie et que sa spécialité est les virus respiratoires, est-ce que ça donne un peu plus de crédibilité à son opinion ?

    • Normand dit :

      Monsieur Du Berger, il semble que vous aviez (peut-être) ajouter mon nom d’usager ou mon courriel dans les communications indésirables. J’ai régulièrement tenté d’intervenir dans les discussions sans succès.

      Dans le Backend de WordPress, voici les informations que j’ai trouvé :
      1. Under Stop Spammers > Allow Lists. Here, you can whitelist IPs, emails, and usernames.
      2. This is under Stop Spammers > Challenge & Deny.

      Je sais maintenant que ce n’est pas mon adresse IP qui est barrée…
      Je test maintenant si c’est mon nom d’usager ?

      À moins que ça ait été volontaire de votre part… mais je croirais plutôt à un clic inopportun.

      • Paul dit :

        Bon après-midi Normand,

        Le prof est un gentleman. Il ne vous a sûrement pas barré intentionnellement.
        Je teste sa tolérance à la douleur souvent et je peux attester qu’il joue ‘fairplay’, bien qu’il a un ‘soft spot’ quand on évoque l’expérience suédoise et sa pertinence.

        Dans votre cas il y a une circonstance aggravante : vous êtes parent d’un fils Ti-clin musclé, ingénieur par surcroît. Ceci heurte l’ingénieur – prof, car il veut que sa profession soit forte et exemplaire. Si le fiston était un juriste, comme certains, ce serait différent (On sé que les avocats cé des pourris).

        Si vous avez sauvegardé une copie de vos commentaires non-publiés, repostez les SVP. Leur lecture serait sans aucun doute enrichissante.

        Paul

    • Reynald Du Berger dit :

      Normand…. les études sur la Vitamine D et son rôle comme prophylactique de la covid abondent … Mon médecin m’en a prescrit abec de la B12 également…

      https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1567576921003222

      Highlights

      SARS-CoV-2 infections are likely to be more prevalent in the winter season.

      Clinical trials reveal vit-D as a potential therapeutic agent against COVID-19.

      Vit-D is beneficial against COVID-19 by reducing inflammatory response.

      Vit-D boosts immune response against SARS-CoV-2 infection.

      Vit-D deficiency increases the risk of COVID-19 severity and mortality.

      Ici, un résumé de 49 études…
      https://www.frontiersin.org/articles/10.3389/fpubh.2021.736665/full

      • Paul dit :

        Professeurs,

        Merci d’enrichir nos connaissances. J’ajouterai que la vitamine D ‘booste’ le système immunitaire en général et contre l’influenza en particulier.
        Alors, pourquoi les têtes parlantes médicales n’en parlent presque jamais à la télévision ? Elles n’en ont que pour les mixtures vaccinales.

        Dans votre répertoire, y aurait-il des études plaidant pour la prise de la vitamine D, par la voie naturelle : le bronzage contrôlé ?
        Les rayons ultraviolets viro-stérilisants, sont-ils maintenant à l’indexe et pour toujours ?

      • Normand dit :

        Après 2 ans, est-il permis de faire le bilan des décisions de nos dirigeants ?

        Si on accède au site de l’Institut National de la Santé Publique du Québec, on peut constater que le Tableau 2.1 nous apprend que :

        https://www.inspq.qc.ca/covid-19/donnees/conditions-medicales-preexistantes

        Au total, depuis 2 ans, nombre de morts selon les l’état de santé initial :
        – Sans comorbidité : 307 (154 par année)
        – Avec 1 comorbidité : 654 (327 par année)
        – Avec 2 comorbidités ou plus : 12080 (6040 par année) dont la catastrophe des Chsld

        De plus, on savait depuis le rapport italien du 10 mars 2020 que l’obésité représentait plus du 3/4 des décès… et en 2 ans, cette statistique ne s’est jamais démentie.

        Et bientôt, on devrait faire la distinction entre « morts de la Covid » ou « morts avec la Covid »… certains pays ont commencé à éplucher les chiffres (dont la Grande-Bretagne) et les résultats sont surprenants.

        Nul doute que pour mieux paraitre aux prochaines élections, la Caq devrait se livrer un dégraissement de ces statistiques peu reluisantes.
        – Chiffres gonflés pour imposer des mesures coercitives.
        – Chiffres dégonflés pour améliorer le bilan à l’approche des élections.

        De plus n’oublions pas que pendant ces deux années, les morts de la grippe ont été quasi inexistantes réduisant d’autant la surmortalité, à une valeur négligeable, depuis les 20 derniers mois.

        En fermant tout, on a doublé la dette qui était déjà élevée.
        Question : Notre capacité à donner des soins de santé de qualité pour les prochaines années s’est ÉCROULÉE à quel point ?
        Et combien de commerçants ne seront plus en activité pour contribuer aux finances publiques ?
        Et combien de jeunes talentueux et travaillants vont sacrer leur camp ?

        Tout ça dans le contexte où on a pu constater aux fêtes 2021-2022 que le virus s’est transmis allègrement MALGRÉ nos restrictions les plus sévères en Amérique du Nord.

        Ce qui tend à confirmer l’étude de John Hopkins qui prétend que : « Lockdowns Prevent Only 0.2% of COVID Deaths »
        https://www.webmd.com/lung/news/20220204/lockdowns-covid-deaths-study

        J’ai hâte que la poussière retombe et que les invraisemblances de ce qui s’est passé depuis 2 ans soient décortiquées… ça va être laid.

      • Reynald Du Berger dit :

        Normand… Je me méfie de toutes ces « études » post mortem sur l’efficacité des mesures. Toute mesure ( confinement, couvre-feu, fermeture de frontières, vaccination massive, masque intérieur-extérieur, fermeture de restaurants , de gyms… etc.) qui aboutit à DIMINUER le nombre, la durée et la fréquence des contacts entre les gens EST une mesure efficace. C’est INDISCUTABLE. Plusieurs de ces mesures sont appliquées de façon concomitante, donc on ne peut isoler une mesure des autres, re-donc il est impossible d’en évaluer l’efficacité. Aussi , pour une mesure donnée, combien de tis-clins, égoïstes, de gens intelligents, informés, de gens au sens civique développé sont concernés ? Cela varie énormément d’un pays (province) à l’autre. Ces études n’ont donc aucune valeur scientifique. Il faut toujours mettre en balance les mesures et leurs avantages ( diminution des hospitalisations et des réanimations) vs les inconvénients (y mon farmer mon gym pis mon bar karaoke les tabarnak) .

    • Paul O. Grobonsens dit :

      Bonsoir Normand,

      C’est un plaisir de vous retrouver et pouvoir espérer vos interventions éclairées, ancrées dans le GBS.

      Bien gratifiant quand une spécialiste confirme les intuitions d’un vieux schnock dont le GBS rame souvent à contrecourant.
      Parions que votre voisine ne fait pas partie du répertoire de têtes savantes invitées à la télévision pour régurgiter les communiqués rassurants de laboratoires pharmaceutiques sur leurs concoctions vaccinales.

      C’est tellement élémentaire de réaliser qu’une reconnaissance globale par le système immunitaire d’un virus complet, avec ses nombreuses protéines à fonctionnalités diverses, vaut bien mieux, que de prendre en charge UNE seule configuration PARTICULIÈRE d’UNE protéine S donnée,
      de surcroît produite artificiellement avec une recette intrusive, possiblement incomplète, que c’est gênant de contempler que des spécialistes (qui devraient se soucier de leur réputation professionnelle) puissent dire autrement.

      À l’occasion d’une prochaine jasette à pelles rompues avec votre voisine, veuillez lui parler de ciblage préférable pour la vaccination future du système immunitaire qui loge dans les muqueuses, par où passe le Virus de Wuhan, plutôt que l’autre qui loge dans le système lymphatique, par où les coronavirus ne passent pas normalement.
      Aussi, du transfert de secrétions des muqueuses (environ une tasse par jour) vers la composante centrale du système immunitaire, sise dans les intestins.

      Les voies de la Mère Nature sont impénétrables : l’avalage de la morve (plus exactement appelée le ‘mucus’) pourrait être préférable à l’usage immodéré de tissus kleenex, ce qui priverait les récepteurs aux intestins d’information cruciale.

      Vraiment difficile cette décision médicale pour quelqu’un qui croit aux moyens naturels et qui veut activement exercer son système immunitaire : ‘avaler ou ne pas avaler sa glaire nasale’ dans le contexte du ‘to be or not to be’ covido-préventif.

      Je me demande si la Science à 31 $/an aurait un avis à offrir sur ce sujet.

      • Reynald Du Berger dit :

        PAUL… …  » à 31$/an…  » petit sarcasme facile avec un soupçon de mépris… vous préférez les avis des réseaux sociaux …moi j’en ai pour mon 31$/an … fouillez donc un peu pour voir… https://www.science.org/collections/coronavirus

      • Paul Auld - Fart dit :

        Cher professeur Reynald,

        Vous avez raison. Un ‘cheap shot’. J’en distribue, mais j’en reçois aussi. Sans m’en formaliser. Veuillez accepter mes excuses.

        Quand je ris avec vous, je ne vous méprise pas, car je n’ai aucune raison pour me sentir supérieur. Bien au contraire. Tout au plus, je me permets de vous désastrazénéquiser, car, pour le moment, je suis très en retard sur votre avance vaccinale.

        Vous faites bien de vous informer aux sources réputées fiables. Jusqu’à la preuve du contraire. Mais, n’était ce pas là, l’objet de votre billet ?
        Au moins, ils font à ‘The Science’ un tri préalable pour vous.
        Sans pointer le lecteur dans la bonne direction ? – je me demande.

