LETTRE OUVERTE AU PAPE FRANÇOIS

Publié: 2 janvier 2020 dans Uncategorized

patience

 

François s’est excusé hier pour avoir repoussé brutalement une fidèle d’origine orientale – peut-être une ex-bouddhiste convertie au catholicisme- un peu trop enthousiaste. L’impatience et la colère ne sont pas ses seuls défauts et je ne suis probablement pas le seul à le rappeler à l’ordre.

Québec , le 1er janvier 2020

Sa Sainteté François, Magisterium

Académie pontificale des sciences

Cité du Vatican

 

Votre Sainteté,

J’ai pris connaissance, avec beaucoup d’intérêt mais aussi avec déception et beaucoup d’inquiétude, de votre encyclique Laudato Si ‘ , de votre lettre pour instituer une « Journée mondiale de sauvegarde de la Création » ainsi que de votre message pour la deuxième journée mondiale de prière pour la sauvegarde de la Création.

J’ai vu aussi que vous avez  accueilli avec chaleur et enthousiasme la jeune militante Greta Thunberg qui invitait Votre Sainteté à participer à ses journées de grève pour « sauver le climat ».

FRANÇOIS ET GRETA

Des enfants de tous les pays font des cauchemars parce qu’on leur raconte des récits apocalyptiques sur la fin du monde qui approche, si l’homme ne cesse de se comporter en prédateur de la Planète. Votre encyclique, vos lettres et messages concernant l’environnement, alimentent cette propagande malsaine et contribuent à amplifier l’obsession des chrétiens face à des pseudo-problèmes comme le réchauffement climatique ou les événements météorologiques extrêmes, lesquels, contrairement à votre affirmation, ne sont ni plus fréquents, ni plus sévères que par le passé.

Il est légitime que le Vatican et Votre Sainteté s’intéressent aux questions scientifiques, et qu’ils entretiennent une académie à cet effet.

Je n’ai cependant pas à vous rappeler que votre infaillibilité est limitée aux questions d’ordre théologique et que vos avis en matière scientifique ne sont que des opinions et en aucun cas, ne peuvent être considérés comme des vérités et encore moins comme des dogmes. Je crains cependant que certains de vos fidèles les interprètent comme tels.

En 1616, le cardinal Robert Bellarmin, proclamé docteur de l’Église en 1930 et ensuite canonisé, convoqua un certain Galileo Galilei afin, au nom du pape Paul V, de lui conseiller de cesser de se poser en théologien et de se contenter de faire de la science. Il l’enjoignit de cesser d’affirmer et d’enseigner que la Terre tournait autour du soleil et de travailler par hypothèses.

En 2020, je conseille humblement à Votre Sainteté, de cesser de se poser en scientifique et de se contenter de faire de la théologie. Je l’enjoins donc de cesser d’affirmer et d’enseigner dans ses encycliques, lettres,  messages et bulles, que l’homme est responsable d’un réchauffement climatique significatif, et de travailler par hypothèses.

Je souhaite à Votre Sainteté santé, bonheur et sagesse pour 2020.

 

Reynald Du Berger

 

commentaires
  1. Marcel Metcalfe dit :

    Le pape est le représentant en chef d’une histoire qui se vend moins bien aujourd’hui, et il semble en quête d’une autre histoire, plus moderne, qui se vend bien pour l’instant, mais qui n’a pas plus de valeur que l’ancienne.

    • Paul S. dit :

      Monsieur Metcalfe effleure le sujet de la valeur relative de la tradition chrétienne : “.. une autre histoire, plus moderne, qui se vend bien pour l’instant, mais qui n’a pas plus de valeur que l’ancienne.”

      Pourquoi donc la culture chrétienne traditionnelle serait-elle de moindre valeur, car pour plusieurs, dont je suis, la valeur de la confusion moderniste n’est toujours pas démontrée.

