PRÊT POUR UN HIVER RIGOUREUX, MAIS ÉCOLOGIQUE

Publié: 15 novembre 2018 dans Uncategorized

bûches

L’hiver nous est tombé précocement et brutalement dessus cette année. En octobre, la couverture de neige en Amérique du Nord a atteint 9,7 millions de km2, ce qui représente 1,7 millions de km2 de plus que la moyenne des 50 dernières années. La banquise arctique a augmenté de superficie, les ours polaires de Churchill (Manitoba) qui sont en surnombre,  ont commencé à chasser beaucoup plus tôt cette année sur une Baie d’Hudson déjà recouverte d’une glace épaisse et solide qui peut supporter le poids de ces plus gros carnassiers de la Planète. 

En prévision de cet hiver qui s’annonce rigoureux, dû évidemment au réchauffement climatique anthropique, comme nous le rappellent constamment les médias, pour avoir meilleure conscience et en bon citoyen éco-responsable , j’ai donc acheté ces bûches « ecolog » chez Canac.

ecolog

Elles sont écologiques mais non bio et non équitables… aucune bûche n’est parfaite (mais elles sont sans doute sans cholestérol, sans gluten et sans gras-trans). Elles ont été soigneusement cordées par Samuel (merci Sam!) dans mon garage. Canac a cependant oublié de me livrer mes allume-feu, qu’on devrait me livrer aujourd’hui. J’ai hâte de faire mon premier feu de foyer écologique, mais non bio et non équitable. Ces bûches sont libellées « longue durée » et en solde en ce moment à 3.19$ le paquet de 4. Qui a dit que je ne faisais pas ma part pour sauver la Planète, tout en sauvant des $$$$ ?

J’ai des questions à poser à Claude Villeneuve, biologiste, chercheur à l’UQAC, spécialiste des questions climatiques et qui a son site web « Carbone boréal » qui m’invite à calculer mon péché carbonique en tonnes de CO2, traduites ensuite en $$$$$ que je dois lui verser pour qu’en bon carbo-rédempteur, il le rachète ensuite en plantant , pas une croix, mais des épinettes dans sa forêt boréale.

1- Combien de CO2 et de particules (suie) ces écologs émettent-elles en se consumant, comparées à des bûches naturelles?

2- Y a t-il des données sur les émissions de différentes essences de bûches -quels sont les arbres les plus carbo-émetteurs?

3- Utilisez-vous le même algorithme que celui d’Air Canada qui m’accuse aussi d’être un carbo-pécheur – à chaque fois que je vais à Paris- et m’incite à racheter mes carbo-péchés avec mes miles Aeroplan? – et j’y vais à chaque fois pour des réunions de climato-réalistes carbo-hérétiques, ce qui aggrave mon péché. 

4- Votre site m’invite à calculer mon péché carbonique en termes de kilomètres parcourus en voiture et en avion; cependant, la section « combustibles résidentiels » demande de calculer le gaz et le mazout consommés mais pas les bûches consumées, pourtant émettrices de gaz à effet de serre et de particules nocives pour la santé. Je vous invite donc à corriger cela en tenant compte des questions que je vous ai posées. Vous pourriez aussi soumettre mes questions aux chercheurs d’Ouranos, qui prétendent ne pas émettre trop de CO2 mais consomment pas mal de nos $$$$$ d’impôts pour tenter de sauver la Planète.

M. Claude Villeneuve, si vous arrivez à me démontrer chiffres et équations à l’appui, le caractère mortel de mon péché carbonique, je vous promets de l’expier en vous versant la somme nécessaire pour obtenir cette indulgence boréale (et récurrente comme les Pâques que tout bon catholique doit faire) que vous accordez à vos ouailles. Mais je ne peux vous promettre le ferme propos de ne pas recommencer.

Publicités
commentaires
  1. Éric dit :

    La seule chose que je veux savoir, ces bûches, ça en prend combien pour équivaloir à 10 cordes d’érable en terme de piastre?

    • Reynald Du Berger dit :

      C’est justement le sens de mes questions à Claude Villeneuve et à ces gens d’Ouranos. La résine qui sert à agglomérer.. . les copeaux pressés… ça émet quoi comparé au Même volume d’érable, de merisier etc.. ? test en labo ? mesure des gaz et particules émis ? Combien de $$$$$ pour aller chercher X pouvoir calorifique en forêt vs les $$$$ pour produire la même chaleur en bûche ecolog ? i.e. le rendement ? le rapport qualité/prix ?