        En vérité, quand un débat, ainsi que la Science sous-jacente, sont trop politisés, même une formation acquise à coups de US $80,000 / year, dans une université d’Ivy league, n’est pas garante de possession de la vérité, ni de la probité du détenteur de ce diplôme durement gagné.

        Avec votre investissement d’énergie dans l’acquisition de la capacité de comprendre les principes sous-jacents, vous êtes en mesure de démêler le ‘plausible’ du ‘hogwash’ sur les réseaux sociaux. Bien plus qu’un autre, sans vos qualifications.

        Car, nonobstant la somme d’information emmagasinée à ‘The Science’, n’est ce pas sur la prépondérance d’apparence de vérité, qu’un ‘layman’ peut formuler son jugement ? Toujours assujetti au contexte ambiant et dépendant de sa position par rapport au sujet. La Science parfaitement objective, la rencontrez-vous souvent ?

        Entre nous deux et les quatre murs : pour bien formater son système intestinal d’éducation avancée des “T-cells”, faut-il avaler ou utiliser un mouchoir ?

  11. lucbmenard dit :

    En parlant d’enrichissement…

    Le lait naturel a tellement été dénaturé par les procédés industriels notamment pour sa conservation, distribution, mise en marché qu’il a perdu de ses nombreuses propriétés bénéfiques pour la santé (bonnes bactéries) dans le procédé de pasteurisation. Il en existe plusieurs, mais 73C est la température industrielle utilisée. Pour dire, on est obligé d’ajouter (d’enrichir) de vitamine D3 les contenants de lait vendus en épicerie. Un paradoxe. Une référence ici: que vaut le lait transformé.

    https://view.officeapps.live.com/op/view.aspx?src=https%3A%2F%2Fwww.bonlait.com%2FDATA%2FQUE_VAUT_LE_LAIT_TRANSFORME.doc&wdOrigin=BROWSELINK

    Par contre, une chose à noter ici au Québec, le déclin et déficit d’ensoleillement les mois d’hiver (Décembre, Janvier, Février) rend malgré tout difficile l’assimilation de cette vitamine qui est facilité grâce aux rayons UVA (moins abondants durant ces mois).

    Un autre site intéressant ici: https://www.bonlait.com/legalisation.html.

    Il reste que même si cet aliment liquide est important dans notre alimentation en jeune âge pour la croissance, il n’est pas aussi important en vieillissant. Il faut trouver d’autres remèdes pour maintenir notre système immunitaire. À ce propos, le Dr Béliveau au Québec propose d’excellentes pistes outre le fait de faire de l’exercice régulièrement; ici:

    1. NE PAS FUMER
    2. MAINTENIR UN POIDS NORMAL
    3. FAIRE LE PLEIN DE VITAMINE D
    4. IL FAUT BIEN DORMIR
    5. IL FAUT BOUGER
    6. IL FAUT BIEN MANGER

    https://www.journaldemontreal.com/2021/04/04/prendre-sa-sante-immunitaire-en-main

    Bonne santé,

    • Paul dit :

      Merci pour l’information, monsieur Luc.

      L’agronome / l’agroalimentaire de formation, monsieur Rejean, voudrait-il bien corroborer / apporter d’autres précisions ?

      Vos arguments sur la piètre qualité du lait de la Coop Fédérée ont probablement amené jadis dans son Abitibi lointain, le Bébé Jacques à s’accrocher au pis de sa vache nourricière, plutôt qu’au biberon de Jean Coutu. D’où sa santé d’ogre et son Q.I. de ‘mensa-man’.

      Êtes-vous sûr que devenu septuagénaire, monsieur Jacques n’a plus le réflexe de courir après une taure au pis bien rempli quand il a faim ?

  12. lucbmenard dit :

    L’ère des rétrospectologues¹

     »Après 2 ans, est-il permis de faire le bilan des décisions de nos dirigeants ? »

    L’un de mes collègues de travail les appelle les experts à prédire le passé, ou plus savamment, en rétrospectologie (prédire à rebours).

    Je pense que l’application ou le retrait des mesures sanitaires est plus un Art qu’une Science.
    La seule mesure possible dans ce cas est le taux de satisfaction des individus d’une société par rapport aux actions de son gouvernement. Cela ce mesure uniquement avec le résultat du vote lors des prochaines élections. Donc, rien à voir avec la Science.

    Oh, j’oubliais! Parmi les Jumbos de ce monde, il y a des influenceurs qui tentent de changer le cours normal des choses (nous reviendrons après le Carnaval en plus grand nombre) et les résultats de la science et de la démocratie, mais c’est une autre histoire (leur formule coup de poing : une version étriquée de : les raisons du plus fort sont toujours les meilleures de Jean de la Fontaine…)

    ¹ https://lactualite.com/sante-et-science/predire-a-rebours/

    Un extrait:
    Bien formés pour l’utiliser (à l’université de la vie), les diplômés en rétrospectologie développent une extraordinaire capacité de juger (rétrospectivement) le réel en jetant un regard d’aigle (par en arrière) sur toutes les décisions (qui nous ont déjà touchés), peaufinant jour avant jour leur technique en écoutant d’incroyables vidéos YouTube.

    On dit aussi que le rétrospectoscope donnerait des résultats précis 99 fois sur 100, sans jamais dérailler ni faire douter de soi, ce qui permettrait à ces diplômés pas en herbe (ils en fument pourtant du bon) d’aboutir avec confiance à leurs conclusions infaillibles dévoilées après coup.

    Des exemples ? Aucun d’entre eux ne nous aurait autant confinés, s’inspirant de la Suède, puisqu’ils savaient avant tout le monde, leur mère et l’OMS que ça allait super bien s’y passer (malgré le fait qu’on y trouve 5 fois plus de morts qu’au Danemark et 12 fois plus qu’en Norvège, et que la chute de l’économie y soit aussi lourde que chez ses voisins nordiques).

    Pour poursuivre avec le FAIT² de la Suède, voir ces quatre mythes de nos amis rétros racontés par le Dr Alain Vadeboncoeur

    ² https://www.lesoleil.com/2020/06/05/coronavirus–4-mythes-sur-le-modele-suedois-331c603fafbfe63303b4b2b6f7446e17?nor=true

    Un extrait:

    Coronavirus : 4 mythes sur le modèle suédois :

    1) La Suède prétend viser l’immunité collective ? Faux
    2) Un taux de mortalité plus élevé en Suède ? Ça dépend
    3) Sans confinement, l’économie se porte mieux ? Pas vraiment
    4) Sans confinement, beaucoup ont acquis une immunité ? Non

    -bonne relecture de la réalité en temps réel

    • Paul dit :

      M. Luc,

      Pour bien bémoliser, ne faudrait-il pas consulter un bilan plus récent (le vôtre date d’un an et huit mois !) de l’expérience suédoise ?

      Aussi, par quelqu’un de plus allumé que le journaliste qui a signé l’article ( pourquoi avoir évoqué le Doc Vadeboncœur ?).

      La mortalité très élevée en 2020 en Suède a exactement la même cause que celle au Québec : les vieux emprisonnés dans les mouroirs d’état, privés de soins ambulatoires de première ligne, la négligence générale dans les établissements, les médecins qui ne se déplaçaient pas et les patients gravement atteints que l’on n’évacuait pas vers les services intensifs aux hôpitaux, que l’on préservait, au prix de vies des vieux, contre les débordement par les autres.

      De la merde et INCOMPÉTENCE mur à mur là bas et dans l’Arrudaland aussi.
      Pas une rétrospective, c’est une enquête sur la négligence criminelle qu’il faut mettre en route.

      Il serait intéressant de voir – comment les autres pays scandinaves ont protégé leurs vieux.

  13. Normand dit :

    À quel point les effets secondaires de la vaccination sont réellement comptabilisés afin que l’on ait un portrait JUSTE du ratio risque/bénéfice ?

    De nombreux médecins sont critiques à ce sujet.

    Olivier Bernard plus connu sous le nom de PharmaChien a fait abondamment la promotion de la vaccination ou des médicaments… il était régulièrement invité à des émissions comme Tout le Monde en Parle ou d’autres.

    Lui même a vécu un effet secondaire vraiment non négligeable, et malgré son Background, il ne semble pas que ça ait été entré dans les bases de données.

    Prêtez attention à ce qu’il raconte de son expérience de sa première dose vers 3 minutes environ : https://fb.watch/b0fwdQ1UCq/

    Il demeure, malgré tout, favorable à la vaccination mais son propos est beaucoup plus nuancé. Je connais de nombreuses personnes qui ont subi des effets allant de curieux à très douloureux, et pourtant, jamais ça n’a été pris en note, les gens dans le système étant débordés.

    • Paul dit :

      Bonjour Normand,

      Très inégal, mais intéressant le témoignage du Pharmachien. Sans l’aval des pires – ce témoignage est irrecevable pour le prof.

      Irrecevable, pour moi aussi. Monsieur Bernard est un ‘influenceur’ au service de la bienpensance et en tant que tel il ne pouvait pas semer le doute, sans bémoliser en temps réel. La rectitude politique oblige. Sinon, le chien du pharma serait mort.

      – Les vaccins ARNm dateraient de 1990, donc aucun souci.
      La technologie – oui, mais la mise au point de ce genre ne se fait pas en criant ciseau.

      – Le vaccin lui même peut être conçu en 2 jours et ce serait ‘seulement’ la compression du temps alloué normalement aux tests qui expliquerait les délais raccourcis.
      Mais, n’est ce pas ça, l’essence même d’essais pharmacologiques – établir l’efficacité à long terme (on constatet maintenant l’évanescence de vaccins nouvelle vague) et débusquer tous les effets adverses qui se manifestent immédiatement, à court et moyen terme, mais aussi des effets néfastes qui se manifestent des années après l’administration du vaccin.
      M. Bernard a couvert tout ça d’un geste de pécheur dont le brochet de trois pieds rétrécit rapidement, pour finir en méné de 2”.