      C’est plutôt le contraire, comme le postule l’archevêque de Cracovie, Marek Jedraszewski : “Greta Thunberg représente un danger pour le christianisme”

      ainsi que : « Tout est soudain remis en question ; en réalité, notre culture est remise en question ; l’ordre mondial tout entier s’inverse, partant du fait que l’existence de Dieu, le créateur, est remise en cause ; le rôle et la dignité de chaque être humain sont remis en question ».

      Ref. : https://www.egaliteetreconciliation.fr/Pour-l-archeveque-de-Cracovie-Greta-Thunberg-represente-un-danger-pour-le-christianisme-57584.html

  2. rtremblay dit :

    J’adresse les mêmes recommandations à vous R. Duberger pour 2020.

    SVP plus de science et moins de politique.

    Pour ma part je ne suis aucunement inquiet que cet homme à les bases scientifiques pour comprendre de quoi il s’agit en ce qui a trait au RCA. Et je n’ai pas d’inquiétude quant à sa sagesse.

    • Paul S. dit :

      R. Tremblay admoneste avec retenue et politesse : “SVP plus de science et moins de politique.”

      Pourquoi le fait-il ? Par amour de la science sélective dont il raffole ou autre chose ?

      Quand un rapport “scientifique” en climatologie officielle est publié, il est rédigé en “langage d’incertitude calibré” par des rédacteurs professionnels, qui secondent les scientifiques.
      Cela permet de faire évoluer plus tard les hypothèses pures au rang de faits potentiels.
      Les commanditaires ou les comités de guidance scientifique (“Science steering committees”) ensuite résument et font converger en décalibrant, pour ensuite éditorialiser. Enfin, les médias en distillent des pseudo conclusions peurologiques, pointant vers la fin du monde.

      Cela permet aux idiots belliqueux, comme Champagne et Greta, d’interpeller les politiciens et requérir l’action radicale contre l’autonomie de citoyens et contre leur portefeuille.

      Les idiots tout-court, comme le jaseux, applaudissent car trop innocents (au sens québécois) pour percevoir l’arnaque.

      Les idiots utiles, comme Guillaume, renchérissent, car c’est pour la bonne cause et parce que ça les déculpabilise.

      Vous Rejean, quelle sorte d’idiot, êtes-vous ?

      L’idiot hypocrite prévoyant, qui veut éviter que la plèbe votante réalise la manipulation, est ce que ça existe ?

      En matière de lutte aux changements climatiques, le lien entre la science et la politique est évident.

      C’est l’ordre réel, soit la politique (telle que pratiquée par le GIEC) avant la science, qui l’est moins.

      Merci d’avance pour les pollice verso abondants.

  3. Georges PN dit :

    Où Matteo Salvini se gausse de l’usurpateur qui se prétend pape…😂😂😂😂

  4. eqpqq2 dit :

    La religion catholique est remplacé par une autre encore plus pathetique et irrationelle la religion du climat, belle bataille pour l’obtention des croyants.

    • Paul S. dit :

      Je conçois que la croyance religieuse puisse être considérée comme irrationnelle, mais pourquoi ma foi chrétienne serait-elle pathétique ?

      • James C. dit :

        Si vous vous inquiétez de la foi, je m’inquiète surtout de mon foie.

        Selon le Larousse: « Foi: Adhésion totale de l’homme à un idéal qui le dépasse, à une croyance religieuse.»

        Je retiens surtout «Un idéal qui le dépasse.» Donc inaccessible.

      • Reynald Du Berger dit :

        James C. combien de tis-clins qui se disent athées et fiers de l’être prétendent que rien ne peut les dépasser… ils sont en total contrôle d’eux-mêmes et de leur destinée, et en totales connaissances de tout… ils ont une opinion sûre et bien ferme sur tous les sujets, même sur ceux dont ils ne connaissent rien… et se pètent les bretelles.

      • Paul dit :

        En toute humilité, j’accepte de ne pas tout maîtriser, car les desseins de mon Seigneur me dépassent.

        La Nature aussi, car la grande Création du tout-puissant, me dépasse et je ne crois pas que l’homme puisse la soumettre ou la contrôler, bien qu’il doit se garder de lui infliger des blessures inutiles.