      • louis philippe lavoie dit :

        Il faut aussi savoir que le bois de chauffage est considéré ‘’carbo-neutre’’. Cela est connu. La question est a savoir si votre buche provient d’arbres ou de résidus d’arbres matures et si la buche contient des résines pétrolières.
        Dans le cadre des programmes de lutte contre le CC (dans lesquelles j’ai passé ma vie professionnelle), la plus haute autorité réglementaire UNFCCC permet aux promoteurs d’obtenir des crédits carbone pour les centrales de chauffage urbain (Pays de l’Est) quand elles utilisent du bois mature. On est loin du péché ou de la tache originelle accordée au bois de chauffage. Bonne chance avec votre discussion avec UQAC.

      • Reynald Du Berger dit :

        Vous alimentez le débat et démontrez que vous n’êtes pas un « ah ouin??? » qui gobe naïvement les messages écolo-gauchistes. Bravo !

      • Paul S. dit :

        M. Lavoie mentionne avec raison : “.. si la buche contient des résines pétrolières. ..”

        En principe, avec les essences ordinairement utilisées pour la production du bois densifié, les résines contenues dans le bois devraient suffire comme liant lors du pressage.
        Toutefois, lorsque le séchage est fait aux températures (“dry bulb”) trop élevées, on évapore les dites résines et on cause la pollution (“blue haze”), tout en nécessitant l’ajout d’un liant artificiel, lequel peut être de provenance autre que l’industrie pétrolière.

      • Reynald Du Berger dit :

        Je peux me vanter de maintenir un des rares blogs avec des commentaires d’abonnés à la teneur scientifique de haut calibre. Soyez-en tous remerciés !

  2. G.H. Larouche dit :

    Moi je me demande d’où proviennent les copeaux de bois pour constituer ces écobûches?

    • Reynald Du Berger dit :

      bonne question à laquelle Claude Villeneuve devrait pouvoir répondre… il est LE spécialiste de la forêt boréale.

  3. Paul S. dit :

    Vous allez être déçu : vous produirez plus de CO2, ce gaz honni, par BTU (ou kcal, selon votre religion), seulement en considérant votre foyer. Si l’on incluait la production, ce serait encore pire.

    La raison en est simple : tous les procédés de densification (granules, briquettes et bûches reconstituées) font appel à la déshydratation (entre environ 8% et 15% d’eau résiduelle sur la “base humide) du bois broyé avant le pressage.
    Grâce à cela, la combustion se fait à une température plus élevée de la flamme, ce qui augmente considérablement le rendement de votre foyer.
    L’oxydation du carbone étant plus complète, vous produirez moins d’oxyde de carbone (CO) et plus de gaz carbonique (CO2).
    Vous échangez le péché mortel par empoisonnement pour le péché véniel, tel que défini par le GIEC.

    La question est intéressante à plusieurs égards.

    La verdoyante Suède que nous admirons tant, avait réussi à faire élever la production d’énergie à partir du bois densifié au rang d’énergie verte comptabilisée positivement dans le bilan des GES d’un pays. Ils en avaient besoin, au niveau institutionnel, industriel et domestique pour remplacer l’énergie nucléaire dont ils se débarrassent.

    Lorsque j’avais collaboré, en tant que préposé à la cafetière, au développement de la densification industrielle, nous utilisions des déchets de bois, en grande partie des écorces (ou des la bagasse dans les pays produisant la canne à sucre).
    Aujourd’hui, l’on préfère de couper des arbres et utiliser les copeaux pour produire les granules.
    Ceci, pour deux raisons : l’apparence et la teneur beaucoup plus faible en minéraux incombustibles par rapport aux écorces. Ceci réduit la production de cendres de 50% à 66%, dépendant de l’essence et le consommateur voit la fréquence de sa corvée réduite.

    Il faut aussi savoir que les Scandinaves importent les copeaux d’autres pays, dont l’Amérique, pour fins de densification. Je ne sais pas s’ils comptabilisent cela dans les calculs de leur empreinte carbonique.

    Une chose est sûre, des arbres sont coupés pour produire de l’énergie verte, au lieu de convertir le CO2 en O2 et la fibre.