      – Les effets adverses d’ordre neurologique persistants, comme la tremblote du Pharmachien, ne sont pas des réactions physiologiques locales (le pharmacien parlait de changer de bras pour éviter le problème) et quand il s’agit du cerveau, qui peut exclure des dommages à venir plus tard, comme la Maladie de Parkinson, par exemple ?
      En tout cas, les influenceurs médicaux font leur possible pour dissocier la vaccination d’effets secondaires neurologiques.

      – Ridicule aussi l’argument d’urgence de la vaccination locale pour prévenir la mutation du virus.
      Dans le contexte de pandémie mondiale ? Ce gars a pourtant un diplôme de pharmacien..

      – Monsieur comprend qu’on peut perdre patience avec les non-vaccinés et il craint automatiquement les variants futurs plus dangereux, bien qu’il devrait savoir que normalement la virulence devrait aller en diminuant.

      – « Avec la vaccination à 90% on a fait un bon travail.. Y’en a qu’on a échappé à 100% .. Et c’est ça qui est ça.. »
      Monsieur est content parce que ça bouge. Mais, les résultats, sont-ils au rendez-vous ?

      – Professer sa confiance en indépendance des scientifiques et des agences gouvernementales – pouvait-il faire autrement ?
      Mais, tout ce beau monde ne sort-il pas du même moule et l’industrie pharmaceutique, n’est-elle le plus grand bailleur de fonds de recherche ?

      – Vouloir tout ramener aux erreurs en stratégies de communications.
      Quand j’entends ça, je sais qu’on parle à mots couverts de campagne de propagande mal conçue.

      En terminant, les effets secondaires adverses sont sous rapportés (apparemment par un ordre de 20 X à 44 X , soit 2,000% à 4,400%) ici et ailleurs, pas seulement à cause du débordement de personnel, mais surtout parce que c’est mal vu, car on croit que cela accroîtrait le questionnement à propos de la vaccination. Ce qui n’est pas faux.

      Le peu de curiosité va bien plus loin.
      Quinze autopsies récentes en Allemagne sur des personnes classées mortes de causes naturelles ont établi dans 90% un lien causal direct au vaccin récemment reçu.

      • Reynald Du Berger dit :

        Paul… il y a pire que « le peu de curiosité » Il y a des journalistes trop ignares, incompétents et fainéants pour aller chercher l’information sur la covid.
        https://www.dreuz.info/2022/02/covid-pourquoi-israel-bat-un-record-de-deces-quotidiens-demandent-des-journalistes-ignares-259181.html?utm_source=mailpoet&utm_medium=email&utm_campaign=voici-les-newsletter-total-derniers-articles-de-dreuz-info_11

      • Reynald Du Berger dit :

        Paul …. « Quinze autopsies récentes en Allemagne sur des personnes classées mortes de causes naturelles ont établi dans 90% un lien causal direct au vaccin récemment reçu. »

        On a aussi établi que les quinze avaient un mois avant leur décès
        1- bu au moins une bière par semaine
        2- traversé à pied au moins deux fois une rue achalandée à l’heure de pointe
        3- serré un de leurs enfants dans leur bras au moins une fois par semaine
        4- offert un pourboire au livreur de pizza
        5 – embrassé leur conjoint en partant travailler
        6-….

        en voulez-vous des liens de causalité ? et il y en a autant en « changements climatiques anthropiques » vs tout ce qui arrive de plate sur la planète.

      • Paul T. Klein dit :

        Professeur,

        RE : https://duberger.me/2022/01/23/des-chercheurs-qui-vous-trompent%ef%bf%bc/#comment-342758

        N’étant pas ‘antivaxxiste’, je ne me sens pas concerné, alors je peux facilement porter un regard neutre sur l’intervention du grand philosophe :

        L’homme orchestre D. Gode Fridi tire dans toutes les directions à la fois, au lieu de ce concentrer sur un seul trou, comme le fait avec succès son cousin Gode Michet.
        L’un cause des hernies mentales, tandis que l’autre rend l’existence de certains(es) plus joyeuse.

        De plus, le sieur Fridi dit n’importe quoi, car il rapporte des compte rendus d’autres (peut-être ne comprend-il pas l’anglais), sans avoir vérifié à la source : ni Dr Robert Malone, ni l’animateur Tucker Carlsson, ne sont pas des antivaxxistes et l’opinion attribuée à R. Malone était exprimée par un autre.
        Dr Malone est un professionnel et il fait très attention à sa réputation de scientifique. Quand il interprète les faits reliés à la Covid, il le fait en se basant sur la Science, pas sur les communiqués de presse de Pfizeur.

        La plupart d’autres points de l’amalgame caricatural seraient sujets à une analyse plus approfondie, car tout n’est pas noir, ni blanc.

        Il est toujours bon de lire aussi les commentaires des lecteurs.

        Ici, sur conseil du cousin Michet, le juriste Fridi tente de se racheter : « .. je crois que la vigilance face aux mesures arbitraire des gouvernements est archi-nécessaire. Je me suis opposé depuis le premier jour aux pass, tous les pass, obligation vaccinale et autres joyeusetés. Quand ce virus cessera de menacer d’engorger les hôpitaux — tout est là dans nos pays vieillissants — il faudra exiger l’abrogation immédiate, inconditionnelle de toutes les restrictions COVID. »

        Un vieux proverbe dit : « Quand tu danses à califourchon de deux côtés de la clôture, fais gaffe à tes DeKuypers. ».

      • Paul dit :

        Professeur,

        RE : Ce commentaire sur les journalistes ignares – https://duberger.me/2022/01/23/des-chercheurs-qui-vous-trompent%ef%bf%bc/#comment-342756

        Cet “ignare” ciblé chez Dreuz, le jeune journaliste Nicolas Berrod, que l’on peut voir souvent à ‘C dans l’Air’, ne me semble pas du tout anti-establishment ou antivaxx et il est bien informé sur le sujet de sa spécialisation – la Covid-19. Je ne suis pas d’accord avec nombreuses de ses interventions, mais le jeune homme est sérieux.

        Le journaliste J-P Grumberg se réclame à répétition du bon sens. Défini au préalable par ses bons soins.
        (Je fais la même chose avec mon GBS, mais je suis conscient de ses limites – je le teste continuellement et le mets à jour.)

        Les choses sont un peu plus compliquées que ne le croit monsieur Grumberg qui prévient le coup :
        «.. si une personne atteinte d’une autre maladie était toujours en vie si elle n’avait pas attrapé le coronavirus, sa comorbidité ne doit pas être prise en compte : elle est morte du coronavirus avec une autre maladie, et pas d’une autre maladie avec le coronavirus. Et cela, en l’absence de donnée médicale, personne n’a le droit d’inventer ses propres chiffres. ».

        D’accord, mais en temps normal, quand une personne décédait d’une crise cardiaque avec le concours de grippe saisonnière, à quelle cause attribuait-on ce décès ?

        On a constaté chez les vieux ces deux dernières années, un transfert de mortalité associée à l’influenza vers la Covid, sans l’augmentation de morbidité dite excédentaire, ou très peu.

        Aussi, le journaliste devrait préciser si en Israël, comme on le fait ailleurs, on comptabilise comme non-vacciné le patient pendant deux semaines après la première injection.

        Ceci est important car, qu’il s’agisse de la première, deuxième ou troisième dose, le vacciné devient pendant 21 jours après l’injection, davantage vulnérable à l’infection qu’il ne l’était avant et la charge virale qu’il subit est élevée. Personne ne sait exactement pourquoi, mais le phénomène fut indépendamment observé dans plusieurs pays.

        Enfin, l’ignare que je suis, je demanderai au journaliste redresseur des torts : pourquoi, aujourd’hui même, il meurt par cent mille habitants, 10 fois plus d’Israéliens que d’Égyptiens, pendant qu’ils ont reçu 3 fois plus de doses de vaccin. Ces chiffres ne sont pas marginaux et demandent une explication, autre que – plusieurs variables entrent en jeu et … qu’on ne veut pas savoir.

        J’ai comparé les six pays situés au bord sud de la Méditerranée et c’est l’Algérie, la moins vaccinée, qui déplore le moins des décès.

      • Reynald Du Berger dit :

        Paul… Vous faites confiance aux statistiques de l’Algérie ?…. vraiment ? Israël oui… mais Algérie… Libye…. Tchad… Syrie…

      • Paul T. Klein dit :

        Professeur,

        RE : Votre objection – https://duberger.me/2022/01/23/des-chercheurs-qui-vous-trompent%ef%bf%bc/#comment-343513

        L’Algérie – je connais plutôt bien.
        C’était jadis un territoire intégral de la France, divisé en départements et arrondissements bien organisés. Les colonels ont installé leur régime sur des fondations solides après 1962, avec le fonctionnarisme tatillon à l’avenant.

        Solides, aussi les routes départementales des années ‘60 là bas, construites par les ‘Ponts et Chaussées’ français. Elles feraient envie des Québécois : pas de nids d’autruche dans la chaussée.

        “ Covid-19 : les faiblesses statistiques de certains pays africains empêchent une évaluation fiable de l’épidémie “
        https://www.francetvinfo.fr/monde/afrique/societe-africaine/covid-19-les-faiblesses-statistiques-de-certains-pays-africains-empechent-une-evaluation-fiable-de-l-epidemie_4664495.html

        Citation :
        « L’Afrique du Sud et l’Algérie, pays du continent africain les plus touchés par le Covid, selon les chiffres de l’OMS, sont pourtant les pays où les systèmes de santé sont les plus modernes. Le paradoxe n’est qu’apparent, ce sont aussi les pays les mieux organisés et les plus fiables pour les statistiques de santé. ».