        Enfin, l’inaccessible n’interdit pas l’espoir : voici l’essence de ma foi chrétienne.

        Bonne Année Mr. James.

        N.B. : l’adhésion totale chrétienne comprend un acte de volonté consciente, différent de la soumission exigée par l’Islam.

      • James C. dit :

        M. Paul, vous avez peut-être raison. Le Créateur restera inaccessible et irrationnel pour toujours. Nous sommes tous des poussières d’étoiles, mais la source est cachée dans l’infini. Lire les extrait d’articles et de lettres d’Einstein. Lui aussi ne comprenait pas mais essayait de rester dans une sorte de rationalité.
        http://www.willeime.com/Einstein-dieu.htm

        Bonne année à vous aussi.

      • Paul dit :

        Monsieur James,

        Irrationnel ? Moi, en certaines choses, certes.

        Mais, l’irrationalité du Créateur me parait hautement improbable, bien que possible, car insaisissable pour un humain.

        J’avais soumis sur ce blogue, il y a quelques années, que Le Pari de Pascal ( “si Dieu n’existe pas, le croyant et le non croyant ne perdent rien ou presque. Par contre, si Dieu existe, le croyant gagne le paradis tandis que le non croyant est enfermé en enfer pour l’éternité.”) pourrait être une justification rationnelle d’adhésion à la foi pour certains.

        J’ose espérer qu’il y a plus que ce froid calcul dans mon cœur.
        Par ailleurs, dans un monde relativiste, où tout ce vaut et les repères traditionnels sont effacés, il y a peu de chances que le pari pascalien soit encore motivant.

        Merci pour les citations d’Einstein. Comme toujours, dans le cas de ces clichés ponctuels, pour les comprendre, il faut remettre chacun dans son contexte temporel et personnel de l’auteur.

        Un génie, Blaise Pascal était un croyant, l’autre génie, Albert Einstein ne l’était pas.
        Il n’est pas certain que celui qui professait sa foi était admis au Paradis et Einstein, automatiquement exclu.
        Pascal, en renvoyant les non croyants vers l’enfer, faisait l’écho aux prélats, mais que savaient-ils de l’intention du Seigneur ?

        Outre les paroles, il y a les actions, la sincérité et les intentions.
        Peut-être… Qui sait ?

        Paul

        N.B. : Comme vous le dites – “Nous sommes tous des poussières d’étoiles.”
        Mais d’étoiles tourmentées, décédées de mort violente.
        Les étoiles tranquilles, reposent en paix. Pour le moment.
        Éventuellement, très loin dans le temps, tout sera dispersé en particules élémentaires froides …
        Si Dieu le veut.

  5. alexgauv1 dit :

    M. Du Berger,

    vous devriez refaire vos devoirs et vos lectures comme il faut !!

    Le pape n’engage nullement l’infaillibilité pontificale dans les documents que vous indiquez. En fait, le pape n’engage que très rarement cette fameuse infaillibilité. La dernière fois qu’un pape a usé de cette fameuse infaillibilité fut en 1950, par Pie XII, avec le dogme de l’Assomption de la Vierge. Un avis papal, ni même ses opinions sont de nature infaillibles. Ne soyez pas plus dogmatique que le pape. J’ai l’impression que vous faites partie de ces « fidèles [qui] les interprètent comme tels »

    cf https://fr.aleteia.org/2019/10/22/quest-ce-que-linfaillibilite-pontificale/ sur le sujet de l’infaillibilité.

    Le pape invite à une conversion spirituelle qui inclus, entre autre, de vivre de façon cohérente avec la création. Rien de bien nouveau là-dessus. Les papes du dernier siècle et demi nous invitent à cette conversion spirituelle. En fait, c’est le Christ qui nous y invite depuis toujours.

    Vous semblez penser que la théologie est déconnectée de la vie et de la science. Un des drames de notre époque est justement de compartimenter chaque science comme si elles existaient en silo et sans conséquences sur les autres. Un regard plus holistique des choses est certainement souhaitable, et c’est justement ce à quoi le pape François nous invite.

    Lâchez pas !