    • Reynald Du Berger dit :

      merci pour cet éclairage et surtout bravo pour soulever ces questions que peu de gens se posent avant de crier « BIO !!! » … ÉCO-RESPONSABLE »… ! Combien de gens sont scientifico-responsables comme vous ?

  4. Antoine dit :

    Bonjour M.Du Berger, quelles sont vos sources concernant la couverture de neige de l’Amérique du Nord et la banquise de l’Arctique? Est-ce la NASA?

  5. RexTerras dit :

    Cré Claude. Quels bons souvenirs du temps au cégep de St-Félicien. Il était chargé de cours payé à plein temps … mais dégagé pour voyager partout dans le monde pour son « apprentissage » du développement durable. Toujours en avion, évidemment, à grand coup (coût) de CO2 … mais comme tout le monde ici, Claude sait bien que ça n’a AUCUN impact sur le climat … ou quelque soit d’autre (sauf la subventionnite et la peur).

  6. Michel Lafontaine dit :

    A propos de l’Arctique je consulte 2 sources mises à jour sur une base quotidienne. La première vient du National Snow and Ice Data Center (NSIDC) qui est en gros reliée à la NASA; sur le lien ci-dessous qui date d’aujourd’hui 16 novembre on remarquera que la couverture est très très près de la médiane 1981-2010 + ou – 2 écarts type.
    http://nsidc.org/arcticseaicenews/charctic-interactive-sea-ice-graph/
    Ma seconde source est le Danish Meteorological Institute (DMI); même résultat en ce qui a trait à la médiane.
    http://ocean.dmi.dk/arctic/icecover.uk.php
    Enfin le Service canadien des glaces (Canadian Ice Service) d’Environnement Canada est aussi excellent:
    https://www.canada.ca/fr/environnement-changement-climatique/services/previsions-observations-glaces/conditions-glaces-plus-recentes.html

    • Paul dit :

      Se pourrait-il que le lauréat du prix Nobel Mr. Al Gore se soit trompé (ou plutôt nous ait trompés) en prédisant les minima annuels de zéro dés 2013, soit la disparition complète de la glace polaire au terme des mois les plus chauds ?
      L’urgence d’agir pour contrer les catastrophes climatiques était exigée par les goristes verts déjà, il y a 11 ans.
      Je me demande si les tartistes de M. Champagne sont au courant.

      Se pourrait-il que le “Norwegian Nobel Committee” se soit trompé en octroyant le Prix Nobel de la Paix en 2007 à Al Gore, ainsi qu’aux politicards agglutinés au GIEC ?

      NOTE 1 : Deux ans plus tard, ces illuminés ont récidivé en dévalorisant le Prix Nobel de la Paix qu’ils ont donné à Barhack Hussein Obama, pour ses “efforts extraordinaires” en diplomatie internationale, dont les résultats se sont avérés très négatifs, sinon désastreux, peu de temps après et dont les conséquences au Moyen Orient continuent à coûter des vie.
      La gauche internationale qui se fait plaisir…

      NOTE 2 : Mes collègues de Suède traitaient les norvégiens de “newfies” de la Scandinavie. Difficile de contredire cela.

    • Paul dit :

      IMPOSSIBLE !
      La verte NASA doit se tromper : nos sources internes viennent de nous informer que le soleil ne joue pas de rôle important dans l’évolution du climat.

      M. Guillaume (https://duberger.me/2018/10/28/ca-suffit-enough-is-enough/#comment-66972) : “.. l’ampleur des changements de radiance du Soleil au cours des quelques dernières dizaines (voire centaines) d’années ne parvient pas à expliquer l’ampleur des changements climatiques durant la même période.”

      M. Tremblay (https://duberger.me/2018/10/28/ca-suffit-enough-is-enough/#comment-66997) : “Pour ma part les lectures du climatologue français J. Jouzel m’ont convaincu du contraire. les variations solaires ne sont pas responsables de l’augmentation du TMAG des 60 dernières années.”

      Bien que le prof prétendait le contraire, il faut convenir qu’il n’est pas un climatologiste et qu’à deux contre un, 100% d’avis informés étaient contre sa thèse improbable soit : “.. allo ? allo ? le soleil … hé! ho ! la grosse boule brillante dans le ciel qui vous aveugle… et qui chauffe ? allo ? allo ? quelles études ? quelles recherches.. il vous faut des études pis des recherches pour savoir que ça chauffe pis ça éclaire ? pis qu y a des taches solaires… pis des champs héliomagnétiques… ? allo ? allo ..”