        Bien sûr, Israël est en avance sur tous les plans, mais l’Algérie n’est pas la brousse pour autant.

        On pourrait concéder 25% à 50% d’incertitude au plan du manque de fiabilité des statistiques et cela ne changerait strictement rien : on parle d’un ordre de grandeur et plus de différence (2450%).

        Au 8 février 2022 :

        – Algérie : 0.02 morts / jour par 100,000 habitants et 29.6 doses / 100 habitants (données sur vaccination en date du 9 jan : 29.6 doses min act. – 30 dose max est.)

        – Israël : 0.49 morts / jour par 100,000 habitants et 194.6 doses / 100 habitants

        Peut-être, ce ne sont pas les journalistes « trop ignares, incompétents et fainéants » qui sont vraiment dans le champ.

        Je ne sais pas si le jeune journaliste “ignare” Nicolas Berrod avait comparé la mortalité en Israël avec les pays voisins, mais le taux moyen élevé des décès quotidiens doit interpeller, maintenant que nous sommes dans la phase d’Omicron, moins mortel.

        Les vaccins affaiblissent-ils le système immunitaire en perdant leur effet après quelques mois ? Assurément, les autorités israéliennes étudieront les causes.

        La différence d’Israël avec les autres pays au bord sud de la Méditerranée que je verrai : l’hygiène poussée à l’Occidentale (suremballage des aliments, maintenant sous vide) qui n’exerce pas assez le système immunitaire de l’individu. En Algérie, le boucher gérait les mouches vertes à la tapette, directement sur la pièce de viande.

        Car selon mon GBS, tout dépend de la robustesse de la défense immunitaire que chacun possède et devrait cultiver.
        Professeur – j’attends toujours votre réponse d’érudit : la morve, qui contient des virions capturés au hasard et qui seraient utiles à la reconnaissance au centre de production des contre-mesures sis aux intestins, dois-on l’avaler ou la gaspiller dans un mouchoir ?

        Parlant de mon GBS, calibré en temps réel : il se pourrait que l’Israël comptabilise ses morts, probablement affligés de comorbidités, en tant que décédés de la Covid, tandis que les autres pays dans ma comparaison, les classeraient plutôt dans les décès causés par les dites comorbidités. Cependant, la différence (2450% avec Algérie) m’apparait trop importante pour cette explication.

        Peut-être aussi, les autorités algériennes minimisent leurs morts pour raisons commerciales, mais ils n’ont pas d’industrie touristique, le gaz s’exporterait de toute façon, ainsi que les bonnes dattes que je recommande en tant que mesure anti-covid (fibres, vitamines, oligo-éléments essentiels, puissants antioxydants, minéraux,etc..).
        Tiens, peut-être les Israéliens en consomment moins que les musulmans dans la région.

      • Reynald Du Berger dit :

        Paul… les stats covid des « pays de merde » n’ont aucune valeur scientifique. Rappelez-vous des énoncés « scientifiques » des tis-clins de CHOIX Radio -X ….  » en Suède yont rien farmer caliss !.. pis l’monde s’promène partout tabarnak ! » La Suède a le PIRE bilan des scandinaves (Suède, Norvège, Danemark et Finlande) et ne peut pas être comparée à Québec, N.Z. Brésil ou Australie… il faut des cultures et moeurs comparables, climats, taille des villes et capitales, transports, habitudes de vie et de déplacements etc.. comparables.

      • Paul T. Klein dit :

        Professeur,

        Le bilan terrible de la Suède, comparable au bilan du Québec (et pour les mêmes raisons), fut plombé en 2020 par les décès survenus dans les mouroirs mal gérés par l’état suédois, surtout à cause de la doctrine de ne pas évacuer les personnes âgées, infectées, vers les hôpitaux, pour ne pas encombrer les services de soins intensifs.
        On ne devait pas soigner intensivement les plus vulnérables pour protéger le système considéré vulnérable, c’était ça la doctrine que les sans-génie de la Santé publique internationale ont concoctée avant la pandémie.

        Quand on veut analyser un problème, il faut regarder exactement la pièce de la machinerie qui a cassé et son installation, pas la construction de la vespasienne devant laquelle c’est survenu.

        Avez-vous regardé la gestion comparative des maisons de retraite dans les autres pays scandinaves, qui ont mieux fait que la Suède ?

        Les formateurs internationaux de doctrines de Santé publique, n’ont-ils pas blâmé Anders Tegnell, le déviant qui n’a pas suivi le script général, pour les mauvaises raisons ?

        NOTE :
        Pour les stats inutiles, telles le ‘nombre des cas d’infection’, vous avez raison. Mais, dans les états fonctionnels, les décès devraient être comptabilisables – avec une marge d’erreur variable d’un pays à l’autre. Je répète, la différence au chapitre des décès, entre Israël et ses voisins, est énorme.
        Les infections se propagent dans les grands centres urbains. La population du seul Caire est un peu plus importante que la population entière d’Israël.

      • Reynald Du Berger dit :

        PAUL… »Le bilan terrible de la Suède, comparable au bilan du Québec  » J’ai répété et répété à mes tis-clins AUCUNE comparaison Suède Québec. Relisez-moi… comparez les bilans pendant 2 ans Suède vs les 3 SEULS autres comparables. Suède et Floride ont été des pays chéris des tis-clins égoïstes anti-mesures…. à tort. Imaginez 14% de tis-clins répandeurs de virus au Québec… imaginez ça SANS mesures ! Apocalypse ! Le % de tis-clins en chaque pays et leur degré de ti-clinisme est LE facteur principal.

      • Paul T. Klein-Ehgoist dit :

        Donc moi et mes “cris..ss de ta..rnaks” de fraîres Ti-clins, sommes maintenant les cavaleurs d’Apocâlisse. Nourris aux épissés de poulâts.

        Les Anglâsses annoncer : “ There is many ways to cut a cake. “

        En géologue, près de la Terre, vous aimez déguster le vôtre, découpé selon les divisions géographiques.

        L’ingénieur musclé aux gyms, le fils de Normand, déformé par sa profession, préfère déguster son Tire-à-Mitsou, découpé en tranches horizontales distinctes, selon leur fonctionnalité gustative.

        À chacun son plaisir, mais le vôtre n’est pas plus légitime seulement parce que vous l’affirmez à répétition.
        L’appréciation de l’intellectuel musclé serait différente de la vôtre, sans qu’elle soit nécessairement pertinente pour lui.

        Par contre, elle deviendrait pertinente en “taba..ak de câl..se” pour vous, si dans vingt ans, lors de la future pandémie, vous deviez être emprisonné dans un CHSLD et que les autorités refusaient de vous envoyer à l’urgence d’un hôpital proche, parce qu’elles avaient retenues vos conclusions géographiques, plutôt que fonctionnelles de Normand junior musclé.

  14. Normand dit :

    Table ronde très intéressante avec les Dr Bernard Massie, Dr Christian Linard et Dr Patrick Provost.

    Très intéressant et ton pausé du début à la fin… j’oserais les appeler Covido-Réalistes.

    À 1:11:30, le Dr Patrick Provost rapporte lui aussi avoir subi plusieurs effets secondaires suite à sa première dose de Pfizer et 6 mois plus tard, les autorités compétentes résistent toujours à en prendre note dans les bases de données… tout comme le PharmaChien.

    https://fb.watch/b0-jCXXyR_/

  15. Paul Auld - Fart dit :

    Professeur,

    Je m’adresse à l’authentique érudit – épicurien que vous êtes, car je doute que l’information que je cherche soit disponible ailleurs, y compris à la librairie à 31 $/an du ‘The Science’, que vous avez bien voulu généreusement partager avec vos invités.

    Comme vous le savez, je suis maintenant banni de succursales de la SAQ. Mon flacon De Kuyper est presque vide, mais mes besoins en Santé demeurent.
    Je dois continuer ma la cure de prévention anti-covid de KouillePaire : du gros gin pour accompagner la ‘Tonic water’ (source de quinine) et des capsules de Zinc qu’il faut conditionner en cations Zn++ facilement absorbables.

    Comment s’y prendre pour distiller correctement le gin ?
    Faire fermenter du jus de patates ou de céréales ? Type de levures ? Pousser la fermentation à quelle densité ? Additionner du sucre au préalable ? Température ambiante ? Fermentation lente ou rapide ?
    Faire macérer les baies de genièvre avant la distillation, ou après ? Distiller en combien étapes pour titrer à environ 40 degrés Gay-Lussac ?

    Les Français peuvent distiller 1000 degrés (20 l x 50 degrés) d’alcool pour leur consommation personnelle. C’est combien au Legoland ?

    Étant donné le pouvoir anti-covid des abeilles, j’aimerai tester l’hydromel en tant que traitement préventif. J’avais jadis utilisé une recette combinant le miel avec du riz, mais je doute qu’aux Europes on se servait du riz au Moyen Âge et avant. Auriez-vous une recette authentique de cette boisson oubliée aux pouvoirs multiples revigorants ?

    Je veux faire ma part pour désengorger les urgences, alors, en bon citoyen, je fais appel à vous, car je suis certain que Gay-Lussac est pour vous autre chose que le nom à « dropper » pour signaler sa vertu LGBTQI-phile.