    • Reynald Du Berger dit :

      Je rappelle au Saint Père que son infaillibilité se limite aux dogmes et questions religieuses comme les béatifications et canonisations. En

    • Reynald Du Berger dit :

      alexgauv1 Je rappelle au lecteur – et au pape- les limites de son infaillibilité- . Mon père alors journaliste à l’Action catholique était à Rome en novembre 1950 pour la béatification de Marguerite Bourgeois et la proclamation du dogme de l’Assomption. La foi n’est pas incompatible avec la science. Les scientifiques qui m’ont le plus marqué étaient des croyants. Je pourrais vous parler de Galilée, un incompétent prof de math, tricheur, opportuniste, usurpateur de la longue vue des Hollandais et qui n’a jamais compris le modèle de Copernic. Il n’est pas le martyr qu’on pense, il n’a pas fait un seul jour de prison et a terminé ses jours près de Florence en buvant du bon vin. Pendant tout son procès, il logeait dans les luxueux appartements du Vatican… Sa nièce religieuse a accompli sa pénitence à sa place. Il n’a jamais dit « et pourtant elle tourne » , mais il aurait dit « Avec tout le respect dû à l’Église et à son saint Tribunal de l’Inquisition, nous admettons que la Terre est immobile. Mais, pour des fins de simplification mathématiques, nous conduirons nos calculs comme si elle tournait « , d’où mon allusion au cardinal Robert Bellarmin qui lui conseilla de travailler par hypothèses. Je vous conseille vivement cet ouvrage .
      http://www.apophtegme.com/SPICILEGE/SCIENCES/galileo.htm

  6. rexterras dit :

    Ce pape communiste est un véritable trou de Q.

    • Paul S. dit :

      Le pape, un commie ? Je ne sais pas.

      Un TDC ? Quel mammifère n’en possède pas un ?

      Mais, un homme climato-responsable – assurément :

      VATICAN CITY—The Pope has apologized for the Catholic Church’s past activities burning heretics at the stake centuries ago, admitting that the practice was a carbon-emission-heavy activity that did not reflect good stewardship of the earth.

      “It’s clear now that the Catholic Church made missteps centuries ago, by not finding a carbon-neutral way to dispose of heretics,” he said in a special address. “I am filled with regret when I think of the large carbon footprint left behind by the Reformers and other heretics previous Popes tortured and incinerated.”

      The Pope confirmed that going forward, the Catholic Church will be purchasing carbon credits to offset the footprint of any heretics they decide to burn at the stake, as well as any documents they decide to torch before investigators get too close.

      Source : Babylon Bee

  7. Paul S. dit :

    Le pape n’est pas le seul ecclésiastique à se mêler de la politique, les évangélistes le font aussi : https://www.christianitytoday.com/ct/2019/december-web-only/trump-should-be-removed-from-office.html

    Heureusement, le président climato-réaliste ne s’en laisse pas imposer.

    WASHINGTON, D.C.—In response to the Christianity Today editorial calling for his removal, Trump called the magazine a “left-wing rag” and said, “I have done more for Christianity than Jesus.”
    “I mean, the name of the magazine is Christianity Today, and who is doing more for Christians today? Not Jesus. He disappeared; no one knows what happened to him. But I’m out there every day protecting churches from crazy liberals.”

    While Trump admitted that Jesus did do some things for Christianity in the past, Trump said he was doing more now and it was more substantial. “I’m appointing judges to help protect religious rights,” Trump stated. “How many judges has Jesus appointed? He says something about judging people in the future, but I ain’t seen it.”

    Furthermore, Trump asserted that he “saved Christmas.” “Look what I’ve done,” he said. “You can say ‘Merry Christmas’ now. In fact, if you say ‘Happy Holidays’ and don’t immediately make it clear you’re referring to Christmas, you go to prison. What has Jesus ever done for Christmas? Be born? He wants credit for that? Come on.”

    Tellement “authentique”, ce Donald bombastique de Babylon Bee, que cela pourrait être vrai.

comment éliminer un abonné indésirable ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s