      Comme le dit souvent M. Tremblay : pas de science là, juste des opinions GLANÉES sur l’internet.

      • Reynald Du Berger dit :

        Rien à rajouter 🙂 🙂 lol… à moins que les Guillaume et rtremblay veuillent rajouter leur « grain » de « science »… avec leurs sempiternelles menaces d’apocalypse qu’ils nous assènent à chaque fois que je publie un billet…

      • Guillaume dit :

        Incroyable !

        Je pensais devoir m’embarquer dans des explications plus complexes, mais non…

        https://www.foxnews.com/science/nasa-warns-long-cold-winter-could-hit-space-in-months-bringing-record-low-temperatures

        “Mr Mlynczak later clarified to Climate Feedback that there was no relationship between temperatures in space and that on earth. He said: « There is no relationship between the natural cycle of cooling and warming in the thermosphere and the weather/climate at Earth’s surface. NASA and other climate researchers continue to see a warming trend in the troposphere, the layer of atmosphere closest to Earth’s surface. »

        Et ça vient même de Fox ! Ironique n’est-ce pas ?

        Pour ceux qui ne prendront pas la peine de lire (ou même d’ouvrir) le lien d’Alain Girard ou celui-ci-dessus, les deux articles rapportent des propos du même scientifique à la NASA, Martin Mlynczak. C’est juste que Fox rapporte des propos plus complets…

        Rangeons nos bûches !

        Rien à ajouter !

        LQTM

        Guillaume

      • Reynald Du Berger dit :

        Guillaume vous écrivez « Incroyable ! » et pourtant vous êtes CLIMATO-CRÉDULE ! vous CROYEZ en une chose qui n’est PAS prouvée ! zètes sûr de ne pas vouloir devenir plus scientifique, plus logique, bref au lieu de gober cette imposture, devenir comme nous , un climato-réaliste qui fait de la science et non pas de la climato-émotion ?

      • Guillaume dit :

        M. Du Berger,

        Vous êtes fier de votre blogue car il favorise les échanges scientifiques; pourtant vous décidez de m’insulter plutôt que de débattre sur le fond.

        Lorsque j’ai lu l’article référé par Alain Girard, je suis resté incrédule à son sujet (eh oui!) car je savais, pour l’avoir déjà lu et y avoir réfléchi, qu’il se pouvait très bien que la température des hautes couches de l’atmosphère, et aussi la radiance émise, puisse diminuer en même temps que la température à la surface de la Terre augmente. J’ai donc cherché des explications pour appuyer ma réflexion.

        Ce que j’ai trouvé incroyable (ou du moins étonnant si vous préférez), c’est d’avoir eu confirmation (sur Fox) venant du même scientifique de la NASA qui avait été cité en premier lieu par M. Girard qu’il n’y avait pas un lien direct entre le climat à la surface de la Terre et la radiance/température en haute atmosphère.

        Donc, qui est le plus logique, le plus scientifique ? M. Girard, Paul ou vous-même, qui avez relayé et commenté un article sans le vérifier ou sans avoir essayé de le comprendre… ou bien moi ?

        Guillaume

      • Reynald Du Berger dit :

        Montrez-moi l’insulte ? Climato-crédule esr péjoratif mais pas une insulte. Savez ce qu’est un climato alarmiste vs crédule ? l’alarmiste sonne la SORNETTE d’alarme (sans preuve scientifique) le crédule, ben c’est des gens comme vous et rtremblay qui gobez leur sornette sans science ni esprit critique… Vous êtes deux climato-crédules à commenter mon blog. Je suis un scientifque géophysicoen (la science du climat est de la géophysique) et crois savoir que rtrembaly est agronome.. je ne sais qui vous êtes. Je suis cartésien et procède avec logique. Donc retournons à la case départ, Je vous ai demandé à tous les deux maintes fois 1- AFFIRMEZ-VOUS qu’il existe in RCA significatif ? question simple, claire , précise qui demande oui ou non en réponse.. et svp pas de bla bla bla juste OUI ou non.. ensuite nous passerons à 2… cela vous va comme discussion ? et svp plus de liens de FOX ou de NASA… je demande VOS propres mots. J’attends votre oui ou non à vous et à rtremblay. Ensuite on poursuivra.

comment éliminer un abonné indésirable ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s