    Merci d’avance,
    Paul Auld Fart

  16. Normand dit :

    Lors de sa conférence de presse d’hier, le Dr Luc Boileau nous a informé que la cinquième vague a été si forte qu’AU MOINS 2 millions de Québécois ont contracté la COVID-19 depuis décembre.

    Tout ça, MALGRÉ le couvre feu, MALGRÉ les interdictions de rassemblements, MALGRÉ le passe vaccinal, MALGRÉ le masque obligatoire, etc…

    Compte tenu du nombre de décès « déclarés » Covid pendant cette période (selon le site de l’Inspq), on obtient donc maintenant, un ratio comparable à une saison de grippe modérée… les décès demeurant concentrés à plus de 95% chez les personnes âgées avec co-morbidités souvent en fin de vie.

    Seul un orgueil mal placé peut expliquer que certains puissent continuer à soutenir les mesures abusives.

    • Reynald Du Berger dit :

      Normand …. « Tout ça, MALGRÉ le couvre feu, MALGRÉ les interdictions de rassemblements, MALGRÉ le passe vaccinal, MALGRÉ le masque obligatoire, etc… »

      Imaginez l’hécatombe SANS aucune de ces mesures ! Merci au gouvernement Legault qui gère cette crise avec compétence et courage , en dépit de ces 14% de braillards égoïstes  » moman viens m’charcher !… Legault y ma farmer mon gym pis mon bar karaoke le tabarnak! » .

      • Normand dit :

        Mais monsieur Du Berger, on a aucune difficulté à imaginer ce que la situation aurait été sans ces mesures… nos voisins qui n’ont pas imposés ces mesures N’ONT PAS FAIT PIRE !

        Les québécois qui sont accrochés à Mario Dumont sur LCN partent avec 2 prises…
        Ceux qui ont écouté le football avec les stades pleins aux as ont bien constaté la dichotomie.

        Même le Dr Alain Vadeboncoeur, confineur s’il en est, et qui a abondamment été invité à titre d’expert sur tous les plateaux déclare « on nous sort cette information comme si c’était une mise à jour des cas d’hospitalisation ou encore du pourcentage de personnes ayant reçu la 3e dose. Pourtant, ça change tout. »

        https://www.noovo.info/chronique/dr-alain-vadeboncoeur-2-millions-de-cas-la-petite-bombe-du-docteur-boileau.html

      • Reynald Du Berger dit :

        Normand… « n’ont pas imposés ces mesures N’ONT PAS FAIT PIRE ! » Faux! les mesures USA ont varié et varient énormément d’un état ou région à l’autre… et ont varié dans le temps depuis 2 ans au gré des levées ou impositions de ces mesures et au gré du % de tis-clins en chaque région. Rappelez-vous ces tis-clins québécois ya un an  » en Floride yont rien farmer caliss pis l’monde s’promène partout tabarnak ! » et 4 mois plus tard, c’est le spring break et étudiants tis-clins répandent la saloperie… donc hécatombe alors là nos tis-clins doivent googler péniblement un autre état ou pays à offrir en exemple. Toute mesure qui réduit le nombre, la fréquence et la durée des contacts EST une mesure bénéfique et c’est indiscutable. Une vérité de la palisse … MAIS quel en est le rapport bénéfice / inconvénients ? Voilà la 2ieme question à poser. Si ya que des tis-clins égoïstes touchés par la mesure… pas grave. Hon !!!

      • Paul T. Klein-Ehgoist dit :

        Professeur,

        On ne peut pas être en désaccord avec votre assertion : « .. MAIS quel en est le rapport bénéfice / inconvénients ? Voilà la 2ieme question à poser. ».

        Toutefois, quand on passera bientôt à l’état d’endémie, ne pensez-vous pas que votre question sera nécessairement accompagnée de précision : « .. rapport bénéfice / inconvénients de mesures préventives en fonction de la condition de personnes vulnérables (les pré-conditions, l’âge, etc..) à protéger ? » et qu’éventuellement les croulants seront mis en isolation, pour leur propre protection ?
        (NOTE : Moi, un marginal non-vacciné, ne m’exclut-on pas aujourd’hui de la fréquentation des Walmarts pour ma protection contre l’infection transbahutée par les bons citoyens triplement vaccinés ? Du moins, selon les impayables Dubé / Boileau.)

        Est-il normal que les commissions scolaires interdisent toute trace de beurre d’arachides dans les boîtes à lunch d’écoliers pour protéger un ou deux jeunes dans toute école, qui souffriraient d’intolérance aux cacahouètes et qui seuls devraient être responsables de leur auto-protection ?

        Ou, pour ne pas priver la majorité de gosses de précieuses protéines pinottines (un autre excellent moyen de défense anti-covid), pourquoi ne pas mettre en place des écoles distinctes pour les intolérants aux arachides et laisser les autres vivre leur vie ?

        Voilà Rejean, un autre de mes secrets concernant l’entretien de mon système immunitaire en béton : du beurre de pinottes, copieusement arrosé de bière non pasteurisée.
        “ Boost Your Immune System, Fight Coronavirus “
        https://peanut-institute.com/boost-your-immune-system-fight-coronavirus/

        « Authors of a recent article on nutrition’s role in fighting the coronavirus suggest that immunity-boosting diets are your best course of action. Specifically, the article recommends peanuts for their high vitamin E and zinc content, both of which help to support our immune systems. »

        En vérité, je vous le redis : vous et moi bientôt aussi, vous-vous retrouverez assigné à résidence par Herr Franz Lego dans un “shack” aux mouches noires, dans le Grand Nord, isolé de Ti Clins dominants, pour votre protection.

        “ The majority always rules. “ Sauf chez les wokes, mais cela ne durera pas longtemps.

    • Paul T. Klein dit :

      Maître Normand,

      Tout est dit dans votre sommaire lucide.

      Sauf pour : « Seul un orgueil mal placé peut expliquer que certains puissent continuer à soutenir les mesures abusives. ».
      Car, il y aurait l’astrazénécation de neurones que la pfizeurisation n’a pas encore restaurés.

      Espérons qu’avec le temps la régénération fera son travail. Je suis sûr que ‘The Science’ a rapporté les dernières découvertes à ce sujet.

  17. Paul T. Klein dit :

    Professeur,

    RE: https://duberger.me/2022/01/23/des-chercheurs-qui-vous-trompent%ef%bf%bc/#comment-343664

    Absolument, le comportement de ces parents antivax rapporté par Dreuz est irrationnel et répréhensible, mais je demanderais à Jacques, si cette attitude est généralisée.

    Cependant, que penser de ces cas rapportés de transplantations d’organes refusés aux patients non-vaccinés par des hôpitaux aux USA, sous prétexte que leur système immunitaire ordinaire ne rencontrerait pas les exigences de la nouvelle science médicale ?
    Remarquez, il se pourrait qu’ils aient raison, en considérant que pour éviter le rejet, on doit conditionner la réponse immunitaire du patient. Mais, ce faisant, n’affecte-t-on pas collatéralement la défense acquise par la vaccination récente ?

    N.B. :
    Votre renvoi me fait penser à la relation entre le groupe sanguin et sa compatibilité avec le système immunitaire du receveur.

    Professeur, dans votre bibliothèque, avez-vous des études quant à la prévalence d’infections à la Covid-19 et leur gravité, selon les groupes sanguins ?
    Aussi, pour mieux cerner la compatibilité des vaccins qui agissent au niveau cellulaire, ne serait-il pas pertinent de considérer le groupe sanguin du vacciné ? Y a-t-il des études à ce sujet ?

    Nous ne sommes pas tous faits pareils et le groupe sanguin est un puissant différenciateur.
    Peut-être, après tout, le Pfizeur pourrait être tout à fait acceptable pour le croulant en devenir que je suis, en raison de mon groupe sanguin.

    Ce maudit groupe sagouin qui me fait proférer des insanités à propos de l’astrazénécation d’un esprit brillant que j’admire.
    Mes excuses, professeur Reynard.

  18. Paul T. Klein dit :

    Bonjour Normand,

    RE : https://duberger.me/2022/01/23/des-chercheurs-qui-vous-trompent%ef%bf%bc/#comment-342518

    « À quel point les effets secondaires de la vaccination sont réellement comptabilisés afin que l’on ait un portrait JUSTE du ratio risque/bénéfice ? »

    Saviez-vous que les effets adverse survenus 7 jours après l’injection vaccinale, ne seraient pas comptabilisés ?

    “ Doctor reveals how the FDA and CDC are hiding the truth on Covid Vaccines. “

    Selon les sans-génie à la Santé publique américaine, les effets secondaires recevables ne pourraient survenir que dans 24 à 48 heures après l’injection du vaccin.
    On dirait qu’ils ne veulent pas savoir.

    Je constate à 14h20 que le pétrophobe, ce généreux distributeur des pollice-verso, vient de passer.
    En anticipation de son jugement négatif sur cette constatation damnante, que je rapporte au conditionnel, puis-je me permettre de le prier de rapporter la preuve du contraire, si elle existe, pour rétablir les faits.

  19. rtremblay dit :

    3 fois vacciné. à chacune de ces injections les effets secondaires (léger) se sont faits sentir dans les 48 h suivant l’injection. Toutes les personnes que je connais m’ont dit la même chose. Les T-Klein pensent que ça donne des effets à long terme…… mais ils ne sont que psychosomatiques !

    • Paul dit :

      Cher Rejean,

      Croyez moi, sincèrement, j’en suis très content. Pour vous et tous vos amis.
      Pour le prof et son disciple aussi.
      La pire chose serait d’apprendre que j’avais raison.
      Quand c’est juste des visages anonymes, c’est moins poignant. Mais, pour mon pourfendeur, qui me hait avec passion, ce serait vraiment douloureux.

      Paul

      N.B.: Je vous colle un ‘pollice recto’ car, même si ce n’est pas immédiatement apparent, moi, je vous aime bien.

    • the chemist, breaking bad dit :

      On ne le saura sûrement jamais parce que c’est relatif à l’impossibilité, mais les personnes qui ont des effets secondaires auraient-elles eu une plus grande prédisposition à développer une forme sévère du virus?

      • Paul Sanscience dit :

        Une prédisposition ‘psychochromatique’ ?

        Comme dans “la peur bleue” ?

        Avec comme conséquence : de la matière brune gluante jusqu’aux aisselles.
        Ce qui rend la tétée de deux disciples du pédagogue bien délicate. Avouons le.

        Par respect pour le budget de leur mentor, les deux goulus devraient apporter leurs lingettes, à moins de préférer le lait cru au biotope enrichi.

    • Paul Q. Craintlepir dit :

      La consultation ‘online’ d’un médecin par une comédienne, pourfendeuse des non-vaccinées, maintenant confrontée à un ‘reality check’ direct (elle s’était effondrée sur scène (*)) :

      “ Heather Mcdonald talks about her incident on stage and says she won’t get her 4th shot . “

      Le médecin, bien au courant d’autres cas “inexpliqués” semblables, recommande quand-même, la vaccination expérimentale. Quelle pitié.
      Clairement, cet individu, qui représente nombreux médecins de cuvées après 2000, qui ne devraient pas l’être, a oublié le Sermon d’Hippocrate et son enseignement – « Practice two things in your dealings with disease: either help or do not harm the patient ».

      NOTE (*) : Un scénario réel, que même M. Jacques avec son QI de 167 ne pourrait pas imaginer.

      “ ORIGINAL CLIP Comedian Heather McDonald On Stage Collapse “

      Tellement réaliste que tout le monde croyait que c’était un “fake” :

      “ Heather McDonald collapses on stage and is taken to a hospital after performing in Arizona “
      https://www.dailymail.co.uk/tvshowbiz/article-10482575/Heather-McDonald-collapses-stage-taken-hospital-performing-Arizona.html

      Mais la malheureuse s’était fracturé le crâne en chutant.

      Oui, je suis très content que le prof et ses deux disciples l’ont échappé belle. Pour cette fois …

      • Paul T. Klein-Ehgoist dit :

        Le comédien Bob Saget est mort dans son sommeil il y a un mois, après une forte contusion et fracture du crâne, 28 jours après son “booster jab”.
        Pas nécessairement une coïncidence avec le cas de la comédienne Heather Mc Donald, mais : “On veut pas savoère” – comme d’habitude.

        Néanmoins, pour ne pas perturber l’élan vaccinal québécois, les autorités proclameront bientôt les consignes obligatoires suivantes :
        – En l’assoyant dans le fauteuil vaccinal, on chaussera sur la tête du courageux altruiste un casque de vélo ou de hockey, selon la disponibilité.
        – Le dit casque sera porté en tout temps, pendant un mois lunaire au minimum et sera muni d’un cadenas électronique, seulement ouvrable par un agent de CISSS.
        – Le permis de conduire du vacciné sera suspendu pour une durée minimale d’un mois, ou jusqu’à la prochaine piqûre de rappel.
        – Le vacciné ne pourra pas opérer la machinerie lourde pendant la durée de suspension de son permis de conduire.
        – Le vacciné gardera une distance d’au moins 2m de rails des trains ou du bord de débarcadère de métro.
        – Son échelle sera confisquée.
        – Le vacciné s’engagera à ne pas monter les escaliers chez lui, comme ailleurs pendant la période de vigilance post vaccinale.

        Le choc peut-être vraiment brutal quand on cogne sa tête de cette façon (le prof expliquera la conservation de la quantité de mouvement) :

        “ WARNING!! You could die from this fall! Heather McDonald Faints On Stage | OFFICIAL VIDEO “

        En attendant les consignes obligatoires de vigilance post vaccinale claires de Lego / Dubé, toujours lents quand il faut vraiment agir, les bons citoyens vaccinés seraient bien avisés d’anticiper un “blackout“ possible en prenant des précautions en conséquence. Je recommande le port d’un casque de vélo (rembourré en hiver), doté d’un clignotant pour attirer l’attention quand on s’effondre dans un banc de neige.

        Merci d’avance pour les « pollice verso » en reconnaissance de ma suggestion qui peut sauver des vies.

      • Reynald Du Berger dit :

        PAUL… appel à tous les vaccinés … concoctez-moi une dizaine de commandements de Dieu drôles et originaux , à l’adresse des non vaccinés par ignorance de la science, manque de sens civique et pur égoïsme… on les publiera à la suite du commentaire de Paul. Vous pouvez faire intervenir des gyms, des bars karaoke, des gros bras, des truckers… ou simplement des tis-clins.

      • Paul Auld - Phart dit :

        C’est quoi le prix à gagner ?

        En ma qualité du futur vacciné (avec un VRAI vaccin à virus atténué, testé et sécuritaire), est-ce que je peux participer à votre concours ?

        Peut-être avec un handicap, pour donner une chance aux esprits astrazénéqués et pfizeurisés de vos invités vaccinés (mais pas toujours majeurs).

        Professeur : Avez-vous un casque de spéléologue ou de sismologue que vous substitueriez aux casques de hockey ou de bicyclette des plébéiens ordinaires, pendant votre future période de vigilance post vaccinale obligatoire ?

  20. Érik Beauséjour dit :

    1. Encenseras, la liberté à tout vent dès que tu le pourras…
    2. Louangeras, les vertus de la drogue récréative comme ça te suffiras…
    3. « Big Pharma» ,se sera le viagra qui te faudra…
    4. Vociférera, tes patois en lançant contre autrui les objets de ta foi…
    5. Accordera, grande crédibilité au substrat de «marde» qui t’accabla…
    6. Honorera, les signes de santé physique comme tu le voudras…
    7. Fourrera, le système sinon le système te fourrera…
    8.

    • Paul Sanmanières dit :

      (Suite)

      8. Ta paire de miches, bien larges tu écarteras, quand on te l’ordonnera !
      9. La mansuétude des puissants, quand ils te redonnent les miettes de ta tribu, bassement tu remercieras !
      10. Les dommages corporels subis, tu ignoreras !

      NOTE : Ma contribution gracieuse à M. Beauséjour, au profit de qui je renonce au droit à trois lampées de lait cru enrichi aux probiotiques naturels, à la tétine professorale.

      • lucbmenard dit :

        11e

        One for the road (truckers)/
        Un pour la route (camionneurs)

        Partira, partira pas, pas Justin, mais toi manifestant sur la colline parlementaire
        à Ottawa.
        Chez-vous tu retourneras,
        Et avec ton petit bonheur qui t’attend là-bas depuis déjà quelque temps tu te consoleras.

        -Cupidon 💏

      • Érik Beauséjour dit :

        Il n’y a que 4 réponses à répondre et 10 commandements à créer, le reste c’est de répondre à côté de ce qui est demandé sous la forme de crossette politique.

      • Paul Sanmanières dit :

        Justement Señor Érik, au ‘Champ d’Abstraction’ politique du Canada, quand le Lider Maximo Castreau l’ordonne : « Ta paire de miches, bien large tu écarteras, quand on te l’ordonnera ! »
        Désormais, sans rouspéter, on s’exécute. Sinon, gare à tout ce qui fait de toi une personne aux attributs distincts, pas un matricule.

        NOTE :
        Vous le savez monsieur Érik, nous avons le rare privilège d’être des invités d’un authentique érudit, qui n’organise pas des dîners des cons, car nous y perdrions des plumes.

        Demandez donc à ce puits du savoir : sommes-nous certains qu’il n’y avait que dix commandements rapportés du Djebel Moussa ? À l’époque, le système décimal n’était pas populaire.
        Alors 12, ou 60, ou __ – l’initié du prophète Zoroastre, le sait peut-être.

        Par ailleurs, les Vieux et Nouveau Testament – c’est truffé de politique.

        Allez-vous pondre d’autres commandements dans la paille du prof, ou le huitième est resté coincé dans le troufignon et est indélogeable, car cubique ?

      • Érik Beauséjour dit :

        Vous avez trouvé mon blogue qui est en fait mon journal de bord, car j’ai peu de mémoire, parfois je vais le relire pour constater ce que je pensais autrefois… Je ne sais pas si c’est une bonne chose qu’il devienne populaire, car je n’ai pas le temps de l’illustrer, mais le niveau de rigueur est plus élevé que sur mon Facebook et encore moins dans les commentaires que je rédige sur ce blogue…

        Les commandements, monsieur du Berger, aime bien rédiger des messages en les rendant comiques, mais moi je ne les trouve pas drôles, certains peuvent être drôles au naturel, mais c’est rare. Je préfère rire en imitant des intellectuels ce qui est nettement plus divertissant, car au moins ils ont du vocabulaire…

        Je travaille avec des gars qui ont été à Ottawa pour la manifestation, bref le drapeau du Québec traîne sur la chaussée dans la gadoue derrière leur voiture. Ça l’air que c’est «COOL» lorsqu’ils sont attroupés et que tu hurles à s’époumoner «FREEDOM», ça l’air que plus loin dans la foule un autre crie «FREEDOM» en réponse à ton élucubration.

        Ils font la même chose pour la petite bière du vendredi dans le stationnement de notre entreprise, ils picolent festivement ce qui ne fait pas de mal à personne, car ils sont tous chummy-chummy, c’est pour cela que tant qu’ils ne leur enlèveront pas la drogue et l’alcool ça va demeurer festif comme atmosphère…

      • Paul dit :

        Monsieur Érik,

        Quand l’absurdisme prend le dessus sur mon humanisme je m’inspire de Gilbert Keith Chesterton : « La vie est une chose trop importante pour être prise au sérieux. ».

        Peut-être que la réalisation de sa vulnérabilité dans un univers peuplé de Ti Clins viro-vectorisés, fait pencher le prof vers George Bernard Shaw : « La vie est trop courte pour être prise au sérieux. ».

        Je me méfie du rire d’un intellectuel, car il y a des chances qu’il rit de moi, pas avec moi, comme ce fut le cas de votre invitation à un dîner des cons plus haut sur cette page (les Chinois communistes sont vraiment trop sérieux pour ne pas être pris au sérieux).

        Un humaniste vous recommanderait de ne pas regarder, nous les gens simples, avec condescendance. La sagesse populaire, cristallisée on ne sait pas comment, est dure à battre, ainsi que le sens du “street smarts” qui en découle.

        Qu’est ce qui fait qu’une pulsion condensée dans le cri « FREEDOM » serait une ‘élucubration’ ?
        Peut-être que nous les quidams, qui possédons peu, réalisons plus vite que les intellos et les profs retraités quand on fait nos poches (‘on nous dépossède du libre-arbitre’, diriez vous quand enfin vous l’aurez compris, plus tard).

        Pour le moral de troupes, il serait bon que le boss en boit une de temps en temps avec ses collègues.

        Après le travail nous jouions au badminton à l’entrepôt dans mon temps (une bière / partie au vainqueur). La bière devenait l’égalisateur, à mesure que le tournoi progressait.
        Après badminton, je soufflais dans mon alcoomètre et retournais au travail avant de prendre le volant. Mes collègues-amis aussi, mais ils en avaient moins besoin.

      • Érik Beauséjour dit :

        «A priori, sans anicroche ni tourment, je me laisse bercer tendrement par l’indifférence qui occulte aux biens faits de l’âme» De Mike Wards, tiré du spectacle intitulé ‘’ Coudon j’ai d’la marde din oreille’’

  21. Paul Sanmanières dit :

    (Suite)

    12. Stationnée sur un terrain privé, pour te punir, la maréchaussée ton excavatrice sauvagement sabotera.

    “ RCMP sabotaged three excavators to prevent their usage at the blockade in Coutts, Alberta “

    13. Avant-même la loi d’urgence, la police montée l’impunité totale anticipera et les spécialistes de la dynamite et de granges brûlées, au service actif rappellera.

    “ Affaires litigieuses impliquant la Gendarmerie royale du Canada “
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaires_litigieuses_impliquant_la_Gendarmerie_royale_du_Canada

  22. Paul de Plaurable dit :

    (Suite)

    14. Le droit inaliénable à la prison, le muy generosísimo ‘El Lider Maximo’ te l’accordera.

    “ Right to jail… “

    (Voici comment le Saltimbanco s’y est pris pour expliquer à son cercle rapproché comment ça marche pour aboutir.)
    Déguisé en général Tapioca ou Alcazar ?

  23. Paul Sal O'Pardh dit :

    “ Bilan de Bill Gates : « Sadly … Omicron has done a better job.. » “

    La vérité sort (enfin) de la bouche du cheval.

    Bill Gates :
    « Sadly … Omicron is a type of vaccine … It creates both B-cell and T-cell immunity … And it’s have done better job of getting out to the world population than we have with the vaccines … Risks are now dramatically reduced because of that infection exposure… It’s sad we didn’t do great job on therapeutics … Today there are more vaccines than there is demand for vaccines .. ».

    Une hérésie totale par rapport au dogme vaccinal officiel et cela prendra du temps avant que les têtes savantes québécoises qui nous bourrent à la télévision, admettent la même chose.
    Et personne ne leur en voudra pour leur incompétence, ou malhonnêteté intellectuelle, ou les deux à la fois.

    On impose encore ces “therapeutics” géniques mal ficelées aux citoyens qui n’en ont pas besoin et n’en veulent pas. Quand ils protestent trop fort (après avoir été provoqués), on impose la loi martiale…

    • Paul V. Axinolucid dit :

      Monsieur Jacques,

      En tant qu’exégète du Tzar de la vaccination – Bill Gates, comment interprétez-vous sa désolation ?

      Si l’on est animé par altruisme, peut on s’attrister quand la Nature fait son travail, tel que prévu par le Code de la Vie ?

      Pour le futur, le Tzar nous promet des vaccins ersatz à l’ARNm produits quatre fois plus vite, alors forcément avec encore moins de précautions.

      Donc la Doktrine du Diktat Vakcinal, à être suivie par l’establishment médical et l’OMS, demeure intacte.
      Il n’y aura pas de vaccination sélective (seulement administrée à ceux qui en ont besoin) et les traitements ambulatoires préventifs ou thérapeutiques seront interdits.

      • Jacques dit :

        M. Paul

        Je subodore que l’oncle Bill est d’avis que les essais cliniques conventionnels sont trop dispendieux et surtout trop gourmands en temps. Avec les nouveaux vaccins ARN, on pourrait éliminer l’étape des essais cliniques et administrer directement le vaccin à grande échelle pour faire un suivi en temps réel avec des millions de cobayes qui ne coûtent rien. C’est ce qui a été fait avec ces vaccins anti covid.

        Bill Gates est un individu influent et malfaisant et sa disparition serait un bienfait pour l’humanité: 3 ou 4 shots de Moderna dans chaque bras devraient faire l’affaire…

        https://ibb.co/kQTJmLw

        https://thegrayzone.com/2020/07/08/bill-gates-global-health-policy/

        Les essais cliniques initiaux ont été faits uniquement dans le but d’obtenir l’autorisation EUA (Emergency Use Authorization) de la FDA. Une fois cette autorisation obtenue, on a assez rapidement éliminé le groupe contrôle (ceux ayant reçu un placébo) en leur proposant le vaccin que la plupart ont accepté. Sans groupe contrôle, un essai clinique ne vaut rien, c’est du pur ‘caca de taureau’ comme dirait le prof.

        La notion de consentement éclairé a été royalement ignorée et quelques milliards de personnes ont été les cobayes d’une vaste expérimentation médicale dont les objectifs restent opaques. Un cobaye volontaire et informé des risques ne pose pas problème en principe. Mais lorsque les cobayes sont contraints de participer aux essais et sans être informés des risques, alors l’entreprise devient criminelle et doit être sévèrement sanctionnée (Nuremberg). Mais on est hélas encore loin d’un Nuremberg 2.0.

        https://vasko.substack.com/p/the-global-covid-vaccination-campaign?utm_source=url

        https://drive.google.com/file/d/1SQy64fFieuCBeQP0nTv8LfGLCxOqMapL/view

        En plus des nombreux effets adverses connus (la mort en fait partie), il y un autre aspect assez inquiétant révélé depuis peu: la présence d’oxyde de graphène dans ces vaccins. Il n’y a eu aucun démenti à date, silence radio total. S’il s’agit d’un fake news ou d’une théorie complotiste délirante, on aimerait être rassuré.

        https://www.orwell.city/2021/06/graphene-oxide-in-vaccination-vials.html

        https://everydayconcerned.net/2021/08/28/newsbreak-133-team-of-scientists-confirm-presence-of-toxins-graphene-aluminium-cadmium-selenide-stainless-steel-lnp-go-capsids-parasites-other-toxins-variously-in-4-covid-vaccines-pfizer-mode/

      • Reynald Du Berger dit :

        Jacques …. BILL GATES …. encore du complotisme.. ou préférez-vous conspirationnisme ? et le spectre du terrible ARN !!! -faites leur manger le mot et ils avaleront l’idée- … injecté dans des cobayes humains !!! sans qu’on les prévienne que dans 30 ans, a) peut-être plus d’érections… d) ni plus de menstruations… Ce sont des vieux de plus de 60 ans qui pourtant ont peur de cet ARN… a et b ne devraient pas les inquiéter …

      • Paul Cohn - Spirahir dit :

        Professeur,

        Ainsi, parce qu’il avait qualifié l’Omicron d’être un meilleur vaccin que les vaccins ersatz à immunisation éphémère (https://duberger.me/2022/01/23/des-chercheurs-qui-vous-trompent%ef%bf%bc/#comment-347640), Bill Gates serait maintenant un conspirationiste.

        En prenant cet après-midi mon break syndical du déneigement de notre grand toit, j’ai écouté un peu Pat Lagacé et son entourage cégépiste.
        Selon cet intellectuel de choc, aujourd’hui je me méritais le même qualificatif que Bill Gates à quattre titres :
        – Mon ‘climato-négationisme’ concernant le dernier rapport du GIEC ( Groupe de travail II du GIEC : « La crise climatique plus rapide et plus forte qu’anticipée » );
        – Ma compréhension nuancée de motifs de Poutin, dont je désapprouve quand-même les actions;
        – Ma condamnation du ‘Líder Máximo’ d’Ottawa et de son assaut sur la démocratie canadienne;
        – Mon attentisme vaccinal alimenté par mon traditionalisme, dont l’aboutissement possible pourrait-être la prise fortuite, mais bienvenue du vaccin Omicron, maintenant qu’il est validé par l’expert Gates.

        Décidément, vous les gauchistes, vous avez le complotisme facile.

      • Paul Q. Esperunbonvaxin dit :

        Professeur,

        Seriez-vous devenu un ‘conspirationiste’ à votre tour ?

        Pensez-vous vraiment que Pfizer injecte dans les “cobayes humains” son code ARN messager ‘flaccidus-minus’ pour ainsi fidéliser sa clientèle future pour le Viagra ?
        Pourquoi alors viser un si long terme (30 ans) et ne pas le raccourcir à 10 ans ?
        Le gène flaccidisant inclus dans la mixture vaccinale, est-il le même dans les doses pour les jeunes de 5 à 11 ans que pour les adultes ?

        Est-ce vrai que pour contrer Viagra, le vaccin d’AstraZeneca avait visé l’effet priapisant par des micro-embolies du tissus caverneux pénil ?
        L’injection subséquente pfizeurisante a-t-elle annulé cet avantage scout du ‘toujours prêt’ ?

        En vous référant à votre science comito-lecturée, pensez-vous que le vaccin Omicron risque de nous priapiser ?

        “ Did coronavirus cause a man to have a 4-hour erection? Doctors studied it to find out “
        https://www.miamiherald.com/news/coronavirus/article243960697.html

      • Reynald Du Berger dit :

        Paul… aucun vaccin encore contre la paranoïa de l’ARNophobie… vous devrez encore endurer … mais on y travaille disent Pfizer et Moderna… on vous tient au courant…

      • Paul Q. Cherchetrouv dit :

        Professeur,

        Avec votre : « dans 30 ans, a) peut-être plus d’érections… d) ni plus de menstruations… », vous êtes tellement en avance sur un quidam au QI modeste.

        Je viens seulement maintenant de réaliser que votre théorie de complot porte en fait sur la capacité de Pfizeur d’empêcher votre chancelière-muse allemande de triquer et notre “peoplekind” Justin(e) de subir le tsunami rouge mensuel.

        Vous avez raison : la pharmaco-chimie est tout-puissante et la vaccination aura bientôt un remède pour tout.

  24. Paul Q. Craintlepir dit :

    Mme Elgrably, sur l’abus d’autorité par Justin – el Líder Máximo et ses effets à long terme :

    “ Une démonstration d’autorité délirante | JDM (journaldemontreal.com) “
    https://www.journaldemontreal.com/2022/02/25/une-demonstration-dautorite-delirante

    L’économiste – chroniqueuse avance :
    « Des Canadiens ont vu leurs comptes bancaires gelés pour avoir manifesté ou simplement aidé financièrement la cause des camionneurs. »
    « .. dans le Canada de Justin, quiconque revendique sa liberté pré-Covid ou entretient une opinion dissidente risque d’être condamné à une mort économique. »
    « Qui voudrait aujourd’hui démarrer une entreprise dans un régime où l’État s’octroie le droit de tout saisir selon son humeur ? Qui donc n’a pas songé à transférer ses actifs dans une banque étrangère pour les mettre à l’abri des saisies arbitraires ? »

    Depuis nombre d’années on songe à graduellement discontinuer des transactions en espèces pour toutes sortes de raisons.

    La conséquence directe d’absence du “cash” en tant que monnaie d’échange serait le contrôle accru de l’individu par le gouvernement. Il serait facile de donner l’ordre aux banques de suspendre la carte de débit ou le QR du ‘PayPass’ d’un individu sur la liste noire du dictateur et ainsi le soumettre plus rapidement.

    Éventuellement, les élites mondialistes pourraient vouloir instaurer l’adéquation directe entre les points au ‘crédit social’ d’un citoyen et son ‘PayPass’ de contrôle des dépenses autorisées.

    Pour qu’une démocratie fonctionne, les gouvernants ne doivent en aucun cas avoir le pouvoir d’étrangler sommairement un citoyen par la saisie de ses actifs, sans l’autorisation d’un tribunal indépendant, au terme d’une procédure régulière en justice (‘due process’).
    Et, étant donnée la capacité illimitée du gouvernement par rapport à l’individu, le niveau requis de la preuve à faire devrait être très, très élevé.

    Là où Mme Elgrably se trompe (voulait-elle faire plaisir au boss séparatiste PKP ?), c’est de penser que ce serait mieux dans un Québec souverain : « Vivement un autre référendum sur la souveraineté ! »

    Bien le contraire. Au Québec “libre”, on aurait droit à la saisie péremptoire de nos moyens de subsistance, assortie d’un couvre feu individuel entre 19h12 et 05h34 (les minutes = gracieuseté de la fonction publique québécoise nombreuse et créative).
    Ainsi qu’à une assignation au domicile entre 06h22 et 18h43. Aussi un bracelet électronique. Au cou – à décharges électriques commandées à distance.
    Tout ceci, afin de protéger la population obéissante et disciplinée, qui applaudirait en signe de reconnaissance.

  25. Paul E. Tron dit :

    Professeur,

    Parce que nous l’aurons mérité par notre discipline, bientôt Herr Lego nous permettra de vivre à visage découvert.

    Bien entendu, certains voudront continuer à signaler leur vertu vertueuse, donc ils continueront à pratiquer la retenue coranique.
    Nous ne savons pas quelle sera votre décision. Les Ti-Clins seront abondants, non-masqués et pris de turbulence printanière.
    Bien qu’avec la quatrième dose, il se pourrait que la semaine prochaine, le courage revienne. Timidement.

    Éventuellement, il faudrait que vous décidiez quoi faire avec le masque qui vous a sauvé la vie. À répétition.
    Votre fameux masque taillé dans la petite culotte de la sémillante effeuilleuse Conchita Tremblay ( https://duberger.me/2020/07/15/dr-facebook-infectiologue-edidemiologiste/#comment-140175), apparemment la cousine de la fesse gauche de votre copain Rejean.
    (NOTE : une question en rapport avec le commentaire rapporté du prof : « .. je porte ce masque dans les espaces publics clos, non pas pour me protéger, mais par respect pour mes congénères » – une ‘maison close’, se qualifie-t-elle en tant qu’espace public clos ?

    Professeur, allez-vous :
    – Céder le masque au ‘Musée du Sismologiste érudit’ d’Arvida ?
    – Le léguer à un de vos deux, les plus fidèles disciples ? M. Bémol pourrait redonner au masque sa fonction originale. Sinon Rejean en ferait cadeau à La Conchita, devenue vaccinatrice ambulatoire exotique.
    – Faire un tirage de ce précieux article, ouvert à vos 2922 abonnés ?
    – Mettre en vente le masque – cache pubis sur eBay ?

    Votre décision ?

  26. Paul T. Klein dit :

    Professeur,

    Voici une opportunité pour vous – des surplus vaccinaux :

    “ As COVID vaccine demand falls, states left with huge stockpiles “
    https://www.fox5ny.com/news/covid-vaccine-demand-falls-states-left-with-huge-stockpiles

    Avec une petite réserve de 75 doses pfizeurales, entreposée à –70 °C dans votre congélateur cryogénique, vous pourriez trouver votre bonheur aux trois mois, pendant les 25 ans à venir.

  27. Paul Simon Ack dit :

    Professeur,

    En tant que spécialiste du masque et de l’étiquette royale, avez-vous une idée de ce que veut signaler (car il ne fait que ça – signaler ses états d’âme) notre premier ministre en Angleterre ?

    “ Why does Trudeau wear a mask to meet the UK Labour Party leader but goes maskless when meeting 95-year-old Queen Elizabeth? “

    – Sans masque quand il visite Sa Majesté la Reine. (Le temps est venu pour qu’elle parte ?)

    – Masqué pour rencontrer le leader du Labour Party. (Protégeons bien notre collègue de la Gauche britannique ?)

    – Masqué, quand il parle au microphone. (Veut-il signaler sa vertu ostentatoire ou nous aviser : “ce n’est pas fini – continuons le combat” ?)

    Très difficile pour moi de bien comprendre notre ‘Líder maximo’, car je ne possède pas son registre intellectuel étendu.
    Et vous ?

    • Reynald Du Berger dit :

      Paul, Je crois qu’il n’a pas bien compris que la fonction principale du masque n’est pas de protéger celui qui le porte, mais plutot ceux qui l’entourent. Il croit que c’est le contraire. Il pense aussi que les vieux portent des virus lents et grabataires donc qui ne se rendront pas jusqu’à lui. Il ignore par contre que les vieux, ça va pas vite, mais ça va loin. Les Deltas et Omicrons de Buckingham sont encore davantage handicapés par leur sac-à-main dont ils ne se séparent jamais même en se propageant chez les Beefeatears.

      • Paul T. Klein dit :

        Donc votre masque ‘La Conchita Tremblay’, vous continuez à le porter pour protéger les Ti Clins et ceux qui le méritent, de vos virions revitalisés par la quatrième dose pfizeurale.

      • Paul N. Kult dit :

        Professeur,

        Je croyais que notre souveraine, en tant que ‘commander in chief’ du Commonwealth, emportait dans sa sacoche les codes de lancement de missiles balistiques britanniques.

        Vous pensez que c’est plutôt un flasque de bon gin ‘Beefeater’.

        Avec votre bouteille de Grosse Molle réglementaire entre les jambes quand vous conduisez et moi, avec ma De Kuyper santé anti-covide au bout du bras en support direct de notre reine (*), n’aurions nous pas droit au titre QC après nos patronymes ? Vous immédiatement, séniorité oblige et nous autres poivrots ordinaires, peut-être dans un avenir lointain..

        ‘Queen’s Counsel’ – ça sonne aussi “cool” que l’Ambassadeur de Clintel, ne pensez-vous pas ?
        Bien que ‘Clintel’ pourrait être un Pays de Cocagne aux effluves de parfums d’épices et de musc de Yak.

        NOTE (*) :
        L’Académie Française accepte-t-elle ‘la reine’ au lieu de madame ‘le roi’ ?
        Quelle règle pratique à ce sujet ‘Paris Match’, le feuilleton monarchique de la France républicaine ?

comment éliminer un abonné indésirable ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s